Acide hyaluronique : des vertus anti-âge uniquement ?

4.8
(4)

L’acide hyaluronique est une substance naturellement synthétisée par notre organisme. Il est présent dans différents tissus tels que le tissu conjonctif, le cartilage, les articulations, la peau et les yeux. Connue également sous le nom de hyaluronane, cette molécule est le principal constituant de la matrice extracellulaire qui relie les cellules et les organise en tissus.

L’acide hyaluronique est une molécule incontournable en cosmétique en raison de ses bienfaits anti-âge. Il possède également des activités cicatrisantes et anti-inflammatoires. Quel est son mode de fonctionnement ? Comment est-il synthétisé par notre organisme ? Les bienfaits de l’acide hyaluronique sont-ils prouvés scientifiquement ? Le point dans cet article.

Jeune femme très jolie suite à des injections d'acide hyaluronique. Elle a les cheveux roux et regarde à travers les branchages d'un arbre en fleur.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique a été identifié pour la première fois en 1934. Le nom de ce polysaccharide est composé de hyalos qui, en grec, veut dire vitreux et uronique car il est riche en acide uronique. Présent naturellement dans notre organisme, la quantité de cette substance décroit toutefois considérablement avec l’âge, puisqu’on estime qu’elle est divisée en deux dès l’âge de 50 ans.

L’acide hyaluronique appartient à la famille des glycosaminoglycanes, des composés organiques constitués de chaînes répétitives de deux sucres.

En compagnie du collagène et de l’élastine, l’acide hyaluronique est l’un des principaux éléments de la matrice extracellulaire. Il permet notamment d’occuper l’espace cellulaire et de l’organiser en tissu. Il est d’ailleurs responsable de leur hydratation et de leur élasticité.

La synthèse de l’acide hyaluronique se fait dans notre organisme. En effet, il est synthétisé d’abord au niveau du noyau de la cellule et se poursuit au niveau des membranes plasmiques des cellules épithéliales, les cellules souches hématopoïétiques et immunitaires. Cette synthèse se fait au niveau de la cellule par des enzymes appelées les hyaluronates synthétases [1]. Pour le cartilage et les articulations, la synthèse se fait au niveau des chondrocytes.

Bienfaits, vertus et effets de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique a été découvert en 1934 mais ce n’est qu’en 1980 que la science s’est intéressée à ses effets thérapeutiques. Ses effets cicatrisants ont été ainsi les premiers à avoir été étudiés avant que d’autres études se soient mises à démontrer de plus nombreux bienfaits et propriétés de ce polysaccharide.

Voici les principales propriétés de l’acide hyaluronique, avant d’entrer dans le détail de chaque vertu :

Aperçu des bienfaits

Activité anti-âge

  • Favorise une peau plus saine et plus souple ;
  • Hydrate la peau et soigne la peau sèche ;
  • Traite la dermatite atopique.

Pouvoir cicatrisant

  • Accélère la guérison des plaies ;
  • Réduit la taille des plaies ;
  • Diminue les douleurs.

Lubrification des articulations

  • Soulage les douleurs articulaires en maintenant les articulations bien lubrifiées.

Troubles gastriques

  • Apaise les symptômes des reflux acides ;
  • Augmente l’efficacité des antiacides.

Vision

  • Soulage la sécheresse oculaire et l’inconfort ;
  • Cicatrise les plaies oculaires lors d’interventions chirurgicales.

Santé des os

  • Préserve la masse osseuse.

Cystite interstitielle

  • Prévient les douleurs vésicales.

Ménopause

  • Réduit la sécheresse vulvo-vaginale.

