Kudzu, la plante anti-addiction

4.8
(4)

Appelée aussi la vigne de Kudzu ou vigne japonaise, le kudzu est une plante grimpante originaire d’Asie et utilisée depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise. De nos jours, cette plante est intégrée dans la pharmacopée occidentale, essentiellement dans le traitement des addictions mais aussi dans d’autres indications.

Qu’est-ce que le kudzu ? Quels sont ses bienfaits et ses mécanismes d’action ? Quelles sont ses posologies ? Le point dans cet article.

Fleur de kudzu violette et verte sur fond vert

Qu’est-ce que le kudzu ?

Le kudzu (Pueraria lobata) est une plante qui pousse en Asie et qui appartient à la famille des Fabacées. Elle est appréciée sur ce continent pour ses propriétés nutritives et thérapeutiques. La plante est caractérisée par son développement rapide et envahissant dont les grappes de fleurs rappellent la vigne.

En Asie, le kudzu et notamment les fleurs sont utilisés en cuisine alors qu’en phytothérapie, ce sont les racines, récoltées entre l’automne et l’hiver, qui sont les principales sources de composés actifs et qui confèrent à la plante ses propriétés thérapeutiques.

Vers la fin du 19ème siècle, les américains ont importé le kudzu et l’ont utilisé comme plante ornementale puis fourragère. En raison de son caractère grimpant et envahissant, la plante est considérée comme une mauvaise herbe et a une mauvaise réputation chez les jardiniers. Pourtant, dès le 7ème siècle, le kudzu est utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour accélérer le dégrisement après une consommation excessive d’alcool. De plus, le kudzu est également utilisé dans plusieurs indications comme les diarrhées, les états fébriles, les migraines et surtout les addictions.

Composition nutritionnelle du kudzu

Fleur de kudzu violette en gros planEn règle générale, ce sont les racines du kudzu qui sont utilisées en phytothérapie, car ce sont ces parties de la plante qui contiennent le plus de composés actifs par rapport aux feuilles et aux fleurs. Les principaux constituants du kudzu sont [1] :

  • Les flavonoïdes : il s’agit des composés actifs les plus présents dans le kudzu et parmi lesquels, les isoflavones : la daidzéine, génistéine et la puérarine, des composés antioxydants connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, anti-cancéreuses et cardioprotectrices. Le kudzu est la seule source naturelle de puérarine qui donne à cette plante ses propriétés anti-addictives.
  • Les glucides et les minéraux comme le calcium, phosphore et fer ;
  • Les saponosides ;
  • Les stérols ;
  • Les coumarines et les triterpènes ;
  • Les protéines.

Bienfaits, vertus et effets

Le Pueraria Lobata ou le kudzu est une plante asiatique qui a été longtemps utilisée en médecine traditionnelle chinoise dans diverses indications. De nos jours, l’intérêt envers cette plante n’a cessé de croître et plusieurs études scientifiques ont été réalisées pour évaluer son efficacité en phytothérapie.
Dans cette section, nous allons d’abord parler globalement des propriétés et des bienfaits du kudzu, ensuite nous allons expliquer en détails, avec des études à l’appui, les différentes indications et propriétés de cette plante.

Aperçu des bienfaits du kudzu

Lutte contre les addictions (alcool, tabac, sucre)

  • Réduit l’envie de boire ;
  • Réduit la quantité d’alcool consommée ;
  • Possède une action apaisante et calmante voire anxiolytique ;

Prévient certaines maladies cardiovasculaires

  • Réduit les risques des crises cardiaques ;
  • Amélioration de l’afflux sanguin vers les artères coronaires ;
  • Réduction du cholestérol et amélioration de la dilatation des artères.

Combat l’hyperlipidémie et le diabète

  • Réduction du taux de cholestérol total et des triglycérides ;
  • Réduction de la glycémie ;
  • Amélioration de la résistance à l’insuline.

Soulage les symptômes de la ménopause

  • Activité phyto-oestrogénique ;
  • Soulage les symptômes de la ménopause.

Réduit les maux de tête

  • Réduction des maux de tête liés aux céphalées en grappe (cluster headache).

Détails des bienfaits

Lutte contre les addictions (alcool, tabac, sucre)

Le kudzu est reconnu principalement pour ses propriétés anti-addictives. Il réduit l’envie de boire et réduit la quantité d’alcool consommée. C’est le résultat d’une étude [2] réalisée sur des gros buveurs, hommes et femmes, pendant 7 jours. Cette étude a ainsi démontré l’efficacité des extraits du kudzu dans le traitement de l’abus et de la dépendance à l’alcool.

