Les bienfaits du thé vert pour la santé

Thé dans une théière posée sur une table foncée. Une tasse de thé se situe à côté de la théière. Derrière, se trouvent des fleurs jaunes.
Les bienfaits du thé vert pour la santé
5 (2 votes)

Apprécié depuis des temps anciens, le thé est l’une des boissons les plus consommées au monde. Parmi les variétés les plus plébiscitées et présentes sur toutes les tables, figure le thé vert. Les spécialistes de la santé s’accordent sur les nombreux avantages que présente cette plante pour votre bien-être. Découvrez les vertus incroyables du thé vert et surtout comment le consommer pour profiter de ses bienfaits.

Sommaire

Le thé vert et ses bienfaits : quels effets pour l’organisme ?

Il est difficile pour tous les consommateurs de thé vert de mesurer le lot de bienfaits qu’une tasse de thé apporte à l’organisme. C’est bien évidemment le bien-fondé des rapports et recherches scientifiques qui d’ailleurs nous renseignent à suffire sur les propriétés médicinales de cette plante. Or, plusieurs raisons sont évoquées sur la nécessité de boire au moins une tasse de cette boisson au quotidien. S’agit-il de simples allégations ? Pas du tout !

Les effets du thé vert pour maintenir votre santé au beau fixe ne sont plus à démontrer (à condition de consommer du thé de qualité → lire nos conseils avant d’acheter). Il permet de réduire considérablement le mauvais cholestérol (LDL) de l’organisme afin d’optimiser la pression et la circulation sanguine. En effet, c’est le cholestérol LDL qui obstrue les artères et les vaisseaux sanguins, réduisant ainsi la pression sanguine. La conséquence est la survenue de maladies cardiovasculaires. De plus, il s’agit d’un excellent fortifiant qui renforce les mécanismes de défense de l’organisme. Grâce à ses vertus purifiantes, votre organisme est dépuré. L’impact d’une telle action se fait ressentir après plusieurs prises de thé bio. Associé à d’autres aliments ou plantes, ses vertus sont davantage accentuées. Par ailleurs, la plante participe à la lutte contre le stress, la dépression et améliore les fonctions cérébrales. Et ce n’est pas tout ! Consommer du thé vert c’est aussi améliorer votre santé buccodentaire, brûler des calories, ralentir le vieillissement des cellules (tanin)… ou encore limiter les troubles digestifs.

Que retenir véritablement des bienfaits de cette plante naturelle ? Voici un tableau récapitulatif (non exhaustif) des vertus du thé vert.

Résumé des bienfaits

Bien-être et santé

  • Antioxydant ultra-puissant (idée d’association : resvératrol).
  • Brûle les calories (idée d’association : gingembre).
  • Désintoxiquant.
  • Optimise la vitalité et la relaxation (idée d’association : camomille ou lavande).
  • Prévient plusieurs maladies.
  • Puissant désacidifiant.
  • Prévient les maladies parodontales.
  • Diminue la fatigue.
  • Soulage les crampes menstruelles, le stress et les nausées (idée d’association : gingembre).

Circulation sanguine et santé du cœur

  • Élimine le mauvais cholestérol.
  • Améliore la pression sanguine.
  • Empêche la formation des plaquettes sanguines.
  • Lutte contre les maladies cardiovasculaires (idée d’association : curcuma).

Système immunitaire

  • Purifie l’organisme et renforce les défenses du corps (idée d’association : garcinia cambogia).
  • Prévient le développement des maladies graves et/ou chroniques.
  • Prévient et limite le développement des cancers (cancer du sein, de la prostate, des intestins, des poumons et de la peau).
  • Puissant anti-inflammatoire, antiseptique, inhibiteur COX-2 et analgésique (idée d’association : curcuma). Détruit les radicaux libres.

Santé digestive et intestinale

  • Améliore la digestion.
  • Optimise le fonctionnement des reins, du pancréas et de la vessie.
  • Elimine les toxines du tube digestif et lutte contre les gastro-entérites.
  • Améliore le fonctionnement de l’estomac.

Fonction cérébrale

  • Améliore la concentration et la mémoire (idée d’association : ginkgo biloba).
  • Elimine la fatigue nerveuse.
  • Prévient les maladies neurodégénératives (Alzheimer et Parkinson).
  • Stimule les réflexes psychiques ou mentaux.
Voici où acheter → Thé vert de qualité en gélules.
Titré à 50 % en polyphénols, ce thé vert en gélules est très efficace ! Il permet de contrôler l’apport en principes actifs plus facilement qu’avec le thé à infuser.

