Chaga, le champignon à boire pour la santé

    4.5
    (2)

    Le chaga est un champignon médicinal consommé pour ses vertus extraordinaires sur l’immunité. Utilisé depuis longtemps en médecine traditionnelle en Russie et au Japon, ce champignon riche en antioxydants est désormais très prisé en Europe.

    Dans ce guide complet, nous évoquons l’ensemble des indications et des bienfaits du chaga ainsi que de sa posologie, de ses dangers et de sa consommation (infusion, thé, poudre, etc.). Vous découvrirez également son étonnante composition nutritionnelle et tous les critères de qualité à vérifier avant d’en acheter.

    À la fin de ce guide, nous répondons à de nombreuses questions posées par les internautes. Par exemple : peut-on consommer du chaga en cas d’hypertension ou de troubles de la thyroïde ?

    Champignon chaga sur un bouleau (son aspect est noir comme carbonisé)

    Qu’est-ce que le chaga ?

    Appelé aussi polypore oblique (Inonotus obliquus), le chaga est un champignon parasite que l’on trouve essentiellement sur les bouleaux, notamment sur l’écorce, mais également sur les ormes, les hêtres et les merisiers. Le chaga vit en symbiose avec ses hôtes. On estime qu’un chaga qui pousse sur un bouleau fragilisé permet à ce dernier de croître et d’être vigoureux. C’est la raison pour laquelle le chaga est également appelé le diamant de la forêt, perle du nord ou champignon de l’immortalité.

    Gros plan sur un champignon chaga sur un bouleauLe chaga prend des aspects de bois carbonisé et pousse sur ses hôtes en prenant la forme des troncs d’arbres. Il est reconnaissable à sa forme de masse brunâtre, sèche et coriace pouvant atteindre près de 40 cm de large. Le chaga est un champignon résistant qui pousse dans des climats extrêmes de – 40°C, d’où son abondance en Sibérie (chaga sibérien), Alaska et dans le nord du Canada.

    Utilisé par les peuples autochtones du Canada, de Russie et du nord de l’Europe pour traiter diverses maladies, le chaga est sujet à de nombreuses études scientifiques qui découvrent au fur et à mesure les multiples vertus qu’il possède notamment pour renforcer l’immunité et lutter contre le cancer.

    Composition nutritionnelle du chaga

    Les vertus médicinales du chaga sont dues à sa composition riche en principes actifs et en nutriments bénéfiques à l’organisme. Voici les principaux composés actifs du chaga [1] :

    • Des polyphénols : aux propriétés antioxydantes ;
    • Des polysaccharides : dont les bêta-glucanes ;
    • Des vitamines : B1, B2, B3, B5, vitamine D, vitamine A, vitamine K ;
    • Des minéraux : dont potassium, nitrogène, zinc, calcium, magnésium, chlore, sodium ;
    • Des flavonoïdes ;
    • Des terpénoïdes : dont l’inotodiol aux propriétés antiprolifératives contre les cellules cancéreuses [2] ;
    • Des protéines ;
    • Des fibres ;
    • Des tanins ;
    • Des antioxydants comme la superoxyde dismutase.

    En plus de ces composés, le chaga contient également des composés qu’il tire de la sève du bouleau comme la bétuline et l’acide bétulinique, connus pour leurs propriétés anti-cancéreuses et cytotoxiques [2, 3].

    Bienfaits, effets et vertus du chaga

    Grâce à sa richesse en nutriments et composés actifs, le chaga est un champignon très largement utilisé pour ses propriétés médicinales. Riche en antioxydants, vitamines et minéraux, ce champignon parasite est le sujet de nombreuses études qui tendent à confirmer et à soutenir son utilisation traditionnelle notamment pour renforcer le système immunitaire et pour son action antioxydante.

    Dans cette section, nous allons en premier lieu lister l’ensemble des indications avant de détailler chaque bienfait du chaga, avec des études à l’appui.

