Cacao cru : les délicieux bienfaits du fruit du cacaotier

4.5
(2)

Le chocolat est l’un des premiers produits consommés dans le monde pour son goût délicieux. Et pourtant, beaucoup ne connaissent pas les effets bénéfiques pour la santé du cacao, l’un des principaux ingrédients pour la préparation du chocolat.

Le cacao est une véritable « nourriture des dieux » vu qu’il comporte pas moins de 200 composés bénéfiques pour la santé. Antifatigue, antioxydant, anti-stress, anti-inflammatoire, le cacao ne cesse de surprendre les scientifiques.

Dans cet article, nous allons expliquer l’ensemble des indications et bienfaits du cacao et ses composés actifs, la posologie recommandée ainsi que sa composition nutritionnelle. Nous allons aussi découvrir si le cacao peut avoir des propriétés aphrodisiaques et nous vous expliquerons brièvement la préparation du chocolat.

Fruit de cacao (cabosse) qui pousse dans un cacaoyer. La cabosse est de couleur jaune.

Qu’est-ce que le cacao ?

Le cacao de son nom scientifique Theobroma cacao est le fruit d’un arbre mesurant entre 10 et 15 mètres, appelé le cacaotier ou le cacaoyer. Cet arbre appartient à la famille des Sterculiacées, et plus précisément au genre Theobroma. Il existe en tout 22 espèces répertoriées mais seul le Theobroma cacao est utilisé pour le commerce.

Parmi cette espèce, il existe trois principales variétés de cacao :

  • Forastero : il s’agit du cacao le plus courant qui correspond à près de 95 % de la production mondiale. Cultivé en Afrique de l’Ouest et au Brésil. C’est la variété la plus résistante.
  • Criollo : aromatique et peu amer, il représente 1 % de la production mondiale et est cultivé en Amérique latine (Mexique, Venezuela, Colombie, Pérou). Il est généralement le cacao le plus apprécié et le plus recherché.
  • Trinitario : issu du croisement des deux variétés ci-dessus, il représente 4 % de la production mondiale. Fin et aromatique mais moins intense que le Criollo, il est cultivé au Madagascar, en Nouvelle Guinée, au Sri Lanka, à Trinidad et au Venezuela.

Fèves de cacao crues sur une table en boisUne partie des fleurs du cacaoyer donnent des fruits, appelés cabosses. Les fruits sont reconnus à leur forme ovoïde et cannelée. Le fruit est charnu et indéhiscent (il ne s’ouvre pas naturellement à la maturité), d’une longueur de 15 à 30 cm et pèse jusqu’à 1 kg.

À l’intérieur de ces fruits, on retrouve des fèves dressées en épi qui, après torréfaction, donnent la poudre qui sert à la fabrication du cacao et du chocolat. Les fèves du cacao peuvent être de différentes couleurs, en fonction de la variété, allant du blanc au violet foncé, voire même rose (fèves utilisées pour le chocolat ruby). Après fermentation et séchage, ces fèves prennent une couleur brune.

Histoire et origine du cacao et du chocolat

Originaire d’Amérique centrale et équatoriale, cette plante est utilisée depuis des millénaires par les Olmèques et les Aztèques, au Mexique. En effet, découverte par l’homme pendant l’Empire Maya, le cacao était utilisé sous forme d’infusion pour ses propriétés gustatives puis le breuvage à base de cacao qu’ils appelaient « xocolatl » (littéralement « eau amère ») a révélé ses propriétés médicinales et servait notamment pour traiter la diarrhée ou pour ses propriétés stimulantes.

Une tasse de chocolat chaud à base de cacao cru. On aperçoit des fèves de cacao devant la tasse blanche.Au 16 ème siècle, le cacao est introduit en Espagne par un explorateur où il sera mélangé avec du miel pour atténuer son goût amer puis un siècle plus tard, il arrive en France. Vers le début du 19 ème siècle, le cacao arrive en Afrique, plus précisément au Ghana, Nigéria, Cameroun, Gabon et en Côte d’Ivoire qui deviendra le plus grand pays producteur de fèves de cacao au monde avec 1,2 million de tonnes de cacao produites en 2006-2007 [1, 2].

Le cacao a fait l’objet de diverses études et recherches cliniques qui ont démontré et prouvé l’efficacité de ses composés. En phytothérapie, ce sont les fèves du cacao qui sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. Le cacao est souvent utilisé pour diminuer la fatigue, stimuler le système nerveux, réduire la prise de poids et améliorer la fonction digestive.

Composition nutritionnelle

Le cacao doit ses vertus médicinales à ses composés actifs contenus pour la plupart dans la fève. Voici les principaux composés actifs du cacao [1, 2, 3] :

  • Polyphénols : dont les plus abondants sont les flavonoïdes (isoflavones, catéchines épicatéchines). Ils sont de puissants antioxydants et possèdent des propriétés antibactériennes. Ils protègent aussi contre les UV.
  • Théobromine : molécule très proche de la caféine, possède des propriétés stimulantes et antidépressives. Elle possède aussi des bienfaits pour la santé cardiaque et buccale.
  • Minéraux : dont les plus importants sont le fer, le magnésium, le cuivre et le potassium. Il s’agit de minéraux indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme.
  • Vitamines : le cacao est une source de vitamine D et de vitamine E antioxydante.
  • Caféine : présente en quantité moindre que la théobromine, elle possède des propriétés psychoactives et stimule le système nerveux.

