Bourrache, l’huile riche en oméga-6

    4.8
    (9)

    Cultivée à des fins médicinales ou culinaires, la bourrache est une plante utilisée depuis longtemps en France. La médecine traditionnelle s’en sert notamment pour ses vertus tranquillisantes, ses bienfaits sur la peau et sur les cheveux et pour sa richesse en acides gras et en antioxydants. Récemment, les propriétés médicinales de la plante et de l’huile de bourrache ont ainsi fait l’objet de plusieurs études et ont été reconnues par la médecine contemporaine pour leur intérêt médical notamment contre l’arthrite et la détresse respiratoire.

    Dans cet article, nous allons parler des indications et des bienfaits de la bourrache, ainsi que de ses effets indésirables. À la toute fin, nous allons également répondre à quelques questions que vous vous posez à savoir si elle est cancérigène, comment la cultiver et si son huile favorise la prise de poids (voir FAQ).

    Fleurs de bourrache bleues en gros plan. On aperçoit un ciel bleu derrière.

    Qu’est-ce que la bourrache ?

    La bourrache ou Borago officinalis est une herbe à fleur annuelle, rustique qui pousse dans les zones rocailleuses de la région méditerranéenne (Moyen Orient, Afrique du Nord, Europe) et est historiquement originaire de Syrie. La plante, appartenant à la famille des Boraginacées, produit des fleurs bleues en forme d’étoile et se caractérise par des feuilles duveteuses.

    Les feuilles et les fleurs sont comestibles à petites doses et sont souvent utilisées dans les salades, les thés et autres plats pour leurs goûts si particuliers. On dit des feuilles de bourrache qu’elles ont un goût de concombre et des fleurs qu’elles ont le goût d’huître.

    Fleurs de bourrache bleues et roses en gros plan.💡 Bon à savoir : les fleurs de la bourrache changent de couleur au fil du temps. Lorsqu’elle s’ouvre, la fleur est rose avant d’acquérir progressivement sa couleur bleu-violet caractéristique. Il existe également une autre variété de bourrache qui se caractérise par des fleurs de couleur blanche et qui fleurit de juin à août.

    Aussi appelée bourse à berger, boursette ou langue de bœuf, ce sont les parties aériennes (fleurs, tiges et feuilles) de la bourrache qui sont utilisées en phytothérapie sous diverses formes : infusion, cataplasme, décoction, inhalation, etc. Ses graines servent également à en extraire l’huile de bourrache connue pour ses vertus sur la santé.

    La bourrache est, en effet, réputée pour ses propriétés médicinales et est souvent utilisée pour traiter divers problèmes tels que l’anxiété, l’indigestion, les troubles respiratoires et les affections cutanées.

    Par ailleurs, ses fleurs sont également réputées pour avoir des effets fébrifuges (qui combattent la fièvre), sudorifiques (qui activent la transpiration), diurétiques (qui augmentent la production d’urine) et galactogènes (qui stimule la production de lait maternel). Mais ces utilisations ne sont pas soutenues par la recherche scientifique [1].

    Composition nutritionnelle de la bourrache

    La bourrache est connue pour sa richesse en acides gras et composés d’antioxydants qui lui confèrent diverses indications thérapeutiques.

    À ce titre, la bourrache est très riche en acide gamma-linolénique (AGL) (de 26 % à 38 %) qui appartient à la famille des oméga-6. L’AGL est responsable des principales indications thérapeutiques de la bourrache. Il est le précurseur de plusieurs composés actifs et hormones comme les prostaglandines et les thromboxanes.

    La bourrache contient également d’autres acides gras [2], dont :

    • l’acide linoléique (oméga-6) entre 35 % et 38 % ;
    • l’acide oléique (oméga-9) entre 16 % et 20 % ;
    • l’acide palmitique, entre 10 % et 11 %.

    En plus des acides gras, la bourrache contient plusieurs autres composés actifs qui lui confèrent ses vertus médicinales :

    • des vitamines et minéraux (vitamine C, potassium et calcium) [3].
    • de l’intermédine : une protéine qui joue un rôle dans le fonctionnement de l’intestin et du cœur [2] ;
    • de l’acide rosmarinique : un acide gras aux propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antibactériennes [4] ;
    • des flavonoïdes et polyphénols aux propriétés antioxydantes reconnus [5, 6] ;
    • des saponines.

