Hericium : champignon et superaliment de la mémoire

    4.8
    (5)

    Bien qu’il ne soit pas le champignon le plus populaire, l’hericium erinaceus est un incontournable de la médecine traditionnelle chinoise en raison de ses bienfaits sur le système nerveux et gastro-intestinal. Les propriétés cognitives de ce champignon comestible font d’ailleurs actuellement l’objet de nombreuses études.

    Quels sont les bienfaits de l’hericium ? Quelle est sa composition nutritionnelle ? A-t-il des effets secondaires ? Dans ce dossier, nous répondons à toutes ces questions. Vous y découvrirez également les nombreuses études qui démontrent les vertus thérapeutiques de l’hericium.

    À la fin de ce guide, nous répondons également à vos questions (voir FAQ) notamment concernant la fibromyalgie, la prise et perte de poids et l’hypertension.

    Hericium erinaceus, soupe de champignon et baies de goji

    Qu’est-ce que l’hericium erinaceus ?

    Hericium (hydne hérisson) : photo du champignon sur fond blanc dans un plateau en boisL’hericium erinaceus est un champignon comestible originaire d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord. Sa forme particulière le rend facile à reconnaître. En effet, il se présente sous forme de filaments blancs de 3 à 5 cm qui tombent en cascade rappelant la crinière du lion (lion’s mane). C’est pourquoi il est également souvent appelé ainsi. Ses filaments se condensent sous forme de masse ovoïde blanchâtre ou crème qui, une fois séchée, dégage une odeur forestière avec un goût amer. Sa taille peut atteindre 25 cm.

    Également appelé « hydne hérisson », « tête d’ours » ou « yamabushitake », l’hericium est largement utilisé en pharmacopée et en mycothérapie asiatiques. Il s’agit d’un parasite des vieux feuillus (chêne, hêtre, érable) sur lesquels il pousse dans le tronc ou les branches. Ce champignon est connu pour son utilisation médicinale en raison de ses vertus anti-cancéreuses, anti-diabétiques ainsi que pour ses propriétés qui favorisent la santé des os, du cerveau et du cœur.

    En France, on le retrouve généralement entre septembre et novembre. Néanmoins, en raison de sa rareté, il est déconseillé de le cueillir. Rare à l’état sauvage, l’hericium erinaceus est de nos jours principalement cultivé en Asie.

    Composition nutritionnelle de l’hericium erinaceus

    L’hericium erinaceus doit ses propriétés médicinales à ses diverses molécules actives dont les principales sont [1, 2] :

    • Les vitamines (notamment la vitamine B2) ;
    • Les minéraux dont le potassium, le zinc et le fer ;
    • Les fibres ;
    • L’eau ;
    • Les polysaccharides ;
    • L’érinacine et l’héricénone, des composés qui agissent sur le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), une neurotrophine proche du facteur de croissance des nerfs (NGF) connue pour son rôle important dans la croissance et la survie des cellules neuronales ;
    • La résorcine, une molécule largement utilisée en cosmétique pour ses propriétés dépigmentantes et embellissantes du teint.

    Hericium erinaceus : bienfaits, effets et vertus

    L’hericium erinaceus est un champignon à l’apparence particulière qui le rend facile à reconnaître. En plus de ses caractéristiques physiques, sa richesse en composés nutritionnels et en molécules actives lui confèrent des propriétés et vertus médicinales hors du commun. Dans cette section, nous résumons l’ensemble des indications de l’hericium erinaceus, puis nous détaillons chaque bienfait, études scientifiques à l’appui.

    Aperçu des bienfaits

    Favorise la santé du cerveau

    • Améliore les fonctions cognitives
    • Augmente les niveaux d’acétylcholine et de choline acétyltransférase
    • Prévient la perte de la mémoire spatiale et de reconnaissance visuelle
    • Diminue la charge de la plaque amyloïde
    • Protège les neurones contre la neurotoxicité de la plaque bêta-amyloïde
    • Ralentit la progression de la maladie de Parkinson
    • Améliore la croissance et la régénération des nerfs
    • Favorise la production du facteur de croissance nerveuse

    Favorise une humeur stable

    • Réduit l’irritabilité
    • Réduit l’anxiété
    • Réduit la perte de concentration
    • Améliore la qualité du sommeil
    • Réduit les palpitations

    Possède une action anti inflammatoire

    • Réduit les niveaux de cytokines inflammatoires
    • Réduit la taille des blessures
    • Réduit les saignements intestinaux causés par l’inflammation intestinale aigüe
    • Réduit l’acide nitrique, les prostaglandines et les facteurs pro-inflammatoires

    Prend soin de la peau

    • Possède un effet anti-âge
    • Améliore la cicatrisation des plaies

    Soutient le système immunitaire

    • Renforce l’immunité à médiation cellulaire et humorale
    • Régule l’activité des cellules immunitaires dans la paroi intestinale
    • Favorise l’activité antitumorale de la fonction immunitaire
    • Augmente l’activité des lymphocytes T
    • Induit la maturation des cellules dendritiques
    • Possède une action antibactérienne
    • Possède une action antivirale

    Possède une activité antioxydante

    • Réduit les niveaux de la lipofuscine
    • Augmente l’activité de la superoxyde dismutase
    • Diminue les marqueurs de vieillissement

    Lutte contre le diabète de type 2

    • Réduit la glycémie
    • Augmente la tolérance au glucose
    • Augmente les niveaux d’insuline
    • Augmente le seuil de douleur dans le cas de la neuropathie diabétique

    Favorise la santé intestinale et hépatique

    • Diminue les dommages au foie causés par l’alcool
    • Protège contre les lésions de la muqueuse gastrique
    • Protège contre la gastrite et la colite
    • Inhibe la croissance de H. pylori

    Favorise la santé cardiovasculaire

    • Inhibe la production excessive de cellules vasculaires
    • Possède un rôle dans la prévention des caillots
    • Réduit le cholestérol LDL, le cholestérol total, les triglycérides et les phospholipides