Bienfaits, effets et vertus du cacao

Le cacao a fait l’objet d’une multitude d’études et recherches cliniques en vue de confirmer l’utilisation traditionnelle de cette plante à des fins thérapeutiques. Dans cette section de l’article, nous allons lister l’ensemble des indications et des vertus du cacao et découvrir ensuite, en détail, les études et les essais cliniques qui confirment ses effets.

Aperçu des bienfaits

Favorise la santé cardiovasculaire

  • Améliore la fonction cardio-vasculaire
  • Diminue le risque de coagulation
  • Améliore le profil lipidique et la résistance à l’insuline
  • Réduit le risque d’évènements cardiovasculaires chez les hypertendus
  • Réduit le risque de maladies coronariennes et de crises cardiaques

Permet d’abaisser la pression artérielle

  • Exerce une action vasodilatatrice
  • Protège contre les effets du stress oxydatif
  • Améliore la tension artérielle
  • Améliore le niveau de lipides

Boost la fonction cognitive

  • Améliore la fonction cognitive
  • Crée de nouvelles cellules cérébrales
  • Améliore l’humeur, la recherche visuelle, la mémoire de travail et la mémoire spatiale
  • Retarde le déclin cognitif chez les personnes âgées

Antioxydant puissant

  • Améliore le statut antioxydant
  • Augmente le niveau du glutathion
  • Protège les graisses sanguines de l’oxydation
  • Réduit la production de radicaux libres

Régule l’humeur

  • Régule et améliore l’humeur
  • Améliore la santé de la peau
  • Améliore l’élasticité et diminue les rides

Améliore la circulation sanguine

  • Protège contre les dommages causés par la cigarette
  • Augmente l’épaisseur de la peau et la densité du collagène

Favorise la santé bucco-dentaire

  • Réduit l’accumulation de plaques dentaires
  • Inhibe la prolifération bactérienne
  • Protège l’émail

Régule la glycémie

  • Améliore la dégradation du glucose
  • Améliore la sensibilité à l’insuline
  • Réduit la résistance à l’insuline

Combat la constipation

  • Favorise une bonne santé du côlon
  • Favorise le ramollissement des selles
  • Accélère le transit
  • Augmente le volume des selles

Améliore la fonction respiratoire

  • Traite la toux
  • Élargi les voies respiratoires

Accélère la perte de poids

  • Accélère la perte de poids
  • Réduit la prise de graisse au niveau du ventre
  • Améliore l’absorption des graisses

Lutte contre la fatigue

  • Lutte contre la fatigue mentale
  • Réduit la fatigue chronique
Fèves de cacao à acheter de la marque Powder (anastore). On aperçoit un paquet blanc avec des fèves de cacao crues à l'arrière. Vous êtes nombreux à nous demander où acheter des fèves de cacao cru. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit de fèves de cacao cru bio qui ne sont pas torréfiées. De plus, elles appartiennent à la variété de cacao Criollo, le plus rare et le plus fin en goût. Si vous préférez consommer le cacao cru sous forme de poudre, voici une alternative : voir le produit. Il s’agit également d’une poudre de cacao Criollo non torréfiée.

Détails des bienfaits

Favorise la santé cardiovasculaire

Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.Les composés actifs présents dans le cacao favorisent la santé cardiovasculaire. En effet, les flavonoïdes améliorent la fonction des vaisseaux sanguins en empêchant leur obstruction ce qui diminue le risque de coagulation [4, 5]. Par ailleurs, le cacao améliore le profil lipidique (cholestérol) et la résistance à l’insuline qui sont tous des facteurs de risques de maladies cardiaques [6]. On sait aussi qu’une supplémentation en cacao réduit le risque d’évènements cardiovasculaires chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle [7].

De plus, la consommation de chocolat noir (le chocolat qui contient le plus de cacao) réduit de 37 % le risque de maladies cardiaques, d’après une méta-analyse de 7 études qui ont touché plus de 100 000 personnes [8]. Cependant, la consommation de chocolat noir ne doit pas dépasser les 100 g / semaine pour éviter les risques d’un apport élevé en sucres [9].

En résumé, la consommation modérée de chocolat noir réduit le risque de maladies coronariennes, de maladies cardiaques et de crises cardiaques [10].

Permet d’abaisser la pression artérielle

Le cacao permet d’abaisser la pression artérielle en exerçant une action vasodilatatrice sur les vaisseaux sanguins et en protégeant contre les effets nocifs du stress oxydatif [11]. D’après une étude, la consommation de chocolat noir, riches en flavonoïdes, a un meilleur impact sur la réduction de la pression artérielle que la consommation de chocolat blanc [12].

D’autre part, un régime riche en flavonoïdes (chocolat noir, pomme rouge, thé vert) en supplémentation d’un traitement antihypertenseur, a permis d’améliorer la tension artérielle ainsi que le niveau de lipides dans le sang, l’inflammation et l’obésité chez des personnes atteintes d’hypertension [13].