    Bourrache : bienfaits et vertus

    La bourrache est une plante utilisée depuis longtemps pour ses vertus médicinales grâce à sa richesse en acides gras bénéfiques au corps humain et ses composés actifs antioxydants.

    Traditionnellement utilisée dans le traitement des troubles cutanés, la bourrache fait de plus en plus l’objet d’études qui révèlent d’autres indications thérapeutiques en particulier sur la santé cardiovasculaire, respiratoire et sur l’arthrite. La bourrache, notamment ses acides gras (AGL, acide linoléique et l’acide oléique), est à ce titre reconnue par les instances de santé comme l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) pour ses bienfaits sur le maintien de la flexibilité des articulations et d’une cholestérolémie normale [7].

    Dans cette section, nous allons d’abord lister l’ensemble des indications avant de développer plus en détails, avec des études à l’appui, chaque propriété de cette plante.

    Aperçu des bienfaits

    Lutte contre le syndrome prémenstruel

    • Lutte contre les symptômes du syndrome prémenstruel

    Favorise la croissance des nourrissons

    • Favorise la croissance des nourrissons
    • Favorise un gain de poids et de taille chez les prématurés

    Participe à une bonne santé cardiovasculaire

    • Réduit le taux de mauvais cholestérol
    • Réduit la pression artérielle et la fréquence cardiaque
    • Protège contre les crises cardiaques
    • Réduit le risque de maladies coronariennes

    Lutte contre l’arthrite

    • Réduit les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde
    • Diminue les symptômes de la synovite
    • Réduit l’inflammation aigüe et chronique lors de l’arthrite

    Favorise la santé de la peau

    • Réduit les symptômes de la dermatite séborrhéique chez les enfants
    • Soulage les démangeaisons dues à l’eczéma
    • Améliore la barrière cutanée
    • Permet une meilleure hydratation de la peau
    • Réduit la rugosité et la desquamation du tissu cutané

    Possède une activité antioxydante

    • Possède une activité antioxydante grâce à ses polyphénols

    Favorise la santé des voies respiratoires

    • Soulage les symptômes du syndrome de détresse respiratoire aigüe
    • Diminue les symptômes de la toux, d’essoufflement et de rétrécissement des voies respiratoires

    Favorise la santé mentale

    • Réduit les symptômes de la dépression
    • Réduit les symptômes de TOC et d’anxiété
    • Réduit le stress oxydatif dans le cerveau

    Aide à réduire le poids

    • Diminue la reprise de poids après une perte de masse importante

    Possède une activité antimicrobienne

    • Possède une activité antibactérienne contre E. Coli et Staphylococcus aureus
    • Possède une activité antivirale

    Complément alimentaire à base de charbon végétal de la marque dynveo : boîte et bouton acheter.⭐ Cette huile de bourrache est riche à 20 % en acide gamma-linolénique, et obtenue par première pression à froid. L’huile est encapsulée dans des capsules molles végétales (vegan), hautement protectrices de l’oxydation et certifiées sans carraghénane ni gélatine. Cette huile est 100 % pure et ne contient ni additifs, ni conservateur : voir le produit.

    Détails des bienfaits

    Lutte contre le syndrome prémenstruel

    Les acides gras polyinsaturés, les principaux composés de la bourrache, semblent être efficaces pour améliorer les symptômes du syndrome prémenstruel. Dans une étude réalisée sur 120 femmes souffrant de ce syndrome, l’administration d’acides gras pendant six mois a diminué les symptômes du syndrome prémenstruel chez ses femmes [8].

    Favorise la croissance des nourrissons

    Un petit bébé qui sourit en regardant l'objectif. Il est couché sans vêtement sur une couverture blanche.Les acides gras qui composent la bourrache favorisent la croissance des nourrissons, notamment chez les prématurés. C’est ce qu’affirment les résultats d’une recherche [9] réalisée sur 280 nourrissons prématurés (35 semaines). En effet, l’administration d’acides gras polyinsaturés a révélé que les nourrissons supplémentés ont eu un gain de poids et de taille plus importants entre la naissance prématurée et les 9 mois que ceux non supplémentés.