    Aperçu des bienfaits

    Favorise le système immunitaire

    • Régule la réponse immunitaire
    • Augmente la production des lymphocytes, des interleukine-6 et des cytokines
    • Aide les cellules immunitaires à différencier les cellules du corps des cellules étrangères
    • Favorise la réponse TH1 et inhibe la réponse TH2

    Possède une activité antioxydante

    • Réduit les dommages de l’ADN
    • Protège les cellules cérébrales par l’activation de la voie antioxydante
    • Protège contre l’inflammation chronique du pancréas
    • Neutralise les radicaux libres

    Possède une activité anti-diabétique

    • Réduit la glycémie
    • Prévient le diabète et ses complications
    • Diminue la résistance à l’insuline
    • Réduit la prise de poids
    • Réduit l’absorption du glucose
    • Limite le stress oxydatif ce qui réduit la résistance à l’insuline et les complications du diabète

    Favorise la santé cardiovasculaire (caillots sanguins)

    • Inhibe l’agrégation plaquettaire

    Possède une activité antitumorale (cancer et chimiothérapie)

    • Réduit la taille de la tumeur et empêche sa propagation
    • Réduit la croissance de cellules cancéreuses
    • Aide le système immunitaire à reconnaître et lutter contre les cellules cancéreuses
    • Réduit les mutations cancéreuses causées par les dommages oxydatifs

    Améliore les performances physiques

    • Améliore la tolérance à l’exercice
    • Augmente les réserves d’énergie dans les muscles et le foie
    • Réduit les taux de lactate et de l’azote uréique ce qui réduit la fatigue

    Possède une activité analgésique et anti-inflammatoire

    • Réduit l’inflammation
    • Réduit les niveaux de molécules et d’enzymes impliqués dans la réponse immunitaire
    • Réduit la douleur

    Favorise la santé de la peau

    • Inhibe l’action de la tyrosinase ce qui suggère son efficacité contre le vitiligo
    • Réduit les éruptions psoriasiques

    Possède une action nootropique

    • Améliore l’apprentissage et la mémoire
    • Réduit le stress oxydatif
    • Réduit l’activité de l’acétylcholinestérase

    Poudre de chaga bio 100 % pure de la marque amoseedsVous souhaitez acheter ce champignon ? Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’une poudre de chaga bio (Inonotus obliquus), 100 % pure, sans additifs ou OGM. Titrée à 8,9 % de bêta-glucanes. Profitez de 5 % de réduction avec le code « mesbienfaits5 » obtenu pour nos lecteurs auprès du commerçant.

    Détails des bienfaits

    Favorise le système immunitaire

    Le chaga possède une action qui favorise et stimule le système immunitaire. Il agit sur l’immuno-modulation, c’est-à-dire qu’il régule la réponse immunitaire en fonction du contexte, et ceci grâce aux polysaccharides spécifiques présents dans ce champignon [4, 5].

    Une femme malade souffre d'un faible système immunitaire. Elle se mouche dans son canapé sous une couette colorée.D’autre part, l’extrait de chaga augmente la production des lymphocytes B, un constituant majeur du système immunitaire à l’origine de la production des anticorps mais également des lymphocytes T cytotoxiques, des cellules tueuses essentielles dans la réponse immunitaire contre les virus et les cancers [6, 5].

    Par ailleurs, les composés actifs du chaga aident le système immunitaire à différencier les cellules du corps des cellules étrangères ce qui permet d’augmenter la précision de la réponse immunitaire et de réduire les risques de maladies auto-immunes [7].

    Enfin, l’extrait de chaga favorise la réponse immunitaire de type TH1 en inhibant la réponse TH2, qui favorise les allergies [8]. D’autres études vont dans ce sens, en prouvant que l’extrait de chaga peut être utilisé comme aliment fonctionnel anti-allergique.

    En effet, son administration a inhibé de manière prophylactique le choc anaphylactique systémique induit par traitement chimique chez la souris [9].

