Griffe de chat (Uncaria tomentosa), la liane anti-douleur

    5
    (5)

    La griffe de chat est une plante médicinale largement utilisée en médecine traditionnelle par les populations indigènes d’Amérique latine. De nos jours, elle est le sujet de nombreuses études scientifiques qui ont révélé un panel de bienfaits pour l’organisme.

    Dans cet article, vous découvrirez l’ensemble des bienfaits de la griffe de chat ainsi que ses indications thérapeutiques. Nous traiterons également de sa composition nutritionnelle qui lui confèrent ses vertus thérapeutiques et en fin d’article, nous répondrons à certaines de vos questions, notamment si cette plante est bénéfique contre les maladies d’Alzheimer et de Lyme (voir FAQ).

    Griffe de chat : on aperçoit la plante enroulée autour d'écorce posée sur une table. À côté de la plante, il y a un bol rempli de poudre de griffe de chat.

    Griffe de chat : qu’est-ce que c’est ?

    Uncaria tomentosa, également connue sous le nom de griffe de chat, est une liane appartenant à la famille des Rubiacées, que l’on trouve dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Cette vigne grimpante tire son nom des épines (ou griffes) acérées et recourbées qui poussent sur ses tiges. Ses épines facilitent son adhérence à l’écorce et aux branches des arbres sur lesquels elle croît.

    Appelée également liane du Pérou, la griffe de chat est utilisée en médecine traditionnelle pour traiter diverses affections, notamment l’inflammation, l’arthrite et les troubles gastro-intestinaux. Certaines études suggèrent que la plante pourrait avoir des propriétés immunostimulantes et anti-cancéreuses.

    💡 Bon à savoir : En phytothérapie, on utilise généralement les feuilles, les racines et l’écorce de la griffe de chat en raison de leur richesse en composés actifs.

    Composition nutritionnelle de la griffe de chat

    La griffe de chat est principalement riche en 3 composés essentiels :

    Les alcaloïdes

    Parmi les alcaloïdes présents dans l’Uncaria tomentosa, on trouve la mitraphylline qui semble posséder des propriétés anticancéreuses [1]. De plus, la rhynchophylline est un autre alcaloïde présent dans la griffe de chat et possède des propriétés contre l’hypertension et les convulsions [2]. L’isopteropodine, l’uncarine (C, D, E) et l’hirsutine sont d’autres alcaloïdes présents dans la plante aux propriétés antimicrobiennes, antihypertensives et apaisantes [3, 1, 4].

    Les terpénoïdes

    Dont le principal est l’acide uncarique, un terpénoïde extrait de l’écorce de la griffe de chat. Il semble posséder une activité antibactérienne notamment contre Mycobacterium tuberculosis, la bactérie responsable de la tuberculose [5]. L’acide quinovique est un autre terpénoïde présent dans l’Uncaria tomentosa et semble actif dans la réduction de la fréquence cardiaque [6].

    Les flavonoïdes

    Les plus importants sont les procyanidines qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et anticancéreuses [7].

    D’autre part, la griffe de chat contient également des acides phénoliques comme l’acide quinique qui possède des propriétés neuroprotectrices [8].

    Griffe de chat : bienfaits, effets et indications

    Largement utilisée en médecine traditionnelle par les populations indigènes de l’Amérique latine, la griffe de chat est de plus en plus populaire en Europe et en Amérique du Nord grâce à ses propriétés et bienfaits prouvés par plusieurs études. Dans cette section, nous allons d’abord lister l’ensemble des indications de la griffe de chat avant de détailler chaque bienfait avec des études à l’appui.

