Mucuna Pruriens, faire le plein de dopamine

5
(4)

Le mucuna pruriens ou pois mascate est une plante légumineuse qui pousse dans les régions tropicales d’Inde et d’Afrique. Il s’agit d’une plante médicinale longtemps utilisée en médecine ayurvédique (Inde) et en médecine traditionnelle au Brésil pour le traitement de la maladie de Parkinson. Le mucuna pruriens est également conseillé comme aphrodisiaque et dans le traitement de l’infertilité masculine ou féminine.

Dans cet article, nous allons faire le point sur les mécanismes d’action du mucuna pruriens, ses indications ainsi que ses posologies.

Pois de mucuna pruriens en gros plan, une cosse est ouverte en deux, couchée sur des feuilles vertes

Qu’est-ce que le mucuna pruriens ?

Le mucuna pruriens, appelé aussi pois mascate ou haricot pourpre, est une plante grimpante annuelle originaire du sud de la Chine et de l’Inde et actuellement cultivée dans les régions tropicales. Le pois mascate fait partie d’une famille de légumineuses, mucuna, comprenant environ 150 espèces et dont le mucuna pruriens possède la valeur médicinale la plus intéressante.

Il s’agit d’une plante grimpante qui peut mesurer jusqu’à 15 m de haut. Ses fleurs peuvent être blanches ou pourpres et ses gousses qui contiennent jusqu’à 6 graines, sont recouvertes de poils jaunâtres et urticants.

Cette plante est réputée en médecine ayurvédique pour ses vertus sur l’équilibre nerveux. Dans l’Himalaya, le mucuna pruriens est consommé en raison de sa teneur élevée en protéines. En Amérique centrale, les graines de la plante sont torréfiées et moulues et utilisées comme substitut du café. En effet, le goût amer de la poudre du mucuna rappelle celui du café.

En phytothérapie, ce sont les graines du mucuna qui sont utilisées et qui suscitent de plus en plus l’intérêt de la recherche scientifique, notamment pour sa composition nutritionnelle étonnante.

Composition nutritionnelle du mucuna pruriens

Le mucuna pruriens a une excellente valeur nutritionnelle et ses bienfaits sur la santé sont dus à ses principes actifs dont les principaux sont [1] :

  • Les minéraux ;
  • Les protéines alimentaires ;
  • Les acides aminés essentiels ;
  • Les acides gras ;
  • L’amidon.

D’autre part, les extraits de graines de mucuna contiennent [2, 3] :

  • Des antioxydants ;
  • Des tryptamines ;
  • De la sérotonine ;
  • Du D-chiro-inositol.

De plus, cette plante-liane contient de la L-Dopa, un précurseur de la dopamine connu sous le nom de médicament Lévodopa® [1]. C’est d’ailleurs cette concentration élevée en L-Dopa qui suscite l’intérêt des neurologues concernant l’utilisation du mucuna pruriens dans le traitement de la maladie de Parkinson. En effet, la maladie de Parkinson se caractérise par la destruction des neurones à dopamine. Une cure de pois mascate permet de réguler le taux de dopamine, raison pour laquelle les études suggèrent son efficacité dans le traitement des symptômes notamment moteurs de la maladie de Parkinson [1].

Bienfaits, vertus et effets

Le mucuna pruriens est depuis longtemps utilisé en médecine traditionnelle dans le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson, de l’infertilité masculine et en médecine ayurvédique en tant qu’aphrodisiaque pour augmenter la libido. Existe-t-il des études cliniques qui prouvent l’efficacité des composés actifs du mucuna ? Quels sont leurs mécanismes d’action ? Dans cette section, nous allons d’abord voir un aperçu global des bienfaits du pois mascate, ensuite nous allons détailler, avec des études à l’appui, l’ensemble de ces indications.

Résumé des Bienfaits du mucuna pruriens

Lutte contre la maladie de Parkinson

  • Diminution des symptômes de la maladie de Parkinson ;
  • Efficacité similaire voire supérieure aux médicaments classiques avec moins d’effets secondaires ;
  • Action neuroprotectrice des antioxydants.