    Possède une activité antioxydante

    Le chaga possède une activité antioxydante puissante. Plusieurs auteurs ont confirmé cela dans diverses études. À ce titre, une étude comparative impliquant plusieurs champignons a révélé qu’une décoction de chaga possède la plus forte activité antioxydante [10].

    De plus, l’extrait de chaga a réduit les dommages de l’ADN causés par le peroxyde d’hydrogène de plus de 40 % [11].

    D’autre part, en activant la voie antioxydante, un composé isolé du chaga (le 3,4-Dihydroxybenzalacetone) a protégé les cellules cérébrales de la maladie de Parkinson [12].

    Enfin, l’activité antioxydante de l’extrait de chaga a protégé contre l’inflammation chronique du pancréas alors que divers composés phénoliques présents dans ce champignon ont pu neutraliser les radicaux libres [13, 14].

    Possède une activité anti-diabétique

    Le chaga possède une activité anti-diabétique et pourrait être une solution naturelle intéressante dans la prise en charge du diabète.

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieL’extrait de chaga réduit la glycémie, régule l’insuline ainsi que les taux sériques des acides gras libres, du cholestérol, des triglycérides ce qui permet de prévenir non seulement le diabète mais également ses complications [15]. En plus, l’extrait de chaga diminue la résistance à l’insuline grâce à l’augmentation de l’expression de la protéine PPARy, impliquée dans le métabolisme énergétique et l’adipogenèse, ce qui permet aussi de réduire la prise de poids [16, 17].

    D’autre part, l’extrait de chaga réduit l’absorption des glucides par inhibition de l’action de l’alpha-glucosidase, une enzyme qui décompose les sucres complexes en sucres simples, ce qui permet de réduire les pics de glycémie [18]. Dans le même sens, grâce à ses propriétés antioxydantes, le chaga peut limiter le stress oxydatif qui cause la résistance à l’insuline et qui accélère les complications du diabète [15].

    Favorise la santé cardiovasculaire

    Le chaga favorise une bonne santé cardiovasculaire en limitant les risques de caillots sanguins.

    L’agrégation plaquettaire est l’accumulation de cellules sanguines formant des caillots sanguins, qui peuvent causer les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Dans une étude, l’extrait du chaga inhibe l’agrégation plaquettaire [19].

    Possède une activité antitumorale (cancer et chimiothérapie)

    Dans une étude, une supplémentation à base d’un extrait de chaga a réduit la taille d’une tumeur de 60 % et a empêché sa propagation [20]. De même, l’extrait de chaga a réduit la croissance des cellules cancéreuses notamment les cellules cancéreuses du côlon, du foie, du poumon, du cerveau, du col de l’utérus et du sang [21-26].

    D’autre part, les composés du chaga semblent capables d’aider le système immunitaire à reconnaître les cellules cancéreuses comme étrangères et nocives et à déclencher une réponse immunitaire contre elles [8]. De plus, grâce à ses propriétés antioxydantes, le chaga réduit le risque de mutations cancéreuses causées par les dommages oxydatifs [27].

    Enfin, l’extrait de chaga permet également de protéger des dommages liés à la chimiothérapie. Comme l’a prouvé une étude, le niveau d’IL-6 a augmenté de manière significative chez les souris traitées par chaga sur une période de 24 jours [6]. Or, il a été rapporté que l’IL-6 pourrait être impliquée dans la récupération des cellules sanguines. En revanche, le niveau de TNF-α, dont le niveau avait été augmenté après le traitement au cyclophophamide (un type de chimiothérapie), a diminué significativement sur cette période de 24 jours. Le TNF-α, qui est augmenté à la suite d’une lésion tissulaire et d’une anémie due à un traitement chimique, est considéré comme un médiateur clé de la pathogenèse des lésions chimiothérapeutiques.

    Ces résultats suggèrent que l’extrait de champignon chaga pourrait augmenter les taux sériques de cytokines chimioprotectrices, tout en diminuant le taux de TNF-α induit chimiquement. La chimiothérapie est justement connue pour entraîner une grave dérégulation de l’expression des cytokines. Il est donc intéressant de constater que l’extrait de chaga est capable de moduler la dérégulation de la production de cytokines dans les dommages chimiothérapeutiques [6].