    Aperçu des bienfaits

    Possède une activité anti-douleur

    • Soulage la sensibilité et la douleur articulaire dans le cas de polyarthrite rhumatoïde
    • Diminue la douleur causée par l’activité dans le cas d’arthrose du genou

    Stimule le système immunitaire

    • Augmente les niveaux des cellules immunitaires
    • Renforce les effets immunitaires du vaccin anti-pneumocoque

    Favorise la santé intestinale et de l’estomac

    • Nettoie l’appareil digestif
    • Prévient des maladies digestives
    • Protège l’estomac contre l’inflammation
    • Possède un effet antioxydant contre les radicaux libres responsables de l’inflammation de l’estomac

    Possède une activité anti-inflammatoire et antioxydante

    • Possède un pouvoir antioxydant
    • Possède une activité anti-inflammatoire

    Lutte contre l’hypertension

    • Réduit la pression artérielle
    • Bloque les canaux calciques
    • Abaisse le rythme cardiaque et détend les vaisseaux

    Possède une activité antivirale

    • Réduit les symptômes de l’herpès labial
    • Réduit la propagation du virus de l’herpès labial
    • Réduit l’incidence des verrues anales après l’intervention chirurgicale
    • Protège les cellules de l’infection par le virus de la dengue

    Favorise la rémission du cancer

    • Empêche la neutropénie (baisse du nombre de globules blancs) et répare les dommages de l’ADN
    • Réduit la fatigue et améliore la qualité de vie des personnes atteintes de cancer

    Possède une activité anti-diabétique

    • Réduit la glycémie
    • Réduit l’inflammation
    • Prévient le diabète

    Anti-inflammatoires naturels à base de curcuma, harpagophytum et uncaria tomentosa : boite et gélules sur fond gris.⭐ Où acheter de la griffe de chat de qualité ? Voici un vendeur qui associe plusieurs plantes à la griffe de chat afin de booster son action : voir le produit. Il s’agit d’un extrait sec d’écorce de griffe de chat (Uncaria tomentosa) titré à 3 % en alcaloïdes, les principes actifs responsables de ses bienfaits. La plante est idéalement combinée à un extrait sec d’harpagophytum et de curcuma, pour une synergie antioxydante et antiinflammatoire ! Cette association est parfaite pour les personnes souffrant de troubles inflammatoires articulaires ou intestinaux.

    Détails des indications

    Possède une activité anti-douleur

    La griffe de chat possède une activité anti-douleur particulièrement efficace pour traiter les douleurs articulaires dans le cas de l’arthrite et de l’arthrose.

    Femme de dos qui se tient l'épaule avec la main. La zone est en rouge pour indiquer une douleur, une inflammation de l'articulation.En effet, l’association de la griffe de chat aux traitements conventionnels de polyarthrite rhumatoïde (comme l’hydroxychloroquine et la sulfasalazine) a soulagé la sensibilité et la douleur articulaires [9].

    De plus, la consommation, pendant une semaine, de la griffe de chat par des patients souffrant d’arthrose du genou a diminué la douleur liée à l’activité [10].

    D’après les recherches, cette activité anti-douleur de la griffe de chat est liée à l’activité de ses alcaloïdes qui semblent activer la libération d’un facteur de régulation immunitaire capable de réduire les douleurs articulaires [9].

    Stimule le système immunitaire

    La griffe de chat renforce et stimule le système immunitaire en augmentant les niveaux des cellules immunitaires importantes comme les lymphocytes T, B et les granulocytes [11, 12]. D’autre part, la griffe de chat a renforcé les effets immunitaires d’un vaccin contre les pneumocoques en prolongeant le taux d’anticorps et en augmentant la quantité des lymphocytes [13].

    Favorise la santé intestinale et de l’estomac

    La griffe de chat nettoie l’appareil digestif et favorise la santé intestinale en prévenant certaines maladies comme la maladie de Crohn, la gastrite, la diverticulite et les ulcères de l’estomac [14].

    Homme qui se tient le ventre avec les deux mains sur son ventre. Plan de près.D’autre part, l’Uncaria tomentosa protège l’estomac contre l’inflammation en empêchant la mort cellulaire et en bloquant les toxines libérées par les bactéries responsables de la production des marqueurs inflammatoires comme les NF-κB et TNF-α [15].

    Enfin, la griffe de chat neutralise et décompose les radicaux libres, comme la peroxynitrite, l’un des responsables de l’inflammation de l’intestin [16].

