Costus indien, une mystérieuse plante pleine de bienfaits

4.4
(14)

De son nom scientifique, le Saussurea costus, appelé communément costus indien est une plante originaire d’Asie, utilisée depuis longtemps dans la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique. Elle est cultivée et utilisée pour ses propriétés dans divers domaines thérapeutiques notamment dans le traitement des migraines, l’infertilité ou les troubles gastriques. La plante est également répandue dans le monde arabe et musulman.

Dans cet article, nous allons faire le point sur l’origine et la composition nutritionnelle du costus indien, ses indications thérapeutiques et sa posologie.

Fleurs noires de costus indien. On aperçoit le ciel bleu en fond.

Qu’est-ce que le costus indien ?

Le costus est une plante herbacée appartenant à la famille des Astéracées qui comporte environ 300 espèces. Dans notre cas, c’est l’espèce appelée Saussurea costus qui nous importe car c’est elle qui comporte de nombreux bienfaits.

Fait intéressant, cette espèce possède d’ailleurs plusieurs appellations scientifiques, dont notamment : Aucklandia costus, Saussurea costus et Saussurea lappa. Mais elle est généralement appelée costus indien ou costus marin et est inscrite sous le nom de racine d’Aucklandia, dans la pharmacopée européenne.

Cette plante verte possède une fleur similaire à celle du chardon-marie mais de couleur violette à noire et peut atteindre un à deux mètres de hauteur. En phytothérapie, ce sont les racines et l’huile extraite de la racine qui sont utilisées.

Originaire d’Asie (Inde, Cachemire, Pakistan) et largement utilisé par le clergé bouddhiste du Tibet, le costus indien est également répandu dans les pays arabes du Moyen-Orient. En effet, dans la tradition musulmane, le costus est largement utilisé en raison de son emploi à l’époque par le prophète Mohammed pour le traitement de diverses conditions pathologiques dont la pleurésie, la migraine ou les troubles de la miction.

D’autre part, le costus indien fait également partie de la tradition musulmane pour retirer le mauvais sort ou lutter contre la sorcellerie (sihr, en arabe). En effet, cette plante est considérée comme un végétal important de la médecine traditionnelle prophétique. On estime dans les coutumes musulmanes que le costus indien a également la capacité à affaiblir les djinns (démons ou mauvais esprits).

Mais voyons tout de suite, d’où proviennent les propriétés médicinales de cette plante étonnante et notamment en analysant sa composition.

Composition nutritionnelle du costus indien

Zoom sur la fleur noire violette du costus indienLes vertus thérapeutiques du costus indien sont dues à sa composition nutritionnelle riche en composés actifs. Les principaux sont [1, 2] :

  • Les sesquiterpènes : il s’agit des principaux composés de la plante et comprennent le déhydrocostus lactone, l’acide costique et le costunolide. Ces composés possèdent notamment des propriétés anti-cancéreuses ;
  • Les triterpènes ;
  • Les stérols ;
  • Les flavonoïdes : ces molécules possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes puissantes ;
  • La coumarine et les lignanes : ces substances possèdent des propriétés anti-œdémateuses et soulagent, entre autres, les symptômes de la ménopause.
Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit. Il s’agit d’une poudre de costus indien (Saussurea lappa) à prendre sous forme de gélules. Garantie sans excipients, additifs, colorants artificiels, conservateurs ou arômes.

Bienfaits, vertus et effets

Le costus indien est une plante utilisée depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise, en médecine ayurvédique et dans l’Islam. Réputée pour le traitement des migraines, la fertilité ou les troubles digestifs, le costus indien connaît de plus en plus d’intérêt de la part de la communauté scientifique. À ce titre, plusieurs études ont été menées pour évaluer les bienfaits thérapeutiques de cette plante.

Dans cette rubrique, nous allons d’abord montrer l’aperçu global des bienfaits du costus indien avant de les expliquer en détails, avec des études à l’appui.

Résumé des bienfaits

Thyroïde

  • Atténuation des symptômes de l’hyperthyroïdie.
  • Réduction des troubles enzymatiques hépatiques liés à l’hypothyroïdie.
  • Amélioration et régulation des niveaux de TSH et thyroxine (T4).

Action contre l’infertilité

  • Amélioration de la qualité des spermatozoïdes.
  • Diminution des lésions des tissus testiculaires.

Cancer

  • Action anti-cancéreuse (cancer de la prostate et cancer gastrique).
  • Stimule la mort des cellules tumorales.