    Ces résultats suggèrent l’importance de la bourrache et de ses acides gras comme supplémentation chez les prématurés.

    Participe à une bonne santé cardiovasculaire

    La bourrache est une plante médicinale qui possède des bienfaits sur notre santé cardiovasculaire. En effet, d’après une étude de 8 semaines réalisée sur 59 personnes, l’association huile de bourrache et vipérine (une plante cousine à la bourrache) a réduit le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) en augmentant les niveaux de cholestérol HDL (bon cholestérol) [10]. Il est bon de se rappeler que des taux élevés de cholestérol LDL augmentent le risque de maladies cardiovasculaires.

    Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.D’un autre côté, une supplémentation en huile de bourrache a réduit la pression artérielle et la fréquence cardiaque en contribuant à de meilleures performances sous stress [11]. De plus, l’huile de bourrache protège contre l’insuffisance et les crises cardiaques sans laisser de cicatrices dans le tissu cardiaque [12].

    Enfin, la grande quantité d’acides gras présents dans l’huile de bourrache renforce les membranes cellulaires et réduit l’accumulation de plaques au niveau des artères ce qui réduit le risque de maladies coronariennes [13].

    Lutte contre l’arthrite

    La consommation d’huile de bourrache aide à lutter contre les symptômes de l’arthrite. C’est ce que révèlent plusieurs études réalisées pour évaluer les effets de l’huile de bourrache sur les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et de synovite.

    Bourrache et arthrite : un homme assis souffre d'arthrose à son genou qu'il tient entre ses deux mains. Il porte un short noir et un t-shirt gris.En effet, une étude de 18 mois sur 150 patients a démontré que les participants qui prenaient l’huile de bourrache présentaient moins de symptômes de polyarthrite rhumatoïde [14]. Par ailleurs, la prise d’huile de bourrache a diminué l’inflammation de la muqueuse articulaire appelée synovite [15].

    Enfin, un régime riche en AGL a réduit l’inflammation aigüe et chronique dans le cas de l’arthrite [16].

    Ces résultats suggèrent l’efficacité de l’huile dans le traitement des affections articulaires et donc la réduction de consommation d’anti-inflammatoires.

    Favorise la santé de la peau

    La richesse de la bourrache en acide gras polyinsaturés (oméga-6) lui confère des propriétés bénéfiques pour la santé de la peau.

    Bourrache et peau : une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleUn traitement local à base d’huile de bourrache pendant 3 à 4 semaines a permis de réduire les symptômes de la dermatite séborrhéique infantile [17]. D’autre part, le port d’un maillot de corps enduit d’huile de bourrache pendant 2 semaines a permis de soulager les démangeaisons et a amélioré la barrière cutanée de 32 enfants atteints d’eczéma [18].

    L’huile de bourrache a aussi été bénéfique sur des femmes à la peau sensible et sèche. En effet, selon une étude réalisée sur 45 femmes, une supplémentation quotidienne de 2 g d’huile de bourrache a permis d’hydrater leur peau en réduisant la rugosité et la desquamation de leur tissu cutané [19].

    Possède une activité antioxydante

    Les acides gras présents dans l’huile de bourrache possèdent une activité antioxydante reconnue. Cette activité contre les radicaux libres est notamment liée à la présence de polyphénols dans la composition de la bourrache [20].

    D’autres recherches ont attribué le statut antioxydant de la bourrache à l’acide rosmarinique, un des polyphénols présents dans la composition nutritionnelle de cette plante [4].

    Favorise la santé des voies respiratoires

    La bourrache est utilisée traditionnellement dans le traitement des affections qui touchent les voies respiratoires. À ce titre, la recherche scientifique s’est penchée sur cette indication pour confirmer et rationaliser cette utilisation traditionnelle.

    Une femme malade souffre d'un faible système immunitaire. Elle se mouche dans son canapé sous une couette colorée.Une étude a démontré que les flavonoïdes, présents dans l’extrait de feuilles de bourrache, possèdent une activité bronchodilatatrice favorable au soulagement des symptômes du syndrome de détresse respiratoire aigüe [21, 22].

    D’autre part, l’ingestion de 5 ml d’extrait de bourrache 3 fois par jour pendant un mois a diminué les symptômes de toux, d’essoufflement, de production de mucus et de rétrécissement des voies respiratoires chez 38 patients atteints d’asthme [23].