    Cependant, d’autres études sont nécessaires pour appuyer ces résultats.

    Possède une activité anti-inflammatoire et antioxydante

    Grâce à ses composés, notamment les procyanidines, la griffe de chat possède une activité antioxydante en neutralisant et éliminant les radicaux libres [17].

    De plus, elle possède des propriétés anti-inflammatoires en bloquant la production de la cytokine inflammatoire TNF- α et en empêchant la mort cellulaire [18].

    Lutte contre l’hypertension

    La griffe de chat lutte contre l’hypertension. C’est le résultat d’une étude réalisée pour évaluer l’effet de l’hirsutine, l’un des composés de la griffe de chat qui s’est avérée efficace pour réduire la pression artérielle. En effet, ce composé agit comme bloqueur des canaux calciques dans le système cardio-vasculaire, ce qui détend les vaisseaux sanguins et abaisse le rythme cardiaque [19].

    De plus, deux remèdes traditionnels chinois à base de griffe de chat (le Jiangzhuo Qinggan et le Qian Yang He Ji) se sont révélés efficaces dans la réduction de la pression artérielle dans une étude réalisée sur 300 personnes [20, 21].

    Possède une activité antivirale

    L’activité antivirale de la griffe de chat est notamment révélée contre les virus de l’herpès labial, le papillomavirus et le virus de la dengue.

    En effet, dans une étude effectuée sur 31 personnes souffrant d’herpès labial, la griffe de chat était efficace dans la réduction des symptômes tels que la rougeur, le gonflement et la douleur [22]. Son efficacité était plus prononcée qu’avec le traitement antiviral Aciclovir, selon la même étude. De plus, l’extrait de la plante a réduit la propagation du virus en empêchant sa fixation dans les cellules [23].

    Par ailleurs, la griffe de chat réduit l’incidence des verrues anales causées par le virus HPV (virus du papillome humain) après une intervention chirurgicale [24].

    La griffe de chat a également protégé les cellules de l’infection par le virus de la dengue [25].

    Favorise la rémission du cancer

    La griffe de chat semble aider et favoriser la rémission du cancer. En effet, dans une étude sur 40 patientes atteintes du cancer du sein sous chimiothérapie, 300 mg d’extrait de griffe de chat ont empêché la neutropénie (diminution des globules blancs dans le sang) et ont réparé les dommages de l’ADN [26].

    De plus, selon la recherche, la griffe de chat réduit la fatigue liée au cancer et améliore la qualité de vie des patients souffrant de cancer avancé [27].

    Bien que prometteurs, ces résultats nécessitent d’autres études plus poussées pour être confirmés.

    Possède une activité anti-diabétique

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieLa griffe de chat est utilisée en médecine traditionnelle pour lutter contre le diabète [28]. Cette activité anti-diabétique a été révélée scientifiquement dans une étude qui a démontré les effets hypoglycémiants et anti-inflammatoires de la griffe de chat [29]. De même, la griffe de chat prévient le diabète, notamment chez les personnes dont les cellules bêta (qui libèrent l’insuline) ont été endommagées.

    Où acheter de la griffe de chat de qualité ?

    Trouver de la griffe de chat fraiche en Europe n’est pas chose aisée. Il est bien plus facile de s’en procurer sous forme d’écorce chez votre herboriste ou sous forme de teinture mère. Pour plus d’efficacité, nous vous recommandons de la prendre sous forme d’extrait titré, en gélules.

    Anti-inflammatoires naturels à base de curcuma, harpagophytum et uncaria tomentosa : boite et gélules sur fond gris.⭐ Où en trouver ? Voici un vendeur qui associe plusieurs plantes à la griffe de chat afin de booster son action : voir le produit. Il s’agit d’un extrait sec d’écorce de griffe de chat (Uncaria tomentosa) titré à 3 % en alcaloïdes, les principes actifs responsables de ses bienfaits. La plante est idéalement combinée à un extrait sec d’harpagophytum et de curcuma, pour une synergie antioxydante et antiinflammatoire ! Cette association est parfaite pour les personnes souffrant de troubles inflammatoires articulaires ou intestinaux.

