Aubépine, l’arbre aux nombreux bienfaits pour le cœur

    4.8
    (22)

    L’aubépine est l’une des plus anciennes plantes utilisées pour ses vertus thérapeutiques. Les fleurs, les baies et les feuilles sont notamment appréciées pour leurs propriétés circulatoires et contre les maladies cardiaques.

    Dans ce guide, vous découvrirez comment profiter des bienfaits de l’aubépine. Pourquoi et comment l’utiliser ? À quelle dose ? Où trouver de l’aubépine de qualité ? Il y a-t-il des effets indésirables, contre-indications et dangers ? Quel est l’avis des consommateurs ? Qu’en pense l’Agence européenne des médicaments ? Est-il possible de l’associer à d’autres plantes ? Possède-t-elle des propriétés aphrodisiaques ? Peut-elle s’avérer toxique ?

    Faisons le point sur l’aubépine. Bonne lecture !

    Aubépine : baies rouges sur une branche. On aperçoit le ciel bleu à travers le feuillage vert

    Qu’est-ce que l’aubépine ?

    L’aubépine est un arbre buissonnant qui appartient à la famille des Rosacées, la même famille que les roses et de nombreux fruits tels que les pommes, les cerises ou les poires. L’aubépine appartient au genre Cratægus qui contient plusieurs espèces dont les plus importantes utilisées en phytothérapie sont Cratægus monogyna (aubépine monogyne) et Cratægus laevigata (aubépine épineuse).

    Originaire d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Europe, l’arbre d’aubépine pousse généralement dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord et on le trouve dans presque toutes les régions de France.

    💡 Bon à savoir : son nom latin Crataegus spp vient du grec Kratos signifiant force et faisant référence à la robustesse de son bois, utilisé pour la fabrication d’outils. Le nom aubépine a pour origine son nom latin alba spina qui signifie « épine blanche ».

    L’utilisation de l’aubépine en phytothérapie remonte à loin. Elle était d’abord utilisée par les hommes du paléolithique depuis la Préhistoire comme denrée alimentaire. En médecine traditionnelle chinoise, l’aubépine était utilisée dans le traitement des troubles cardiovasculaires. Par la suite, les médecins grecs l’ont aussi utilisé pour soigner les troubles rénaux et vésicaux. Ensuite, grâce à l’avancée de la science vers la fin du 19éme siècle, les scientifiques ont réussi à isoler et identifier les composés actifs de la plante et ont démontré ses propriétés sédatives, antispasmodiques et cardiotoniques. Cette plante fait actuellement partie de la pharmacopée de plusieurs pays dont la France et l’Allemagne.

    En phytothérapie, les baies, les fleurs et les feuilles sont les parties utilisées.

    Composition nutritionnelle

    Aubépine : fleurs blanches sur une branche d'arbre aux feuilles vertesL’utilisation de l’aubépine en phytothérapie repose sur sa composition riche en principes actifs. Parmi les composés identifiés, on peut citer [1, 2, 3] :

    • Les flavonoïdes : parmi lesquels on trouve les rhamnosides, des hyperosides, de la rutine et de la vitexine. Ces composés sont connus pour leurs propriétés antioxydantes. Ils confèrent aussi à la plante ses vertus cardio protectrices ;
    • Les oligomères proanthocyanidines : comme la catéchine et l’épicatéchine ;
    • Les acides phénoliques : comme l’acide caféique ;
    • Les triterpènes pentacycliques : dont l’acide oléanolique et l’acide ursolique.

    Aubépine, ses vertus et ses indications

    L’aubépine est l’une des plus anciennes plantes utilisées en phytothérapie, en Europe. En plus de ses vertus pour le cœur et ses effets anxiolytiques, l’aubépine possède bien d’autres indications et propriétés. Grâce aux avancées scientifiques, les études portant sur l’épine blanche nous révèlent plusieurs autres effets.

    Dans cette section, nous allons découvrir en détail avec toutes les principales études, l’ensemble de ces effets. Mais avant cela, voici en résumé, tous les bienfaits de l’aubépine.

    Aperçu des bienfaits

    Favorise la santé cardiovasculaire

    • Améliore les symptômes de l’insuffisance cardiaque
    • Réduit la fatigue et l’essoufflement
    • Améliore la force de pompage du sang
    • Réduit les gonflements
    • Renforce la paroi des vaisseaux
    • Réduit le niveau de cholestérol

    Lutte contre l’hypertension

    • Réduit la pression artérielle
    • Permet de relâcher les artères
    • Réduit les douleurs thoraciques
    • Empêche le colmatage des artères
    • Soulage les douleurs thoraciques

    Combat l’anxiété

    • Combat et réduit les symptômes de l’anxiété

    Réduit les symptômes de la ménopause

    • Réduit les bouffées de chaleur et les changements d’humeur
    • Empêche la baisse des niveaux d’hormones sexuelles
    • Protège les follicules ovariens

    Améliore la peau

    • Réduit les rides
    • Hydrate la peau
    • Augmente l’élasticité et l’éclat de la peau
    • Protège contre la mort cellulaire
    • Favorise l’accumulation du collagène
    • Prévient l’hyperpigmentation

    Favorise les fonctions cognitives

    • Améliore l’attention, la pensée logique et la vitesse visuomotrice
    • Préserve la capacité de mémoire et d’apprentissage
    • Réduit les troubles de coordination des patients atteints de Parkinson
    • Prévient la maladie d’Alzheimer

    Combat l’inflammation

    • Réduit l’inflammation
    • Réduit la production et l’activation des marqueurs de l’inflammation