Détails des bienfaits

Activité anti-âge et soin de la peau

L’acide hyaluronique possède des bienfaits pour la santé de la peau en la rendant plus souple et plus saine. La moitié de la quantité en cette substance que notre corps contient se situe au niveau de la peau où grâce à sa capacité de rétention d’eau, elle permet de la garder hydratée et fraîche [2, 3]. Toutefois, avec l’âge et d’autres facteurs environnementaux (tabac, pollution, exposition aux UV, etc.), cette quantité diminue d’où l’intérêt d’avoir recours à un complément alimentaire. En effet, au cours d’une étude, une supplémentation en acide hyaluronique a permis de rendre la peau plus souple et de soigner la sécheresse cutanée [3].

De plus, grâce à ses propriétés hydratantes, l’acide hyaluronique peut rendre la peau lisse et réduire ainsi l’apparition des rides [4]. Ainsi, pour garder une peau souple et jeune, certains dermatologues ou chirurgiens en injectent dans la peau en raison de son activité anti-âge [5].

Par ailleurs, l’acide hyaluronique peut également être une solution thérapeutique à la dermatite atopique ou eczéma atopique [6].

Pouvoir cicatrisant

L’acide hyaluronique a également des propriétés cicatrisantes sur les plaies. Il est à ce titre beaucoup utilisé en chirurgie esthétique pour ses effets cicatrisant et ses propriétés à maintenir l’élasticité de la peau.

Ainsi, cette molécule permet aux plaies de guérir plus rapidement en exerçant des effets modulateurs sur l’inflammation et sur l’angiogenèse (la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins), principales phases de réparation et régénération tissulaire [7, 8]. En l’appliquant sur une plaie ouverte, cet acide aide non seulement à réduire la taille des plaies mais également à atténuer la douleur tout en réduisant les risques d’infection bactérienne [9, 10].

Lubrification des articulations

Homme assis qui tient son genou entre ses deux mains. Il porte un short gris et un t-shirt bleu marine.L’acide hyaluronique se trouve naturellement au niveau des articulations. C’est un des composants du liquide synovial qui permet de lubrifier les articulations et éviter les frottements. De ce fait, dans le cas d’arthrose, les compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique peuvent être très intéressants. En effet, plusieurs études ont démontré qu’une consommation régulière de complément alimentaire en contenant permet de réduire la douleur au niveau du genou chez certaines personnes souffrant d’arthrose [11, 12].

Troubles gastriques

L’acide hyaluronique semble avoir des effets positifs en réduisant les symptômes du reflux gastrique. C’est ce qu’affirment certaines études. En effet, le reflux gastrique ou les remontées acides provoquent une régurgitation du contenu de l’estomac vers la gorge, ce qui entraîne des dommages au niveau de la muqueuse de l’œsophage. C’est à ce niveau que l’acide hyaluronique est intéressant. Il apaise la muqueuse de l’œsophage endommagée et accélère le processus de régénération [13].

Enfin, cette substance associée au sulfate de chondroïtine augmente de 60 % l’efficacité d’un antiacide, utilisé pour le traitement des symptômes des reflux gastriques [14].

Vision

Œil vu de près. L'iris est bleu clair sur les cotés et jaune à l'intérieur.Grâce à sa capacité de rétention d’eau, l’acide hyaluronique est très utilisé pour le traitement de la sécheresse oculaire, provoquée par la baisse de production de larmes par les glandes lacrymales. À ce titre, des collyres contenant 0,2 à 0,4 % d’acide hyaluronique permettent de réduire les symptômes de la sécheresse oculaire [15]. C’est dans ce sens que prochainement des lentilles à base de cet acide à libération lente vont être fabriquées pour permettre de soigner la sécheresse oculaire [16].

💡 Bon à savoir : grâce à ses effets cicatrisants, l’acide hyaluronique est utilisé fréquemment dans les chirurgies oculaires pour favoriser la cicatrisation et réduire l’inflammation [17].

Santé des os

L’acide hyaluronique semble avoir des effets positifs sur la santé de la masse osseuse. Diverses études ont en effet démontré qu’il permet de ralentir la perte osseuse lors d’ostéopénie, un stade de déminéralisation osseuse qui précède l’ostéoporose [18]. Par ailleurs, cette molécule stimule l’activité des ostéoblastes, cellules responsables de la minéralisation et de la synthèse de la masse osseuse [19].