Booste la fonction cognitive

Le cacao booste la fonction cognitive et est considéré comme un nootropique naturel. En effet, les catéchines et les épicatéchines, les principaux flavonoïdes présents dans le cacao peuvent améliorer la fonction cérébrale en créant de nouvelles cellules notamment dans le cas de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson [14].

Cerveau dessiné au dessus d'une main.Il a également été découvert que la consommation de cacao peut améliorer la fonction visuelle, la mémoire de travail et la mémoire spatiale, d’après des essais cliniques [15] alors qu’une autre étude a révélé que le chocolat noir améliore l’humeur [16].

Enfin, chez les personnes âgées, la consommation de cacao a retardé le déclin cognitif en protégeant une partie du cerveau dont le déclin est associé à des troubles de la mémoire [17].

En résumé, les résultats des recherches et des essais cliniques révèlent l’efficacité et les bienfaits de la consommation du cacao dans l’amélioration des fonctions cognitives chez les jeunes et les personnes âgées.

Antioxydant puissant

Les polyphénols entrant dans la composition du cacao sont d’excellents antioxydants qui neutralisent les radicaux libres. En raison de leur abondance, le cacao a des propriétés antioxydantes beaucoup plus puissantes que le vin rouge (connu pour sa teneur en resvératrol) ou que le thé vert et le thé noir [18].

En effet, la consommation de cacao permettrait d’améliorer le statut antioxydant en augmentant les niveaux de glutathion et en réduisant les niveaux de marqueurs des dommages oxydatifs tout en protégeant les graisses sanguines de l’oxydation [19].

Chez des personnes atteintes de stéatose hépatique non alcoolique, le cacao permet également d’empêcher la production de radicaux libres [20] alors que chez les personnes âgées, une supplémentation en cacao et en astaxanthine, a réduit les marqueurs des dommages oxydatifs [21].

Régule l’humeur

Le cacao améliore l’humeur. C’est ce qu’affirment les résultats de 2 essais cliniques sur 120 personnes en bonne santé [22]. En effet, la consommation de chocolat noir a amélioré l’humeur positive en particulier si le chocolat était associé à une intervention de pleine conscience [23].

Dans le même sens, la consommation de chocolat noir améliore l’humeur négative expérimentalement induite [22]. Autrement dit, lorsque nous sommes de mauvaise humeur, consommer du cacao chasserait la mauvaise humeur.

Améliore la santé de la peau

Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleGrâce à ses propriétés antioxydantes, les flavonoïdes du cacao sont les composés les plus pertinents pour la santé de la peau. Chez des femmes âgées subissant une exposition répétée au soleil, la consommation d’une boisson de cacao a amélioré l’élasticité de la peau tout en diminuant les rides [24]. Dans le même sens, la consommation de cacao a amélioré la circulation sanguine tout en protégeant partiellement contre les dommages causés par la cigarette [25].

De plus, selon une étude, le beurre de cacao aurait augmenté l’épaisseur de la peau et la densité du collagène en particulier lorsqu’il est associé avec les polyphénols du cacao [26].

Toutefois, bien qu’ils soient encourageants, ces résultats nécessiteraient d’autres études plus approfondies pour promouvoir l’utilisation du cacao pour la santé de la peau.

Favorise la santé bucco-dentaire

Le cacao favorise la santé bucco-dentaire. Chez les enfants, l’utilisation comme bain de bouche de l’extrait de coque de fève de cacao a réduit l’accumulation de plaques de près de 50% [27].

De plus, l’extrait a inhibé le développement de la bactérie Streptococcus mutans, qui provoque des caries et des affections de la gencive.

D’autre part, la théobromine, un des composés actifs du cacao, semble protéger l’émail [28].

Régule la glycémie

Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieLe cacao grâce à ses polyphénols régule le métabolisme glucidique et augmente la résistance à l’insuline. En effet, d’après un essai clinique, les polyphénols du cacao et en particulier ceux du chocolat noir ont amélioré la dégradation du glucose tout en améliorant la résistance à l’insuline [12].

Par ailleurs, le cacao et le chocolat noir ont amélioré la sensibilité à l’insuline et la fonction pancréatique chez des personnes à risque de diabète ayant une tolérance altérée au glucose (état de prédiabète) [29]. De plus, chez des femmes diabétiques ménopausées, le cacao a réduit la résistance à l’insuline [30].

Des études plus approfondies sont toutefois nécessaires pour affirmer que le cacao peut aider au contrôle de la glycémie.

Combat la constipation

Le cacao peut être une excellente alternative pour combattre la constipation. En effet, la coque de cacao est riche en fibres ce qui favorise une bonne santé du côlon et favorise le ramollissement des selles. Chez des enfants constipés, l’utilisation de la cosse de cacao a réduit la constipation en accélérant le transit et en ramollissant les selles [31]. De plus, les fibres contenues dans le cacao augmentent le volume des selles ce qui diminue le risque de constipation [32].

Un essai sur 44 personnes a révélé que la consommation de deux portions de cacao a ramolli les selles et a favorisé une expulsion plus rapide et plus fréquente [33].

Améliore la fonction respiratoire

Le cacao semble améliorer la fonction respiratoire. Traditionnellement, que ce soit en usage externe en le frottant sur la poitrine et le dos, ou consommé sous forme de boisson, le cacao est utilisé pour traiter la toux.

