Zinc : bienfaits, aliments, effets secondaires (guide complet)

4.7
(12)

Le zinc (Zn) est un oligo-élément métallique qui est présent dans tous les organes et les liquides de l’organisme. Il s’agit d’un élément indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme car il intervient dans plusieurs réactions chimiques et est le catalyseur de 400 enzymes essentiels au métabolisme [1]. Une carence en zinc peut provoquer de graves troubles pour la santé notamment le retard de croissance chez les enfants ou des troubles immunitaires.

À ce titre, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) suppose qu’au moins un tiers de la population mondiale est touché par une carence en zinc  et que celle-ci s’avère responsable de 16 % de toutes les infections respiratoires profondes dans le monde [2]. Heureusement, une carence peut être facilement évitée grâce au zinc apporté par l’alimentation ou par la supplémentation, si nécessaire.

Dans cet article, nous allons parler des bienfaits du zinc mais aussi de son mécanisme d’action, de ses sources alimentaires ainsi que de ses dosages adéquats.

Aliments riches en zinc : il y a de la viande, du saumon, des crevettes, des légumineuses, du fromage, des noix et des épinards sur une table en bois.

Qu’est-ce que le zinc ?

Le zinc est un oligo-élément considéré comme le plus abondant dans l’organisme humain après le fer [3]. Il se trouve principalement sur les muscles, les os et à un degré moindre, au niveau de la peau et du foie. Il intervient dans une multitude de réactions qui entrent dans les divers métabolismes de l’organisme. Il est notamment indispensable dans le métabolisme des nutriments comme les protéines et les glucides et participe tout autant à la synthèse de l’ADN. D’autre part, il joue un rôle important dans les défenses immunitaires, la division cellulaire, la vision, la croissance et la fonction thyroïdienne.

Ses rôles importants dans l’organisme n’ont été découverts que tardivement. Longtemps, on a pensé que le zinc n’avait aucune utilité, particulièrement dans les années 1920, jusque dans les années 1960, où on a pu le synthétiser et l’isoler. Depuis, l’EFSA a officiellement confirmé certaines allégations santé dont les suivantes. Le zinc contribue à :

  • à la synthèse normale de l’ADN ;
  • au métabolisme acido-basique normal (régulation de l’acidité du sang) ;
  • au métabolisme glucidique normal ;
  • aux fonctions cognitives normales ;
  • à une fertilité et une reproduction normales ;
  • au métabolisme normal des macronutriments (glucides, protéines et lipides) ;
  • au métabolisme normal des acides gras ;
  • au métabolisme normal de la vitamine A ;
  • à la synthèse protéique normale ;
  • au maintien d’os, de cheveux et d’ongles normaux ;
  • au maintien d’une peau normale ;
  • à des niveaux normaux de testostérone dans le sang ;
  • au maintien d’une vision normale ;
  • au fonctionnement normal du système immunitaire ;
  • à la protection des cellules contre le stress oxydatif.

Cet oligo-élément est donc essentiel au bon fonctionnement de notre corps, voyons tout de suite quels sont ses bienfaits validés par des études scientifiques.

Bienfaits, vertus et effets

Le zinc est un élément qui n’est pas synthétisé par l’organisme et doit donc être apporté par l’alimentation. Il joue d’importants rôles dans plusieurs processus métaboliques et sa carence peut provoquer diverses troubles pathologiques. Il intervient à ce titre dans la santé cardiovasculaire, l’immunité, la vision et la croissance. Il s’agit d’une molécule reconnue par la communauté scientifique et a fait l’objet de nombreuses études. Dans cette rubrique, nous allons d’abord citer l’ensemble des bienfaits du zinc sur la santé avant de détailler, études à l’appui, chaque vertu.

Aperçu des bienfaits

Santé cardiovasculaire

  • Relation entre des faible niveaux de zinc et les maladies cardiaques
  • Réduit les niveaux de cholestérol, LDL et lipides ce qui réduit les risques de maladies cardiaques
  • Protège le cœur contre les lésions liées aux AVC

Système immunitaire

  • Restaure l’activité des cellules immunitaires
  • Augmente la production des lymphocytes
  • Augmente la résistance aux infections
  • Réduit la durée des symptômes du rhume

Santé de la peau

  • Traite l’acrodermatite entéropathique
  • Améliore les symptômes de l’acné
  • Soigne les verrues virales
  • Traite l’herpès vaginal
  • Réduit les symptômes de la rosacée
  • Possède une action bénéfique contre l’eczéma et le psoriasis
  • Traite la dermatite séborrhéique
  • Protège contre les rayons ultraviolets

Diabète

  • Contrôle la glycémie et la fonction insulinique
  • Prédispose, en cas de carence, au prédiabète et au diabète
  • Réduit la sécrétion excessive de l’insuline

Problèmes digestifs et hépatiques

  • Répare les lésions intestinales et stabilise la muqueuse
  • Protège la muqueuse intestinale des effets de l’alcool
  • Empêche l’accumulation du cuivre dans le foie
  • Améliore les symptômes de l’hépatite

Dépression

  • Réduit les symptômes de la dépression
  • Améliore le traitement antidépresseur
  • Améliore l’humeur et réduit la colère

Appétit

  • Une carence en zinc provoque une perte d’appétit
  • Permet un retour d’appétit, un gain de poids et une amélioration du goût

Cognition

  • Améliore les capacités d’attention et de raisonnement chez les enfants
  • Réduit le déclin cognitif chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

Santé des yeux

  • Protège contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge
  • Protège contre la rétinopathie diabétique
  • Améliore l’efficacité de la vitamine A

Allergies et asthme

  • Améliore les symptômes de l’asthme
  • Réduit l’inflammation et l’hypersensibilité causée par l’allergie

Santé des os

  • Améliore et développe la densité osseuse
  • Développe la résistance osseuse
  • Prévient la perte osseuse

