Grande camomille (Tanacetum parthenium), la plante qui soulage les migraines

4.5
(2)

La grande camomille est une plante ancienne utilisée pour soulager les migraines, apaiser la fièvre et traiter les affections cutanées. Récemment, de plus en plus d’études suggèrent son efficacité contre la douleur ou l’anxiété. Cette plante utilisée depuis l’Antiquité a une place importante dans la phytothérapie en raison de ses propriétés médicinales intéressantes.

Dans cet article, en plus de parler des indications, des bienfaits et de la posologie de la grande camomille, nous allons également répondre à vos questions sur quand la récolter et nous découvrirons si elle est efficace contre l’épilepsie ou l’hypertension (voir en fin d’article FAQ).

Fleurs de grande camomille (Tanacetum parthenium) dans la nature. Le coeur des fleurs sont jaunes et les pétales sont blancs. On aperçoit leurs longues tiges vertes.

Qu’est-ce que la grande camomille ?

La grande camomille ou Tanacetum parthenium est une plante originaire des Balkans et pousse actuellement un peu partout dans le monde. Il s’agit d’une plante vivace qui appartient à la famille des Astéracées qui comprend aussi les marguerites. Appelée aussi la partenelle, pyrèthre doré, bouton d’argent, œil du soleil ou feverfew en anglais, la grande camomille était déjà utilisée par les romains contre les troubles menstruels et jusqu’au 19ème siècle, elle était utilisée contre les troubles gynécologiques ou les troubles digestifs. Les anglais utilisent la grande camomille pour ses propriétés anti-migraineuses d’où son appellation : aspirine médiévale.

La grande camomille est une plante qui aime le soleil. Elle pousse généralement au bord des chemins et au pied de vieux murs ou dans les sols argileux.

La grande camomille pousse en touffe et peut atteindre 80 cm de hauteur. Elle possède une tige rigide et ramifiée et ses fleurs sont de couleur blanche disposées en capitules. Ces dernières peuvent être récoltées entre juillet et septembre alors que les feuilles peuvent l’être pendant toute l’année.

En phytothérapie, ce sont les fleurs et les feuilles séchées qui sont utilisées sous diverses formes notamment en infusion.

Composition nutritionnelle

Fleurs blanches et jaunes de grande camomille (partenelle)L’efficacité thérapeutique de la grande camomille est notamment conférée grâce à sa composition nutritionnelle riche en lactones, dont le principal principe actif est le parthénolide, en plus des huiles essentielles et des flavonoïdes [1, 2]. Voici sa composition :

  • Lactones sesquiterpéniques : dont le parthénolide qui compose 85 % des lactones de la grande camomille. Le parthénolide diminue l’inflammation et peut lutter contre le cancer.
  • Huiles essentielles (dont le camphre) qui possèdent des activités antibactériennes ;
  • Flavonoïdes : aux propriétés antioxydantes, antibactériennes et anti-inflammatoires.

Bienfaits, effets et vertus de la grande camomille

La grande camomille est utilisée depuis longtemps en médecine traditionnelle pour traiter la migraine, les troubles menstruels, les troubles digestifs et cutanés. Elle a connu un véritable intérêt de la part de la communauté scientifique en raison de ses nombreux bienfaits et de sa composition nutritionnelle étonnante.

Dans cette section, nous allons expliquer en détails et avec les études à l’appui, l’ensemble des indications et des bienfaits de la grande camomille. Avant cela, voici en résumé tous ses bienfaits :

Aperçu des bienfaits

Migraines

  • Réduit la fréquence et la gravité des migraines
  • Réduit la gravité des vomissements
  • Réduit la fréquence des crises nécessitant l’alitement
  • Possède une action préventive
  • Bloque les signaux de douleur

Fièvre

  • Lutte contre la fièvre notamment dans le cas d’inflammation

Peau

  • Soulage les rougeurs, les rugosités et les brûlures au rasoir
  • Diminue l’inflammation cutanée
  • Traite la rosacée

UV

  • Réduit les rougeurs causées par les UV
  • Réduit l’épaississement de la peau causé par les UV

Antioxydant

  • Neutralise les radicaux libres
  • Protège contre le stress oxydatif induit par la fumée de cigarette
  • Protège contre le stress oxydatif induit par certaines toxines