Lors d’un essai clinique, la théobromine contenu dans le cacao a réduit l’activation nerveuse qui provoque la toux [34]. D’autre part, chez les enfants, la théobromine a élargi les voies respiratoires, d’après un autre essai [35].

Accélère la perte de poids

Ventre d'une femme mince qui mesure son tour de taille avec un ruban roseLe chocolat riche en cacao améliore l’efficacité des régimes amaigrissants. C’est ce qu’affirment les résultats d’une étude. En effet, d’après les recherches, le chocolat avec des teneurs élevées en cacao semble jouer un rôle d’accélérateur de la perte de poids et est préconisé au cours des régimes amincissants [36]. Bon à savoir : l’effet perte de poids induit par le chocolat riche en cacao se produit avec un certain retard.

D’autre part, la prise de cacao peut réduire la prise de graisse au niveau du ventre ce qui réduit la prise de poids [37]. Lors d’une étude, il a également amélioré l’absorption des graisses [38].

Lutte contre la fatigue

Pour lutter contre la fatigue, le chocolat noir riche en cacao peut être une alternative efficace. Ce sont en tout cas les résultats de certains essais cliniques qui ouvrent la voie à un potentiel effet anti-fatigue du cacao.

En effet, les polyphénols et notamment les flavonoïdes contenus dans le cacao ont réduit la fatigue mentale et la fatigue chronique [39, 40].

Posologie

🍫 Il n’existe pas de recommandation spécifique concernant le dosage du cacao. Toutefois, d’après une méta-analyse, un dosage de 30 g à 40 g / jour de chocolat noir semblerait être efficace pour profiter de certains de ses bienfaits [1].

❌ Attention : Il est utile de signaler que pour bénéficier totalement des bienfaits du cacao, il faut en consommer de qualité, c’est à dire avec le moins d’additifs ou d’excipients possibles. Cela signifie que le chocolat blanc et le chocolat au lait est à proscrire complètement pour la santé.

Il est donc recommandé de consommer du chocolat noir avec un minimum de 70 % de cacao. Par ailleurs, ce dernier devrait être consommé cru. En effet, la torréfaction et la transformation lui font perdre une partie de ses vertus médicinales.

✔️ Le mieux est donc de consommer des fèves de cacao cru bio, à hauteur de 5 à 10 fèves par jour à grignoter en cas de petite faim ou 2 cuillères à soupe de cacao cru bio en poudre.

Où acheter du cacao cru de qualité ?

Nous venons de le voir, le cacao présent dans le chocolat est très généralement accompagné de nombreux autres ingrédients mauvais pour la santé, tels que le sucre, des graisses saturées ou encore des conservateurs, exhausteurs de goût, etc.

Le meilleur choix reste donc se diriger vers des fèves de cacao crues qui n’ont pas subi de torréfaction. Pourquoi vaut-il mieux éviter ce processus ? La torréfaction des fèves de cacao est un processus de cuisson à 140° qui permet de développer l’arôme et la saveur du cacao. Malheureusement, ce processus de cuisson favorise la perte de certaines vitamines ce qui diminue l’intérêt nutritif du cacao.

De plus, éviter la torréfaction des fèves permet non seulement de maintenir la composition nutritionnelle du cacao intacte mais évite aussi le processus de glycation. En effet, la glycation entraîne l’apparition de protéines glyquées qui s’accumulent dans les cellules de notre corps sans pouvoir être éliminées et vont alors créer une rigidification progressive du derme avec apparition de rides, affaissement de la peau, teint jaunâtre, etc. en plus de favoriser l’apparition de cancers.

Fèves de cacao à acheter de la marque Powder (anastore). On aperçoit un paquet blanc avec des fèves de cacao crues à l'arrière. Vous êtes nombreux à nous demander où acheter des fèves de cacao cru. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit de fèves de cacao cru bio qui ne sont pas torréfiées. De plus, elles appartiennent à la variété de cacao Criollo, le plus rare et le plus fin en goût. Si vous préférez consommer le cacao cru sous forme de poudre, voici une alternative : voir le produit. Il s’agit également d’une poudre de cacao Criollo non torréfiée.

Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

👉 En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand. Par ailleurs, vous nous aidez à faire vivre notre site internet lorsque vous passez par nos pages avant d’acheter. Merci beaucoup ! Ainsi, nous pouvons continuer à vous offrir des articles de qualité.

Effets indésirables

La consommation modérée de cacao est généralement sûre et sans danger. Toutefois, de grandes quantités peuvent provoquer de l’acné [41], des migraines [42] ou des troubles digestifs.

D’un autre côté, bien que le cacao présente de nombreux avantages pour la santé, certains produits comme le chocolat peuvent contenir des composés nocifs pour la santé comme des additifs, des mauvaises graisses et des sucres qui peuvent causer des effets indésirables comme la prise de poids. Choisissez donc toujours des produits de qualité.

Contre-indications et dangers

Il n’existe pas de contre-indications concernant le cacao.

Pour les femmes enceintes ou allaitantes, il est généralement sans danger dans les doses conseillées. De même, il peut être consommé en petite dose par les enfants.

