Chlorelle, la micro algue riche en nutriments

    4.8
    (4)

    La chlorelle ou chlorella est une microalgue utilisée depuis des siècles en médecine traditionnelle asiatique, pour ses vertus sur le cœur, le cerveau et le foie. Les valeurs nutritionnelles et médicinales de cette algue lui confèrent des propriétés intéressantes, sur le plan culinaire et médical. La science a d’ailleurs apporté des preuves sur les bienfaits de la chlorelle.

    Dans ce dossier, nous allons lister les diverses indications thérapeutiques de la chlorelle ainsi que sa composition nutritionnelle et sa posologie. Vous y découvrirez également les différentes associations médicinales qui incluent cette microalgue.

    À la fin du guide, nous répondrons aussi à vos questions notamment sur l’efficacité de la chlorelle pour maigrir, pour les vaccins et s’il est possible d’en donner à son chien.

    Chorelle vue dans un microscope. On aperçoit des micro algues vert clair

    La chlorelle : qu’est-ce-que c’est ?

    La chlorelle est une algue verte unicellulaire que l’on trouve naturellement dans la plupart des lacs d’eau douce et dans les océans. Elle est également cultivée à grande échelle dans de nombreux pays du monde (par exemple, au Japon, en Corée du Sud, à Taïwan, en Malaisie, en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis, etc.).

    La chlorelle est la forme de vie la plus abondante dans la nature et est utilisée par les humains depuis l’Antiquité. Elle est considérée comme une excellente source alimentaire présentant de nombreux avantages pour la santé, notamment en matière de détoxification, mais également parce qu’elle contient des niveaux élevés de nutriments : des vitamines, des minéraux, des protéines, des acides aminés, de la chlorophylle et des phytostérols.

    Il existe trois variétés ou espèces de chlorelle :

    • Chlorella vulgaris ;
    • Chlorella pyrenoidosa ;
    • Parachlorella beijerinckii.

    De forme sphérique et unicellulaire, la chlorelle est apparue sur terre il y a 2 milliards d’années et n’a pas changé de forme depuis. Découverte en 1890 par le scientifique hollandais, Martinus Willem Beijerinck, la chlorella a depuis intéressé le monde scientifique en raison de sa composition nutritionnelle intéressante mais aussi pour sa reproduction rapide et sa capacité à produire de l’oxygène.

    La culture de chlorella a débuté dans les années 1960 au Japon avant d’atteindre toute l’Asie vers les années 1980 du fait de l’intérêt mondial pour ce superaliment.

    Composition nutritionnelle de la chlorelle

    La chlorelle est un aliment d’intérêt national au Japon vue sa richesse nutritionnelle qui lui confère des propriétés de superaliment. La composition nutritionnelle de la chlorelle varie en fonction des espèces.

    Cependant, la plupart des études concernent les deux espèces les plus connues : Chlorella vulgaris et Chlorella pyrenoidosa.

    Le principal constituant de cette microalgue est le Facteur de Croissance de la Chlorelle (CGF), responsable de sa reproduction rapide et de son action sur la croissance des cellules saines de l’organisme. Il s’agit d’un extrait provenant du noyau et d’autres parties de la chlorelle qui se compose d’acides aminés, de peptides, de sucres, de vitamines et de protéines [1].

    La chlorella est également composé de nutriments bénéfiques à la santé, dont les principaux sont [2-4] :

    • Les protéines : la chlorelle est composée de 50 % de protéines et constitue une excellente source d’acides aminés ;
    • Les vitamines : la vitamine C et la vitamine B (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B9, B12) ;
    • La chlorophylle ;
    • Des graisses essentielles : dont les acides gras polyinsaturés oméga-3 et l’acide alpha-linoléique ;
    • Le β-carotène ;
    • Les minéraux : dont les principaux sont le cuivre, le fer, le zinc, le magnésium, le potassium et le phosphore ;
    • La lutéine ;
    • L’acide para-amino-benzoïque : précurseur de l’acide folique.

    De la vitamine B12 réellement assimilable ?

    Si vous êtes végétalien ou végétarien, vous le savez, il est important de se supplémenter en vitamine B12 car cette vitamine essentielle pour le bon fonctionnement du corps ne se trouve quasiment que dans les produits d’origine animale. Quasiment ? Et oui, depuis peu certaines études ont prouvé que cette vitamine était également présente dans quelques rares végétaux. On sait par exemple que la spiruline en contient mais sous sa forme non assimilable pour l’Homme. Elle est donc inutile voire dangereuse pour les végétaliens qui pensent en consommer mais en fait, non.

    Plusieurs études ont tout de même réussi à déterminer si certains végétaux pouvaient contenir de la vitamine B12 assimilable par l’Homme et il s’avère que certaines algues contiendraient de la B12 active. La chlorelle lorsqu’elle se développe à la lumière (photosynthèse) contiendrait une teneur en vitamine B12 assimilable par l’être humain. Par ailleurs, l’algue klamath (Afanizomenon flos-aquae) serait aussi une source naturelle de vitamine B12 assimilable par notre organisme lorsqu’elle est associée avec certaines enzymes [5].

    Cependant, une étude indique que les teneurs en vitamine B12 diffèrent considérablement entre les divers comprimés d’algues disponibles dans le commerce. Il faudrait ainsi pouvoir connaitre la teneur en B12 assimilable pour chaque produit, or les vendeurs précisent uniquement la quantité en vitamine B12 totale (inactive et active) et ne font pas de distinction entre les deux afin de booster leurs ventes. Par conséquent, les algues comestibles et leurs produits dérivés ne devraient pas être utilisés comme sources fiables de vitamine B12 pour les végétariens ou végétaliens. Bien sur, ces algues sont tout de même considérées comme un véritable trésor nutritionnel pour leurs richesse en minéraux, vitamines et oligo-éléments, mais à moins que la teneur en B12 active soit précisée, il est préférable de ne pas compter sur elles pour traiter une carence en B12 [5].

    Bienfaits, effets et vertus de la chlorella

    La richesse nutritionnelle de la chlorella lui confère des vertus et des bienfaits considérables pour l’organisme. La chlorella est utilisée pour ses vertus sur l’immunité, sur le cœur, le cerveau et pour ses propriétés détoxifiantes. Elle est scientifiquement reconnue comme une microalgue dont les propriétés médicinales doivent être prises en considération.

    Dans cette section, nous allons d’abord lister l’ensemble des bienfaits avant d’entrer en détail, avec des études cliniques et des recherches à l’appui, pour confirmer chaque indication.

    Aperçu des bienfaits

    Possède une action anti-inflammatoire

    • Diminue les enzymes inflammatoires et l’activation de NFkB
    • Améliore les marqueurs sanguins inflammatoires comme la CRP
    • Réduit les gonflements des articulations lors d’arthrite
    • Supprime la cytokine inflammatoire TNF-alpha

    Lutte contre le diabète

    • Réduit la glycémie à jeun
    • Réduit la production de résistine et augmente les récepteurs de l’adiponectine
    • Augmente la sensibilité et diminue la résistance à l’insuline
    • Favorise l’absorption du glucose
    • Réduit le risque de cataracte chez les diabétiques

    Favorise le système cardiovasculaire

    • Réduit les niveaux de cholestérol total, LDL et triglycérides
    • Augmente les niveaux de cholestérol HDL
    • Réduit la pression artérielle
    • Améliore la fonction des vaisseaux sanguins
    • Diminue la fréquence et l’incidence des AVC

    Soutient la fonction hépatique

    • Améliore la fonction du foie
    • Réduit le poids, la glycémie et l’inflammation
    • Réduit les niveaux d’ALAT
    • Protège le foie contre les lésions dues aux toxines et à l’alcool

    Favorise le système immunitaire

    • Augmente l’activité des cellules immunitaires
    • Augmente les niveaux des IgA pendant la grossesse
    • Réduit le risque d’infections chez les nourrissons
    • Protège contre les infections
    • Réduit les effets secondaires du traitement à base de chimiothérapie

    Possède un effet détox

    • Diminue les taux urinaires d’une amine hétérocyclique
    • Réduit le transfert de dioxine de la femme enceinte aux enfants
    • Favorise la dégradation et l’élimination des dioxines et leur accumulation dans le foie
    • Favorise et accélère la dégradation et l’élimination du mercure et du strontium
    • Élimine le transfert du mercure vers le fœtus et son accumulation dans le cerveau de la mère
    • Protège et améliore l’état après exposition au plomb