    Il s’agit là de puissants anti-inflammatoires naturels, qui combattent efficacement les douleurs liées à une inflammation de l’organisme.

    Si vous préférez acheter un produit pur, 100 % griffe de chat, voici un extrait d’écorce de griffe de chat (Uncaria tomentosa), sous formes de gélules : voir le produit.

    Posologie

    En raison de l’absence d’études fiables à ce sujet, il n’existe pas de dosage de griffe de chat officiellement reconnu par les instances de santé.

    💊 Toutefois, les doses utilisées au cours des recherches et proposées par les vendeurs de compléments alimentaires varient entre 300 et 400 mg / jour [13, 26, 27].

    Dans tous les cas, nous vous recommandons de suivre les instructions et les conseils de votre fournisseur et de lire attentivement l’emballage. En cas de doute, consultez un médecin.

    Effets indésirables

    La griffe de chat est généralement sûre et bien tolérée et ne provoque que rarement des effets indésirables. Ces derniers peuvent consister en vertiges, maux d’estomac, nausées, diarrhées ou des démangeaisons de la peau.

    Contre-indications et dangers

    La griffe de chat est contre-indiquée chez les personnes souffrant de certaines maladies auto-immunes comme le lupus et la sclérose en plaques.

    De plus, la consommation de griffe de chat est interdite chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

    D’autre part, les personnes suivant un traitement anticoagulant ou souffrant de troubles de la coagulation doivent éviter de prendre la griffe de chat.

    Formes sur le marché

    La griffe de chat n’est pas une plante qu’on trouve facilement dans la nature en Europe. C’est pourquoi, pour profiter de ses bienfaits, elle est présentée sous différentes formes galéniques. À ce titre, la griffe de chat est présente sous forme de :

    • Gélules ou comprimés ;
    • Poudre ;
    • Feuilles séchées ;
    • Infusion ;
    • Huiles essentielles ;
    • Teintures mères ;
    • Homéopathie.

    Avis sur la griffe de chat

    Avant de partager les avis et les retours d’expérience des utilisateurs de la griffe de chat, nous tenons d’abord à rappeler que les opinions partagées sur le net ne doivent pas constituer de bases médicales sur lesquelles s’appuyer pour réaliser de l’automédication. Seul le médecin ou un professionnel de la santé est en mesure de réaliser un diagnostic et d’établir un traitement.

    Les avis des consommateurs de la griffe de chat partagés sur les forums et les sites spécialisés sont tous unanimes pour dire que cette plante a été efficace particulièrement dans l’amélioration des symptômes de plusieurs affections comme l’arthrose, l’herpès labial et les douleurs articulaires.

    Plusieurs consommateurs ont également constaté l’amélioration de leurs symptômes digestifs, notamment chez les personnes souffrant d’ulcères gastriques et d’inflammation des intestins.

    Pour vous faire votre propre opinion, nous vous invitons à faire un tour sur les forums et les sites de vente en ligne de produits à base de griffe de chat afin d’avoir un aperçu de leur efficacité.

    Griffe de chat : Associations de plantes ou molécules

    La griffe de chat est une plante médicinale utilisée pour ses vertus contre les douleurs articulaires, ses propriétés antivirales et ses bienfaits pour l’immunité. Sur le marché, les compléments alimentaires à base de griffe de chat sont présentés sous différentes formes, diverses concentrations et souvent en association avec d’autres plantes phytothérapiques. Voici les plus largement utilisées :

    Griffe de chat et harpagophytum

    Appelé également griffe du diable, l’harpagophytum est une plante largement utilisée en phytothérapie pour ses vertus anti-inflammatoires et bénéfiques pour la souplesse articulaire. L’association griffe de chat et harpagophytum est indiquée pour soulager les douleurs articulaires liées à l’arthrose ou l’arthrite. Cette association synergique permet d’exercer une action analgésique et favorise la régénération du cartilage.