Action anti-inflammatoire

  • Réduction des niveaux des marqueurs de l’inflammation.
  • Action anti arthritique.

Effet antiulcéreux

  • Effet cholagogue.
  • Inhibition de la formation d’un ulcère gastrique.
  • Protection de la muqueuse gastrique.

Action immunomodulatrice

  • Action de régulation des lymphocytes T cytotoxiques (CTL).
  • Inhibition de l’action destructrice des CTL.

Action antiallergique

  • Réduction des symptômes de l’asthme allergique et de l’inflammation.

Endométriose

  • Apoptose des cellules endométriosiques.
  • Réduction des douleurs liées à l’endométriose.

Action anti-diarrhéique

  • Grâce aux sesquiterpènes que contient la plante.

Action bénéfique sur la peau

  • Traitement de la dermatite atopique.

Santé des cheveux

  • Accélère la pousse des cheveux.
  • Teinture végétale.

Action vermifuge

  • Lutte contre les vers intestinaux.

Appareil urinaire

  • Réduit l’incontinence urinaire.

Détails des bienfaits

Action sur la thyroïde

Le costus indien semble avoir des effets antioxydants et modulateurs sur la fonction thyroïdienne. En effet, un traitement avec des extraits de racines du costus indien ont atténué les symptômes de l’hyperthyroïdie et les troubles enzymatiques hépatiques provoqués par l’hypothyroïdie [3].

De plus, cette plante a permis de réguler et d’améliorer les niveaux des hormones thyroïdiennes TSH et T4, modifiés lors d’hypo et de l’hyperthyroïdie. Les chercheurs estiment, à partir de certaines observations, que les racines de costus peuvent être utilisées comme thérapie adjuvante à la thyroxine dans le traitement de l’hypo- et l’hyperthyroïdie.

Effet anticancer

Le costus indien possède des propriétés anticancéreuses, notamment dans le cas du cancer gastrique et le cancer de la prostate. C’est ce que révèle en tout cas des études réalisées pour évaluer les effets d’un des composés du costus, le costunolide [3, 4]. En effet, une étude a révélé que le costunolide agit en stimulant l’apoptose ou la mort des cellules tumorales.

Action contre l’infertilité

Les extraits du costus indien semblent avoir des propriétés préventives et curatives contre les altérations des paramètres spermatiques responsables de la fertilité. En effet, une étude a ainsi révélé que l’administration d’extrait de la plante a permis d’améliorer la qualité des spermatozoïdes tout en améliorant leur motilité ainsi que les lésions des tissus testiculaires [5].

Bien que ces résultats nécessitent d’autres études plus approfondies, le costus indien peut être une option intéressante dans le traitement de l’infertilité masculine.

Action anti-inflammatoire

Dessin d'un genou en rouge indiquant la douleur, l'inflammation de l'articulation.La racine de Saussurea costus possède des propriétés anti-inflammatoires. C’est le résultat de certaines études réalisées pour évaluer les effets des composés chimiques de la plante dont le costunolide. En effet, l’étude en question a révélé que cette plante sous forme d’extrait aurait la capacité de réduire les niveaux des marqueurs de l’inflammation [6].

D’autre part, l’extrait de costus a une action bénéfique contre l’arthrose et améliore la réponse immunitaire [7].

Propriété anti ulcéreuse

Les composés actifs du costus indien notamment les cétones et le costunolide possèdent des effets anti ulcéreux et protègent la muqueuse gastrique.

En effet, une étude [8] a révélé que l’extrait de plante a eu un effet cholagogue en facilitant l’évacuation de la bile. La même étude a démontré que cette plante permet également d’inhiber la formation d’un ulcère gastrique.

Action immunomodulatrice

Les extraits de costus, grâce à ses composants actifs comme le déhydrocostus et le costunolide, possèdent une action régulatrice de la réaction immunitaire. En effet, d’après une étude [3], le costunolide régule l’activité des lymphocytes T cytotoxiques (CTL) alors que le déhydrocostus lactone inhibe la destruction des CTL.

💡 Bon à savoir : ces lymphocytes sont des cellules tueuses essentielles dans la réponse immunitaire contre les virus et les cancers.

Ces résultats suggèrent l’action immunomodulatrice de cette plante bien que des études plus approfondies soient nécessaires.