Cheveux

  • Améliore la croissance et la densité des cheveux
  • Possède des effets bénéfiques contre l’alopécie chez les femmes atteintes de SOPK

Fertilité (femme et homme)

  • Une carence est associée à des troubles de la fertilité
  • Permet d’augmenter le nombre de spermatozoïdes, de testostérone et de DHT

Bucco-dentaire

  • Efficace contre la plaque dentaire
  • Efficace contre la gingivite et la mauvaise haleine

Covid-19

  • Améliore la clairance mucociliaire
  • Renforce l’intégrité de l’épithélium
  • Diminue la réplication virale
  • Préserve l’immunité antivirale
  • Atténue le risque d’hyper-inflammation
  • Soutient les effets antioxydants
  • Réduit les lésions pulmonaires
  • Minimise les infections secondaires.

Zinc : boite de compléments alimentaires bio (gélules) de la marque française Dynveo. Fond blanc avec des amandes en arrière plan, derrière la boite. La mention acheter est sur fond vert, en bas de l'image. Vous êtes nombreux à nous demander où acheter du zinc de qualité. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit de zinc bisglycinate chélaté 100 % pur, sans excipients ou additifs. De plus, ce produit est garanti sans OGM et végétalien. Une capsule apporte 10 mg de zinc soit l’apport journalier recommandé.

Détail des bienfaits

Santé cardiovasculaire

Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.Le zinc est un élément essentiel pour le bon fonctionnement du système cardiaque. Des recherches ont révélé la relation qui existe entre de faibles niveaux de zinc dans l’organisme et les maladies cardiaques comme l’insuffisance cardiaque, les troubles coronariens, l’athérosclérose ou les douleurs thoraciques [4-6].

Dans une méta-analyse de plusieurs études qui ont touché plus de 14 000 patients, sa supplémentation a permis de réduire les niveaux des cholestérol total, des LDL et des lipides dans le sang ce qui contribue à une réduction des risques de maladies cardiaques [7].

D’autre part, cet oligo-élément semble protéger le cœur des lésions associées aux accidents vasculaires cérébraux [5].

Système immunitaire

Le zinc est essentiel pour le bon développement et fonctionnement des cellules immunitaires. Certaines études cliniques ont révélé qu’une supplémentation en zinc permet de restaurer l’activité des Natural killer (cellules immunitaires capables de tuer les cellules infectées) et d’augmenter la production des lymphocytes ainsi que la résistance aux infections [8-11].

D’autre part, une administration de zinc chez des enfants malnutris a permis de réduire l’incidence et la gravité des diarrhées, des infections respiratoires et du paludisme, ainsi que le rhume et l’hépatite C [11-14]. Sous forme de complément alimentaire, il est également connu pour son efficacité dans le traitement du rhume en réduisant la durée des symptômes [15].

Santé de la peau

Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleLe zinc est un élément important pour une bonne santé de la peau et peut être bénéfique pour diverses affections cutanées. En effet, son administration chez des patients atteints d’acrodermatite entéropathique permet une guérison complète [16]. L’acrodermatite entéropathique est une maladie génétique qui affecte l’absorption du zinc et est caractérisée par une irritation de la peau, une chute de cheveux et l’augmentation des infections.

De plus, une supplémentation en zinc a permis d’améliorer le tableau clinique des patients atteints d’acné [17] alors qu’un traitement par voie orale ou topique a permis de traiter des patients atteints de verrues virales [18]. Par ailleurs, une supplémentation orale a été efficace dans le traitement de l’herpès génital [19] et a réduit les symptômes de la rosacée [20]. En raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, le zinc semble également avoir une action bénéfique dans le traitement de l’eczéma et du psoriasis [21, 22].

En outre, les shampooings à base de zinc ont montré une certaine efficacité dans le traitement de la dermatite séborrhéique (pellicules) en réduisant la desquamation et l’inflammation [23]. Enfin, cet oligo-élément peut également protéger contre les dommages causés par les rayons ultraviolets lorsqu’il est utilisé sous forme de crème solaire [24].

Diabète

Le zinc semble avoir une action bénéfique dans le contrôle de la glycémie et contre le diabète. En effet, une méta-analyse de 22 études a permis de suggérer qu’une supplémentation possède des avantages considérables dans le contrôle de la glycémie et de la fonction insulinique [25]. C’est à ce titre que certaines études sur des patients prédiabétiques et diabétiques ont révélé que ces derniers étaient plus susceptibles de développer des carences en zinc [26].

D’autre part, le zinc semble imiter l’action de l’insuline et réduit sa sécrétion excessive au niveau du pancréas ce qui permet de protéger ce dernier [27].

Problèmes digestifs et hépatiques

Homme qui se tient le ventre avec les deux mains sur son ventre. Plan de près.Le zinc peut avoir un effet bénéfique sur le fonctionnement du système digestif et améliore la fonction hépatique. En effet, une carence peut provoquer des effets néfastes sur le système digestif comme la diarrhée, les maladies inflammatoires de la muqueuse intestinale et la dyspepsie. Ces troubles peuvent être soignés de façon efficace par une supplémentation en zinc [28]. D’autre part, il permet de réparer les lésions et stabiliser la muqueuse intestinale tout en protégeant cette dernière des effets de l’alcool [29, 30].

Enfin, le zinc permet de protéger le foie, notamment chez les personnes atteintes de cirrhose en empêchant l’accumulation du cuivre qui peut endommager le foie [31]. De plus, cet oligo-élément a amélioré le résultat de 62 patients atteints d’hépatite C qui, non traitée, provoque une cicatrisation au niveau du foie [32].