Cystite interstitielle

Un homme habillé en jeans et chemise semble souffrir de problèmes urinaires.La cystite interstitielle ou la maladie de la vessie douloureuse est une maladie dont la cause reste inconnue. Elle est caractérisée par des douleurs au bas-ventre et des envies fréquentes d’uriner. Elle touche surtout les femmes.

Inséré directement dans la vessie par un cathéter, l’acide hyaluronique répare les tissus endommagés de la vessie et soulage les douleurs vésicales [20, 21]. Il réduit également la fréquence de miction.

Ménopause

Grâce à sa propriété hydratante, l’acide hyaluronique réduit la sécheresse vulvo-vaginale qui survient lors de la ménopause. En effet, une application trois fois par semaine sur 84 patientes a permis de démontrer une réduction des symptômes de la sécheresse vulvo-vaginale [22].

Cette molécule représente une excellente alternative à l’hormonothérapie après la ménopause.

Différentes formes de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est produit industriellement de deux façons :

  • Extraction à partir des crêtes de coqs après un traitement chimique ;
  • Fermentation bactérienne (Streptococcus ou Bacillus subtilis) qui est la façon la plus privilégiée car la plus sécuritaire.

Sur le marché, cette substance est disponible sous différentes formes en fonction de son poids moléculaire. On estime que l’acide hyaluronique à faible poids moléculaire est à utiliser en application locale sous forme de crème, sérum ou de gel, pour une meilleure pénétration à travers la peau. En complément alimentaire, il se présente sous forme de poudre, de gélules ou de comprimés.

Concernant la forme injectable, elle est indiquée pour le traitement des douleurs articulaires, la chirurgie ophtalmique et esthétique. Cette forme est réservée aux professionnels de la santé.
En cosmétique, il existe également des shampoings à l’acide hyaluronique utilisés en soins capillaires pour revitaliser et hydrater les cheveux.

💉 En chirurgie esthétique, la forme injectable de l’acide hyaluronique est la plus utilisée. Toutefois, bien que tentante car efficace, il n’en demeure pas moins qu’elle peut provoquer des effets secondaires graves. Il s’agit notamment d’effets inflammatoires de type allergique, des œdèmes, des démangeaisons, une sensibilité de la peau ou des hématomes.

Posologie de l’acide hyaluronique

La majorité des études cliniques concernant l’acide hyaluronique en complément alimentaire ont utilisé des doses entre 60 et 200 mg par jour.

💊 On recommande généralement une posologie de 200 mg par jour à prendre en deux prises de 100 mg.

Dans tous les cas, il est conseillé de voir les indications du vendeur mentionnées sur le produit avant toute utilisation d’un complément alimentaire ou d’un produit à base d’acide hyaluronique. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un médecin.

Où acheter de l’acide hyaluronique ?

Au moment d’acheter, il est indispensable de se renseigner sur la qualité du produit et notamment son origine. En effet, comme nous l’avons vu le précédemment, il est conseillé de choisir de l’acide hyaluronique qui provienne de biotechnologie (fermentation bactérienne).  Attention, cela ne signifie pas qu’il soit bio mais qu’il provienne de fermentation naturelle. À ce propos, l’acide hyaluronique bio n’existe pas, mais veillez tout de même à ce qu’il soit 100 % naturel.

De plus, la forme injectable étant réservée aux professionnels de la santé tels que les chirurgiens et dermatologues, si vous souhaitez vous supplémenter en cette substance, nous vous recommandons de vous tourner vers des gélules. Ces dernières, lorsqu’elles sont consommées correctement et de qualité, ne sont pas dangereuses pour la santé et au contraire vont soulager les problèmes d’articulations et améliorer la peau.

Complément alimentaire à base d'acide hyaluronique : boite et gélules.Il faut pour cela veiller à ce qu’elles soient le plus pur et naturel possible, c’est à dire sans excipients.