    Favorise la santé des os

    • Améliore la densité et la résistance osseuse
    • Inhibe la production d’ostéoclastes

    Possède une activité antitumorale

    • Induit une réponse immunitaire de type TH, importante contre les tumeurs
    • Active les macrophages, essentiels pour les défenses anti tumorales
    • Inhibe le flux sanguin vers les cellules cancéreuses et empêche les métastases

    Où acheter de l’hericium de qualité ? Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’une poudre d’hydne hérisson bio (hericium erinaceus), 100 % pure, sans additifs ou OGM. Profitez de 5 % de réduction avec le code « MESBIENFAITS5 » obtenu pour nos lecteurs auprès du commerçant 💚

    Détails des bienfaits

    Favorise la santé du cerveau

    L’hericium, ou crinière de lion, favorise la santé globale du cerveau en améliorant les fonctions cognitives comme la mémoire et la concentration, particulièrement chez les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

    Forme du cerveau créée à partir des branches d'un arbre. Le cerveau arbre est noir sur fond blanc.Une étude japonaise réalisée sur des hommes souffrant d’une légère déficience cognitive, âgés de 50 à 80 ans, indique que la consommation d’hericium erinaceus améliore les fonctions cognitives [3]. Il est à noter que la fonction cognitive a directement diminué après l’arrêt du traitement, ce qui suggère la nécessité d’une administration régulière.

    D’autre part, l’hericium semble agir contre la démence chez des sujets atteints d’Alzheimer et chez les personnes atteintes de troubles cognitifs légers [4].

    Pour comprendre l’action de l’hericium erinaceus contre la maladie d’Alzheimer, il est utile de rappeler la physiopathologie de cette maladie. En effet, les niveaux d’acétylcholine (ACh) diminuent naturellement avec l’âge. Et dans le cas de la maladie d’Alzheimer, les niveaux d’ACh peuvent chuter jusqu’à 90 %. À ce titre, la plupart des médicaments contre Alzheimer agissent pour augmenter les niveaux d’acétylcholine. Or, selon une étude, l’hericium erinaceus augmente justement les niveaux d’acétylcholine et de choline acétyltransférase, l’enzyme principale de la synthèse de l’ACh, dans le sang et l’hypothalamus [5]. De plus, la crinière de lion prévient la perte de la mémoire spatiale à court terme et de la reconnaissance visuelle, un des principaux troubles causés par la maladie [6].

    De même, l’hericium diminue la charge de la plaque amyloïde, un agrégat composé généralement de peptide bêta-amyloïde qui se forme autour des neurones et contribue à la dégradation cérébrale chez les patients atteints d’Alzheimer [4]. En ce sens, la crinière de lion protège les neurones de la neurotoxicité causée par ces plaques bêta-amyloïdes [7].

    L’hericium erinaceus possède aussi des propriétés contre la maladie de Parkinson. En effet, ce champignon comestible peut ralentir la progression de Parkinson en réduisant la perte des cellules dopaminergiques, atténuant ainsi les troubles moteurs [8].

    Enfin, l’hericium erinaceus semble participer à la régénération nerveuse. En effet, selon plusieurs études scientifiques, ce champignon améliore la croissance et la régénération des nerfs dans le cerveau et dans le reste du corps [9]. De même, il favorise la production du facteur de croissance nerveuse (NGF) [10].

    Cependant, il est utile de rappeler que ces études ne sont qu’à un stade préliminaire et que l’hericium ne fait pas encore partie de l’arsenal thérapeutique officiellement reconnu contre les maladies d’Alzheimer et de Parkinson. C’est pourquoi nous vous conseillons de consulter votre médecin avant d’utiliser ce champignon.

    Favorise une humeur stable

    Femme stressée au travail. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.L’hydne hérisson possède des bienfaits sur l’humeur et l’état émotionnel en général. En effet, un traitement avec un extrait d’hericium a diminué l’irritabilité, l’anxiété, la perte de concentration et les palpitations chez les femmes ménopausées [11]. Il améliore aussi la qualité du sommeil.

    De même, grâce à l’un de ses composés actifs, l’amycénone, l’hericium possède des effets nootropiques qui permettent de lutter contre la dépression [12].

    Possède une action anti-inflammatoire

    L’hericium erinaceus possède une action anti-inflammatoire. En effet, une étude indique qu’il permet de réduire les niveaux des cytokines inflammatoires tout en réduisant la taille des blessures [13]. De même, il réduit les saignements intestinaux causés par l’inflammation aiguë de l’intestin [14].

    Femme de dos qui se tient l'épaule avec la main. La zone est en rouge pour indiquer une douleur, une inflammation de l'articulation.D’autre part, des recherches laboratoires ont révélé l’efficacité de l’hericium pour réduire l’excès d’acide nitrique, des prostaglandines et des facteurs pro-inflammatoires comme NF-kB [15].

    Des études plus poussées restent toutefois nécessaires pour intégrer ce champignon dans l’arsenal thérapeutique pour lutter contre l’inflammation.

    Prend soin de la peau

    La crinière de lion (hericium erinaceus) possède un effet anti-âge sur la peau. C’est en tout cas ce qu’affirment certaines études. Ainsi, il a été démontré que les polysaccharides présents dans ce champignon comestible optimisent l’activité des enzymes antioxydantes tout en augmentant les niveaux de collagène dans la peau [16].

    De même, l’hericium possède des bienfaits sur la cicatrisation des plaies [17].

    Soutient le système immunitaire

    L’hericium erinaceus soutient le système immunitaire, possède une action antibactérienne et antivirale. En effet, les polysaccharides présents dans le champignon renforcent l’immunité à médiation cellulaire et humorale. Ils régulent également l’activité des cellules immunitaires dans la paroi intestinale [18]. À ce titre, il augmente l’activité des lymphocytes T et favorise l’activité antitumorale de la fonction immunitaire [19].