Formes sur le marché

Le cacao est un véritable aliment, en plus d’être un complément alimentaire. On peut le trouver sous diverses formes sur le marché :

  • Fèves de cacao torréfiées ;
  • Fèves de cacao crues ;
  • Pépites de fèves ;
  • Beurre de cacao ;
  • Cacao en poudre ;
  • Chocolat noir (privilégiez avec un minimum de 70 % de cacao).

Avis sur le cacao cru

Cabosses de cacao de couleur jaune et orangéeAvant d’aborder cette section, nous devons signaler que les avis et les retours d’expérience des uns et des autres ne doivent pas constituer une référence médicale. En cas de doute, nous vous conseillons de vous tourner vers votre médecin.

Dans le but d’obtenir un retour d’expérience de la part des consommateurs de cacao et ses produits dérivés, nous avons parcouru les forums et les sites spécialisés.

En plus de son goût et sa saveur délicieuse, le chocolat noir avec plus de 70 % de cacao a obtenu à la quasi-unanimité les faveurs des consommateurs. Qu’en est-il du cacao cru ?

Bien qu’ayant un goût plus prononcé que le chocolat, le cacao cru a une excellente saveur d’après les utilisateurs. La majorité des consommateurs du cacao cru, que ce soit sous forme de poudre ou de fève, ont révélé qu’il était efficace pour réduire leur fatigue physique et mentale. De plus, d’après certains consommateurs, le cacao cru améliore leur humeur et leur performance cognitive. D’un autre côté, riche en fibres, le cacao a permis chez certains d’améliorer leur transit intestinal et réduire la constipation.

Pour vous faire votre propre avis, nous vous invitons à consulter les forums et les sites spécialisés.

Associations de plantes ou molécules

Les bienfaits du cacao sur la santé sont divers et nombreux. L’utilisation du cacao à des fins médicinales remonte à des millénaires. Peut-on obtenir des effets accentués en associant le cacao avec d’autres plantes ? La réponse est oui. Certaines plantes peuvent accentuer et optimiser les bienfaits thérapeutiques du cacao, voici les principales :

Cacao et ginseng

Trois racines de ginseng sur un plateau en bois.Le ginseng est une plante médicinale connue pour ses effets contre la fatigue et pour booster le système immunitaire. Il s’agit de la plante tonifiante par excellence. L’association cacao-ginseng peut être une excellente combinaison pour lutter contre la fatigue et stimuler la fonction cérébrale.

Cacao et maca

Le maca est l’une des meilleures plantes médicinales qui permettent de lutter contre la fatigue mentale et physique, en plus de booster la libido. L’association cacao-maca permet d’obtenir un effet synergique anti-fatigue pour améliorer les performances physiques, intellectuelles et sexuelles.

Cacao et garcinia

Le garcinia est une plante médicinale coupe-faim qui peut être très efficace pour les régimes minceur. L’association cacao-garcinia peut être une combinaison parfaite entre deux plantes aux effets amincissants.

Cacao et rhodiola

Fleur de rhodiola rosea jaune en gros plan.La rhodiola est une plante utilisée en phytothérapie pour ses propriétés anti-stress. Le cacao, de son côté, peut améliorer l’humeur et les fonctions cognitives. L’association des deux plantes permet d’obtenir un effet relaxant, apaisant qui lutte contre le stress.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits, vertus et propriétés

Le cacao est-il un stimulant ?

Le cacao contient de la caféine et de la théobromine, deux composés qui ont des propriétés stimulantes. Le cacao est donc une plante stimulante qui permet de lutter contre la fatigue. Il est conseillé de le prendre le matin.

Le cacao est-il aphrodisiaque ?

Les aztèques ont longtemps utilisé le cacao pour ses propriétés aphrodisiaques. D’après une étude, la poudre de cacao contient des N-acyéthanolamines qui pourraient activer certains récepteurs capables de produire une sensation de bien-être et d’améliorer les performances sexuelles [43].

Fabrication du chocolat

Comment le chocolat est-il produit ?

Le chocolat est produit à partir du cacao. Le cacao est une poudre brune qui provient du broyage des fèves du cacaotier, contenues dans les cabosses. Après plusieurs processus de transformation dont l’écabossage, le séchage et la torréfaction, on obtient une graisse végétale sous forme de pâte ou de beurre de cacao. C’est à partir de cette graisse qu’on réalise le chocolat noir, au lait ou blanc.

Qu’est-ce que le chocolat cru ? Quels sont ses bienfaits ?

Le chocolat cru est un chocolat fabriqué à partir de fèves de cacao non torréfiées mais qui ont subi un processus de séchage et de fermentation. Les bienfaits du chocolat cru est qu’il garde la même composition nutritionnelle présente dans le cacao car les nutriments n’ont pas été perdus après la cuisson.

Composition

Le cacao contient-il de la caféine ?

Oui, le cacao contient de la caféine. En effet, sur 100 grammes de cacao, il y a 230 mg de caféine [44].

Le cacao 100 % contient-il du sucre ?

Le cacao 100 % contient uniquement du cacao et ne contient pas de sucre.

Qualité et variétés de chocolat

Le chocolat blanc est-il bon pour la santé ?