    Possède une activité antioxydante

    • Préserve les niveaux d’enzymes antioxydantes
    • Neutralise les radicaux libres grâce à ses composés actifs antioxydants

    Participe au bon fonctionnement du foie et des reins

    • Protège le foie et le rein contre le stress oxydatif
    • Réduit les dommages cellulaires liés à l’oxydation
    • Protège le foie contre les lésions associées à la stéatose hépatique

    Possède une activité anti-diabétique

    • Diminue la glycémie et la résistance à l’insuline
    • Augmente l’insuline
    • Prévient les complications du diabète
    • Bloque les enzymes qui augmentent le taux du glucose

    Favorise la perte de poids

    • Réduit le poids corporel et l’accumulation de graisses
    • Empêche le développement des cellules graisseuses
    • Possède une action probiotique

    Traite les troubles digestifs

    • Traite la diarrhée, la perte de poids et l’inflammation de l’intestin
    • Traite les ulcères de l’estomac
    • Inhibe les contractions intestinales

    Détails des bienfaits

    Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un extrait de sommité fleurie d’aubépine bio (crataegus laevigata / monogyna), titré à 1,5 % en flavonoïdes. De plus, cet extrait est concentré 4:1 et garanti sans additifs artificiels, ni OGM. Enfin, le dosage élevé (700 mg) permet d’assurer une efficacité optimale dans une seule gélule par jour.

    Favorise la santé cardiovasculaire

    L’aubépine favorise la santé cardiovasculaire et améliore la qualité de vie des insuffisants cardiaques. Selon une revue qui a analysé divers extraits d’aubépine, cette plante semble avoir une action cardioprotectrice et améliore les symptômes de l’insuffisance cardiaque [4]. En effet, plusieurs études impliquant près de 4000 personnes ont démontré l’efficacité des extraits d’aubépine à améliorer l’insuffisance cardiaque légère à modérée. L’administration de 240 à 1800 mg / jour d’extrait d’aubépine a réduit la fatigue et l’essoufflement et a amélioré la force de pompage [5, 6, 7]. Ces résultats suggèrent que l’aubépine peut être considérée comme un excellent traitement d’appoint de l’insuffisance cardiaque chronique.

    Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.D’autre part, chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, le sang veineux peut stagner au niveau des membres inférieurs, ce qui provoque des gonflements. L’extrait d’aubépine semble réduire ces gonflements. En effet, selon une étude clinique, l’administration de 900 mg / jour d’aubépine chez des personnes souffrant d’insuffisance cardiaque a diminué l’enflure des jambes [6]. De plus, l’extrait d’aubépine semble renforcer la paroi des vaisseaux ce qui réduit la fuite de sang à ce niveau [8].

    L’aubépine possède d’autres vertus pour la santé du cœur. D’après des recherches, cette plante permet de réduire les niveaux de cholestérol dans le sang, ce qui réduit le risque de crises cardiaques. L’administration de 400 mg d’extrait d’aubépine 3 fois / jour a permis de réduire le niveau de cholestérol [9]. Toutefois, pour confirmer cette propriété, d’autres études plus approfondies sont nécessaires.

    Lutte contre l’hypertension

    L’aubépine lutte contre l’hypertension, considérée comme un des principaux facteurs de risque des maladies cardiaques. Pas moins de 4 essais cliniques qui ont impliqué plus de 300 personnes ont démontré cette action. En effet, à un dosage entre 500 et 1200 mg / jour, l’extrait d’aubépine a eu une action antihypertensive [10, 11, 12, 13].

    D’après des études tissulaires, cette action est liée à la capacité des composés actifs de l’aubépine à relâcher les artères [14].

    Réduit les douleurs thoraciques

    Les douleurs thoraciques ou angine de poitrine peuvent être provoquées par une mauvaise circulation et afflux de l’oxygène et du sang vers le cœur. L’accumulation du cholestérol dans les artères peut aussi provoquer des douleurs thoraciques.

    Dans un essai clinique sur 80 personnes souffrant de douleurs thoraciques, l’administration de 240 mg, 2 fois / jour associée à un exercice régulier a permis d’empêcher le colmatage des artères [15]. Au même titre, une étude chinoise a permis de démontrer que des comprimés d’aubépine ont soulagé les douleurs thoraciques [16].

    Combat l’anxiété

    Aubépine et anxiété : femme stressée. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.Selon l’EMA (l’Agence européenne des médicaments), l’aubépine peut être utilisée pour combattre les symptômes légers du stress et de l’anxiété [17]. D’autre part, d’après un essai clinique sur 200 personnes souffrant de troubles anxieux, l’administration d’une combinaison de plusieurs plantes dont l’aubépine a été beaucoup plus efficace dans la réduction de l’anxiété par rapport au placebo [18].

    Réduit les symptômes de la ménopause

    L’extrait d’aubépine semble avoir une action bénéfique contre les symptômes de la ménopause. C’est ce qu’affirment les résultats de certaines études réalisées pour évaluer les effets de l’aubépine, seule ou en association avec d’autres plantes, sur les femmes ménopausées. En effet, une association de plusieurs plantes (dont un extrait d’aubépine, des baies de goji, du carthame, du kombu et des mûres) a réduit les symptômes tels que les bouffées de chaleur et les changements d’humeur [19].

    Cette association a également empêché la chute du niveau des hormones sexuelles en protégeant les follicules ovariens [20]. D’autres études plus approfondies et réalisées à plus grande échelle restent toutefois nécessaires.