Combat les troubles de la sexualité

Combat l’infertilité masculine
  • Amélioration de la qualité du sperme : concentration, nombre et motilité des spermatozoïdes ;
  • Réduction des niveaux de FSH et de prolactine.
Augmente la libido
  • Stimulation de la production de la dopamine ;
  • Traitement des troubles érectiles.

Réduit le stress

  • Réduction du stress psychologique ;
  • Réduction du taux de cortisol.

Améliore l’humeur

  • Combat la dépression ;
  • Améliore l’humeur et le plaisir.

Protègerait contre le venin de serpent

  • Prévention contre le venin de serpent ;
  • Production d’anticorps contre le venin.

Lutte contre le diabète

  • Effet hypoglycémiant : réduit le taux du glucose dans le sang.
⭐ Voici pour nous, un produit de qualité : voir le produit. Il contient un extrait de mucuna titré à 50 % en L-Dopa (soit 100 mg de L-Dopa pure).

Détails des bienfaits

► Lutte contre la maladie de Parkinson

Le mucuna pruriens diminue les symptômes de la maladie de Parkinson. En effet, plusieurs études [4, 5] ont démontré que l’extrait sec de graines de cette plante a le même effet, voire agit mieux que la Lévodopa®, médicament de référence dans le traitement de la maladie de Parkinson. D’autre part, l’administration de faibles doses du mucuna pruriens chez des patients atteints de la maladie de Parkinson a non seulement diminué les symptômes, notamment les tremblements, mais a provoqué moins d’effets secondaires que les traitements classiques [6].

Comment cela fonctionne ? La L-Dopa est le principal composé actif du mucuna susceptible d’agir contre les symptômes de la maladie de Parkinson. En effet, les patients atteints de cette maladie ont des niveaux bas en dopamine. Or, des études [1] estiment que la L-Dopa est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique et est considérée comme précurseur de la dopamine. Elle serait capable de restaurer les niveaux de la dopamine chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. De plus, des antioxydants qui composent cette plante semblent avoir également une action neuroprotectrice.

► Combat les troubles de la sexualité

Le mucuna pruriens peut combattre les troubles de la sexualité et lutter contre l’infertilité masculine. Ce sont les résultats de plusieurs études cliniques réalisées pour démontrer l’efficacité des composés actifs du mucuna sur la libido et sur les paramètres spermatiques chez l’homme.

Combat l’infertilité masculine

L’extrait de graines du mucuna améliore la motilité et le nombre de spermatozoïdes chez les hommes. C’est le résultat d’une étude réalisée sur 60 hommes atteints d’infertilité [7]. Cette étude suggère l’efficacité du mucuna pruriens dans l’amélioration de la qualité du sperme et donc de la fertilité masculine.

D’autre part, cette plante diminue les niveaux de FSH et de la prolactine chez les hommes atteints d’infertilité [8]. Or, ces deux hormones sont justement associées à l’altération de la fonction des testicules et réduisent la fertilité chez les hommes.

Augmente la libido (médecine ayurvédique)

En médecine ayurvédique, les graines du mucuna ont été longtemps utilisées en tant qu’aphrodisiaque pour améliorer la libido.

La dopamine est l’un des neurotransmetteurs les plus importants dans les comportements sexuels et la libido chez l’homme. Il existe une relation directe entre les niveaux de dopamine et la libido : l’augmentation des niveaux de dopamine augmente la libido et vice versa [8]. Le mucuna pruriens est une plante qui stimule la production de la dopamine grâce à la L-Dopa, un de ses précurseurs [1].
D’autre part, le mucuna pruriens permet de protéger le tissu érectile du stress oxydatif, ce qui suggère son efficacité dans le traitement des troubles érectiles, notamment chez les personnes diabétiques [9].