    Favorise la santé mentale

    La bourrache est riche en composés actifs aux actions antidépressives et anxiolytiques qui favorisent une bonne santé mentale.

    Cerveau dessiné au dessus d'une main.Dans une étude de 6 semaines, l’extrait de bourrache a réduit la dépression chez 19 patients grâce à l’action de ses flavonoïdes aux actions antidépressives [24, 25]. De même, l’extrait de bourrache a réduit les symptômes de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et de l’anxiété [26].

    D’autre part, les constituants de la bourrache réduisent le stress oxydatif dans le cerveau ce qui suggère leur utilisation pour le traitement des troubles de la mémoire et de la maladie d’Alzheimer [27].

    Aide à réduire le poids

    La bourrache aide-t-elle à réduire le poids ? Une étude a permis de suggérer les bienfaits de la bourrache sur la masse corporelle.

    En effet, la consommation de 5 g d’huile de bourrache pendant 33 mois a permis à 50 personnes anciennement obèses de réduire le poids qu’ils ont repris, après une perte de poids importante, particulièrement grâce à l’acide gamma-linolénique [28].

    Possède une activité antimicrobienne

    La bourrache possède une activité microbienne. Cette activité est destinée notamment contre les agents pathogènes tels que E. Coli et le Staphylococcus aureus [29]. D’autre part, l’extrait de bourrache a permis de révéler une activité antivirale qui suggère son utilisation dans le traitement des infections [30].

    Où acheter de l’huile de bourrache de qualité ?

    Au moment d’acheter de l’huile de bourrache, il est important de choisir un produit de qualité afin de pouvoir profiter de tous les bienfaits de la plante. Pour commencer, il est important de choisir de l’huile de bourrache issue de graines bio. Vous évitez ainsi les pesticides et métaux de lourds.

    Par ailleurs, il est essentiel de choisir une huile dite pressée à froid. En effet, ce processus de fabrication doux, n’agresse pas la plante et donc ne détériore pas sa qualité. Pour cela, nous vous recommandons le produit suivant.

    Complément alimentaire à base de charbon végétal de la marque dynveo : boîte et bouton acheter.⭐ Cette huile de bourrache est riche à 20 % en acide gamma-linolénique, et obtenue par première pression à froid. L’huile est encapsulée dans des capsules molles végétales (vegan), hautement protectrices de l’oxydation et certifiées sans carraghénane ni gélatine. Cette huile est 100 % pure et ne contient ni additifs, ni conservateur : voir le produit.

    Posologie

    Il n’existe pas de dosage de bourrache précis recommandé par les instances de santé à ce jour.

    🥄 Toutefois, la majorité des vendeurs de compléments alimentaires recommandent des doses de 500 mg à 2000 mg d’huile de bourrache par jour, réparties en deux prises.

    Les cures de bourrache doivent se faire ponctuellement, il n’est pas conseillé d’en consommer toute l’année. Dans tous les cas, il est recommandé de suivre les instructions de votre fournisseur ou professionnel de la santé.

    Effets indésirables

    Bien que la consommation de la bourrache soit considérée comme généralement sûre et bien tolérée que ce soit par voie orale ou topique, quelques consommateurs peuvent éprouver certains symptômes digestifs, notamment après consommation de grandes doses. Ces effets indésirables peuvent inclure :

    • des selles molles ou diarrhées ;
    • des ballonnements ;
    • des maux de tête ;
    • une réaction allergique et démangeaisons ;
    • une sensation de bouche sèche ;
    • des vomissements ;
    • de la somnolence.

    💡 Bon à savoir : il est important de ne pas en consommer trop de quantité et trop longtemps ! En effet, les parties aériennes de la plante contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques, des composés qui lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités peuvent être nocifs à la santé. Ils peuvent ainsi devenir hépatotoxiques voire cancérigènes.

    Contre-indications et dangers

    La bourrache est contre-indiquée chez la femme enceinte, allaitante, les enfants et les personnes souffrant de problèmes hépatiques.

    Les suppléments à base de bourrache peuvent interagir négativement avec les traitements anticonvulsivants, particulièrement chez les personnes âgées.