Dépression

Le zinc semble avoir une action positive chez les patients atteints de dépression. En effet, une méta-analyse d’une dizaine d’études a permis de suggérer que des taux faibles en zinc étaient associés à des symptômes dépressifs plus sévères [33]. De plus, sa supplémentation a permis d’améliorer l’efficacité du traitement antidépresseur [34].

Enfin, cet oligo-élément est efficace dans l’amélioration de l’humeur, réduit la colère et les symptômes de la dépression [35].

Appétit

L’un des principaux symptômes d’une carence en zinc est la perte d’appétit. C’est à ce titre qu’une association entre anorexie et faible taux de zinc a été observée [36]. De plus, plusieurs études [37-39] ont permis de révéler qu’une supplémentation a permis un gain de poids rapide (en masse et en muscle), un retour d’appétit et une amélioration du goût.

Cognition

Cerveau dessiné au dessus d'une main.Le zinc améliore les fonctions cognitives comme les performances mentales et la mémoire. C’est ce qu’affirment en tout cas certaines études réalisées pour évaluer ses effets sur les fonctions cognitives. En effet, une étude réalisée sur des enfants a révélé que le zinc permet d’améliorer les capacités d’attention et de raisonnement [40].

De plus, il a permis de réduire le déclin cognitif chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer en réduisant les niveaux de cuivre [41].

Bien qu’ils soient encourageants, ces résultats nécessitent toutefois d’autres recherches plus approfondies.

Santé des yeux

Le zinc est un oligo-élément indispensable pour une bonne santé oculaire. En effet, d’après certaines recherches, il peut ralentir les effets de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une maladie oculaire qui touche les personnes âgées causée par le stress oxydatif [42]. D’autre part, grâce à la capacité du zinc à réduire le stress oxydatif, il serait capable de protéger contre la rétinopathie diabétique [43]. De plus, une étude a révélé qu’il permet d’améliorer l’efficacité de la vitamine A, dont la carence peut provoquer la cécité nocturne [44].

Allergies et asthme

Le zinc semble une molécule sûre et efficace pour l’amélioration des symptômes des allergies et de l’asthme. Une association entre des faibles niveaux de zinc et des symptômes asthmatiques plus graves chez les enfants a été observée [45]. En effet, dans une étude réalisée sur 284 enfants asthmatiques, il a amélioré les symptômes de l’asthme notamment de la toux, de la respiration sifflante et de l’essoufflement [46].

D’autre part, il a également réduit l’hypersensibilité et l’inflammation des voies respiratoires causées par l’allergie [45] en augmentant la concentration des lymphocytes T régulateurs et en réduisant la prolifération des cellules mononucléées [47].

Ces résultats bien qu’encourageants doivent être confirmés par des études plus approfondies.

Santé des os

Le zinc semble protéger et améliorer la santé osseuse. C’est ce qu’affirment certaines études et recherches cliniques réalisées dans le but d’évaluer les effets du zinc sur la santé des os. En effet, une étude a révélé que la supplémentation a amélioré la densité osseuse chez des jeunes patients atteints de troubles sanguins [48]. Une autre étude a démontré l’efficacité du zinc pour prévenir la perte osseuse et développer la densité et la résistance des os [49].

Cheveux

Le zinc permet-il d’améliorer la croissance ou de limiter la perte des cheveux ? C’est ce qu’affirment certaines études. En effet, dans une étude réalisée sur 200 personnes, le zinc, appliqué par voie topique, a amélioré la croissance des cheveux et est impliqué dans l’amélioration de la densité des cheveux [50].

Une autre étude réalisée sur des femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) a révélé que cet oligo-élément possède des effets bénéfiques sur l’alopécie [51].

Fertilité (femme et homme)

Une carence en zinc est généralement associée à un déséquilibre hormonal ovarien chez les femmes qui peut provoquer des menstruations irrégulières et des troubles de la fertilité [52].

Chez l’homme, un niveau normal en zinc dans le liquide séminal est généralement positivement associé à des paramètres spermatiques normaux (nombre de spermatozoïdes, mobilité et viabilité) [53]. Chez les hommes infertiles, une supplémentation permet d’augmenter le nombre de spermatozoïdes, de testostérone et de DHT [54].

Bucco-dentaire

Cet oligo-élément permet de protéger et d’améliorer la santé bucco-dentaire. En effet, les bains de bouche à base de zinc se sont avérés efficaces contre la formation de la plaque dentaire [55]. Les produits bucco-dentaires à base de zinc comme les dentifrices et les bains de bouche peuvent être efficaces contre les gingivites et la mauvaise haleine [56].

Le zinc est-il bénéfique contre la Covid-19 ?

Bien que de plus amples études soient nécessaires, les preuves actuelles de la littérature scientifique suggèrent fortement de grands avantages de la supplémentation en zinc. La supplémentation en zinc améliore la clairance mucociliaire, renforce l’intégrité de l’épithélium, diminue la réplication virale, préserve l’immunité antivirale, atténue le risque d’hyper-inflammation, soutient les effets antioxydants et réduit ainsi les lésions pulmonaires, minimisant ainsi les infections secondaires [57].

Or, tous ces paramètres sont essentiels lors d’une infection à coronavirus. En effet, l’amélioration de la clairance ciliaire n’améliore pas seulement l’élimination des particules virales, elle réduit également le risque d’infections bactériennes secondaires. De plus, des troubles de l’intégrité de l’épithélium respiratoire facilitent l’entrée du virus ainsi que des agents pathogènes co-infectieux et peuvent conduire à des agents pathogènes entrant dans la circulation sanguine.

Par ailleurs, en tant que virus, le SRAS-CoV2 dépend fortement du métabolisme de la cellule hôte. Or, les effets antiviraux directs du zinc ont été démontrés dans divers cas, qui ont été examinés en détail. Il a notamment été suggéré que le zinc peut empêcher la fusion avec la membrane de l’hôte, diminuer la fonction de la polymérase virale, altérer la traduction et le traitement des protéines, bloquer la libération des particules virales et déstabiliser l’enveloppe virale. Tout cela participe directement à l’inhibition de la réplication virale.