Par ailleurs, une étude menée en 2013 [3] a testé l’efficacité et l’innocuité de l’extrait de kudzu auprès d’hommes et de femmes ne cherchant pas spécialement à se faire soigner pour leur dépendance à l’alcool. L’extrait de kudzu a permis de réduire de manière significative le nombre de boissons consommées chaque semaine, en réduisant de 34 à 57 % leur consommation.

L’étude comprenait environ 4 semaines de traitement au cours desquelles le kudzu a été administré avec une concentration de 250 mg d’isoflavones. Il n’y a eu aucun effets indésirables ni de modification des signes vitaux, des marqueurs sanguins, rénaux ou hépatiques. Le sommeil n’a pas non plus été impacté négativement, comme c’est souvent le cas avec d’autres traitements de l’addiction à l’alcool.

Comment ça marche ? Ce sont les isoflavones, notamment la puérarine, contenus dans les racines du kudzu qui auraient des effets anti-addictifs. En effet, la recherche [4, 5] a démontré que la puérarine influence significativement les habitudes de consommation d’alcool et peut être utile dans le sevrage alcoolique. Il a notamment été déterminé que les isoflavones du kudzu agissent sur les neurotransmetteurs [4]. En effet, ces isoflavones ont une action apaisante et calmante sur le système nerveux central grâce à la libération de la sérotonine, l’hormone du bonheur. Sachant que le fonctionnement des facteurs d’addiction, dont l’alcool, est basé sur la production de la sérotonine, l’utilisation des extraits du kudzu est très intéressante dans le traitement des addictions. De plus, il aurait été suggéré [6, 7] que le kudzu possède des effets anxiolytiques qui calmeraient notamment l’anxiété suite au sevrage ou à l’arrêt de substances addictives comme l’alcool ou le tabac.

🚬 Concernant l’utilisation du kudzu pour l’arrêt du tabac et du sucre, on peut lire à ce propos sur Internet que le kudzu est également efficace pour lutter contre l’addiction à la cigarette et au sucre.

Plusieurs naturopathes proposent d’ailleurs cette plante à leurs patients car elle agirait sur le cerveau de la même façon qu’avec l’alcool. Malheureusement, aucune étude scientifique n’a encore été menée pour démontrer les effets du kudzu contre l’addiction à la nicotine et au sucre, même si de nombreux témoignages existent sur les forums. De plus amples études sont donc à venir pour confirmer ces bienfaits.

Prévient certaines maladies cardiovasculaires

Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.Outre ses bienfaits contre les addictions, le kudzu réduit également les risques de survenue des crises cardiaques (infarctus du myocarde). C’est le résultat d’une étude [8] récente qui a démontré le rôle de la puérarine, dont le kudzu est l’unique source naturelle, dans l’amélioration de l’afflux sanguin dans les artères coronaires. Cette action réduit ainsi les risques d’infarctus. De plus, chez les participants à cette étude, le kudzu a également permis de réduire le taux de cholestérol total et d’améliorer la vasodilatation.

Combat l’hyperlipidémie et le diabète

Le kudzu et notamment la puérarine réduit le taux de cholestérol total [8] et les triglycérides. Son action hypolipémiante a été démontrée dans une étude [9] qui avait pour but d’évaluer les effets de l’association d’extraits du kudzu avec un médicament hypolipidémiant. Les résultats ont ainsi démontré que cette association était plus efficace dans la diminution des triglycérides, du mauvais cholestérol et des lipoprotéines que s’ils étaient utilisés seuls.

D’autre part, le kudzu, grâce à la puérarine, pourrait être utilisé en complément d’un traitement contre le diabète. En effet, les résultats d’une étude [10] ont permis de suggérer que la puérarine réduirait la glycémie, améliorerait la résistance à l’insuline et protégerait les cellules productrices de l’insuline.

Soulage les symptômes de la ménopause

En médecine traditionnelle, le pueraria lobata est utilisé dans le traitement des symptômes de la ménopause. Mais qu’en est-il de la recherche ? Des études suggèrent que l’action du kudzu sur les symptômes de la ménopause peuvent être due aux propriétés phyto-oestrogéniques de cette plante.

En effet, la ménopause est associée à un manque en œstrogènes. Cette diminution du taux des œstrogènes est la cause de diverses manifestations cliniques telles que les bouffées de chaleurs, les troubles du sommeil ou des migraines. Des études [11] ont montré que le kudzu, grâce aux isoflavones qui le composent (puérarine, daidzéine, génistéine) est une source de phyto-œstrogènes et possède donc une activité oestrogénique.