► Réduit le stress

Étant un précurseur de la dopamine, l’utilisation du mucuna pruriens est suggérée pour réduire le stress, une des causes de l’infertilité chez l’homme. En effet, une étude [7] sur trois mois a permis d’évaluer les effets des graines de mucuna pruriens sur le stress psychologique chez les hommes souffrant d’infertilité. Les résultats de cette étude ont montré une amélioration significative du stress avec une réduction du taux de cortisol parallèlement à une amélioration des paramètres spermatiques.

► Améliore l’humeur

La dopamine, un des plus importants neurotransmetteurs, semble jouer un rôle dans la motivation, le plaisir et l’humeur [10]. Ainsi, sa carence dans certaines zones spécifiques du cerveau pourrait déclencher les symptômes de la dépression. À ce titre, les scientifiques suggèrent que le mucuna pruriens pourrait avoir une action dopaminergique et améliore ainsi l’humeur. Toutefois, pour le moment, ces résultats ont été démontrés sur des modèles d’animaux. Des études sur les êtres humains sont nécessaires pour confirmer cette indication.

► Protègerait contre le venin de serpent

En médecine traditionnelle au Nigéria, les extraits de mucuna pruriens sont utilisés comme prétraitement, en prévention, contre le venin de serpent. Certaines études [11] histologiques ont démontré une certaine efficacité de mucuna sur certains tissus. Ainsi, l’extrait de mucuna pruriens a protégé les tissus cardiaques des conséquences néfastes du venin de serpent. Ces études suggèrent que le mucuna stimule la sécrétion d’anticorps contre le venin de vipère. Ces anticorps resteraient assez longtemps dans l’organisme pour stimuler le système immunitaire [1].

► Lutte contre le diabète

Le mucuna pruriens pourrait diminuer le taux de glucose dans le sang. Cet effet hypoglycémiant du mucuna semble être dû à l’une de ses molécules, le D-chiro-inositol, présent dans les racines de la plante [12]. En effet, le D-chiro-inositol imite l’effet de l’insuline et réduit ainsi la glycémie, à de fortes doses [1].

Posologie du mucuna pruriens (poudre et extrait)

Mucuna en poudre

🥄 Il existe peu d’informations concernant les dosages recommandés de mucuna pruriens. Il est donc conseillé de suivre les indications du vendeur. À ce propos, la majorité des vendeurs recommandent de consommer environ 2 g de poudre par jour au moment des repas.

Mucuna en gélules (extrait)

Concernant la posologie des gélules, il est important de vérifier si la gélule contient une simple poudre de mucuna dans lequel cas, la posologie reste la même que celle indiquée plus haut ou s’il s’agit d’un extrait titré en l-dopa.

💊 Dans le cas d’un extrait titré en l-dopa, il est conseillé de prendre entre 200 mg et 1 g d’extrait par jour. La dose exacte dépend de votre état de santé et du titrage du produit. En effet, certains produits sont standardisés à 15 % en l-dopa alors que d’autres sont titrés à 50 %. Plus le titrage en l-dopa est élevé, moins il faut consommer de quantité. Ainsi dans le cas d’un extrait sec titré à 50 % en L-dopa, il est généralement recommandé de consommer 200 mg d’extrait.

Dans tous les cas, il est recommandé de demander conseil auprès de votre médecin si vous envisagez d’entamer une cure de mucuna pruriens.

Où acheter du mucuna pruriens ?

Il est possible d’acheter de la poudre et des extraits de mucuna dans les boutiques bio ou spécialisées dans la santé. Nous vous recommandons de choisir des extraits titrés en L-Dopa afin de bénéficier des bienfaits de cette plante. De plus, il est bon de savoir que certaines préparations, surtout en cas de produits entiers, peuvent contenir des anti nutriments et des substances hallucinogènes, contrairement aux extraits titrés.

⭐ Voici pour nous, un produit de qualité : voir le produit. Il contient un extrait de mucuna titré à 50 % en L-Dopa (soit 100 mg de L-Dopa pure).

Effets indésirables

Le mucuna pruriens est généralement bien toléré et est considéré comme une plante sûre. Toutefois, certains effets indésirables modérés peuvent être observés et consistent en des troubles gastro-intestinaux, des maux de tête ou des insomnies.