Enfin, Le zinc équilibre la réponse immunitaire pendant les maladies infectieuses limitant le risque d’hyper-inflammation et d’oxydation et donc de lésions pulmonaires et d’autres effets secondaires de la Covid-19, notamment de la redoutable tempête de cytokines.

Selon les scientifiques, les patients atteints de maladies chroniques et la plupart des autres groupes à risque de COVID-19, surtout les sujets plus âgés, en bénéficieraient très probablement :

« La supplémentation préventive des sujets des groupes à risque devrait commencer dès maintenant, car le zinc est une option rentable, disponible dans le monde et simple à utiliser avec peu ou pas d’effets secondaires. Les premiers essais cliniques sur la supplémentation en zinc seul et en association avec d’autres médicaments comme la chloroquine ont été enregistrés. Ainsi, les premiers résultats et schémas thérapeutiques concernant la supplémentation en zinc pour les groupes à risque et les patients COVID-19 peuvent être anticipés bientôt » [57].

Sources alimentaires dE zinc

Le zinc est une molécule très importante pour le bon fonctionnement de l’organisme. Comme notre organisme ne la synthétise pas, elle est essentiellement apportée dans notre alimentation. Les aliments les plus riches en zinc sont les aliments d’origine animale puis viennent ensuite les oléagineux et les céréales. Voici les principales sources alimentaires du zinc [58] :

Aliments d’origine animale (100 g)Teneur moyenne (mg)
Huître, crue22,5
Crabe, miettes et ou pattes décortiquées, appertisé, égoutté11,9
Bœuf, jarret, bouilli/cuit à l’eau ou braisé11
Veau, jarret, braisé ou bouilli8,81
Langouste, bouillie/cuite à l’eau7,27
Agneau, collier, braisé ou bouilli7,14
Jambon cuit, supérieur, découenné6,5
Œuf, jaune (jaune d’œuf), en poudre6,33
Gésier, canard, confit, appertisé6
Araignée de mer, cuite5,9
Mont d’or8
Carré de l’Est6
Gruyère4,89
Beaufort4,75
Mimolette vieille4,5
Reblochon4,44
Emmental ou emmenthal râpé4,4
Aliments d’origine végétale (100 g)Teneur moyenne (mg)
Sésame, grillé, graine décortiquée10,2
Cucurbitacées, graine7,81
Champignon shiitake (lentin comestible) séché7,66
Luzerne, graine6,9
Lin, graine6,05
Noix de cajou, grillée à sec, non salée5,6
Pignon de pin5,6
Tournesol, graine, grillé, salé5,29
Lin, brun, graine5,1
Lupin, graine crue4,75
Tahin ou Purée de sésame4,62
Noix de pécan4,61
Chia, graine, séchée4,58
Noix du Brésil4,13
Avoine, crue3,97
Flocon d’avoine3,33
Farine de millet3,1
Farine de pois chiche2,81
Farine d’épeautre (grand épeautre)2,8
Beurre de cacahuète ou Pâte d’arachide2,76
Noix, séchée, cerneaux2,7
Noisette grillée2,5
Mélange apéritif de graines et raisins secs2,4
Noisette2,3
Pistache, grillée2,3
Champignon, morille, crue2,03
Tomate, séchée1,99
Oignon, séché1,89
Lentille, germée1,51
Champignon, lentin comestible ou shiitaké, cuit1,33
Lentille corail, bouillie/cuite à l’eau1,3
Noix de macadamia1,3
Noix de coco, sèche1,26
Lentille verte, bouillie/cuite à l’eau1,25
Haricot coco, bouilli/cuit à l’eau1,2
Quinoa, bouilli/cuit à l’eau, non salé1,2
Haricot blanc, appertisé, égoutté1,12
Farine de châtaigne1,1
Lentille blonde, bouillie/cuite à l’eau1,1
Pois chiche, bouilli/cuit à l’eau1,1
Fève, bouillie/cuite à l’eau1
Petits pois, crus1
Lentille, bouillie/cuite à l’eau0,98
Haricot rouge, bouilli/cuit à l’eau0,94
Pois chiche, appertisé, égoutté0,93
Luzerne, graine germée0,92
Légume sec, cuit (aliment moyen)0,9
Champignon de Paris, bouilli/cuit à l’eau0,87
Champignon, chanterelle ou girolle, crue0,84
Haricot mungo, bouilli/cuit à l’eau0,83
Épinard, cru0,82

Conditionnement du zinc sur le marché

Le zinc est un oligo-élément indispensable pour notre santé. En cas de carence, une supplémentation peut vous être proposée par votre médecin. Il faut savoir qu’il existe différentes formes galéniques sur le marché qui varient en fonction de l’utilisation et de l’indication thérapeutique du complément alimentaire.

En général, sur le marché, on peut trouver le zinc sous forme de comprimés ou de gélules, prescrits par un médecin dans le but de renforcer vos défenses immunitaires ou bien une crème ou sérum sous une forme d’oxyde de zinc généralement proposée pour les troubles de la peau comme les irritations ou les érythèmes fessiers chez le bébé. Enfin, d’autres formes existent comme les ampoules buvables.

Où acheter du zinc de qualité ?

Comme toujours, tous les produits ne se valent pas et certains vendeurs ne se gênent pas pour insérer des excipients bas de gamme pour faire baisser le prix de leurs produits. Il est alors important de veiller à ce que la composition soit propre pour profiter des bienfaits de cet oligo-élément.