    Une femme malade souffre d'un faible système immunitaire. Elle se mouche dans son canapé sous une couette colorée.D’autre part, l’hericium induit la maturation des cellules dendritiques responsables du déclenchement et de la régulation de la réponse immunitaire. Ces cellules sont capables de reconnaître les agents pathogènes [20].

    L’hericium possède également une action antibactérienne, notamment contre la salmonelle (salmonella typhimurium) [21]. De même, l’hericium erinaceus possède une activité antivirale contre le virus de la dengue [22]. Enfin, une lectine découverte dans le champignon semble inhiber l’activité de la transcriptase inverse du virus du sida, une enzyme importante au développement du virus [23].

    Toutefois, des études cliniques plus poussées sont nécessaires pour confirmer ces propriétés.

    Possède une activité antioxydante

    L’hericium possède une activité antioxydante qui permet de lutter contre le stress oxydatif et de retarder le vieillissement cellulaire.

    Tout d’abord, il est important de rappeler que le vieillissement cellulaire, ou l’atrophie cellulaire, est la conséquence de l’accumulation dans l’organisme de la lipofuscine, considérée comme un déchet du métabolisme de l’organisme humain. Or, fait intéressant, les polysaccharides présents dans l’hericium contribuent à réduire la teneur en lipofuscine [10].

    D’autre part, ces polysaccharides augmentent l’activité de la superoxyde dismutase, une puissante enzyme antioxydante, dans le foie et le cerveau. Il n’est donc pas étonnant que l’hericium réduise les marqueurs du vieillissement [24].

    💡 Bon à savoir : la décoction d’hericium possède une activité antioxydante 17 % plus puissante que la quercétine, un pigment végétal reconnu pour ses vertus antioxydantes [25].

    Lutte contre le diabète de type 2

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieL’hericium possède des propriétés antidiabétiques. Il est capable de réduire la glycémie de 50 % et d’augmenter la tolérance au glucose [10]. En effet, le lion’s mane (crinière de lion) augmente les niveaux d’insuline [26].

    L’hericium permet également d’augmenter le seuil de douleur dans le cas de la neuropathie diabétique tout en améliorant les niveaux de glucose [27].

    Cependant, il est utile de souligner que ces études et ces suggestions restent au stade préliminaire et que l’hericium ne fait pas encore partie des stratégies thérapeutiques officiellement reconnues contre le diabète.

    Favorise la santé intestinale et hépatique

    L’hericium protège les intestins et le foie. Il favorise la santé de ces deux organes vitaux. À ce titre, une étude révèle que l’hericium a diminué les dommages au foie causés par une exposition à l’alcool diminuant les taux d’ALAT, ASAT et de MDA, des enzymes considérées comme des marqueurs des maladies hépatiques [28].

    Intestins dessinés noir sur blanc.D’autre part, l’hydne hérisson protège des lésions de la muqueuse gastrique causées par l’alcool et les ulcères [29]. Il lutte contre la gastrite et la colite en réduisant les saignements intestinaux et les niveaux des cytokines inflammatoires [14].

    De plus, une étude indique que l’hericium inhibe la croissance de Helicobacter pylori [30].

    Favorise la santé cardiovasculaire

    Le champignon hericium favorise la santé cardiovasculaire. En effet, les extraits de la crinière de lion inhibent la production excessive de cellules vasculaires contribuant à l’athérosclérose [31].

    Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.D’autre part, l’héricénone B, un composé présent dans le champignon, a inhibé l’agrégation plaquettaire, ce qui suggère son possible rôle dans la prévention des caillots sanguins [32]. Toutefois, il est pour le moment conseillé de rester vigilant concernant l’utilisation de l’hericium si vous êtes sous anticoagulant.

    Enfin, l’hericium erinaceus réduit le cholestérol total, le cholestérol LDL, les triglycérides et les phospholipides tout en augmentant les niveaux de cholestérol HDL [33].

    Favorise la santé des os

    Le champignon lion’s mane favorise la santé des os. En effet, les polysaccharides de l’hericium améliorent la densité et la résistance osseuse [10]. De plus, ses composés actifs inhibent la production d’ostéoclastes qui décomposent le tissu osseux [34].

    Possède une activité antitumorale

    Cela fait près de deux décennies que les recherches pour démontrer l’activité antitumorale de l’hericium ont commencé. À ce titre, il est montré que l’hericium induit une réponse immunitaire de type TH1, importante pour combattre les tumeurs [10]. De même, les polysaccharides présents dans le champignon activent les macrophages, des cellules nécessaires pour lutter contre les cellules tumorales.

    De plus, l’hericium inhibe le flux sanguin vers les cellules cancéreuses ainsi que la migration (métastase) de ces cellules vers d’autres organes [35].

    Actuellement, les recherches portent sur les effets de l’hericium sur différents types de cellules cancéreuses : leucémie, cancer du foie, colon, estomac et du sein [10, 36, 37].

    Où acheter de l’hericium de qualité ?

    En France et dans la plupart des pays européens, il est possible d’acheter ce champignon en herboristerie ou dans certaines boutiques spécialisées dans les plantes médicinales. Certaines pharmacies peuvent également en vendre sous forme de gélules, mais dans ce cas, il est très important de veiller à la qualité de ces produits. En effet, sous forme de gélules, la plupart des vendeurs n’hésitent pas à mélanger l’hericium avec des matières premières de mauvaise qualité (excipients, conservateurs, agents de charge, etc.) qui n’apportent rien de bon pour la santé.

    Complément alimentaire à base de champignon Hericium erinaceus : sachet kraft, champignon et poudre.Nous vous recommandons de choisir l’hericium sous forme de poudre 100 % naturelle et pure ou sous forme de gélules en extrait concentré, sans excipients. Par ailleurs, il est important d’acheter de l’hericium bio afin de vous assurer de sa qualité et qu’il soit libre de pesticides ou métaux lourds.

    Le prix de l’hericium peut varier grandement d’un vendeur à l’autre, il est donc important de se concentrer sur la qualité mais également de ne pas se faire avoir financièrement.