    Griffe de chat et boswellia

    Le boswellia est une plante dont la résine possède des vertus médicinales et qui largement utilisée en médecine traditionnelle asiatique et africaine. En effet, elle possède des bienfaits notamment sur l’inflammation des articulations, des intestins et des voies respiratoires. Son association synergique avec la griffe de chat lui confère des vertus dans le soulagement des douleurs articulaires, causées par l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde.

    Griffe de chat et curcuma

    Griffe de chat et racine (rhizome) de curcuma orange sur fond blanc. Il y du curcuma en poudre dans un bol et une cuillère à côté de la racine coupée.Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, le curcuma est souvent utilisé pour soulager les douleurs articulaires dans le cas d’arthrose ou de polyarthrite. L’association griffe de chat-curcuma peut être une excellente alliance si vous avez des articulations douloureuses.

    Griffe de chat et CBD

    Le CBD est une molécule qui fait partie de la famille des cannabinoïdes. Il s’agit d’une substance active extraite du chanvre et du cannabis. Le CBD est connu pour ses effets anxiolytiques, anti-inflammatoires et immunomodulateurs. Grâce à son effet anti-inflammatoire, le CBD peut soulager les douleurs articulaires notamment celles causées par la polyarthrite rhumatoïde. Son association avec la griffe de chat peut être une excellente solution pour soulager les inconforts et les douleurs des articulations.

    Griffe de chat et acide hyaluronique

    Griffe de chat et acide hyaluronique : une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleL’acide hyaluronique est un polysaccharide présent dans l’organisme et dont les bienfaits sur les articulations sont prouvés par la science. En effet, il permet de lubrifier et protéger le cartilage et de soulager les douleurs articulaires. L’association griffe de chat-acide hyaluronique permet une action synergique destinée à diminuer les douleurs des articulations atteintes de polyarthrite ou d’arthrose.

    Griffe de chat et chondroïtine / glucosamine

    La glucosamine et la chondroïtine sont des substances naturellement présentes dans l’organisme, notamment dans le cartilage et les tissus conjonctifs et ont pour rôle d’assurer la solidité et la souplesse des articulations en plus de soulager les douleurs causées par l’arthrose. L’association griffe de chat / chondroïtine / glucosamine est une excellente alliance pour maintenir une bonne souplesse articulaire et soulager les douleurs liées aux maladies des articulations.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    Uncaria Tomentosa est-elle bénéfique contre la maladie d’Alzheimer ?

    L’Uncaria Tomentosa semble bénéfique contre la maladie d’Alzheimer. En effet, certaines études ont révélé que la griffe de chat améliore les fonctions cognitives, grâce à ses propriétés neuroprotectrices, antioxydantes et anti-inflammatoires, notamment dans le cas de la maladie d’Alzheimer [30].

    Uncaria Tomentosa est-elle bénéfique contre la maladie de Lyme ?

    Bien qu’elles soient insuffisantes pour confirmer les bénéfices de la griffe de chat sur la maladie de Lyme, certaines études ont suggéré cette hypothèse. En effet, la griffe de chat semble réduire l’activité de la bactérie responsable de la maladie, Borrelia burgdorferi [31].

    Espèces et qualités

    La griffe de chat bio existe-t-elle ?

    La griffe de chat bio existe. En effet, certains fabricants possèdent la certification bio, notamment Ecocert, en ce qui concerne les produits à base de griffe de chat. Les produits certifiés bio sont des produits dont la griffe de chat est issue de l’agriculture biologique.

    Quelles différences entre Uncaria tomentosa et Uncaria guianensis ?

