Collagène, pour une peau plus souple mais pas que…

4.9
(7)

Le collagène est une molécule utilisée depuis des millénaires en raison de ses vertus thérapeutiques notamment sur la santé articulaire et cutanée. Cette protéine synthétisée par le corps humain a depuis suscité de plus en plus d’intérêt au point où une multitude d’études scientifiques et de recherches cliniques ont confirmé son utilité dans divers domaines thérapeutiques.

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est le collagène, son mode de fonctionnement, ses différentes formes ainsi que ses indications et ses posologies.

Une femme s'applique du collagène sur le visage. Elle est en peignoir et se regarde dans un miroir.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une macromolécule fibreuse de type glycoprotéine. Il s’agit de la protéine la plus riche de l’organisme et représente entre 30 et 35% des protéines totales du corps humain. Elle est présente au niveau de la peau, du cartilage, des tendons, des ligaments et des tissus conjonctifs, leur permettant de maintenir une bonne structure et une bonne solidité. Utilisé depuis des millénaires dans diverses préparations thérapeutiques, le collagène n’a suscité l’intérêt des scientifiques que vers la fin du 19éme siècle où plusieurs études et recherches cliniques ont confirmé ses bienfaits pour la santé humaine. Le terme collagène vient du mot grec kólla qui signifie collant pour ses propriétés adhésives.

Collagène : schéma qui montre comment cette molécule se présente dans une peau jeune et dans une peau matureLe collagène joue un rôle dans l’élasticité de la peau et la souplesse des articulations tout en luttant contre la déshydratation. En effet, cette molécule attire et retient l’eau dans les tissus.

En fonction de son type et de sa fonction dans l’organisme, le collagène est synthétisé par l’organisme par les fibroblastes, les ostéoblastes ou les chondrocytes. Au cours de la synthèse de cette protéine, les acides aminés se lient sous forme d’une longue chaîne pour former le procollagène. Lorsque 3 chaînes se forment et s’enroulent, elles forment le tropocollagène. Si plusieurs unités de tropocollagène sont situées à proximité les unes des autres, de fines fibrilles de collagène se forment. Les fibres de collagène plus épaisses se forment par agrégation des fibrilles.

Dans la peau et les autres tissus, les fibres se lient ensuite pour former une structure de collagène, qui donne à la peau sa fermeté. Plus votre peau a de fibres de collagène, plus elle est ferme.

Différentes formes dE collagène

En fonction de sa structure et de son origine cellulaire, il existe 28 types de collagène dans l’organisme [1]. Mais seulement cinq types sont importants pour la santé humaine et dont la plupart des compléments alimentaires de collagène proviennent :

  • Type I : synthétisé par les fibroblastes (cellules du tissu conjonctif) et les ostéoblastes (cellules osseuses), on le retrouve dans la peau, les tendons et les tissus osseux. Il est le plus abondant dans le corps humain ;
  • Type II : synthétisé par les chondrocytes (cellules du tissu cartilagineux), on le retrouve au niveau du cartilage. C’est celui qu’on retrouve le plus souvent dans les compléments alimentaires ;
  • Type III : synthétisé par les fibroblastes et les ostéoblastes, il est présent au niveau des muscles et des parois des vaisseaux sanguins ;
  • Type IV et V : ils peuvent être trouvés dans les couches de la peau.

De plus, il existe diverses formes de collagène, en fonction de son poids moléculaire et de sa biodisponibilité, c’est-à-dire, sa capacité à être absorbé par l’organisme et à passer dans la circulation sanguine. À ce titre, voici les principales formes de collagène :

  • Natif : il s’agit de la forme naturelle du collagène. Lorsqu’on prend le collagène natif, la protéine n’est pas assimilée et est éliminée sous sa forme naturelle. Seul 1 % du collagène sous la forme native est absorbé par l’organisme.
  • Gélatine : il s’agit d’une forme assimilable fabriquée à partir d’un processus appelé gélatinisation du collagène. Sous cette forme, le collagène gélatinisé est absorbé à hauteur de 10 %.
  • Hydrolysé : cette forme est obtenue par hydrolyse de la gélatine. Le poids moléculaire est ainsi réduit ce qui rend le collagène hydrolysé assimilable à 90 %. L’hydrolyse de la gélatine permet d’avoir des molécules plus petites en scindant les longues chaînes en peptides, le rendant hautement assimilable.