    Vous êtes nombreux à nous demander où acheter ce champignon. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’une poudre d’hydne hérisson bio (hericium erinaceus), 100 % pure, sans additifs ou OGM. Profitez de 5 % de réduction avec le code « MESBIENFAITS5 » obtenu pour nos lecteurs auprès du commerçant 💚

    Le plus de ce produit : les champignons sont récoltés à la main et séchés à basse température afin qu’ils conservent l’ensemble de leurs vitamines et minéraux, ce qui leur confère de grandes vertus sur l’organisme.

    Pour nous, ce sont les meilleures options sur le marché, les meilleurs rapports qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à leur sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

    Produits sur le marché

    Différentes formes et produits à base d’hericium erinaceus sont disponibles sur le marché. Elles varient en fonction de la composition, de la teneur en principes actifs et de la forme galénique. Voici les principaux produits :

    • Comprimés ;
    • Gélules ;
    • Infusions ;
    • Champignons frais ;
    • Poudre ;
    • Jus ;
    • Ampoules.

    Posologie de l’hericium

    Il n’existe pas de recommandation scientifique précise concernant la posologie et les dosages de l’hericium erinaceus. La posologie varie en fonction du titrage en composés actifs et de la forme galénique.

    🥄 À titre d’exemple, certains fabricants proposent un dosage d’environ 3 g / jour d’hericium sous forme de poudre.

    La consommation de l’hericium est conseillée sous forme de cure de 1 à 4 mois. Les premiers bienfaits se ressentiront généralement après quelques semaines de consommation.

    Dans tous les cas, il est conseillé de bien suivre les instructions et les indications de votre fournisseur et de lire attentivement la notice ou l’emballage du produit. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un spécialiste de santé en mesure de vous aider.

    Effets indésirables et danger de l’hericium

    L’hydne hérisson est un champignon comestible qui ne semble pas provoquer d’effets indésirables. Il s’agit d’un champignon majoritairement sûr et bien toléré s’il est cuit et consommé en quantités raisonnables. Dans une étude de toxicité aiguë réalisée au laboratoire sur des rats, une dose élevée de 5 g / kg n’a provoqué aucun signe toxicologique [29].

    Il est à noter qu’un cas de dermatite accompagnée de démangeaisons et un cas d’insuffisance respiratoire aigüe ont été rapportés dans la littérature scientifique [38] En cas d’allergie, il est alors conseillé de stopper la prise et de se renseigner auprès de son médecin traitant.

    Hericium erinaceus : contre-indications

    Le champignon hericium étant très efficace pour stimuler le facteur de croissance nerveuse (NGF) [39], sa consommation est ainsi déconseillée dans les pathologies où le NGF est déjà anormalement élevé ou dont l’élévation contribue à accentuer les symptômes, notamment en cas de :

    • Fibromyalgie [40] ;
    • Ovaires polykystiques (SOPK) [41, 42] ;
    • Douleurs neuropathiques [43] ;
    • Allergies chroniques [44] ;
    • Cystite interstitielle ou vessie hyperactive [45].

    En cas de doute, nous vous conseillons de consulter votre médecin ou spécialiste de santé en mesure d’évaluer votre état de santé.

    Hericium : avis

    Avant de partager les retours d’expérience des consommateurs concernant le champignon hydne hérisson, nous tenons d’abord à rappeler que les avis partagés sur le net ne doivent pas constituer une base médicale sur laquelle vous appuyer pour votre automédication. Seuls les professionnels de la santé sont en mesure de vous fournir une recommandation et des conseils médicaux pertinents selon votre état de santé.

    Ceci étant dit, notre but en partageant les témoignages des utilisateurs est de vous donner un aperçu global sur l’utilité et l’efficacité des produits à base d’hericium erinaceus.

    La majorité des consommateurs ont révélé que la consommation régulière d’hericium a permis d’améliorer leurs fonctions cognitives comme la mémoire et la concentration, notamment chez les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Certains utilisateurs ont également noté une amélioration chez leurs proches atteints de la maladie de Parkinson.

    D’autre part, la consommation de l’hericium a amélioré la santé digestive chez certains consommateurs, après quelques semaines de cure. De même, chez certains, la consommation du lion’s mane a diminué l’anxiété et les symptômes de la dépression.

    Dans tous les cas, il est nécessaire de rappeler que l’hericium erinaceus a fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui ont révélé son efficacité notamment sur la santé du cerveau.

    Hericium erinaceus : association avec d’autres plantes, champignons et molécules

    L’hericium erinaceus est un champignon comestible qu’on retrouve sur le marché avec diverses formes galéniques et différentes compositions. À ce titre, il est possible de trouver ce champignon seul ou associé à d’autres champignons médicinaux, des plantes ou des molécules aux propriétés bénéfiques sur la santé. Le but de cette association est d’obtenir des effets synergiques bénéfiques à l’organisme.

    Voici les principales associations avec l’hericium.

    Hericium et reishi

    Le reishi est un champignon reconnu dans la médecine traditionnelle japonaise et chinoise. Il est utilisé pour ses vertus tonifiantes, ses propriétés sur la santé cardiovasculaire, ses bienfaits contre le cancer et ses vertus sur les défenses immunitaires.

    L’association hericium et reishi est très intéressante du point de vue nutritionnel car elle offre une multitude de nutriments bénéfiques à la santé. De plus, leurs propriétés synergiques se combinent pour former une excellente alliance capable de grandement stimuler les défenses immunitaires.

    Hericium et bacopa

    Le bacopa, ou brahmi, est une plante médicinale utilisée pour ses bienfaits sur le système immunitaire et ses propriétés anti-inflammatoires. L’association hericium-bacopa peut être une excellente alliance pour lutter contre les infections et renforcer l’immunité.

    Hericium et shiitake

    Zoom sur des shiitake en train d'être cuits.Le shiitake, ou lentin du chêne, est un champignon connu pour ses bienfaits dans la stimulation des défenses de l’organisme. Associer l’hericium et le shiitake est parfois conseillé par les spécialistes.