    Les deux espèces sont appelées griffe de chat bien qu’il existe une certaine différence morphologique. Cependant, les deux espèces possèdent des propriétés similaires notamment anti-inflammatoires, antivirales, antioxydantes et anti-diabétiques.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Laus G. Advances in chemistry and bioactivity of the genus Uncaria. Phytother Res. 2004 Apr;18(4):259-74. doi: 10.1002/ptr.1469. PMID: 15162359.
    2. Luna-Palencia GR, Huerta-Heredia AA, Cerda-García-Rojas CM, Ramos-Valdivia AC. Differential alkaloid profile in Uncaria tomentosa micropropagated plantlets and root cultures. Biotechnol Lett. 2013 May;35(5):791-7. doi: 10.1007/s10529-012-1128-8. Epub 2013 Jan 8. PMID: 23296316.
    3. García R, Cayunao C, Bocic R, Backhouse N, Delporte C, Zaldivar M, Erazo S. Antimicrobial activity of isopteropodine. Z Naturforsch C J Biosci. 2005 May-Jun;60(5-6):385-8. doi: 10.1515/znc-2005-5-603. PMID: 16042336.
    4. Zhu K, Yang SN, Ma FF, Gu XF, Zhu YC, Zhu YZ. The novel analogue of hirsutine as an anti-hypertension and vasodilatary agent both in vitro and in vivo. PLoS One. 2015;10(4):e0119477. Published 2015 Apr 24. doi:10.1371/journal.pone.0119477
    5. Aquino R, De Simone F, Vincieri FF, Pizza C, Gaćs-Baitz E. New polyhydroxylated triterpenes from Uncaria tomentosa. J Nat Prod. 1990 May-Jun;53(3):559-64. doi: 10.1021/np50069a004. PMID: 2213029.
    6. Pavei C, Kaiser S, Verza SG, Borre GL, Ortega GG. HPLC-PDA method for quinovic acid glycosides assay in Cat’s claw (Uncaria tomentosa) associated with UPLC/Q-TOF-MS analysis. J Pharm Biomed Anal. 2012 Mar 25;62:250-7. doi: 10.1016/j.jpba.2011.12.031. Epub 2012 Jan 11. PMID: 22296654.
    7. Wirth C, Wagner H. Pharmacologically active procyanidines from the bark of Uncaria tomentosa. Phytomedicine. 1997 Sep;4(3):265-6. doi: 10.1016/S0944-7113(97)80079-7. PMID: 23195487.
    8. Zhang L, Zhang J, Zhao B, Zhao-Wilson X. Quinic acid could be a potential rejuvenating natural compound by improving survival of Caenorhabditis elegans under deleterious conditions. Rejuvenation Res. 2012 Dec;15(6):573-83. doi: 10.1089/rej.2012.1342. Epub 2012 Sep 24. PMID: 22950425; PMCID: PMC3549210.
    9. Mur E, Hartig F, Eibl G, Schirmer M. Randomized double blind trial of an extract from the pentacyclic alkaloid-chemotype of uncaria tomentosa for the treatment of rheumatoid arthritis. J Rheumatol. 2002 Apr;29(4):678-81. PMID: 11950006.
    10. Piscoya J, Rodriguez Z, Bustamante SA, Okuhama NN, Miller MJ, Sandoval M. Efficacy and safety of freeze-dried cat’s claw in osteoarthritis of the knee: mechanisms of action of the species Uncaria guianensis. Inflamm Res. 2001 Sep;50(9):442-8. doi: 10.1007/PL00000268. PMID: 11603848.
    11. Yunis-Aguinaga J, Claudiano GS, Marcusso PF, Manrique WG, de Moraes JR, de Moraes FR, Fernandes JB. Uncaria tomentosa increases growth and immune activity in Oreochromis niloticus challenged with Streptococcus agalactiae. Fish Shellfish Immunol. 2015 Nov;47(1):630-8. doi: 10.1016/j.fsi.2015.09.051. Epub 2015 Oct 3. PMID: 26434713.
    12. Wurm M, Kacani L, Laus G, Keplinger K, Dierich MP. Pentacyclic oxindole alkaloids from Uncaria tomentosa induce human endothelial cells to release a lymphocyte-proliferation-regulating factor. Planta Med. 1998 Dec;64(8):701-4. doi: 10.1055/s-2006-957561. PMID: 9933988.