Sources alimentaires dE collagène

On trouve du collagène dans certaines sources alimentaires comme :

  • Sources animales : dans les viandes bovines notamment dans certaines parties gélatineuses du corps comme les pattes, la queue, le museau ou les os à moelle. Le collagène d’origine marine se trouve au niveau des écailles de poisson, les arêtes et dans la peau.
  • Sources végétariennes : pour les végétariens, il existe certaines sources alimentaires qui pourraient vous intéresser. On en trouve par exemple dans la membrane de l’œuf.

Précurseur du collagène dans les feuilles d'aloe vera vertes💡 Bon à savoir : Il est important de souligner que le collagène végétal n’existe pas à ce jour. Toutefois, certains végétaux contiennent des protéines qui se rapprochent des protéines animales ou sont des précurseurs de collagène. Son efficacité serait proche de celle du collagène bovin ou marin principalement car sa composition à base de protéine d’origine végétale, stimule la production de collagène. C’est le cas notamment de l’aloe vera, des baies de goji, du bambou et de la grenade par exemple. Ces plantes sont alors associées à des acides aminés et nutriments comme la vitamine C d’origine naturelle (acérola) pour stimuler l’organisme.

Une étude réalisée sur 30 femmes de plus 45 ans a testé l’effet du gel d’aloès sur leur peau. Il s’avère que la plante a amélioré considérablement les rides et l’élasticité de la peau, grâce à une augmentation de la production de collagène dans la peau et une diminution de l’expression du gène MMP-1 dégradant le collagène [2].

Bienfaits, vertus et effets

Le collagène est une protéine qui joue un rôle important dans l’élasticité de la peau et la souplesse des articulations. Avec l’âge, la peau, les articulations et les os deviennent moins souples et moins élastiques ce qui nécessite une attention particulière. À ce titre, une supplémentation en collagène pourrait être une excellente solution pour non seulement maintenir notre organisme en bonne santé mais également pour le traitement de certaines maladies.

Dans cette section, nous allons parler globalement des indications du collagène avant d’expliquer en détails, avec des études à l’appui, les différents bienfaits thérapeutiques de cette protéine.

Aperçu des bienfaits

Arthrite rhumatoïde et arthrose

  • Soulagement et traitement des symptômes (diminution de la douleur, réduction des gonflements des articulations, diminution de la sensibilité articulaire).
  • Amélioration de la qualité de vie des patients.

Santé articulaire

  • Réduction des douleurs articulaires chez les athlètes.

Santé de la peau

  • Propriété anti-âge.
  • Amélioration de l’élasticité de la peau et de son hydratation.
  • Réduction des rides.
  • Réduction de la cellulite.

Santé des cheveux

  • Amélioration du volume, de l’épaisseur et de la brillance des cheveux.
  • Action dans la croissance des cheveux.
  • Permet d’avoir des cheveux plus doux et moins secs.

Glycémie

  • Action hypoglycémiante.
  • Réduction du taux de cholestérol dans le sang.
  • Réduction de la pression artérielle.

Escarres

  • Permet de guérir les escarres.
  • Permet une meilleure cicatrisation.

Densité osseuse

  • Permet d’augmenter la densité osseuse.
  • Stimulation de la synthèse des molécules de la matrice extracellulaire.

⭐ Où trouver du collagène de qualité ? Voici une formule à base de collagène marin spécialement conçue pour lutter contre le vieillissement cutané. Elle associe des ingrédients de haute qualité : collagène hydrolysé et désodorisé d’origine marine, acide hyaluronique et coenzyme Q10, extrait d’acérola et de myrtille. Sous forme de sachets monodoses, goût citron vert : aloe vera.