Un surdosage de mucuna peut provoquer des maux de tête, de la fatigue, des tremblements, des troubles de la coordination motrice ou de la soif [5].

Contre-indications et dangers

Le mucuna pruriens est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante car c’est une plante qui inhibe la sécrétion de la prolactine, une hormone essentielle au bon déroulement de l’allaitement. Le mucuna est également contre-indiqué chez les enfants. D’autre part, en raison de sa capacité à élever les niveaux de dopamine, le mucuna pruriens est contre-indiqué chez les personnes :

  • Souffrant de dysfonctions cardiovasculaires ;
  • Atteintes de glaucome ;
  • Souffrant de neuropathies et ulcères de l’estomac ;
  • Atteintes de psychose et de schizophrénie.

Dans tous les cas, il est recommandé de demander conseil auprès d’un professionnel de la santé si vous envisagez de suivre un traitement à base de mucuna pruriens.

Avis sur le mucuna pruriens

Nous avons parcouru le web à la recherche d’avis, de témoignages et de retours d’expérience de la part de personnes qui ont utilisé des produits à base de mucuna pruriens pour ainsi avoir une idée sur l’efficacité de cette plante. La majorité des consommateurs ont senti une amélioration de leur humeur après quelques semaines d’utilisation de mucuna. Parallèlement, la consommation de produits à base de pois mascate a entraîné une amélioration de la qualité du sommeil chez eux.

D’autre part, certains patients atteints de la maladie de Parkinson ont senti une amélioration significative des symptômes, notamment des tremblements, sans ressentir le moindre effet secondaire. Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion sur l’utilisation de mucuna pruriens, nous vous invitons à faire un tour sur les forums, sites spécialisés et les boutiques en ligne qui vendent ces produits où des avis apparaissent.

Associations avec d’autres plantes ou molécules

Certaines associations entre le mucuna avec d’autres plantes médicinales et des molécules ont pour objectif d’obtenir un effet synergique et améliorer ainsi l’efficacité de cette plante. Voici les principales :

Mucuna pruriens ou ashwagandha ?

Appelé aussi le ginseng indien, l’ashwagandha est une plante reconnue pour ses effets neuroprotecteurs et antioxydants. Elle est utilisée en médecine traditionnelle indienne pour ses effets positifs sur la libido et la fertilité, sur le stress et l’inflammation. Dans une étude comparative [13], l’ashwagandha et le mucuna pruriens ont des effets positifs sur les fonctions sexuelles et la fertilité à la différence que la disponibilité de l’ashwagandha est supérieure à celle du mucuna pruriens.

Mucuna pruriens et vitamine B6

La vitamine B6 est connue pour son action positive dans le fonctionnement normal du système nerveux. L’association mucuna pruriens et vitamine B6 existe sur le marché sous forme de complément alimentaire indiquée pour booster les niveaux de dopamine.

Mucuna pruriens et ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est un végétal originaire de Chine connu pour ses effets sur le stress, l’anxiété, le cerveau et la mémoire. L’association mucuna pruriens et ginkgo biloba est utilisée pour ses effets contre la maladie de Parkinson, l’anxiété et les problèmes du cerveau.

Mucuna pruriens et rhodiola

La rhodiola est une plante antioxydante et adaptogène utilisée pour ses effets sur la mémoire et la concentration. Elle améliore en effet les capacités cérébrales. L’association mucuna pruriens et rhodiola peut être considérée comme une excellente alliance pour lutter contre le stress, les troubles de la mémoire et pour une bonne santé du système nerveux.

Mucuna pruriens ou muira puama ?

Le muira puama est utilisé en médecine traditionnelle au Brésil pour traiter les problèmes de la libido et les troubles érectiles. Cependant son efficacité à cet usage n’a pas été confirmée par des études cliniques. De son côté, le mucuna pruriens est reconnu, grâce à des études cliniques, pour son efficacité pour améliorer la libido et soigner les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson et du stress.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

Le mucuna pruriens est-il efficace pour la musculation ? (Augmentation de la testostérone)

D’après certaines études [7], les racines de mucuna pruriens auraient un effet dans l’augmentation des taux de testostérone dans le sang par la stimulation de la libération de la GnRH. Ce qui suggère son efficacité pour la musculation. De plus, le mucuna pruriens stimule la production de l’hormone de croissance (HGH) qui favorise la prise du muscle. Toutefois, avant d’utiliser le mucuna, il est essentiel de respecter les dosages.