Réduit les maux de tête

Femme stressée au travail. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.L’algie vasculaire ou le cluster headache est un mal de tête à différencier de la migraine qui se caractérise par des maux de tête douloureux. Le kudzu semble avoir une action bénéfique pour réduire ces maux de tête. En effet, une étude [12] a suggéré que la prise régulière d’extraits de kudzu pourrait réduire les maux de tête associés à l’algie vasculaire.

Posologie

Sur le marché, on peut trouver différentes formes de kudzu : teinture-mère, gélules, comprimés, poudre ou tisane.

💊 Concernant la dose journalière à consommer sous forme de gélules ou de comprimés, elle varie en fonction de l’âge, de l’indication, de l’état de santé et surtout du titrage du produit. Dans les études menées sur des hommes ayant eu de bons résultats concernant la baisse de la consommation d’alcool, les participants ont pris environ 1,5 g de kudzu (divisé en 3 prises réparties sur la journée) contenant entre 520 mg et 750 mg d’isoflavones par jour [4, 13].

Pour information, il s’agit là de dosages plutôt élevés contrairement aux dosages habituellement recommandés par les vendeurs de kudzu. De plus, chaque produit différant en fonction de sa concentration en principes actifs, il est important de suivre les indications du vendeur.

💧 Concernant les teintures-mères, la majorité des vendeurs recommande de prendre entre 15 et 60 gouttes par jour, réparties en 3 fois (au moment des repas) et diluées dans un verre d’eau.

☕️ Pour les tisanes, faites infuser 1 cuillère à café de racines de kudzu dans une tasse d’eau chaude et boire. 3 tasses par jour maximum.

Kudzu bio, est-ce nécessaire ?

Si vous avez l’opportunité d’acheter du kudzu bio qui soit concentré en principes actifs, alors n’hésitez pas. Mais attention, pour être réellement efficace, l’extrait de kudzu doit être titré à environ 40 % en isoflavones, les molécules actives de la plante. Or la plupart des extraits de kudzu bio ne contiennent que 10 % d’isoflavones, bien trop peu pour agir efficacement contre les addictions.

Ainsi, pour profiter efficacement des bienfaits de cette plante, nous vous recommandons d’acheter votre produit chez un vendeur de confiance, qui met à disposition les certificats d’analyse de la matière première. Vous pouvez donc contrôler l’absence de pesticides et métaux lourds et profiter d’un produit réellement efficace et bon pour votre santé.

Où acheter du kudzu ?

Si vous souhaitez acheter cette plante, vous pouvez trouver des racines séchées en herboristerie pour préparer des infusions ou du kudzu sous forme de gélules et de teinture-mère sur Internet et en pharmacie. Nous vous recommandons les gélules car ainsi vous contrôlez parfaitement la dose de principes actifs (isoflavones) consommés quotidiennement.

De plus, rappelez-vous, il est important de choisir un extrait qui soit standardisé à environ 40 % en isoflavones afin d’être efficace et d’être libre d’excipients, de métaux lourds et de pesticides.

Complément alimentaire à base de kudzu : boite, gélules et fleur. Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un extrait concentré de racines de kudzu (Pueraria lobata), titré à 40 % en isoflavones et 12 % en daidzéine. De plus, les analyses des pesticides et métaux lourds sont conformes au règlement européen.

Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

👉 En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand. Par ailleurs, vous nous aidez à faire vivre notre site internet lorsque vous passez par nos pages avant d’acheter. Merci beaucoup ! Ainsi, nous pouvons continuer à vous offrir des articles de qualité.

Effets indésirables

✔️ Le pueraria lobata est un produit sûr et bien toléré. Les effets indésirables sont rares. En effet, diverses études [14, 15] réalisées sur des rongeurs et sur des hommes ont démontré que l’administration de racine de kudzu ne présente aucune toxicité.

Contre-indications et dangers

La consommation du kudzu est contre-indiquée chez :

  • Les femmes ayant des antécédents de cancer du sein ;
  • Les femmes enceintes et allaitantes.
  • Les jeunes enfants.

Il existe des interactions entre le kudzu et certains médicaments ou traitements :

  • Traitements à base d’œstrogènes ;
  • Traitements anticoagulants et antiplaquettaires ;
  • Une possible interaction avec des médicaments diabétiques.

Si vous faites partie des catégories ci-dessous, nous vous recommandons de prendre un avis du médecin avant de commencer une cure du kudzu.

Avis sur le kudzu

Nous avons parcouru le web et plus précisément les sites spécialisés et les forums pour connaître les retours d’expérience des consommateurs du kudzu et avoir une idée sur son efficacité.