Le chocolat blanc est composé de beurre de cacao, de lait et de sucre ce qui le rend riche en graisses saturées. Il ne s’agit pas donc d’un aliment sain car il ne fournit pas d’aliments essentiels pour compenser l’apport excessif en calories et en matières grasses.

Qu’est-ce que le cacao amer ?

Le cacao amer est un aliment obtenu après torréfaction, broyage et extraction d’une pâte de cacao à partir de fèves. Cette pâte est ensuite pressée pour obtenir le beurre de cacao et une masse solide. Celle-ci, réduite en poudre, permet d’obtenir le cacao amer. Sans sucre, elle rappelle le chocolat noir et garde toutes ses vertus médicinales.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Katz DL, Doughty K, Ali A. Cocoa and chocolate in human health and disease. Antioxid Redox Signal. 2011;15(10):2779-2811. doi:10.1089/ars.2010.3697
  2. Scapagnini G, Davinelli S, Di Renzo L, et al. Cocoa bioactive compounds: significance and potential for the maintenance of skin health. Nutrients. 2014;6(8):3202-3213. Published 2014 Aug 11. doi:10.3390/nu6083202
  3. Kühn J, Schröter A, Hartmann BM, Stangl GI. Cocoa and chocolate are sources of vitamin D2. Food Chem. 2018 Dec 15;269:318-320. doi: 10.1016/j.foodchem.2018.06.098. Epub 2018 Jun 20. PMID: 30100440.
  4. Davison K, Howe PR. Potential implications of dose and diet for the effects of cocoa flavanols on cardiometabolic function. J Agric Food Chem. 2015 Nov 18;63(45):9942-7. doi: 10.1021/acs.jafc.5b01492. Epub 2015 Jul 28. PMID: 26111215.
  5. Andújar I, Recio MC, Giner RM, Ríos JL. Cocoa polyphenols and their potential benefits for human health. Oxid Med Cell Longev. 2012;2012:906252. doi: 10.1155/2012/906252. Epub 2012 Oct 24. PMID: 23150750; PMCID: PMC3488419.
  6. Shrime MG, Bauer SR, McDonald AC, Chowdhury NH, Coltart CE, Ding EL. Flavonoid-rich cocoa consumption affects multiple cardiovascular risk factors in a meta-analysis of short-term studies. J Nutr. 2011 Nov;141(11):1982-8. doi: 10.3945/jn.111.145482. Epub 2011 Sep 28. PMID: 21956956.
  7. Larsson SC, Drca N, Jensen-Urstad M, Wolk A. Chocolate consumption and risk of atrial fibrillation: Two cohort studies and a meta-analysis. Am Heart J. 2018 Jan;195:86-90. doi: 10.1016/j.ahj.2017.09.013. Epub 2017 Sep 21. PMID: 29224650.
  8. Buitrago-Lopez A, Sanderson J, Johnson L, et al. Chocolate consumption and cardiometabolic disorders: systematic review and meta-analysis. BMJ. 2011;343:d4488. Published 2011 Aug 26. doi:10.1136/bmj.d4488
  9. Ren Y, Liu Y, Sun XZ, Wang BY, Zhao Y, Liu DC, Zhang DD, Liu XJ, Zhang RY, Sun HH, Liu FY, Chen X, Cheng C, Liu LL, Zhou QG, Zhang M, Hu DS. Chocolate consumption and risk of cardiovascular diseases: a meta-analysis of prospective studies. Heart. 2019 Jan;105(1):49-55. doi: 10.1136/heartjnl-2018-313131. Epub 2018 Jul 30. PMID: 30061161.
  10. Yuan S, Li X, Jin Y, Lu J. Chocolate Consumption and Risk of Coronary Heart Disease, Stroke, and Diabetes: A Meta-Analysis of Prospective Studies. Nutrients. 2017;9(7):688. Published 2017 Jul 2. doi:10.3390/nu9070688
  11. Ferri C, Desideri G, Ferri L, Proietti I, Di Agostino S, Martella L, Mai F, Di Giosia P, Grassi D. Cocoa, blood pressure, and cardiovascular health. J Agric Food Chem. 2015 Nov 18;63(45):9901-9. doi: 10.1021/acs.jafc.5b01064. Epub 2015 Jul 13. PMID: 26125676.
  12. Grassi D, Lippi C, Necozione S, Desideri G, Ferri C. Short-term administration of dark chocolate is followed by a significant increase in insulin sensitivity and a decrease in blood pressure in healthy persons. Am J Clin Nutr. 2005 Mar;81(3):611-4. doi: 10.1093/ajcn/81.3.611. PMID: 15755830.
  13. de Jesús Romero-Prado MM, Curiel-Beltrán JA, Miramontes-Espino MV, Cardona-Muñoz EG, Rios-Arellano A, Balam-Salazar LB. Dietary flavonoids added to pharmacological antihypertensive therapy are effective in improving blood pressure. Basic Clin Pharmacol Toxicol. 2015 Jul;117(1):57-64. doi: 10.1111/bcpt.12360. Epub 2014 Dec 29. PMID: 25441094. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25441094/
  14. Spencer JP. Flavonoids and brain health: multiple effects underpinned by common mechanisms. Genes Nutr. 2009;4(4):243-250. doi:10.1007/s12263-009-0136-3 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2775888/
  15. Field DT, Williams CM, Butler LT. Consumption of cocoa flavanols results in an acute improvement in visual and cognitive functions. Physiol Behav. 2011 Jun 1;103(3-4):255-60. doi: 10.1016/j.physbeh.2011.02.013. Epub 2011 Feb 12. PMID: 21324330. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21324330/