Voici un vendeur sérieux qui propose l’un des meilleurs rapports qualité / prix en terme de complément alimentaire à base d’acide hyaluronique : voir le produit. Il s’agit d’un produit pur à 90 % minimum, végan et issu de biotechnologie.

💡 Vous êtes nombreux à nous demander où acheter ce produit. Nous vous suggérons celui-ci car nous sommes convaincus de sa qualité. Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous.

👉 En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand. Par ailleurs, vous nous aidez à faire vivre notre site internet lorsque vous passez par nos pages avant d’acheter. Merci beaucoup ! Ainsi, nous pouvons continuer à vous offrir des articles de qualité.

Effets indésirables

D’après certaines études, l’acide hyaluronique sous forme de complément alimentaire est un produit sécuritaire qui n’a aucune toxicité [23]. Comme il est naturellement synthétisé par l’organisme, l’acide hyaluronique industriellement produit ne provoque pas d’allergies lorsqu’il est de qualité. Aucun effet indésirable n’a été rapporté dans la littérature scientifique.

Contre-indications

Les effets de l’acide hyaluronique n’ont pas été significativement étudiés chez les femmes enceintes et allaitantes. Il est donc conseillé de ne pas prendre ce produit sans un avis médical.
De même, l’acide hyaluronique est déconseillé chez les personnes atteintes de cancer, de maladies auto-immunes ou d’inflammation aiguë des tissus.

Avis et témoignages sur l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une molécule connue pour ses excellents bienfaits anti-âge et hydratants de la peau. C’est l’avis de la majorité des consommateurs dont les retours d’expérience ont été largement partagés sur le web.

Beaucoup de femmes ont utilisé l’acide hyaluronique dans ses différentes formes (complément alimentaire, crème, injection) et la majorité des consommatrices ont eu des résultats positifs notamment dans l’hydratation et la revitalisation de la peau. Par ailleurs, beaucoup de dermatologues prescrivent des produits à base d’acide hyaluronique.

Pour vous faire une opinion sur l’acide hyaluronique, nous vous conseillons de parcourir le web et notamment les forums et boutiques en ligne pour vous faire une idée sur ce produit.

Associations de plantes ou de molécules

L’acide hyaluronique peut-il s’associer avec d’autres plantes et molécules ? Ses effets sont-ils accentués et améliorés avec ces associations ? Nous avons listé les principales associations de l’acide hyaluronique et d’autres molécules qui existent sur le marché :

Acide hyaluronique et collagène

Le collagène est une protéine fibreuse synthétisée par l’organisme. Présente dans la peau, le cartilage, les muscles, les tendons et les ligaments, cette protéine confère de la résistance aux tissus et permet leur cohésion. L’association acide hyaluronique et collagène est ainsi complémentaire surtout au niveau de la sphère cutanée et articulaire. Bien qu’elles agissent différemment, ces deux substances ont une action synergique grâce à leurs bienfaits sur la peau : en donnant de la fermeté à la peau grâce au collagène et en améliorant la capacité de l’organisme à synthétiser et à utiliser le collagène grâce à l’acide hyaluronique.

Acide hyaluronique et vitamine C

L’association acide hyaluronique et vitamine C est un excellent allié contre les rides et les effets de l’âge sur la peau. La vitamine C est connue pour avoir des effets préventifs pour lutter contre le photovieillissement. En raison de leur propriété anti-âge, une prise combinée de ces deux molécules peut être une excellente routine de soin cutané. Bien qu’ils agissent différemment, les deux ont des actions bénéfiques sur la peau.

Acide hyaluronique ou rétinol ?

Les deux molécules sont essentielles pour obtenir une peau saine, fraîche et jeune. L’acide hyaluronique et le rétinol possèdent, tous les deux, des propriétés anti-âge. Le rétinol, également connue sous le nom de vitamine A, est une excellente molécule pour ralentir le vieillissement naturel de la peau. Elle agit en tant qu’antioxydant en atténuant les dommages de la peau provoqués par les radicaux libres et généralement causés par la lumière du soleil.