    Dans tous les cas, nous vous conseillons de consulter votre médecin en cas de doute.

    Avis sur la bourrache

    Avant de partager les retours d’expérience des utilisateurs de compléments alimentaires à base de bourrache, nous tenons d’abord à vous rappeler que les avis des consommateurs ne doivent pas être considérés comme des avis médicaux.

    Cela étant dit, nous avons parcouru les forums et les sites de produits à base de bourrache afin de partager avec vous les avis des uns et des autres et d’avoir un aperçu sur la qualité et l’efficacité potentielle de cette plante.

    La majorité des consommateurs et des utilisateurs ont loué l’efficacité de l’huile de bourrache dans l’amélioration de l’hydratation de la peau et des cheveux, en particulier chez ceux dont la peau est sèche [30]. D’autre part, plusieurs consommateurs ont révélé que la consommation de bourrache a limité la prise de poids, ce qui suggère l’efficacité de la plante comme coupe-faim.

    Si vous souhaitez vous faire votre propre avis sur la bourrache et ses suppléments, nous vous invitons à visiter les forums et les sites spécialisés dans la vente de ces produits.

    Associations avec d’autres molécules ou plantes

    La bourrache est une plante médicinale reconnue pour ses effets sur la santé notamment la peau, le poids et le syndrome prémenstruel. Sur le marché, les compléments alimentaires peuvent associer cette plante avec d’autres plantes ou molécules. Voici les principales associations :

    Bourrache et onagre

    Ces deux plantes sont depuis longtemps associées sous forme d’huile d’onagre et de bourrache en raison de leur complémentarité et de leur richesse en acide gamma-linolénique. Elles sont utilisées pour leurs bienfaits sur la peau, l’équilibre hormonal et sur les maladies auto-immunes. L’association bourrache-onagre est également efficace contre les inconforts liés à la ménopause et l’inflammation.

    Bourrache et consoude

    Les deux plantes appartiennent à la même famille botanique : les boraginacées. La consoude est une plante connue pour ses vertus anti-inflammatoires, cicatrisantes et qui soulage les douleurs liées à l’arthrite ou le rhumatisme. L’association bourrache-consoude peut être intéressante pour les personnes souffrant d’arthrite ou d’acné.

    Bourrache et oméga-3

    La bourrache est riche en acide gamma-linolénique (AGL), un acide gras polyinsaturé de la famille des oméga-6. Il est reconnu que l’organisme a besoin d’oméga-3 et d’oméga-6 pour le bon fonctionnement des organes. À ce titre, cette association bourrache et oméga-3 permet d’apporter les besoins nécessaires à notre corps. Ils apportent des bienfaits préventifs contre les maladies métaboliques, ils stimulent l’immunité et le fonctionnement normal du cerveau.

    Bourrache et vitamine E

    La vitamine E est un puissant antioxydant qui protège les cellules des dommages oxydatifs, participe à la bonne santé de la peau et contribue aux bonnes défenses immunitaires. L’association bourrache-vitamine E est une excellente alliance contre les dommages cutanés et maintient la bonne structure de la peau [31].

    Bourrache et probiotiques

    Les probiotiques sont des micro-organismes vivants composant notre flore commensale et intestinale et possèdent des vertus bénéfiques à notre santé. L’association bourrache-probiotiques peut être une excellente association synergique et complémentaire. En effet, selon une étude, la bourrache et les probiotiques associées à la vitamine E ont permis d’améliorer la fonction de barrière cutanée [32].

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    L’huile de bourrache favorise-t-elle la prise de poids ?

    L’huile de bourrache ne favorise pas la prise de poids. Au contraire, elle permet de maintenir une perte de poids significative. En effet, l’huile de bourrache agit comme coupe-faim, ce qui favorise son utilisation dans les régimes minceur [28].

    La bourrache est-elle bonne pour la ménopause ?

    L’huile de bourrache possède des propriétés anti-inflammatoires et peut être utilisée pour soulager les inconforts liés à la ménopause et au syndrome prémenstruel comme les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur et les douleurs aux seins.

    La bourrache est-elle bénéfique pour les cheveux ?