    Possède une action antioxydante

    • Réduit les niveaux des marqueurs de stress oxydatif
    • Augmente les mesures antioxydantes dans le sang (le glutathion, la superoxyde dismutase, la catalase et le statut antioxydant total)
    • Augmente les taux sanguins de vitamine C et E

    Lutte contre la dépression

    • Améliore les symptômes de la dépression
    • Améliore les symptômes de l’anxiété

    Favorise la grossesse

    • Augmente le taux des IgA (anticorps cruciaux dans la fonction immunitaire) et réduit le risque d’infection chez le nourrisson
    • Réduit le transfert de dioxines vers l’enfant
    • Réduit le risque d’anémie
    • Réduit les gonflements et la protéinurie

    Améliore les performances physiques et lutte contre la fonte musculaire

    • Augmente la capacité d’endurance
    • Améliore les performances physiques
    • Améliore le métabolisme musculaire
    • Lutte contre la fonte et la perte musculaire

    Favorise la perte de poids

    • Réduit la masse corporelle

    Réduit les allergies

    • Améliore l’inflammation allergique
    • Améliore la réaction immunitaire à médiation cellulaire
    • Prévient les maladies allergiques induisant une réponse immunitaire humorale

    Favorise les fonctions cognitives et protège le cerveau

    • Empêche la perte de dopamine
    • Empêche la mort des neurones
    • Réduit l’inflammation
    • Améliore les symptômes de la maladie de Parkinson et retarde sa progression

    Possède un effet anti-âge

    • Augmente la durée de vie des fibroblastes
    • Élimine les radicaux libres
    • Réduit les dommages de l’ADN liés au stress oxydatif
    • Inhibe le raccourcissement des télomères

    Lutte contre le cancer

    • Augmente la durée de vie des sujets atteints de tumeur
    • Stimule la production des globules blancs
    • Neutralise les cellules cancéreuses du poumon, du sein, du foie et de la prostate

    Favorise la radioprotection

    • Diminue les dommages aux précurseurs des globules rouges après radiation
    • Empêche la diminution des cellules de la moelle osseuse après radiation
    • Stimule la production de cellules souches de la moelle osseuse et de la rate

    Participe à une bonne santé de la peau

    • Augmente le taux d’enzymes antioxydantes et réduit les enzymes impliquées dans les troubles cutanés
    • Possède une action contre l’une des bactéries responsables de l’acné
    • Améliore les symptômes de la dermatite atopique (eczéma et psoriasis)
    • Améliore la reconstitution de la peau et accélère la cicatrisation des plaies

    Complément alimentaire à base de chlorelle bio en gélules de la marque Naturaforce⭐⭐⭐⭐ Voici un excellent produit à base de chlorelle bio en comprimés. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit. Il s’agit de comprimés 100 % chlorella bio à un prix très accessible. Certifiée Ecocert, fabriquée en France. Convient aux végétaliens. Durée de la cure : 30 jours.

    Détails des bienfaits

    Possède une action anti-inflammatoire

    Chlorelle et inflammation : une femme de dos qui se tient l'épaule avec la main. La zone est en rouge pour indiquer une douleur, une inflammation de l'articulation.La chlorelle possède des effets anti-inflammatoires. L’un des composés actifs de cette microalgue, le lycopène, possède la capacité de diminuer les enzymes inflammatoires (telles que COX, LOX et MPO), d’améliorer les marqueurs sanguins inflammatoires (comme la CRP) et sur le plan clinique de réduire considérablement les gonflements des articulations liés à l’arthrite [6]. D’autre part, la chlorella réduit l’activation du facteur nucléaire (NFkB) ce qui entraîne la diminution de l’inflammation [7].

    De même, un des composants de la chlorella (les peptides) supprime la cytokine inflammatoire TNF-alpha et l’oxyde nitrique, un médiateur inflammatoire ce qui entraîne la diminution de l’inflammation [8].

    Lutte contre le diabète

    La chlorella possède des effets hypoglycémiants qui lui confèrent des propriétés anti-diabétiques. En effet, une analyse de 19 essais contrôlés a révélé que la chlorella diminue significativement la glycémie à jeun [9]. Une autre étude réalisée sur des personnes souffrant de stéatose hépatique non alcoolique a démontré que la consommation, pendant 8 semaines, de chlorella vulgaris a réduit la glycémie [10].

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieDe plus, la consommation de comprimés de chlorella pendant 12 semaines a réduit l’expression de certains gènes liés au diabète de type 2 comme la résistine, un inducteur de résistance à l’insuline tout en augmentant les récepteurs de l’adiponectine (une hormone importante dans la régulation du métabolisme des graisses et des sucres) [11].

    D’autre part, la chlorella semble augmenter la sensibilité et diminuer la résistance à l’insuline [12] en favorisant une meilleure absorption du glucose par les cellules hépatiques et musculaires ce qui réduit la glycémie [13].

    La chlorella semble aussi réduire les risques de complications liées au diabète en réduisant la formation de cataractes en diminuant le stress oxydatif dans le cristallin [14].

    Favorise le système cardiovasculaire

    La chlorella possède des effets favorables à une meilleure santé du système cardiovasculaire et réduit les risques de maladies cardiovasculaires. D’abord, cette microalgue semble réduire considérablement les niveaux de cholestérol total et de cholestérol LDL [9]. Chez des sujets qui suivent un régime riche en graisses, la chlorelle a significativement réduit le cholestérol total, LDL et les triglycérides tout en augmentant les niveaux du cholestérol HDL [15].

    Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.D’autre part, la consommation de comprimés de chlorella enrichis de GABA réduit significativement la pression artérielle, selon une étude réalisée sur 80 personnes [16]. Une autre étude confirme les bienfaits de la chlorella sur la pression artérielle systolique et diastolique [9].

    D’un autre côté, la chlorella semble avoir une action bénéfique dans l’amélioration de la fonction des vaisseaux sanguins et dans la diminution de la fréquence et de l’incidence des AVC [17].

    Bien que prometteurs, ces résultats sur les bienfaits de la chlorelle concernant les niveaux de cholestérol, la pression artérielle et la réduction des risques des AVC, doivent être confirmés par des études plus approfondies.

    Soutient la fonction hépatique

    Les bienfaits de la chlorella sur la fonction hépatique ont été prouvés par diverses études et recherches cliniques. Cette microalgue a en effet amélioré la fonction du foie chez des personnes atteintes de stéatose hépatique non alcoolique, après une consommation régulière d’une durée de 8 semaines [18].

    En plus, elle améliore l’état des patients en réduisant le poids, la glycémie et les indicateurs inflammatoires [19].

    D’autre part, la consommation pendant 12 semaines de chlorelle par des patients atteints d’hépatite C a significativement réduit les niveaux d’ALAT (alanine transaminase), un marqueur de l’inflammation du foie [20]. Enfin, des extraits de chlorella ont protégé le foie contre les lésions causées par les toxines et l’alcool [21].

    Favorise le système immunitaire

    La chlorelle possède des propriétés pour renforcer le système immunitaire et protège contre les infections. En effet, la consommation pendant 8 semaines de comprimés de chlorella a augmenté l’activité des cellules immunitaires comme les cellules NK, la réponse de type TH1 et la cytokine IL-1, connue pour être la clé de la réponse immunitaire [22].

    Un petit bébé qui sourit en regardant l'objectif. Il est couché sans vêtement sur une couverture blanche.D’autre part, lors d’un exercice physique intense réalisé par 8 athlètes féminines, la consommation pendant 5 semaines de chlorella a empêché la diminution de la fonction immunitaire, observée lors d’une activité intense [23]. Une étude a également révélé que la consommation de chlorelle pendant les 6 derniers mois de grossesse a augmenté les niveaux des IgA dans le lait maternel, ce qui aide à réduire le risque d’infections chez le nourrisson [24].

    De même, Chlorella vulgaris semble protéger contre les infections par E. Coli et Listeria monocytogenes [25, 26].

    Enfin, la chlorelle a réduit les effets secondaires du cyclophosphamide, un traitement de chimiothérapie qui supprime la réponse immunitaire, en favorisant la réponse des cellules NK et en augmentant les cytokines TH1 [27].

    Possède un effet détox

    La chlorella possède des propriétés détoxifiantes et est capable de dégrader et d’éliminer les toxines et les métaux lourds présents dans notre organisme.