    Hericium et cordyceps

    Le cordyceps est un champignon très réputé et utilisé dans la médecine traditionnelle asiatique. Il est connu pour ses bienfaits sur la santé cardiovasculaire, l’immunité et l’équilibre du système nerveux.

    L’association hericium-cordyceps peut apporter de nombreux bienfaits à l’organisme, notamment pour renforcer les défenses naturelles.

    Hericium et palmitoylethanolamide

    Le palmitoylethanolamide, ou PEA, est une molécule dont la découverte ne remonte pas à très loin. Cet amide de l’acide gras dérivé de l’acide palmitique appartient à la famille des cannabinoïdes. Il possède des vertus analgésiques et anti-inflammatoires puissantes. Par ailleurs, il présente des bienfaits sur l’humeur, les fonctions cognitives et l’immunité. L’association hericium-PEA peut donc être une excellente alliance pour booster les défenses immunitaires et améliorer les fonctions cognitives.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    L’hericium a-t-il des bienfaits sur la santé sexuelle ?

    Il existe certaines allégations qui suggèrent les bienfaits de l’hericium sur la santé sexuelle, notamment dans l’amélioration du désir sexuel et contre les dysfonctions érectiles. Cependant, à ce jour, il n’existe pas d’études scientifiques fiables qui confirment cette propriété. Si vous souffrez de troubles érectiles ou d’une baisse de la libido, nous vous conseillons de consulter un spécialiste.

    L’hericium fait-il maigrir ou prendre du poids ?

    Une étude préliminaire révèle que la consommation de l’hericium permet de réduire la prise de poids après un régime riche en graisse [46]. Toutefois, il ne s’agit là que d’un résultat d’une étude préliminaire. À ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique concernant la relation entre une prise de poids et la consommation de l’hericium.

    L’hericium fait-il pousser les cheveux ?

    L’hericium possède-t-il des bienfaits sur les cheveux et leur croissance ? À ce jour, il n’existe pas d’études fiables qui révèlent une action bénéfique de l’hericium sur la pousse des cheveux. Si vous souffrez d’une chute de cheveux, nous vous conseillons de consulter un dermatologue.

    L’hericium améliore-t-il le sommeil ?

    L’hericium peut améliorer le sommeil. En effet, d’après certaines études [47], la crinière de lion possède une action bénéfique sur le cycle circadien notamment en avançant le cycle veille-sommeil.

    L’hericium est-il bénéfique pour réduire les symptômes de la fibromyalgie ?

    Non, l’hericium n’est pas bénéfique pour réduire les symptômes de la fibromyalgie. Il n’existe aucune preuve scientifique qui confirme cela. De plus, la fibromyalgie est associée à un taux élevé du facteur de croissance nerveuse (NGF). Or, l’hericium erinaceus induit la synthèse de ce facteur [48]. Il est donc déconseillé d’en consommer dans ce cas.

    Formes et qualités

    Quelles différences existe-t-il entre l’hericium erinaceus, l’hericium coralloides, l’hericium flagellum, l’hericium alpestre, l’hericium ramosum et l’hericium clathroides ?

    L’hericium est une espèce de champignons comestibles qui englobe plusieurs variétés. Ils diffèrent selon leur hôte et leur morphologie, notamment selon la longueur de leurs filaments. Par exemple, l’hericium erinaceus possède des filaments qui peuvent atteindre 3 à 5 cm. Cette variété se trouve sur les feuillus. L’hericium coralloïde, quant à lui, possède des filaments plus courts (10 mm). Attention, les différentes variétés d’hericium n’ont pas nécessairement les mêmes propriétés.

    Posologie

    Quand prendre l’hericium ? Agit-il immédiatement ?

    Bien qu’il n’existe aucune preuve formelle, le moment conseillé pour prendre l’hericium est le matin pour stimuler la fonction cérébrale pour toute la journée. Il est recommandé de consommer l’hericium sous forme de cure de 1 à 4 mois car ses bienfaits n’apparaissent pas immédiatement.

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    L’hericium augmente-t-il la tension artérielle ? Puis-je en prendre en cas d’hypertension ?

    Il n’existe pas de preuves scientifiques concernant les effets de l’hericium sur la pression artérielle. Par mesure de précaution, il est donc conseillé de prendre en compte l’avis de votre médecin. Néanmoins, il ne semble exister aucune contre-indication concernant la prise d’hericium par les personnes souffrant d’hypertension.

    L’hericium interagit-il avec les médicaments ?

    À notre connaissance, il n’existe pas d’interaction médicamenteuse connue impliquant l’hericium erinaceus.

    Puis-je prendre de la poudre d’hericium si je suis enceinte ?