La majorité des consommateurs qui ont partagé leur expérience ont ainsi trouvé le kudzu efficace contre les addictions notamment à l’alcool. Ces consommateurs ont remarqué qu’au bout de quelques semaines, ils ont diminué la quantité d’alcool consommée et leur envie de boire s’est atténuée.

Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion, nous vous invitons à faire un tour sur les sites spécialisés, les forums et notamment les boutiques qui vendent ces produits à base de kudzu où vous trouverez des avis des consommateurs.

Associations avec d’autres plantes et molécules

Sur le marché, on peut trouver plusieurs associations combinant les bienfaits du kudzu avec d’autres plantes ou molécules dans le but d’obtenir un effet synergique. Quelles sont ces associations ? Voici les principales :

Kudzu et valériane

Il s’agit d’une association qui régule l’équilibre nerveux. Grâce à ses propriétés myorelaxantes, la valériane est généralement utilisée dans le traitement de l’anxiété et des addictions. Son association avec le kudzu complète l’action de ce dernier et la fait durer dans le temps.

Kudzu et millepertuis

Le millepertuis est une plante utilisée pour lutter contre l’addiction notamment à l’alcool. Au même titre que le kudzu, le millepertuis réduit la consommation de l’alcool. L’association kudzu-millepertuis s’avère être une excellente alliance contre diverses addictions comme le tabac ou l’alcool.

Kudzu et spiruline

La spiruline est une microalgue riche en antioxydant utilisée dans de nombreuses indications thérapeutiques dont le sevrage tabagique et alcoolique. L’association kudzu-spiruline permet d’optimiser les effets des deux et est indiquée dans le traitement des addictions. Cette association permet d’accompagner les personnes en désintoxication et les aide à gérer leur anxiété et leur sensation de manque.

Kudzu et rhodiola

Au même titre que la valériane, la rhodiola est une plante qui permet de réguler l’équilibre nerveux et d’adapter l’organisme à n’importe quelle situation de stress, il s’agit d’une plante adaptogène. Son association avec le kudzu permet ainsi d’obtenir des effets relaxants et apaisants et elle est idéale pour les personnes qui n’arrivent pas à gérer le stress ou l’anxiété liée au manque.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

Le kudzu aide-t-il pour la perte de poids ?

En raison de ses propriétés anti-addictives, on prête au kudzu des vertus contre tout type de dépendance notamment contre le sucre. En effet, cette plante est conseillée dans les régimes minceur. D’autre part, une étude [13] a suggéré que la prise quotidienne pendant 12 semaines de 300 mg de Pueraria thomsonii (une variété de kudzu) a permis de réduire l’indice de masse corporelle (IMC) et la graisse corporelle chez les personnes obèses. Cependant, cette indication reste à confirmer par d’autres études plus approfondies.

Le kudzu est-il riche en protéines ?

Le kudzu est principalement composé d’hydrate de carbone, avec des teneurs en minéraux et en protéines. En Asie, cette plante est consommée en Asie sous forme de soupe, de bouillie ou en salade. Les racines sont riches en amidon et sont réduites en poudre avant leur utilisation culinaire.

Goût de la plante

Quel est le goût du kudzu ?

Le kudzu a une légère saveur d’épinard. Alors que les jeunes pousses ont un goût plus proche des pois gourmands. Certains consommateurs trouvent son goût assez acre. Il existe toutefois plusieurs préparations que ce soit en phytothérapie ou en cuisine pour cacher ce goût.

Effets secondaires, danger et contre-indications

Le kudzu fait-il dormir ?

Grâce à ses effets apaisants et relaxants, le kudzu permet de réduire le stress. Cependant, contrairement aux médicaments généralement utilisés contre les dépendances, cette plante n’a pas d’effets somnifères et ne dérègle pas les cycles sommeil / éveil. Son utilité en tant que traitement de la dépendance à l’alcool ou au tabac reste exempte d’effets secondaires sur le sommeil. Cette plante est ainsi recommandée chez les personnes en plein sevrage alcoolique ou tabagique chez lesquelles l’anxiété et les troubles du sommeil sont plus marqués.

Le kudzu est-il mauvais pour le foie ?

Bien qu’il n’existe pas de littérature scientifique qui rapporte ce genre de contre-indication, il est conseillé de demander un avis auprès du médecin avant toute consommation du kudzu notamment dans le cas d’hépatite. Envie d’en savoir plus sur les plantes qui protègent et drainent le foie ? Découvrez les meilleurs remèdes pour nettoyer son foie !

