Le cartilage peut-il se reconstruire ?

Gros plan sur articulation avec os, ligaments et cartilages : cartilage douloureux indiqué en rouge
Le cartilage peut-il se reconstruire ?
3.8 (21 vote[s])

Le cartilage peut-il se reconstruire ? C’est une question que se posent beaucoup de personnes. La reconstruction, la régénération, la réparation, le renouvellement, la repousse ou la cicatrisation du cartilage est-elle possible ? S’agit-il d’un tissu ayant une faculté réparatrice ? Entre théories, convictions, témoignages et avancées scientifiques, il n’est pas simple de s’y retrouver. Quelles solutions sont envisageables ? Face à la complexité du sujet et aux nombreuses informations qui circulent un peu partout, Mes Bienfaits a décidé de faire le point et de vous donner des pistes !

SOMMAIRE

Qu’est-ce que le cartilage ?

Pour savoir si le cartilage peut se reconstruire ou non, il faut d’abord comprendre ce qu’est cette partie du corps humain. Le cartilage est un tissu conjonctif souple et résistant composé de cellules appelées chondrocytes, de glycosaminoglycanes et de fibres de collagène. Par rapport aux autres tissus conjonctifs (tendons, muscles), le cartilage n’est pas vascularisé, ni innervé (pas de vaisseaux sanguins, ni de nerfs).

Par conséquent, la réparation du cartilage est lente, voire pratiquement inexistante chez l’adulte. Des lésions mineures pourront être réparées et cicatrisées par l’organisme avec une alimentation et un mode de vie adaptés, mais en cas de dommages importants il faudra envisager d’autres solutions. Du moins, c’est ce que laissent penser les connaissances actuelles.

Des remèdes existent ! Si vous êtes impatients de les connaître, rendez-vous tout de suite au paragraphe Remèdes pour soulager et réparer.

Comment réparer le cartilage ?

Nous venons de le voir, la régénération du cartilage adulte est très lente, voire quasi inexistante. Pourquoi ? Parce-que le cartilage est un tissu dans lequel le sang ne passe pas (aucune vascularisation). Pourtant, il existerait des solutions pour soulager, renforcer et favoriser la reconstruction du cartilage. Certaines sources affirment qu’il est possible de reconstruire le cartilage en favorisant la production de collagène, d’acide hyaluronique, de chondroïtine et de glucosamine sur le long terme. En effet, ces éléments sont les composants essentiels du cartilage. Cette solution peut donc vous soulager et favoriser la reconstruction, mais gardez en tête qu’en cas de dommages importants vous ne retrouverez pas votre cartilage comme il l’était auparavant.

Conseil : le stress est un facteur paralysant qui empêche souvent l’organisme de fonctionner correctement. Avec le stress et l’anxiété, les composants essentiels au cartilage sont moins bien synthétisés. Les anxiolytiques naturels (plantes) peuvent vous aider.

Est-il possible d’aller mieux ?

Oui ! Beaucoup de personnes pensent, à tort, qu’il n’est pas possible d’agir sur un cartilage endommagé ou sur l’arthrose. C’est faux. Il est possible de soulager les douleurs et d’apporter des améliorations significatives. Même si l’organisme reconstruit mal le cartilage par lui-même, il est possible de soulager les douleurs et de limiter les dégâts. Il existe de nombreuses recommandations très intéressantes pour soigner l’arthrose et la dégénérescence du cartilage. C’est un ensemble de choses qui vont faire la différence et vous rendre le quotidien plus facile. N’oubliez pas, l’arthrose et la dégénérescence du cartilage se soignent. Ne laissez pas vos douleurs articulaires empirer !

Remèdes pour soulager et réparer

Personne qui se touche le genou. Gros plan sur le genou en rouge indiquant la douleurIl existe des solutions pour soulager rapidement la douleur et favoriser la réparation du cartilage. Plus loin dans l’article, nous vous donnerons également des conseils pour limiter l’usure du cartilage au quotidien. Associez les méthodes pour un résultat optimal !

Compléments alimentaires

Les compléments alimentaires peuvent être très efficaces pour soulager les douleurs. Ils permettent aux articulations de rester souples et en meilleur état. Pour éviter de développer d’autres problèmes à cause de substances néfastes, préférez acheter des produits naturels de grande qualité, sans effets indésirables. Les bienfaits seront plus puissants avec des compléments alimentaires de qualité. Nous vous conseillons quelques produits que nous savons être de qualité, ce sont des suggestions, à vous de choisir.

