Gros plan sur un bol rempli de curcuma avec une cuillère en métal dans le bol. Sur le côté, des raisins secs sont disposés.

CURCUMA : la célèbre épice indienne

4.3
(13)

Le curcuma, épice très utilisée en cuisine indienne, possède des bienfaits extraordinaires ! Véritable atout pour la santé, les vertus médicinales du curcuma sont toutefois encore trop peu exploitées en dehors de l’Inde. Son goût subtilement amer et épicé émerveille les papilles tandis que ses vertus réveillent le reste de l’organisme en lui conférant une vitalité débordante.

Le curcuma est en effet une puissante plante médicinale très utilisée en médecine ayurvédique (ayurvéda). Ces dernières années, l’épice connaît un énorme succès à la hauteur de ses propriétés fabuleuses. Les scientifiques s’intéressent de nouveau à cette plante trop longtemps oubliée par la médecine moderne et de nombreuses expériences révèlent son énorme potentiel santé.

Mes Bienfaits partage avec vous les bienfaits, vertus, propriétés et effets du curcuma pour que vous puissiez en profiter pleinement !

Bienfaits, vertus, effets et propriétés

La curcumine présente dans le curcuma est responsable d’une grande partie des bienfaits. Ce principe actif est unique ! Seul le curcuma contient de la curcumine, d’où son grand intérêt pour la santé. Mais quels sont les bienfaits que procure cette plante exactement ? En voici quelques-uns ! Le curcuma est un remède efficace contre les troubles digestifs, les maux d’estomac, les nausées, la perte d’appétit et les troubles hépatiques (foie). Mais la liste des bienfaits ne s’arrête pas là ! Cette plante médicinale possède des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antiseptiques très puissantes : elle soulage efficacement l’arthrite, l’arthrose, l’asthme, l’eczéma, les allergies… et améliore la fonction cardiovasculaire en réduisant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires.

Résumé des bienfaits

Digestion, foie, estomac

  • Traite les troubles digestifs (dyspepsie) : maux d’estomac, ulcères, flatulences, lourdeurs, ballonnements, brûlures, constipation, diarrhée, gaz intestinaux…
  • Traite les troubles du foie (hépatique) : crises de foie, maladies…
  • Protège le foie (action hépato-protectrice), l’estomac et la vésicule biliaire (idée d’association : fenugrec, reishi ganoderma)
  • Augmente la sécrétion biliaire (production de bile) : soigne les insuffisances biliaires, calculs…
  • Soulage les nausées
  • Redonne de l’appétit (soigne le manque d’appétit)
  • Soigne les gastrites, des inflammations de la paroi (muqueuse) de l’estomac
  • Soigne les intoxications alimentaires et médicamenteuses (idée d’association : gingembre)
  • Aide à soigner la jaunisse (ictère)
  • Régule l’acidité gastrique
  • Stimule la sécrétion de mucus, protecteur naturel des muqueuses

Inflammations, douleurs

  • Anti-inflammatoire naturel puissant
  • Remède naturel contre les rhumatismes tels que l’arthrose et l’arthrite, inflammations des articulations et des os (idée d’association : harpagophytum, boswellia, gingembre)
  • Soulage l’asthme et inflammations pulmonaires, des bronches
  • Aide à prévenir et soigner la gingivite (inflammation des gencives)
  • Soulage les douleurs musculaires, tendinites, sciatiques
  • Améliore la fonction cardiovasculaire
  • Soulage la fibromyalgie

Système immunitaire, maladies

  • Protège et renforce le système immunitaire
  • Antioxydant naturel puissant
  • Antimicrobien, antibactérien et antiseptique puissant
  • Réduit le taux de mauvais cholestérol (hypocholestérolémiant)
  • Lutte contre les maladies cardiovasculaires, diminue les risques
  • Réduit l’hyperlipidémie (excès de lipides / graisses dans le sang)
  • Action préventive anti-cancerigène (estomac, foie, côlon, poumon, pancréas, prostate, peau, sein, œsophage)
  • Aide à combattre la maladie d’Alzheimer
  • Aide à combattre les infections respiratoires telles que l’asthme et la bronchite
  • Aide à prévenir le diabète
  • Lutte contre la néphropathie (maladie du rein)
  • Prévient et combat le rhume, la grippe, le mal de gorge et la toux

Peau, dermatologie

  • Remède efficace contre les problèmes de peau (idée d’association : aloe vera)
  • Soulage l’eczéma
  • Soigne plusieurs infections : psoriasis, mycoses, allergies…
  • Réduit les inflammations et lésions de la peau
  • Combat les problèmes de peau causés par l’alimentation

Vous l’avez compris, le curcuma est une plante extrêmement puissante et particulièrement indiquée pour soigner les troubles digestifs, les troubles du foie, les inflammations, les problèmes de peau, certaines maladies… Il serait même plus efficace que l’hydrocortisone pour traiter les inflammations et notamment l’arthrite et l’arthrose ! Cet anti-inflammatoire naturel vaut le détour. Essayez ses vertus !

Avec le curcuma, ce sont de nombreux maux qui peuvent être soulagés et éradiqués. La curcumine fait des miracles sur les corps qui en ont besoin et renforce les organismes pour éviter des problèmes futurs. Son action médicinale élimine les toxines, cicatrise le foie, l’estomac et les intestins tout en équilibrant la flore intestinale sur le long terme. Le curcuma contribue à purifier la qualité du sang en aidant à réguler le cholestérol, le diabète et autres problèmes sanguins. Enfin, grâce à cette épice, dites adieu à l’arthrose (ostéoarthrite) !