    À notre connaissance, il n’existe pas de contre-indication concernant la consommation d’hericium si vous êtes enceinte. Cependant, par mesure de précaution, parlez-en à votre médecin.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Valu MV, Soare LC, Ducu C, Moga S, Negrea D, Vamanu E, Balseanu TA, Carradori S, Hritcu L, Boiangiu RS. Hericium erinaceus (Bull.) Pers. Ethanolic Extract with Antioxidant Properties on Scopolamine-Induced Memory Deficits in a Zebrafish Model of Cognitive Impairment. J Fungi (Basel). 2021 Jun 12;7(6):477. doi: 10.3390/jof7060477. PMID: 34204787; PMCID: PMC8231562.
    2. Chemistry, Nutrition, and Health-Promoting Properties of Hericium erinaceus (Lion’s Mane) Mushroom Fruiting Bodies and Mycelia and Their Bioactive Compounds Mendel Friedman Journal of Agricultural and Food Chemistry 2015 63 (32), 7108-7123 DOI: 10.1021/acs.jafc.5b02914
    3. Mori K, Inatomi S, Ouchi K, Azumi Y, Tuchida T. Improving effects of the mushroom Yamabushitake (Hericium erinaceus) on mild cognitive impairment: a double-blind placebo-controlled clinical trial. Phytother Res. 2009 Mar;23(3):367-72. doi: 10.1002/ptr.2634. PMID: 18844328.
    4. Tsai-Teng T, Chin-Chu C, Li-Ya L, Wan-Ping C, Chung-Kuang L, Chien-Chang S, Chi-Ying HF, Chien-Chih C, Shiao YJ. Erinacine A-enriched Hericium erinaceus mycelium ameliorates Alzheimer’s disease-related pathologies in APPswe/PS1dE9 transgenic mice. J Biomed Sci. 2016 Jun 27;23(1):49. doi: 10.1186/s12929-016-0266-z. PMID: 27350344; PMCID: PMC4924315.
    5. Zhang J, An S, Hu W, Teng M, Wang X, Qu Y, Liu Y, Yuan Y, Wang D. The Neuroprotective Properties of Hericium erinaceus in Glutamate-Damaged Differentiated PC12 Cells and an Alzheimer’s Disease Mouse Model. Int J Mol Sci. 2016 Nov 1;17(11):1810. doi: 10.3390/ijms17111810. PMID: 27809277; PMCID: PMC5133811.
    6. Brandalise F, Cesaroni V, Gregori A, Repetti M, Romano C, Orrù G, Botta L, Girometta C, Guglielminetti ML, Savino E, Rossi P. Dietary Supplementation of Hericium erinaceus Increases Mossy Fiber-CA3 Hippocampal Neurotransmission and Recognition Memory in Wild-Type Mice. Evid Based Complement Alternat Med. 2017;2017:3864340. doi: 10.1155/2017/3864340. Epub 2017 Jan 1. PMID: 28115973; PMCID: PMC5237458.
    7. Cheng JH, Tsai CL, Lien YY, Lee MS, Sheu SC. High molecular weight of polysaccharides from Hericium erinaceus against amyloid beta-induced neurotoxicity. BMC Complement Altern Med. 2016 Jun 7;16:170. doi: 10.1186/s12906-016-1154-5. PMID: 27266872; PMCID: PMC4895996.
    8. Kuo HC, Lu CC, Shen CH, Tung SY, Hsieh MC, Lee KC, Lee LY, Chen CC, Teng CC, Huang WS, Chen TC, Lee KF. Hericium erinaceus mycelium and its isolated erinacine A protection from MPTP-induced neurotoxicity through the ER stress, triggering an apoptosis cascade. J Transl Med. 2016 Mar 18;14:78. doi: 10.1186/s12967-016-0831-y. Retraction in: J Transl Med. 2021 Feb 15;19(1):67. PMID: 26988860; PMCID: PMC4797317.
    9. Samberkar S, Gandhi S, Naidu M, Wong KH, Raman J, Sabaratnam V. Lion’s Mane, Hericium erinaceus and Tiger Milk, Lignosus rhinocerotis (Higher Basidiomycetes) Medicinal Mushrooms Stimulate Neurite Outgrowth in Dissociated Cells of Brain, Spinal Cord, and Retina: An In Vitro Study. Int J Med Mushrooms. 2015;17(11):1047-54. doi: 10.1615/intjmedmushrooms.v17.i11.40. PMID: 26853959.
    10. He X, Wang X, Fang J, Chang Y, Ning N, Guo H, Huang L, Huang X, Zhao Z. Structures, biological activities, and industrial applications of the polysaccharides from Hericium erinaceus (Lion’s Mane) mushroom: A review. Int J Biol Macromol. 2017 Apr;97:228-237. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2017.01.040. Epub 2017 Jan 10. PMID: 28087447.
    11. Nagano M, Shimizu K, Kondo R, Hayashi C, Sato D, Kitagawa K, Ohnuki K. Reduction of depression and anxiety by 4 weeks Hericium erinaceus intake. Biomed Res. 2010 Aug;31(4):231-7. doi: 10.2220/biomedres.31.231. PMID: 20834180.
    12. Yao W, Zhang JC, Dong C, Zhuang C, Hirota S, Inanaga K, Hashimoto K. Effects of amycenone on serum levels of tumor necrosis factor-α, interleukin-10, and depression-like behavior in mice after lipopolysaccharide administration. Pharmacol Biochem Behav. 2015 Sep;136:7-12. doi: 10.1016/j.pbb.2015.06.012. Epub 2015 Jul 4. PMID: 26150007.
    13. Lee KF, Chen JH, Teng CC, Shen CH, Hsieh MC, Lu CC, Lee KC, Lee LY, Chen WP, Chen CC, Huang WS, Kuo HC. Protective effects of Hericium erinaceus mycelium and its isolated erinacine A against ischemia-injury-induced neuronal cell death via the inhibition of iNOS/p38 MAPK and nitrotyrosine. Int J Mol Sci. 2014 Aug 27;15(9):15073-89. doi: 10.3390/ijms150915073. PMID: 25167134; PMCID: PMC4200813. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4200813/
    14. Qin M, Geng Y, Lu Z, Xu H, Shi JS, Xu X, Xu ZH. Anti-Inflammatory Effects of Ethanol Extract of Lion’s Mane Medicinal Mushroom, Hericium erinaceus (Agaricomycetes), in Mice with Ulcerative Colitis. Int J Med Mushrooms. 2016;18(3):227-34. doi: 10.1615/IntJMedMushrooms.v18.i3.50. PMID: 27481156. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27481156/
    15. Kim YO, Lee SW, Oh CH, Rhee YH. Hericium erinaceus suppresses LPS-induced pro-inflammation gene activation in RAW264.7 macrophages. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2012 Jun;34(3):504-12. doi: 10.3109/08923973.2011.633527. Epub 2011 Nov 29. PMID: 22126451. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22126451/