Le thé vert : qu’est-ce que c’est ?

Il existe un nombre important de plantes médicinales dont les incroyables vertus ne sont pas totalement connues. Le thé vert est très connu de par le nombre varié de ses bienfaits pour la préservation de la santé. Il est originaire d’Asie et d’Inde. Il est un pilier de la médecine chinoise, japonaise et indienne antique. Plusieurs légendes nous renseignent sur l’origine et l’utilisation de cette plante pour ses innombrables vertus médicinales.

Origine du thé vert

La Chine situe l’origine du thé vert sous le règne de l’empereur Shen Nong vers 2737 avant notre ère. Shen Nong était réputé pour ses connaissances dans le domaine agricole et médical. Un jour, ayant été intoxiqué, il décida de mâcher les feuilles de thé. C’est à la suite de sa guérison qu’il utilisa cette plante comme antidote contre les intoxications. L’histoire, quant à elle, nous renseigne que c’est sous le règne de la dynastie des Zhou qu’on utilise le thé vert mâché pour ses vertus thérapeutiques.

Appellations

De son vrai nom scientifique « camellia sinensis », le thé vert est l’une des plantes soignantes les plus consommées au monde. Certaines appellations revêtent un double sens, c’est-à-dire vous renseignent à la fois sur le nom et sur le type de thé vert. Vous aurez en l’occurrence Gyokuro (Tokyo), Lung Ching (sud de la Chine), Gunpowder (Taiwan), Genmaicha (Japon), etc. Toutes ces appellations désignent les feuilles d’un arbuste, le théier. « Pinyin ou pucha » en chinois ou « Ryokucha » en japonais, le thé vert tel que consommé de nos jours est l’œuvre de ces deux civilisations.

Variétés

Il suffit de visiter les rayons des supermarchés pour constater les multiples variétés de thé. On peut identifier plusieurs saveurs de thé vert en fonction du processus de torréfaction. Les saveurs les plus connues et les plus vendues du marché sont :

  • Le thé vert Matcha ;
  • Le thé vert Sencha ;
  • Le thé vert Gyokuro ;
  • Le thé vert Genmaida ;
  • Le thé vert Gunpowder ;
  • Le thé vert Bancha ;
  • Le thé vert Chun Mee ;
  • Le thé vert Tencha ;
  • Le thé vert Benifuuki ;
  • Thé vert Tamaryokucha ;
  • Thé vert Jasmin.

Tous ces types de thé proviennent pour la grande majorité de Chine, du Japon, du Vietnam et d’Indonésie.

Où acheter du thé vert de qualité ?

Le thé vert est très (trop) largement commercialisé. Il n’est donc pas toujours facile de savoir lequel acheter, tant les qualités varient. Faites attention aux produits de mauvaise qualité qui contiennent des substances néfastes. Pour profiter des effets bénéfiques du thé vert, il est primordial d’acheter de la véritable qualité. Vous avez deux options : le thé vert à infuser ou le thé vert en gélules. Les deux possèdent leurs avantages et leurs inconvénients. Pourquoi ne pas associer les deux ? Ainsi, vous avez tous les avantages : le goût, l’arôme et l’efficacité !

Thé vert en gélules

Le thé vert en gélules est une excellente solution pour faire une cure de bienfaits car l’apport en principes actifs est connu et constant. Toutefois, sa consommation n’est pas aussi agréable que celle de la boisson.

Voici où acheter → Thé vert de qualité en gélules.
Titré à 50 % en polyphénols, ce thé vert en gélules est très efficace ! Il permet de contrôler l’apport en principes actifs plus facilement qu’avec le thé à infuser.

Thé vert à infuser

Le thé vert à infuser est agréable à consommer. Toutefois, dans le cadre d’une cure de bienfaits, il n’est pas simple de contrôler son apport en principes actifs.

Voici où acheter → Thé vert à infuser de qualité.
Plusieurs saveurs de thé vert bio de qualité à infuser pour boire avec grand plaisir tout en profitant des vertus du thé vert.