⭐⭐⭐⭐⭐ Voici un magasin où acheter → Curcuma d’excellente qualité
Exceptionnellement riche en curcumine (95 % minimum). Idéal pour protéger le foie, pour améliorer la digestion et pour combattre les maux d’estomac. Puissant antioxydant !
> 10 % de réduction avec le code « mesbienfaits10 ».

Qu’est-ce que le curcuma exactement ?

Appellations

Également appelé « safran des Indes » et « curcuma longa », le curcuma est utilisé depuis des millénaires en médecine ayurvédique (indienne). Ses propriétés médicinales sont très bien connues et son efficacité n’est plus à prouver.

Origines

Racine (rhizome) de curcuma orange sur fond blanc. Il y a trois rondelles et du curcuma en poudre à côté de la racine coupée.Le curcuma (Curcuma Longa) est originaire d’Inde, pays dans lequel il est grandement consommé ! C’est dans la racine de la plante (rhizome) que se trouvent les principes actifs. Une fois le rhizome sec, il suffit de le moudre pour obtenir l’épice appelée « curcuma ». En Inde, il est très souvent consommé comme épice pour donner du goût aux plats et renforcer l’organisme. C’est une plante médicinale incontournable qui fait partie des traditions indiennes depuis de nombreux siècles ! Ce n’est peut-être pas sans raison que les Indiens sont moins sujets aux cancers qu’en Europe ou en Amérique du Nord.

En Asie, ça fait très longtemps qu’on sait que le curcuma permet de conserver les saveurs et les propriétés des aliments tout en apportant de merveilleux bienfaits santé. Dans les médecines traditionnelles asiatiques, cette plante est utilisée depuis des milliers d’années pour améliorer la digestion. Ses puissants antioxydants sont également à l’origine de la grande popularité du curcuma et de sa commercialisation vers d’autres pays.

Curcuma en poudre ou en gélules ?

Sous quelle forme consommer la racine de curcuma ? Il y a-t-il des différences ? Dans tous les cas, privilégiez la qualité ! Si vous souhaitez bénéficier des bienfaits de cette plante médicinale, alors souciez-vous surtout de sa qualité et moins de sa forme. En poudre ou en gélule ? Tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire : cuisine, cure, traitement, application cutanée, etc. Pour une cure santé, il est préférable de choisir du curcuma en gélule car la concentration en principes actifs est maîtrisée et contrôlée. Vous pouvez alors vous assurer de prendre une quantité suffisante de curcumine pour profiter de ses bienfaits.

Le curcuma en gélules est tout indiqué pour suivre une cure, un traitement. L’avantage est de pouvoir prendre une dose contrôlée, très facilement. Selon la posologie adoptée et le produit choisi, il faudra prendre une ou plusieurs gélules. Les gélules de qualité sont un concentré de curcumine, de quoi faire le plein de bienfaits et de profiter efficacement du principe actif du curcuma.

Le curcuma en poudre est pratique et indispensable en cuisine pour épicer les plats et leur donner un goût exceptionnel. C’est également une manière naturelle de colorer vos recettes ! Si votre but est de faire une cure pour traiter un mal, vous pourrez y arriver en suivant les doses journalières, bien qu’il soit plus facile d’y parvenir avec des gélules. Le curcuma en poudre permet également une application cutanée, en la mélangeant à un peu d’eau ou à de l’aloe vera par exemple.

Composition

Le curcuma est exceptionnellement riche en nutriments ! Son pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire est tout simplement incroyable, ce qui explique l’étendue de ses vertus.

Ce qui rend la composition du curcuma unique est la présence de curcumine, le principal principe actif de la plante ! En plus de cela, on retrouve une grande quantité de minéraux, de vitamines, de fibres, de fer et de protéines. L’huile essentielle (zingibérène et turmérone) associée aux composés phénoliques rendent le curcuma encore plus efficace. Pour choisir le bon produit, faites attention à la quantité et à la qualité de curcumine biodisponible présente. Plus loin dans cet article, nous vous indiquons où acheter du curcuma de qualité.

Bon à savoir

💡 La Commission Européenne (CE) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaissent l’efficacité du curcuma pour traiter la dyspepsie (troubles digestifs).

Où acheter du curcuma de qualité ?

Avec l’énorme popularité du curcuma, les produits et les vendeurs se multiplient à grande vitesse ! Il est donc très facile d’en trouver. En revanche, il est beaucoup moins facile de trouver du curcuma de qualité ! Attention aux mauvais produits qui contiennent des substances indésirables et peu de principes actifs (notamment la curcumine) ! Préférez acheter du curcuma d’excellente qualité pour pouvoir profiter pleinement de ses bienfaits. Malheureusement, celui vendu dans beaucoup de commerces est très pauvre en curcumine.

Boîte de gélules de curcuma titré à 95 % en curcumine biodisponible. Racines et gélules de curcuma à côté de la boîte.

⭐⭐⭐⭐⭐ ► Voici un magasin où acheter → Curcuma d’excellente qualité
Formule exceptionnellement riche en curcumine (95 % minimum) biodisponible (assimilable par l’organisme). Idéal pour protéger le foie, pour améliorer la digestion et pour combattre les maux d’estomac. Puissant antioxydant !
> 10 % de réduction avec le code « mesbienfaits10 ».