    16. Xu H, Wu PR, Shen ZY, Chen XD. Chemical analysis of Hericium erinaceum polysaccharides and effect of the polysaccharides on derma antioxidant enzymes, MMP-1 and TIMP-1 activities. Int J Biol Macromol. 2010 Jul 1;47(1):33-6. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2010.03.024. Epub 2010 Apr 7. PMID: 20380848. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20380848/
    17. Khan MA, Tania M, Liu R, Rahman MM. Hericium erinaceus: an edible mushroom with medicinal values. J Complement Integr Med. 2013 May 24;10:/j/jcim.2013.10.issue-1/jcim-2013-0001/jcim-2013-0001.xml. doi: 10.1515/jcim-2013-0001. PMID: 23735479. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23735479/
    18. Sheng X, Yan J, Meng Y, Kang Y, Han Z, Tai G, Zhou Y, Cheng H. Immunomodulatory effects of Hericium erinaceus derived polysaccharides are mediated by intestinal immunology. Food Funct. 2017 Mar 22;8(3):1020-1027. doi: 10.1039/c7fo00071e. PMID: 28266682. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28266682/
    19. Wang JC, Hu SH, Su CH, Lee TM. Antitumor and immunoenhancing activities of polysaccharide from culture broth of Hericium spp. Kaohsiung J Med Sci. 2001 Sep;17(9):461-7. PMID: 11842649. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11842649/
    20. Kim SK, Son CG, Yun CH, Han SH. Hericium erinaceum induces maturation of dendritic cells derived from human peripheral blood monocytes. Phytother Res. 2010 Jan;24(1):14-9. doi: 10.1002/ptr.2849. PMID: 19441068. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19441068/
    21. Kim SP, Moon E, Nam SH, Friedman M. Hericium erinaceus mushroom extracts protect infected mice against Salmonella Typhimurium-Induced liver damage and mortality by stimulation of innate immune cells. J Agric Food Chem. 2012 Jun 6;60(22):5590-6. doi: 10.1021/jf300897w. Epub 2012 May 24. PMID: 22624604. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22624604/
    22. Ellan K, Thayan R, Raman J, Hidari KIPJ, Ismail N, Sabaratnam V. Anti-viral activity of culinary and medicinal mushroom extracts against dengue virus serotype 2: an in-vitro study. BMC Complement Altern Med. 2019 Sep 18;19(1):260. doi: 10.1186/s12906-019-2629-y. PMID: 31533688; PMCID: PMC6751638. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6751638/
    23. Li Y, Zhang G, Ng TB, Wang H. A novel lectin with antiproliferative and HIV-1 reverse transcriptase inhibitory activities from dried fruiting bodies of the monkey head mushroom Hericium erinaceum. J Biomed Biotechnol. 2010;2010:716515. doi: 10.1155/2010/716515. Epub 2010 Jun 13. PMID: 20625408; PMCID: PMC2896861. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2896861/
    24. Noh HJ, Yang HH, Kim GS, Lee SE, Lee DY, Choi JH, Kim SY, Lee ES, Ji SH, Kang KS, Park HJ, Kim JR, Kim KH. Chemical constituents of Hericium erinaceum associated with the inhibitory activity against cellular senescence in human umbilical vascular endothelial cells. J Enzyme Inhib Med Chem. 2015 Dec;30(6):934-40. doi: 10.3109/14756366.2014.995181. Epub 2015 Feb 13. PMID: 25676326. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25676326/
    25. Abdullah N, Ismail SM, Aminudin N, Shuib AS, Lau BF. Evaluation of Selected Culinary-Medicinal Mushrooms for Antioxidant and ACE Inhibitory Activities. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:464238. doi: 10.1155/2012/464238. Epub 2011 Jun 18. PMID: 21716693; PMCID: PMC3118607. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3118607/
    26. Liang B, Guo Z, Xie F, Zhao A. Antihyperglycemic and antihyperlipidemic activities of aqueous extract of Hericium erinaceus in experimental diabetic rats. BMC Complement Altern Med. 2013 Oct 3;13:253. doi: 10.1186/1472-6882-13-253. PMID: 24090482; PMCID: PMC3852124. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3852124/
    27. Yi Z, Shao-Long Y, Ai-Hong W, Zhi-Chun S, Ya-Fen Z, Ye-Ting X, Yu-Ling H. Protective Effect of Ethanol Extracts of Hericium erinaceus on Alloxan-Induced Diabetic Neuropathic Pain in Rats. Evid Based Complement Alternat Med. 2015;2015:595480. doi: 10.1155/2015/595480. Epub 2015 Apr 16. PMID: 25960754; PMCID: PMC4415746. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4415746/
    28. Hao L, Xie Y, Wu G, Cheng A, Liu X, Zheng R, Huo H, Zhang J. Protective Effect of Hericium erinaceus on Alcohol Induced Hepatotoxicity in Mice. Evid Based Complement Alternat Med. 2015;2015:418023. doi: 10.1155/2015/418023. Epub 2015 Apr 16. PMID: 25960751; PMCID: PMC4415743. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4415743/
    29. Wong JY, Abdulla MA, Raman J, Phan CW, Kuppusamy UR, Golbabapour S, Sabaratnam V. Gastroprotective Effects of Lion’s Mane Mushroom Hericium erinaceus (Bull.:Fr.) Pers. (Aphyllophoromycetideae) Extract against Ethanol-Induced Ulcer in Rats. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:492976. doi: 10.1155/2013/492976. Epub 2013 Nov 5. PMID: 24302966; PMCID: PMC3835629. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24302966/
    30. Liu JH, Li L, Shang XD, Zhang JL, Tan Q. Anti-Helicobacter pylori activity of bioactive components isolated from Hericium erinaceus. J Ethnopharmacol. 2016 May 13;183:54-58. doi: 10.1016/j.jep.2015.09.004. Epub 2015 Sep 11. PMID: 26364939. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26364939/
    31. Choi WS, Kim CJ, Park BS, Lee SE, Takeoka GR, Kim DG, Lanpiao X, Kim JH. Inhibitory effect on proliferation of vascular smooth muscle cells and protective effect on CCl(4)-induced hepatic damage of HEAI extract. J Ethnopharmacol. 2005 Aug 22;100(1-2):176-9. doi: 10.1016/j.jep.2005.02.037. PMID: 15941638. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15941638/