Zinc : boite de compléments alimentaires bio (gélules) de la marque française Dynveo. Fond blanc avec des amandes en arrière plan, derrière la boite. La mention acheter est sur fond vert, en bas de l'image.Par ailleurs, il existe différentes formes de zinc sur le marché : oxyde de zinc, sulfate de zinc, zinc picolinate, orotate, gluconate… Mais le zinc bisglycinate est celui qui possède la meilleure biodisponibilité. De plus, le zinc chélaté est une forme de zinc organique, cela signifie qu’il est lié à un acide aminé. C’est cette forme organique qui est majoritaire dans les végétaux et qui est la plus assimilable par l’organisme.

Vous êtes nombreux à nous demander où acheter du zinc de qualité. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit de sa forme bisglycinate chélaté 100 % pur, sans excipients ou additifs. De plus, ce produit est garanti sans OGM et végétalien. Une capsule apporte 10 mg de zinc soit l’apport journalier recommandé.

Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

Posologie

💊 Les apports journaliers recommandés sont de 9,4 à 14 mg chez les hommes et de 7,5 à 11 mg chez les femmes [59].

💡 Bon à savoir : pourquoi une telle fourchette ? Les besoins augmentent si l’apport en phytates est élevé. Les phytates se trouvent généralement dans les produits céréaliers complets, les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots rouges, pois cassés, etc.), les oléagineux (noix, noisettes, amandes, etc.) et les graines. Elles sont aussi présentes dans le soja et certains tubercules. De ce fait, l’apport en zinc (tout comme en calcium et fer) doit être plus élevé chez les personnes ayant un régime végétarien ou végétalien.

D’autre part, en cas de cure, la dose varie en fonction de l’indication thérapeutique, il est donc conseillé de consulter un médecin avant d’entamer une cure de zinc. La dose maximale à ne pas dépasser est estimée entre 25 et 40 mg / jour [60].

Effets indésirables

En règle générale, les compléments alimentaires à base de zinc sont bien tolérés et sûrs et ne provoquent pas d’effets indésirables. Cependant, en cas d’un surdosage, des troubles digestifs comme la diarrhée, des vomissements et une perte d’appétit peuvent apparaître.

Les effets à long terme d’une prise de grandes quantités peuvent consister en une altération de la fonction en fer et une diminution des défenses immunitaires [59].

Contre-indications et dangers

Une cure de zinc est déconseillée si vous suivez une cure en fer. En effet, le fer a tendance à empêcher l’absorption du zinc. Voilà pourquoi il est également conseillé d’espacer la prise du zinc avec les repas pour éviter une interaction entre le fer de votre repas avec le zinc.

D’autre part, en cas d’infection bactérienne, la prise de zinc est déconseillée car elle favorise la prolifération des bactéries. De plus, cet oligo-élément peut interagir avec certains antibiotiques comme les quinolones et les tétracyclines, il est donc conseillé de ne pas entamer une cure si vous êtes sous traitement.

Il existe d’autres interactions entre le zinc et certains médicaments, il faut donc éviter de les prendre à la fois avec les diurétiques et les médicaments contre la tension artérielle.

Avis sur le zinc

Nous avons parcouru plusieurs sites et forums spécialisés pour nous faire une opinion sur les compléments alimentaires à base de zinc. Le retour d’expérience des consommateurs a été à l’unanimité positif. En effet, les compléments alimentaires sont de plus en plus utilisés car efficaces notamment en cas de carence et pour le traitement ou la prévention de certaines maladies. Certains utilisateurs ont loué l’efficacité des compléments de zinc pour renforcer leur immunité dans le cas d’infections notamment le rhume. De plus, cet oligo-élément a également permis d’améliorer les humeurs (dont la colère) ainsi que les fonctions cognitives comme la mémoire, la concentration ou l’apprentissage.

Le zinc est depuis longtemps reconnu par la communauté et les instances de santé comme un oligo-élément indispensable et essentiel dans divers domaines thérapeutiques. Les médecins praticiens n’hésitent pas à le prescrire à leurs patients.

Pour vous faire votre opinion, nous vous invitons à faire un tour sur les sites spécialisés, les forums ou sur les boutiques en ligne de vente des produits à base de zinc où vous trouverez des avis de consommateurs.

Association avec des plantes ou molécules

Afin d’optimiser ou d’accentuer les effets du zinc, certains préparateurs associent cette molécule à d’autres substances pour obtenir plus d’efficacité. Voici les principales associations qui impliquent le zinc :

Zinc et sélénium

Le sélénium est un oligo-élément reconnu pour ses propriétés antioxydantes puissantes. Il joue également un rôle important dans l’amélioration des défenses immunitaires. Il est donc très intéressant d’associer le zinc et le sélénium car ils possèdent une action synergique qui peut être utile pour profiter d’un pouvoir antioxydant puissant.

Zinc et magnésium

Le magnésium est un oligo-élément essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il intervient notamment pour réduire la fatigue, dans la santé osseuse et dans la fonction musculaire. Cette association zinc-magnésium peut être une excellente alliance contre la fatigue, le stress et pour une meilleure détente musculaire.

Zinc et vitamine C

La vitamine C est une molécule qui participe à une centaine de réactions dans notre organisme. Il s’agit d’un antioxydant puissant qui joue un rôle fondamental dans nos défenses immunitaires. L’associations zinc-vitamine C est donc le duo parfait pour faire face aux infections car elle stimule les défenses de l’organisme et permet de combattre la maladie.

Zinc et vitamine D

La vitamine D, dans sa forme active, est reconnue pour avoir une action immunomodulatrice, c’est-à-dire qu’elle stimule ou freine la réaction immunitaire en fonction de la réponse immunitaire du patient. L’association zinc-vitamine D est probablement l’alliance de choix pour stimuler et réguler l’immunité dans le cas d’une infection.