    Améliore la peau

    L’aubépine améliore la santé de la peau en l’hydratant et en réduisant les rides. Cette capacité de l’extrait d’aubépine a été démontrée au cours d’une étude clinique sur 20 femmes [21]. L’application d’un mélange d’extraits d’aubépine et de ginseng sur la paupière a non seulement réduit les rides mais a aussi augmenté l’élasticité, l’hydratation et la brillance de la peau.

    Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleL’exposition aux UV accélère le vieillissement cutané en réduisant les teneurs en collagène. Exposées aux UV, les cellules de la peau ont été protégées contre la mort cellulaire grâce à l’utilisation d’un extrait d’aubépine [22]. Ce dernier a également favorisé l’accumulation du collagène, d’après la même étude.

    D’autre part, l’aubépine semble avoir la capacité de prévenir l’hyperpigmentation par blocage de la production de mélanine dans les cellules de la peau [23].
    Bien que ces résultats suggèrent l’utilisation de l’aubépine en cosmétique pour les soins de la peau, d’autres recherches plus approfondies sont nécessaires.

    Favorise les fonctions cognitives

    L’extrait d’aubépine favorise les fonctions cognitives comme l’apprentissage et la mémoire. En effet, l’administration d’un extrait d’aubépine et de camphre chez 125 personnes a amélioré l’attention, la pensée logique et la vitesse de la coordination visuomotrice [24]. Cependant, d’autres recherches estiment que cette propriété n’est bénéfique que chez les personnes souffrant de problèmes circulatoires. D’autre part, l’extrait d’aubépine préserve la fonction des cellules cérébrales et la capacité d’apprentissage et de mémoire [25].

    Aubépine et fonctions cognitives : un cerveau créée à partir des branches d'un arbre. Le cerveau arbre est noir sur fond blanc.Chez les personnes atteintes de Parkinson, l’aubépine et précisément son composé actif la vitexine, a réduit les problèmes de coordination et de mouvement tout en empêchant la maladie d’atteindre le cerveau [26]. De plus, certains composés de l’aubépine semblent capables de bloquer les processus importants qui déclenchent la maladie d’Alzheimer ce qui suggère que cette plante soit capable de prévenir la maladie [27].

    Combat l’inflammation

    L’aubépine possède des propriétés anti-inflammatoires. Ses composés semblent aider à réduire l’inflammation associée à l’asthme, l’arthrite et l’inflammation des gencives [28]. Cette action est due particulièrement à l’action des composés actifs de l’aubépine à réduire la production et l’activation des marqueurs pro-inflammatoires comme les cytokines et les prostaglandines [29, 30].

    Possède une activité antioxydante

    L’aubépine possède plusieurs composés actifs aux propriétés antioxydantes reconnus. C’est notamment le cas de ses flavonoïdes [31], ses lignanes [32], ses acides phénoliques [33] et ses oligomères proanthocyanidines [34].

    Dans ce sens, l’aubépine préserve les niveaux de glutathion et de plusieurs autres enzymes antioxydantes [35]. Au niveau cellulaire, l’aubépine a inhibé une voie de désintoxication responsable de la production d’une enzyme antioxydante (NQO1) [36].

    D’autre part, l’extrait d’aubépine serait capable de neutraliser les radicaux libres [37].

    Participe au bon fonctionnement du foie et des reins

    L’aubépine participe au bon fonctionnement des reins et du foie en protégeant ces organes contre les dommages oxydatifs. En effet, d’après une étude, l’extrait d’aubépine a réduit les dommages cellulaires au niveau des reins en réduisant l’inflammation alors que ses propriétés antioxydantes ont protégé les reins contre les lésions causées par les toxines et le manque d’oxygène [38].

    D’autre part, au niveau hépatique, l’aubépine serait capable de protéger le foie contre les dommages liés à la stéatose hépatique provenant de l’accumulation de graisse [39].

    Possède une activité anti-diabétique

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieL’aubépine possède une activité antidiabétique qui pourrait lui conférer un rôle important dans les mécanismes thérapeutiques du diabète. En effet, une étude a révélé qu’un extrait d’aubépine a diminué la glycémie tout en augmentant les niveaux de l’insuline dans le sang [40, 41]. De plus, l’aubépine semble être efficace pour prévenir les complications du diabète en protégeant les vaisseaux, le cœur et les reins de l’inflammation causée par l’hyperglycémie [42, 38].

    D’autre part, l’extrait d’aubépine a bloqué les enzymes responsables de l’augmentation du taux de glucose dans le sang (alpha-glucosidase) et la résistance à l’insuline [43] en imitant l’action de certains médicaments antidiabétiques.

    Favorise la perte de poids

    Le potentiel de l’aubépine concernant la perte de poids a été le sujet de certaines études et les résultats semblent assez prometteurs. Les extraits d’aubépine ont réduit le poids corporel et l’accumulation de graisses dans le sang, dans le foie et dans les tissus adipeux tout en empêchant le développement des cellules graisseuses [44].

    De plus, un sucre complexe de la baie d’aubépine semble avoir une action probiotique selon une étude qui a révélé sa capacité à favoriser la croissance des bacteroides, un genre de bactéries intestinales ayant un potentiel anti-obésité [45].

    Traite les troubles digestifs

    Homme qui se tient le ventre avec les deux mains sur son ventre. Plan de près.L’aubépine traite les troubles digestifs. C’est ce que suggèrent les résultats de plusieurs études réalisées dans ce sens. En effet, dans le cas de colite, les premiers résultats démontrent l’efficacité de l’extrait de l’aubépine dans le traitement de la diarrhée, la perte de de poids et l’inflammation intestinale en plus des ulcères de l’estomac [46].