    13. Lamm S, Sheng Y, Pero RW. Persistent response to pneumococcal vaccine in individuals supplemented with a novel water soluble extract of Uncaria tomentosa, C-Med-100. Phytomedicine. 2001 Jul;8(4):267-74. doi: 10.1078/0944-7113-00046. PMID: 11515716. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11515716/
    14. Steinberg PN. Una de Gato: una hierba prodigiosa de la selva humeda Peruana [Cat’s Claw: an herb from the Peruvian Amazon]. Sidahora. 1995 Apr-May:35-6. Spanish. PMID: 11363206. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11363206/
    15. Chandel NS, Trzyna WC, McClintock DS, Schumacker PT. Role of oxidants in NF-kappa B activation and TNF-alpha gene transcription induced by hypoxia and endotoxin. J Immunol. 2000 Jul 15;165(2):1013-21. doi: 10.4049/jimmunol.165.2.1013. PMID: 10878378. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10878378/
    16. Sandoval-Chacón M, Thompson JH, Zhang XJ, Liu X, Mannick EE, Sadowska-Krowicka H, Charbonnet RM, Clark DA, Miller MJ. Antiinflammatory actions of cat’s claw: the role of NF-kappaB. Aliment Pharmacol Ther. 1998 Dec;12(12):1279-89. doi: 10.1046/j.1365-2036.1998.00424.x. PMID: 9882039. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9882039/
    17. Gonçalves C, Dinis T, Batista MT. Antioxidant properties of proanthocyanidins of Uncaria tomentosa bark decoction: a mechanism for anti-inflammatory activity. Phytochemistry. 2005 Jan;66(1):89-98. doi: 10.1016/j.phytochem.2004.10.025. PMID: 15649515. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15649515/
    18. Sandoval M, Okuhama NN, Zhang XJ, Condezo LA, Lao J, Angeles’ FM, Musah RA, Bobrowski P, Miller MJ. Anti-inflammatory and antioxidant activities of cat’s claw (Uncaria tomentosa and Uncaria guianensis) are independent of their alkaloid content. Phytomedicine. 2002 May;9(4):325-37. doi: 10.1078/0944-7113-00117. PMID: 12120814. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12120814/
    19. Yano S, Horiuchi H, Horie S, Aimi N, Sakai S, Watanabe K. Ca2+ channel blocking effects of hirsutine, an indole alkaloid from Uncaria genus, in the isolated rat aorta. Planta Med. 1991 Oct;57(5):403-5. doi: 10.1055/s-2006-960134. PMID: 1798789. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1798789/
    20. Tong XL, Lian FM, Zhou Q, Xu LP, Ji HY, Xu GC, Hu YH, Zhao LH, Xia L, Wang J, Chen XY, Chan MH, Zhang LL, Gao W, Zhen Z, Zhou SP, Chang B. Prospective multicenter clinical trial of Chinese herbal formula JZQG (Jiangzhuoqinggan) for hypertension. Am J Chin Med. 2013;41(1):33-42. doi: 10.1142/S0192415X13500031. PMID: 23336505. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23336505/
    21. Xu Y, Yan H, Yao MJ, Ma J, Jia JM, Ruan FX, Yao ZC, Huang HM, Zheng J, Chen T, Lv H, Endler AM. Cardioankle vascular index evaluations revealed that cotreatment of ARB Antihypertension medication with traditional Chinese medicine improved arterial functionality. J Cardiovasc Pharmacol. 2013 May;61(5):355-60. doi: 10.1097/FJC.0b013e31827afddf. PMID: 23188130. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23188130/
    22. Luiz Querino A Caldas, Beni Olej, Helvo Slomp, Margareth O Timóteo, Luiz Guilherme, Velarde, Hélio Duarte, José Luis R Rosati, Silvana RF Moreno, Lívia Maria L Silva, Verônica de Paula do Destêrro, Fernanda M Valle, Thiago O Serra ; Uncaria tomentosa in the Treatment of the Herpes Labialis: Randomized Double-Blind Trial, Uncaria tomentosa no Tratamento de Herpes Labial: Estudo Duplo-Cego Randomizado, http://www.dst.uff.br/revista22-2-2010/1%20-%20Uncaria.pdf