Zinc et l-carnosine

La L-carnosine est une molécule produite à la suite de l’ingestion des viandes. Il s’agit d’un dipeptide qui possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Cette molécule est reconnue pour sa capacité à booster l’immunité. L’association zinc-L-carnosine peut être une excellente solution pendant la période de froid pour combattre les infections comme la grippe ou les rhumes.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits, vertus et propriétés

Le zinc est-il bon pour traiter l’acné ?

Le zinc est connu pour sa capacité à traiter divers troubles de la peau notamment l’acné. En effet, d’après une étude [17], l’administration de zinc permet d’améliorer les symptômes de l’acné. Il faut savoir que cet oligo-élément possède des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et cicatrisantes qui lui confèrent cette vertu d’améliorer le tableau clinique de l’acné.

Le zinc est-il bénéfique pour la musculation ?

D’après une étude [54], la consommation du zinc peut augmenter la concentration de testostérone, une hormone anabolisante qui stimule la prise de masse musculaire. Cependant, il est nécessaire de connaître le dosage précis car un surdosage peut provoquer certains troubles

Peut-on prendre du zinc pendant la grossesse ? Quels bienfaits ?

Le zinc est un élément important pour notre santé. Les besoins de la femme augmentent donc pendant la grossesse et il est essentiel d’avoir des apports suffisants car une carence peut avoir des conséquences néfastes sur le développement du bébé. Cependant, une alimentation variée et équilibrée permet d’apporter suffisamment de zinc pour ne pas avoir de carence.

Un apport suffisant en zinc pendant la grossesse est donc important non seulement pour la femme enceinte mais aussi pour le bébé. En effet, le bébé en a besoin pour le développement de ses cellules et de son cerveau et la femme enceinte pour renforcer ses défenses immunitaires [61].

Le zinc augmente-t-il la testostérone ?

D’après certaines recherches, le zinc augmente la testostérone [54]. En effet, il zinc intervient dans la spermatogenèse, c’est-à-dire la production des spermatozoïdes mais aussi dans la stéroïdogenèse de la testostérone, c’est-à-dire, le processus de production de l’hormone masculine [62].

Qualité de produit

Est-ce que le zinc bio existe ?

Le zinc est un métal, il n’est donc de base, pas possible de le cultiver de manière biologique (cela s’applique uniquement aux végétaux et aux animaux). Toutefois, cet oligo-élément peut également être extrait de certains végétaux dont notamment du fucus (une algue brune présente dans les côtes atlantiques et cultivée en France, principalement en Bretagne). Dans ce cas, le zinc bio existe car il s’agit d’un zinc 100% naturel, végétal et biologique. Toutefois, c’est alors un extrait d’algue bio riche en zinc que vous achetez et non du zinc pur.