Profitez d’une réduction de 10 % avec le code MESBIENFAITS10 ✅ Pour cela, il suffit d’ajouter ce code à votre panier lors de votre commande.

Détails des bienfaits

Arthrite rhumatoïde et arthrose

Collagène et articulation : dessin d'un genou en rouge indiquant la douleur, l'inflammation de l'articulation.Le collagène semble avoir une action dans le traitement des symptômes de l’arthrite rhumatoïde et de l’arthrose. En effet, la consommation de cette molécule pendant 3 mois chez 60 personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde sévère a réduit les symptômes de la maladie comme le gonflement et la sensibilité des articulations alors que chez d’autres patients les symptômes ont totalement disparu avec un arrêt de la progression de la maladie [3].

Une autre étude a démontré que sa consommation pourrait améliorer la qualité de vie des patients atteints d’arthrose en diminuant la douleur articulaire et en permettant d’accomplir certaines activités quotidiennes [4].

Santé articulaire

Le collagène hydrolysé réduit les douleurs articulaires. C’est ce qu’affirment certaines études réalisées notamment sur des athlètes. En effet, sa consommation pendant 24 semaines par des athlètes souffrant de troubles articulaires a considérablement réduit la douleur [5]. De plus, l’administration de 5 grammes de peptides de collagène pendant 3 mois chez des athlètes souffrant de problèmes au genou a également réduit la douleur [6].

Santé de la peau

Le collagène est l’un des principaux composés de la peau, qui a tendance à diminuer de 1 % chaque année à partir de 40 ans [7]. Le relâchement cutané ou les rides sont les manifestations cliniques les plus communes de la diminution de la teneur en cette molécule au niveau de la peau. Ainsi, il possède des propriétés anti-âge importantes en agissant dans l’élasticité de la peau, son hydratation et sa rugosité. En effet, une étude menée sur 69 femmes a révélé qu’une supplémentation quotidienne pendant 2 mois en collagène a permis d’améliorer l’élasticité de la peau [8].

Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleDe même, une étude a révélé qu’une supplémentation en collagène hydrolysé a permis une meilleure hydratation et élasticité de la peau, diminuant sa rugosité et améliorant les rides [9].

Enfin, selon une étude, cette molécule permettrait également de réduire la cellulite de la peau, également appelée « peau d’orange ». Les résultats de l’étude ont démontré que son ingestion régulière sur une période de 6 mois conduisait à une nette amélioration de l’apparence de la peau chez les femmes souffrant de cellulite modérée [10].

Santé des cheveux

Le collagène possède des bienfaits sur la santé capillaire. À ce titre, on peut trouver sur le marché beaucoup de produits à base de collagène destinés à l’amélioration de la santé des cheveux. En effet, une étude a révélé qu’une supplémentation pendant 3 mois a permis d’améliorer le volume, la brillance et l’épaisseur des cheveux tout en devenant plus doux et moins secs [11]. Une autre étude a révélé qu’une application locale du collagène peut avoir une action bénéfique dans la croissance des cheveux [12].

Glycémie

Le collagène semble avoir une action sur les paramètres métaboliques notamment la glycémie. En effet, une supplémentation pendant 3 mois a permis de réduire la glycémie et la tension artérielle [13]. Il est donc suggéré que le collagène peut être recommandé dans la gestion de la glycémie en association avec un régime alimentaire équilibré et une activité physique régulière.

Escarres

Le collagène permettrait de guérir les escarres. C’est le résultat de certaines études réalisées pour évaluer les effets du collagène dans leur cicatrisation. En effet, cette étude a révélé que l’administration de sa forme hydrolysée 3 fois par jour pendant 8 semaines a permis de guérir et de mieux cicatriser les escarres chez des personnes hospitalisées pendant une longue durée [14].

Densité osseuse

Cartilage d'un genou sain modélisé en gros plan.Les os contiennent une grande quantité de collagène. Avec l’âge, cette molécule présente dans les os diminue ce qui entraîne une diminution de la densité osseuse, une des causes de certaines maladies osseuses comme l’ostéoporose. C’est à ce titre qu’une supplémentation en collagène pourrait être une excellente solution, notamment chez les personnes âgées.