Anti-inflammatoire et anti-douleur

  • Réduit le niveau des cytokines inflammatoires
  • Réduit l’inflammation cérébrale
  • Réduit l’inflammation du côlon
  • Réduit la libération de molécules inflammatoires par les globules blancs
  • Diminue la douleur en réduisant la libération des prostaglandines
  • Réduit les douleurs aiguës inflammatoires, articulaires et neuropathiques

Antibactérien

  • Inhibe la croissance bactérienne

Anxiété et dépression

  • Possède des propriétés anxiolytiques
  • Lutte contre la dépression
Boite de gélules contre les maux de tête et les migraines. On aperçoit une boite blanche et grise avec une grande camomille sur le packaging. Au fond, il y a des gélules sous blister. Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’une formule à base d’extrait sec de parties aériennes de grande camomille (Tanacetum parthenium), titré en parthénolide. De plus, la grande camomille est associée à la rhodiola, au ginkgo biloba et à la mélisse pour une meilleure efficacité. Les analyses des pesticides et métaux lourds sont conformes au règlement européen.

Détails des bienfaits

Migraines

La grande camomille a été traditionnellement utilisée pour le traitement des maux de tête et des migraines. Elle est communément appelée l’aspirine naturelle. Plusieurs études ont confirmé l’efficacité de la plante comme ayant des propriétés anti-migraineuses en réduisant la gravité et la fréquence des crises.

Femme stressée au travail. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.En effet, dans un essai clinique réalisé sur près de 400 personnes, l’administration de l’extrait de grande camomille a réduit la fréquence et la gravité des attaques de migraines, la gravité des vomissements ainsi que le nombre de crises nécessitant l’alitement [3]. De plus, la grande camomille semble aussi avoir une action préventive contre les migraines [4].

D’autre part, selon une autre étude réalisée sur 69 femmes souffrant de migraines chroniques, l’association grande camomille et acupuncture a considérablement amélioré leur qualité de vie [5].

D’après les résultats de différentes recherches, le mécanisme d’action de la grande camomille repose sur la capacité d’un de ses principaux composés actifs le parthénolide à bloquer les signaux de douleur au niveau des neurones trijumeaux [6].

Fièvre

Dans l’usage traditionnel et populaire, la grande camomille a été longtemps utilisée pour ses propriétés fébrifuges, c’est-à-dire pour lutter contre la fièvre [1].

Le médecin grec Dioscoride la prescrivait à son époque [1] contre tout type d’inflammation chaude et son nom anglais feverfew vient du nom latin febrifugia, qui signifie « réducteur de fièvre ».

Peau

Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleLa grande camomille semble avoir une action bénéfique pour la santé de la peau notamment pour soulager les rougeurs, les rugosités et le feu du rasoir. Cependant, la majorité des laboratoires de produits cosmétiques utilisent la grande camomille appauvrie en parthénolide, car ce dernier peut provoquer des irritations [7].

Dans une étude clinique, la grande camomille, appauvrie en parthénolide, a diminué les rougeurs et l’inflammation cutanée [8].

De plus, la migraine est un symptôme plus fréquent chez les personnes atteintes de rosacée [9]. La grande camomille connue pour ses propriétés anti-migraineuses peut ainsi être efficace contre les deux en même temps [10].

UV

La grande camomille réduit les effets causés par les rayons UV. En effet, un essai clinique réalisé sur 12 personnes a révélé que la grande camomille appauvrie en parthénolide réduit les rougeurs et l’épaississement de la peau causées par les rayons UV, en réduisant la formation de radicaux libres [11].

Cependant, ces études sont insuffisantes pour valider ces résultats préliminaires. D’autres études plus importantes sont nécessaires.

Antioxydant

La grande camomille est un antioxydant connu pour être capable de neutraliser les radicaux libres comme les peroxynitrites et les groupes hydroxyles. D’après une étude, la grande camomille semble être plus puissante que la vitamine C, connue pour être un puissant antioxydant [11]. De plus, la grande camomille protège contre le stress oxydatif induit par la fumée de cigarette.

De son côté, selon une autre étude le parthénolide associé à la silymarine, protège contre le stress oxydatif induit par les toxines, réduisant ainsi les dommages au foie [12].