  16. Karabay A, Saija JD, Field DT, Akyürek EG. The acute effects of cocoa flavanols on temporal and spatial attention. Psychopharmacology (Berl). 2018;235(5):1497-1511. doi:10.1007/s00213-018-4861-4 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5920121/
  17. Brickman AM, Khan UA, Provenzano FA, et al. Enhancing dentate gyrus function with dietary flavanols improves cognition in older adults. Nat Neurosci. 2014;17(12):1798-1803. doi:10.1038/nn.3850 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4940121/
  18. Lee KW, Kim YJ, Lee HJ, Lee CY. Cocoa has more phenolic phytochemicals and a higher antioxidant capacity than teas and red wine. J Agric Food Chem. 2003 Dec 3;51(25):7292-5. doi: 10.1021/jf0344385. PMID: 14640573. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14640573/
  19. Davinelli S, Corbi G, Zarrelli A, Arisi M, Calzavara-Pinton P, Grassi D, De Vivo I, Scapagnini G. Short-term supplementation with flavanol-rich cocoa improves lipid profile, antioxidant status and positively influences the AA/EPA ratio in healthy subjects. J Nutr Biochem. 2018 Nov;61:33-39. doi: 10.1016/j.jnutbio.2018.07.011. Epub 2018 Aug 14. PMID: 30179727. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30179727/
  20. Loffredo L, Del Ben M, Perri L, Carnevale R, Nocella C, Catasca E, Baratta F, Ceci F, Polimeni L, Gozzo P, Violi F, Angelico F. Effects of dark chocolate on NOX-2-generated oxidative stress in patients with non-alcoholic steatohepatitis. Aliment Pharmacol Ther. 2016 Aug;44(3):279-86. doi: 10.1111/apt.13687. Epub 2016 Jun 6. PMID: 27265388. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27265388/
  21. Petyaev IM, Klochkov VA, Chalyk NE, Pristensky DV, Chernyshova MP, Kyle NH, Bashmakov YK. Markers of Hypoxia and Oxidative Stress in Aging Volunteers Ingesting Lycosomal Formulation of Dark Chocolate Containing Astaxanthin. J Nutr Health Aging. 2018;22(9):1092-1098. doi: 10.1007/s12603-018-1063-z. PMID: 30379308. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30379308/
  22. Macht M, Mueller J. Immediate effects of chocolate on experimentally induced mood states. Appetite. 2007 Nov;49(3):667-74. doi: 10.1016/j.appet.2007.05.004. Epub 2007 May 23. PMID: 17597253. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17597253/
  23. Meier BP, Noll SW, Molokwu OJ. The sweet life: The effect of mindful chocolate consumption on mood. Appetite. 2017 Jan 1;108:21-27. doi: 10.1016/j.appet.2016.09.018. Epub 2016 Sep 15. PMID: 27642035. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27642035/
  24. Heinrich U, Neukam K, Tronnier H, Sies H, Stahl W. Long-term ingestion of high flavanol cocoa provides photoprotection against UV-induced erythema and improves skin condition in women. J Nutr. 2006 Jun;136(6):1565-9. doi: 10.1093/jn/136.6.1565. PMID: 16702322. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16702322/
  25. Heiss C, Kleinbongard P, Dejam A, Perré S, Schroeter H, Sies H, Kelm M. Acute consumption of flavanol-rich cocoa and the reversal of endothelial dysfunction in smokers. J Am Coll Cardiol. 2005 Oct 4;46(7):1276-83. doi: 10.1016/j.jacc.2005.06.055. PMID: 16198843. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16198843/
  26. Gasser P, Lati E, Peno-Mazzarino L, Bouzoud D, Allegaert L, Bernaert H. Cocoa polyphenols and their influence on parameters involved in ex vivo skin restructuring. Int J Cosmet Sci. 2008 Oct;30(5):339-45. doi: 10.1111/j.1468-2494.2008.00457.x. PMID: 18822039. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18822039/
  27. Srikanth RK, Shashikiran ND, Subba Reddy VV. Chocolate mouth rinse: Effect on plaque accumulation and mutans streptococci counts when used by children. J Indian Soc Pedod Prev Dent. 2008 Jun;26(2):67-70. doi: 10.4103/0970-4388.41619. PMID: 18603731. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18603731/
  28. Kargul B, Özcan M, Peker S, Nakamoto T, Simmons WB, Falster AU. Evaluation of human enamel surfaces treated with theobromine: a pilot study. Oral Health Prev Dent. 2012;10(3):275-82. PMID: 23094271. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23094271/
  29. Grassi D, Desideri G, Necozione S, Lippi C, Casale R, Properzi G, Blumberg JB, Ferri C. Blood pressure is reduced and insulin sensitivity increased in glucose-intolerant, hypertensive subjects after 15 days of consuming high-polyphenol dark chocolate. J Nutr. 2008 Sep;138(9):1671-6. doi: 10.1093/jn/138.9.1671. PMID: 18716168. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18716168/
  30. Curtis PJ, Sampson M, Potter J, Dhatariya K, Kroon PA, Cassidy A. Chronic ingestion of flavan-3-ols and isoflavones improves insulin sensitivity and lipoprotein status and attenuates estimated 10-year CVD risk in medicated postmenopausal women with type 2 diabetes: a 1-year, double-blind, randomized, controlled trial. Diabetes Care. 2012;35(2):226-232. doi:10.2337/dc11-1443 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3263874/