    Sa consommation pendant 6 semaines a révélé son efficacité à diminuer les taux urinaires d’une amine hétérocyclique cancérigène [28]. De plus, la prise de Chlorella pyrenoidosa pendant 6 mois chez la femme enceinte a réduit le transfert de dioxines aux enfants par le lait maternel [29] tout en favorisant leur dégradation ce qui a empêché son accumulation dans le foie [30]. De même, la chlorelle semble favoriser l’élimination des dioxines dans les matières fécales en inhibant leur absorption par le tube digestif [31].

    Par ailleurs, la chlorella favorise et accélère l’élimination et la dégradation des métaux lourds dans l’organisme comme le mercure [32] et le strontium [33]. La Chlorella pyrenoidosa élimine également le transfert du méthyl mercure vers le fœtus et empêche son accumulation dans le cerveau de la mère [34].

    Enfin, Chlorella vulgaris protège et améliore l’état après exposition au plomb en augmentant les niveaux des cellules immunitaires et en évitant la diminution de la concentration de zinc dans les os (le zinc concurrence le plomb) [35].

    Possède une action antioxydante

    La chlorelle possède une action antioxydante. En effet, une étude réalisée sur des fumeurs pendant 6 semaines a révélé que la chlorella réduit les niveaux de manoldialdéhyde, un marqueur de stress oxydatif et augmente les niveaux de diverses mesures antioxydantes dans le sang comme les vitamines C et E, le glutathion mais aussi l’activité de la superoxyde dismutase, de la catalase et de la glutathion peroxydase ainsi que le statut antioxydant total [36].

    Ces résultats ont été confirmés par une étude réalisée sur 52 fumeurs qui a révélé que la poudre de chlorelle augmente effectivement les taux sanguins de la vitamine E et C ainsi que l’activité du superoxyde dismutase et de la catalase [37].

    D’autre part, chez les sujets âgés, la consommation de la chlorella a également réduit les dommages oxydatifs sur les globules rouges en améliorant leur capacité à transporter l’oxygène vers le cerveau [38].

    Lutte contre la dépression

    Chlorelle et dépression : une femme stressée et dépressive. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.La chlorella aurait-t-elle une action bénéfique contre la dépression ? C’est l’hypothèse suggérée par les résultats de certaines études, qui nécessitent tout de même d’être approfondies. En effet, une étude réalisée sur 125 patients souffrant de trouble dépressif majeur a démontré une amélioration de la dépression et de l’anxiété chez les patients qui ont consommé les comprimés de Chlorella vulgaris en complément de leur traitement antidépresseur pendant 6 semaines [39].

    Cette action contre la dépression semble être directement liée à la composition de la chlorella, riche en molécules neuroprotectrices comme l’acide linoléique et la vitamine B, connus pour apporter des améliorations des symptômes de la dépression.

    Favorise la grossesse et la santé du nourrisson

    La consommation de chlorelle par la femme enceinte semble avoir plusieurs bienfaits. En effet, d’après des recherches, cette algue améliore les niveaux des IgA dans le lait maternel ce qui réduit les risques d’infections chez les nourrissons [24]. De plus, la consommation de comprimés de Chlorella pyrenoidosa pendant six mois réduit le transfert des dioxines vers le lait maternel et donc au bébé [29].

    D’autre part, la consommation de chlorella de la 12éme à la 18éme semaine de grossesse a réduit le risque d’anémie de 48 % par rapport au groupe de femmes qui n’en ont pas pris [40].

    Enfin, la chlorelle a réduit les gonflements des jambes et la protéinurie.

    Améliore les performances physiques et lutte contre la fonte musculaire

    Femme heureuse debout sur un rocher, les bras levés face à la nature montagneuse et au ciel dégagé.La chlorella améliore les performances physiques et le métabolisme musculaire. C’est en tout cas ce qu’affirment les résultats de plusieurs études.

    La consommation de la chlorelle augmente la capacité d’endurance aérobie en améliorant la consommation maximale d’oxygène selon une étude de 14 jours réalisée sur 10 personnes [41]. De plus, la chlorella améliore également les performances physiques et le métabolisme musculaire en augmentant l’activité des enzymes importantes comme la lactate déshydrogénase [42, 43].

    D’autre part, la chlorella réduit le stress oxydatif ce qui permet d’améliorer l’état d’atrophie musculaire en diminuant les niveaux de créatine phosphatase (un marqueur de déficience musculaire) [44].

    Enfin, cette micro algue maintient l’activité de la cytochrome C oxydase mitochondriale dont la perte d’activité est généralement liée à une affection dans laquelle le muscle squelettique perd sa force et sa masse, appelée sarcopénie [45].

    Favorise la perte de poids

    Chlorelle et perte de poids : ventre d'une femme mince qui mesure son tour de taille avec un ruban roseLa chlorella semble favoriser la perte de poids. Bien que les études soient encore au stade expérimental, certains résultats sont prometteurs concernant l’utilisation prochaine de cette microalgue pour lutter contre le surpoids et l’obésité. En effet, une étude a révélé que la Chlorella vulgaris permet de réduire la glycémie et certains marqueurs inflammatoires mais aussi la masse corporelle [10].

    Cependant, comme mentionné ci-dessus, ces propriétés ne sont à l’instant qu’au stade d’essai.

    Réduit les allergies

    La chlorelle possède des propriétés anti-allergiques. L’extrait de cette microalgue améliore l’inflammation allergique en inhibant la production de l’interleukine-5, impliquée dans le développement de l’inflammation allergique, et en réduisant le recrutement des cellules inflammatoires dans les voies respiratoires allergiques [46].

    De plus, la Chlorella vulgaris améliore l’immunité de type TH1 (à médiation cellulaire) et diminue le taux d’IgE dans le sang tout en augmentant les niveaux des cytokines responsables de l’atténuation de l’allergie (IL-12 notamment) [47]. À ce titre, on estime que la chlorella peut être utile pour la prévention des maladies allergiques qui induisent une réponse immunitaire humorale.

    D’autre part, la chlorella réduit également la libération d’histamine dans les mastocytes [48].

    Pour en savoir plus sur les antihistaminiques naturels, lisez notre guide répertoriant les meilleurs remèdes naturels contre l’allergie.

    Favorise les fonctions cognitives et protège le cerveau

    Cerveau dessiné au dessus d'une main.La chlorella possède des propriétés qui protègent le cerveau et améliorent les fonctions cognitives qui peuvent notamment lui conférer des vertus contre la maladie de Parkinson.

    En effet, les polysaccharides présents dans la chlorella ont empêché la perte de dopamine, la mort des neurones, réduit l’inflammation, amélioré les symptômes de la maladie de Parkinson et retardé la progression de la maladie [49].

    Possède un effet anti-âge

    La chlorella a des bienfaits sur la peau et possède un effet anti-âge. En effet, l’extrait aqueux de Chlorella vulgaris a augmenté la durée de vie des fibroblastes (cellules cutanées) [50].

    De plus, la chlorella peut avoir une action anti-âge car elle a la capacité d’éliminer les radicaux libres, de réduire les dommages de l’ADN liés au stress oxydatif et donc d’inhiber le raccourcissement des télomères [51]. Il faut savoir que lorsque les télomères (les extrémités des chromosomes) raccourcissent, les cellules vieillissent [52].

    D’autre part, la chlorella réduit les niveaux de la superoxyde dismutase dans les cellules, ce qui ralentit leur vieillissement [53].

    Bien qu’ils soient prometteurs, ces résultats doivent être confirmés par d’autres études cliniques plus approfondies.

    Lutte contre le cancer

    La chlorella semble avoir des propriétés anti-cancéreuses. C’est ce qu’affirment certains résultats d’études préliminaires. Toutefois, il est utile de rappeler que des études plus larges et plus approfondies pour permettre de confirmer les propriétés anti-cancéreuses de la chlorella sont nécessaires.

    Une étude a cependant démontré que l’extrait de la chlorella a augmenté la durée de vie des sujets atteints de tumeur en stimulant la production de globules blancs [54]. D’autre part, cette microalgue a tué des cellules cancéreuses d’un poumon humain tout en réduisant la croissance de la tumeur [55].

    Dans le même sens, certaines recherches ont démontré l’efficacité de diverses espèces de chlorella pour neutraliser les cellules cancéreuses du cancer du sein [56], du cancer du foie [57] et de la prostate [58]

    Favorise la radioprotection

    La chlorella favorise la radioprotection des personnes exposées aux rayons gamma. En effet, la chlorella diminue les dommages aux précurseurs des globules rouges et empêche la diminution des cellules de la moelle osseuse ce qui favorise la radioprotection, notamment aux rayons gamma [59].