    L’huile de bourrache peut être bénéfique pour les cheveux. Elle semble redonner de l’éclat, de la brillance et de la force aux cheveux, notamment ternes et secs. Elle semble également favoriser la pousse et réduit la perte de cheveux. Cependant, des études scientifiques fiables doivent être menées pour soutenir ces hypothèses.

    L’huile de bourrache est-elle utile contre la sécheresse intime ?

    La sécheresse vaginale est un des symptômes de la ménopause. L’huile de bourrache semble efficace et utile contre certains symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur et la sécheresse intime. Cependant, des études plus approfondies sont nécessaires pour confirmer cette indication.

    Goût et qualités

    L’huile de bourrache bio existe-t-elle ?

    L’huile de bourrache bio existe et elle est extraite des graines de bourrache issue de l’agriculture biologique. Il s’agit de graines qui n’ont subi aucun traitement chimique. Les sous-produits de l’huile de bourrache bio doivent obtenir la certification BIO pour être considérés ainsi.

    La fleur de bourrache est-elle comestible ou toxique ? Quel goût a-t-elle ?

    Les fleurs de bourrache sont comestibles mais toutefois avec modération. Elles ont un goût d’huître. Les feuilles de bourrache ont un goût de concombre (certains le décrivent même comme du miel) avec un léger goût salé.

    Attention, les parties aériennes de la bourrache contiennent des composés cancérigènes lorsqu’elles sont consommées en grandes quantités.

    Culture

    Quand semer les graines de bourrache en permaculture ?

    La bourrache est semée en pleine terre de mars à juin. Il est possible également de la semer dans un godet vers la fin février et la replanter lorsque les racines sortent du godet.

    La bourrache est-elle vivace ?

    Non, la bourrache est une plante annuelle.

    Quand a lieu la floraison de la bourrache ?

    La floraison de la bourrache a lieu entre mai et août. Elle est estimée à 60 jours après les semis.

    Effets secondaires et danger

    La bourrache est-elle cancérigène ?