Posologie, dosage et cure

Peut-on prendre du mucuna pruriens tous les jours ?

Pour bénéficier des bienfaits de mucuna pruriens, il est conseillé d’entamer des cures. Il est toutefois recommandé de consulter un médecin avant d’entamer une cure car les effets à long terme de cette plante médicinale ne sont pas connus. Les doses doivent également être conseillées par un professionnel de la santé.

Peut-on faire une overdose de mucuna pruriens ?

Il est possible de faire une overdose de mucuna pruriens. En effet, un traitement à base de lévodopa associée à une consommation excessive de la plante peut provoquer une overdose. Celle-ci peut se manifester par des tremblements, des maux de tête et une soif intense.

Effets secondaires, danger et contre-indications

Peut-on prendre du mucuna pruriens si on souffre de diabète ?

Le mucuna pruriens possède un effet hypoglycémiant, c’est-à-dire qu’il réduit le niveau de glucose dans le sang. Une interaction avec des médicaments antidiabétiques peut être observée si vous êtes sous traitement. Il est donc très important de consulter votre médecin si vous envisagez de consommer du pois mascate.

Le mucuna pruriens affecte-t-il le foie ?

Aucun effet indésirable ou dommage sur le foie n’a été rapporté dans la littérature médicale concernant l’utilisation de mucuna pruriens, que ce soit dans les études cliniques ou dans son utilisation quotidienne sous forme de complément alimentaire. D’autre part, les graines de mucuna pruriens semblent avoir une action restauratrice et protectrice sur les tissus hépatiques grâce à ses effets antioxydants [14]. Pour plus d’infos sur les plantes hépato protectrices, lisez notre article.

Le mucuna rend-t-il somnolent ?

Le mucuna est une plante qui contient des composés actifs dont la lévodopa ou la L-Dopa. La lévodopa est un précurseur de la dopamine. Bien qu’ils soient rares, certains effets secondaires dus à la lévodopa ont été constatés notamment la somnolence diurne et des accès de sommeil soudains.

Le mucuna est-il psychédélique ou hallucinogène ?

Les pois Mascate contiennent des tryptamines, qui sont des substances psychédéliques connues. Cependant, leur concentration est généralement très faible dans la majorité des compléments disponibles à la vente. Dans certaines études animales, le mucuna avait une légère activité hallucinogène et sédative. Par conséquent, il est théoriquement possible – mais non prouvé – que les haricots mucuna puissent avoir des effets légèrement relaxants et psychédéliques. Des études animales et cliniques sont nécessaires pour le confirmer.

Le mucuna affecte-t-il la tension artérielle ?

Le mucuna semble avoir une action antihypertensive [15]. De plus, le mucuna a un faible taux de sodium dont l’excès a tendance à favoriser la pression artérielle. Des études [16] suggèrent que les extraits de mucuna peuvent être utilisés dans la prévention de la pression artérielle.

Associations de plantes et interactions

Le mucuna interagit-il avec certains médicaments ? Si oui, lesquels ?