Posologie, dosage

Pour que le curcuma soit efficace et qu’il apporte tous ses bienfaits à l’organisme, il faut le prendre dans les bonnes proportions, dans les bonnes doses. Pour une cure ou un traitement, ce n’est pas quelques repas saupoudrés de curcuma qui vous feront vous sentir mieux, bien que ça contribue à entretenir votre organisme.

Posologie en cas de troubles digestifs

Pour soigner les petits troubles digestifs et reconstruire la flore intestinale sur le long terme, il est recommandé de consommer entre 2 g et 3 g de curcuma en poudre (entre 1/2 et 1 cuillère à café) par jour. Ce dosage correspond à environ 100 mg à 200 mg de curcuminoïdes (curcumine). Toutefois, en cas de problèmes plus importants et pour des résultats plus rapides, cette dose est trop faible pour apporter une solution efficace. Pour des troubles digestifs plus importants, la posologie conseillée est de consommer environ 10 g par jour, idéalement en plusieurs prises.

Si vous préférez les gélules pour réaliser une cure ou un traitement, en fonction du trouble digestif à soulager, il convient de consommer entre 300 mg et 600 mg de curcuminoïdes (dont curcumine). Veillez à vérifier le titrage des gélules que vous consommez (pourcentage de principes actifs).

Posologie pour soigner les gastrites

Pour soigner les inflammations de la paroi de l’estomac, il est également possible de réaliser une préparation à consommer 3 fois par jour. Il suffit de diluer une cuillère à café de poudre de curcuma dans de l’eau et de consommer ce remède 3 fois dans la journée jusqu’à ce que l’inflammation soit guérie.

Posologie en cas d’inflammations

En cas d’inflammations et de douleurs (articulations, os, muscles, bronches…), on recherche le pouvoir anti-inflammatoire du curcuma. La posologie à respecter dans ce cas est d’environ 1000 mg de curcumine par jour, ce qui correspond plus ou moins à 15 g de curcuma en poudre ou à plusieurs gélules d’extraits normalisés à 95 % de curcumine. En fonction de la quantité de curcuma contenu dans la gélule, il faudra adapter le nombre de gélules à consommer : généralement entre 2 et 4 gélules par jour.

Combien de temps consommer du curcuma ?

Il n’y a pas véritablement de limite dans le temps pour consommer du curcuma. Les Indiens en mangent tous les jours pour épicer leurs plats. Toutefois, il est conseillé de commencer par des petites doses pour habituer votre organisme.

Améliorer l’absorption du curcuma

Pour grandement améliorer l’absorption du curcuma (on parle de biodisponibilité), il est recommandé de le consommer pendant les repas avec du poivre et/ou du gingembre ! En effet, le gingembre et le poivre sont très efficaces pour améliorer l’absorption du curcuma par l’organisme. De plus, le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires intéressantes.

Préférez prendre le curcuma pendant les repas car la curcumine est liposoluble (se dissolve dans les lipides). Dans tous les cas, pour assurer une absorption optimale, achetez du curcuma biodisponible (entièrement assimilable par l’organisme).

Contre-indications

Y a-t-il des contre-indications à la consommation du curcuma ? Peut-il s’avérer dangereux pour la santé ? Il faut se rappeler qu’il s’agit d’une racine consommée tous les jours par des millions d’habitants (en Inde principalement), depuis des milliers d’années. C’est une épice indienne très sécuritaire, sans danger. Toutefois, il vaut mieux éviter d’en consommer lorsqu’on est sujet à une obstruction des voies biliaires (blocage des tubes qui transportent la bile). Le curcuma est un anti-inflammatoire naturel qui ne comporte presque pas d’effets indésirables contrairement aux médicaments chimiques conventionnels.

Il peut également amplifier les effets des médicaments, alors attention à ne pas surdoser votre prise de complément alimentaire si vous suivez déjà un traitement lourd.

Pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, l’usage du curcuma comme complément alimentaire est déconseillé par l’agence européenne du médicament. En tant qu’épice, il ne pose aucun problème.

Effets secondaires

Le curcuma est une épice indienne naturelle. Contrairement aux médicaments chimiques, les plantes médicinales naturelles possèdent très peu d’effets secondaires. Dans de rares cas, il peut amener à des maux de tête, gaz, diarrhées ou éruptions cutanées. Si vous ressentez l’un de ces effets après avoir consommé du curcuma, baissez la dose lors de la prochaine prise. Si cela ne va pas mieux, arrêtez le traitement et demandez conseil à votre médecin traitant.

La plante pourrait aussi interagir avec des médicaments en cas de traitement à haut dosage.

✔️ Dans la majorité des cas, il n’y a absolument aucun risque à consommer du curcuma, bien au contraire ! Les effets secondaires seront plutôt positifs.

Association avec d’autres plantes

Avec quoi associer le curcuma ? Les bienfaits peuvent-ils se cumuler ? Sachez qu’il s’associe merveilleusement bien avec d’autres plantes pour soulager et soigner divers maux. Leur synergie naturelle décuple leurs effets et apporte de nombreux bienfaits à l’organisme. En fonction de vos besoins, vous pourrez associer le curcuma avec différentes plantes.