En effet, d’après une étude, cette protéine a permis d’augmenter la densité osseuse [15]. De même, le collagène hydrolysé a permis de stimuler les chondrocytes à synthétiser les molécules de la matrice extracellulaire, y sa propre synthèse [16].

Comment augmenter la synthèse de collagène naturellement ?

Avec l’âge, notre organisme synthétise de moins en moins de collagène. De plus, certaines habitudes de vie et certains facteurs peuvent également favoriser une baisse de la production. Voici quelques astuces pour booster la synthèse de collagène naturellement :

  • Éviter les rayons UV : une exposition prolongée au rayons UV diminue la production de collagène de type I [17] ;
  • Collagène et alimentation : salade de betteraves et d'avocats à la moutarde et à la coriandre.Améliorer son alimentation : une mauvaise alimentation est un des principaux facteurs de la diminution de collagène. Par exemple, la vitamine C est importante pour sa synthèse par l’organisme et sa carence peut ainsi provoquer une diminution de la production de cette protéine ;
  • Arrêter de fumer ;
  • Favoriser un sommeil réparateur et éviter les sources de stress : le stress a un impact négatif sur la santé. Il affecte ainsi la peau en entraînant un vieillissement accéléré et une mauvaise cicatrisation des plaies en diminuant la qualité du collagène [18] ;
  • Pratiquer une activité physique régulière.

Les différents conditionnements du collagène

Sur le marché, il existe différents types ou produits à base de cette protéine en fonction de leur conditionnement. Il est généralement conseillé de prendre le collagène par voie orale pour bénéficier de ses bienfaits de façon optimale. À ce titre, on peut trouver le collagène en poudre, en sachet buvable, en gélules ou en comprimés. Des ampoules à base de collagène liquide seraient également en vente sur le marché.

Dans l’industrie cosmétique, les formes proposées sont généralement destinées pour offrir une action ciblée sur la peau, comme les crèmes ou les sérums au collagène.

Le collagène bio existe-t-il ? Cette protéine est issue de certaines parties d’animaux (bovins ou poissons) comme la peau ou les pattes, il peut s’agir donc d’un produit bio. Mais, cela dépend en fait de ce que consomment ces animaux. Il serait en effet intéressant de choisir du collagène bio issu d’animaux élevés dans des élevages bio et donc nourris d’aliments issus de l’agriculture biologique mais pour le moment, nous n’avons trouver aucun vendeur fiable qui propose un tel produit.

Où acheter du collagène DE QUALITÉ ?

Au moment d’acheter du collagène, il est important de garder en tête que c’est sous sa forme hydrolisée (peptides) qu’il faut le consommer. C’est en effet la forme la plus assimilée par le corps. Par ailleurs, il est recommandé de varier les différents types, et de choisir des produits qui associent les types I et II qui sont les deux types, les plus présents dans notre corps.

Ensuite, vous pouvez choisir le collagène en fonction de votre régime alimentaire. Il peut alors être d’origine animale (bovine ou marine), d’origine végétarienne (l’œuf) ou d’origine végétalienne (précurseur de collagène et non véritable collagène).

Si vous le choisissez d’origine animale, nous vous recommandons l’origine marine qui est plus efficace que le collagène bovin. Il serait en effet plus léger et donc plus facilement assimilé par le corps.

Nous avons décidé de vous proposer les meilleurs produits que nous avons trouvé sur le marché pour vous aider à faire un choix, en fonction de vos besoins.

Acheter du collagène marin

Si vous êtes omnivores, voici deux produits efficaces et de très bonne qualité à choisir en fonction de votre nécessité. Les produits sont tous deux composés de collagène d’origine marine (type I et II) sous leur forme hydrolisée, la plus assimilable. Avantage sérieux, ces produits sont désodorisés afin de ne pas sentir le goût du poisson.