    D’autre part, l’extrait de chlorella stimule la production de cellules souches de la moelle osseuse et de la rate, ce qui favorise également la survie après exposition aux rayons gamma [60].

    Participe à une bonne santé de la peau

    La chlorella peut participer à la bonne santé de la peau et des résultats de certaines études suggèrent que cette microalgue peut être potentiellement utilisée en cosmétique pour les peaux irritées, sensibles et vieillissantes.

    Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleEn effet, l’extrait de chlorella a augmenté le taux des enzymes antioxydantes tout en diminuant l’activité des enzymes (tyrosinase et élastase) impliquées dans les troubles cutanés [61]. D’autre part, la chlorella vulgaris possède une action bénéfique contre Propionibacterium acnes, décrite comme étant une des bactéries responsables de l’acné [62].

    De plus, la chlorella a amélioré les symptômes de la dermatite atopique (eczéma) en réduisant l’infiltration des globules blancs dans la peau, en réduisant les médiateurs pro-inflammatoires et en diminuant les niveaux des cytokines [63]. Les naturopathes recommandent également cette algue aux personnes souffrant de psoriasis avec de rapides améliorations.

    Enfin, la chlorella améliore la reconstitution de la peau et accélère la cicatrisation des plaies, lorsqu’elle est prise par voie orale ou topique [64].

    Où acheter de la chlorella de qualité ?

    Avant tout, pour acheter de la chlorelle de qualité, il faut nécessairement la choisir issue d’aquaculture biologique. Une chlorella bio est la garantie de consommer un produit libre de métaux lourds et pesticides. Les algues étant de véritables éponges, elles absorbent les bons nutriments comme les mauvais, il faut donc impérativement la choisir bio.

    Ensuite, il est important de prendre en compte la composition du produit. On choisit le produit le plus propre possible, c’est à dire sans additifs ou conservateurs : 100 % chlorelle bio.

    D’autres critères sont également à favoriser, notamment la forme du produit : sous forme de gélules, de comprimés ou en poudre ? Certaines personnes n’apprécient pas du tout le goût marin de cette algue et favorisent ainsi les versions comprimés et gélules. Tandis que d’autres aiment l’incorporer dans leurs préparations culinaires ou la boire avec de l’eau ou du jus, et la consomment sous forme de poudre.

    Enfin, un dernier critère, et pas des moindres, le prix. La chlorelle se trouve partout sur Internet et ses prix sont parfois vertigineux. Pourtant, il n’est pas nécessaire de payer cher la chlorelle, même si on souhaite de la qualité.

    Pour vous aider à trouver le meilleur produit, au meilleur prix, nous avons comparé de nombreux vendeurs de chlorelle et nous avons finalement trouvé d’excellents produits.

    Poudre de chlorelle bio 100 % pure de la marque anastoreVoici un excellent produit à base de chlorelle bio en poudre, 100 % pure. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit de poudre de chlorella bio à un prix très accessible. Durée de la cure : 25 jours. En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand.

    Complément alimentaire à base de chlorelle bio en gélules de la marque NaturaforceVoici un excellent produit à base de chlorelle bio en comprimés. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit. Il s’agit de comprimés 100 % chlorella bio à un prix très accessible. Certifiée Ecocert, fabriquée en France. Convient aux végétaliens. Durée de la cure : 30 jours.

    Pour nous, ce sont les meilleures options sur le marché, les meilleurs rapports qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à leur sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

    Posologie de la chlorelle

    Il n’existe pas de dose précise recommandée par les instances de santé. De plus, du fait des différentes formes qui existent sur le marché (poudre, extrait aqueux, teinture mère, etc.) les posologies varient en fonction des concentrations en chlorella.

    💊 Toutefois, la plupart des études réalisées utilisent des doses allant de 2 à 10 g / jour [65] de poudre de chlorella.

    Des études pour traiter la rectocolite hémorragique, l’hypertension et la fibromyalgie ont utilisé 10 g de chlorella par jour sous forme de comprimés de poudre d’algue [66].

    Bon à savoir : il est important de suivre attentivement les instructions fournies par votre fournisseur et lire l’emballage des produits contenant la chlorella.

    Effets indésirables

    En règle générale, la consommation de la chlorella est sans danger et bien tolérée. Cependant, il peut arriver qu’elle provoque quelques effets indésirables dont les plus fréquents sont :

    • Troubles digestifs ;
    • Maux de tête ;
    • Fièvre ;
    • Faiblesse ;
    • Démangeaisons et éruptions cutanées ;
    • Douleurs musculaires.

    D’autre part, chez certaines personnes allergiques, la chlorella peut provoquer des lésions rénales [67].

    Contre-indications et dangers

    La chlorella est contre-indiquée aux personnes sous anticoagulants et aux personnes allergiques à cette microalgue.

    La chlorella peut être consommée pendant la grossesse mais uniquement si elle est prescrite par le médecin.

    En cas de doute, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

    Formes sur le marché

    Sur le marché, il existe différentes formes de chlorelle dont voici les principales :

    • Poudre ;
    • Algues fraîches ;
    • Infusion ;
    • Gélules ;
    • Comprimés ;
    • Capsules.

    Avis sur la chlorelle

    Avant de partager les avis et les retours d’expérience des utilisateurs de la chlorella, nous tenons d’abord à rappeler que les témoignages des consommateurs ne doivent pas constituer des avis médicaux et seuls les professionnels de la santé sont en mesure de vous orienter et de vous informer.

    Dans le but d’avoir un aperçu sur cette microalgue, nous avons voulu partager les retours d’expérience des consommateurs de la chlorelle trouvés sur les forums et les sites spécialisés.

    Beaucoup d’utilisateurs ont loué les propriétés nutritives de la chlorella en révélant qu’ils se sentent beaucoup moins fatigués après une cure de quelques semaines. De plus, les compléments à base de chlorella ont amélioré le teint de peau de certains consommateurs.

    D’autre part, un consommateur a signalé les effets détoxifiants de la chlorelle avec absence d’effets secondaires.

    Si vous souhaitez vous faire votre propre avis concernant l’utilité ou l’efficacité de la chlorella, nous vous invitons à faire un tour sur les sites spécialisés.

    Associations avec d’autres plantes ou molécules

    La chlorella est une microalgue largement utilisée pour ses propriétés nutritives et ses bienfaits pour la santé. Afin d’obtenir des effets synergiques, elle est souvent associée à d’autres microalgues, minéraux ou plantes utilisées en phytothérapie. Voici les principales :

    Chlorella ou spiruline ?

    Chlorelle ou spiruline ? Algue en poudre présentée dans un bol en forme de cœur posé sur un torchon dans l'herbe. Il y a une cuillère en bois dans le bol.La spiruline est une cyanobactérie considérée comme une microalgue et largement consommée comme un superaliment vu ses vertus nutritives. Il existe quelques points communs entre la spiruline et la chlorelle, mais il existe également quelques points de différence.

    La première différence est que la chlorelle contient de la vitamine B12 bioassimilable et active, contrairement à la spiruline [68].

    De plus, grâce à sa riche composition en chlorophylle (jusqu’à 4 fois plus que la spiruline), la chlorelle est plus détoxifiante. D’autre part, la spiruline est plus riche en bêta-carotène et en protéines que la chlorella mais la qualité protéique est meilleure chez cette dernière [69].

    Par ailleurs, la spiruline peut être contre-indiquée pour les personnes faisant attention à leur consommation de sodium de par sa concentration en ce minéral (1048 mg / 100 g). Tandis que la chlorelle, contient en général moins de 100 mg / 100 g [70, 71]. On estime également que la consommation de spiruline provoque plus d’effets indésirables que la chlorella [72].

    Il est tout à fait possible de prendre la chlorella et la spiruline ensemble pour profiter des bienfaits de ces deux microalgues. Cette association est généralement indiquée contre l’anémie et pour une meilleure détoxification de l’organisme.

    ⭐⭐⭐⭐⭐ Vous vous demandez où acheter ces algues ? Nous connaissons un produit d’excellente qualité à base de spiruline et chlorella bio, sous forme de gélules : voir le produit. Les consommateurs ne tarissent pas d’éloge quant à sa qualité et ses bienfaits : tonus, détoxification, meilleure digestion, meilleur sommeil, etc.

    Chlorella ou moringa ?