  • Action anti-inflammatoire : curcuma + gingembre + poivre, une incroyable association qui lutte efficacement contre les inflammations ! Pour soulager les rhumatismes (arthrose, arthrite) pensez aussi à l’harpagophytum et au boswellia qui sont extrêmement efficaces.
  • Protection du système digestif  : curcuma + fenugrec + reishi ganoderma, pour protéger les organes digestifs efficacement !
  • Soigner les intoxications : curcuma + gingembre, contre les intoxications alimentaires et médicamenteuses !
  • Remède contre les problèmes de peau : curcuma + aloe vera !
  • Purifier et donner vitalité : curcuma + spiruline + chlorella !
  • Énergie, anti-âge et renforcement des os : curcuma + acérola est une belle combinaison car la vitamine C naturelle permet de renforcer l’organisme.

Curcuma avis

Concernant ses propriétés, l’avis des personnes ayant consommé du curcuma hautement titré est unanime : ça marche ! Nous avons regardé les opinions et retours d’expérience de centaines de personnes ayant consommé cette plante médicinale pour traiter l’une des pathologies citées précédemment et les avis sont très favorables. Si vous doutez, n’hésitez pas à consulter les réseaux sociaux, à vérifier les avis laissés sur les fiches des produits des vendeurs en ligne ou à demander sur des forums. N’oubliez pas, le plus important est d’acheter un produit de qualité pour en tirer le meilleur de ses bienfaits.

Gustativement parlant, le curcuma est une épice généralement très appréciée dans les plats à condition d’utiliser le bon dosage. Une trop forte quantité peut rendre un plat amer, il est donc important de goûter petit à petit ou de l’associer à d’autres épices comme la cannelle qui par son goût sucré contrebalance cette amertume.

Quel est votre avis sur le curcuma ? Aimez-vous cette épice indienne ? L’associez-vous à d’autres plantes médicinales ? Votre avis nous intéresse !

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

Est-ce que le curcuma est bon pour le foie ?

Effectivement, il est réputé pour son action hépato-protectrice, il protège le foie et traite les troubles hépatiques : crises de foie, inflammations, cirrhose, cancer, etc.

Grâce à la curcumine, il est capable de protéger et de traiter les maladies du foie et de modifier différentes voies cellulaires. La curcumine inhibe l’activation et la prolifération des cellules stellaires hépatiques, entraînant une diminution de la production de collagène de la matrice extracellulaire, protégeant ainsi le foie de la fibrogénèse (responsable de nombreuses maladies du foie). Le traitement à la curcumine conduit également à une diminution marquée du taux de cytokines pro-inflammatoires, diminuant ainsi le risque d’inflammations du foie.

Une revue consacrée à l’efficacité du curcuma sur le foie a pu montrer que la curcumine peut être efficace dans divers types de troubles hépatiques associés à l’oxydation. Cette propriété est attribuable aux effets de la curcumine sur l’hépatotoxicité, la stéatohépatite non alcoolique, la maladie alcoolique du foie, la fibrose hépatique et la cirrhose ainsi que les lésions hépatiques. Des preuves scientifiques indiquent que la curcumine présente un effet préventif et curatif contre les maladies hépatiques associées à l’oxydation. Il est donc permis de considérer la curcumine comme un produit naturel sûr et efficace pour les maladies hépatiques associées à l’oxydation. La curcumine en tant que complément alimentaire a un rôle protecteur contre l’apparition de maladies hépatiques. L’apport d’une teneur significative en curcumine dans le régime quotidien ou en tant que complément alimentaire peut fournir une prévention et un traitement efficaces des troubles du foie.

Est-ce que le curcuma est bon pour les intestins ?

Oui, une étude montre que la curcumine dans l’intestin favorise la croissance des bactéries bénéfiques telles que les bifidobactéries et les lactobacilles, avec une réduction des souches pathogènes. De plus, le traitement à la curcumine s’est avéré diminuer la richesse et la diversité microbiennes, avec une réduction spécifique des espèces liées au cancer.

Enfin, plusieurs études ont rapporté que la curcumine réduit activement l’inflammation intestinale en modulant différentes voies moléculaires. Ainsi, il est possible que la curcumine, en modulant l’homéostasie de l’axe intestin-cerveau, puisse également avoir un bienfait neuroprotecteur. En effet, le déséquilibre de l’écosystème bactérien (dysbiose) est capable d’induire une neuroinflammation.

Quelles sont les vertus du curcuma ?

Le principe actif du curcuma possède de nombreux bienfaits grâce à ses mécanismes antioxydants et anti-inflammatoires. La recherche suggère que la curcumine participe à la régulation des méchanismes oxydatifs et inflammatoires, à la prévention du syndrome métabolique (ensemble de signes physiologiques qui accroissent le risque de diabète de type 2, de maladies cardiaques ou d’accident vasculaire cérébral (AVC)), de l’arthrite, de l’anxiété et de l’hyperlipidémie (dont le cholestérol).

En plus, de ses propriétés digestives, elle peut également aider à gérer l’inflammation et les douleurs musculaires induites par l’exercice, améliorant ainsi la récupération et les performances ultérieures chez les personnes actives ou sportives.

Est-ce que le curcuma est un anti-inflammatoire ?

Le curcuma est un anti-inflammatoire naturel. Il possède une action anti-inflammatoire, prouvée par plusieurs études. Il est donc bénéfique dans la lutte de diverses maladies chroniques dans lesquelles l’inflammation joue un rôle majeur. Ces maladies comprennent la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, l’épilepsie, les lésions cérébrales, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les allergies, l’asthme, la bronchite, la colite, la polyarthrite rhumatoïde, l’ischémie rénale, le psoriasis, le diabète, l’obésité, la dépression, la fatigue et même le sida.