➡ ⭐ Collagène pour la peau : Voir le produit. Cette formule à base de collagène marin a été conçue pour lutter contre le vieillissement cutané, idéale pour le visage. Leur produit associe des ingrédients de haute qualité : collagène hydrolysé et désodorisé d’origine marine (poisson), acide hyaluronique et coenzyme Q10 provenant des biotechnologies, extrait d’acérola (vitamine C) et extrait sec de myrtille (anthocyanidines). Il s’agit de collagène à boire sous forme de sachets monodoses, solubles dans l’eau (arôme naturel de citron vert).

➡ ⭐ Collagène pour les articulations : Voir le produit. Cette formule à base de collagène marin est destinée à prendre soin des articulations. Elle associe le collagène hydrolysé et désodorisé d’origine marine (poisson), à l’acérola (vitamine C), au curcuma (curcumine), au sureau noir (anthocyanidines) et au manganèse. Présenté en sachets monodoses, ce collagène soluble est également à boire (arôme naturel de framboise).

Profitez d’une réduction de 10 % avec le code MESBIENFAITS10 ✅ Pour cela, il suffit d’ajouter ce code à votre panier lors de votre commande.

Acheter du collagène végétal

Si vous êtes végétarien ou végétalien, voici un produit qui devrait fortement vous intéresser :

➡ ⭐ Voir le produit booster de collagène. Il s’agit d’une association de plantes et de nutriments 100 % végétaliens, avec d’excellents retours de la part des clients. Cette association contient notamment des acides aminés (L-lysin, L-proline), de l’extrait de fruit d’acérola (vitamine C), de l’extrait de grenade (acide ellagique), de l’extrait de baies de goji (polysaccharides) de l’extrait de cynorrhodon (flavonoïdes), de l’extrait de Panax ginseng (ginsénosides), de l’extrait de tomate (lycopène) et de l’extrait de Ginkgo biloba (glycosides de flavone).

Ces ingrédients naturels permettent ainsi à notre organisme de booster la synthèse du collagène, sans devoir comporter de collagène animal.

Posologie DU COLLAGÈNE

Il n’existe pas de recommandations précises concernant la posologie de collagène à prendre. Celle-ci dépend généralement de la forme, du type et de l’indication.

💊 En règle générale, des doses de 1 à 5 g par jour sont recommandées par les fabricants et les études scientifiques. Il est donc conseillé de suivre les indications du vendeur.

Bon à savoir : Selon une étude, le collagène hydrolysé serait non toxique à des doses allant jusqu’à 15 g, ce qui correspond au niveau maximal de collagène que l’on peut introduire dans un régime alimentaire [19].

Effets secondaires

Les produits et les suppléments à base de collagène sont généralement bien tolérés et sûrs. À part de rares cas de troubles gastro-intestinaux, la consommation de cette molécule ne provoque pas d’effets secondaires ou indésirables.

Contre-indications et dangers

Les personnes souffrant d’insuffisance rénale doivent consulter leur médecin avant de prendre du collagène. De plus, si vous êtes allergiques aux protéines bovines, il est conseillé de ne pas prendre cette protéine si elle est d’origine bovine tout comme il est déconseillé d’éviter le collagène d’origine marine en cas d’allergie aux poissons.

Avis sur le collagène

Nous avons parcouru le web à la recherche de retours d’expérience et de témoignages de personnes ayant utilisé des produits à base de collagène. La majorité des consommateurs qui en ont consommé ont vu une amélioration de leur peau qui est devenue plus ferme, après quelques mois d’utilisation. D’autre part, une consommation régulière de collagène a permis de réduire les douleurs articulaires chez quelques consommateurs et leurs articulations sont devenues plus souples, d’après leurs témoignages.

Pour vous faire votre propre avis, nous vous invitons à consulter les sites et les forums spécialisés ainsi que les boutiques en ligne de vente des produits à base de collagène.