    Les parties aériennes de la bourrache contiennent des composés, les alcaloïdes pyrrolizidiniques, qui lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités peuvent être nocifs à la santé. En effet, ils peuvent avoir des effets cancérigènes.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Drugs and Lactation Database (LactMed) [Internet]. Bethesda (MD): National Library of Medicine (US); 2006-. Borage. [Updated 2021 Feb 15].
    2. Asadi-Samani M, Bahmani M, Rafieian-Kopaei M. The chemical composition, botanical characteristic and biological activities of Borago officinalis: a review. Asian Pac J Trop Med. 2014 Sep;7S1:S22-8. doi: 10.1016/S1995-7645(14)60199-1. PMID: 25312125.
    3. Adel Pilerood S, Prakash J. Evaluation of nutritional composition and antioxidant activity of Borage (Echium amoenum) and Valerian (Valerian officinalis). J Food Sci Technol. 2014;51(5):845-854. doi:10.1007/s13197-011-0573-z
    4. Alagawany M, Abd El-Hack ME, Farag MR, Gopi M, Karthik K, Malik YS, Dhama K. Rosmarinic acid: modes of action, medicinal values and health benefits. Anim Health Res Rev. 2017 Dec;18(2):167-176. doi: 10.1017/S1466252317000081. Epub 2017 Nov 7. PMID: 29110743.
    5. Hanene Zemmouri, Sonda Ammar, Amel Boumendjel, Mahfoud Messarah, Abdelfattah El Feki, Mohamed Bouaziz, Chemical composition and antioxidant activity of Borago officinalis L. leaf extract growing in Algeria, Arabian Journal of Chemistry,Volume 12, Issue 8,2019,Pages 1954-1963,ISSN 1878-5352,https://doi.org/10.1016/j.arabjc.2014.11.059.
    6. Costa C, Tsatsakis A, Mamoulakis C, Teodoro M, Briguglio G, Caruso E, Tsoukalas D, Margina D, Dardiotis E, Kouretas D, Fenga C. Current evidence on the effect of dietary polyphenols intake on chronic diseases. Food Chem Toxicol. 2017 Dec;110:286-299. doi: 10.1016/j.fct.2017.10.023. Epub 2017 Oct 14. PMID: 29042289.
    7. Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to gamma-linolenic acid (GLA), EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA),
    8. Rocha Filho EA, Lima JC, Pinho Neto JS, Montarroyos U. Essential fatty acids for premenstrual syndrome and their effect on prolactin and total cholesterol levels: a randomized, double blind, placebo-controlled study. Reprod Health. 2011;8:2. Published 2011 Jan 17. doi:10.1186/1742-4755-8-2
    9. Mary S Fewtrell, Rebecca A Abbott, Kathy Kennedy, Atul Singhal, Ruth Morley, Eleanor Caine, Cherry Jamieson, Forrester Cockburn, Alan Lucas, Randomized, double-blind trial of long-chain polyunsaturated fatty acid supplementation with fish oil and borage oil in preterm infants, The Journal of Pediatrics,Volume 144, Issue 4,2004,Pages 471-479,ISSN 0022-3476,https://doi.org/10.1016/j.jpeds.2004.01.034.
    10. Lee TC, Ivester P, Hester AG, et al. The impact of polyunsaturated fatty acid-based dietary supplements on disease biomarkers in a metabolic syndrome/diabetes population. Lipids Health Dis. 2014;13:196. Published 2014 Dec 16. doi:10.1186/1476-511X-13-196
    11. Mills DE, Prkachin KM, Harvey KA, Ward RP. Dietary fatty acid supplementation alters stress reactivity and performance in man. J Hum Hypertens. 1989 Apr;3(2):111-6. PMID: 2760908.
    12. Maldonado-Menetti Jdos S, Vitor T, Edelmuth RC, Ferrante FA, Souza PR, Koike MK. Borage oil attenuates progression of cardiac remodeling in rats after myocardial infarction. Acta Cir Bras. 2016 Mar;31(3):190-7. doi: 10.1590/S0102-865020160030000007. PMID: 27050790.
    13. Shewale SV, Boudyguina E, Zhu X, et al. Botanical oils enriched in n-6 and n-3 FADS2 products are equally effective in preventing atherosclerosis and fatty liver. J Lipid Res. 2015;56(6):1191-1205. doi:10.1194/jlr.M059170
    14. George W. Reed, Katherine Leung, Ronald G. Rossetti, Susan VanBuskirk, John T. Sharp, Robert B. Zurier, « Treatment of Rheumatoid Arthritis with Marine and Botanical Oils: An 18-Month, Randomized, and Double-Blind Trial », Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, vol. 2014, Article ID 857456, 9 pages, 2014. https://doi.org/10.1155/2014/857456 https://www.hindawi.com/journals/ecam/2014/857456/
    15. Yang-Yi Fan, Robert S. Chapkin, Importance of Dietary γ-Linolenic Acid in Human Health and Nutrition, The Journal of Nutrition, Volume 128, Issue 9, September 1998, Pages 1411–1414, https://doi.org/10.1093/jn/128.9.1411 https://academic.oup.com/jn/article/128/9/1411/4722487?login=true
    16. Tate, Guillermo & Mandell, B & Laposata, Michael & Ohliger, D & Baker, D & Schumacher, H & Zurier, Robert. (1989). Suppression of acute and chronic inflammation by dietary gamma linolenic acid. The Journal of rheumatology. 16. 729-34. https://www.researchgate.net/publication/20604782_Suppression_of_acute_and_chronic_inflammation_by_dietary_gamma_linolenic_acid
    17. Tollesson A, Frithz A. Transepidermal water loss and water content in the stratum corneum in infantile seborrhoeic dermatitis. Acta Derm Venereol. 1993 Feb;73(1):18-20. doi: 10.2340/00015555731820. PMID: 8095744. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8095744/