Le mucuna pruriens interagit avec certains médicaments. Voici les principales interactions médicamenteuses du mucuna : Antidépresseurs tricycliques, Médicaments anti-Parkinson ; Médicaments antidiabétiques ; Anesthésiants ; Hypotenseurs ; Si vous suivez un des traitements ci-dessus, il est conseillé de demander un avis du médecin.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Lampariello LR, Cortelazzo A, Guerranti R, Sticozzi C, Valacchi G. The Magic Velvet Bean of mucuna pruriens. J Tradit Complement Med. 2012;2(4):331-339.
  2. Rai SN, Birla H, Singh SS, et al. Mucuna pruriens Protects against MPTP Intoxicated Neuroinflammation in Parkinson’s Disease through NF-κB/pAKT Signaling Pathways. Front Aging Neurosci. 2017;9:421. Published 2017 Dec 19.
  3. Alrashedy NA, Molina J. The ethnobotany of psychoactive plant use: a phylogenetic perspective. PeerJ. 2016;4:e2546. Published 2016 Oct 5.
  4. Katzenschlager R, Evans A, Manson A, Patsalos PN, Ratnaraj N, Watt H, Timmermann L, Van der Giessen R, Lees AJ. Mucuna pruriens in Parkinson’s disease: a double blind clinical and pharmacological study. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2004 Dec;75(12):1672-7.
  5. An alternative medicine treatment for Parkinson’s disease: results of a multicenter clinical trial. HP-200 in Parkinson’s Disease Study Group. J Altern Complement Med. 1995 Fall;1(3):249-55.
  6. Cilia R, Laguna J, Cassani E, Cereda E, Pozzi NG, Isaias IU, Contin M, Barichella M, Pezzoli G. Mucuna pruriens in Parkinson disease: A double-blind, randomized, controlled, crossover study. Neurology. 2017 Aug 1;89(5):432-438.
  7. Shukla KK, Mahdi AA, Ahmad MK, Jaiswar SP, Shankwar SN, Tiwari SC. Mucuna pruriens Reduces Stress and Improves the Quality of Semen in Infertile Men. Evid Based Complement Alternat Med. 2010 Mar;7(1):137-44.
  8. Shukla KK, Mahdi AA, Ahmad MK, Shankhwar SN, Rajender S, Jaiswar SP. Mucuna pruriens improves male fertility by its action on the hypothalamus-pituitary-gonadal axis. Fertil Steril. 2009 Dec;92(6):1934-40.
  9. Suresh S, Prakash S. Effect of mucuna pruriens (Linn.) on oxidative stress-induced structural alteration of corpus cavernosum in streptozotocin-induced diabetic rat. J Sex Med. 2011 Jul;8(7):1943-56.
  10. Rana DG, Galani VJ. Dopamine mediated antidepressant effect of mucuna pruriens seeds in various experimental models of depression. Ayu. 2014;35(1):90-97.
  11. Fung SY, Tan NH, Sim SM, Aguiyi JC. Effect of mucuna pruriens Seed Extract Pretreatment on the Responses of Spontaneously Beating Rat Atria and Aortic Ring to Naja sputatrix (Javan Spitting Cobra) Venom. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:486390.
  12. Donati D, Lampariello LR, Pagani R, Guerranti R, Cinci G, Marinello E. Antidiabetic oligocyclitols in seeds of mucuna pruriens. Phytother Res. 2005 Dec;19(12):1057-60.
  13. Sahin K, Orhan C, Akdemir F, et al. Comparative evaluation of the sexual functions and NF-κB and Nrf2 pathways of some aphrodisiac herbal extracts in male rats. BMC Complement Altern Med. 2016;16(1):318. Published 2016 Aug 26.
  14. R, Rajesh & Singh, S. & Anandraj, Vaithy & Kumarappan, Manimekalai & Kotasthane, Dhananjay & Rajasekar, S.. (2016). THE EFFECT OF MUCUNA PRURIENS SEED EXTRACT ON PANCREAS AND LIVER OF DIABETIC WISTAR RATS. international journal of current research and review. 8.
  15. Khan MY, Kumar V. Mechanism of antihypertensive effect of mucuna pruriens L. seed extract and its isolated compounds. J Complement Integr Med. 2017 Jun 21.
  16. Chel-Guerrero L, Galicia-Martínez S, Acevedo-Fernández JJ, Santaolalla-Tapia J, Betancur-Ancona D. Evaluation of Hypotensive and Antihypertensive Effects of Velvet Bean (mucuna pruriens L.) Hydrolysates. J Med Food. 2017 Jan;20(1):37-45.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 5 / 5. Votes : 4

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.