Associations avec d’autres plantes ou molécules

Existe-t-il des associations de collagène avec d’autres plantes ou molécules ? Quels sont les buts de ces associations ? Dans le but d’obtenir un effet synergique et augmenter les effets du collagène, certaines combinaisons sont réalisées et proposées aux consommateurs. Voici les principales associations :

Collagène et acide hyaluronique

Hyaluronate ou acide hyaluronique est une macromolécule présente naturellement dans l’organisme, au niveau des tissus conjonctifs et responsable de l’hydratation et l’élasticité des tissus. Avec l’âge, cette molécule est de moins en moins synthétisée par l’organisme. L’association collagène-acide hyaluronique est complémentaire et ces deux molécules sont utilisées, ensemble, dans divers produits cosmétiques pour lutter contre les signes cutanés du vieillissement. Elle est également utilisée dans le traitement des symptômes articulaires.

Collagène et vitamine C

La vitamine C est une vitamine aux propriétés antioxydantes puissantes. Elle est d’ailleurs très recommandée pour lutter contre les effets du stress oxydatif. D’autre part, elle contribue également à la production de collagène. L’association collagène – vitamine C est donc totalement indiquée pour améliorer la santé de la peau et cette association a des vertus anti-âge. Cette association possède également des propriétés dans l’amélioration de la santé des cheveux.

Collagène et biotine

La biotine ou vitamine B8 est une vitamine qui participe au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Parmi ses autres bienfaits, elle protège la peau et les cheveux contre le stress oxydatif des cellules. L’association collagène-biotine est une excellente alliance pour améliorer la santé de la peau et des cheveux. Elle est notamment utilisée dans le traitement de l’alopécie et la chute de cheveux.

Collagène et CoQ10

La coenzyme Q10 est une molécule aux propriétés antioxydantes reconnues. Elle est utilisée pour permettre aux cellules de l’organisme de se protéger contre le stress oxydatif provoqué par le vieillissement. L’association collagène et CoQ10 est indiquée pour améliorer la santé cutanée et capillaire. En effet, ces deux composés agissent en synergie pour donner plus d’élasticité à la peau et réduire les rides.

Collagène ou glycine ?

La glycine est un acide aminé qui participe dans divers métabolismes et dont les bienfaits pour la santé sont nombreux en agissant sur la qualité du sommeil et la récupération physique. Cet acide aminé possède également une propriété anti-âge en jouant un rôle direct dans la synthèse de collagène. Le collagène de son côté est composé en partie de glycine. À ce titre, en termes d’efficacité sur la santé cutanée et globalement en ce qui concerne les effets anti-âges, il est plus recommandé de choisir le collagène.

Collagène et kératine

La kératine est une protéine reconnue pour ses effets bénéfiques sur les cheveux en renforçant leur structure et favorisant leur pousse. Il s’agit d’un produit largement utilisé en industrie cosmétique. L’association collagène-kératine est une excellente alliance pour améliorer la santé capillaire.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

Le collagène peut-il stopper les cheveux gris ?

En raison de ses propriétés antioxydantes, le collagène semble diminuer voire stopper l’apparition des cheveux gris. En effet, bien qu’elle soit génétique, l’apparition des cheveux gris peut être favorisée par des facteurs extérieurs comme l’oxydation. Cette protéine est capable d’empêcher le grisonnement prématuré ou le ralentir [20].

Le collagène favorise-t-il la musculation et les performances sportives ?

Si vous faites du sport, vos articulations et vos muscles sont considérablement sollicités. Le collagène possède des propriétés dans la protection de la santé articulaire et dans l’amélioration de la récupération après des efforts physiques. Cette molécule est donc conseillée pour les personnes qui pratiquent la musculation car il renforce les cartilages, les tendons et les ligaments.

Le collagène aide-t-il les intestins ?

Le collagène semble avoir une action bénéfique sur les intestins. On suggère que cette protéine naturelle agit en apaisant la muqueuse intestinale et en soignant les cellules intestinales endommagées. Il est ainsi indiqué dans le cas du syndrome de l’intestin perméable en améliorant la barrière épithéliale intestinale [21]

Le collagène peut-il aider à guérir une tendinite ?