Références scientifiques

Voir les références

  1. McCall KA, Huang C, Fierke CA. Function and mechanism of zinc metalloenzymes. J Nutr. 2000 May;130(5S Suppl):1437S-46S.
  2. World Health Organization. The World Health report 2002Midwifery. 2003;19(1):72-73.
  3. John E, Laskow TC, Buchser WJ, et al. Zinc in innate and adaptive tumor immunity. J Transl Med. 2010;8:118. Published 2010 Nov 18.
  4. Eby GA, Halcomb WW. High-dose zinc to terminate angina pectoris: a review and hypothesis for action by ICAM inhibition. Med Hypotheses. 2006;66(1):169-72.
  5. Xu Z, Zhou J. Zinc and myocardial ischemia/reperfusion injury. Biometals. 2013 Dec;26(6):863-78.
  6. Islamoglu Y, Evliyaoglu O, Tekbas E, Cil H, Elbey MA, Atilgan Z, Kaya H, Bilik Z, Akyuz A, Alan S. The relationship between serum levels of Zn and Cu and severity of coronary atherosclerosis. Biol Trace Elem Res. 2011 Dec;144(1-3):436-44.
  7. Ranasinghe P, Wathurapatha WS, Ishara MH, et al. Effects of Zinc supplementation on serum lipids: a systematic review and meta-analysis. Nutr Metab (Lond). 2015;12:26. Published 2015 Aug 4.
  8. Shankar AH, Prasad AS. Zinc and immune function: the biological basis of altered resistance to infection. Am J Clin Nutr. 1998 Aug;68(2 Suppl):447S-463S.
  9. Barnett JB, Dao MC, Hamer DH, Kandel R, Brandeis G, Wu D, Dallal GE, Jacques PF, Schreiber R, Kong E, Meydani SN. Effect of zinc supplementation on serum zinc concentration and T cell proliferation in nursing home elderly: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Am J Clin Nutr. 2016 Mar;103(3):942-51.
  10. Fraker PJ, King LE, Laakko T, Vollmer TL. The dynamic link between the integrity of the immune system and zinc status. J Nutr. 2000 May;130(5S Suppl):1399S-406S.
  11. Bhutta ZA, Bird SM, Black RE, Brown KH, Gardner JM, Hidayat A, Khatun F, Martorell R, Ninh NX, Penny ME, Rosado JL, Roy SK, Ruel M, Sazawal S, Shankar A. Therapeutic effects of oral zinc in acute and persistent diarrhea in children in developing countries: pooled analysis of randomized controlled trials. Am J Clin Nutr. 2000 Dec;72(6):1516-22.
  12. Valavi E, Hakimzadeh M, Shamsizadeh A, Aminzadeh M, Alghasi A. The efficacy of zinc supplementation on outcome of children with severe pneumonia. A randomized double-blind placebo-controlled clinical trial. Indian J Pediatr. 2011 Sep;78(9):1079-84.
  13. Sazawal S, Black RE, Jalla S, Mazumdar S, Sinha A, Bhan MK. Zinc supplementation reduces the incidence of acute lower respiratory infections in infants and preschool children: a double-blind, controlled trial. Pediatrics. 1998 Jul;102(1 Pt 1):1-5. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9651405/
  14. Prasad AS. Impact of the discovery of human zinc deficiency on health. J Am Coll Nutr. 2009 Jun;28(3):257-65. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20150599/
  15. Hemilä H. Zinc lozenges and the common cold: a meta-analysis comparing zinc acetate and zinc gluconate, and the role of zinc dosage. JRSM Open. 2017;8(5):2054270417694291. Published 2017 May 2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5418896/
  16. Gupta M, Mahajan VK, Mehta KS, Chauhan PS. Zinc therapy in dermatology: a review. Dermatol Res Pract. 2014;2014:709152. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4120804/
  17. Göransson K, Lidén S, Odsell L. Oral zinc in acne vulgaris: a clinical and methodological study. Acta Derm Venereol. 1978;58(5):443-8. PMID: 82356. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/82356/
  18. Sharquie KE, Khorsheed AA, Al-Nuaimy AA. Topical zinc sulphate solution for treatment of viral warts. Saudi Med J. 2007 Sep;28(9):1418-21. PMID: 17768472. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17768472/
  19. Fernández-Romero JA, Abraham CJ, Rodriguez A, Kizima L, Jean-Pierre N, Menon R, Begay O, Seidor S, Ford BE, Gil PI, Peters J, Katz D, Robbiani M, Zydowsky TM. Zinc acetate/carrageenan gels exhibit potent activity in vivo against high-dose herpes simplex virus 2 vaginal and rectal challenge. Antimicrob Agents Chemother. 2012 Jan;56(1):358-68. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22064530/
  20. Sharquie KE, Najim RA, Al-Salman HN. Oral zinc sulfate in the treatment of rosacea: a double-blind, placebo-controlled study. Int J Dermatol. 2006 Jul;45(7):857-61. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16863527/
  21. Wiegand C, Hipler UC, Boldt S, Strehle J, Wollina U. Skin-protective effects of a zinc oxide-functionalized textile and its relevance for atopic dermatitis. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2013 May 6;6:115-21. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23696710/
  22. Crutchfield CE 3rd, Lewis EJ, Zelickson BD. The highly effective use of topical zinc pyrithione in the treatment of psoriasis: a case report. Dermatol Online J. 1997 Mar;3(1):3. PMID: 9141364. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9141364/
  23. Marks R, Pearse AD, Walker AP. The effects of a shampoo containing zinc pyrithione on the control of dandruff. Br J Dermatol. 1985 Apr;112(4):415-22. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3158327/
  24. Gonzaga ER. Role of UV light in photodamage, skin aging, and skin cancer: importance of photoprotection. Am J Clin Dermatol. 2009;10 Suppl 1:19-24. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19209950/
  25. Jayawardena R, Ranasinghe P, Galappatthy P, Malkanthi R, Constantine G, Katulanda P. Effects of zinc supplementation on diabetes mellitus: a systematic review and meta-analysis. Diabetol Metab Syndr. 2012 Apr 19;4(1):13. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22515411/
  26. Islam MR, Arslan I, Attia J, McEvoy M, McElduff P, Basher A, Rahman W, Peel R, Akhter A, Akter S, Vashum KP, Milton AH. Is serum zinc level associated with prediabetes and diabetes?: a cross-sectional study from Bangladesh. PLoS One. 2013 Apr 17;8(4):e61776. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23613929/
  27. Sprietsma JE, Schuitemaker GE. Diabetes can be prevented by reducing insulin production. Med Hypotheses. 1994 Jan;42(1):15-23.  https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8196555/
  28. Skrovanek S, DiGuilio K, Bailey R, et al. Zinc and gastrointestinal disease. World J Gastrointest Pathophysiol. 2014;5(4):496-513. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4231515/
  29. Mahmood A, FitzGerald AJ, Marchbank T, et al. Zinc carnosine, a health food supplement that stabilises small bowel integrity and stimulates gut repair processes. Gut. 2007;56(2):168-175.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1856764/
  30. Sturniolo GC, Di Leo V, Ferronato A, D’Odorico A, D’Incà R. Zinc supplementation tightens « leaky gut » in Crohn’s disease. Inflamm Bowel Dis. 2001 May;7(2):94-8. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11383597/
  31. Somi MH, Rezaeifar P, Ostad Rahimi A, Moshrefi B. Effects of low dose zinc supplementation on biochemical markers in non-alcoholic cirrhosis: a randomized clinical trial. Arch Iran Med. 2012 Aug;15(8):472-6. PMID: 22827782. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22827782/