En résumé, bien que leur mode de fonctionnement soit différent, ces deux molécules ont tous les deux des effets similaires sur la peau.

Acide hyaluronique et aloe vera

L’aloe vera est une plante qui possède des propriétés hydratantes sur la peau. Cette association est d’autant plus intéressante que la plante semble stimuler la production de l’acide hyaluronique par les fibroblastes du derme [23].

Acide hyaluronique et zinc

Le zinc est connu pour favoriser le processus de cicatrisation des plaies et a des bienfaits sur la peau. Cette combinaison de substances semble donc intéressante en raison de son effet synergique. En effet, une étude a démontré que l’acide hyaluronique associé au zinc a donné d’excellents résultats concernant la cicatrisation d’une plaie après une chirurgie mammaire [24].

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

L’acide hyaluronique est-il bon pour les cheveux ?

Grâce à sa capacité de rétention d’eau, cette molécule appliquée localement sur le cuir chevelu permet d’hydrater les cheveux fins ou même abîmés. Certains shampoings à base d’acide hyaluronique sont dans ce sens proposés pour des soins capillaires.

L’acide hyaluronique est-il efficace pour repulper toutes les parties du corps ?

En injection, cette substance est effectivement efficace pour repulper et hydrater certaines parties du corps, dont : les lèvres, les cernes, le nez, le fessier, les pommettes, le menton, le front, les joues, la bouche, etc. Toutefois, il est important de faire ces injections dans un milieu médical et uniquement par des professionnels de la santé. Une injection ratée peut avoir des conséquences désastreuses sur l’apparence et la santé de la personne.

Posologie, dosage et cure

Peut-on prendre de l’acide hyaluronique tous les jours ?

Comme il est synthétisé naturellement dans l’organisme, l’acide hyaluronique ne possède aucune toxicité. Il est donc possible de le prendre tous les jours. Cependant, il est conseillé de commencer par de petites doses et voir s’il n’y a aucun effet indésirable avant d’augmenter la dose.

Que se passe-t-il si j’en consomme trop  ?

Avec les différentes formes d’acide hyaluronique qui existent sur le marché, il est tentant d’en utiliser de plus en plus. Toutefois, plusieurs recherches scientifiques estiment qu’une surutilisation de cette molécule peut provoquer certaines réactions allergiques comme des rougeurs ou des inflammations.

Comment puis-je faire en sorte que mon corps produise plus d’acide hyaluronique ?

Tout simplement en consommant des aliments permettant de booster sa synthèse dans le corps. Parmi ces aliments, on peut citer les fruits et les légumes riches en antioxydants comme les carottes, tomates, agrumes, kiwis et patates douces ou certaines herbes comme le persil ou la menthe ainsi que les céréales et les légumineuses. Par ailleurs, d’autres aliments, au contraire, diminuent la synthèse de cette substance dans notre organisme, ils sont donc déconseillés. Il s’agit notamment des viandes grasses et charcuteries, les produits à base de farine (biscuits, pâtes blanches) ou les sucreries de tous genres (sodas, confiture, confiseries).

Effets secondaires, danger et contre-indications

Peut-on prendre de l’acide hyaluronique si on souffre de diabète ?

L’acide hyaluronique est un produit sûr et sans toxicité. Chez les personnes diabétiques, aucune contre-indication n’a été rapportée dans la littérature scientifique. Toutefois, par précaution, il est recommandé de consulter un médecin avant de commencer une cure.

L’acide hyaluronique interagit-il avec certains médicaments ? Si oui, lesquels ?

Il n’existe aucune interaction connue et prouvée de cette molécule avec d’autres médicaments.

Puis-je prendre de l’acide hyaluronique si je suis enceinte ou si j’allaite ?

En raison de l’absence de données concernant ses effets chez la femme enceinte ou allaitante, il est déconseillé de commencer une cure ou d’utiliser ce produit sans l’avis de votre médecin.