Anti-inflammatoire et anti-douleur

Femme de dos qui se tient l'épaule avec la main. La zone est en rouge pour indiquer une douleur, une inflammation de l'articulation.La grande camomille est utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés anti-inflammatoires. Le docteur grec Dioscorides la prescrivait, à ce titre, contre toute « inflammation chaude » [1].

Le parthénolide, le principal composé actif de la grande camomille, permet en effet de diminuer le niveau des cytokines inflammatoires [13] et de réduire l’inflammation cérébrale [14]. D’autre part, le parthénolide améliore également l’inflammation du côlon dans le cas de la maladie inflammatoire de l’intestin [15].

De plus, même appauvrie en parthénolide, la grande camomille semble avoir des effets anti-inflammatoires. Elle a ainsi réduit la libération de molécules inflammatoires par les globules blancs [8].

En plus de réduire l’inflammation, la grande camomille possède également des propriétés antalgiques. En effet, dans des études cellulaires, le parthénolide diminue les prostaglandines responsables de la douleur en inhibant la prostaglandine synthase [16]. Enfin, dans une autre étude, l’extrait de fleurs de grande camomille a réduit les douleurs aiguës inflammatoires, articulaires et neuropathiques et la douleur induite par la chimiothérapie [17].

Antibactérien

La grande camomille possède des propriétés antibactériennes. C’est ce qu’affirment certaines études qui révèlent que l’huile essentielle de grande camomille inhibe la croissance bactérienne [18]. D’après cette même étude, l’huile essentielle est produite lors de la phase de floraison de la plante et cette propriété antibactérienne est due à la présence de camphre.

Anxiété et dépression

Certaines hypothèses suggèrent les propriétés anxiolytiques et antidépressives de la grande camomille. En effet, les composés actifs de cette plante agissent au niveau du système gabaergique et possèdent un potentiel thérapeutique contre la dépression et l’anxiété [19].

Où acheter de la grande camomille ?

Il est possible de trouver de la tisane de grande camomille auprès d’un herboriste pour en faire des infusions. Dans ce cas, n’hésitez pas à la demander bio afin de ne pas consommer de pesticides ou de métaux lourds. Pour les maux de têtes et migraines, nous vous recommandons de la consommer sous forme de gélules d’extrait titré en parthénolide.

Vous pouvez également retrouver de la teinture-mère de grande camomille sur Internet et en pharmacie. Toutefois, nous vous recommandons les gélules car ainsi vous contrôlez parfaitement la dose de principes actifs (parthénolide) consommés quotidiennement.

De plus, rappelez-vous, il est important de choisir un extrait de grande camomille de l’espèce Tanacetum parthenium, car c’est la seule de sa famille à traiter les maux de tête, les autres camomilles ayant d’autres indications.

Boite de gélules contre les maux de tête et les migraines. On aperçoit une boite blanche et grise avec une grande camomille sur le packaging. Au fond, il y a des gélules sous blister. Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’une formule à base d’extrait sec de parties aériennes de grande camomille (Tanacetum parthenium), titré en parthénolide. De plus, la grande camomille est associée à la rhodiola, au ginkgo biloba et à la mélisse pour une meilleure efficacité. Les analyses des pesticides et métaux lourds sont conformes au règlement européen.

> Si vous souhaitez en savoir plus sur l’association de la grande camomille avec ces 3 plantes, rendez-vous en bas de l’article où nous détaillons son utilité.

Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

👉 En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand. Par ailleurs, vous nous aidez à faire vivre notre site internet lorsque vous passez par nos pages avant d’acheter. Merci beaucoup ! Ainsi, nous pouvons continuer à vous offrir des articles de qualité.

Posologie

La posologie de la grande camomille varie selon les produits rencontrés, les instances de santé et les études cliniques. Pour les migraines par exemple, le dosage utilisé en essai clinique d’extrait de grande camomille se situait entre 100 et 300 mg, jusqu’à 4 fois / jour [1].

💊 Cependant, l’agence européenne des médicaments (European Medicines Agency), quant à elle, recommande des doses de 100 mg à 600 mg par jour de grande camomille sous forme de poudre. Elle précise que la posologie journalière de 100 mg peut être augmentée progressivement jusqu’à obtention d’un effet, mais sans dépasser la dose quotidienne de 600 mg [20].