Comment soigner le diabète avec le curcuma ?

Contre le diabète, nous vous conseillons de prendre le curcuma sous forme de gélules afin que la teneur en curcumine soit régulée et maîtrisée à chaque dose. Pour le dosage, référez-vous aux recommandations du vendeur, car celui-ci peut changer en fonction de la teneur en curcumine et de la biodisponibilité du produit.

De récentes recherches ont confirmé le rôle important de la curcumine dans la prévention et le traitement du diabète et de ses troubles associés sur les rats. La curcumine pourrait affecter favorablement la plupart des principaux aspects du diabète, y compris la résistance à l’insuline, l’hyperglycémie, l’hyperlipidémie ainsi que l’apoptose et la nécrose des îlots de Langerhans. De plus, la curcumine pourrait prévenir les complications liées au diabète. Malgré les essais concluants sur les animaux, les résultats des essais cliniques sur l’homme concernant la curcumine ne sont disponibles pour l’instant que dans l’utilisation de la curcumine pour traiter la néphropathie diabétique, la microangiopathie et la rétinopathie. Des études supplémentaires sont envisagées chez l’homme pour confirmer le potentiel de la curcumine dans la limitation du diabète et d’autres troubles associés.

Est-ce que le curcuma est bon pour l’arthrose ?

Une étude réalisée sur l’arthrose, a permis de déterminer que le curcuma, associé à la molécule chimique célécoxib, possède un effet synergique. La plante permettrait de diminuer la dose de traitement chimique tout en multipliant les effets bénéfiques de celui-ci. Concernant les bienfaits du curcuma seul sur l’arthrose, cela reste plus compliqué à prédire, la majorité des études portant sur ses bienfaits contre l’arthrite et non contre l’arthrose. À ce propos, de nombreux rapports suggèrent que la curcumine contribue au traitement de l’arthrite. L’administration orale de curcumine a abaissé les taux d’une molécule liée à l’arthrite de 73 % avec une diminution concomitante de l’inflammation des pattes chez des rats arthritiques.

Posologie, dosage et cure

Quelle quantité de curcuma par jour ?

Cela dépend de beaucoup de facteur, notamment du trouble que vous souhaitez traiter mais aussi de la forme et de la qualité du produit que vous avez acheté. Généralement, vous pouvez consommer entre 2 à 3 grammes de poudre de curcuma par jour ou environ 700 mg d’extrait en gélules titré à 95 % de curcumines. Dans tous les cas, suivez les recommandations du vendeur qui peuvent vraiment changer en fonction de la qualité du produit.

Quand et comment prendre les gélules ?

Le curcuma en gélule se prend au moment des repas, avec un verre d’eau.

Comment prendre l’infusion curcuma-citron ?

Pour réaliser une infusion curcuma-citron, mélangez 1 tasse d’eau tiède (pas bouillante), 1/2 cuillère à café de curcuma, le jus d’1/2 citron, et si vous aimez, vous pouvez rajouter 1 pincée de cannelle pour le goût et ses propriétés anti-diabétiques. Nous vous recommandons également de rajouter une pincée de poivre qui va augmenter la biodisponibilité de la plante. Laissez infuser quelques minutes, mélangez bien et buvez. Si le goût ne vous plaît pas, il est possible de rajouter un peu de miel pour sucrer la préparation.

Cette infusion est à prendre pendant le petit-déjeuner ou après avoir déjeuner, 1 à 2 fois par jour maximum. Certaines personnes la consomment à jeun dès le réveil mais les effets peuvent être trop forts lorsque l’on commence, notamment au niveau digestif. Cette boisson peut vous aider à perdre du poids (en accélérant le système métabolique) mais aussi à renforcer votre système immunitaire. Certaines personnes lui attribuent également des propriétés anti-âge et anti-cancérigènes du fait des antioxydants contenus dans la boisson.

Comment consommer le curcuma pour qu’il soit efficace ?

Le meilleur moyen de consommer le curcuma pour qu’il soit efficace est de le prendre sous forme de gélules, ainsi vous contrôlez la teneur en curcumine par jour. Favorisez un produit de qualité, soit bio, soit d’un vendeur où vous avez accès aux certificats d’analyse de la matière première.

Formes (huile, poudre, gélules, racine, miel)

Comment fabriquer son huile de curcuma ?

Pour créer une huile aromatique qui vous permettra de parfumer vos plats, mélangez dans un bocal 500 ml d’huile neutre ou d’olives selon votre préférence, avec 3 cuillères à soupe de poudre de curcuma bio et une pincée de poivre bio. Mélangez bien et laissez macérer pendant 1 semaine. Chaque jour, secouez le pot pour diluer les épices dans l’huile. Après 1 semaine, versez le mélange dans une bouteille en verre, vous pouvez vous en servir.

Comment transformer le curcuma en poudre ?

Pour cela il faut bien laver le rhizome, le trancher finement puis le déshydrater soit en le laissant environ 2 semaines au soleil, soit en le mettant dans un déshydrateur. Une fois les tranches bien déshydratées, on les mixe très finement dans un robot.

Comment faire du miel au curcuma ?

Il suffit de prendre 100 g du miel de votre choix et d’y ajouter 10 g de curcuma en poudre. Vous pouvez y ajouter une pincée de poivre pour augmenter la biodisponibilité de la curcumine. Mélangez bien et dégustez « le miel d’or » dans vos tisanes, dans un yaourt, pur ou sur une tartine.