  31. Castillejo G, Bulló M, Anguera A, Escribano J, Salas-Salvadó J. A controlled, randomized, double-blind trial to evaluate the effect of a supplement of cocoa husk that is rich in dietary fiber on colonic transit in constipated pediatric patients. Pediatrics. 2006 Sep;118(3):e641-8. doi: 10.1542/peds.2006-0090. PMID: 16950955. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16950955/
  32. Jenkins DJ, Kendall CW, Vuksan V, Vidgen E, Wong E, Augustin LS, Fulgoni V 3rd. Effect of cocoa bran on low-density lipoprotein oxidation and fecal bulking. Arch Intern Med. 2000 Aug 14-28;160(15):2374-9. doi: 10.1001/archinte.160.15.2374. PMID: 10927737. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10927737/
  33. Sarriá B, Martínez-López S, Fernández-Espinosa A, et al. Effects of regularly consuming dietary fibre rich soluble cocoa products on bowel habits in healthy subjects: a free-living, two-stage, randomized, crossover, single-blind intervention. Nutr Metab (Lond). 2012;9:33. Published 2012 Apr 18. doi:10.1186/1743-7075-9-33 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3369210/
  34. Usmani OS, Belvisi MG, Patel HJ, Crispino N, Birrell MA, Korbonits M, Korbonits D, Barnes PJ. Theobromine inhibits sensory nerve activation and cough. FASEB J. 2005 Feb;19(2):231-3. doi: 10.1096/fj.04-1990fje. Epub 2004 Nov 17. Erratum in: FASEB J. 2005 Feb;19(2):1 p following 233. PMID: 15548587. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15548587/
  35. Simons FE, Becker AB, Simons KJ, Gillespie CA. The bronchodilator effect and pharmacokinetics of theobromine in young patients with asthma. J Allergy Clin Immunol. 1985 Nov;76(5):703-7. doi: 10.1016/0091-6749(85)90674-8. PMID: 4056254. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/4056254/
  36. Bohannon, Johannes & Koch, Diana & Homm, Peter & Driehaus, Alexander. (2015). Chocolate with high Cocoa content as a weight-loss accelerator. International Archives of Medicine. 8. 10.3823/1654. https://www.researchgate.net/publication/276892317_Chocolate_with_high_Cocoa_content_as_a_weight-loss_accelerator
  37. Matsui N, Ito R, Nishimura E, Yoshikawa M, Kato M, Kamei M, Shibata H, Matsumoto I, Abe K, Hashizume S. Ingested cocoa can prevent high-fat diet-induced obesity by regulating the expression of genes for fatty acid metabolism. Nutrition. 2005 May;21(5):594-601. doi: 10.1016/j.nut.2004.10.008. PMID: 15850966. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15850966/
  38. Gu Y, Yu S, Lambert JD. Dietary cocoa ameliorates obesity-related inflammation in high fat-fed mice. Eur J Nutr. 2014 Feb;53(1):149-58. doi: 10.1007/s00394-013-0510-1. Epub 2013 Mar 15. PMID: 23494741; PMCID: PMC3818345. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23494741/
  39. Scholey AB, French SJ, Morris PJ, Kennedy DO, Milne AL, Haskell CF. Consumption of cocoa flavanols results in acute improvements in mood and cognitive performance during sustained mental effort. J Psychopharmacol. 2010 Oct;24(10):1505-14. doi: 10.1177/0269881109106923. Epub 2009 Nov 26. PMID: 19942640. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19942640/
  40. Sathyapalan T, Beckett S, Rigby AS, Mellor DD, Atkin SL. High cocoa polyphenol rich chocolate may reduce the burden of the symptoms in chronic fatigue syndrome. Nutr J. 2010;9:55. Published 2010 Nov 22. doi:10.1186/1475-2891-9-55 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3001690/
  41. Bhate K, Williams HC. Epidemiology of acne vulgaris. Br J Dermatol. 2013 Mar;168(3):474-85. doi: 10.1111/bjd.12149. PMID: 23210645. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23210645/
  42. Finocchi C, Sivori G. Food as trigger and aggravating factor of migraine. Neurol Sci. 2012 May;33 Suppl 1:S77-80. doi: 10.1007/s10072-012-1046-5. PMID: 22644176. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22644176/
  43. Montagna MT, Diella G, Triggiano F, et al. Chocolate, « Food of the Gods »: History, Science, and Human Health. Int J Environ Res Public Health. 2019;16(24):4960. Published 2019 Dec 6. doi:10.3390/ijerph16244960 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6950163/
  44. Cocoa, dry powder, unsweetened, U.S. DEPARTMENT OF AGRICULTURE Agricultural Research Service, https://www.ars.usda.gov/

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.5 / 5. Votes : 2

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Cacao - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Zinc.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.