Préparation : infusion et consommation

La préparation du thé comme boisson doit se faire dans les règles de l’art. L’infusion du thé est une opération délicate, mais assez pratique lorsqu’on sait s’y prendre. De nos jours, les théières électriques sont devenues incontournables dans la préparation des tasses de thé. Pour quelle raison ? Ces machines à thé sont dotées d’une technologie permettant d’ajuster la température et la quantité d’eau nécessaire pour chaque infusion en fonction du type de thé.

Température de l’eau

La préparation du thé vert dépend de la variété, de la température et de la qualité de l’eau. Pour conserver toutes les saveurs, les arômes et les propriétés bienfaisantes du thé vert japonais, son infusion doit se faire à une température allant de 50° à 65°C. Par contre, la température d’infusion idéale pour tous les thés verts chinois et bien d’autres variétés va de 70° à 75°C. Munissez-vous d’une bouilloire à thermostat ou d’un thermomètre de cuisson pour surveiller la température d’infusion adéquate.

Le temps d’infusion

Le temps d’infusion dépend du type de thé vert. Pour un thé vert japonais, le temps d’infusion sera plus court, soit 1 à 2 minutes. Concernant le thé vert chinois et bien d’autres variétés, le temps d’infusion oscille entre 2 et 3 minutes. La durée d’infusion est un facteur non négligeable dans la préparation du thé. Plus le thé est surchauffé, plus il perd ses propriétés et plus il devient astringent. Un thé bien infusé conserve toutes ses propriétés.

Consommation

La consommation du thé doit respecter une certaine éthique. Tout comme l’alimentation, le thé vert se consomme avec mesure. Sa consommation abusive peut nuire à votre santé. Il faut toujours associer le thé avec un autre aliment pour profiter de la totalité des propriétés bénéfiques à votre organisme. Ceci facilite l’absorption de la catéchine dans le tube digestif, un puissant antioxydant contenu dans les feuilles de thé.

Composition et valeur nutritive du thé vert

Les propriétés médicinales du thé vert ne sont pas encore totalement élucidées. Plusieurs recherches et études sont toujours en cours afin de cerner toutes les vertus bienfaisantes de cette plante. Le thé est composé d’antioxydants (catéchine, flavonoïde), de L-Théanine (acide aminé), d’oligoéléments, de minéraux, de polyphénols (tanin + composé amer) et de théine (qui correspond exactement à la même molécule que la caféine). Le thé contient moins de caféine que le café et la présence de tanins dans le thé permet à la caféine d’agir favorablement, en douceur, sur le plus long terme.

Thé vert : posologie et dosage

Pour profiter pleinement des bienfaits du thé vert, les compléments alimentaires sont une bonne solution pour jouir d’un apport constant et régulier en principes actifs. Il est alors recommandé de respecter les dosages recommandés par le fabricant. Boire du thé en infusion permet d’apporter des vertus également, mais l’apport des substances actives est plus difficilement contrôlable.

Voici où acheter → Thé vert de qualité en gélules.
Titré à 50 % en polyphénols, ce thé vert en gélules est très efficace ! Il permet de contrôler l’apport en principes actifs plus facilement qu’avec le thé à infuser.

Pour s’assurer de profiter de toutes les propriétés du thé vert, dans les bonnes proportions pour en ressentir les effets, les gélules d’extraits sec de feuilles de thé vert sont conseillées. Pour potentialiser les effets bénéfiques de la plante, le thé vert 100 % naturel est recommandé. La dose journalière recommandée est alors généralement comprise entre 800 mg et 2000 mg d’extrait sec. Avec ce dosage votre organisme sera à même de participer à l’élimination des toxines, y compris du mauvais cholestérol.

Recherches, études et révélations sur le thé vert

Le thé vert a fait l’objet de très nombreuses études scientifiques. C’est grâce aux données scientifiques de ces différentes recherches qu’il est possible de parler aujourd’hui des bienfaits du thé.

Perte de poids

Le surpoids ou l’obésité cause un réel problème de santé à ceux qui en souffrent. Les rapports d’études cliniques (1999, 2009, 2012, 2013) réalisées sur un échantillon d’une population obèse de 178 individus par The American Journal of Clinical Nutrition, le Journal of Functional Foods notamment, démontrent la puissance des propriétés du thé vert. Ils mettent en avant les effets des antioxydants (catéchine) contre le surpoids. La catéchine est un excellent brûle graisse. Ces recherches sont complétées par les travaux scientifiques et cliniques d’un groupe de chercheurs sur les effets de cette catéchine sur la perte de poids. Les données de cette étude sont consignées dans l’ouvrage de Phung OJ et al paru en 2010 (1). De nombreuses études faisant le lien entre la perte de poids et la consommation de thé vert ont vu le jour. Nous vous proposons deux autres études qui vont dans le même sens (source 2 et 3).