Association coup de cœur ♥

De nombreux témoignages attestent de l’efficacité de l’association ► Chondroïtine + Glucosamine + Harpagophytum. Le duo chondroïtine + glucosamine permet de soulager, puis de favoriser la reconstruction du cartilage et du liquide synovial. L’harpagophytum est une puissante plante médicinale anti-inflammatoire et analgésique efficace pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et tendineuses. La synergie des trois substances est régulièrement décrite comme « incroyable » et « spectaculaire ».

Voici un magasin sérieux où acheter :
Glucosamine + Chondroïtine d’excellente qualité
Harpagophytum ultra concentré

► Chondroïtine (sulfate)

La chondroïtine est naturellement présente dans le cartilage. Elle contribue à l’hydratation, la flexibilité, l’élasticité et la protection du tissu conjonctif. La chondroïtine est souvent indiquée pour soulager les douleurs articulaires, favoriser la reconstruction du cartilage et du liquide synovial ainsi que pour ralentir la dégénérescence des tissus. Il est souvent recommandé d’associer la chondroïtine à la glucosamine pour une plus grande efficacité et de meilleurs résultats.

Voici où acheter pour obtenir de très bons résultats :
Chondroïtine > 98 % pure
Glucosamine + Chondroïtine d’excellente qualité

► Glucosamine (sulfate)

La glucosamine est naturellement présente dans le cartilage. Elle joue un rôle essentiel dans la bonne santé du cartilage et des articulations en favorisant la reconstruction des tissus, en ralentissant la dégradation du cartilage et en soulageant les douleurs articulaires. Lorsque la glucosamine est moins bien synthétisée par l’organisme, l’arthrose s’installe. Association avec la chondroïtine très régulièrement recommandée.

Voici un magasin où acheterGlucosamine > 98 % de pureté

► Harpagophytum (griffe du diable)

L’harpagophytum est une plante médicinale anti-inflammatoire et analgésique très efficace pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et tendineuses. Elle est notamment recommandée contre les maux liés aux rhumatismes, à l’arthrose et aux inflammations articulaires en tout genre. Nous vous conseillons d’acheter de l’harpagophytum de qualité pour en ressentir tous les bienfaits. Pour l’arthrose, un traitement de 2 ou 3 mois est souvent recommandé par les spécialistes.

Voici où acheterHarpagophytum ultra concentré
Produit ultra concentré, de très haute qualité avec un dosage exceptionnel : supérieur à 40 % en harpagosides !

Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique fait partie des éléments qui composent le cartilage et le liquide synovial (liquide qui protège l’articulation). Naturellement présent dans notre organisme, l’acide hyaluronique est de moins en moins synthétisé avec l’âge. Le mode de vie et l’alimentation ont aussi un impact sur sa production. Il peut donc être intéressant de se complémenter en acide hyaluronique pour limiter la dégénérescence et favoriser la reconstruction du cartilage. La complémentation en N-Acétylglucosamine est une excellente solution car il s’agit du précurseur de l’acide hyaluronique. Renforcez l’organisme et confiez-lui la création d’acide hyaluronique naturel efficace.

Voici où acheter
Acide Hyaluronique de qualité (90 % min)
N-Acétylglucosamine (précurseur de l’acide hyaluronique)

Curcuma

Le curcuma est une plante médicinale anti-inflammatoire puissante et efficace. Il s’agit d’un remède naturel fréquemment utilisé contre l’arthrose, l’arthrite et toutes les inflammations des articulations et des os. Le curcuma de qualité, en quantité suffisante, soulage les douleurs articulaires, musculaires, tendineuses… Beaucoup de personnes sont ravies de ses bienfaits. Cet anti-inflammatoire naturel vaut vraiment le détour. Il ne réparera pas le cartilage, mais il vous soulagera !

Voici un magasin où acheterCurcuma d’excellente qualité.
95 % de curcumine hautement assimilable pour encore plus d’efficacité.
> 10 % de réduction avec le code « mesbienfaits10 ».