    L’activité antitumorale des extraits de chaga a été confirmée dans plusieurs études, pourtant, celles-ci sont au stade préliminaire. Il est donc conseillé de ne pas arrêter son traitement pour le remplacer par des suppléments à base de chaga et d’en parler à son médecin avant consommation.

    Améliore les performances physiques

    Les extraits de chaga et ses glucides complexes améliorent les performances physiques et l’endurance. C’est ce qu’affirment plusieurs résultats de diverses études réalisées à ce sujet.

    Femme heureuse debout sur un rocher, les bras levés face à la nature montagneuse et au ciel dégagé.En effet, une étude a révélé que le chaga améliore la tolérance à l’exercice tout en augmentant les réserves d’énergie dans les muscles et le foie [28]. La même étude révèle que les glucides complexes du chaga réduisent le taux de lactate après l’exercice physique ce qui permet d’améliorer l’endurance car une accumulation de lactate dans le corps peut provoquer de la fatigue.

    Dans le même sens, le chaga réduit également les taux de l’azote uréique ce qui lui confère sa propriété anti-fatigue. D’autre part, le chaga active l’expression de la protéine PPARy ce qui permet de maintenir le métabolisme énergétique et favoriser l’endurance physique [29].

    Possède une activité analgésique et anti-inflammatoire

    Le chaga possède une activité analgésique et anti-inflammatoire notamment contre l’arthrose. En effet, le chaga peut réduire l’inflammation en réduisant la réponse immunitaire excessive [9]. D’autre part, il réduit les taux de NF-kB, PGE2 et de l’oxyde nitrique, impliqués dans la réponse immunitaire, ce qui permet de diminuer la réponse à la douleur [30].

    Femme de dos qui se tient l'épaule avec la main. La zone est en rouge pour indiquer une douleur, une inflammation de l'articulation.L’extrait de chaga a également réduit la douleur inflammatoire en réduisant l’activité de liaison de NF-kB et en bloquant les effets d’enzymes comme l’oxyde nitrique synthase et la cyclooxygénase-2, imitant ainsi le mécanisme des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’Ibuprofène dans la diminution de la douleur et des gonflements [30, 31].

    Ces résultats suggèrent l’efficacité du chaga et de ses composés à lutter contre l’inflammation et son utilisation notamment dans le cas d’arthrose [32].

    Favorise la santé de la peau

    Le chaga a été le sujet d’études pour ses potentiels bienfaits sur la santé de la peau notamment dans les stratégies thérapeutiques contre le vitiligo et le psoriasis. Le vitiligo est une maladie caractérisée par un défaut de pigmentation faisant apparaître des taches blanches sur n’importe quelle partie de la peau. En d’autres termes, lors d’un vitiligo les mélanocytes, cellules produisant la mélanine et responsables de la pigmentation de la peau, disparaissent. La mélanogénèse, processus par lequel la mélanine est produite par les mélanocytes est catalysée par l’action d’une enzyme appelée tyrosinase.

    Une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleSelon une étude, le chaga et notamment ses composés actifs la bétuline et l’inotodiol sont suggérés comme inhibiteurs ou accélérateurs de la tyrosinase et peuvent être utilisés comme agents thérapeutiques [33].

    D’autre part, une étude a révélé que la consommation d’extrait de chaga a eu des bienfaits au bout de 3 mois de traitement, après lesquels, les éruptions psoriasiques ont progressivement disparu en commençant par le torse et le cuir chevelu [34].

    Possède une action nootropique

    Le chaga est un champignon parasite qui possède une action nootropique, c’est-à-dire qu’il possède des bienfaits sur l’amélioration des fonctions cognitives.

    En effet, l’extrait de chaga améliore l’apprentissage et la mémoire, réduit le stress oxydatif en restaurant les niveaux de glutathion et de peroxyde dismutase et réduit l’activité de l’acétylcholinestérase [35].