L’acide hyaluronique affecte-t-il la thyroïde ?

Oui cette molécule est contre-indiqué chez les personnes souffrant de maladie auto-immune. C’est le cas notamment de la maladie de Hashimoto, appelée également la thyroïdite d’Hashimoto.

Peut-on prendre de l’acide hyaluronique si on a des problèmes de tension ? Est-il compatible avec des médicaments contre l’hypertension ?

À l’heure actuelle, il n’existe aucune contre-indication de cette substance chez les personnes souffrant de problèmes d’hypertension. De même, il n’existe aucune interaction avec des médicaments contre l’hypertension. Cependant, il est conseillé de consulter un médecin avant tout début d’une cure.

L’acide hyaluronique est-il mauvais pour le foie ?

L’acide hyaluronique est généralement un produit sûr et sécuritaire sans effet toxique. Cependant, lors d’atteinte hépatique, il est conseillé de prendre conseil chez le médecin, car son élimination peut être altérée. Envie d’en savoir plus sur les plantes qui protègent et drainent le foie ? Découvrez les meilleurs remèdes pour nettoyer son foie !

Références scientifiques

Voir les références

  1. J.-J. Lataillade, P. Albanese, G. Uzan, Implication de l’acide hyaluronique dans l’angiogenèse normale et pathologique, application à l’ingénierie cellulaire, Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, Volume 137, Supplement 1, 2010, Pages S15-S22, ISSN 0151-9638, 
  2. Kawada C, Yoshida T, Yoshida H, Matsuoka R, Sakamoto W, Odanaka W, Sato T, Yamasaki T, Kanemitsu T, Masuda Y, Urushibata O. Ingested hyaluronan moisturizes dry skin. Nutr J. 2014 Jul 11;13:70. 
  3. Papakonstantinou E, Roth M, Karakiulakis G. Hyaluronic acid: A key molecule in skin aging. Dermatoendocrinol. 2012;4(3):253-258. 
  4. Schwartz SR, Park J. Ingestion of BioCell Collagen(®), a novel hydrolyzed chicken sternal cartilage extract; enhanced blood microcirculation and reduced facial aging signs. Clin Interv Aging. 2012;7:267-73. 
  5. Manna F, Dentini M, Desideri P, De Pità O, Mortilla E, Maras B. Comparative chemical evaluation of two commercially available derivatives of hyaluronic acid (hylaform from rooster combs and restylane from streptococcus) used for soft tissue augmentation. J Eur Acad Dermatol Venereol. 1999 Nov;13(3):183-92. PMID: 10642054. 
  6. Draelos ZD. A clinical evaluation of the comparable efficacy of hyaluronic acid-based foam and ceramide-containing emulsion cream in the treatment of mild-to-moderate atopic dermatitis. J Cosmet Dermatol. 2011 Sep;10(3):185-8. 
  7. Litwiniuk M, Krejner A, Speyrer MS, Gauto AR, Grzela T. Hyaluronic Acid in Inflammation and Tissue Regeneration. Wounds. 2016 Mar;28(3):78-88. PMID: 26978861. 
  8. Aya KL, Stern R. Hyaluronan in wound healing: rediscovering a major player. Wound Repair Regen. 2014 Sep-Oct;22(5):579-93. 
  9. Dereure O, Czubek M, Combemale P. Efficacy and safety of hyaluronic acid in treatment of leg ulcers: a double-blind RCT. J Wound Care. 2012 Mar;21(3):131-2, 134-6, 138-9. 
  10. Pirnazar P, Wolinsky L, Nachnani S, Haake S, Pilloni A, Bernard GW. Bacteriostatic effects of hyaluronic acid. J Periodontol. 1999 Apr;70(4):370-4. 
  11. Tashiro T, Seino S, Sato T, Matsuoka R, Masuda Y, Fukui N. Oral administration of polymer hyaluronic acid alleviates symptoms of knee osteoarthritis: a double-blind, placebo-controlled study over a 12-month period. ScientificWorldJournal. 2012;2012:167928. 