    18. Kanehara S, Ohtani T, Uede K, Furukawa F. Clinical effects of undershirts coated with borage oil on children with atopic dermatitis: a double-blind, placebo-controlled clinical trial. J Dermatol. 2007 Dec;34(12):811-5. doi: 10.1111/j.1346-8138.2007.00391.x. PMID: 18078406. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18078406/
    19. De Spirt S, Stahl W, Tronnier H, Sies H, Bejot M, Maurette JM, Heinrich U. Intervention with flaxseed and borage oil supplements modulates skin condition in women. Br J Nutr. 2009 Feb;101(3):440-5. doi: 10.1017/S0007114508020321. Epub 2008 Sep 2. PMID: 18761778. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18761778/
    20. Casas-Cardoso L, Mantell C, Obregón S, et al. Health-Promoting Properties of Borage Seed Oil Fractionated by Supercritical Carbon Dioxide Extraction. Foods. 2021;10(10):2471. Published 2021 Oct 15. doi:10.3390/foods10102471 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8535258/
    21. Gilani AH, Bashir S, Khan AU. Pharmacological basis for the use of Borago officinalis in gastrointestinal, respiratory and cardiovascular disorders. J Ethnopharmacol. 2007 Dec 3;114(3):393-9. doi: 10.1016/j.jep.2007.08.032. Epub 2007 Aug 24. PMID: 17900837. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17900837/
    22. Hamilton LA, Trobaugh KA. Acute respiratory distress syndrome: use of specialized nutrients in pediatric patients and infants. Nutr Clin Pract. 2011 Feb;26(1):26-30. doi: 10.1177/0884533610392922. PMID: 21266694. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21266694/
    23. Mirsadraee M, Khashkhashi Moghaddam S, Saeedi P, Ghaffari S. Effect of Borago Officinalis Extract on Moderate Persistent Asthma: A Phase two Randomized, Double Blind, Placebo-Controlled Clinical Trial. Tanaffos. 2016;15(3):168-174. PMID: 28210282; PMCID: PMC5304961. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28210282/
    24. Szafrański T. Leki ziolowe w leczeniu depresji–aktualny stan wiedzy [Herbal remedies in depression–state of the art]. Psychiatr Pol. 2014 Jan-Feb;48(1):59-73. Polish. PMID: 24946435. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24946435/
    25. Butterweck V, Hegger M, Winterhoff H. Flavonoids of St. John’s Wort reduce HPA axis function in the rat. Planta Med. 2004 Oct;70(10):1008-11. doi: 10.1055/s-2004-832631. PMID: 15490333. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15490333/
    26. Mehdi Sayyah, Hatam Boostani, Siroos Pakseresht, Alireza Malaieri,Efficacy of aqueous extract of Echium amoenum in treatment of obsessive–compulsive disorder,Progress in Neuro-Psychopharmacology and Biological Psychiatry,Volume 33, Issue 8,2009,Pages 1513-1516,ISSN 0278-5846,https://doi.org/10.1016/j.pnpbp.2009.08.021. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278584609002814
    27. Ghahremanitamadon F, Shahidi S, Zargooshnia S, Nikkhah A, Ranjbar A, Soleimani Asl S. Protective effects of Borago officinalis extract on amyloid β-peptide(25-35)-induced memory impairment in male rats: a behavioral study. Biomed Res Int. 2014;2014:798535. doi:10.1155/2014/798535 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4071970/
    28. Schirmer MA, Phinney SD. Gamma-linolenate reduces weight regain in formerly obese humans. J Nutr. 2007 Jun;137(6):1430-5. doi: 10.1093/jn/137.6.1430. PMID: 17513402. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17513402/
    29. Asadollahi F, Mehrzad J, Chaichi MJ, Taghavi Razavizadeh A. Photoimmunological properties of borage in bovine neutrophil in vitro model. J Photochem Photobiol B. 2015 Oct;151:270-5. doi: 10.1016/j.jphotobiol.2015.08.023. Epub 2015 Aug 19. PMID: 26334939. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26334939/
    30. Abolhassani M. Antiviral activity of borage (Echium amoenum). Arch Med Sci. 2010;6(3):366-369. doi:10.5114/aoms.2010.14256 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3282513/
    31. Brosche T, Platt D. Effect of borage oil consumption on fatty acid metabolism, transepidermal water loss and skin parameters in elderly people. Arch Gerontol Geriatr. 2000 Mar-Apr;30(2):139-50. doi: 10.1016/s0167-4943(00)00046-7. PMID: 15374040. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15374040/
    32. Puch F, Samson-Villeger S, Guyonnet D, Blachon JL, Rawlings AV, Lassel T. Consumption of functional fermented milk containing borage oil, green tea and vitamin E enhances skin barrier function. Exp Dermatol. 2008;17(8):668-674. doi:10.1111/j.1600-0625.2007.00688.x https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18318715/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 9

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Hericium - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.