    De plus, l’extrait de baies d’aubépine inhibe les contractions intestinales qui provoquent la diarrhée [47] alors que ses feuilles ont un effet contraire suggérant leur action laxative [48].

    Où acheter de l’aubépine de qualité ?

    Les vendeurs de compléments alimentaires sont nombreux pourtant très peu de commerçants sérieux proposent un produit à base d’aubépine d’excellente qualité. Pour faire le bon choix lors de l’achat, il est donc important de vérifier les critères suivants :

    • L’aubépine doit être issue d’agriculture biologique, afin d’éviter tous les métaux lourds ou les pesticides ;
    • La variété utilisée doit être Crataegus laevigata ou Crataegus monogyna car ce sont les espèces scientifiquement validées pour leurs bienfaits sur la santé ;
    • Le produit doit être titré à min. 1,5 % en flavonoïdes, des principes actifs contenus dans l’aubépine qui assure son efficacité ;
    • Un autre gage de son efficacité est la concentration du produit. On privilège donc des extraits concentrés 4:1 au lieu d’une simple poudre d’aubépine. Cela signifie que pour 1 kg de produit, 4 kg de plantes ont été utilisés.
    • Enfin, la composition se doit d’être propre. Pour cela, on favorise un produit sans additifs artificiels, ni OGM.
    Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un extrait de sommité fleurie d’aubépine bio (Crataegus laevigata / monogyna), titré à 1,5 % en flavonoïdes. De plus, cet extrait est concentré 4:1 et garanti sans additifs artificiels, ni OGM. Enfin, le dosage élevé (700 mg) permet d’assurer une efficacité optimale dans une seule gélule par jour.

    Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

    Posologie

    Selon l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), la posologie recommandée en tant qu’usage médical, pour un adulte, est la suivante [49] :

    • ☕️ Infusion d’aubépine : 1 à 2 g de feuilles d’aubépine et de fleurs broyées et infusées dans 150 ml d’eau bouillante, 3 à 4 fois par jour ;
    • 🥄 Poudre d’aubépine : de 570 à 1750 mg par jour, à répartir en trois prises sur la journée ;
    • 💊 Extrait sec d’aubépine : de 240 à 900 mg par jour, à répartir en trois prises sur la journée ;
    • 💧 Teinture : 10 gouttes, à prendre 3 à 5 fois par jour.

    Ces dosages sont donnés à titre d’exemple. Chaque indication nécessitant un certain dosage, l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de la santé est recommandé.

    Effets indésirables

    En règle générale, l’aubépine est une plante sûre et bien tolérée lorsqu’elle est utilisée aux doses recommandées. À notre connaissance, aucun effet indésirable n’a été rapporté dans la littérature scientifique.

    Contre-indications et dangers

    En raison d’un manque de données concernant la sécurité de l’aubépine chez le bébé, la consommation de cette plante est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante. Elle est également déconseillée aux enfants. De plus, les personnes souffrant de problèmes de cœur doivent consulter un médecin avant d’envisager d’utiliser l’aubépine.

    D’autre part, les composés actifs de l’aubépine peuvent interagir avec certains médicaments notamment cardiaques. Les interactions de l’aubépine peuvent concerner les médicaments comme :

    • les inhibiteurs de l’enzyme de conversion ;
    • les bétabloquants ;
    • les diurétiques.

    Dans tous les cas, si vous êtes sous traitement, il est plus sûr de consulter un médecin avant d’envisager d’entamer une cure.

    Avis sur l’aubépine

    Nous avons parcouru les sites et les forums au sujet de l’aubépine afin d’avoir un retour d’expérience de la part d’utilisateurs de cette plante en complémentation alimentaire. Avant de partager les expériences des uns et des autres, nous rappelons que ces avis sont strictement subjectifs et ne doivent en aucun cas remplacer les conseils et les recommandations des médecins.

    La majorité des consommateurs souffrant de problèmes cardiaques ont loué les avantages des produits à base d’aubépine en termes d’efficacité. En particulier pour réduire la pression artérielle et pour lutter contre les extrasystoles. Les effets anxiolytiques de l’aubépine ont été largement partagés par les consommateurs de cette plante, ce qui suggère une efficacité chez les personnes stressées et anxieuses. D’autre part, les personnes diabétiques ont révélé que la consommation d’aubépine a permis de réguler leur glycémie.

    En ce qui concerne les instances de santé, l’Agence européenne des médicaments reconnaît l’usage de l’aubépine à des fins thérapeutiques contre les problèmes cardiaques liés à la nervosité et les palpitations, après exclusion de pathologies graves par les médecins [17].

    Si vous envisagez d’entamer une cure d’aubépine, nous vous conseillons de vous faire votre propre avis en consultant les forums et les boutiques de vente en ligne de produits à base d’aubépine.

    Associations avec d’autres plantes

    Pour obtenir un effet synergique et optimiser les effets d’une plante, certains fabricants de compléments alimentaires associent différentes plantes. À ce titre, sur le marché, les produits à base d’aubépine peuvent être composés uniquement d’aubépine ou associés à d’autres plantes reconnues pour leur usage médicinal. Parmi ces associations, on peut citer :

    Aubépine et passiflore

    Fleur de passiflore en gros plan. Ses pétales sont blancs et ses pistils sont violets.La passiflore est une plante originaire des régions tropicales reconnue pour aider à soulager l’anxiété, la nervosité et favoriser le sommeil. L’association aubépine-passiflore peut être considérée comme l’une des meilleures combinaisons entre deux plantes relaxantes et qui favorisent le sommeil. L’aubépine pour diminuer les troubles anxieux et la passiflore pour ses propriétés tranquillisantes.