Où acheter du curcuma en racine ?

En France, la racine de curcuma peut se trouver dans les épiceries bio, dans certains hypermarchés (rayon fruits et légumes) ou dans les supermarchés asiatiques.

Où acheter du curcuma en poudre ?

Le curcuma en poudre se trouve au rayon épices de n’importe quel supermarché en France. Attention, si vous voulez de la qualité, nous vous conseillons de choisir une poudre bio. En voici une de très bonne qualité :⭐ Curcuma bio en poudre. Il est très parfumé, il en faut très peu pour assaisonner vos plats en comparaison à un produit classique.

Où acheter du curcuma en gélules ?

Le curcuma en gélule peut s’acheter en pharmacie, mais si vous voulez de la qualité, voici un produit que nous vous conseillons, car il est titré en principes actifs et est cultivé selon les méthodes d’agriculture bio, en plus d’être entièrement produit grâce à l’énergie solaire.⭐ Curcuma en gélule hautement titré en curcumine.

Quelle différence entre le curcuma, les curcuminoïdes et la curcumine ?

Lorsque l’on parle de curcuma, on parle généralement du rhizome (tubercule) de la plante, la partie que l’on peut consommer. Tandis que les curcuminoïdes sont les molécules contenues dans le rhizome comme par exemple la curcumine, la déméthoxycurcumine et la bisdéméthoxycurcumine, entre autres. La curcumine fait donc partie des curcuminoïdes, elle est d’ailleurs la principale substance active du curcuma, qui lui confère la majorité de ses bienfaits.

Qualité du produit

Quel est le meilleur curcuma en gélules ?

Nous recommandons l’un des meilleurs produits du marché. Nous conseillons ce curcuma car il est hautement biodisponible (6 à 8 fois plus qu’une poudre traditionnelle) et car il possède une haute teneur en curcuminoïdes dont de la curcumine pure (95 %). Certes, il ne possède pas le label bio mais est cultivé en Inde, selon des pratiques biologiques, sans pesticides. Chaque lot est par ailleurs testé par un laboratoire interne et par un laboratoire externe pour détecter la présence de métaux lourds (plomb, arsenic, cadmium et mercure) dont les analyses sont publiées sur le site du vendeur. Ce produit, contrairement à de nombreux produits aujourd’hui sur le marché ne contient que des curcuminoides, des huiles essentielles de curcuma qui favorisent sa biodisponibilité, de la maltodextrine de blé (sans gluten) pour sa bonne conservation et des sels de magnésium d’acides gras pour empêcher l’agglomération des composants, le tout dans une gélule végétale. Il ne contient aucun composant toxique ni aucun allergène. Il s’agit pour nous d’un des produits les plus purs, efficaces et sûrs du marché : ⭐ Curcuma en gélule hautement titré en curcumine.

Quel est le meilleur curcuma bio ?

Si vous souhaitez acheter du curcuma bio, alors sachez qu’il sera difficilement titré en principes actifs. Dans ce cas, nous vous recommandons de la poudre que vous pourrez utiliser dans vos plats et préparations cosmétiques. Voici un vendeur que nous conseillons : le goût du produit est très parfumé, il en faut très peu pour épicer un plat comparé à une épice achetée au supermarché : ⭐ Curcuma bio en poudre.

Comment choisir le bon curcuma ?

Choisir une plante de qualité n’est pas chose facile. Sur internet les vendeurs de curcuma sont nombreux, et les différents produits qu’ils proposent peuvent nous embrouiller. En suivant nos précédentes recommandations, vous ne serez pas déçus de la qualité des produits.

Beauté (soin du visage, dents, cheveux)

Comment faire un masque de curcuma ?

Pour faire un masque à base de curcuma, vous pouvez mélanger une cuillère à café de poudre, une cuillère à café de miel et ajouter un peu de lait de coco ou de yaourt nature jusqu’à l’obtention d’une pâte ferme. Attention, elle ne doit pas être liquide, sinon elle va couler et tâcher vos vêtements. Vous l’appliquez et laissez poser 15 à 20 minutes sur votre visage propre avant de rincer correctement. Pour les personnes à la peau claire, votre visage va être légèrement jaune, il est possible qu’il faille le rincer à l’eau savonneuse dans ce cas. Nous recommandons de le faire lorsque vous n’avez pas besoin de sortir directement. Pour les peaux métissées ou noires, ce masque apporte un réel éclat et un effet bonne mine immédiat.

Comment utiliser l’huile de curcuma sur la peau ?

S’il s’agit d’une huile essentielle de curcuma, il ne faut pas l’appliquer pure sur la peau. Si vous souhaitez l’appliquer sur votre visage, alors il est conseillé d’en mettre quelques gouttes dans votre crème hydratante habituelle, mélanger et appliquer. Si vous souhaitez l’utiliser sur votre corps, mélangez quelques gouttes d’huile essentielle à votre lotion pour le corps, mélangez et appliquez. Attention, utilisée à forte dose, elle peut être irritante et allergisante. Effectuez un test cutané avant de vous en mettre sur le visage en appliquant une petite goutte sur votre bras et voyez comment réagit votre peau.

Comment utiliser le curcuma pour le visage ?