Combien de temps prendre la grande camomille ? Il est généralement recommandé de suivre une cure de 2 mois. Si les migraines réapparaissent après avoir utilisé le médicament pendant 2 mois (durée habituelle de traitement pour obtenir un effet), un médecin ou un naturopathe doit être consulté.

Dans tous les cas, il est nécessaire de respecter les consignes et les recommandations de votre fournisseur et en cas de doute, nous vous invitons à consulter un médecin.

Effets indésirables

Lorsqu’elle est prise à des doses normales, la grande camomille est sûre, bien tolérée et ne présente aucun danger. Cependant, certains effets indésirables dus à la consommation de grande camomille ont été rapportés dans la littérature scientifique et dont les principaux sont [21] :

  • De légers symptômes intestinaux ;
  • Des plaies buccales ;
  • Des brûlures d’estomac ;
  • Une prise de poids ;
  • De la constipation ou diarrhée.

D’autre part, une interruption brutale de la prise de la grande camomille après une très longue période de consommation peut provoquer un syndrome de sevrage qui consiste en l’apparition de symptômes tels que la fatigue, de la nervosité, des douleurs articulaires ou musculaires [22].

En cas d’apparition de symptômes à la suite de prise de grande camomille, il est conseillé d’arrêter d’en consommer et de prendre contact avec votre médecin.

Contre-indications et dangers

❌ Tous les produits à base de grande camomille sont contre-indiqués chez les femmes enceintes et allaitantes car le parthénolide est un inhibiteur de la prostaglandine synthétase et peut nuire au nouveau-né et au fœtus [23]. De plus, la grande camomille est déconseillée aux enfants de moins de 2 ans.

La grande camomille est aussi contre-indiquée en cas d’allergie aux astéracées (marguerite, laitue, pissenlit, etc.).

D’autre part, la grande camomille ne doit pas être prise si vous suivez un traitement anticoagulant car elle peut augmenter le risque d’hémorragies 🩸.

Formes sur le marché

Sur le marché, la grande camomille se présente sous différentes formes : séchée, fraîche, extrait liquide, poudre ou lyophilisée. En fonction de l’indication et du titrage en principes actifs (notamment le parthénolide), elle est présentée sous différentes formes galéniques :

  • Capsules ;
  • Comprimés ;
  • Extraits liquides ;
  • Teinture mère ;
  • Infusions ;
  • Huiles essentielles ;
  • Feuilles.

Avis sur la grande camomille

Dans le but d’avoir un aperçu et un retour d’expérience de la part des utilisateurs de la grande camomille, nous sommes allés recueillir leurs avis sur les sites et les forums spécialisés. Avant d’aborder cette section, il est utile de signaler que les avis des uns et des autres ne doivent pas être considérés comme des avis médicaux. Nous vous conseillons donc de contacter votre médecin afin d’obtenir des informations concernant la consommation de cette plante.

La majorité des utilisateurs ont cependant loué les vertus de la grande camomille à soulager les migraines alors que d’autres ont rapporté qu’elle a carrément permis de guérir ce symptôme. D’autre part, certains autres consommateurs ont rapporté l’efficacité des crèmes à base de grande camomille à soulager et traiter les rougeurs et les irritations.

Associations avec d’autres plantes ou molécules

La grande camomille est une plante largement utilisée en phytothérapie. Plusieurs études mentionnent ses bienfaits sur la santé qu’elle soit utilisée seule ou en association avec d’autres plantes médicinales.

En effet, certaines de ces plantes améliorent ou accentuent l’efficacité de la grande camomille, autrement dit, ces associations possèdent des effets synergiques. Voici les principales associations combinant la grande camomille :

Grande camomille ou camomille romaine (Chamaemelum nobile (L.) All.) ?

Il existe plusieurs camomilles. Il faut donc ne pas confondre la grande camomille (Tanacetum parthenium) avec la camomille romaine (Chamaemelum nobile). La camomille romaine ou camomille noble appartient à la même famille botanique de la grande camomille mais elle est beaucoup plus indiquée pour faciliter la digestion et pour ses propriétés apaisantes et relaxantes, contrairement à la grande camomille connue pour ses propriétés anti-migraineuses.

D’autre part, sur le plan botanique, la grande camomille est beaucoup plus grande que la camomille romaine et elle est reconnue par son feuillage beaucoup plus plein.