Fonctions cérébrales

Les vertus du thé vert sur les fonctions cérébrales ont été mises en évidence par les travaux de Durlach PJ (1998), the Effects of low dose of caffeine on cognitive performance (4). De nombreux autres travaux mettent en avant les bienfaits du thé sur le cerveau et toutes les études s’accordent sur le fait que la L-Théanine présente dans le thé vert, favorise la relaxation mentale, combat le stress, l’anxiété, la dépression et booste la concentration. Une étude réalisée par Owen GN, Parnell H, De Bruin EA et Rycroft JA (5) vont dans ce sens également.

Les propriétés de cette plante médicinale pourraient aussi prévenir la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. Les travaux de Park SK et al publiés en 2011 (6) recommandent d’ailleurs le thé vert aux individus souffrant de légers troubles ou crises cognitives.

Hygiène dentaire

Les études sur la santé parodontale menées par le journal « Journal of Periodontology » (7) ont montré l’efficacité de la catéchine sur la santé bucco-dentaire d’un échantillon de plus de 900 individus. La catéchine est un antioxydant contenu dans le thé vert. Parfois, le thé vert peut être conseillé pour rincer la bouche après le brossage des dents pour éliminer les bactéries et les caries responsables des maladies parodontales.

Prévention des cancers

Plusieurs recherches établissent un lien entre la consommation de thé vert et la prévention de certains cancers. Les recherches de Zhang M, Binns CW et Lee AH (8) sur le cancer des ovaires dévoilent qu’une consommation quotidienne d’au moins 2 portions de thé vert réduit le risque dudit cancer. Cette consommation aurait également un impact sur d’autres types de cancers à l’instar du cancer de la prostate, du sein, du tube digestif, etc. Une autre étude (9) portait sur les effets du thé vert et le risque de cancer de l’endomètre.

Les dangers et contre-indications du thé vert pour la santé

Le thé n’est pas uniquement bénéfique pour l’organisme, il peut aussi, dans certains cas, s’avérer nocif pour votre corps. Malgré ses vertus et ses propriétés, cette plante médicinale peut, par exemple, limiter l’absorption de certaines substances au niveau du tube digestif. Quels sont réellement les dangers liés à la consommation du thé ? Est-il accessible à tous ?

Dangers

Les dangers du thé vert peuvent provenir des techniques culturales utilisées, d’une consommation excessive ou simplement de la qualité du produit. L’usage abusif des engrais et/ou des pesticides polluent inéluctablement les sols. Eh oui ! Plusieurs produits chimiques sont utilisés dans la production du thé à l’échelle industrielle. Cette pollution représente un véritable danger pour la santé des consommateurs.

La qualité du produit consommé est primordiale. Il est préférable d’acheter du thé vert bio emballé dans du papier recyclable plutôt que dans du plastique. Le thé vert japonais est souvent considéré de qualité supérieure du fait de son processus de torréfaction à la vapeur, méthode qui permet de conserver la quasi-totalité de ses propriétés.

Contre-indications

Malgré le fait qu’il s’agisse d’une plante médicinale, le thé vert n’est pas accessible à tous. Certaines conditions doivent être remplies avant de profiter pleinement de ses bienfaits. Le thé vert est contre-indiqué dans plusieurs cas de figures, notamment :

  • Mal d’estomac ou ulcère gastrique ;
  • Malade sous traitement médicamenteux ou sous anticoagulant ;
  • Grossesse, allaitement et arythmie cardiaque ;
  • Hypertension et anémie ferriprive ;
  • Nycturie et insomniaques ;
  • Consommation d’alcool.

Association et synergie

Le thé vert est une plante très riche en principes actifs. Ces principes actifs sont démultipliés lorsque vous associez votre thé à d’autres aliments. Quel aliment associer pour augmenter ses bienfaits ? Plusieurs aliments peuvent créer une parfaite synergie.