Vous pouvez soit en faire un masque, voir la question « comment faire un masque » précédemment citée, soit mélanger quelques gouttes d’huile essentielle de curcuma à votre crème de visage (voir la réponse à la question ci-dessus).

Quels sont ses effets sur la peau ?

Le curcuma est connu pour ses vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires, il soigne les problèmes cutanés comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma, la mycose cutanée et autres dermatoses inflammatoires. Antioxydante, la curcumine contenue dans la racine est appréciée par les peaux matures pour ses vertus anti-âge et sa capacité à prévenir le vieillissement cutané comme les rides et ridules. Plusieurs études réalisées auprès de femmes ont démontré que tant l’utilisation d’un sérum à base de curcuma, comme la consommation d’extrait en gélule, permet de rendre la peau plus ferme, plus hydratée et plus radieuse. En effet, elle permet d’illuminer les teints ternes et fatigués. Le curcuma permet également de préparer la peau pour faire face aux agressions du quotidien comme la pollution, le climat et les rayons UV.

Comment enlever le jaune du curcuma sur le visage ?

Si vous avez la peau claire et que vous avez utilisé un masque à base de curcuma sur votre visage, vous risquez d’avoir la peau jaune. Pour enlever la couleur jaune, rincez plusieurs fois à l’aide d’eau savonneuse. La couleur jaune ne reste pas longtemps.

Pourquoi le curcuma blanchit les dents ? Est-ce un mythe ?

Il est vrai que cette plante médicinale permet de prendre soin de son hygiène bucco-dentaire et, selon certains témoignages, de les blanchir légèrement. Comment cela est-il possible alors que le curcuma est justement utilisé dans certains cas comme colorant alimentaire jaune ? En fait, les molécules qui pigmentent le tubercule ne peuvent pas teindre vos dents (à moins que celles-ci soient poreuses) car l’émail de vos dents les protège. En l’appliquant sur vos dents, il retire la plaque bactérienne et désinfecte votre bouche. Les dents peuvent paraître plus blanches. Néanmoins, modérons un peu ce résultat. Nous avons réalisé le fameux dentifrice naturel de curcuma (contient aussi de l’huile de coco et du bicarbonate de soude) que nous avons appliqué 3 jours de suite. Verdict ? Aucun résultat n’a été visible alors que de nombreux sites promettent des résultats dès la première application. Nous n’avons pas continué le test car le bicarbonate étant abrasif, nous pensons qu’il ne vaut mieux pas utiliser ce type de produit quotidiennement. Attention, pour certaines personnes dont l’émail est abîmé, des traces jaunes peuvent rester. Dans ce cas, il faut se brosser les dents rapidement avec son dentifrice habituel.

Comment utiliser le curcuma sur les cheveux ?

Le curcuma peut s’utiliser en masque sur les cheveux mais attention, il teint les cheveux en jaune. Si vous avez les cheveux clairs, il les rendra jaune. Si vous avez les cheveux foncés, cela ne se verra presque pas. La plante peut s’utiliser en masque sur la racine des cheveux, en mélangeant 2 cuillères à soupe de curcuma dans un peu d’huile d’olive ou de coco et en laissant poser un quart d’heure. Il faut ensuite rincer le masque avec un shampoing doux. Le masque de curcuma permet d’apaiser le cuir chevelu et de stimuler la repousse des cheveux. Ce masque, appliqué sur tous les cheveux, permet également de donner des reflets lumineux aux cheveux bruns.

Comment enlever le curcuma de ses cheveux ?

Pour retirer le curcuma des cheveux, il est conseillé de faire plusieurs shampoings doux jusqu’à ce que le jaune ne se voit presque plus.

Comment faire partir le curcuma sur les doigts ?

Pour retirer le curcuma de ses doigts ou de ses ongles, il faut les laver longuement avec de l’eau savonneuse.

Comment enlever les taches de curcuma sur les dents ?

Pour retirer les tâches de curcuma sur les dents, nettoyez-les immédiatement en les brossant avec votre dentifrice habituel.

Comment utiliser le curcuma pour les cernes ?

Pour les cernes, mélangez une cuillère à soupe de yaourt (ou de babeurre) et 1/2 cuillère à café de curcuma. Mélangez et appliquez sur les cernes, laissez poser 5 minutes et rincer. Attention, pour les peaux claires, ce masque peut colorer votre peau. Pour les personnes à peau foncée, le masque illuminera votre contour de l’œil immédiatement.

Comment utiliser le curcuma pour les vergetures ?

Pour les vergetures, il est conseillé de mélanger une cuillère à soupe de yaourt avec 1/2 cuillère à café de curcuma. À appliquer sur les vergetures et à laisser poser environ 20 minutes. Rincer correctement. À utiliser plusieurs fois par semaine.

Prise et perte de poids

Comment utiliser le curcuma pour maigrir ?

Certaines personnes affirment avoir perdu du poids grâce au curcuma. Il faut savoir que ces effets peuvent être dus au fait qu’il a tendance à réduire le stockage des tissus adipeux. Une étude a également démontré qu’il permet de perdre légèrement du poids (de 1,88 % à 4,91 % de son poids de base), de réduire la graisse corporelle, de réduire le tour de taille et des hanches et de réduire l’IMC. Toutefois, le curcuma n’est pas la plante la plus appropriée pour maigrir, il existe d’autres plantes amincissantes plus efficaces qui vous permettront de maigrir durablement.

Effets secondaires, danger et contre-indications

Quels sont les effets secondaires du curcuma ?