    Feuilles de moringa en gros plan : vertes et arrondies.Le moringa est une plante originaire d’Inde et largement utilisé pour ses vertus nutritives grâce à sa richesse en vitamines (A, B, C, D, E, K), minéraux (calcium, potassium, magnésium, fer), acides aminés, flavonoïdes et polyphénols. Le moringa est connu pour ses propriétés énergisantes et antioxydantes.

    De son côté, la chlorella est une microalgue riche en nutriments utilisée pour ses propriétés antioxydantes, énergisantes ou immunostimulatrices.

    💡 Si vous hésitez entre ces deux plantes, pourquoi ne pas tester les deux pendant plusieurs mois ? Commencez par une cure de 2 mois d’une plante, faites une pause de 3 semaines et commencez une autre cure de 2 mois. Vous découvrirez ainsi laquelle fonctionne le mieux sur votre organisme.

    Chlorelle ou chlorophylle ?

    Il existe une différence entre la chlorophylle et la chlorelle.

    La chlorophylle est le pigment vert qui donne leur couleur aux algues et aux plantes. Les bienfaits de ce pigment sur notre santé sont multiples :

    • Régule le transit intestinal ;
    • Permet de détoxifier l’organisme ;
    • Améliore la qualité du sang ;
    • Favorise une meilleure cicatrisation des plaies ;
    • Renforce les défenses immunitaires.

    La chlorelle, de son côté, est une microalgue très riche en chlorophylle. C’est ce qui lui confère ses propriétés médicinales.

    Chlorella et zinc

    Le zinc est un oligo-élément indispensable à l’organisme car il joue un rôle dans plusieurs processus métaboliques. Son rôle dans la stimulation des défenses immunitaires, entre autres, est reconnu et prouvé par les études scientifiques. Associer la chlorella avec du zinc peut être une excellente alliance pour booster les défenses immunitaires et prévenir les infections.

    Attention toutefois à ne pas en surconsommer. La chlorelle est naturellement riche en zinc et un excès de zinc n’est pas bon pour la santé. Avant de rajouter du zinc, vérifiez donc la teneur naturelle en ce minéral dans le complément alimentaire que vous avez choisi.

    Chlorelle et magnésium

    Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme car il intervient dans des centaines de réactions métaboliques. Il possède notamment des bienfaits pour lutter contre les insomnies, le stress, l’anxiété, la fatigue et aussi pour renforcer l’immunité. L’association chlorelle-magnésium est une excellente alliance pour booster l’immunité et pour lutter contre la fatigue.

    Chlorella et oméga 3

    Les oméga-3 sont des acides gras indispensables à l’organisme. Ils jouent un rôle important pour le fonctionnement de nos organes comme le cerveau, le cœur et les yeux. Ils possèdent aussi des bienfaits pour réduire les symptômes de l’inflammation et de la dépression et jouent un rôle essentiel dans la réponse immunitaire. L’association chlorella-oméga-3 peut être une excellente alliance nutritive et pour améliorer la réponse immunitaire.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    La chlorelle est-elle bénéfique pour maigrir ?

    Certaines études suggèrent que la chlorelle peut être efficace pour perdre du poids [10]. Cependant, à l’heure actuelle, il ne s’agit qu’une hypothèse qui nécessite d’autres études plus approfondies.

    La chlorella est-elle efficace contre le ventre gonflé ?

    La chlorella semble être efficace pour faciliter la digestion et le transit intestinal et permet de réduire les ballonnements.

    Pourquoi prendre de la chlorelle avant et après un vaccin ?

    Grâce à ses effets détoxifiants, la chlorelle permet de se lier aux toxines et aux métaux lourds, notamment l’aluminium présents dans les vaccins, ce qui permet de les neutraliser et de les éliminer.

    La chlorella est-elle bonne pour les cheveux ?

    La présence de nutriments bénéfiques pour les cheveux, comme les vitamines et les minéraux, dans la chlorella, permet de lui conférer certains bienfaits pour la santé capillaire. Cependant, il n’existe à ce jour que peu d’études à ce sujet.

    La chlorella est-elle bénéfique contre l’intestin irritable ?

    La chlorella est bénéfique pour améliorer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable. Les résultats d’une étude [73] ont suggéré que la chlorella peut être prise en compte dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable.

    La chlorella est-elle efficace contre la constipation ?

    La chlorella possède des effets bénéfiques sur le transit intestinal. Sa consommation permet de réguler le transit, d’améliorer la digestion et de lutter contre les ballonnements et la constipation. Cependant, la littérature scientifique a rapporté quelques cas de constipation comme effet indésirable.

    La chlorella permet-elle de réduire la cellulite ?

    Il existe une hypothèse qui suggère que les microalgues, dont la chlorella, permettent de réduire la cellulite. Une étude estime que la chlorella possède des propriétés anticellulite [74]. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour confirmer cela.

    La chlorelle peut-elle être bénéfique contre la maladie de Lyme ?

    La chlorella est considérée comme une thérapie alternative dans la lutte contre la maladie de Lyme [75]. En effet, grâce à ses propriétés détoxifiantes, la chlorelle peut jouer un rôle intéressant chez les patients atteints de la maladie de Lyme.

    Composition

    La chlorelle contient-elle de l’iode ?

    La chlorella est une microalgue d’eau douce qui contient de très faibles taux d’iode, ce qui lui permet d’être consommée en cas de problèmes thyroïdiens.

    Goût

    Quel goût a la chlorella ?

    La chlorella possède un goût amer et une saveur « verte » et marine. Elle est toutefois moins amère que la spiruline par exemple. Si le goût vous déplaît, prenez-la avec du jus de fruit.

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    La chlorelle réduit-elle l’absorption des minéraux ?

    Il n’existe pas de preuve scientifique qui démontre l’effet de la chlorelle sur la réduction de l’absorption des minéraux. La chlorelle possède des effets détoxifiants qui permettent d’éliminer les métaux lourds de l’organisme.

    Puis-je consommer de la chlorelle si je suis fumeur ?

    Grâce à ses propriétés antioxydantes, la chlorella peut avoir des effets bénéfiques chez les fumeurs, connus pour être les plus à risque de subir des dommages oxydatifs.

    Puis-je consommer de la chlorelle si j’ai des troubles de la thyroïde ?

    La chlorelle possède des teneurs faibles en iode. Il est donc possible de consommer la chlorelle en cas de troubles de la thyroïde. En cas de doute, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

    Puis-je prendre de la chlorelle si je suis enceinte ou allaitante ?

    La chlorella possède des effets positifs pendant la grossesse et l’allaitement particulièrement sur la qualité du lait [24, 40]. Cependant, par mesure de précaution, il est conseillé de consulter votre médecin avant de commencer une cure de chlorella, si vous êtes enceinte ou allaitante.

    Composition

    Puis-je donner de la chlorelle à mon chien ?