    32. Mori K, Kikuchi H, Obara Y, Iwashita M, Azumi Y, Kinugasa S, Inatomi S, Oshima Y, Nakahata N. Inhibitory effect of hericenone B from Hericium erinaceus on collagen-induced platelet aggregation. Phytomedicine. 2010 Dec 1;17(14):1082-5. doi: 10.1016/j.phymed.2010.05.004. Epub 2010 Jul 16. PMID: 20637576. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20637576/
    33. Yang BK, Park JB, Song CH. Hypolipidemic effect of an Exo-biopolymer produced from a submerged mycelial culture of Hericium erinaceus. Biosci Biotechnol Biochem. 2003 Jun;67(6):1292-8. doi: 10.1271/bbb.67.1292. PMID: 12843656. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12843656/
    34. Li W, Lee SH, Jang HD, Ma JY, Kim YH. Antioxidant and Anti-Osteoporotic Activities of Aromatic Compounds and Sterols from Hericium erinaceum. Molecules. 2017 Jan 11;22(1):108. doi: 10.3390/molecules22010108. PMID: 28085076; PMCID: PMC6155785. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28085076/
    35. Lee SR, Jung K, Noh HJ, Park YJ, Lee HL, Lee KR, Kang KS, Kim KH. A new cerebroside from the fruiting bodies of Hericium erinaceus and its applicability to cancer treatment. Bioorg Med Chem Lett. 2015 Dec 15;25(24):5712-5. doi: 10.1016/j.bmcl.2015.10.092. Epub 2015 Nov 2. PMID: 26547693. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26547693/
    36. Kim SP, Kang MY, Choi YH, Kim JH, Nam SH, Friedman M. Mechanism of Hericium erinaceus (Yamabushitake) mushroom-induced apoptosis of U937 human monocytic leukemia cells. Food Funct. 2011 Jun;2(6):348-56. doi: 10.1039/c1fo10030k. Epub 2011 Jun 8. PMID: 21779573. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21779573/
    37. Li G, Yu K, Li F, Xu K, Li J, He S, Cao S, Tan G. Anticancer potential of Hericium erinaceus extracts against human gastrointestinal cancers. J Ethnopharmacol. 2014 Apr 28;153(2):521-30. doi: 10.1016/j.jep.2014.03.003. Epub 2014 Mar 12. PMID: 24631140. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24631140/
    38. Maes MF, van Baar HM, van Ginkel CJ. Occupational allergic contact dermatitis from the mushroom White Pom Pom (Hericium erinaceum). Contact Dermatitis. 1999 May;40(5):289-90. doi: 10.1111/j.1600-0536.1999.tb06073.x. PMID: 10344494. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10344494/
    39. Chong PS, Fung ML, Wong KH, Lim LW. Therapeutic Potential of Hericium erinaceus for Depressive Disorder. Int J Mol Sci. 2019 Dec 25;21(1):163. doi: 10.3390/ijms21010163. PMID: 31881712; PMCID: PMC6982118. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6982118/
    40. Giovengo SL, Russell IJ, Larson AA. Increased concentrations of nerve growth factor in cerebrospinal fluid of patients with fibromyalgia. J Rheumatol. 1999;26(7):1564-1569. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10405946/
    41. Romero C, Paredes A, Dissen GA, Ojeda SR. Nerve growth factor induces the expression of functional FSH receptors in newly formed follicles of the rat ovary. Endocrinology. 2002;143(4):1485-1494. doi:10.1210/endo.143.4.8711 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11897707/
    42. Dissen GA, Garcia-Rudaz C, Paredes A, Mayer C, Mayerhofer A, Ojeda SR. Excessive ovarian production of nerve growth factor facilitates development of cystic ovarian morphology in mice and is a feature of polycystic ovarian syndrome in humans. Endocrinology. 2009;150(6):2906-2914. doi:10.1210/en.2008-1575 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19264868/
    43. Reis C, Chambel S, Ferreira A, Cruz CD. Involvement of nerve growth factor (NGF) in chronic neuropathic pain – a systematic review [published online ahead of print, 2022 Jul 7]. Rev Neurosci. 2022;10.1515/revneuro-2022-0037. doi:10.1515/revneuro-2022-0037 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35792932/
    44. Bonini S, Lambiase A, Bonini S, et al. Circulating nerve growth factor levels are increased in humans with allergic diseases and asthma. Proc Natl Acad Sci U S A. 1996;93(20):10955-10960. doi:10.1073/pnas.93.20.10955 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8855290/
    45. Seth JH, Sahai A, Khan MS, et al. Nerve growth factor (NGF): a potential urinary biomarker for overactive bladder syndrome (OAB)?. BJU Int. 2013;111(3):372-380. doi:10.1111/j.1464-410X.2012.11672.x https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23444927/
    46. Hiwatashi K, Kosaka Y, Suzuki N, Hata K, Mukaiyama T, Sakamoto K, Shirakawa H, Komai M. Yamabushitake mushroom (Hericium erinaceus) improved lipid metabolism in mice fed a high-fat diet. Biosci Biotechnol Biochem. 2010;74(7):1447-51. doi: 10.1271/bbb.100130. Epub 2010 Jul 7. PMID: 20622452. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20622452/
    47. Furuta S, Kuwahara R, Hiraki E, Ohnuki K, Yasuo S, Shimizu K. Hericium erinaceus extracts alter behavioral rhythm in mice. Biomed Res. 2016;37(4):227-32. doi: 10.2220/biomedres.37.227. PMID: 27544998. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27544998/
    48. Donatini, B. Le Hericium erinaceus: des propriétés essentiellement dépendantes du neuronal growth factor . Phytothérapie 9, 48–52 (2011). https://link.springer.com/article/10.1007/s10298-010-0601-6

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 5

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Hericium - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.