Grande camomille ou camomille allemande (Matricaria chamomilla) ?

Appelée aussi la camomille sauvage ou la vraie camomille, la camomille allemande (Matricaria chamomilla) appartient aussi à la famille des Astéracées, comme la grande camomille. Toutefois, elle est différente de cette dernière par sa longueur plus petite et ses feuilles moins pleines. Sur le plan phytothérapique, la camomille allemande est beaucoup plus indiquée pour lutter contre les ballonnements et aussi pour ses propriétés antispasmodiques, intéressantes pour soutenir la digestion.

Grande camomille et ginkgo biloba

Feuilles de ginkgo biloba en gros plan. Les feuilles sont vertes, en forme d'éventail.Le ginkgo biloba est une plante médicinale connue pour ses propriétés antioxydantes puissantes et sa capacité à protéger l’activité cérébrale. De plus, cette plante est traditionnellement utilisée pour soulager les migraines. L’association grande camomille et ginkgo biloba est une excellente combinaison pour le traitement de la migraine.

Grande camomille et mélisse

La mélisse est une plante connue depuis longtemps pour sa capacité à soulager les douleurs causées par les migraines ou les céphalées. L’association grande camomille et mélisse correspond à une alliance synergique entre deux plantes anti-migraineuses. Elle est fortement conseillée pour soulager les migraines.

Grande camomille et rhodiola

Fleur de rhodiola rosea jaune en gros plan.La rhodiola est une plante anti-stress. Elle contribue à une bonne circulation sanguine et favorise la relaxation nerveuse. Elle agit également sur les migraines causées par le burn-out et la fatigue nerveuse. Un effet synergique est obtenu en associant la grande camomille et la rhodiola car elle favorise la relaxation, l’apaisement et est efficace pour soulager les maux de tête.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits, vertus et propriétés

La grande camomille est-elle bénéfique contre l’épilepsie ?

La grande camomille (Tanacetum parthenium) est une plante largement utilisée en médecine traditionnelle pour ses propriétés anti-migraineuses. Concernant les propriétés antiépileptiques de cette plante, ce n’est pas la grande camomille qui dispose de bienfaits mais la camomille allemande (Matricaria recutita) [24, 25].

La grande camomille est-elle un antihistaminique ?

La grande camomille est utilisée en médecine traditionnelle pour soigner les allergies. Certaines études ont révélé que cette plante possède une action antihistaminique. En effet, une étude [1] a démontré que l’extrait de la grande camomille a inhibé la libération de l’histamine au niveau cellulaire.

Interactions, effets secondaires et contre-indications

La grande camomille rend-elle somnolent ?

Bien qu’elle provoque rarement des effets secondaires, la grande camomille peut toutefois provoquer de la fatigue et de la somnolence. Elle est, à ce titre, utilisée pour traiter l’insomnie en réduisant la vitesse d’endormissement et en prolongeant la durée du sommeil [26].

Peut-on prendre de la grande camomille en cas d’hypertension ?

La grande camomille est contre-indiquée chez la femme enceinte, allaitante et chez l’enfant de moins de 2 ans. Dans le cas de l’hypertension, il n’existe pas de contre-indications. Cependant, par mesure de précaution, si vous êtes hypertendu nous vous conseillons de consulter votre médecin avant de consommer la grande camomille.

Quels médicaments interagissent avec la grande camomille ?

Il existe des interactions entre la grande camomille avec certains médicaments. C’est le cas notamment des traitements anticoagulants comme l’aspirine. Il est donc conseillé d’éviter de prendre la grande camomille si vous suivez ce type de traitement.

Culture et cueillette

Où pousse la camomille à l’état sauvage ? À quelle période peut-on la cueillir ?