D’après une étude [22], le collagène semble aider à guérir d’une tendinite. En effet, une supplémentation orale en collagène de type I a permis de réduire la douleur et de cicatriser le tendon lésé. Il s’agit donc d’une solution pour le traitement d’une tendinite.

Posologie, dosage et cure

Peut-on prendre du collagène tous les jours ?

Oui, il est possible de prendre le collagène tous les jours. Il est même indiqué de suivre une cure de quelques semaines ou mois afin de bénéficier de l’ensemble des bienfaits de cette protéine. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Quand dois-je prendre le collagène, matin ou soir ?

En règle générale, vous pouvez en prendre à n’importe quel moment de la journée. Toutefois, si vous avez des troubles digestifs ou un estomac sensible, il est recommandé de prendre le collagène, le matin à jeun. Sinon, pour un meilleur sommeil, prenez le collagène au coucher, avant de dormir.

Effets secondaires, danger et contre-indications

Le collagène fait-il prendre ou perdre du poids ?

Le collagène est une protéine qui fait maigrir. Ce sont les suggestions d’une étude [23] qui a révélé les effets anti-obésité de cette protéine et de son action sur le métabolisme des lipides. Le collagène favorise la perte de graisse en maintenant la masse musculaire.

Le collagène est-il mauvais pour les reins ?

Le collagène est une protéine qui est contre-indiquée chez les personnes souffrant de problèmes rénaux notamment l’insuffisance rénale ou les calculs rénaux. Si vous souffrez d’un problème rénal, nous vous conseillons de parler à votre médecin avant de commencer une cure.

Le collagène affecte-t-il la thyroïde ?