  • Pour booster la puissance des antioxydants : resvératrol, citron, gingembre, persil, etc.
  • Pour optimiser les effets apaisants : rhodiola, lavande, camomille, curcuma, etc.
  • Pour favoriser la perte de poids (brûle graisse) : citron, cannelle, pomme, gingembre, curcuma, etc.
  • Pour détoxifier et purifier l’organisme : curcuma, artichaut, citron, fenouil, etc.
  • Pour lutter contre les maladies cardiovasculaires : pomme, gingembre, curcuma, ail, etc.

Ces associations peuvent vous permettre d’obtenir des résultats au-dessus de vos espérances. Prenez rendez-vous avec votre naturopathe, nutritionniste ou autre professionnel de santé pour plus d’informations à ce sujet.

Sources

Note : les liens ne sont pas mis à jour continuellement. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Merci de nous en informer si vous constatez ce problème.

  1. Phung OJ, Baker WL, Matthews LJ, Lanosa M, Thorne A, Coleman CI. Effect of green tea catechins with or without caffeine on anthropometric measures: a systematic review and meta-analysis. Am J Clin Nutr. 2010 Jan;91(1):73-81. doi: 10.3945/ajcn.2009.28157. Epub 2009 Nov 11. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19906797.
  2. Ying Zhang, Yingjie Yu, Xu Li, Shinichi Meguro, Satoshi Hayashi, Mitsuhiro Katashima, Takeshi Yasumasu, Jingzhong Wang, Keji Li. Effects of catechin-enriched green tea beverage on visceral fat loss in adults with a high proportion of visceral fat: A double-blind, placebo-controlled, randomized trial. Journal of Functional Foods, ISSN: 1756-4646, Vol: 4, Issue: 1, Page: 315-322. 2012. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1756464611001162.
  3. Auvichayapat P, Prapochanung M, Tunkamnerdthai O, Sripanidkulchai BO, Auvichayapat N, Thinkhamrop B, Kunhasura S, Wongpratoom S, Sinawat S, Hongprapas P. Effectiveness of green tea on weight reduction in obese Thais: A randomized, controlled trial. Physiol Behav. 2008 Feb 27;93(3):486-91. Epub 2007 Oct 18. PubMed PMID: 18006026. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18006026.
  4. Durlach, P. The effects of a low dose of caffeine on cognitive performance. Psychopharmacology (1998) 140: 116. https://doi.org/10.1007/s002130050746. https://link.springer.com/article/10.1007/s002130050746.
  5. Owen GN, Parnell H, De Bruin EA, Rycroft JA. The combined effects of L-theanine and caffeine on cognitive performance and mood. Nutr Neurosci. 2008 Aug;11(4):193-8. doi: 10.1179/147683008X301513. PubMed PMID: 18681988. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18681988.
  6. Park SK, Jung IC, Lee WK, Lee YS, Park HK, Go HJ, Kim K, Lim NK, Hong JT, Ly SY, Rho SS. A combination of green tea extract and l-theanine improves memory and attention in subjects with mild cognitive impairment: a double-blind placebo-controlled study. J Med Food. 2011 Apr;14(4):334-43. doi: 10.1089/jmf.2009.1374. Epub 2011 Feb 8. PubMed PMID: 21303262. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21303262.
  7. Kushiyama et al. Relationship Between Intake of Green Tea and Periodontal Disease. Journal of Periodontology, 2009; 80 (3): 372 DOI: 10.1902/jop.2009.080510. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1902/jop.2009.080510.
  8. Zhang M, Binns CW, Lee AH. Tea consumption and ovarian cancer risk: a case-control study in China. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2002 Aug;11(8):713-8. PubMed PMID: 12163323. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12163323.
  9. Kakuta Y, Nakaya N, Nagase S, Fujita M, Koizumi T, Okamura C, Niikura H, Ohmori K, Kuriyama S, Tase T, Ito K, Minami Y, Yaegashi N, Tsuji I. Case-control study of green tea consumption and the risk of endometrial endometrioid adenocarcinoma. Cancer Causes Control. 2009 Jul;20(5):617-24. doi: 10.1007/s10552-008-9272-0. Epub 2008 Dec 9. PubMed PMID: 19067194. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19067194.
Article validé par notre équipe de spécialistes de la santé.

À lire sur Mes Bienfaits

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. En indiquant votre adresse e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations vous concernant. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.