    Il est possible de donner la chlorelle à votre chien. Ce complément alimentaire permet de stimuler le métabolisme et de renforcer les défenses immunitaires de votre animal de compagnie. Il existe des compléments de chlorelle sous forme liquide spécialement conçus pour chats et chiens.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Merchant RE, Andre CA. A review of recent clinical trials of the nutritional supplement Chlorella pyrenoidosa in the treatment of fibromyalgia, hypertension, and ulcerative colitis. Altern Ther Health Med. 2001 May-Jun;7(3):79-91. PMID: 11347287.
    2. Kay RA. Microalgae as food and supplement. Crit Rev Food Sci Nutr. 1991;30(6):555-73. doi: 10.1080/10408399109527556. PMID: 1741951.
    3. Panahi Y, Darvishi B, Jowzi N, Beiraghdar F, Sahebkar A. Chlorella vulgaris: A Multifunctional Dietary Supplement with Diverse Medicinal Properties. Curr Pharm Des. 2016;22(2):164-73. doi: 10.2174/1381612822666151112145226. PMID: 26561078.
    4. Gille A, Trautmann A, Posten C, Briviba K. Bioaccessibility of carotenoids from Chlorella vulgaris and Chlamydomonas reinhardtii. Int J Food Sci Nutr. 2015 Aug;67(5):507-13. doi: 10.1080/09637486.2016.1181158. Epub 2016 May 5. PMID: 27146695.
    5. Watanabe F, Yabuta Y, Bito T, Teng F. Vitamin B₁₂-containing plant food sources for vegetarians. Nutrients. 2014;6(5):1861-1873. Published 2014 May 5. doi:10.3390/nu6051861
    6. Renju GL, Muraleedhara Kurup G, Saritha Kumari CH. Anti-inflammatory activity of lycopene isolated from Chlorella marina on type II collagen induced arthritis in Sprague Dawley rats. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2013 Apr;35(2):282-91. doi: 10.3109/08923973.2012.742534. Epub 2012 Dec 14. PMID: 23237458.
    7. Lee HS, Choi CY, Cho C, Song Y. Attenuating effect of chlorella supplementation on oxidative stress and NFkappaB activation in peritoneal macrophages and liver of C57BL/6 mice fed on an atherogenic diet. Biosci Biotechnol Biochem. 2003 Oct;67(10):2083-90. doi: 10.1271/bbb.67.2083. Erratum in: Biosci Biotechnol Biochem. following 2003 Dec;67(12):2686. PMID: 14586094.
    8. Cherng JY, Liu CC, Shen CR, Lin HH, Shih MF. Beneficial effects of Chlorella-11 peptide on blocking LPS-induced macrophage activation and alleviating thermal injury-induced inflammation in rats. Int J Immunopathol Pharmacol. 2010 Jul-Sep;23(3):811-20. doi: 10.1177/039463201002300316. PMID: 20943052.
    9. Fallah AA, Sarmast E, Habibian Dehkordi S, Engardeh J, Mahmoodnia L, Khaledifar A, Jafari T. Effect of Chlorella supplementation on cardiovascular risk factors: A meta-analysis of randomized controlled trials. Clin Nutr. 2018 Dec;37(6 Pt A):1892-1901. doi: 10.1016/j.clnu.2017.09.019. Epub 2017 Oct 3. PMID: 29037431.
    10. Ebrahimi-Mameghani M, Sadeghi Z, Abbasalizad Farhangi M, Vaghef-Mehrabany E, Aliashrafi S. Glucose homeostasis, insulin resistance and inflammatory biomarkers in patients with non-alcoholic fatty liver disease: Beneficial effects of supplementation with microalgae Chlorella vulgaris: A double-blind placebo-controlled randomized clinical trial. Clin Nutr. 2017 Aug;36(4):1001-1006. doi: 10.1016/j.clnu.2016.07.004. Epub 2016 Jul 19. PMID: 27475283.
    11. Itakura H, Kobayashi M, Nakamura S. Chlorella ingestion suppresses resistin gene expression in peripheral blood cells of borderline diabetics. Clin Nutr ESPEN. 2015 Jun;10(3):e95-e101. doi: 10.1016/j.clnesp.2015.04.002. Epub 2015 May 21. PMID: 28531388.
    12. Jong-Yuh C, Mei-Fen S. Potential hypoglycemic effects of Chlorella in streptozotocin-induced diabetic mice. Life Sci. 2005 Jul 15;77(9):980-90. doi: 10.1016/j.lfs.2004.12.036. Epub 2005 Apr 7. PMID: 15964314. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15964314/
    13. Cherng JY, Shih MF. Improving glycogenesis in Streptozocin (STZ) diabetic mice after administration of green algae Chlorella. Life Sci. 2006 Feb 9;78(11):1181-6. doi: 10.1016/j.lfs.2005.06.050. Epub 2005 Nov 14. PMID: 16289560. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16289560/
    14. Shibata S, Natori Y, Nishihara T, Tomisaka K, Matsumoto K, Sansawa H, Nguyen VC. Antioxidant and anti-cataract effects of Chlorella on rats with streptozotocin-induced diabetes. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2003 Oct;49(5):334-9. doi: 10.3177/jnsv.49.334. PMID: 14703308. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14703308/
    15. Cherng JY, Shih MF. Preventing dyslipidemia by Chlorella pyrenoidosa in rats and hamsters after chronic high fat diet treatment. Life Sci. 2005 May 13;76(26):3001-13. doi: 10.1016/j.lfs.2004.10.055. PMID: 15850594. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15850594/
    16. Shimada M, Hasegawa T, Nishimura C, Kan H, Kanno T, Nakamura T, Matsubayashi T. Anti-hypertensive effect of gamma-aminobutyric acid (GABA)-rich Chlorella on high-normal blood pressure and borderline hypertension in placebo-controlled double blind study. Clin Exp Hypertens. 2009 Jun;31(4):342-54. doi: 10.1080/10641960902977908. PMID: 19811362. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19811362/
    17. Sansawa H, Takahashi M, Tsuchikura S, Endo H. Effect of chlorella and its fractions on blood pressure, cerebral stroke lesions, and life-span in stroke-prone spontaneously hypertensive rats. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2006 Dec;52(6):457-66. doi: 10.3177/jnsv.52.457. PMID: 17330510. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17330510/
    18. Ebrahimi-Mameghani M, Aliashrafi S, Javadzadeh Y, AsghariJafarabadi M. The Effect of Chlorella vulgaris Supplementation on Liver En-zymes, Serum Glucose and Lipid Profile in Patients with Non-Alcoholic Fatty Liver Disease. Health Promot Perspect. 2014 Jul 12;4(1):107-15. doi: 10.5681/hpp.2014.014. PMID: 25097844; PMCID: PMC4122038. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25097844/
    19. Ebrahimi-Mameghani M, Sadeghi Z, Abbasalizad Farhangi M, Vaghef-Mehrabany E, Aliashrafi S. Glucose homeostasis, insulin resistance and inflammatory biomarkers in patients with non-alcoholic fatty liver disease: Beneficial effects of supplementation with microalgae Chlorella vulgaris: A double-blind placebo-controlled randomized clinical trial. Clin Nutr. 2017 Aug;36(4):1001-1006. doi: 10.1016/j.clnu.2016.07.004. Epub 2016 Jul 19. PMID: 27475283. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27475283/
    20. Azocar J, Diaz A. Efficacy and safety of Chlorella supplementation in adults with chronic hepatitis C virus infection. World J Gastroenterol. 2013 Feb 21;19(7):1085-90. doi: 10.3748/wjg.v19.i7.1085. PMID: 23467073; PMCID: PMC3581996. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23467073/
    21. Byun HG, Lee JK. Chlorella ethanol extract induced phase II enzyme through NFE2L2 (nuclear factor [erythroid-derived] 2-like 2, NRF2) activation and protected ethanol-induced hepatoxicity. J Med Food. 2015 Feb;18(2):182-9. doi: 10.1089/jmf.2014.3159. Epub 2015 Jan 20. PMID: 25602788. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25602788/
    22. Kwak JH, Baek SH, Woo Y, Han JK, Kim BG, Kim OY, Lee JH. Beneficial immunostimulatory effect of short-term Chlorella supplementation: enhancement of natural killer cell activity and early inflammatory response (randomized, double-blinded, placebo-controlled trial). Nutr J. 2012 Jul 31;11:53. doi: 10.1186/1475-2891-11-53. PMID: 22849818; PMCID: PMC3511195. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22849818/
    23. Otsuki T, Shimizu K, Iemitsu M, Kono I. Chlorella intake attenuates reduced salivary SIgA secretion in kendo training camp participants. Nutr J. 2012 Dec 11;11:103. doi: 10.1186/1475-2891-11-103. PMID: 23227811; PMCID: PMC3546015. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23227811/
    24. Nakano S, Takekoshi H, Nakano M. Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplementation decreases dioxin and increases immunoglobulin a concentrations in breast milk. J Med Food. 2007 Mar;10(1):134-42. doi: 10.1089/jmf.2006.023. PMID: 17472477. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17472477/