Action anti allergique et anti asthme

Le costus indien grâce à ses composés actifs peut avoir un effet thérapeutique anti allergique notamment sur l’asthme allergique. Une étude a été réalisée dans ce sens pour évaluer les effets du déhydrocostus et du costunolide sur l’asthme allergique [9].

D’après cette étude, le déhydrocostus et le costunolide, des principes actifs du costus indien ont réduit les symptômes de l’allergie et de l’inflammation. Ces résultats suggèrent l’efficacité de cette plante dans le traitement de l’asthme allergique.

Endométriose

Le costus indien est utilisé en médecine traditionnelle en Asie pour traiter les douleurs et l’inflammation, associées notamment à l’endométriose. Une étude clinique a eu pour objectif d’évaluer cette propriété et a ainsi confirmé les effets anti-endométriose du costus. En effet, le déhydrocostus, l’un des composés actifs du costus indien, semble induire une apoptose ou la mort cellulaire dans les cellules endométriosiques [10].

D’autre part, la même étude a révélé que le déhydrocostus a réduit la production de certaines protéines considérées comme des facteurs de douleurs lors de l’endométriose, comme les neurotrophines.

Action anti-diarrhéique

Le costus indien semble avoir une action anti-diarrhéique. Cette propriété a été longtemps confirmée par l’utilisation et la consommation traditionnelle des extraits de costus. Des études et des recherches cliniques ont à ce titre été réalisées pour évaluer les effets des composés actifs de la plante, notamment le déhydrocostus et le costunolide pour le traitement des diarrhées.

Une étude [11] a révélé que les sesquiterpènes (déhydrocostus et le costunolide) possèdent une action anti-diarrhéique.

Action bénéfique sur la peau

Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleLes racines du costus indien semblent être efficaces dans le traitement de certaines affections de la peau et notamment la dermatite atopique. En effet, une étude a révélé que la racine de cette plante associée à la plante de thuya a donné d’excellents résultats dans le traitement de la dermatite atopique en réduisant la réaction inflammatoire et en stimulant la réaction immunitaire de l’organisme [12].

Accélère la pousse des cheveux

Cette plante peut également être utilisée pour accélérer la pousse des cheveux et les fortifier. En effet, le costunolide, l’un de ses principes actifs, favorise la prolifération des cellules de la papille dermique du follicule pileux humain et induit la croissance des cheveux [13].

Par ailleurs, une étude a également montré que le costus peut être utilisé pour teindre les cheveux grisonnants de façon naturel lorsqu’il est associé à d’autres plantes [14].

Lutte contre les vers intestinaux

Le costus indien peut être utilisé comme vermifuge humain (ou agent anthelminthique), notamment chez les enfants. C’est le résultat d’une étude qui a comparé son efficacité avec celle du cumin noir et de médicaments vermifuges.

L’efficacité anti-nématode des racines de Saussurea costus et l’effet anti-cestoda des graines de Nigella sativa (cumin noir) ont été prouvées chez des enfants infectés naturellement par les vers respectifs. Il a été démontré que ces plantes médicinales contiennent des principes actifs efficaces contre les nématodes et les cestodes [15].

Réduit l’incontinence urinaire

Enfin, le costus permettrait également de réduire l’incontinence urinaire selon une étude réalisée sur 41 femmes âgées de 30 à 70 ans. Les symptômes d’urgence (nycturie, fréquence urinaire et miction impérieuse) ont été complètement stoppés chez 25 patients du groupe qui prenait la plante (soit 78,1 %). Ces résultats suggèrent donc que le costus est efficace dans le traitement de l’incontinence urinaire [16].

Autres bienfaits du costus indien

Le costus indien est également réputé en médecine traditionnelle pour soigner d’autres troubles tels que le psioriasis, les kystes ovariens, la grippe, la pleurésie (maladie des poumons) et les migraines. Plusieurs ouvrages de médicine ayurvédique ou même religieux abordent ces indications thérapeutiques du costus. Malheureusement à ce jour, nous n’avons trouvé aucune étude scientifique fiable qui viendrait affirmer ces bienfaits.

De plus amples recherches sont donc nécessaires à la science pour analyser toutes les vertus de cette plante.

Costus ou ashwagandha, quelle est la meilleure plante ?

Ashwagandha ou costus ? Plante ashwagandha en extérieur avec feuilles vertes et baies jaunes en gros plan.Tout comme le costus indien, l’ashwagandha (aussi appelée ginseng indien) est une plante originaire d’Asie, célèbre en phytothérapie et en médecine traditionnelle. En effet, l’ashwagandha possède également de nombreux composés bénéfiques pour la santé. Outre les withanolides (ses principales substances actives), l’ashwagandha contient des stérols, des phénols, des alcaloïdes, des tanins, des lignanes, des triterpènes et des flavonoïdes, ce qui la rapproche du costus au niveau de ses indications [17].

À ce titre, l’ashwagandha est notamment utilisée pour :

  • Réguler la thyroïde, notamment bénéfique en cas d’hypothyroïdie [18, 19] ;
  • Combattre l’infertilité [20] ;
  • Agir sur les cellules cancéreuses [21, 22] ;
  • Réduire le stress oxydatif et l’inflammation (bénéfique contre l’arthrite) [23] ;
  • Prendre soin du système digestif (ulcères dus au stress) [24] ;
  • Renforcer le système immunitaire [25] ;
  • Favoriser la santé de la peau et des cheveux [26, 22] ;

Elle agit donc jusque là, sur les mêmes indications que le costus, mais est également reconnue pour être une plante adaptogène. Cela signifie qu’elle permet aussi de diminuer le stress, la nervosité et l’anxiété et de rendre le corps plus tonique, en favorisant un meilleur sommeil [27]. En effet, elle améliore la résistance, l’endurance et la récupération de l’organisme et favorise la perte de poids liée au stress [28].

Par ailleurs, l’ashwagandha est une plante plus étudiée que le costus en termes de recherches scientifiques. Ainsi, si nous devions choisir entre ces deux plantes, nous opterions pour l’ashwagandha pour ses bienfaits santé largement reconnus et étudiés. Le costus, quant à lui, reste très réputé dans la tradition musulmane et notamment dans la médecine traditionnelle prophétique.

👉 Pour en savoir plus sur l’ashwagandha, ses vertus, sa posologie, ses contre-indications et notre avis, n’hésitez pas à lire notre guide sur les bienfaits de l’ashwagandha.

Si vous souhaitez acheter de l’ashwagandha, voici un produit d’excellente qualité : ashwagandha en poudre bio ou ashwagandha en gélules bio.

Posologie du costus

Il n’existe pas de dose recommandée précise du costus indien. La posologie du costus indien dépend de plusieurs facteurs comme l’âge, la condition physique et l’indication. Il est donc conseillé de suivre les instructions et les recommandations du vendeur.

🥄 De manière générale, la quantité standard recommandée est d’environ 3 grammes de poudre de costus par jour, à dissoudre dans de l’eau ou du miel [29]. Nous vous recommandons cependant de tester une toute petite quantité avant de commencer votre cure afin de vérifier que vous n’y êtes pas allergique. Vous pourrez ensuite augmenter la dose petit à petit.

Bon à savoir : un dosage de 40 mg / kg de poids corporel chez les enfants a été bien toléré [15].

💧 L’huile de costus peut également être utilisée pure ou mélangée avec de la poudre de costus, en massage ou pour soigner la peau.

Où acheter du costus indien ?

Vous pouvez vous rendre chez un herboriste pour acheter du costus frais ou de la poudre de costus. Il est important de bien vous renseigner avant d’acheter un produit et de vérifier qu’il s’agit bien d’un produit 100 % naturel, et non d’un mélange de poudre. Pour cela, n’hésitez pas à vérifier la couleur, l’odeur et le goût du produit.

La racine de la plante étant de couleur brune assez sombre, il doit s’agir d’une poudre de couleur brune. Si la poudre est trop claire ou blanche, il s’agit alors d’un mélange que nous ne recommandons pas. Le goût, quant à lui, doit être amer et l’odeur assez forte, un peu similaire à celle du gingembre.

Il est important également de vérifier qu’il s’agisse de racines de l’espèce Saussurea Costus (également appelée Saussurea Lappa) et non d’une autre espèces de costus. Vérifiez qu’il soit exempt d’additifs synthétiques, de colorants artificiels, de pesticides ou d’autres produits chimiques nocifs.

Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit. Il s’agit d’une poudre de costus indien (Saussurea lappa) à prendre sous forme de gélules. Garantie sans excipients, additifs, colorants artificiels, conservateurs ou arômes.

Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

Effets indésirables

Utilisés comme compléments alimentaires, les produits à base de costus sont généralement sûrs et bien tolérés. Cependant quelques rares effets indésirables ou secondaires peuvent être observés comme les étourdissements, les nausées ou de légers troubles digestifs.

D’autre part, la consommation de cette plante peut provoquer quelques réactions allergiques chez les personnes allergiques à l’artichaut, aux marguerites et au pissenlit.

Contre-indications et dangers du costus indien

En raison de l’absence de données suffisamment fiables concernant la sécurité des produits à base de costus chez les femmes enceintes et allaitantes, il est conseillé de les éviter si vous êtes en période de grossesse ou d’allaitement.

Il existe peu de données concernant l’interaction entre le costus et les médicaments. Il est donc recommandé de prendre conseil auprès de votre médecin avant toute consommation de costus.

Formes de costus

Sur le marché, le costus indien est présenté sous différentes formes bien que la forme séchée soit la prédominante sur le marché. En effet, le costus peut être présenté sous les préparations suivants :

  • Poudre ;
  • Capsule ;
  • Racine entière séchée ;
  • Teinture ;
  • Extrait à base d’alcool ;
  • Huile de costus ;
  • Huile essentielle de costus.

Avis sur le costus indien

Nous avons parcouru le web à la recherche de retours d’expérience de la part de personnes qui consomment les produits à base de costus à des fins thérapeutiques. La majorité des consommateurs ont ainsi exprimé leur satisfaction concernant les bienfaits de cette plante notamment en ce qui concerne la réduction et le soulagement des symptômes de la dermatite atopique, de la diarrhée ainsi que des douleurs liées à l’ulcère gastrique.

Il est utile de rappeler que la consommation du costus indien ne doit en aucun cas remplacer les traitements médicamenteux car il s’agit d’un complément alimentaire qui doit être consommé en complément d’une alimentation saine et équilibrée.

Pour vous aider à vous faire votre propre avis, nous vous invitons à faire un tour sur les forums, sites ou les boutiques en ligne de produits à base de costus indien où les consommateurs peuvent laisser leur avis.

Associations de plantes ou de molécules

Afin d’obtenir un effet synergique et de maximaliser les effets du costus indien, certaines associations combinant ce végétal avec d’autres plantes phytothérapiques ont été créées et proposées sur le marché. Ces associations sont-elles efficaces ? Quelles sont leurs indications ? Ci-dessous, nous vous proposons les principales associations contenant le costus indien :

Costus indien et nigelle

Originaire de l’Afrique du Nord, la nigelle (cumin noir) est une plante utilisée dans la médecine traditionnelle pour ses vertus antioxydantes, anti-inflammatoires et protectrices de la muqueuse digestive. L’association costus indien – nigelle peut être une excellente alliance pour le traitement des ulcères gastriques et pour soulager les symptômes de l’inflammation.

Costus indien et miel

Le costus indien est utilisé en médecine traditionnelle musulmane pour le traitement de diverses maladies notamment respiratoires. À l’instar du costus, le miel tient également une place importante dans la médecine alternative et est utilisé depuis des siècles pour ses vertus dans le traitement des atteintes respiratoires. L’association costus indien et miel est considérée comme une excellente combinaison pour lutter contre les symptômes de la grippe, le rhume et les atteintes des voies respiratoires.

Costus indien ou Costus igneus ?

Le costus igneus est une plante originaire d’Inde appartenant à la famille des Costacea. Cette plante est connue également sous le nom d’insuline végétale pour ses vertus hypoglycémiantes. Elle a pour propriété la prévention du diabète car sa consommation réduit la glycémie. Le costus indien par contre est une plante appartenant à la famille des Astéracées et utilisée pour ses diverses vertus dans différents domaines thérapeutiques. Il est notamment considéré comme un anti-inflammatoire naturel, protecteur de la muqueuse digestive et possède une action antiallergique et modulatrice de la fonction thyroïdienne.

FAQ : réponses à vos questions

Posologie, dosage et cure

Peut-on utiliser le costus indien en encens ?

On peut utiliser le costus indien sous différentes formes : instillation, ingestion avec de l’eau, du miel ou du jus, en vaporisation ou en inhalation. Il peut également être utilisé en encens pour parfumer et assainir une pièce.

Prix du costus

Quel est le prix du costus indien ?

Le costus indien est une plante utilisée en phytothérapie depuis des siècles. Son efficacité dépend en règle générale de la qualité du produit. Le prix du costus indien varie en fonction de la qualité et coûte entre 10 à 12 euros les 100 g de poudre. Il est également vendu en morceaux qui coûtent entre 20 et 25 euros le kilogramme.

Effets secondaires, danger et contre-indications

Le costus indien affecte-t-il les reins ?

Les racines du costus indien et les produits à base de cette plante sont généralement sûrs et bien tolérés et ne provoquent pas de toxicité rapportée dans la littérature scientifique. Toutefois, le costus peut parfois être confondu avec une plante cancérigène et potentiellement dangereuse pour les reins, l’aristoloche. D’autre part, le costus indien de mauvaise qualité peut être pourvu d’acide aristolochique qui est une substance qui peut être néfaste pour les reins. Il est donc conseillé de bien veiller à choisir du costus de bonne qualité.

Le costus indien comporte-t-il des hormones ?

Le costus indien ne comporte pas d’hormones. Il est composé de principes actifs responsables de ses vertus thérapeutiques et dont les principaux consistent en sesquiterpènes, triterpènes et flavonoïdes.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Pandey MM, Rastogi S, Rawat AK. Saussurea costus: botanical, chemical and pharmacological review of an ayurvedic medicinal plant. J Ethnopharmacol. 2007 Apr 4;110(3):379-90. doi: 10.1016/j.jep.2006.12.033. Epub 2007 Jan 20.
  2. Zhao, Ting, Li, Shao-Jing, Zhang, Zhao-Xin, Zhang, Man-Li, Shi, Qing-Wen, Gu, Yu-Cheng, Dong, Mei and Kiyota, Hiromasa. « Chemical constituents from the genus Saussurea and their biological activities » Heterocyclic Communications, vol. 23, no. 5, 2017, pp. 331-358.
  3. Mujammami M. Clinical significance of Saussurea Costus in thyroid treatment. Saudi Med J. 2020;41(10):1047-1053.
  4. Zahara K, Tabassum S, Sabir S, Arshad M, Qureshi R, Amjad MS, Chaudhari SK. A review of therapeutic potential of Saussurea lappa-An endangered plant from Himalaya. Asian Pac J Trop Med. 2014 Sep;7S1:S60-9.
  5. Abd Eldaim MA, Tousson E, El Sayed IET, Awd WM. Ameliorative effects of Saussurea lappa root aqueous extract against Ethephon-induced reproductive toxicity in male rats. Environmental Toxicology. 2019 Feb;34(2):150-159.
  6. Chen Z, Zhang D, Li M, Wang B. Costunolide ameliorates lipoteichoic acid-induced acute lung injury via attenuating MAPK signaling pathway. Int Immunopharmacol. 2018 Aug;61:283-289.
  7. Tag HM, Khaled HE, Ismail HA, El-Shenawy NS. Evaluation of anti-inflammatory potential of the ethanolic extract of the Saussurea lappa root (costus) on adjuvant-induced monoarthritis in rats. J Basic Clin Physiol Pharmacol. 2016 Jan;27(1):71-8.
  8. Abdel-Rahman M, Rezk MM, Ahmed-Farid OA, Essam S, Abdel Moneim AE. Saussurea lappa root extract ameliorates the hazards effect of thorium induced oxidative stress and neuroendocrine alterations in adult male rats. Environ Sci Pollut Res Int. 2020 Apr;27(12):13237-13246.
  9. Bo-Kyung Lee, Soo-Jin Park, So-Yeon Nam, Saeromi Kang, Jin Hwang, Seung-Jin Lee, Dong-Soon Im, Anti-allergic effects of sesquiterpene lactones from Saussurea costus (Falc.) Lipsch. determined using in vivo and in vitro experiments, Journal of Ethnopharmacology, Volume 213, 2018, Pages 256-261, ISSN 0378-8741,
  10. Woo JH, Ahn JH, Jang DS, Choi JH. Effect of Dehydrocostus Lactone Isolated from the Roots of Aucklandia lappa on the Apoptosis of Endometriotic Cells and the Alternative Activation of Endometriosis-Associated Macrophages. Am J Chin Med. 2019;47(6):1289-1305.
  11. Negi, Jagmohan & Bisht, Vinod & AK, Bhandari & Bhatt, & MK, Sati & JP, Mohanty & Sundriyal, R.C.. (2013). Antidiarrheal activity of methanol extract and major essential oil contents of Saussurea lappa Clarke. African journal of pharmacy and pharmacology. 7. 474-477.
  12. Yang HJ, Kim MJ, Kang S, Moon NR, Kim DS, Lee NR, Kim KS, Park S. Topical treatments of Saussurea costus root and Thuja orientalis L. synergistically alleviate atopic dermatitis-like skin lesions by inhibiting protease-activated receptor-2 and NF-κB signaling in HaCaT cells and Nc/Nga mice. J Ethnopharmacol. 2017 Mar 6;199:97-105.
  13. Kim YE, Choi HC, Nam G, Choi BY. Costunolide promotes the proliferation of human hair follicle dermal papilla cells and induces hair growth in C57BL/6 mice. J Cosmet Dermatol. 2019;18(1):414-421.
  14. Singh V, Ali M, Upadhyay S. Study of colouring effect of herbal hair formulations on graying hair. Pharmacognosy Res. 2015;7(3):259-262.
  15. Muhammad Shoaib Akhtar et al. Field trial of Saussurfa Lappa roots against nematodes and Nigella Sativa seeds against cestodes in children, Journal Of the Pakistan Medical Association, August 1991, Volume 41, Issue 8.
  16. Zahra Niktabe et al, Research Journal of Pharmacognosy, Efficacy of Saussurea costus (Qost) Oil as an Iranian Traditional Medicine. Product on Female Urinary Incontinence; Double Blinded Randomized Clinical Trial.
  17. Withania somnifera, Muzamil Ahmad, Nawab J. Dar, in Sustained Energy for Enhanced Human Functions and Activity, 2017 https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/withania-somnifera

  18. Panda S, Kar A. Changes in thyroid hormone concentrations after administration of ashwagandha root extract to adult male mice. J Pharm Pharmacol. 1998;50(9):1065-1068. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9811169/

  19. Panda S, Kar A. Withania somnifera and Bauhinia purpurea in the regulation of circulating thyroid hormone concentrations in female mice. J Ethnopharmacol. 1999;67(2):233-239. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10619390/

  20. Ambiye VR, Langade D, Dongre S, Aptikar P, Kulkarni M, Dongre A. Clinical Evaluation of the Spermatogenic Activity of the Root Extract of Ashwagandha (Withania somnifera) in Oligospermic Males: A Pilot Study. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:571420. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3863556/

  21. Wadhwa R, Singh R, Gao R, et al. Water extract of Ashwagandha leaves has anticancer activity: identification of an active component and its mechanism of action [published correction appears in PLoS One. 2013;8(11). https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24130852/

  22. Halder B, Singh S, Thakur SS. Withania somnifera Root Extract Has Potent Cytotoxic Effect against Human Malignant Melanoma Cells [published correction appears in PLoS One. 2015;10(10):e0141053]. PLoS One. 2015;10(9):e0137498. Published 2015 Sep 3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4559428/

  23. Kumar G, Srivastava A, Sharma SK, Rao TD, Gupta YK. Efficacy & safety evaluation of Ayurvedic treatment (Ashwagandha powder & Sidh Makardhwaj) in rheumatoid arthritis patients: a pilot prospective study. Indian J Med Res. 2015;141(1):100-106. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25857501/

  24. Bhatnagar M, Sisodia SS, Bhatnagar R. Antiulcer and antioxidant activity of Asparagus racemosus Willd and Withania somnifera Dunal in rats. Ann N Y Acad Sci. 2005;1056:261-278. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16387694/

  25. Singh N, Bhalla M, de Jager P, Gilca M. An overview on ashwagandha: a Rasayana (rejuvenator) of Ayurveda. Afr J Tradit Complement Altern Med. 2011;8(5 Suppl):208-213. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3252722/

  26. Kalani A, Bahtiyar G, Sacerdote A. Ashwagandha root in the treatment of non-classical adrenal hyperplasia. BMJ Case Rep. 2012;2012:bcr2012006989. Published 2012 Sep 17. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22987912

  27. Choudhary D, Bhattacharyya S, Joshi K. Body Weight Management in Adults Under Chronic Stress Through Treatment With Ashwagandha Root Extract: A Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Trial. J Evid Based Complementary Altern Med. 2017;22(1):96-106. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27055824

  28. Chandrasekhar K, Kapoor J, Anishetty S. A prospective, randomized double-blind, placebo-controlled study of safety and efficacy of a high-concentration full-spectrum extract of ashwagandha root in reducing stress and anxiety in adults. Indian J Psychol Med. 2012;34(3):255-262. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23439798/

  29. Saussurea costus, ScienceDirect.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.4 / 5. Votes : 14

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.