Il n’existe aucune contre-indication du collagène chez les personnes souffrant de troubles de la thyroïde. Il n’y a eu aucun cas rapporté d’affection de la thyroïde à la suite de la consommation de cette protéine dans la littérature scientifique. Cependant, en cas de doute, nous vous invitons à consulter votre médecin.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Ricard-Blum S. The collagen family. Cold Spring Harb Perspect Biol. 2011;3(1):a004978. Published 2011 Jan 1.
  2. Cho S, Lee S, Lee MJ, et al. Dietary Aloe Vera Supplementation Improves Facial Wrinkles and Elasticity and It Increases the Type I Procollagen Gene Expression in Human Skin in vivo. Ann Dermatol. 2009;21(1):6-11.
  3. Trentham DE, Dynesius-Trentham RA, Orav EJ, Combitchi D, Lorenzo C, Sewell KL, Hafler DA, Weiner HL. Effects of oral administration of type II collagen on rheumatoid arthritis. Science. 1993 Sep 24;261(5129):1727-30.
  4. Crowley DC, Lau FC, Sharma P, et al. Safety and efficacy of undenatured type II collagen in the treatment of osteoarthritis of the knee: a clinical trial. Int J Med Sci. 2009;6(6):312-321. Published 2009 Oct 9.
  5. Clark KL, Sebastianelli W, Flechsenhar KR, Aukermann DF, Meza F, Millard RL, Deitch JR, Sherbondy PS, Albert A. 24-Week study on the use of collagen hydrolysate as a dietary supplement in athletes with activity-related joint pain. Curr Med Res Opin. 2008 May;24(5):1485-96.
  6. Zdzieblik D, Oesser S, Gollhofer A, König D. Improvement of activity-related knee joint discomfort following supplementation of specific collagen peptides. Appl Physiol Nutr Metab. 2017 Jun;42(6):588-595. Epub 2017 Jan 24. Erratum in: Appl Physiol Nutr Metab. 2017 Nov;42(11):1237.
  7. León-López A, Morales-Peñaloza A, Martínez-Juárez VM, Vargas-Torres A, Zeugolis DI, Aguirre-Álvarez G. Hydrolyzed Collagen-Sources and Applications. Molecules. 2019 Nov 7;24(22):4031.
  8. Proksch E, Segger D, Degwert J, Schunck M, Zague V, Oesser S. Oral supplementation of specific collagen peptides has beneficial effects on human skin physiology: a double-blind, placebo-controlled study. Skin Pharmacol Physiol. 2014;27(1):47-55.
  9. Inoue, N., Sugihara, F. and Wang, X. (2016), Ingestion of bioactive collagen hydrolysates enhance facial skin moisture and elasticity and reduce facial ageing signs in a randomised double‐blind placebo‐controlled clinical study. J. Sci. Food Agric., 96: 4077-4081.
  10. Schunck M, Zague V, Oesser S, Proksch E. Dietary Supplementation with Specific Collagen Peptides Has a Body Mass Index-Dependent Beneficial Effect on Cellulite Morphology. J Med Food. 2015;18(12):1340-1348.
  11. Glynis A. A Double-blind, Placebo-controlled Study Evaluating the Efficacy of an Oral Supplement in Women with Self-perceived Thinning Hair. J Clin Aesthet Dermatol. 2012;5(11):28-34.
  12. Turowski A, Adelmann-Grill BC. Substantivity to hair and skin of l-labelled collagen hydrolysates under application simulating conditions. Int J Cosmet Sci. 1985 Apr;7(2):71-84.
  13. Zhu CF, Li GZ, Peng HB, Zhang F, Chen Y, Li Y. Therapeutic effects of marine collagen peptides on Chinese patients with type 2 diabetes mellitus and primary hypertension. Am J Med Sci. 2010 Nov;340(5):360-6.
  14. Lee SK, Posthauer ME, Dorner B, Redovian V, Maloney MJ. Pressure ulcer healing with a concentrated, fortified, collagen protein hydrolysate supplement: a randomized controlled trial. Adv Skin Wound Care. 2006 Mar;19(2):92-6.
  15. Wu J, Fujioka M, Sugimoto K, Mu G, Ishimi Y. Assessment of effectiveness of oral administration of collagen peptide on bone metabolism in growing and mature rats. J Bone Miner Metab. 2004;22(6):547-53.
  16. Bello AE, Oesser S. Collagen hydrolysate for the treatment of osteoarthritis and other joint disorders: a review of the literature. Curr Med Res Opin. 2006 Nov;22(11):2221-32.
  17. Rittié L, Fisher GJ. UV-light-induced signal cascades and skin aging. Ageing Res Rev. 2002 Sep;1(4):705-20.
  18. Kahan V, Andersen ML, Tomimori J, Tufik S. Stress, immunity and skin collagen integrity: evidence from animal models and clinical conditions. Brain Behav Immun. 2009 Nov;23(8):1089-95.
  19. Paul C, Leser S, Oesser S. Significant Amounts of Functional Collagen Peptides Can Be Incorporated in the Diet While Maintaining Indispensable Amino Acid Balance. Nutrients. 2019 May 15;11(5):1079.
  20. Abedin MZ, Karim AA, Latiff AA, Gan CY, Ghazali FC, Barzideh Z, Ferdosh S, Akanda MJ, Zzaman W, Karim MR, Sarker MZ. Biochemical and radical-scavenging properties of sea cucumber (Stichopus vastus) collagen hydrolysates. Nat Prod Res. 2014;28(16):1302-5.
  21. Song W, Chen Q, Wang Y, Han Y, Zhang H, Li B. Identification and Structure-Activity Relationship of Intestinal Epithelial Barrier Function Protective Collagen Peptides from Alaska Pollock Skin. Mar Drugs. 2019;17(8):450. Published 2019 Jul 31.
  22. Fusini F, Bisicchia S, Bottegoni C, Gigante A, Zanchini F, Busilacchi A. Nutraceutical supplement in the management of tendinopathies: a systematic review. Muscles Ligaments Tendons J. 2016;6(1):48-57. Published 2016 May 19.
  23. Woo M, Song YO, Kang KH, Noh JS. Anti-Obesity Effects of Collagen Peptide Derived from Skate (Raja kenojei) Skin Through Regulation of Lipid Metabolism. Mar Drugs. 2018;16(9):306. Published 2018 Aug 30.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.9 / 5. Votes : 7

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.