    25. Tanaka K, Koga T, Konishi F, Nakamura M, Mitsuyama M, Himeno K, Nomoto K. Augmentation of host defense by a unicellular green alga, Chlorella vulgaris, to Escherichia coli infection. Infect Immun. 1986 Aug;53(2):267-71. doi: 10.1128/iai.53.2.267-271.1986. PMID: 3015799; PMCID: PMC260869. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10466083/
    26. Dantas DC, Kaneno R, Queiroz ML. The effects of Chlorella vulgaris in the protection of mice infected with Listeria monocytogenes. Role of natural killer cells. Immunopharmacol Immunotoxicol. 1999 Aug;21(3):609-19. doi: 10.3109/08923979909007129. PMID: 10466083. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10466083/
    27. Cheng D, Wan Z, Zhang X, Li J, Li H, Wang C. Dietary Chlorella vulgaris Ameliorates Altered Immunomodulatory Functions in Cyclophosphamide-Induced Immunosuppressive Mice. Nutrients. 2017 Jul 6;9(7):708. doi: 10.3390/nu9070708. PMID: 28684674; PMCID: PMC5537823. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28684674/
    28. Lee I, Tran M, Evans-Nguyen T, Stickle D, Kim S, Han J, Park JY, Yang M. Detoxification of chlorella supplement on heterocyclic amines in Korean young adults. Environ Toxicol Pharmacol. 2015 Jan;39(1):441-6. doi: 10.1016/j.etap.2014.11.015. Epub 2014 Dec 3. PMID: 25590673. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25590673/
    29. Nakano S, Takekoshi H, Nakano M. Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplementation decreases dioxin and increases immunoglobulin a concentrations in breast milk. J Med Food. 2007 Mar;10(1):134-42. doi: 10.1089/jmf.2006.023. PMID: 17472477. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17472477/
    30. Takekoshi H, Suzuki G, Chubachi H, Nakano M. Effect of Chlorella pyrenoidosa on fecal excretion and liver accumulation of polychlorinated dibenzo-p-dioxin in mice. Chemosphere. 2005 Apr;59(2):297-304. doi: 10.1016/j.chemosphere.2004.11.026. Epub 2005 Jan 7. PMID: 15722102. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15722102/
    31. Morita K, Ogata M, Hasegawa T. Chlorophyll derived from Chlorella inhibits dioxin absorption from the gastrointestinal tract and accelerates dioxin excretion in rats. Environ Health Perspect. 2001 Mar;109(3):289-94. doi: 10.1289/ehp.01109289. PMID: 11333191; PMCID: PMC1240248. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11333191/
    32. Uchikawa T, Kumamoto Y, Maruyama I, Kumamoto S, Ando Y, Yasutake A. Enhanced elimination of tissue methylmercury in Parachlorella beijerinckii-fed mice. J Toxicol Sci. 2011 Jan;36(1):121-6. doi: 10.2131/jts.36.121. PMID: 21297350. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21297350/
    33. Ogawa K, Fukuda T, Han J, Kitamura Y, Shiba K, Odani A. Evaluation of Chlorella as a Decorporation Agent to Enhance the Elimination of Radioactive Strontium from Body. PLoS One. 2016 Feb 1;11(2):e0148080. doi: 10.1371/journal.pone.0148080. PMID: 26828430; PMCID: PMC4734693. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26828430/
    34. Uchikawa T, Maruyama I, Kumamoto S, Ando Y, Yasutake A. Chlorella suppresses methylmercury transfer to the fetus in pregnant mice. J Toxicol Sci. 2011 Oct;36(5):675-80. doi: 10.2131/jts.36.675. PMID: 22008543. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22008543/
    35. Queiroz ML, da Rocha MC, Torello CO, de Souza Queiroz J, Bincoletto C, Morgano MA, Romano MR, Paredes-Gamero EJ, Barbosa CM, Calgarotto AK. Chlorella vulgaris restores bone marrow cellularity and cytokine production in lead-exposed mice. Food Chem Toxicol. 2011 Nov;49(11):2934-41. doi: 10.1016/j.fct.2011.06.056. Epub 2011 Jul 26. PMID: 21820028.
    36. Panahi Y, Mostafazadeh B, Abrishami A, Saadat A, Beiraghdar F, Tavana S, Pishgoo B, Parvin S, Sahebkar A. Investigation of the effects of Chlorella vulgaris supplementation on the modulation of oxidative stress in apparently healthy smokers. Clin Lab. 2013;59(5-6):579-87. doi: 10.7754/clin.lab.2012.120110. PMID: 23865357. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23865357/
    37. Lee SH, Kang HJ, Lee HJ, Kang MH, Park YK. Six-week supplementation with Chlorella has favorable impact on antioxidant status in Korean male smokers. Nutrition. 2010 Feb;26(2):175-83. doi: 10.1016/j.nut.2009.03.010. Epub 2009 Aug 5. PMID: 19660910. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19660910/
    38. Miyazawa T, Nakagawa K, Takekoshi H, Higuchi O, Kato S, Kondo M, Kimura F, Miyazawa T. Ingestion of Chlorella reduced the oxidation of erythrocyte membrane lipids in senior Japanese subjects. J Oleo Sci. 2013;62(11):873-81. doi: 10.5650/jos.62.873. PMID: 24200934. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24200934/
    39. Panahi Y, Badeli R, Karami GR, Badeli Z, Sahebkar A. A randomized controlled trial of 6-week Chlorella vulgaris supplementation in patients with major depressive disorder. Complement Ther Med. 2015 Aug;23(4):598-602. doi: 10.1016/j.ctim.2015.06.010. Epub 2015 Jun 18. PMID: 26275653. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26275653/
    40. Nakano S, Takekoshi H, Nakano M. Chlorella pyrenoidosa supplementation reduces the risk of anemia, proteinuria and edema in pregnant women. Plant Foods Hum Nutr. 2010 Mar;65(1):25-30. doi: 10.1007/s11130-009-0145-9. PMID: 20013055. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20013055/
    41. Umemoto S, Otsuki T. Chlorella-derived multicomponent supplementation increases aerobic endurance capacity in young individuals. J Clin Biochem Nutr. 2014 Sep;55(2):143-6. doi: 10.3164/jcbn.14-58. Epub 2014 Jul 31. PMID: 25320462;
    42. Horii N, Hasegawa N, Fujie S, Uchida M, Miyamoto-Mikami E, Hashimoto T, Tabata I, Iemitsu M. High-intensity intermittent exercise training with chlorella intake accelerates exercise performance and muscle glycolytic and oxidative capacity in rats. Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol. 2017 Apr 1;312(4):R520-R528. doi: 10.1152/ajpregu.00383.2016. Epub 2017 Jan 25. PMID: 28122719. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28122719/
    43. An HJ, Choi HM, Park HS, Han JG, Lee EH, Park YS, Um JY, Hong SH, Kim HM. Oral administration of hot water extracts of Chlorella vulgaris increases physical stamina in mice. Ann Nutr Metab. 2006;50(4):380-6. doi: 10.1159/000094303. Epub 2006 Jun 29. PMID: 16809907. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16809907/
    44. Nakashima Y, Ohsawa I, Nishimaki K, Kumamoto S, Maruyama I, Suzuki Y, Ohta S. Preventive effects of Chlorella on skeletal muscle atrophy in muscle-specific mitochondrial aldehyde dehydrogenase 2 activity-deficient mice. BMC Complement Altern Med. 2014 Oct 11;14:390. doi: 10.1186/1472-6882-14-390. PMID: 25305781; PMCID: PMC4200191. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25305781/
    45. Walston JD. Sarcopenia in older adults. Curr Opin Rheumatol. 2012;24(6):623-627. doi:10.1097/BOR.0b013e328358d59b https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4066461/#
    46. Kralovec JA, Power MR, Liu F, Maydanski E, Ewart HS, Watson LV, Barrow CJ, Lin TJ. An aqueous Chlorella extract inhibits IL-5 production by mast cells in vitro and reduces ovalbumin-induced eosinophil infiltration in the airway in mice in vivo. Int Immunopharmacol. 2005 Apr;5(4):689-98. doi: 10.1016/j.intimp.2004.11.016. PMID: 15710338. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15710338/
    47. Hasegawa T, Ito K, Ueno S, Kumamoto S, Ando Y, Yamada A, Nomoto K, Yasunobu Y. Oral administration of hot water extracts of Chlorella vulgaris reduces IgE production against milk casein in mice. Int J Immunopharmacol. 1999 May;21(5):311-23. doi: 10.1016/s0192-0561(99)00013-2. PMID: 10408628. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10408628/
    48. Bae MJ, Shin HS, Chai OH, Han JG, Shon DH. Inhibitory effect of unicellular green algae (Chlorella vulgaris) water extract on allergic immune response. J Sci Food Agric. 2013 Sep;93(12):3133-6. doi: 10.1002/jsfa.6114. Epub 2013 Apr 5. PMID: 23426977. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23426977/