La grande camomille pousse, spontanément, à l’état sauvage dans les sols secs, sur des terrains incultes ou des rocailles. La meilleure période pour récolter la grande camomille est la période de l’été, lorsque la plante est en pleine floraison, vers la mi-juillet plus précisément.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Pareek A, Suthar M, Rathore GS, Bansal V. Feverfew (Tanacetum parthenium L.): A systematic review. Pharmacogn Rev. 2011 Jan;5(9):103-10. doi: 10.4103/0973-7847.79105. PMID: 22096324; PMCID: PMC3210009.
  2. Amorim MH, Gil da Costa RM, Lopes C, Bastos MM. Sesquiterpene lactones: adverse health effects and toxicity mechanisms. Crit Rev Toxicol. 2013 Aug;43(7):559-79. doi: 10.3109/10408444.2013.813905. PMID: 23875764.
  3. Murphy JJ, Heptinstall S, Mitchell JR. Randomised double-blind placebo-controlled trial of feverfew in migraine prevention. Lancet. 1988 Jul 23;2(8604):189-92. doi: 10.1016/s0140-6736(88)92289-1. PMID: 2899663.
  4. Diener HC, Pfaffenrath V, Schnitker J, Friede M, Henneicke-von Zepelin HH. Efficacy and safety of 6.25 mg t.i.d. feverfew CO2-extract (MIG-99) in migraine prevention–a randomized, double-blind, multicentre, placebo-controlled study. Cephalalgia. 2005 Nov;25(11):1031-41. doi: 10.1111/j.1468-2982.2005.00950.x. PMID: 16232154.
  5. Ferro EC, Biagini AP, da Silva ÍE, Silva ML, Silva JR. The combined effect of acupuncture and Tanacetum parthenium on quality of life in women with headache: randomised study. Acupunct Med. 2012 Dec;30(4):252-7. doi: 10.1136/acupmed-2012-010195. Epub 2012 Sep 8. PMID: 22961605.
  6. Materazzi S, Benemei S, Fusi C, Gualdani R, De Siena G, Vastani N, Andersson DA, Trevisan G, Moncelli MR, Wei X, Dussor G, Pollastro F, Patacchini R, Appendino G, Geppetti P, Nassini R. Parthenolide inhibits nociception and neurogenic vasodilatation in the trigeminovascular system by targeting the TRPA1 channel. Pain. 2013 Dec;154(12):2750-2758. doi: 10.1016/j.pain.2013.08.002. Epub 2013 Aug 8. PMID: 23933184; PMCID: PMC3843982.
  7. Emer J, Waldorf H, Berson D. Botanicals and anti-inflammatories: natural ingredients for rosacea. Semin Cutan Med Surg. 2011 Sep;30(3):148-55. doi: 10.1016/j.sder.2011.05.007. PMID: 21925368.
  8. Sur R, Martin K, Liebel F, Lyte P, Shapiro S, Southall M. Anti-inflammatory activity of parthenolide-depleted Feverfew (Tanacetum parthenium). Inflammopharmacology. 2009 Feb;17(1):42-9. doi: 10.1007/s10787-008-8040-9. PMID: 19112586.
  9. Christensen CE, Andersen FS, Wienholtz N, Egeberg A, Thyssen JP, Ashina M. The relationship between migraine and rosacea: Systematic review and meta-analysis. Cephalalgia. 2018 Jun;38(7):1387-1398. doi: 10.1177/0333102417731777. Epub 2017 Sep 18. PMID: 28920449.
  10. Weinkle AP, Doktor V, Emer J. Update on the management of rosacea. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2015;8:159-177. Published 2015 Apr 7. doi:10.2147/CCID.S58940
  11. Martin K, Sur R, Liebel F, Tierney N, Lyte P, Garay M, Oddos T, Anthonavage M, Shapiro S, Southall M. Parthenolide-depleted Feverfew (Tanacetum parthenium) protects skin from UV irradiation and external aggression. Arch Dermatol Res. 2008 Feb;300(2):69-80. doi: 10.1007/s00403-007-0818-x. Epub 2007 Dec 11. PMID: 18071724.
  12. Mahmoodzadeh Y, Mazani M, Rezagholizadeh L. Hepatoprotective effect of methanolic Tanacetum parthenium extract on CCl4-induced liver damage in rats. Toxicol Rep. 2017 Aug 30;4:455-462. doi: 10.1016/j.toxrep.2017.08.003. PMID: 28959674; PMCID: PMC5615166.
  13. Wang D, Wang H, Fu S, Cheng X, Yang F, Zhang Q, Li Y, Xue Z, Zhang L, Huang W, Yang L, Na D, Da Y, Kong Y, Zhang R. Parthenolide ameliorates Concanavalin A-induced acute hepatitis in mice and modulates the macrophages to an anti-inflammatory state. Int Immunopharmacol. 2016 Sep;38:132-8. doi: 10.1016/j.intimp.2016.05.024. Epub 2016 Jun 4. PMID: 27270078. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27270078/