    23. Caon T, Kaiser S, Feltrin C, de Carvalho A, Sincero TC, Ortega GG, Simões CM. Antimutagenic and antiherpetic activities of different preparations from Uncaria tomentosa (cat’s claw). Food Chem Toxicol. 2014 Apr;66:30-5. doi: 10.1016/j.fct.2014.01.013. Epub 2014 Jan 18. PMID: 24447975. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24447975/
    24. Mistrangelo M, Cornaglia S, Pizzio M, Rimonda R, Gavello G, Dal Conte I, Mussa A. Immunostimulation to reduce recurrence after surgery for anal condyloma acuminata: a prospective randomized controlled trial. Colorectal Dis. 2010 Aug;12(8):799-803. doi: 10.1111/j.1463-1318.2009.01960.x. Epub 2009 Jun 22. PMID: 19548899. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19548899/
    25. Reis SR, Valente LM, Sampaio AL, Siani AC, Gandini M, Azeredo EL, D’Avila LA, Mazzei JL, Henriques Md, Kubelka CF. Immunomodulating and antiviral activities of Uncaria tomentosa on human monocytes infected with Dengue Virus-2. Int Immunopharmacol. 2008 Mar;8(3):468-76. doi: 10.1016/j.intimp.2007.11.010. Epub 2007 Dec 26. PMID: 18279801. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18279801/
    26. Santos Araújo Mdo C, Farias IL, Gutierres J, et al. Uncaria tomentosa-Adjuvant Treatment for Breast Cancer: Clinical Trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:676984. doi:10.1155/2012/676984 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3395261/
    27. de Paula LC, Fonseca F, Perazzo F, Cruz FM, Cubero D, Trufelli DC, Martins SP, Santi PX, da Silva EA, Del Giglio A. Uncaria tomentosa (cat’s claw) improves quality of life in patients with advanced solid tumors. J Altern Complement Med. 2015 Jan;21(1):22-30. doi: 10.1089/acm.2014.0127. Epub 2014 Dec 11. PMID: 25495394. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25495394/
    28. Gattuso M, Di Sapio O, Gattuso S, Pereyra EL. Morphoanatomical studies of Uncaria tomentosa and Uncaria guianensis bark and leaves. Phytomedicine. 2004 Feb;11(2-3):213-23. doi: 10.1078/0944-7113-00315. PMID: 15070175. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15070175/
    29. Domingues A, Sartori A, Golim MA, Valente LM, da Rosa LC, Ishikawa LL, Siani AC, Viero RM. Prevention of experimental diabetes by Uncaria tomentosa extract: Th2 polarization, regulatory T cell preservation or both? J Ethnopharmacol. 2011 Sep 1;137(1):635-42. doi: 10.1016/j.jep.2011.06.021. Epub 2011 Jun 28. PMID: 21718770. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21718770/
    30. Xu, QQ., Shaw, P.C., Hu, Z. et al. Comparison of the chemical constituents and anti-Alzheimer’s disease effects of Uncaria rhynchophylla and Uncaria tomentosa. Chin Med 16, 110 (2021). https://doi.org/10.1186/s13020-021-00514-2 https://cmjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13020-021-00514-2#:~:text=Uncaria%20tomentosa%2C%20which%20has%20similar,disease%20(AD)%20animal%20models.
    31. Feng J, Leone J, Schweig S, Zhang Y. Evaluation of Natural and Botanical Medicines for Activity Against Growing and Non-growing Forms of B. burgdorferi. Front Med (Lausanne). 2020;7:6. Published 2020 Feb 21. doi:10.3389/fmed.2020.00006 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7050641/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 5 / 5. Votes : 5

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Hericium - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.