Collagène

Le collagène est une protéine naturellement présente dans le cartilage et dans beaucoup d’autres parties du corps humain (tendons, ligaments, organes et peau). Il participe à la résistance et à l’élasticité des tissus, et aide à réparer le cartilage. De ce fait, il soulage les douleurs articulaires. Le collagène est synthétisé par l’organisme mais avec l’âge, le mode de vie et le mode d’alimentation, il est rarement fabriqué en quantité suffisante. Il est possible de se supplémenter en collagène pur ou de consommer des aliments qui vont favoriser la synthèse du collagène par l’organisme. Pour produire plus de collagène il faut, entre autres, consommer des aliments ou compléments alimentaires qui contiennent de la lysine, du magnésium, du zinc et de la vitamine C. Une solution très efficace pour favoriser la production de collagène : la glycine. Seulement 10 g de glycine par jour suffisent à booster la production de collagène. Il est également possible de se supplémenter directement en collagène (aussi appelé peptide de collagène).

Pour une meilleure santé articulaire, orientez-vous vers des produits de bonne qualité.
Voici où acheterGlycine pure et Peptide de collagène

Silice / silicium organique

Le silicium organique (silice), oligo-élément naturel, est un composant naturellement présent dans l’organisme. Il aurait des effets positifs au niveau des articulations car il favoriserait la régénération du cartilage. Avec l’âge, la quantité de silicium présente dans l’organisme tend à diminuer et le mode de vie et d’alimentation peut contribuer à cette baisse. Le silicium est pourtant nécessaire à la synthèse des composants essentiels à la bonne santé du cartilage : glycosaminoglycane, collagène, acide hyaluronique et élastine.

Acupuncture

On n’y pense pas toujours, mais des solutions moins conventionnelles existent. L’acupuncture peut favoriser la circulation sanguine et calmer la douleur. Bien que le cartilage ne soit pas vascularisé, alimenter les zones périphériques est toujours nourricier et bénéfique.

Autres remèdes

Plusieurs témoignages attestent de l’efficacité de certains autres remèdes. Les voici : argile, ortie, bambou, piasclédine (insaponifiables d’avocat et de soja), serrapeptase (enzyme).

Limiter l’usure du cartilage

Personne en train de courir : genou en rouge et articulation détaillée en gros planÀ force d’exercer des contraintes sur les articulations, le cartilage se fragilise et s’érode. On veut justement éviter ce phénomène qui mène à des douleurs et des problèmes plus grands. Comment faire ? Il y a de nombreuses solutions qu’il faut combiner aux remèdes pour soulager et réparer le cartilage (cités ci-dessus). Suivez nos conseils pour améliorer votre quotidien. Limitez les dégâts !

Alimentation saine et adéquate

L’alimentation est un facteur extrêmement important ! La nourriture que vous consommez a un énorme impact sur votre santé et votre bien-être. C’est d’ailleurs le cas pour la grande majorité des problèmes de santé. Tandis que certains aliments favorisent le bien-être articulaire, d’autres sont néfastes. L’alimentation anti-arthrose existe, elle soulage les articulations et préserve les cartilages.

De manière générale, évitez tous les aliments néfastes à votre santé tels que les produits industriels et raffinés (café, sucre, farine, pâtes…), les aliments acidifiants ainsi que les graisses saturées (viande, fromage, beurre…). Préférez manger tout ce qui provient de la nature, d’origine biologique au maximum pour éviter d’ingérer des substances toxiques comme les pesticides et les métaux lourds. Privilégiez donc les légumes, les fruits, les légumineuses et les épices qui apportent vitamines, minéraux et antioxydants qui neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire et des inflammations. Pensez aussi à boire suffisamment d’eau (entre 1,5 et 2 litres par jour selon le profil et le mode de vie).

Perdre du poids

Le poids est un facteur aggravant. Perdre du poids permet de réduire la pression exercée sur les articulations. Vous ne pensez pas avoir du poids à perdre ? C’est possible, mais sachez que même quelques kilos feront une nette différence au quotidien.

Se muscler pour soulager les articulations

Vos muscles soutiennent vos articulations. Avec des muscles toniques, la pression exercée sur les articulations sera moins importante car elle sera mieux répartie et soulagée par les muscles. Rien ne sert de prendre trop de muscle, l’idéal étant d’avoir des muscles toniques et pas trop lourds.

Massage, rééducation et étirement articulaires

Les massages, la rééducation et les étirements peuvent être très bénéfiques pour assouplir et guider les articulations. Un muscle détendu et un bonne santé sera plus enclin à soutenir correctement les articulations. La pression articulaire diminue et le cartilage est mieux préservé. Consultez un spécialiste pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Semelles et genouillères

Les semelles et les genouillères constituent un soutien articulaire intéressant et contribuent à la préservation du cartilage. La pression est mieux répartie, ce qui implique une meilleure souplesse articulaire. Consultez un podologue soucieux de vous apporter des solutions.