  32. Matsumura H, Nirei K, Nakamura H, Arakawa Y, Higuchi T, Hayashi J, Yamagami H, Matsuoka S, Ogawa M, Nakajima N, Tanaka N, Moriyama M. Zinc supplementation therapy improves the outcome of patients with chronic hepatitis C. J Clin Biochem Nutr. 2012 Nov;51(3):178-84. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23170044/
  33. Swardfager W, Herrmann N, Mazereeuw G, Goldberger K, Harimoto T, Lanctôt KL. Zinc in depression: a meta-analysis. Biol Psychiatry. 2013 Dec 15;74(12):872-8. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23806573/
  34. Nowak G, Siwek M, Dudek D, Zieba A, Pilc A. Effect of zinc supplementation on antidepressant therapy in unipolar depression: a preliminary placebo-controlled study. Pol J Pharmacol. 2003 Nov-Dec;55(6):1143-7. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14730113/
  35. Sawada T, Yokoi K. Effect of zinc supplementation on mood states in young women: a pilot study. Eur J Clin Nutr. 2010 Mar;64(3):331-3. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20087376/
  36. Katz RL, Keen CL, Litt IF, Hurley LS, Kellams-Harrison KM, Glader LJ. Zinc deficiency in anorexia nervosa. J Adolesc Health Care. 1987 Sep;8(5):400-6. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3312133/
  37. Birmingham CL, Gritzner S. How does zinc supplementation benefit anorexia nervosa? Eat Weight Disord. 2006 Dec;11(4):e109-11. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17272939/
  38. Birmingham CL, Goldner EM, Bakan R. Controlled trial of zinc supplementation in anorexia nervosa. Int J Eat Disord. 1994 Apr;15(3):251-5. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8199605/
  39. Safai-Kutti S. Oral zinc supplementation in anorexia nervosa. Acta Psychiatr Scand Suppl. 1990;361:14-7. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2291418/
  40. Penland JG, Sandstead HH, Alcock NW, Dayal HH, Chen XC, Li JS, Zhao F, Yang JJ. A preliminary report: effects of zinc and micronutrient repletion on growth and neuropsychological function of urban Chinese children. J Am Coll Nutr. 1997 Jun;16(3):268-72. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9176834/
  41. Brewer GJ. Alzheimer’s disease causation by copper toxicity and treatment with zinc. Front Aging Neurosci. 2014;6:92. Published 2014 May 16. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4030141/
  42. Olson JH, Erie JC, Bakri SJ. Nutritional supplementation and age-related macular degeneration. Semin Ophthalmol. 2011 May;26(3):131-6. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21609225/
  43. Miao X, Sun W, Miao L, et al. Zinc and diabetic retinopathy. J Diabetes Res. 2013;2013:425854. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3647550/
  44. Christian P, Khatry SK, Yamini S, Stallings R, LeClerq SC, Shrestha SR, Pradhan EK, West KP Jr. Zinc supplementation might potentiate the effect of vitamin A in restoring night vision in pregnant Nepalese women. Am J Clin Nutr. 2001 Jun;73(6):1045-51. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11382658/
  45. Khanbabaee G, Omidian A, Imanzadeh F, Adibeshgh F, Ashayeripanah M, Rezaei N. Serum level of zinc in asthmatic patients: a case-control study. Allergol Immunopathol (Madr). 2014 Jan-Feb;42(1):19-21. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23312452/
  46. Ghaffari J, Khalilian A, Salehifar E, Khorasani E, Rezaii MS. Effect of zinc supplementation in children with asthma: a randomized, placebo-controlled trial in northern Islamic Republic of Iran. East Mediterr Health J. 2014 Jun 18;20(6):391-6. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24960516/
  47. Rosenkranz E, Hilgers RD, Uciechowski P, Petersen A, Plümäkers B, Rink L. Zinc enhances the number of regulatory T cells in allergen-stimulated cells from atopic subjects. Eur J Nutr. 2017 Mar;56(2):557-567. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26589301/
  48. Fung EB, Kwiatkowski JL, Huang JN, Gildengorin G, King JC, Vichinsky EP. Zinc supplementation improves bone density in patients with thalassemia: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Am J Clin Nutr. 2013 Oct;98(4):960-71. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23945720/
  49. Merialdi M, Caulfield LE, Zavaleta N, Figueroa A, Costigan KA, Dominici F, Dipietro JA. Randomized controlled trial of prenatal zinc supplementation and fetal bone growth. Am J Clin Nutr. 2004 May;79(5):826-30. doi: 10.1093/ajcn/79.5.826. PMID: 15113721. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15113721/
  50. Sinclair R. Male pattern androgenetic alopecia. BMJ. 1998;317(7162):865-869. doi:10.1136/bmj.317.7162.865 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1113949/
  51. Jamilian M, Foroozanfard F, Bahmani F, Talaee R, Monavari M, Asemi Z. Effects of Zinc Supplementation on Endocrine Outcomes in Women with Polycystic Ovary Syndrome: a Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial. Biol Trace Elem Res. 2016 Apr;170(2):271-8. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26315303/
  52. Favier AE. The role of zinc in reproduction. Hormonal mechanisms. Biol Trace Elem Res. 1992 Jan-Mar;32:363-82. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1375078/
  53. Dissanayake D, Wijesinghe P, Ratnasooriya W, Wimalasena S. Relationship between seminal plasma zinc and semen quality in a subfertile population. J Hum Reprod Sci. 2010;3(3):124-128 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3017327/
  54. Netter A, Hartoma R, Nahoul K. Effect of zinc administration on plasma testosterone, dihydrotestosterone, and sperm count. Arch Androl. 1981 Aug;7(1):69-73. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7271365/
  55. Harrap GJ, Best JS, Saxton CA. Human oral retention of zinc from mouthwashes containing zinc salts and its relevance to dental plaque control. Arch Oral Biol. 1984. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/6586121/
  56. Wessels I, Rolles B, Rink L. L’impact potentiel de la supplémentation en zinc sur la pathogenèse du COVID-19. Immunol avant . 2020;11:1712. Publié le 10 juil. 2020 doi:10.3389/fimmu.2020.01712
  57. Williams C, McBride S, Mostler K, Petrone DM, Simone AJ, Crawford R, Patel S, Petrone ME, Chaknis P, DeVizio W, Volpe AR, Proskin HM. Efficacy of a dentifrice containing zinc citrate for the control of plaque and gingivitis: a 6-month clinical study in adults. Compend Contin Educ Dent. 1998; https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10371876/
  58. Ciqual, Table de composition nutritionnelle des aliments, Anses.
  59. Référence nutritionnelle pour la population (EFSA, 2014 & ANSES, 2016)
  60. Mocchegiani E, Romeo J, Malavolta M, et al. Zinc: dietary intake and impact of supplementation on immune function in elderly. Age (Dordr). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3636409/
  61. Ota E, Mori R, Middleton P, et al. Zinc supplementation for improving pregnancy and infant outcome. Cochrane Database Syst Rev. 2015. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7043363/
  62. Prasad AS. Zinc deficiency in human subjects. Prog Clin Biol Res. 1983. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/6361778/

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.7 / 5. Votes : 12

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.