Le kudzu est-il dangereux pour l’homme ?

Le kudzu est une plante sûre pour l’homme lorsqu’il est pris sous forme de complément alimentaire, de tisane ou de teinture-mère. Cependant, lors de sa croissance et son développement, le kudzu produit certaines molécules comme l’oxyde nitrique et l’isoprène. Lorsqu’ils sont dans l’air au contact de l’azote, ils forment de l’ozone, un polluant dangereux pour la santé des êtres vivants.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Son E, Yoon JM, An BJ, et al. Comparison among Activities and Isoflavonoids from Pueraria thunbergiana Aerial Parts and Root. Molecules. 2019;24(5):912. Published 2019 Mar 5. 
  2. Lukas SE, Penetar D, Berko J, Vicens L, Palmer C, Mallya G, Macklin EA, Lee DY. An extract of the Chinese herbal root kudzu reduces alcohol drinking by heavy drinkers in a naturalistic setting. Alcohol Clin Exp Res. 2005 May;29(5):756-62. 
  3. Lukas SE, Penetar D, Su Z, Geaghan T, Maywalt M, Tracy M, Rodolico J, Palmer C, Ma Z, Lee DY. A standardized kudzu extract (NPI-031) reduces alcohol consumption in nontreatment-seeking male heavy drinkers. Psychopharmacology (Berl). 2013 Mar;226(1):65-73. 
  4. Penetar DM, Toto LH, Lee DY, Lukas SE. A single dose of kudzu extract reduces alcohol consumption in a binge drinking paradigm. Drug Alcohol Depend. 2015;153:194-200. 
  5. Penetar DM, Toto LH, Farmer SL, Lee DY, Ma Z, Liu Y, Lukas SE. The isoflavone puerarin reduces alcohol intake in heavy drinkers: a pilot study. Drug Alcohol Depend. 2012 Nov 1;126(1-2):251-6. 
  6. Zeng S, Tai F, Zhai P, Yuan A, Jia R, Zhang X. Effect of daidzein on anxiety, social behavior and spatial learning in male Balb/cJ micePharmacol Biochem Behav. 2010;96(1):16-23. 
  7. Overstreet DH, Kralic JE, Morrow AL, Ma ZZ, Zhang YW, Lee DY. NPI-031G (puerarin) reduces anxiogenic effects of alcohol withdrawal or benzodiazepine inverse or 5-HT2C agonistsPharmacol Biochem Behav. 2003;75(3):619-625. doi:10.1016/s0091-3057(03)00114-x 
  8. Hu F, Koon CM, Chan JY, Lau KM, Fung KP. The cardioprotective effect of danshen and gegen decoction on rat hearts and cardiomyocytes with post-ischemia reperfusion injury. BMC Complement Altern Med. 2012;12:249. Published 2012 Dec 10. 
  9. Cheung DW, Koon CM, Wong PH, Yau KC, Wat E, Hung AS, Wang YP, Lau KM, Ko CH, Chan JY, Waye MM, Fung KP. Evaluating Efficacy and Safety of Combination Medication of Atorvastatin and a Herbal Formula Containing Salvia miltiorrhiza and Pueraria lobata on Hyperlipidemia. Phytother Res. 2017 Oct;31(10):1579-1589. 
  10. Chen X, Yu J, Shi J. Management of Diabetes Mellitus with Puerarin, a Natural Isoflavone From Pueraria lobata. Am J Chin Med. 2018;46(8):1771-1789. 
  11. Hajirahimkhan A, Dietz BM, Bolton JL. Botanical modulation of menopausal symptoms: mechanisms of action?. Planta Med. 2013;79(7):538-553. 
  12. Sewell RA. Response of cluster headache to kudzu. Headache. 2009 Jan;49(1):98-105. 
  13. Bracken BK, Penetar DM, Maclean RR, Lukas SE. Kudzu root extract does not perturb the sleep/wake cycle of moderate drinkers. J Altern Complement Med. 2011;17(10):961-966.
  14. Song J, Kim YS, Lee D, Kim H. Safety evaluation of root extract of Pueraria lobata and Scutellaria baicalensis in rats. BMC Complement Med Ther. 2020;20(1):226. Published 2020 Jul 17. 
  15. Kamiya T, Takano A, Matsuzuka Y, Kusaba N, Ikeguchi M, Takagaki K, Kondo K. Consumption of Pueraria flower extract reduces body mass index via a decrease in the visceral fat area in obese humans. Biosci Biotechnol Biochem. 2012;76(8):1511-7. 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 4

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.