    49. Phoebe B. Chen, Hsiao-Chi Wang, Yen-Wenn Liu, Shih-Hang Lin, Hong-Nong Chou, Lee-Yan Sheen,Immunomodulatory activities of polysaccharides from Chlorella pyrenoidosa in a mouse model of Parkinson’s disease,Journal of Functional Foods,Volume 11,2014,Pages 103-113,ISSN 1756-4646,https://doi.org/10.1016/j.jff.2014.08.019. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1756464614002783
    50. Saberbaghi T, Abbasian F, Mohd Yusof YA, Makpol S. Modulation of Cell Cycle Profile by Chlorella vulgaris Prevents Replicative Senescence of Human Diploid Fibroblasts. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:780504. doi: 10.1155/2013/780504. Epub 2013 Mar 12. PMID: 23573154; PMCID: PMC3610352. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23573154/
    51. Makpol S, Yaacob N, Zainuddin A, Yusof YA, Ngah WZ. Chlorella vulgaris modulates hydrogen peroxide-induced DNA damage and telomere shortening of human fibroblasts derived from different aged individuals. Afr J Tradit Complement Altern Med. 2009 Jul 3;6(4):560-72. doi: 10.4314/ajtcam.v6i4.57210. PMID: 20606778; PMCID: PMC2816465. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20606778/
    52. Harley CB, Futcher AB, Greider CW. Telomeres shorten during ageing of human fibroblasts. Nature. 1990 May 31;345(6274):458-60. doi: 10.1038/345458a0. PMID: 2342578. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2342578/
    53. Makpol S, Yeoh TW, Ruslam FA, Arifin KT, Yusof YA. Comparative effect of Piper betle, Chlorella vulgaris and tocotrienol-rich fraction on antioxidant enzymes activity in cellular ageing of human diploid fibroblasts. BMC Complement Altern Med. 2013 Aug 16;13:210. doi: 10.1186/1472-6882-13-210. PMID: 23948056; PMCID: PMC3847057.
    54. Justo GZ, Silva MR, Queiroz ML. Effects of the green algae Chlorella vulgaris on the response of the host hematopoietic system to intraperitoneal ehrlich ascites tumor transplantation in mice. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2001 Feb;23(1):119-32. doi: 10.1081/iph-100102573. PMID: 11322644. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11322644/
    55. Lin PY, Tsai CT, Chuang WL, Chao YH, Pan IH, Chen YK, Lin CC, Wang BY. Chlorella sorokiniana induces mitochondrial-mediated apoptosis in human non-small cell lung cancer cells and inhibits xenograft tumor growth in vivo. BMC Complement Altern Med. 2017 Feb 1;17(1):88. doi: 10.1186/s12906-017-1611-9. PMID: 28143460; PMCID: PMC5286777. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28143460/
    56. Kubatka P, Kapinová A, Kružliak P, Kello M, Výbohová D, Kajo K, Novák M, Chripková M, Adamkov M, Péč M, Mojžiš J, Bojková B, Kassayová M, Stollárová N, Dobrota D. Antineoplastic effects of Chlorella pyrenoidosa in the breast cancer model. Nutrition. 2015 Apr;31(4):560-9. doi: 10.1016/j.nut.2014.08.010. Epub 2014 Sep 6. PMID: 25770318. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25770318/
    57. Yusof YA, Saad SM, Makpol S, Shamaan NA, Ngah WZ. Hot water extract of Chlorella vulgaris induced DNA damage and apoptosis. Clinics (Sao Paulo). 2010;65(12):1371-7. doi: 10.1590/s1807-59322010001200023. PMID: 21340229; PMCID: PMC3020351. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21340229/
    58. Renju GL, Muraleedhara Kurup G, Bandugula VR. Effect of lycopene isolated from Chlorella marina on proliferation and apoptosis in human prostate cancer cell line PC-3. Tumour Biol. 2014 Nov;35(11):10747-58. doi: 10.1007/s13277-014-2339-5. Epub 2014 Jul 30. PMID: 25073513. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25073513/
    59. Sarma L, Tiku AB, Kesavan PC, Ogaki M. Evaluation of radioprotective action of a mutant (E-25) form of Chlorella vulgaris in mice. J Radiat Res. 1993 Dec;34(4):277-84. doi: 10.1269/jrr.34.277. PMID: 8176669. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8176669/
    60. Rotkovská D, Vacek A, Bartonícková A. The radioprotective effects of aqueous extract from chlorococcal freshwater algae (Chlorella kessleri) in mice and rats. Strahlenther Onkol. 1989 Nov;165(11):813-6. PMID: 2688154. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2688154/
    61. Chatzikonstantinou, M., Kalliampakou, A., Gatzogia, M. et al. Comparative analyses and evaluation of the cosmeceutical potential of selected Chlorella strains. J Appl Phycol 29, 179–188 (2017). https://doi.org/10.1007/s10811-016-0909-1 https://link.springer.com/article/10.1007/s10811-016-0909-1
    62. Sibi G. Inhibition of lipase and inflammatory mediators by Chlorella lipid extracts for antiacne treatment. J Adv Pharm Technol Res. 2015 Jan-Mar;6(1):7-12. doi: 10.4103/2231-4040.150364. PMID: 25709963; PMCID: PMC4330611.
    63. Kang H, Lee CH, Kim JR, Kwon JY, Seo SG, Han JG, Kim BG, Kim JE, Lee KW. Chlorella vulgaris Attenuates Dermatophagoides Farinae-Induced Atopic Dermatitis-Like Symptoms in NC/Nga Mice. Int J Mol Sci. 2015 Sep 2;16(9):21021-34. doi: 10.3390/ijms160921021. PMID: 26404252; PMCID: PMC4613239. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26404252/
    64. Hidalgo-Lucas S, Bisson JF, Duffaud A, Nejdi A, Guerin-Deremaux L, Baert B, Saniez-Degrave MH, Rozan P. Benefits of oral and topical administration of ROQUETTE Chlorella sp. on skin inflammation and wound healing in mice. Antiinflamm Antiallergy Agents Med Chem. 2014;13(2):93-102. doi: 10.2174/1871523013666140626154458. PMID: 24965517. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24965517/
    65. Archive ouverte pluridisciplinaire HAL, Amandine Ollier, Utilisation des algues dans les compléments alimentaires : usages et justifications scientifiques Sciences pharmaceutiques. 2017. ffdumas-01454889, Submitted on 3 Feb 2017.
    66. Merchant RE, Carmack CA, Wise CM. Nutritional supplementation with Chlorella pyrenoidosa for patients with fibromyalgia syndrome: a pilot study. Phytother Res. 2000;14(3):167-173. doi:10.1002/(sici)1099-1573(200005)14:3<167::aid-ptr560>3.0.co;2-r
    67. Tiberg E, Dreborg S, Björkstén B. Allergy to green algae (Chlorella) among children. J Allergy Clin Immunol. 1995 Aug;96(2):257-9. doi: 10.1016/s0091-6749(95)70016-1. PMID: 7636063. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7636063/
    68. Watanabe F, Yabuta Y, Bito T, Teng F. Vitamin B₁₂-containing plant food sources for vegetarians. Nutrients. 2014;6(5):1861-1873. Published 2014 May 5. doi:10.3390/nu6051861 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4042564/
    69. Kent M, Welladsen HM, Mangott A, Li Y. Nutritional evaluation of Australian microalgae as potential human health supplements. PLoS One. 2015 Feb 27;10(2):e0118985. doi: 10.1371/journal.pone.0118985. PMID: 25723496; PMCID: PMC4344213. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25723496/
    70. USDA data food, Spirulina.
    71. Bito T, Okumura E, Fujishima M, Watanabe F. Potential of Chlorella as a Dietary Supplement to Promote Human Health. Nutrients. 2020;12(9):2524. Published 2020 Aug 20. doi:10.3390/nu12092524
    72. Rzymski P, Jaśkiewicz M. Microalgal food supplements from the perspective of Polish consumers: patterns of use, adverse events, and beneficial effects. J Appl Phycol. 2017;29(4):1841-1850. doi: 10.1007/s10811-017-1079-5. Epub 2017 Feb 15. PMID: 28775657; PMCID: PMC5514198. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28775657/
    73. Kerem M, Salman B, Pasaoglu H, et al. Effects of microalgae Chlorella species crude extracts on intestinal adaptation in experimental short bowel syndrome. World J Gastroenterol. 2008;14(28):4512-4517. doi:10.3748/wjg.14.4512. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2731278/
    74. Gomez-Zavaglia A, Prieto Lage MA, Jimenez-Lopez C, Mejuto JC, Simal-Gandara J. The Potential of Seaweeds as a Source of Functional Ingredients of Prebiotic and Antioxidant Value. Antioxidants (Basel). 2019;8(9):406. Published 2019 Sep 17. doi:10.3390/antiox8090406 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6770939/
    75. Lantos PM, Shapiro ED, Auwaerter PG, et al. Unorthodox alternative therapies marketed to treat Lyme disease. Clin Infect Dis. 2015;60(12):1776-1782. doi:10.1093/cid/civ186 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4490322/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 4

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.