Le curcuma est très bien toléré par l’organisme dans les doses recommandées. Toutefois, certains effets secondaires ont été reportés. Il s’agit de diarrhée, maux de tête, éruptions cutanées et selles jaunes. Si vous ressentez l’un de ces effets après consommation, baissez la dose lors de la prochaine prise. Si cela ne va pas mieux, arrêtez le traitement et demandez conseil à votre médecin traitant.

Est-ce que le curcuma fait monter la tension ?

Le curcuma ne fait pas monter la tension, au contraire, une étude a démontré qu’en association au poivre, il permet de faire baisser la tension des rats hypertendus.

Est-ce que le curcuma fluidifie le sang ?

En effet, l’activité anticoagulante du curcuma a été étudiée. Les curcuminoïdes qu’il contient (curcumine et bisdéméthoxycurcumine) ont montré un effet anticoagulant in vivo. La plante médicinale possède ainsi des activités antithrombotiques et sa consommation quotidienne en tant qu’épice ou complément alimentaire pourrait aider à maintenir le statut anticoagulant.

Est-ce que le curcuma donne des gaz ?

Dans de rares cas, le curcuma peut inhiber l’action des médicaments antiacides et entraîner certains effets secondaires comme des ballonnements, gaz, crampes d’estomac ou diarhées.

Je suis enceinte, mais j’aimerais prendre du curcuma, est-ce possible ?

En l’absence de données suffisantes, il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes de prendre du curcuma sous forme de gélules. Toutefois, si cela vous parait compliqué, nous vous conseillons d’en discuter avec votre médecin traitant, celui-ci ayant connaissance de votre historique santé, il sera à même de trouver une réelle solution à vos besoins. Concernant le curcuma en poudre saupoudré dans vos plats, cela ne devrait pas être un souci, mais préférez dans ce cas un produit bio pour éviter tout problème.

Au bout d’un mois et demi de curcumine Okinawa®, apparition de psoriasis sur le visage. Faut-il diminuer la quantité ?

La cause du psoriasis n’est pas connue. Il serait déclenché par des facteurs génétiques et environnementaux notamment. Les bienfaits de la curcumine sont d’ailleurs régulièrement mis en avant pour lutter contre le psoriasis, pas l’inverse. Mais comme chaque organisme est différent, nous vous suggérons d’arrêter de vous supplémenter en curcumine pendant quelque temps pour voir si le problème vient de là ou non. Si par la suite vous souhaitez en reprendre, nous vous conseillons d’acheter un produit de grande qualité. Nous donnons des conseils dans la section « où acheter ».

Peut-on prendre des gélules de curcuma quand on n’a plus de vésicule biliaire ?

La réponse à votre question dépend de votre état de santé. Généralement, le curcuma est très bien supporté par l’organisme qui apprécie ses bienfaits. La prise est contre-indiquée aux personnes souffrant d’obstructions biliaires. Cela ne devrait pas poser de problème sans vésicule biliaire à condition, comme toujours, d’éviter les excès. En cas de doute ou de douleurs, n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui sera en mesure d’évaluer votre état de santé.

Associations de plantes et interactions

Comment consommer le curcuma et le gingembre ?

Pour consommer le curcuma et le gingembre, vous pouvez en faire des infusions s’il s’agit de rhizomes frais (environ 1 cm de chaque dans de l’eau chaude). S’ils sont en poudre, vous pouvez les associer dans vos plats, soupes ou smoothies en saupoudrant environ 2 grammes de chaque épice. S’il s’agit de gélules, nous vous conseillons de respecter la dose recommandée par le vendeur, car le dosage change en fonction des produits.

Quelle est la différence entre curcuma et gingembre ?

Ce sont des cousins de la famille des Zingiberaceae qui n’apportent pas les mêmes bienfaits. Le curcuma a de nombreux bienfaits sur l’ensemble du corps : propriétés digestives, protection hépatique, prévention du syndrome métabolique (lié aux diabète de type 2, maladies cardiaques et AVC), traitement de l’arthrite, de l’anxiété et de l’hyperlipidémie (dont le cholestérol), propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires (douleurs musculaires) tandis que les propriétés du gingembre sont plus liées à la digestion (nausées, mal de mer…), à la perte de poids, aux maux d’hiver (rhume et toux) ou encore aphrodisiaques.

Visuellement, ils sont très ressemblants mais la chair du curcuma est orange vif tandis que celle du gingembre est jaune pâle.

Au niveau gustatif, le curcuma est plus amer que le gingembre mais plus doux et subtil tandis que le gingembre est vif, piquant et possède des notes d’agrumes.

Pour une meilleure biodisponibilité du curcuma, puis-je l’associer au poivre noir ? Si oui, faut-il le prendre moulu ou en grains ?

Pour améliorer l’absorption du curcuma, les deux solutions conviennent. Toutefois, pour les grains de poivre, il est conseillé de les moudre fraîchement pour améliorer leurs effets. Dans tous les cas, favorisez du poivre bio d’excellente qualité (nous donnons des recommandations dans l’article).

Âge recommandé

Puis-je donner du curcuma à mon enfant ?

Il est possible de donner du curcuma en poudre à ses enfants si l’épice est incorporée dans un plat par exemple. Hors usage alimentaire, sa consommation est déconseillée chez les personnes de moins de dix-huit ans par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Références scientifiques

Voir les références

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.3 / 5. Votes : 13

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest
Damien Le Moal

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé