Acide alpha-lipoïque : antioxydant universel

    5
    (31)

    Présent dans toutes les cellules de l’organisme, l’acide alpha-lipoïque (AAL) est un composé organosulfuré considéré comme un « antioxydant universel » aux puissantes propriétés anti-inflammatoires. Ses rôles essentiels dans le métabolisme des vitamines et la production de l’énergie sont reconnus par diverses études scientifiques. L’AAL fait l’objet d’un intérêt croissant et la recherche suggère d’autres bienfaits que vous allez découvrir tout au long de cet article.

    Dans ce guide, vous découvrirez également le mécanisme de fonctionnement de l’acide alpha-lipoïque, ses principales sources alimentaires ainsi que ses éventuels effets indésirables.

    À la fin de l’article (voir FAQ), nous répondons à vos questions notamment concernant ses bienfaits dans la lutte contre le SOPK, la bouche brûlante et la musculation. Vous apprendrez également le moment idéal pour le consommer afin de profiter au maximum de ses bienfaits.

    Gélules blanches à base d'acide alpha-lipoïque disposées sur  une feuille verte sur une table en bois

    Qu’est-ce que l’acide alpha-lipoïque ?

    Anciennement considéré comme vitamine, l’acide alpha-lipoïque est isolé et identifié chimiquement en 1951 par Lester Reed. Il prend officiellement le nom d’acide alpha-lipoïque en 1957 lorsque les scientifiques découvrent que cet acide soufré peut être synthétisé par l’organisme. À ce titre, il est présent dans toutes les cellules où il joue un rôle essentiel dans la production de l’énergie. Son rôle ne s’arrête pas là : l’acide alpha-lipoïque possède de puissantes propriétés antioxydantes.

    L’une de ses principales caractéristiques est qu’il est à la fois hydrosoluble et liposoluble. Cela lui permet d’être actif dans n’importe quelle cellule ou tissu [1] contrairement à d’autres antioxydants comme la vitamine E (liposoluble) ou la vitamine C (hydrosoluble).

    L’acide alpha-lipoïque est synthétisé par un organisme en bonne santé au niveau de la mitochondrie. Cependant, certaines pathologies comme le diabète, la cirrhose, l’insuffisance cardiaque ou tout simplement l’âge ont tendance à réduire sa production, d’où l’intérêt d’un apport alimentaire adéquat.

    L’acide alpha-lipoïque, abrégé en AAL est également appelé acide lipoïque ou acide thioctique. Il s’agit d’un puissant antioxydant qui joue des rôles essentiels et importants dans l’amélioration du métabolisme des glucides et des graisses, dans la respiration mitochondriale et qui possède des propriétés anti-inflammatoires puissantes.

    💡 Bon à savoir : Il existe deux formes d’AAL, appelées énantiomères. L’acide R-alpha lipoïque que l’on trouve naturellement dans les aliments et les êtres vivants. L’acide S-alpha lipoïque qui est d’origine synthétique.

    L’acide R alpha-lipoïque est la seule forme capable de créer une liaison amide avec la lysine, ce qui la rend biologiquement active en tant que cofacteur mitochondrial dans le corps humain. De plus, elle possède une biodisponibilité 50 % plus importante que la forme S.

    Mécanisme d’action de l’acide alpha-lipoïque

    L’acide lipoïque se trouve au niveau des mitochondries, du liquide intracellulaire et au niveau des membranes cellulaires. On le retrouve dans tous les tissus de l’organisme, principalement dans ceux du cœur, du foie et des muscles. L’AAL alimentaire est rapidement absorbé et transporté au niveau cellulaire où il est réduit en acide dihydrolipoïque (DHLA) [2]. Il s’agit de la forme la bioactive de l’acide alpha-lipoïque.

    L’action antioxydante de l’acide alpha-lipoïque est bien documentée. Cette propriété antioxydante puissante est notamment due au fait que l’AAL agit dans n’importe quelle partie de la cellule ou du tissu car il est à la fois hydrosoluble et liposoluble, alors que tous les autres antioxydants sont soit l’un soit l’autre. Cette propriété lui confère le statut d’antioxydant universel [1].

    Cette puissante activité antioxydante s’ajoute à la capacité de l’AAL à régénérer d’autres facteurs antioxydants comme la vitamine C ou la vitamine E et à augmenter la synthèse du glutathion et l’activité de la coenzyme Q10 [3, 4].

    Acide alpha-lipoïque : bienfaits et propriétés

    L’acide alpha-lipoïque ou l’acide lipoïque est un composé important qui remplit des fonctions vitales au niveau cellulaire notamment dans la production de l’énergie et dans la neutralisation des radicaux libres. Il joue un rôle essentiel également dans un bon nombre de réactions enzymatiques.

    Dans cette section, vous trouverez en premier lieu le résumé de toutes les indications de cet antioxydant avant le détail de chaque bienfait, études à l’appui.

    Aperçu des bienfaits

    Favorise la santé de la peau

    • Accélère la cicatrisation des plaies chroniques
    • Améliore l’épaisseur de la peau et réduit sa rugosité chez les personnes âgées (effet anti-âge)
    • Possède un effet curatif sur les dommages cutanés causés par la cigarette

    Favorise la perte de poids

    • Favorise la perte de poids
    • Améliore le métabolisme des glucides et des lipides
    • Réduit le tour de taille

    Lutte contre le diabète et les complications liées au diabète

    • Possède une activité insulinomimétique
    • Améliore l’utilisation du glucose
    • Améliore la sensibilité à l’insuline
    • Réduit les niveaux de glucose
    • Augmente les niveaux de glutathion
    • Améliore les indices métaboliques comme l’hémoglobine glyquée (HbA1c), le cholestérol et les triglycérides
    • Améliore la microcirculation
    • Réduit les symptômes de la neuropathie diabétique
    • Améliore la neuropathie autonome cardiaque
    • Améliore la santé des vaisseaux sanguins chez les diabétiques de type 2
    • Améliore la fonction ventriculaire gauche chez les diabétiques de type 1
    • Réduit les niveaux d’ADMA, qui prédit les événements cardiovasculaires chez les diabétiques de type1
    • Améliore la vasodilatation

    Contribue à une meilleure récupération physique

    • Lutte contre le stress oxydatif et les dommages causés par l’exercice
    • Améliore la régénération musculaire
    • Augmente la teneur musculaire en créatine

    Favorise les fonctions cognitives

    • Possède des propriétés neuro réparatrices et neuroprotectrices
    • Possède une action bénéfique dans la maladie d’Alzheimer (stabilise les symptômes et ralentit sa progression)
    • Augmente les niveaux d’acétylcholine
    • Améliore le dysfonctionnement moteur dans la maladie de Parkinson
    • Protège contre la perte des neurones dopaminergiques
    • Réduit les effets secondaires des médicaments antipsychotiques, utilisés contre la schizophrénie
    • Possède un effet anti-inflammatoire et antioxydant chez les personnes atteintes de la sclérose en plaque
    • Réduit l’utilisation des corticostéroïdes

    Favorise la santé cardiaque

    • Réduit le niveau du cholestérol LDL et empêche son oxydation
    • Améliore la structure et la fonction des vaisseaux sanguins
    • Réduit la formation de caillots
    • Augmente la vasodilatation
    • Diminue la charge de la plaque d’athérosclérose
    • Réduit les marqueurs inflammatoires
    • Prévient l’hypertension artérielle
    • Inhibe la surproduction d’un puissant vasoconstricteur (endothéline 1) et augmente le niveau d’un puissant vasodilatateur (oxyde nitrique)

    Lutte contre le syndrome métabolique

    • Réduit la tension artérielle
    • Réduit la résistance à l’insuline
    • Améliore les taux du cholestérol
    • Réduit le poids
    • Améliore la fonction cellulaire des vaisseaux
    • Réduit les marqueurs pro-inflammatoires
    • Améliore la sensibilité à l’insuline
    • Réduit les niveaux d’AGL, des triglycérides et du cholestérol LDL
    • Augmente le niveau d’adiponectine
    • Réduit les ROS

    Possède une activité anti-inflammatoire et analgésique

    • Possède une activité anti-inflammatoire chez les sujets atteints de sclérose en plaque, de diabète et de syndrome métabolique
    • Réduit l’intensité de la douleur et le sentiment de brûlure chez les patients atteints de neuropathie diabétique
    • Réduit la douleur postopératoire chez les patients atteints du syndrome du canal carpien
    • Réduit la douleur sciatique
    • Améliore la gestion de la douleur chez les patients atteints de cervicalgie chronique

    Favorise la vision

    • Lutte contre le stress oxydatif dans les yeux
    • Améliore la fonction visuelle chez les personnes atteintes de glaucome
    • Améliore la qualité de vie liée à la vision chez les personnes atteintes de DMLA
    • Inhibe la formation de cataracte chez les diabétiques

    Lutte contre les migraines

    • Réduit le stress oxydatif et les troubles mitochondriaux, l’une des causes des migraines
    • Réduit l’intensité, la fréquence et la durée des migraines
    • Améliore l’efficacité d’un médicament contre la migraine

    Favorise la fertilité masculine

    • Améliore le nombre, la concentration et la motilité des spermatozoïdes

    Favorise la santé des os

    • Augmente la densité minérale osseuse
    • Protège le cartilage articulaire contre la progression de l’arthrose

    Contribue au bon déroulement de la grossesse

    • Réduit le risque de fausse couche
    • Contribue au bon déroulement de la grossesse notamment chez les femmes dont la grossesse est à risque
    • Réduit l’inflammation chez les femmes atteintes de diabète gestationnel

    Possède une activité détoxifiante

    • Agit comme chélateur dans les intoxications au mercure et au cadmium
    • Réduit les lésions hépatiques causées par les nanoparticules du cuivre
    • Restaure les paramètres biochimiques et réduit la charge corporelle après une intoxication au plomb
    • Possède des effets contre certains déchets toxiques comme la DMN, le PCB et la nicotine

    Possède une activité anti-cancéreuse

    • Contrôle l’apoptose des cellules cancéreuses
    • Possède une activité antioxydante essentiel pour le traitement du cancer

    Complément alimentaire à base de sodium-r-lipoate (acide alpha-lipoïque) sur fond blanc et bouton acheter. ⭐ Voici un vendeur sérieux : voir le produit. Il propose un produit d’excellente qualité utilisant une poudre brevetée Grade Bio-Enhanced® Na Rala. Le sodium R-lipoate est une forme stable et biodisponible de l’acide R alpha-lipoïque. Des études cliniques lui montrent une biodisponibilité 21 fois supérieure à l’acide alpha-lipoïque.

    Détails des bienfaits

    Favorise la santé de la peau

    L’acide alpha-lipoïque favorise la santé globale de la peau en participant au processus de cicatrisation et en la protégeant contre les lésions cutanées grâce à ses propriétés anti-âge et antioxydantes.

    Peau et acide alpha-lipoïque : une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleDans le cas de lésions difficiles à guérir, à cause du diabète, l’oxygénothérapie hyperbare est généralement utilisée pour accélérer le traitement. Des études ont démontré que l’acide alpha-lipoïque accélère la cicatrisation de ces plaies chez les patients atteints de plaies chroniques [5, 6].

    Par ailleurs, lorsqu’il est appliqué directement sur la peau, l’acide lipoïque améliore la santé de la peau et notamment l’épaisseur de l’épiderme [7]. Il réduit aussi la rugosité de la peau chez les personnes âgées [8].

    De plus, par ces effets antioxydants et anti-inflammatoires, l’acide alpha-lipoïque possèderait un effet curatif sur les lésions et les dommages cutanés provoqués par la cigarette [9].

    Favorise la perte de poids

    Ventre d'une femme mince qui mesure son tour de taille avec un ruban roseL’acide alpha-lipoïque favorise la perte de poids. Utilisé en supplémentation dans un régime hypocalorique, l’AAL seul ou en association avec l’acide eicosapentaénoïque (oméga-3 EPA) permet de perdre du poids et pourrait être utile dans un programme minceur [10]. De même, l’AAL améliore le métabolisme des lipides et des glucides qui sont décomposés et utilisés comme énergie à défaut d’être stockés.

    Dans le même sens, l’acide lipoïque est associé à une diminution du poids et du tour de taille dans plusieurs études [11, 12].

    Chez les personnes obèses atteintes de diabète de type 2, l’acide alpha-lipoïque a favorisé une perte de poids et une diminution des triglycérides [13].

    Lutte contre le diabète et les complications liées au diabète

    Contre le diabète

    L’acide alpha-lipoïque semble avoir des propriétés dans la prévention et le traitement du diabète et ses complications. En plus de ses propriétés antioxydantes, l’AAL possède également une activité insulinomimétique et anti-inflammatoire qui améliore l’utilisation du glucose [14, 3].

    Diabète et acide alpha-lipoïque : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieChez des patients atteints de diabète de type 2, l’AAL a réduit le niveau du glucose dans le sang et a amélioré la sensibilité à l’insuline [15, 16]. D’autre part, chez les enfants et les adolescents atteints de diabète de type 1, l’acide lipoïque a augmenté les niveaux du glutathion, un antioxydant dont les niveaux sont réduits chez ces patients [17].

    D’autre part, l’acide alpha-lipoïque améliore plusieurs indices métaboliques dont l’hémoglobine glyquée, le cholestérol total, les triglycérides et le cholestérol HDL [18].

    Contre les complications liées au diabète

    Les personnes atteintes du diabète sont plus susceptibles d’être affectées par le stress oxydatif, une des principales causes de la survenue des complications du diabète. Les propriétés antioxydantes de l’acide alpha-lipoïque sont reconnues et confirmées et pourraient être une solution pour gérer ces complications comme les neuropathies et les maladies cardiovasculaires.

    En Europe, l’utilisation de l’acide alpha-lipoïque est approuvée pour le traitement de la neuropathie diabétique car il améliore la microcirculation, la sensibilité à l’insuline et réduit les symptômes neuropathiques [19, 20]. À ce titre, l’AAL améliore les symptômes des lésions nerveuses comme les douleurs lancinantes, les fourmillements et l’engourdissement [21, 22]. D’autre part, il améliore la fonction des nerfs moteurs et réduit la glycémie [23]. Dans les cas légers et modérés de la neuropathie diabétique, une consommation de l’AAL pendant 4 ans a amélioré les symptômes et a empêché la progression des troubles neuropathiques [24].

    De plus, chez les patients diabétiques de type 1 atteints de neuropathie diabétique autonome, c’est-à-dire, atteinte des nerfs qui contrôlent les fonctions vitales comme la tension artérielle et la fréquence cardiaque, l’acide alpha-lipoïque a amélioré la neuropathie autonome cardiaque [25], la pression artérielle ainsi que d’autres symptômes tels que la dysfonction érectile et l’œdème des jambes [26, 18].

    Par ailleurs, l’acide alpha-lipoïque améliore grâce à ses propriétés antioxydantes la santé des vaisseaux sanguins, généralement altérés chez les personnes diabétiques [27]. De même, il améliore la fonction ventriculaire gauche suggérant une capacité à prévenir les cardiomyopathies chez les diabétiques de type 1 asymptomatique [17].

    Enfin, l’acide alpha-lipoïque réduit les niveaux du diméthylarginine asymétrique (ADMA) dont les niveaux élevés prédisent des événements cardiovasculaires chez les patients diabétiques de type 2 [28].

    Cette molécule antioxydante améliore aussi la vasodilatation [29].

    Contribue à une meilleure récupération physique

    Acide alpha-lipoïque et sport : une femme heureuse debout sur un rocher, les bras levés face à la nature montagneuse et au ciel dégagé.L’acide alpha-lipoïque est une molécule qui participe à une meilleure récupération physique après un exercice. En effet, la supplémentation en AAL permet de lutter contre le stress oxydatif et les dommages à l’ADN induits par l’exercice [30] en plus d’améliorer la régénération musculaire chez des hommes physiquement actifs [31]. D’autre part, l’acide lipoïque, en association avec la créatine, augmente la teneur musculaire en créatine [32].

    Enfin, l’acide lipoïque réduit les dommages oxydatifs dans les muscles chez les personnes qui effectuent des exercices musculaires [33].

    Favorise les fonctions cognitives et la santé du cerveau

    L’acide alpha-lipoïque agit comme neuroprotecteur et favorise les fonctions cognitives. Bien qu’il ne s’agisse que de résultats d’études préliminaires, il semble en effet posséder des effets neuro-protecteurs et neuro-réparateurs, utiles dans certaines affections neurodégénératives [34, 35].

    Cerveau dessiné au dessus d'une main.L’acide alpha-lipoïque grâce à ses effets antioxydants et anti-inflammatoires ainsi que sa capacité à réduire le taux de cholestérol peut aider contre la maladie d’Alzheimer. Des études ont montré que la maladie est associée à l’inflammation, le stress oxydatif et un taux élevé de cholestérol [36]. De plus, l’AAL semble stabiliser les symptômes de la maladie d’Alzheimer et ralentir sa progression.

    Une étude réalisée sur une période de 48 mois sur 43 patients atteints de démence a montré que l’AAL ralentit la progression de la maladie alors qu’une autre étude a révélé que l’association acide lipoïque-oméga 3 a ralenti le déclin cognitif chez 39 patients atteints de la maladie d’Alzheimer [37, 36].

    Par ailleurs, l’AAL augmente les niveaux d’acétylcholine (un neurotransmetteur dont les niveaux sont considérablement réduits dans la maladie d’Alzheimer) et de l’enzyme choline acétyl transférase (enzyme qui augmente la biodisponibilité de l’acétylcholine) [38]. En effet, certains médicaments contre cette maladie ont pour objectif d’augmenter les niveaux de l’acétylcholine.

    Dans la maladie de Parkinson, l’AAL semble également avoir des bienfaits. En effet, l’acide lipoïque [39] :

    • Combat le dysfonctionnement moteur connu comme l’une des principales manifestations de la maladie ;
    • Protège contre la perte des neurones dopaminergiques ;
    • Diminue l’accumulation de de l’α-synucléine dans la substance noire ;
    • Diminue les molécules pro-inflammatoires et inhibe l’activation du NF-kB.

    Dans le cas de schizophrénie, l’acide alpha-lipoïque réduit les principaux effets secondaires des médicaments antipsychotiques notamment la prise de poids et le niveau de cholestérol total [40]. L’AAL réduit également le risque métabolique chez les patients atteints de schizophrénie [41].

    Chez les patients atteints de sclérose en plaque, l’AAL possède un effet anti-inflammatoire et améliore leur statut antioxydant [42]. De plus, l’AAL réduit la fréquence des rechutes et réduit l’utilisation des corticostéroïdes [43]. D’autre part, l’AAL peut être utile chez les patients atteints de sclérose en plaque car il :

    • Inhibe la MMP-9, une métalloprotéase impliquée dans la pathogénie de la sclérose en plaque [44] ;
    • Interfère avec la migration des lymphocytes T dans le cerveau et la moelle épinière ;
    • Réduit les cytokines TH1 et TH [45].

    Favorise la santé cardiaque

    Une supplémentation alimentaire en acide alpha-lipoïque semble avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiaque bien que plus de recherches approfondies soient nécessaires.

    En effet, l’AAL réduit le niveau du cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et empêche l’oxydation de ce dernier (sachant que l’oxydation des LDL est préjudiciable à la santé cardiovasculaire) tout en augmentant le niveau du cholestérol HDL (bon cholestérol) [46].

    Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.L’acide lipoïque joue également un rôle dans la prévention et le traitement de l’athérosclérose et des maladies cardiovasculaires associées [20] en améliorant la structure et la fonction des vaisseaux sanguins [46]. Il réduit également la formation de caillots sanguins et améliore les voies anti-inflammatoires tout en augmentant la vasodilatation [20]. De plus, l’AAL diminue la charge de la plaque d’athérosclérose [46] et réduit les marqueurs du risque inflammatoire comme la protéine CRP et le nombre de leucocytes chez les femmes en surpoids [47].

    En réduisant le niveau des cytokines inflammatoires, l’acide lipoïque peut avoir un effet bénéfique dans la prévention de l’hypertension artérielle [46]. À ce titre, il inhibe aussi la surproduction de l’endothéline 1, un puissant vasoconstricteur tout en augmentant les niveaux de l’oxyde nitrique, un puissant vasodilatateur [46].

    Toutefois, l’acide alpha-lipoïque a une efficacité limitée sur l’hypertension artérielle lorsqu’il est utilisé en l’absence d’autres stratégies thérapeutiques [46].

    Lutte contre le syndrome métabolique

    Bien que cela nécessite des études plus approfondies, il a été suggéré que les personnes suivant un régime riche en acide lipoïque sont moins susceptibles de développer le syndrome métabolique. Des études ont ainsi démontré qu’il réduit la tension artérielle, la résistance à l’insuline, améliore les taux de cholestérol et réduit le poids [48]. Une étude a conforté cette hypothèse en révélant que l’acide lipoïque améliore la fonction cellulaire des vaisseaux sanguins et réduit les marqueurs pro-inflammatoires [49].

    L’acide lipoïque améliore la sensibilité à l’insuline tout en réduisant les niveaux des acides gras libres, les triglycérides, le cholestérol total et le cholestérol LDL [50]. L’AAL augmente le niveau d’adiponectine, une molécule produite par les cellules adipeuses qui régule le métabolisme des lipides et du glucose [50].

    Chez les patients atteints de syndrome métabolique et traité par des médicaments hypoglycémiants, l’acide alpha-lipoïque réduit considérablement les ROS (espèces réactives de l’oxygène) et améliore les niveaux du cholestérol HDL [51].

    Possède une activité anti-inflammatoire et analgésique (antidouleur)

    Comme mentionné plus haut, l’acide alpha-lipoïque possède d’excellentes propriétés anti-inflammatoires. Diverses études ont ainsi révélé son efficacité chez les sujets atteints de sclérose en plaque [45], de diabète [52] et du syndrome métabolique [49]. Alors qu’en est-il de ses propriétés analgésiques ? L’AAL calme-t-il la douleur ?

    Femme de dos qui se tient l'épaule avec la main. La zone est en rouge pour indiquer une douleur, une inflammation de l'articulation.Selon les premières études réalisées sur le sujet, il semblerait que oui. En effet, l’acide alpha-lipoïque améliore la qualité de vie chez les patients atteints de neuropathie diabétique en diminuant certains paramètres de la douleur comme son intensité, le sentiment de brûlure et la douleur superficielle [53].

    Une étude réalisée sur des patients atteints du syndrome du canal carpien a révélé que l’AAL réduit la douleur postopératoire [54].

    D’autre part, l’acide lipoïque réduit la douleur sciatique et diminue le besoin d’analgésiques [55].

    Enfin, l’association acide lipoïque et superoxyde dismutase a amélioré la gestion de la douleur et l’efficacité de la kinésithérapie chez des patients atteints de cervicalgie chronique [56].

    Favorise la vision

    Œil vu de près. L'iris est bleu clair sur les cotés et jaune à l'intérieur.L’acide lipoïque favorise globalement la santé oculaire et notamment la vision. Le vieillissement et certaines conditions pathologiques comme le diabète sont des facteurs de stress oxydatif qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des yeux. L’acide alpha-lipoïque, d’après certaines études, permet de lutter contre le stress oxydatif dans les yeux. Chez des patients atteints de glaucome, l’AAL a amélioré les paramètres biochimiques de l’œil et la fonction visuelle [57].

    D’autre part, l’AAL a amélioré la qualité de vie liée à la vision chez les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) [58]. Des études préliminaires ont par ailleurs démontré que l’acide lipoïque inhibe la formation de la cataracte chez des sujets diabétiques [59].

    Dans le cas d’une rétinite pigmentaire, une maladie héréditaire dégénérative, l’acide alpha-lipoïque a réduit la mort des cellules rétiniennes [60].

    Cependant, des études plus approfondies restent nécessaires pour confirmer toutes ces propriétés.

    Lutte contre les migraines

    Bien que les migraines soient mal comprises par la recherche, les premières suggestions estiment qu’elles sont associées au stress oxydatif et à des troubles mitochondriaux. Dans ces deux cas, l’acide lipoïque semble jouer un rôle bénéfique [61, 62].

    Femme stressée au travail. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.En effet, dans une étude réalisée sur 44 patients souffrant de migraine, l’acide alpha-lipoïque a réduit l’intensité, la fréquence et la durée des migraines [63].

    D’autre part, l’acide alpha-lipoïque améliore l’efficacité du Topiramate®, un médicament utilisé contre la migraine tout en réduisant ses effets secondaires [64].

    Favorise la fertilité masculine

    L’acide alpha-lipoïque améliore-t-il la qualité du sperme et donc la fertilité masculine ? Bien que cette indication nécessite une confirmation à travers d’autres études plus appuyées, l’administration de 600 mg d’acide alpha-lipoïque pendant 12 semaines a significativement augmenté le nombre de spermatozoïdes, leur concentration et leur motilité [65].

    Favorise la santé des os

    L’acide alpha-lipoïque semble avoir des bienfaits sur la santé des os notamment contre l’ostéopénie et l’arthrose.

    Acide alpha-lipoïque et os : os et squelette d'une femme brune que l'on aperçoit à travers sa peau en image de synthèseEn effet, chez des femmes ménopausées atteintes d’ostéopénie, l’AAL a augmenté la densité minérale osseuse (DMO) [66]. De plus, l’acide lipoïque réduit la perte osseuse induite par l’inflammation [67, 68].

    Dans le cas de l’arthrose, l’acide alpha-lipoïque protège le cartilage articulaire contre la progression de la maladie grâce à son action contre le stress oxydatif tout en inhibant la sécrétion des cytokines inflammatoires [69].

    Contribue au bon déroulement de la grossesse

    L’acide alpha-lipoïque semble permettre un bon déroulement de la grossesse. C’est ce qu’affirment certains résultats d’études préliminaires. En effet, une supplémentation en acide alpha-lipoïque permettrait de réduire le risque de fausse couche [70] et de rétablir les conditions d’une grossesse normale tout en améliorant l’état de la femme et du fœtus chez les femmes ayant des grossesses à risque [71].

    D’autre part, l’acide alpha-lipoïque réduit l’inflammation chez les femmes atteintes de diabète gestationnel [52] et réduit l’inflammation cervicale après un travail prématuré [72].

    Possède une activité détoxifiante

    L’acide alpha-lipoïque possède des propriétés chélatrices qui permettent de détoxifier l’organisme de certains métaux lourds et de toxine. Il est ainsi efficace comme chélateur dans les intoxications au mercure et au cadmium [73, 74]. D’autre part, l’AAL réduit les lésions hépatiques causées par les nanoparticules du cuivre [75].

    Un traitement de trois jours comprenant de l’acide lipoïque en association avec du zinc et du calcium pourrait restaurer les paramètres biochimiques et réduire la charge corporelle après une intoxication au plomb de ce métal en empêchant son accumulation dans le sang [76].

    En plus, l’acide lipoïque possède des bienfaits et protège aussi contre les effets de certains déchets toxiques comme la diméthylnitrosamine (DMN) [77], les biphényles polychlorés (PCB) [78], le méthylmercure [79], la nicotine [80] et l’antimycine A [81].

    Possède une activité anti-cancéreuse

    L’acide alpha-lipoïque possède-t-il une activité anti-cancéreuse ? Bien que ce soit trop tôt pour le confirmer, certaines études sont sur la bonne voie. Une analyse de plus d’une centaine d’études a conclu que l’AAL contrôle l’apoptose ou la mort des cellules de différents types de cancers grâce à l’augmentation des ROS et à la réduction de la croissance cellulaire [82].

    De plus, ces résultats révèlent qu’il possède une activité antioxydante et la capacité de régénérer d’autres antioxydants ce qui est essentiel pour agir contre les tumeurs.

    Où acheter de l’acide alpha-lipoïque de qualité ?

    Si vous souhaitez acheter de l’acide alpha-lipoïque, il est important de vérifier plusieurs critères en amont. Tout d’abord, il est bon de savoir que l’acide R alpha-lipoïque est une molécule instable par nature et pouvant s’inactiver rapidement à température ambiante ou à la lumière [83]. Ainsi, pour profiter pleinement de ses bienfaits, il existe de nouveaux procédés qui permettent d’isoler cette molécule sous une forme particulière appelée le sodium R-lipoate, un acide R alpha-lipoïque non dénaturé lié à un sodium (Na).

    Le sodium R-lipoate est une forme stable et biodisponible de l’acide R alpha-lipoïque, un antioxydant que l’on dit universel car il est capable d’agir dans un environnement hydrosoluble et liposoluble. Cette forme est non seulement bien plus stable, mais est aussi beaucoup plus active et mieux absorbée que l’acide alpha-lipoïque. Les bienfaits antioxydants et anti-âge de l’AAL ont été confirmés par diverses études lorsqu’il est consommé sous sa forme sodium R-lipoate [83, 84].

    Enfin, il est intéressant de noter que le sodium R-lipoate n’engendre aucune gêne au sein du tractus gastro-intestinal. Les études cliniques sur ce produit montrent un excellent confort digestif. Une étude réalisée sur des souris a même démontré que le sodium-R-lipoate a permis de réduire l’ulcère gastrique induit par le stress [85].

    Complément alimentaire à base de sodium-r-lipoate (acide alpha-lipoïque) sur fond blanc et bouton acheter. ⭐ Voici un vendeur sérieux : voir le produit. Il propose un produit d’excellente qualité utilisant une poudre brevetée Grade Bio-Enhanced® Na Rala. Des études cliniques lui montrent une biodisponibilité 21 fois supérieure à l’acide alpha-lipoïque.

    Sources alimentaires d’acide alpha-lipoïque

    Les AAL synthétisés par le corps humain ne suffisent pas à satisfaire les besoins énergétiques de la cellule [86]. De plus, la production de cet acide peut être réduite avec l’âge ou certaines maladies.

    Divers choux (chou rouge, choux de Bruxelles, chou-fleur, brocolis et chou chinois) posés sur une table en boisAinsi, il est principalement obtenu à partir de l’alimentation, en particulier à partir de la viande (viande rouge et abats) et des légumes (épinards, brocolis, tomates, choux de Bruxelles et son de riz). Les fruits sont également une source de cet acide [80].

    💡 Bon à savoir : les quantités obtenues par l’alimentation ne suffisent pas à avoir un effet thérapeutique. En effet, les suppléments peuvent contenir jusqu’à 1 000 fois plus d’acide alpha-lipoïque que les sources alimentaires [87].

    Effets indésirables

    Globalement, l’acide alpha-lipoïque est sûr et bien toléré lorsqu’il est consommé aux dosages recommandés. L’intoxication à l’acide alpha-lipoïque est rare car une supplémentation quotidienne de 200 à 2400 mg / jour chez les adultes est considérée comme sûre [88]. Cependant, d’autres recherches ont estimé que des doses entre 1200 mg et 1800 mg provoquent des effets indésirables plus fréquemment, notamment chez les personnes âgées de plus de 60 ans [22, 89].

    Les effets secondaires les plus généralement rapportés correspondent à des démangeaisons, des troubles digestifs (nausées, vomissements), des vertiges et des éruptions cutanées.

    Dans tous les cas, parlez à votre médecin avant une supplémentation en acide alpha-lipoïque.

    Contre-indications et dangers

    Par mesure de précautions, la supplémentation en acide alpha-lipoïque chez les femmes enceintes et allaitantes doit être faite sous recommandation et surveillance médicale. D’autre part, en raison des effets de l’acide alpha-lipoïque sur la glycémie et l’insuline, il est conseillé de parler avec votre médecin si vous envisagez d’entamer une supplémentation.

    Par ailleurs, un cas de convulsion réfractaire a été rapporté chez un enfant de 14 ans après la consommation de l’acide alpha-lipoïque [90]. À ce titre, les suggestions médicales estiment qu’il est déconseillé de donner de l’AAL aux enfants.

    Un autre cas de stéatose hépatique aiguë a été rapporté à la suite de consommation de l’acide alpha-lipoïque [91].

    Posologie

    💊 Il n’existe pas d’apport journalier recommandé par les instances de santé en ce qui concerne l’acide alpha-lipoïque. Cependant, la plupart des études ont utilisé des doses thérapeutiques allant de 300 à 1800 mg / jour d’acide alpha-lipoïque [92].

    💊 Pour le sodium R-lipoate, comme il est plus biodisponible et assimilable que l’acide alpha-lipoïque, de moindres quantités sont nécessaires. Ainsi, la plupart des vendeurs recommandent des dosages allant de 100 à 300 mg de sodium R-lipoate / jour.

    Dans tous les cas, il est conseillé de suivre les instructions de votre fournisseur, de votre médecin et de lire attentivement l’emballage.

    Formes et conditionnements de l’AAL sur le marché

    Les compléments alimentaires d’acide alpha-lipoïque présents sur le marché sont présentés sous différentes formes galéniques en fonction des indications. À ce titre, on trouve l’AAL sous forme de :

    • Gélules et comprimés ;
    • Crèmes ;
    • Ampoules ;
    • Sérums ;
    • Huiles.

    Avis sur l’acide lipoïque

    Avant de partager les avis et les retours d’expérience des consommateurs de l’acide lipoïque, il est important de rappeler que quel que soit le produit, les avis des internautes ne doivent pas constituer une base médicale. Seuls les professionnels de la santé sont en mesure de prescrire des médicaments et de vous conseiller des produits à but médicinal, particulièrement si vous souffrez de maladie.

    Ceci dit, en parcourant les forums et les sites spécialisés, le premier constat est que l’acide alpha-lipoïque semble avoir des bienfaits sur la peau chez beaucoup de consommateurs. Les propriétés anti-âge de l’AAL sont confirmées chez beaucoup de personnes. D’autre part, chez les personnes atteintes de neuropathie diabétique, l’acide lipoïque semble être d’une grande aide. À ce titre, de nombreuses personnes diabétiques ont confirmé ses vertus à travers leurs témoignages.

    Par ailleurs, plusieurs médecins ont prescrit des compléments à base d’acide lipoïque pour leurs patients diabétiques en raison des propriétés antidiabétiques de ce composé organosulfuré.

    Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion concernant l’acide lipoïque, nous vous invitons à faire un tour sur Internet en consultant les forums et les pages spécialisées.

    Associations avec d’autres molécules

    L’acide alpha-lipoïque est un composé que l’on retrouve dans les compléments alimentaires. Ses bienfaits sont reconnus à travers diverses études que ce soit seul ou en association avec d’autres molécules ou plantes. Ces associations ont pour but d’obtenir un effet synergique. Voici les principales associations incluant l’acide alpha-lipoïque :

    Acide alpha-lipoïque et berbérine

    Branches de Berberis aristata (riches en berbérine). La branche porte des baies rouges et des petites feuilles vertes.En plus de ses propriétés hypoglycémiantes, l’association acide alpha-lipoïque et berbérine est également utilisée pour stimuler le métabolisme des graisses et pour protéger le flux sanguin. En effet, la berbérine est un alcaloïde végétal qui aide à améliorer le contrôle de la glycémie [93]. L’association acide lipoïque et berbérine est suggérée pour le contrôle du poids ainsi que pour ses effets anti-diabétiques.

    Acide alpha-lipoïque et glutathion

    Le glutathion est un composé aux propriétés antioxydantes puissantes et retrouvé dans quasiment toutes les cellules de l’organisme. Il possède des propriétés détox dans le sens où il permet de neutraliser les radicaux libres et empêcher l’accumulation de toxines dans le corps. La relation acide alpha-lipoïque et glutathion est présente dans l’organisme car l’AAL possède des propriétés dans la régénération et la synthèse d’autres antioxydants comme le glutathion [3].

    Acide alpha-lipoïque et oméga-3

    Les oméga-3 font partie des acides gras essentiels les plus connus car leurs bienfaits pour l’organisme sont nombreux. En effet, ils contribuent à la diminution de la pression artérielle et possèdent des propriétés anti-inflammatoires. L’association acide alpha-lipoïque et oméga-3 est une association synergique aux bénéfices certains sur l’organisme. Une étude a révélé que cette association pourrait ralentir le déclin cognitif chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer [36].

    Acide alpha-lipoïque et garcinia cambogia

    Deux fruits de Garcinia jaunes suspendus dans un arbre.Le garcinia cambogia est une plante originaire d’Asie et dont le fruit est connu pour contrôler la prise de poids [94] et réguler la glycémie et les lipides sanguins [95]. L’association acide lipoïque et l’acide hydroxycitrique présent dans la plante de garcinia cambogia semble avoir un effet contre le cancer [96].

    Acide alpha-lipoïque et L-cystéine

    La L-cystéine est un acide aminé soufré synthétisé par l’organisme. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et favorise la santé des cheveux et de la peau. Elle agit comme précurseur du glutathion, un puissant antioxydant. L’association acide alpha-lipoïque et L-cystéine est une puissante association antioxydante qui lutte contre le stress oxydatif.

    Acide alpha-lipoïque et magnésium

    Le magnésium est un minéral très important dans diverses réactions biochimiques. Il possède des bienfaits contre la fatigue, le stress et des propriétés relaxantes. L’association acide lipoïque et le magnésium permet de renforcer les défenses antioxydantes [97].

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    L’AAL est-il bon contre le syndrome de la bouche brûlante ?

    Le syndrome de la bouche brûlante est un syndrome caractérisé par une sensation de brûlure intra-orale qui implique la langue et sans raison identifiée. Une méta-analyse (une analyse de plusieurs études considérée comme un haut degré de fiabilité en médecine) a révélé que l’acide alpha-lipoïque pourrait effectivement jouer un rôle bénéfique contre le syndrome de la bouche brûlante [98].

    L’AAL est-il bon pour lutter contre le SOPK ?

    L’AAL semble lutter contre le syndrome des ovaires polykystiques (sopk). Une étude a révélé que l’acide alpha-lipoïque peut jouer un rôle dans la prévention du SOPK notamment chez les femmes subissant un cycle de FIV [99]. D’autre part, il semble améliorer les paramètres biochimiques des femmes atteintes du SOPK [100].

    L’acide alpha-lipoïque est-il bon pour la musculation et le sport ?

    L’acide alpha-lipoïque est un composé assez populaire chez les personnes qui pratiquent la musculation et le sport en général. En effet, l’AAL améliore la récupération physique après exercice et lutte contre le stress oxydatif causé par l’activité physique [101].

    L’acide alpha-lipoïque est-il bénéfique contre la covid-19 ?

    L’acide alpha-lipoïque semble être bénéfique contre la Covid-19. C’est ce qu’affirme une étude qui a analysé les effets de l’association coenzyme Q10 et AAL. Cette étude a démontré que les propriétés antioxydantes de ces composés pourraient être bénéfiques pour lutter contre la forme longue de la Covid (covid long) [102]. Cependant, cette étude a des limites et d’autres plus poussées sont nécessaires pour appuyer ces résultats.

    L’acide alpha-lipoïque aide-t-il à retrouver le goût et l’odorat ?

    La dysgueusie idiopathique est un trouble du sens du goût sans cause identifiée. Une étude a révélé qu’un traitement à base d’acide alpha-lipoïque pendant 2 mois améliore les symptômes de façon significative [103]. D’autre part, chez les personnes atteintes d’affections respiratoires supérieures avec une perte olfactive, l’acide alpha-lipoïque peut être bénéfique et utile [104].

    L’AAL est-il bon en cas de troubles de la thyroïde ?

    La réponse semble être oui. D’après des études, chez les patients atteints d’hypothyroïdie subclinique, il existe une altération de la dilatation artérielle médiée par l’endothélium. Or, l’acide alpha-lipoïque peut améliorer la fonction endothéliale grâce à ses propriétés antioxydantes [105].

    En quoi l’AAL est-il bénéfique en cas de chirurgie ?

    En chirurgie, l’ischémie / reperfusion est un phénomène incontournable dans le cas de transplantation d’organes, notamment du foie. L’acide alpha-lipoïque est potentiellement bénéfique pour réduire ce genre de lésions et cela sans effets secondaires [106].

    L’acide alpha lipoïque est-il bénéfique en cas de problèmes de la moelle épinière ?

    L’acide alpha-lipoïque est potentiellement bénéfique en cas de problèmes et de lésions de la moelle épinière [107].

    Comment l’AAL aide-t-il à lutter contre la drépanocytose ?

    La drépanocytose est une maladie génétique appelée également anémie falciforme. Elle est caractérisée par une anomalie de l’hémoglobine. Le stress oxydatif joue un rôle crucial dans cette maladie. L’acide alpha-lipoïque semble lutter contre la maladie grâce à ses propriétés antioxydantes [108].

    L’AAL est-il efficace en cas de maladie artérielle périphérique ?

    La claudication intermittente est la manifestation principale de la maladie artérielle périphérique. Ce symptôme correspond à une douleur musculaire de type crampe. Une étude a révélé que l’acide alpha-lipoïque peut conférer un soulagement de la douleur pendant l’exercice [109].

    Formes et qualités

    L’AAL est-il un médicament ?

    L’acide alpha-lipoïque n’est pas considéré comme médicament en France. Il n’est toutefois pas utilisé sans avis médical. Il est considéré comme complément alimentaire.

    L’AAL est-il un anticoagulant ?

    L’acide alpha-lipoïque n’est pas un anticoagulant.

    L’acide alpha-lipoïque bio existe-t-il ?

    Les légumes verts comme les épinards et les brocolis sont des sources intéressantes d’AAL. Ils peuvent être issus de l’agriculture bio. Cependant, l’acide alpha-lipoïque ne peut pas être certifié bio car il ne s’agit pas d’un produit agricole ni d’une denrée alimentaire.

    Qu’est-ce que l’acide alpha-lipoïque R ?

    L’acide alpha-lipoïque R ou l’acide R-alpha-lipoïque est la forme bioactive de l’acide lipoïque, produite naturellement par l’organisme.

    Qu’est-ce que le Sodium R-lipoate ? Pourquoi est-ce la meilleure forme d’acide alpha-lipoïque ?

    Le Sodium R-lipoate est l’acide lipoïque sous forme de sel de sodium. C’est la meilleure forme d’acide lipoïque car il s’agit de la forme la plus stable et la plus assimilable par l’organisme.

    Posologie

    À quelle heure de la journée dois-je prendre l’acide alpha-lipoïque ?

    La prise d’acide lipoïque avec de la nourriture est connue pour diminuer sa biodisponibilité. Il est donc recommandé de prendre l’acide lipoïque une demi-heure à une heure avant un repas [110].

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    L’acide alpha-lipoïque donne-t-il une odeur à l’urine ?

    Certains consommateurs ont rapporté une odeur de soufre de leur urine après consommation de l’acide alpha-lipoïque.

    L’acide alpha-lipoïque a-t-il un impact sur nos hormones ?

    Comme mentionné plus haut, l’acide alpha-lipoïque peut avoir un impact sur l’insuline, en augmentant sa sensibilité. D’autre part, l’AAL semble interférer avec la synthèse des hormones thyroïdiennes [111].

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Golbidi S, Badran M, Laher I. Diabetes and alpha lipoic Acid. Front Pharmacol. 2011 Nov 17;2:69. doi: 10.3389/fphar.2011.00069. PMID: 22125537; PMCID: PMC3221300.
    2. Theodosis – Nobelos, Panagiotis & Papagiouvannis, Georgios & Tziona, Paraskevi & Rekka, Eleni. (2021). Lipoic acid. Kinetics and pluripotent biological properties and derivatives. Molecular Biology Reports. 48. 10.1007/s11033-021-06643-z.
    3. Shay KP, Moreau RF, Smith EJ, Smith AR, Hagen TM. Alpha-lipoic acid as a dietary supplement: molecular mechanisms and therapeutic potential. Biochim Biophys Acta. 2009 Oct;1790(10):1149-60. doi: 10.1016/j.bbagen.2009.07.026. Epub 2009 Aug 4. PMID: 19664690; PMCID: PMC2756298.
    4. Alpha-lipoic acid. Monograph. Altern Med Rev. 2006 Sep;11(3):232-7. PMID: 17217324.
    5. Alleva R, Nasole E, Di Donato F, Borghi B, Neuzil J, Tomasetti M. alpha-Lipoic acid supplementation inhibits oxidative damage, accelerating chronic wound healing in patients undergoing hyperbaric oxygen therapy. Biochem Biophys Res Commun. 2005 Jul 29;333(2):404-10. doi: 10.1016/j.bbrc.2005.05.119. PMID: 15950945.
    6. Alleva R, Tomasetti M, Sartini D, Emanuelli M, Nasole E, Di Donato F, Borghi B, Santarelli L, Neuzil J. alpha-Lipoic acid modulates extracellular matrix and angiogenesis gene expression in non-healing wounds treated with hyperbaric oxygen therapy. Mol Med. 2008 Mar-Apr;14(3-4):175-83. doi: 10.2119/2007-00095.Alleva. PMID: 18079998; PMCID: PMC2136431.
    7. El-Komy M, Shalaby S, Hegazy R, Abdel Hay R, Sherif S, Bendas E. Assessment of cubosomal alpha lipoic acid gel efficacy for the aging face: a single-blinded, placebo-controlled, right-left comparative clinical study. J Cosmet Dermatol. 2017 Sep;16(3):358-363. doi: 10.1111/jocd.12298. Epub 2016 Nov 22. PMID: 27873449.
    8. Beitner H. Randomized, placebo-controlled, double blind study on the clinical efficacy of a cream containing 5% alpha-lipoic acid related to photoageing of facial skin. Br J Dermatol. 2003 Oct;149(4):841-9. doi: 10.1046/j.1365-2133.2003.05597.x. PMID: 14616378.
    9. Yıldırım Baş F, Bayram D, Arslan B, Armağan I, Yeşilot Ş, Çiçek E, Yorgancıgil E. Effect of alpha lipoic acid on smoking-induced skin damage. Cutan Ocul Toxicol. 2017 Mar;36(1):67-73. doi: 10.3109/15569527.2016.1154069. Epub 2016 Apr 8. PMID: 27055391.
    10. Huerta AE, Navas-Carretero S, Prieto-Hontoria PL, Martínez JA, Moreno-Aliaga MJ. Effects of α-lipoic acid and eicosapentaenoic acid in overweight and obese women during weight loss. Obesity (Silver Spring). 2015 Feb;23(2):313-21. doi: 10.1002/oby.20966. Epub 2014 Dec 31. PMID: 25594166.
    11. Li N, Yan W, Hu X, Huang Y, Wang F, Zhang W, Wang Q, Wang X, Sun K. Effects of oral α-lipoic acid administration on body weight in overweight or obese subjects: a crossover randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Clin Endocrinol (Oxf). 2017 May;86(5):680-687. doi: 10.1111/cen.13303. Epub 2017 Feb 26. PMID: 28239907.
    12. Koh EH, Lee WJ, Lee SA, Kim EH, Cho EH, Jeong E, Kim DW, Kim MS, Park JY, Park KG, Lee HJ, Lee IK, Lim S, Jang HC, Lee KH, Lee KU. Effects of alpha-lipoic Acid on body weight in obese subjects. Am J Med. 2011 Jan;124(1):85.e1-8. doi: 10.1016/j.amjmed.2010.08.005. PMID: 21187189.
    13. Okanović A, Prnjavorac B, Jusufović E, Sejdinović R. Alpha-lipoic acid reduces body weight and regulates triglycerides in obese patients with diabetes mellitus. Med Glas (Zenica). 2015 Aug;12(2):122-7. doi: 10.17392/798-15. PMID: 26276648. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26276648/
    14. Rochette L, Ghibu S, Muresan A, Vergely C. Alpha-lipoic acid: molecular mechanisms and therapeutic potential in diabetes. Can J Physiol Pharmacol. 2015 Dec;93(12):1021-7. doi: 10.1139/cjpp-2014-0353. Epub 2015 Sep 25. PMID: 26406389. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26406389/
    15. Jacob S, Ruus P, Hermann R, Tritschler HJ, Maerker E, Renn W, Augustin HJ, Dietze GJ, Rett K. Oral administration of RAC-alpha-lipoic acid modulates insulin sensitivity in patients with type-2 diabetes mellitus: a placebo-controlled pilot trial. Free Radic Biol Med. 1999 Aug;27(3-4):309-14. doi: 10.1016/s0891-5849(99)00089-1. PMID: 10468203. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10468203/
    16. [Jacob S, Henriksen EJ, Schiemann AL, Simon I, Clancy DE, Tritschler HJ, Jung WI, Augustin HJ, Dietze GJ. Enhancement of glucose disposal in patients with type 2 diabetes by alpha-lipoic acid. Arzneimittelforschung. 1995 Aug;45(8):872-4. PMID: 7575750. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7575750/
    17. Hegazy SK, Tolba OA, Mostafa TM, Eid MA, El-Afify DR. Alpha-lipoic acid improves subclinical left ventricular dysfunction in asymptomatic patients with type 1 diabetes. Rev Diabet Stud. 2013 Spring;10(1):58-67. doi: 10.1900/RDS.2013.10.58. Epub 2013 May 10. PMID: 24172699; PMCID: PMC3932072. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24172699/
    18. Mitkov MD, Aleksandrova IY, Orbetzova MM. Effect of transdermal testosterone or alpha-lipoic acid on erectile dysfunction and quality of life in patients with type 2 diabetes mellitus. Folia Med (Plovdiv). 2013 Jan-Mar;55(1):55-63. doi: 10.2478/folmed-2013-0006. PMID: 23905488. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23905488/
    19. Sharman JE, Gunaruwan P, Knez WL, Schmitt M, Marsh SA, Wilson GR, Cockcroft JR, Coombes JS. Alpha-lipoic acid does not acutely affect resistance and conduit artery function or oxidative stress in healthy men. Br J Clin Pharmacol. 2004 Sep;58(3):243-8. doi: 10.1111/j.1365-2125.2004.02146.x. PMID: 15327583; PMCID: PMC1884561. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1884561/
    20. Scaramuzza A, Giani E, Redaelli F, Ungheri S, Macedoni M, Giudici V, Bosetti A, Ferrari M, Zuccotti GV. Alpha-Lipoic Acid and Antioxidant Diet Help to Improve Endothelial Dysfunction in Adolescents with Type 1 Diabetes: A Pilot Trial. J Diabetes Res. 2015;2015:474561. doi: 10.1155/2015/474561. Epub 2015 Jun 16. PMID: 26171398; PMCID: PMC4478382. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4478382/
    21. Ametov AS, Barinov A, Dyck PJ, Hermann R, Kozlova N, Litchy WJ, Low PA, Nehrdich D, Novosadova M, O’Brien PC, Reljanovic M, Samigullin R, Schuette K, Strokov I, Tritschler HJ, Wessel K, Yakhno N, Ziegler D; SYDNEY Trial Study Group. The sensory symptoms of diabetic polyneuropathy are improved with alpha-lipoic acid: the SYDNEY trial. Diabetes Care. 2003 Mar;26(3):770-6. doi: 10.2337/diacare.26.3.770. Erratum in: Diabetes Care. 2003 Jul;26(7):2227. PMID: 12610036. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12610036/
    22. Tang J, Wingerchuk DM, Crum BA, Rubin DI, Demaerschalk BM. Alpha-lipoic acid may improve symptomatic diabetic polyneuropathy. Neurologist. 2007 May;13(3):164-7. doi: 10.1097/01.nrl.0000263703.78318.2b. PMID: 17495764. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17495764/
    23. Negrişanu G, Roşu M, Bolte B, Lefter D, Dabelea D. Effects of 3-month treatment with the antioxidant alpha-lipoic acid in diabetic peripheral neuropathy. Rom J Intern Med. 1999 Jul-Sep;37(3):297-306. PMID: 15532308.
    24. Ziegler D, Low PA, Litchy WJ, Boulton AJ, Vinik AI, Freeman R, Samigullin R, Tritschler H, Munzel U, Maus J, Schütte K, Dyck PJ. Efficacy and safety of antioxidant treatment with α-lipoic acid over 4 years in diabetic polyneuropathy: the NATHAN 1 trial. Diabetes Care. 2011 Sep;34(9):2054-60. doi: 10.2337/dc11-0503. Epub 2011 Jul 20. PMID: 21775755; PMCID: PMC3161301. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3161301/
    25. Ziegler D, Schatz H, Conrad F, Gries FA, Ulrich H, Reichel G. Effects of treatment with the antioxidant alpha-lipoic acid on cardiac autonomic neuropathy in NIDDM patients. A 4-month randomized controlled multicenter trial (DEKAN Study). Deutsche Kardiale Autonome Neuropathie. Diabetes Care. 1997 Mar;20(3):369-73. doi: 10.2337/diacare.20.3.369. PMID: 9051389. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9051389/
    26. Tankova T, Koev D, Dakovska L. Alpha-lipoic acid in the treatment of autonomic diabetic neuropathy (controlled, randomized, open-label study). Rom J Intern Med. 2004;42(2):457-64. PMID: 15529636. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15529636/
    27. Xiang G, Pu J, Yue L, Hou J, Sun H. α-lipoic acid can improve endothelial dysfunction in subjects with impaired fasting glucose. Metabolism. 2011 Apr;60(4):480-5. doi: 10.1016/j.metabol.2010.04.011. Epub 2011 Jan 20. PMID: 21255807. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21255807/
    28. Mittermayer F, Pleiner J, Francesconi M, Wolzt M. Treatment with alpha-lipoic acid reduces asymmetric dimethylarginine in patients with type 2 diabetes mellitus. Transl Res. 2010 Jan;155(1):6-9. doi: 10.1016/j.trsl.2009.08.004. PMID: 20004356. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20004356/
    29. Heinisch BB, Francesconi M, Mittermayer F, Schaller G, Gouya G, Wolzt M, Pleiner J. Alpha-lipoic acid improves vascular endothelial function in patients with type 2 diabetes: a placebo-controlled randomized trial. Eur J Clin Invest. 2010 Feb;40(2):148-54. doi: 10.1111/j.1365-2362.2009.02236.x. Epub 2009 Dec 27. PMID: 20050880. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20050880/
    30. Fogarty MC, Devito G, Hughes CM, Burke G, Brown JC, McEneny J, Brown D, McClean C, Davison GW. Effects of α-lipoic acid on mtDNA damage after isolated muscle contractions. Med Sci Sports Exerc. 2013 Aug;45(8):1469-77. doi: 10.1249/MSS.0b013e31828bf31e. PMID: 23470303. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23470303/
    31. Zembron-Lacny A, Gajewski M, Naczk M, Dziewiecka H, Siatkowski I. Physical activity and alpha-lipoic acid modulate inflammatory response through changes in thiol redox status. J Physiol Biochem. 2013 Sep;69(3):397-404. doi: 10.1007/s13105-012-0221-8. Epub 2012 Nov 23. PMID: 23180154. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23180154/
    32. Burke DG, Chilibeck PD, Parise G, Tarnopolsky MA, Candow DG. Effect of alpha-lipoic acid combined with creatine monohydrate on human skeletal muscle creatine and phosphagen concentration. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2003 Sep;13(3):294-302. doi: 10.1123/ijsnem.13.3.294. PMID: 14669930. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14669930/
    33. Zembron-Lacny A, Slowinska-Lisowska M, Szygula Z, Witkowski K, Stefaniak T, Dziubek W. Assessment of the antioxidant effectiveness of alpha-lipoic acid in healthy men exposed to muscle-damaging exercise. J Physiol Pharmacol. 2009 Jun;60(2):139-43. PMID: 19617657. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19617657/
    34. Choi KH, Park MS, Kim HS, Kim KT, Kim HS, Kim JT, Kim BC, Kim MK, Park JT, Cho KH. Alpha-lipoic acid treatment is neurorestorative and promotes functional recovery after stroke in rats. Mol Brain. 2015 Feb 11;8:9. doi: 10.1186/s13041-015-0101-6. PMID: 25761600; PMCID: PMC4339247. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4339247/
    35. Packer L, Tritschler HJ, Wessel K. Neuroprotection by the metabolic antioxidant alpha-lipoic acid. Free Radic Biol Med. 1997;22(1-2):359-78. doi: 10.1016/s0891-5849(96)00269-9. PMID: 8958163. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8958163/
    36. Shinto L, Quinn J, Montine T, Dodge HH, Woodward W, Baldauf-Wagner S, Waichunas D, Bumgarner L, Bourdette D, Silbert L, Kaye J. A randomized placebo-controlled pilot trial of omega-3 fatty acids and alpha lipoic acid in Alzheimer’s disease. J Alzheimers Dis. 2014;38(1):111-20. doi: 10.3233/JAD-130722. PMID: 24077434; PMCID: PMC3886557. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24077434/
    37. Hager K, Kenklies M, McAfoose J, Engel J, Münch G. Alpha-lipoic acid as a new treatment option for Alzheimer’s disease–a 48 months follow-up analysis. J Neural Transm Suppl. 2007;(72):189-93. doi: 10.1007/978-3-211-73574-9_24. PMID: 17982894. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17982894/
    38. Zhao RR, Xu F, Xu XC, Tan GJ, Liu LM, Wu N, Zhang WZ, Liu JX. Effects of alpha-lipoic acid on spatial learning and memory, oxidative stress, and central cholinergic system in a rat model of vascular dementia. Neurosci Lett. 2015 Feb 5;587:113-9. doi: 10.1016/j.neulet.2014.12.037. Epub 2014 Dec 19. PMID: 25534501. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25534501/
    39. Li YH, He Q, Yu JZ, Liu CY, Feng L, Chai Z, Wang Q, Zhang HZ, Zhang GX, Xiao BG, Ma CG. Lipoic acid protects dopaminergic neurons in LPS-induced Parkinson’s disease model. Metab Brain Dis. 2015 Oct;30(5):1217-26. doi: 10.1007/s11011-015-9698-5. Epub 2015 Jun 19. PMID: 26084861. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26084861/
    40. Kim E, Park DW, Choi SH, Kim JJ, Cho HS. A preliminary investigation of alpha-lipoic acid treatment of antipsychotic drug-induced weight gain in patients with schizophrenia. J Clin Psychopharmacol. 2008 Apr;28(2):138-46. doi: 10.1097/JCP.0b013e31816777f7. PMID: 18344723. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18344723/
    41. Vidović B, Milovanović S, Stefanović A, Kotur-Stevuljević J, Takić M, Debeljak-Martačić J, Pantović M, Đorđević B. Effects of Alpha-Lipoic Acid Supplementation on Plasma Adiponectin Levels and Some Metabolic Risk Factors in Patients with Schizophrenia. J Med Food. 2017 Jan;20(1):79-85. doi: 10.1089/jmf.2016.0070. Epub 2016 Dec 23. PMID: 28009525. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28009525/
    42. Khalili M, Eghtesadi S, Mirshafiey A, Eskandari G, Sanoobar M, Sahraian MA, Motevalian A, Norouzi A, Moftakhar S, Azimi A. Effect of lipoic acid consumption on oxidative stress among multiple sclerosis patients: a randomized controlled clinical trial. Nutr Neurosci. 2014 Jan;17(1):16-20. doi: 10.1179/1476830513Y.0000000060. Epub 2013 Nov 26. PMID: 23485514. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23485514/
    43. Odinak MM, Bisaga GN, Zarubina IV. Novye podkhody k antioksidantnoĭ terapii pri rasseiannom skleroze [New approaches to antioxidant therapy in multiple sclerosis]. Zh Nevrol Psikhiatr Im S S Korsakova. 2002;Suppl:72-5. Russian. PMID: 12418396. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12418396/
    44. Yadav V, Marracci G, Lovera J, Woodward W, Bogardus K, Marquardt W, Shinto L, Morris C, Bourdette D. Lipoic acid in multiple sclerosis: a pilot study. Mult Scler. 2005 Apr;11(2):159-65. doi: 10.1191/1352458505ms1143oa. PMID: 15794388. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15794388/
    45. Salinthone S, Yadav V, Schillace RV, Bourdette DN, Carr DW. Lipoic acid attenuates inflammation via cAMP and protein kinase A signaling. PLoS One. 2010 Sep 28;5(9):e13058. doi: 10.1371/journal.pone.0013058. PMID: 20927401; PMCID: PMC2946928. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2946928/
    46. Skibska B, Goraca A. The protective effect of lipoic acid on selected cardiovascular diseases caused by age-related oxidative stress. Oxid Med Cell Longev. 2015;2015:313021. doi: 10.1155/2015/313021. Epub 2015 Apr 8. PMID: 25949771; PMCID: PMC4407629. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4407629/
    47. Huerta AE, Prieto-Hontoria PL, Sáinz N, Martínez JA, Moreno-Aliaga MJ. Supplementation with α-Lipoic Acid Alone or in Combination with Eicosapentaenoic Acid Modulates the Inflammatory Status of Healthy Overweight or Obese Women Consuming an Energy-Restricted Diet. J Nutr. 2015 Apr 1;146(4):889S-896S. doi: 10.3945/jn.115.224105. PMID: 26962183. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26962183/
    48. Pershadsingh HA. Alpha-lipoic acid: physiologic mechanisms and indications for the treatment of metabolic syndrome. Expert Opin Investig Drugs. 2007 Mar;16(3):291-302. doi: 10.1517/13543784.16.3.291. PMID: 17302524. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17302524/
    49. Sola S, Mir MQ, Cheema FA, Khan-Merchant N, Menon RG, Parthasarathy S, Khan BV. Irbesartan and lipoic acid improve endothelial function and reduce markers of inflammation in the metabolic syndrome: results of the Irbesartan and Lipoic Acid in Endothelial Dysfunction (ISLAND) study. Circulation. 2005 Jan 25;111(3):343-8. doi: 10.1161/01.CIR.0000153272.48711.B9. Epub 2005 Jan 17. PMID: 15655130. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15655130/
    50. Zhang Y, Han P, Wu N, He B, Lu Y, Li S, Liu Y, Zhao S, Liu L, Li Y. Amelioration of lipid abnormalities by α-lipoic acid through antioxidative and anti-inflammatory effects. Obesity (Silver Spring). 2011 Aug;19(8):1647-53. doi: 10.1038/oby.2011.121. Epub 2011 May 19. PMID: 21593803. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21593803/
    51. Gianturco V, Bellomo A, D’Ottavio E, Formosa V, Iori A, Mancinella M, Troisi G, Marigliano V. Impact of therapy with alpha-lipoic acid (ALA) on the oxidative stress in the controlled NIDDM: a possible preventive way against the organ dysfunction? Arch Gerontol Geriatr. 2009;49 Suppl 1:129-33. doi: 10.1016/j.archger.2009.09.022. PMID: 19836626. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19836626/
    52. Di Tomo P, Di Silvestre S, Cordone VG, Giardinelli A, Faricelli B, Pipino C, Lanuti P, Peng T, Formoso G, Yang D, Arduini A, Chiarelli F, Pandolfi A, Di Pietro N. Centella asiatica and lipoic acid, or a combination thereof, inhibit monocyte adhesion to endothelial cells from umbilical cords of gestational diabetic women. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2015 Jul;25(7):659-66. doi: 10.1016/j.numecd.2015.04.002. Epub 2015 Apr 22. PMID: 26026207. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26026207/
    53. Maglione E, Marrese C, Migliaro E, Marcuccio F, Panico C, Salvati C, Citro G, Quercio M, Roncagliolo F, Torello C, Brufani M. Increasing bioavailability of (R)-alpha-lipoic acid to boost antioxidant activity in the treatment of neuropathic pain. Acta Biomed. 2015 Dec 14;86(3):226-33. PMID: 26694149. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26694149/
    54. Boriani F, Granchi D, Roatti G, Merlini L, Sabattini T, Baldini N. Alpha-lipoic Acid After Median Nerve Decompression at the Carpal Tunnel: A Randomized Controlled Trial. J Hand Surg Am. 2017 Apr;42(4):236-242. doi: 10.1016/j.jhsa.2017.01.011. Epub 2017 Feb 28. PMID: 28249792. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28249792/
    55. Memeo A, Loiero M. Thioctic acid and acetyl-L-carnitine in the treatment of sciatic pain caused by a herniated disc: a randomized, double-blind, comparative study. Clin Drug Investig. 2008;28(8):495-500. doi: 10.2165/00044011-200828080-00004. PMID: 18598095. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18598095/
    56. Letizia Mauro G, Cataldo P, Barbera G, Sanfilippo A. α-Lipoic acid and superoxide dismutase in the management of chronic neck pain: a prospective randomized study. Drugs R D. 2014 Mar;14(1):1-7. doi: 10.1007/s40268-013-0035-3. PMID: 24477618; PMCID: PMC3964291. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24477618/
    57. Filina AA, Davydova NG, Endrikhovskiĭ SN, Shamshinova AM. Lipoeva kislota kak sredstvo metabolicheskoĭ terapii otkrytougol’noĭ glaukomy [Lipoic acid as a means of metabolic therapy of open-angle glaucoma]. Vestn Oftalmol. 1995 Oct-Dec;111(4):6-8. Russian. PMID: 8604540. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8604540/
    58. Tao Y, Jiang P, Wei Y, Wang P, Sun X, Wang H. α-Lipoic Acid Treatment Improves Vision-Related Quality of Life in Patients with Dry Age-Related Macular Degeneration. Tohoku J Exp Med. 2016 Nov;240(3):209-214. doi: 10.1620/tjem.240.209. PMID: 27840374. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27840374/
    59. Maitra I, Serbinova E, Trischler H, Packer L. Alpha-lipoic acid prevents buthionine sulfoximine-induced cataract formation in newborn rats. Free Radic Biol Med. 1995 Apr;18(4):823-9. doi: 10.1016/0891-5849(94)00195-p. PMID: 7750805. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7750805/
    60. Komeima K, Rogers BS, Lu L, Campochiaro PA. Antioxidants reduce cone cell death in a model of retinitis pigmentosa. Proc Natl Acad Sci U S A. 2006 Jul 25;103(30):11300-5. doi: 10.1073/pnas.0604056103. Epub 2006 Jul 18. PMID: 16849425; PMCID: PMC1544081. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1544081/
    61. Yorns WR Jr, Hardison HH. Mitochondrial dysfunction in migraine. Semin Pediatr Neurol. 2013 Sep;20(3):188-93. doi: 10.1016/j.spen.2013.09.002. PMID: 24331360. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24331360/
    62. Eren Y, Dirik E, Neşelioğlu S, Erel Ö. Oxidative stress and decreased thiol level in patients with migraine: cross-sectional study. Acta Neurol Belg. 2015 Dec;115(4):643-9. doi: 10.1007/s13760-015-0427-y. Epub 2015 Jan 17. PMID: 25595415. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25595415/
    63. Magis D, Ambrosini A, Sándor P, Jacquy J, Laloux P, Schoenen J. A randomized double-blind placebo-controlled trial of thioctic acid in migraine prophylaxis. Headache. 2007 Jan;47(1):52-7. doi: 10.1111/j.1526-4610.2006.00626.x. PMID: 17355494. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17355494/
    64. Ali AM, Awad TG, Al-Adl NM. Efficacy of combined topiramate/thioctic acid therapy in migraine prophylaxis. Saudi Pharm J. 2010 Oct;18(4):239-43. doi: 10.1016/j.jsps.2010.07.006. Epub 2010 Jul 30. PMID: 23960733; PMCID: PMC3731023. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3731023/
    65. Haghighian HK, Haidari F, Mohammadi-Asl J, Dadfar M. Randomized, triple-blind, placebo-controlled clinical trial examining the effects of alpha-lipoic acid supplement on the spermatogram and seminal oxidative stress in infertile men. Fertil Steril. 2015 Aug;104(2):318-24. doi: 10.1016/j.fertnstert.2015.05.014. Epub 2015 Jun 11. PMID: 26051095. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26051095/
    66. Mainini G, Rotondi M, Di Nola K, Pezzella MT, Iervolino SA, Seguino E, D’Eufemia D, Iannicelli I, Torella M. Oral supplementation with antioxidant agents containing alpha lipoic acid: effects on postmenopausal bone mass. Clin Exp Obstet Gynecol. 2012;39(4):489-93. PMID: 23444750. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23444750/
    67. Ha H, Lee JH, Kim HN, Kim HM, Kwak HB, Lee S, Kim HH, Lee ZH. alpha-Lipoic acid inhibits inflammatory bone resorption by suppressing prostaglandin E2 synthesis. J Immunol. 2006 Jan 1;176(1):111-7. doi: 10.4049/jimmunol.176.1.111. PMID: 16365401. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16365401/
    68. Byun CH, Koh JM, Kim DK, Park SI, Lee KU, Kim GS. Alpha-lipoic acid inhibits TNF-alpha-induced apoptosis in human bone marrow stromal cells. J Bone Miner Res. 2005 Jul;20(7):1125-35. doi: 10.1359/JBMR.050302. Epub 2005 Mar 7. PMID: 15940365. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15940365/
    69. Wang J, Sun H, Fu Z, Liu M. Chondroprotective effects of alpha-lipoic acid in a rat model of osteoarthritis. Free Radic Res. 2016 Jul;50(7):767-80. doi: 10.1080/10715762.2016.1174775. Epub 2016 May 4. PMID: 27055478. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27055478/
    70. Costantino M, Guaraldi C, Costantino D. Resolution of subchorionic hematoma and symptoms of threatened miscarriage using vaginal alpha lipoic acid or progesterone: clinical evidences. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2016 Apr;20(8):1656-63. PMID: 27160142. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27160142/
    71. Porcaro G, Brillo E, Giardina I, Di Iorio R. Alpha Lipoic Acid (ALA) effects on subchorionic hematoma: preliminary clinical results. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2015 Sep;19(18):3426-32. PMID: 26439038. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26439038/
    72. Grandi G, Pignatti L, Ferrari F, Dante G, Neri I, Facchinetti F. Vaginal alpha-lipoic acid shows an anti-inflammatory effect on the cervix, preventing its shortening after primary tocolysis. A pilot, randomized, placebo-controlled study. J Matern Fetal Neonatal Med. 2017 Sep;30(18):2243-2249. doi: 10.1080/14767058.2016.1245282. Epub 2016 Oct 26. PMID: 27718765. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27718765/
    73. Anuradha B, Varalakshmi P. Protective role of DL-alpha-lipoic acid against mercury-induced neural lipid peroxidation. Pharmacol Res. 1999 Jan;39(1):67-80. doi: 10.1006/phrs.1998.0408. PMID: 10051379. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10051379/
    74. Müller L, Menzel H. Studies on the efficacy of lipoate and dihydrolipoate in the alteration of cadmium2+ toxicity in isolated hepatocytes. Biochim Biophys Acta. 1990 May 22;1052(3):386-91. doi: 10.1016/0167-4889(90)90147-6. PMID: 2112957. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2112957/
    75. Khalaf AA, Zaki AR, Galal MK, Ogaly HA, Ibrahim MA, Hassan A. The potential protective effect of α-lipoic acid against nanocopper particle-induced hepatotoxicity in male rats. Hum Exp Toxicol. 2017 Sep;36(9):881-891. doi: 10.1177/0960327116674526. Epub 2016 Nov 12. PMID: 27827802. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27827802/
    76. Shukla S, Sharma Y, Shrivastava S. Reversal of Lead-Induced Acute Toxicity by Lipoic Acid with Nutritional Supplements in Male Wistar Rats. J Environ Pathol Toxicol Oncol. 2016;35(2):171-83. doi: 10.1615/JEnvironPatholToxicolOncol.2016015467. PMID: 27481494. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27481494/
    77. Hamza RZ, Ismail HA, El-Shenawy NS. Oxidative stress, histopathological and electron microscopic alterations induced by dimethylnitrosamine in renal male mice and the protective effect of α-lipoic acid. J Basic Clin Physiol Pharmacol. 2017 Mar 1;28(2):149-158. doi: 10.1515/jbcpp-2016-0042. PMID: 27701137. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27701137/
    78. Güleş Ö, Eren Ü. Protective role of alpha lipoic acid against polychlorobiphenyl (Aroclor 1254)-induced testicular toxicity in rats. Rom J Morphol Embryol. 2016;57(2):451-9. PMID: 27516018. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27516018/
    79. Yang T, Xu Z, Liu W, Feng S, Li H, Guo M, Deng Y, Xu B. Alpha-lipoic acid reduces methylmercury-induced neuronal injury in rat cerebral cortex via antioxidation pathways. Environ Toxicol. 2017 Mar;32(3):931-943. doi: 10.1002/tox.22294. Epub 2016 Jun 14. PMID: 27298056. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27298056/
    80. Ateyya H, Nader MA, Attia GM, El-Sherbeeny NA. Influence of alpha-lipoic acid on nicotine-induced lung and liver damage in experimental rats. Can J Physiol Pharmacol. 2017 May;95(5):492-500. doi: 10.1139/cjpp-2016-0366. Epub 2016 Oct 12. PMID: 28177698. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28177698/
    81. Lin Z, Guichun Z, Lifeng L, Chen C, Xuecheng C, Jinfang C. Protective effect of α-lipoic acid against antimycin A cytotoxicity in MC3T3-E1 osteoblastic cells. Cell Stress Chaperones. 2017 Jan;22(1):5-13. doi: 10.1007/s12192-016-0735-z. Epub 2016 Oct 30. PMID: 27796798; PMCID: PMC5225054. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27796798/
    82. Durand M, Mach N. El ácido alfa lipoico y su poder antioxidante frente al cáncer y las patologías de sensibilización central [Alpha lipoic acid and its antioxidant against cancer and diseases of central sensitization]. Nutr Hosp. 2013 Jul-Aug;28(4):1031-8. Spanish. doi: 10.3305/nh.2013.28.4.6589. PMID: 23889618. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23889618/
    83. Carlson DA, Smith AR, Fischer SJ, Young KL, Packer L. The plasma pharmacokinetics of R-(+)-lipoic acid administered as sodium R-(+)-lipoate to healthy human subjects. Altern Med Rev. 2007;12(4):343-351.
    84. Arivazhagan P, Panneerselvam C. Alpha-lipoic acid increases Na+K+ATPase activity and reduces lipofuscin accumulation in discrete brain regions of aged rats. Ann N Y Acad Sci. 2004;1019:350-354. doi:10.1196/annals.1297.060
    85. Waheed G, Ramadan G, Mohammed HA. Sodium R-lipoate and enzymatically-modified isoquercitrin suppressed IgE-independent anaphylactic reactions and stress-induced gastric ulceration in mice. Int Immunopharmacol. 2021;97:107735. doi:10.1016/j.intimp.2021.107735
    86. Akiba S, Matsugo S, Packer L, Konishi T. Assay of protein-bound lipoic acid in tissues by a new enzymatic method. Anal Biochem. 1998 May 1;258(2):299-304. doi: 10.1006/abio.1998.2615. PMID: 9570844. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9570844/
    87. Salehi B, Berkay Yılmaz Y, Antika G, et al. Insights on the Use of α-Lipoic Acid for Therapeutic Purposes. Biomolecules. 2019;9(8):356. Published 2019 Aug 9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6723188/
    88. Utku Karaarslan, Rana İşgüder, Özlem Bağ, Miray Kışla, Hasan Ağın & Nurettin Ünal (2013) Alpha lipoic acid intoxication, treatment and outcome, Clinical Toxicology, 51:6, 522, DOI: 10.3109/15563650.2013.801983 https://www.tandfonline.com/doi/full/10.3109/15563650.2013.801983
    89. Sarezky D, Raquib AR, Dunaief JL, Kim BJ. Tolerability in the elderly population of high-dose alpha lipoic acid: a potential antioxidant therapy for the eye. Clin Ophthalmol. 2016 Sep 29;10:1899-1903. doi: 10.2147/OPTH.S115900. PMID: 27729766; PMCID: PMC5047711. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27729766/
    90. Tolunay O, Çelik T, Kömür M, Gezgin AE, Kaya MS, Çelik Ü. A rare cause of status epilepticus; alpha lipoic acid intoxication, case report and review of the literature. Eur J Paediatr Neurol. 2015 Nov;19(6):730-2. doi: 10.1016/j.ejpn.2015.07.002. Epub 2015 Jul 18. PMID: 26216607. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26216607/
    91. Ridruejo E, Castiglioni T, Silva MO. Thioctic acid-induced acute cholestatic hepatitis. Ann Pharmacother. 2011 Jul;45(7-8):e43. doi: 10.1345/aph.1Q035. Epub 2011 Jun 13. PMID: 21672886. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21672886/
    92. Mendoza-Núñez VM, García-Martínez BI, Rosado-Pérez J, Santiago-Osorio E, Pedraza-Chaverri J, Hernández-Abad VJ. The Effect of 600 mg Alpha-lipoic Acid Supplementation on Oxidative Stress, Inflammation, and RAGE in Older Adults with Type 2 Diabetes Mellitus. Oxid Med Cell Longev. 2019 Jun 12;2019:3276958. doi: 10.1155/2019/3276958. PMID: 31285784; PMCID: PMC6594273. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6594273/
    93. Petrillo T, Semprini E, Tomatis V, Arnesano M, Ambrosetti F, Battipaglia C, Sponzilli A, Ricciardiello F, Genazzani AR, Genazzani AD. Putative Complementary Compounds to Counteract Insulin-Resistance in PCOS Patients. Biomedicines. 2022 Aug 9;10(8):1924. doi: 10.3390/biomedicines10081924. PMID: 36009471; PMCID: PMC9406066. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9406066/
    94. Sripradha R, Magadi SG. Efficacy of garcinia cambogia on body weight, inflammation and glucose tolerance in high fat fed male wistar rats. J Clin Diagn Res. 2015 Feb;9(2):BF01-4. doi: 10.7860/JCDR/2015/12045.5577. Epub 2015 Feb 1. PMID: 25859449; PMCID: PMC4378731. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25859449/
    95. Shetty P, Rai M, Ravindran A, Gopalakrishna HN, Pai VR, Kalal BS. Hypoglycemic and hypolipidemic effects of Garcinia cambogia extracts in streptozotocin-nicotinamide induced diabetic rat model. Int J Clin Exp Pathol. 2022 Sep 15;15(9):380-387. PMID: 36237637; PMCID: PMC9547994. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36237637/
    96. Schwartz L, Abolhassani M, Guais A, Sanders E, Steyaert JM, Campion F, Israël M. A combination of alpha lipoic acid and calcium hydroxycitrate is efficient against mouse cancer models: preliminary results. Oncol Rep. 2010 May;23(5):1407-16. doi: 10.3892/or_00000778. PMID: 20372858. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20372858/
    97. Markiewicz-Górka I, Pawlas K, Jaremków A, Januszewska L, Pawłowski P, Pawlas N. Alleviating Effect of α-Lipoic Acid and Magnesium on Cadmium-Induced Inflammatory Processes, Oxidative Stress and Bone Metabolism Disorders in Wistar Rats. Int J Environ Res Public Health. 2019 Nov 14;16(22):4483. doi: 10.3390/ijerph16224483. PMID: 31739465; PMCID: PMC6888481. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6888481/
    98. Zakrzewska JM, Forssell H, Glenny AM. Interventions for the treatment of burning mouth syndrome. Cochrane Database Syst Rev. 2005 Jan 25;(1):CD002779. doi: 10.1002/14651858.CD002779.pub2. Update in: Cochrane Database Syst Rev. 2016 Nov 18;11:CD002779. PMID: 15674897. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15674897/
    99. Rago R, Marcucci I, Leto G, Caponecchia L, Salacone P, Bonanni P, Fiori C, Sorrenti G, Sebastianelli A. Effect of myo-inositol and alpha-lipoic acid on oocyte quality in polycystic ovary syndrome non-obese women undergoing in vitro fertilization: a pilot study. J Biol Regul Homeost Agents. 2015 Oct-Dec;29(4):913-23. PMID: 26753656. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26753656/
    100. Cianci A, Panella M, Fichera M, Falduzzi C, Bartolo M, Caruso S. d-chiro-Inositol and alpha lipoic acid treatment of metabolic and menses disorders in women with PCOS. Gynecol Endocrinol. 2015 Jun;31(6):483-6. doi: 10.3109/09513590.2015.1014784. Epub 2015 Apr 20. PMID: 25893270. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25893270/
    101. Isenmann E, Trittel L, Diel P. The effects of alpha lipoic acid on muscle strength recovery after a single and a short-term chronic supplementation – a study in healthy well-trained individuals after intensive resistance and endurance training. J Int Soc Sports Nutr. 2020 Dec 1;17(1):61. doi: 10.1186/s12970-020-00389-y. PMID: 33261642; PMCID: PMC7708149. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33261642/
    102. Barletta MA, Marino G, Spagnolo B, Bianchi FP, Falappone PCF, Spagnolo L, Gatti P. Coenzyme Q10 + alpha lipoic acid for chronic COVID syndrome. Clin Exp Med. 2022 Aug 22:1–12. doi: 10.1007/s10238-022-00871-8. Epub ahead of print. PMID: 35994177; PMCID: PMC9395797. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9395797
    103. Femiano F, Scully C, Gombos F. Idiopathic dysgeusia; an open trial of alpha lipoic acid (ALA) therapy. Int J Oral Maxillofac Surg. 2002 Dec;31(6):625-8. doi: 10.1054/ijom.2002.0276. PMID: 12521319. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12521319/
    104. Hummel T, Heilmann S, Hüttenbriuk KB. Lipoic acid in the treatment of smell dysfunction following viral infection of the upper respiratory tract. Laryngoscope. 2002 Nov;112(11):2076-80. doi: 10.1097/00005537-200211000-00031. PMID: 12439184. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12439184/
    105. G D X, J H P, H L S, L S Z. Alpha-lipoic acid improves endothelial dysfunction in patients with subclinical hypothyroidism. Exp Clin Endocrinol Diabetes. 2010 Oct;118(9):625-9. doi: 10.1055/s-0029-1237702. Epub 2010 Feb 16. PMID: 20162509. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20162509/
    106. Dünschede F, Erbes K, Kircher A, Westermann S, Seifert J, Schad A, Oliver K, Kiemer AK, Theodor J. Reduction of ischemia reperfusion injury after liver resection and hepatic inflow occlusion by alpha-lipoic acid in humans. World J Gastroenterol. 2006 Nov 14;12(42):6812-7. doi: 10.3748/wjg.v12.i42.6812. PMID: 17106930; PMCID: PMC4087436. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4087436/
    107. Mohammadi V, Khalili M, Eghtesadi S, Dehghani S, Jazayeri S, Aghababaee SK, Sabour H, Saberi H, Eghtesadi M, Gohari MR. The effect of alpha-lipoic acid (ALA) supplementation on cardiovascular risk factors in men with chronic spinal cord injury: a clinical trial. Spinal Cord. 2015 Aug;53(8):621-4. doi: 10.1038/sc.2015.35. Epub 2015 Mar 10. Erratum in: Spinal Cord. 2015 Aug;53(8):646. PMID: 25753493. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25753493/
    108. Martins VD, Manfredini V, Peralba MC, Benfato MS. Alpha-lipoic acid modifies oxidative stress parameters in sickle cell trait subjects and sickle cell patients. Clin Nutr. 2009 Apr;28(2):192-7. doi: 10.1016/j.clnu.2009.01.017. Epub 2009 Feb 20. PMID: 19231043. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19231043/
    109. Vincent HK, Bourguignon CM, Vincent KR, Taylor AG. Effects of alpha-lipoic acid supplementation in peripheral arterial disease: a pilot study. J Altern Complement Med. 2007 Jun;13(5):577-84. doi: 10.1089/acm.2007.6177. PMID: 17604563. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17604563/
    110. Anthony RM, MacLeay JM, Gross KL. Alpha-Lipoic Acid as a Nutritive Supplement for Humans and Animals: An Overview of Its Use in Dog Food. Animals (Basel). 2021;11(5):1454. Published 2021 May 19. doi:10.3390/ani11051454 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8158713/
    111. Segermann J, Hotze A, Ulrich H, Rao GS. Effect of alpha-lipoic acid on the peripheral conversion of thyroxine to triiodothyronine and on serum lipid-, protein- and glucose levels. Arzneimittelforschung. 1991 Dec;41(12):1294-8. PMID: 1815532. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1815532/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 5 / 5. Votes : 31

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Consoude - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Cynorrhodon - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Hericium - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Nopal - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Acide alpha-lipoïque - Berbérine - Bêta-alanine - Biotine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Nattokinase - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B1 - Vitamine B2 - Vitamine B3 - Vitamine B5 - Vitamine B6 - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc - Zéolithe.

    Vous appréciez notre site ?

    ✉️ Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos articles et conseils par e-mail. Service gratuit, sans aucun engagement. Et pour vous souhaiter la bienvenue, nous vous donnerons automatiquement accès à l’ensemble de nos ressources gratuites au format PDF : tableau des IG, tableau des protéines végétales, tableau des oméga-3, tableau des fibres alimentaires, tableaux des sources de nombreux minéraux et vitamines, etc.

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.