Intervention chirurgicale : quelles options ?

Radiographie des genoux, articulationsVous avez essayé toutes les solutions citées ci-dessus mais sans succès (vraiment) ? Vous souhaitez vous faire opérer car votre état est trop grave et qu’il ne vous reste plus du tout de cartilage à reconstruire ? Dans ce cas, nous vous aidons à y voir plus clair. Quelles sont les opérations chirurgicales possibles ? Voici les principales interventions, plus ou moins lourdes. Sachez que les risques et les complications existent. Par ailleurs, les techniques ne sont pas applicables à tous les cas. Renseignez-vous bien et consultez des spécialistes avant de vous lancer dans une opération chirurgicale.

Viscosupplémentation

Il s’agit d’une injection de viscosuppléments. Généralement, de l’acide hyaluronique est directement injecté dans l’articulation touchée par l’arthrose. Cette intervention a pour objectif d’améliorer la mobilité et de réduire la douleur. L’acide hyaluronique joue le rôle du liquide synovial normalement présent en quantité suffisante dans une articulation sans problème.

Lavage arthroscopique

Le lavage arthroscopique ne sert pas à réparer le cartilage mais à soulager les douleurs, les blocages et les inflammations. Avec la dégradation du cartilage, certains résidus peuvent gêner.

Injection de PRP

Le PRP (Plasma Riche en Plaquettes) est un concentré de plaquettes sanguines fabriqué à partir du sang prélevé sur le patient. Injecté dans la zone endommagée, le PRP peut accélérer la cicatrisation de l’articulation. C’est une technique dont parle beaucoup de monde car elle serait très efficace.

Stimulation osseuse (chirurgie microfracture)

Les techniques de stimulation osseuse visent à favoriser la reconstruction du cartilage. Pour ce faire, l’os situé sous le cartilage est percé délibérément, ce qui crée un saignement favorable à la régénération du cartilage. Au bout d’environ 2 mois, le caillot de sang se transforme en tissu fibreux. Il lui faut environ 4 mois pour devenir du fibrocartilage (moins résistant que le cartilage articulaire d’origine).

Autogreffe et mosaïc plastie

Il s’agit de techniques de greffe de cartilage. Des morceaux d’os et de cartilage sont prélevés sur une zone peu sollicitée de l’articulation de manière à les greffer là où le cartilage est abîmé.

Greffe de chondrocytes avec cultures

La technique consiste à prélever un tout petit morceau de cartilage sain de manière à isoler les cellules du cartilage (les chondrocytes) et à les amplifier. Ensuite, ces cellules sont implantées dans la zone endommagée pour soigner et régénérer le cartilage.

Thérapie par résonance magnétique

Il s’agit d’une technique moins connue principalement utilisée pour les maladies dégénératives comme l’arthrose et l’ostéoporose. Grâce à la résonance magnétique nucléaire, il est possible de perturber les cellules responsables de la maladie. C’est une technique non invasive et à priori dépourvue d’effets secondaires.

Contenu édité le 27/02/2019.

À lire sur Mes Bienfaits

2 Comments

  1. Bonjour, mon mari à 42 ans et plus de cartilage aux genoux. Les spécialistes ne savent pas quoi nous dire et n’ont pas de solution. Aujourd’hui notre inquiétude est que le cartilage s’effrite également à la hanche gauche et à la cheville gauche ((fortes douleurs). De quoi cela peut il venir ? Quels remèdes. Merci d’avance pour votre aide

    • Bonjour, s’il n’y a plus de cartilage dans les genoux, il faudra certainement envisager une intervention chirurgicale. En ce qui concerne le cartilage de la hanche et de la cheville, pour éviter d’empirer les dégâts il est essentiel d’appliquer les solutions proposées dans l’article dès à présent (compléments alimentaires efficaces – essayez notre association coup de cœur pour commencer -, alimentation saine, perte de poids, musculation…). Il faut comprendre que les compléments alimentaires permettent d’agir rapidement, de soulager et de commencer à réparer, mais qu’il est très important de les accompagner en faisant des efforts conséquents sur l’alimentation et en suivant les autres conseils que nous donnons dans l’article. C’est la combinaison des actions qui permettent de préserver le cartilage et de favoriser sa consolidation et sa réparation. Procédez par étapes pour ne pas abandonner ! Bon courage.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


J’accepte de recevoir la newsletter. Je pourrai me désinscrire à tout moment.