    Aubépine et valériane

    La valériane, à l’instar de la passiflore, est une plante reconnue pour ses propriétés tranquillisantes et sédatives. Elle est largement utilisée pour lutter contre l’insomnie. L’associer avec l’aubépine peut être une excellente solution si vous souffrez de troubles du sommeil. Certaines préparations combinent même cette association avec la passiflore pour obtenir une combinaison des trois plantes les plus efficaces contre le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil.

    Aubépine et rhodiola

    Fleur de rhodiola rosea jaune en gros plan.La rhodiola est une plante connue pour ses propriétés antioxydantes et tonifiantes. Elle aide également à la résistance au stress et à la fatigue. L’association avec l’aubépine a l’avantage d’entraîner un effet synergique bénéfique pour lutter contre l’anxiété et les troubles du sommeil.

    Aubépine et olivier

    L’olivier est une plante ancienne utilisée pour diverses propriétés thérapeutiques. Il est connu pour traiter le diabète de type 2 et l’hypertension en traitant particulièrement ses symptômes comme le bourdonnement d’oreilles, les vertiges ou les maux de tête. Plusieurs préparations associent l’aubépine et l’olivier mais aussi l’ail et sont utilisées pour renforcer et aider le système cardiovasculaire.

    Aubépine et griffonia

    Le griffonia est une plante connue pour ses effets sur la sérotonine et elle est utilisée, à ce titre, pour lutter contre les troubles du sommeil. L’association aubépine et griffonia peut être une excellente alliance pour contribuer à la détente et favoriser le bon fonctionnement du système nerveux.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    L’aubépine est-elle bonne pour la dysfonction érectile ?

    Dans certains cas, la dysfonction érectile est liée à une maladie sous-jacente ou tout simplement à de l’anxiété. Certaines études estiment que les troubles de l’érection sont étroitement liés à l’anxiété [50]. Il est donc tout à fait normal de penser que l’aubépine peut être une bonne solution pour la dysfonction érectile (DE) grâce à ses propriétés anxiolytiques. Cependant, il est conseillé de consulter un médecin pour déterminer la cause exacte de la DE.

    L’aubépine ralentit-elle le rythme cardiaque ?

    Plusieurs études ont révélé les bienfaits de l’aubépine dans l’amélioration du fonctionnement du système cardiaque. Elle peut être efficace pour améliorer le pompage du sang au niveau du cœur et réduit la tension artérielle. Certaines études estiment que l’aubépine peut être efficace contre les palpitations [51].

    L’aubépine est-elle un diurétique ?

    L’aubépine a été anciennement utilisée par les Grecs comme diurétique notamment dans le traitement des calculs rénaux. Cependant, peu d’études fiables ont confirmé cette indication.

    L’aubépine est-elle un anticoagulant ?

    Oui, l’aubépine possède des propriétés anticoagulantes. C’est en tout ce qu’affirment certaines études. En effet, les extraits d’aubépine ont des propriétés antioxydantes et anti coagulantes en inhibant le facteur X et en augmentant les niveaux cardiaques d’antithrombine III [52].

    Effets secondaires, indésirables et danger

    L’aubépine rend-elle somnolent ?

    L’aubépine est considérée comme une plante sûre et bien tolérée par l’organisme. Les effets secondaires sont rares voire inexistants. Il n’y a aucune indication dans la littérature scientifique d’effets de somnolence liés à la consommation de l’aubépine. Si vous pensez que la consommation de l’aubépine vous a rendu somnolent, nous vous invitons à consulter un spécialiste de la santé.

    L’aubépine est-elle toxique ?

    L’aubépine est une plante non toxique. Elle est sûre et ne provoque presque jamais d’effets secondaires. Cependant, les graines peuvent contenir du cyanure à de très faibles quantités. Il est donc conseillé de ne pas en consommer.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Chang Q, Zuo Z, Harrison F, Chow MS. Hawthorn. J Clin Pharmacol. 2002 Jun;42(6):605-12.
    2. Cui T, Nakamura K, Tian S, Kayahara H, Tian YL. Polyphenolic content and physiological activities of Chinese hawthorn extracts. Biosci Biotechnol Biochem. 2006 Dec;70(12):2948-56. doi: 10.1271/bbb.60361. Epub 2006 Dec 7.
    3. Yang B, Liu P. Composition and health effects of phenolic compounds in hawthorn (Crataegus spp.) of different origins. J Sci Food Agric. 2012 Jun;92(8):1578-90.
    4. Wang J, Xiong X, Feng B. Effect of crataegus usage in cardiovascular disease prevention: an evidence-based approach. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:149363.
    5. Pittler MH, Schmidt K, Ernst E. Hawthorn extract for treating chronic heart failure: meta-analysis of randomized trials. Am J Med. 2003 Jun 1;114(8):665-74.
    6. Weikl A, Assmus KD, Neukum-Schmidt A, Schmitz J, Zapfe G, Noh HS, Siegrist J. Crataegus-Spezialextrakt WS 1442. Objektiver Wirksamkeitsnachweis bei Patienten mit Herzinsuffizienz (NYHA II) [Crataegus Special Extract WS 1442. Assessment of objective effectiveness in patients with heart failure (NYHA II)]. Fortschr Med. 1996 Aug 30;114(24):291-6. German. PMID: 8974970.
    7. Tauchert M, Gildor A, Lipinski J. Einsatz des hochdosierten Crataegusextraktes WS 1442 in der Therapie der Herzinsuffizienz Stadium NYHA II [High-dose Crataegus extract WS 1442 in the treatment of NYHA stage II heart failure]. Herz. 1999 Oct;24(6):465-74; discussion 475. German. doi: 10.1007/BF03044432. Erratum in: Herz 1999 Nov;24(7):586. PMID: 10546150.
    8. Bubik MF, Willer EA, Bihari P, Jürgenliemk G, Ammer H, Krombach F, Zahler S, Vollmar AM, Fürst R. A novel approach to prevent endothelial hyperpermeability: the Crataegus extract WS® 1442 targets the cAMP/Rap1 pathway. J Mol Cell Cardiol. 2012 Jan;52(1):196-205. doi: 10.1016/j.yjmcc.2011.10.020. Epub 2011 Oct 31. PMID: 22085704.
    9. Dalli E, Colomer E, Tormos MC, Cosín-Sales J, Milara J, Esteban E, Sáez G. Crataegus laevigata decreases neutrophil elastase and has hypolipidemic effect: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Phytomedicine. 2011 Jun 15;18(8-9):769-75. doi: 10.1016/j.phymed.2010.11.011. Epub 2011 Jan 15. PMID: 21242072.
    10. Chobanian AV, Bakris GL, Black HR, Cushman WC, Green LA, Izzo JL Jr, Jones DW, Materson BJ, Oparil S, Wright JT Jr, Roccella EJ; Joint National Committee on Prevention, Detection, Evaluation, and Treatment of High Blood Pressure. National Heart, Lung, and Blood Institute; National High Blood Pressure Education Program Coordinating Committee. Seventh report of the Joint National Committee on Prevention, Detection, Evaluation, and Treatment of High Blood Pressure. Hypertension. 2003 Dec;42(6):1206-52. doi: 10.1161/01.HYP.0000107251.49515.c2. Epub 2003 Dec 1. PMID: 14656957.
    11. Asgary S, Naderi GH, Sadeghi M, Kelishadi R, Amiri M. Antihypertensive effect of Iranian Crataegus curvisepala Lind.: a randomized, double-blind study. Drugs Exp Clin Res. 2004;30(5-6):221-5. PMID: 15700749.
    12. Walker AF, Marakis G, Simpson E, et al. Hypotensive effects of hawthorn for patients with diabetes taking prescription drugs: a randomised controlled trial. Br J Gen Pract. 2006;56(527):437-443.
    13. Walker AF, Marakis G, Morris AP, Robinson PA. Promising hypotensive effect of hawthorn extract: a randomized double-blind pilot study of mild, essential hypertension. Phytother Res. 2002 Feb;16(1):48-54. doi: 10.1002/ptr.947. PMID: 11807965. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11807965/
    14. Haydari MR, Panjeshahin MR, Mashghoolozekr E, Nekooeian AA. Antihypertensive Effects of Hydroalcoholic Extract of Crataegus Azarolus Subspecies Aronia Fruit in Rats with Renovascular Hypertension: An Experimental Mechanistic Study. Iran J Med Sci. 2017;42(3):266-274. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5429495/
    15. Jalaly L, Sharifi G, Faramarzi M, et al. Comparison of the effects of Crataegus oxyacantha extract, aerobic exercise and their combination on the serum levels of ICAM-1 and E-Selectin in patients with stable angina pectoris. Daru. 2015;23:54. Published 2015 Dec 19. doi:10.1186/s40199-015-0137-2 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4684934/
    16. Weng WL, Zhang WQ, Liu FZ, Yu XC, Zhang PW, Liu YN, Chi HC, Yin GX, Huang MB. Therapeutic effect of Crataegus pinnatifida on 46 cases of angina pectoris–a double blind study. J Tradit Chin Med. 1984 Dec;4(4):293-4. PMID: 6397664. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/6397664/
    17. Feuille et fleur d’aubépine, 16 juin 2016, EMA/268358/2016, Euopean Medecine Agency, https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-summary/hawthorn-leaf-flower-summary-public_fr.pdf
    18. Hanus M, Lafon J, Mathieu M. Double-blind, randomised, placebo-controlled study to evaluate the efficacy and safety of a fixed combination containing two plant extracts (Crataegus oxyacantha and Eschscholtzia californica) and magnesium in mild-to-moderate anxiety disorders. Curr Med Res Opin. 2004 Jan;20(1):63-71. doi: 10.1185/030079903125002603. PMID: 14741074. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14741074/
    19. Liu D, Lu Y, Ma H, Wei RC, Li J, Fang J, Mahady GB. A pilot observational study to assess the safety and efficacy of Menoprogen for the management of menopausal symptoms in Chinese women. J Altern Complement Med. 2009 Jan;15(1):79-85. doi: 10.1089/acm.2008.0315. PMID: 19769480. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19769480/
    20. Lu Y, Ma H, Liu D. Pharmacological investigations of the unique herbal formula Menoprogen in rats: estrogenic activity and mechanism. Gynecol Endocrinol. 2008 Mar;24(3):161-70. doi: 10.1080/09513590701809486. PMID: 18335332. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18335332/
    21. Hwang E, Park SY, Yin CS, Kim HT, Kim YM, Yi TH. Antiaging effects of the mixture of Panax ginseng and Crataegus pinnatifida in human dermal fibroblasts and healthy human skin. J Ginseng Res. 2017;41(1):69-77. doi:10.1016/j.jgr.2016.01.001 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5223080/
    22. Liu S, You L, Zhao Y, Chang X. Hawthorn Polyphenol Extract Inhibits UVB-Induced Skin Photoaging by Regulating MMP Expression and Type I Procollagen Production in Mice. J Agric Food Chem. 2018 Aug 15;66(32):8537-8546. doi: 10.1021/acs.jafc.8b02785. Epub 2018 Jul 31. PMID: 30032605. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30032605/
    23. Mustapha N, Mokdad-Bzéouich I, Maatouk M, Ghedira K, Hennebelle T, Chekir-Ghedira L. Antitumoral, antioxidant, and antimelanogenesis potencies of Hawthorn, a potential natural agent in the treatment of melanoma. Melanoma Res. 2016 Jun;26(3):211-22. doi: 10.1097/CMR.0000000000000240. PMID: 26795272. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26795272/
    24. Werner NS, Duschek S, Schandry R. D-camphor-crataegus berry extract combination increases blood pressure and cognitive functioning in the elderly – a randomized, placebo controlled double blind study. Phytomedicine. 2009 Dec;16(12):1077-82. doi: 10.1016/j.phymed.2009.05.006. Epub 2009 Jun 26. PMID: 19560327. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19560327/
    25. Schandry R, Lindauer D, Mauz M. Blood Pressure and Cognitive Performance After a Single Administration of a Camphor-Crataegus Combination in Adolescents with Low Blood Pressure. Planta Med. 2018 Nov;84(17):1249-1254. doi: 10.1055/a-0634-6597. Epub 2018 Jun 18. PMID: 29913528. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29913528/
    26. Hu M, Li F, Wang W. Vitexin protects dopaminergic neurons in MPTP-induced Parkinson’s disease through PI3K/Akt signaling pathway. Drug Des Devel Ther. 2018;12:565-573. Published 2018 Mar 16. doi:10.2147/DDDT.S156920 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5859909/
    27. Ali M, Muhammad S, Shah MR, et al. Neurologically Potent Molecules from Crataegus oxyacantha; Isolation, Anticholinesterase Inhibition, and Molecular Docking. Front Pharmacol. 2017;8:327. Published 2017 Jun 7. doi:10.3389/fphar.2017.00327 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5461367/
    28. Jin XN, Yan EZ, Wang HM, et al. Hyperoside exerts anti-inflammatory and anti-arthritic effects in LPS-stimulated human fibroblast-like synoviocytes in vitro and in mice with collagen-induced arthritis. Acta Pharmacol Sin. 2016;37(5):674-686. doi:10.1038/aps.2016.7 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4857551/
    29. Kao ES, Wang CJ, Lin WL, Yin YF, Wang CP, Tseng TH. Anti-inflammatory potential of flavonoid contents from dried fruit of Crataegus pinnatifida in vitro and in vivo. J Agric Food Chem. 2005 Jan 26;53(2):430-6. doi: 10.1021/jf040231f. PMID: 15656684. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15656684/
    30. Rosa SI, Rios-Santos F, Balogun SO, Martins DT. Vitexin reduces neutrophil migration to inflammatory focus by down-regulating pro-inflammatory mediators via inhibition of p38, ERK1/2 and JNK pathway. Phytomedicine. 2016 Jan 15;23(1):9-17. doi: 10.1016/j.phymed.2015.11.003. Epub 2015 Dec 1. PMID: 26902402. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26902402/
    31. Wen L, Guo X, Liu RH, You L, Abbasi AM, Fu X. Phenolic contents and cellular antioxidant activity of Chinese hawthorn « Crataegus pinnatifida ». Food Chem. 2015 Nov 1;186:54-62. doi: 10.1016/j.foodchem.2015.03.017. Epub 2015 Mar 13. PMID: 25976791. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25976791/
    32. Huang XX, Bai M, Zhou L, Lou LL, Liu QB, Zhang Y, Li LZ, Song SJ. Food Byproducts as a New and Cheap Source of Bioactive Compounds: Lignans with Antioxidant and Anti-inflammatory Properties from Crataegus pinnatifida Seeds. J Agric Food Chem. 2015 Aug 19;63(32):7252-60. doi: 10.1021/acs.jafc.5b02835. Epub 2015 Aug 11. PMID: 26237121. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26237121/
    33. Wu P, Li F, Zhang J, Yang B, Ji Z, Chen W. Phytochemical compositions of extract from peel of hawthorn fruit, and its antioxidant capacity, cell growth inhibition, and acetylcholinesterase inhibitory activity. BMC Complement Altern Med. 2017;17(1):151. Published 2017 Mar 11. doi:10.1186/s12906-017-1662-y https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5346202/
    34. Chai WM, Chen CM, Gao YS, Feng HL, Ding YM, Shi Y, Zhou HT, Chen QX. Structural analysis of proanthocyanidins isolated from fruit stone of Chinese hawthorn with potent antityrosinase and antioxidant activity. J Agric Food Chem. 2014 Jan 8;62(1):123-9. doi: 10.1021/jf405385j. Epub 2013 Dec 17. PMID: 24313351. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24313351/