  14. de Carvalho LSA, Fontes LBA, Gazolla MC, Dias DDS, Juliano MA, Macedo GC, Otávio do Amaral Corrêa J, Da Silva Filho AA. Parthenolide Modulates Immune Response in Cells from C57BL/6 Mice Induced with Experimental Autoimmune Encephalomyelitis. Planta Med. 2017 May;83(8):693-700. doi: 10.1055/s-0042-122783. Epub 2016 Dec 20. PMID: 27997959. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27997959/
  15. Zhao ZJ, Xiang JY, Liu L, Huang XL, Gan HT. Parthenolide, an inhibitor of the nuclear factor-κB pathway, ameliorates dextran sulfate sodium-induced colitis in mice. Int Immunopharmacol. 2012 Jan;12(1):169-74. doi: 10.1016/j.intimp.2011.11.007. Epub 2011 Dec 11. PMID: 22155740. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22155740/
  16. Pugh WJ, Sambo K. Prostaglandin synthetase inhibitors in feverfew. J Pharm Pharmacol. 1988 Oct;40(10):743-5. doi: 10.1111/j.2042-7158.1988.tb07010.x. PMID: 2907548. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2907548/
  17. Di Cesare Mannelli L, Tenci B, Zanardelli M, Maidecchi A, Lugli A, Mattoli L, Ghelardini C. Widespread pain reliever profile of a flower extract of Tanacetum parthenium. Phytomedicine. 2015 Jul 15;22(7-8):752-8. doi: 10.1016/j.phymed.2015.05.006. Epub 2015 May 27. PMID: 26141762. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26141762/
  18. Mohsenzadeh F, Chehregani A, Amiri H. Chemical composition, antibacterial activity and cytotoxicity of essential oils of Tanacetum parthenium in different developmental stages. Pharm Biol. 2011 Sep;49(9):920-6. doi: 10.3109/13880209.2011.556650. Epub 2011 May 19. PMID: 21592001. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21592001/
  19. Cárdenas J, Reyes-Pérez V, Hernández-Navarro MD, Dorantes-Barrón AM, Almazán S, Estrada-Reyes R. Anxiolytic- and antidepressant-like effects of an aqueous extract of Tanacetum parthenium L. Schultz-Bip (Asteraceae) in mice. J Ethnopharmacol. 2017 Mar 22;200:22-30. doi: 10.1016/j.jep.2017.02.023. Epub 2017 Feb 16. PMID: 28213105. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28213105/
  20. European Union herbal monograph on Tanacetum parthenium (L.) Schultz Bip., herba Schulz Bip., herba, Final – Revision 1 EMA/HMPC/48715/2017 Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC)https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/final-community-herbal-monograph-tanacetum-parthenium-l-schulz-bip-herba-revision-1_en.pdf
  21. National Center for Complementary and Integrative Health, NIH, Feverfew, https://www.nccih.nih.gov/health/feverfew
  22. Wider B, Pittler MH, Ernst E. Feverfew for preventing migraine [published online ahead of print, 2015 Apr 20]. Cochrane Database Syst Rev. 2015;4(4):CD002286. doi:10.1002/14651858.CD002286.pub3 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7133498/
  23. Prasad RN. Prostaglandin synthetase inhibitors and their effects on the fetus and the newborn. Ann Acad Med Singap. 1982 Oct;11(4):513-25. PMID: 6819806. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/6819806/
  24. Spinella M. Herbal Medicines and Epilepsy: The Potential for Benefit and Adverse Effects. Epilepsy Behav. 2001;2(6):524-532. doi:10.1006/ebeh.2001.0281 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12609386/
  25. Mount Sinai, Seizure disorders, Epilepsy https://www.mountsinai.org/health-library/condition/seizure-disorders
  26. Forouzanfar F, Ghazavi H, Vahedi MM, et al. Tanacetum parthenium enhances pentobarbital-induced sleeping behaviors. Avicenna J Phytomed. 2020;10(1):70-77. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6941693/

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.5 / 5. Votes : 2

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Cacao - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Zinc.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.