  12. Kalman DS, Heimer M, Valdeon A, Schwartz H, Sheldon E. Effect of a natural extract of chicken combs with a high content of hyaluronic acid (Hyal-Joint) on pain relief and quality of life in subjects with knee osteoarthritis: a pilot randomized double-blind placebo-controlled trial. Nutr J. 2008 Jan 21;7:3. doi: 10.1186/1475-2891-7-3. PMID: 18208600; PMCID: PMC2245974. 
  13. Di Simone MP, Baldi F, Vasina V, et al. Barrier effect of Esoxx(®) on esophageal mucosal damage: experimental study on ex-vivo swine model. Clin Exp Gastroenterol. 2012;5:103-107. doi:10.2147/CEG.S31404 
  14. Savarino V, Pace F, Scarpignato C; Esoxx Study Group. Randomised clinical trial: mucosal protection combined with acid suppression in the treatment of non-erosive reflux disease – efficacy of Esoxx, a hyaluronic acid-chondroitin sulphate based bioadhesive formulation. Aliment Pharmacol Ther. 2017;45(5):631-642. 
  15. Iester M, Orsoni GJ, Gamba G, Taffara M, Mangiafico P, Giuffrida S, Rolando M. Improvement of the ocular surface using hypotonic 0.4% hyaluronic acid drops in keratoconjunctivitis sicca. Eye (Lond). 2000 Dec;14(Pt 6):892-8. 
  16. Ali M, Byrne ME. Controlled release of high molecular weight hyaluronic Acid from molecularly imprinted hydrogel contact lenses. Pharm Res. 2009 Mar;26(3):714-26. 
  17. Gomes JA, Amankwah R, Powell-Richards A, Dua HS. Sodium hyaluronate (hyaluronic acid) promotes migration of human corneal epithelial cells in vitro. Br J Ophthalmol. 2004;88(6):821-825. 
  18. Stancíková M, Svík K, Istok R, Rovenský J, Velebný V. The effects of hyaluronan on bone resorption and bone mineral density in a rat model of estrogen deficiency-induced osteopenia. Int J Tissue React. 2004;26(1-2):9-16. 
  19. Huang L, Cheng YY, Koo PL, Lee KM, Qin L, Cheng JC, Kumta SM. The effect of hyaluronan on osteoblast proliferation and differentiation in rat calvarial-derived cell cultures. J Biomed Mater Res A. 2003 Sep 15;66(4):880-4. 
  20. Kallestrup EB, Jorgensen SS, Nordling J, Hald T. Treatment of interstitial cystitis with Cystistat: a hyaluronic acid product. Scand J Urol Nephrol. 2005;39(2):143-7. 
  21. Parsons CL. The role of the urinary epithelium in the pathogenesis of interstitial cystitis/prostatitis/urethritis. Urology. 2007 Apr;69(4 Suppl):9-16. 
  22. Bohbot JM, de Belilovsky C, Brami G, Mares P. Efficacité d’un dispositif médical à base d’acide hyaluronique liposomé contre la sécheresse vulvo-vaginale [Efficacy of a medical device containing liposomal hyaluronic acid against vulvo-vaginal dryness]. Gynecol Obstet Fertil. 2015 Jun;43(6):437-42. French. 
  23. Tanaka M, Misawa E, Yamauchi K, Abe F, Ishizaki C. Effects of plant sterols derived from Aloe vera gel on human dermal fibroblasts in vitro and on skin condition in Japanese women. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2015;8:95-104. Published 2015 Feb 20. 
  24. Mahedia M, Shah N, Amirlak B. Clinical Evaluation of Hyaluronic Acid Sponge with Zinc versus Placebo for Scar Reduction after Breast Surgery. Plast Reconstr Surg Glob Open. 2016;4(7):e791. Published 2016 Jul 11. 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 4

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.