    35. Ganie SA, Dar TA, Zargar B, Hamid R, Zargar O, Dar PA, Abeer SU, Masood A, Amin S, Zargar MA. Antioxidant and hepatoprotective effects of Crataegus songarica methanol extract. J Environ Pathol Toxicol Oncol. 2014;33(2):131-43. doi: 10.1615/jenvironpatholtoxicoloncol.2014010606. PMID: 24941296. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24941296/
    36. Krajka-Kuźniak V, Paluszczak J, Oszmiański J, Baer-Dubowska W. Hawthorn (Crataegus oxyacantha L.) bark extract regulates antioxidant response element (ARE)-mediated enzyme expression via Nrf2 pathway activation in normal hepatocyte cell line. Phytother Res. 2014 Apr;28(4):593-602. doi: 10.1002/ptr.5035. Epub 2013 Jul 10. PMID: 23843400. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23843400/
    37. Bernatoniene J, Masteikova R, Majiene D, Savickas A, Kevelaitis E, Bernatoniene R, Dvorácková K, Civinskiene G, Lekas R, Vitkevicius K, Peciūra R. Free radical-scavenging activities of Crataegus monogyna extracts. Medicina (Kaunas). 2008;44(9):706-12. PMID: 18971609. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18971609/
    38. Chen Z, Yuan Y, Zou X, et al. Radix Puerariae and Fructus Crataegi mixture inhibits renal injury in type 2 diabetes via decreasing of AKT/PI3K. BMC Complement Altern Med. 2017;17(1):454. Published 2017 Sep 8. doi:10.1186/s12906-017-1945-3 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5591499/
    39. Al Humayed S. Protective and therapeutic effects of Crataegus aronia in non-alcoholic fatty liver disease. Arch Physiol Biochem. 2017 Feb;123(1):23-30. doi: 10.1080/13813455.2016.1205097. Epub 2016 Jul 16. PMID: 27424611. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27424611/
    40. Jouad H, Lemhadri A, Maghrani M, Burcelin R, Eddouks M. Hawthorn evokes a potent anti-hyperglycemic capacity in streptozotocin-induced diabetic rats. J Herb Pharmacother. 2003;3(2):19-29. PMID: 15277062. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15277062/
    41. Aierken A, Buchholz T, Chen C, Zhang X, Melzig MF. Hypoglycemic effect of hawthorn in type II diabetes mellitus rat model. J Sci Food Agric. 2017 Oct;97(13):4557-4561. doi: 10.1002/jsfa.8323. Epub 2017 Apr 24. PMID: 28337770. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28337770/
    42. Ku SK, Kwak S, Kwon OJ, Bae JS. Hyperoside inhibits high-glucose-induced vascular inflammation in vitro and in vivo. Inflammation. 2014 Oct;37(5):1389-400. doi: 10.1007/s10753-014-9863-8. PMID: 24609927. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24609927/
    43. Chowdhury SS, Islam MN, Jung HA, Choi JS. In vitro antidiabetic potential of the fruits of Crataegus pinnatifida. Res Pharm Sci. 2014;9(1):11-22. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4292177/
    44. Lee JJ, Lee HJ, Oh SW. Antiobesity Effects of Sansa (Crataegi fructus) on 3T3-L1 Cells and on High-Fat-High-Cholesterol Diet-Induced Obese Rats. J Med Food. 2017 Jan;20(1):19-29. doi: 10.1089/jmf.2016.3791. PMID: 28098517. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28098517/
    45. Zhang S, Zhang C, Li M, Chen X, Ding K. Structural elucidation of a glucan from Crataegus pinnatifida and its bioactivity on intestinal bacteria strains. Int J Biol Macromol. 2019 May 1;128:435-443. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2019.01.158. Epub 2019 Jan 29. PMID: 30703422. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30703422/
    46. Fujisawa M, Oguchi K, Yamaura T, Suzuki M, Cyong JC. Protective effect of hawthorn fruit on murine experimental colitis. Am J Chin Med. 2005;33(2):167-80. doi: 10.1142/S0192415X05002849. PMID: 15974476. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15974476/
    47. Effects of Charred Fructus Crataegi Alcohol Extract on Contractility Of Isolated Rat Gastric and Intestine Muscle Strips HUANG Shan-shan,LIN Yuan,DIAO Yun-peng,LIU Zhi-hao,ZHEN Yu-hong,ZHANG Hou-li(College of Pharmacy,Dalian Medical University,Dalian 116044,China) https://en.cnki.com.cn/Article_en/CJFDTotal-SWCX200904005.htm
    48. Effects of Folium Crataegi Water Extract on the Contractility of Isolated Gastric and Intestinal Muscle Strips in Rats Xiaoping WEN http://wprim.whocc.org.cn/admin/article/articleDetail?WPRIMID=533668&articleId=533668
    49. Assessment report on Crataegus spp., folium cum flore, 13 October 2014 EMA/HMPC/159076/2014 Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), European Medecine Agency (EMA), https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/draft-assessment-report-crataegus-spp-folium-cum-flore_en.pdf
    50. Hedon F. Anxiety and erectile dysfunction: a global approach to ED enhances results and quality of life. Int J Impot Res. 2003 Apr;15 Suppl 2:S16-9. doi: 10.1038/sj.ijir.3900994. PMID: 12825100. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12825100/
    51. Holubarsch CJF, Colucci WS, Eha J. Benefit-Risk Assessment of Crataegus Extract WS 1442: An Evidence-Based Review. Am J Cardiovasc Drugs. 2018;18(1):25-36. doi:10.1007/s40256-017-0249-9 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5772138/
    52. Rababa’h AM, Al Yacoub ON, El-Elimat T, et al. The effect of hawthorn flower and leaf extract (Crataegus Spp.) on cardiac hemostasis and oxidative parameters in Sprague Dawley rats. Heliyon. 2020;6(8):e04617. Published 2020 Aug 22. doi:10.1016/j.heliyon.2020.e04617 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7452443/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 22

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.