    Où acheter du chaga de qualité ?

    En France et dans la plupart des pays européens, il est possible d’acheter du chaga en herboristerie ou dans certaines boutiques spécialisées dans les plantes médicinales. Certaines pharmacies peuvent également en vendre sous forme de gélules, mais dans ce cas, il est très important de veiller à la qualité de ces produits. En effet, sous forme de gélules, la plupart des vendeurs n’hésitent pas à mélanger le champignon avec des matières premières de mauvaise qualité (excipients, conservateurs, agents de charge, etc.) qui n’apportent rien de bon pour la santé.

    Poudre de chaga bio 100 % pure de la marque amoseedsNous vous recommandons de choisir le champignon chaga sous forme de poudre 100 % naturelle et pure ou sous forme de gélules en extrait concentré, sans excipients. Par ailleurs, il est important d’acheter du chaga bio afin de vous assurer de sa qualité et qu’il soit libre de pesticides ou métaux lourds.

    Le prix du chaga peut varier grandement d’un vendeur à l’autre, il est donc important de se concentrer sur la qualité mais également de ne pas se faire avoir financièrement.

    Vous êtes nombreux à nous demander où acheter ce champignon. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’une poudre de chaga bio (Inonotus obliquus), 100 % pure, sans additifs ou OGM. Titrée à 8,9 % de bêta-glucanes. Profitez de 5 % de réduction avec le code « mesbienfaits5 » obtenu pour nos lecteurs auprès du commerçant.

    Vous préférez le consommer en gélules ? Nous vous suggérons ce produit : voir le produit. Il s’agit d’un extrait concentré 10:1 de poudre de chaga bio (Inonotus obliquus), titré à 40 % en polysaccharides et 30 % en bêta-glucanes. Sous forme de gélules, sans additifs ou OGM, 100 % pure.

    Pour nous, ce sont les meilleures options sur le marché, les meilleurs rapports qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à leur sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

    Posologie

    Il n’existe pas de dosage précis concernant l’utilisation du chaga.

    💊 On estime qu’une dose allant de 500 mg à 2000 mg de chaga / jour semble être suffisante pour initier les bienfaits. Ce dosage varie en fonction du conditionnement du produit (s’il s’agit d’un extrait concentré en chaga ou d’une simple poudre de champignon).

    Cependant, il n’existe pas de recommandations officielles pour confirmer une telle posologie.

    Dans tous les cas, il est nécessaire de suivre les recommandations de votre fournisseur et de suivre les instructions présentées dans l’emballage du produit. Nous vous conseillons également de consulter un médecin en cas de doute.

    Effets indésirables

    En règle générale, le chaga présente peu d’effets secondaires. C’est un champignon sûr et bien toléré. Toutefois, à fortes doses, il peut être toxique pour les reins et favoriser l’apparition de calculs rénaux.

    Contre-indications et dangers

    Le chaga est déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes. De plus, il est également contre-indiqué pour les personnes allergiques au bouleau.

    D’autre part, en raison des interactions avec les anticoagulants, le chaga est contre-indiqué aux personnes qui prennent ce traitement. De même, en raison de l’influence du chaga sur le taux d’insuline, il est déconseillé aux personnes souffrant de diabète de type 1.

    Enfin, en raison de sa teneur élevée en oxalate, les personnes souffrant de goutte ou de calculs rénaux doivent consulter leur médecin avant de l’utiliser.

    Formes et produits sur le marché

    Thé de chaga (champignon) dans une tasse en verre posée sur une table en bois. Il y a des morceaux de chaga à côté et des feuilles de bouleau.Il faut savoir que le chaga ne peut pas être consommé en l’état en raison de la présence d’une membrane appelée chitine et nécessite donc une transformation via une décoction. Il est ainsi présent sous différentes formes comestibles dont les plus largement utilisées sont :

    • Comprimés ou gélules ;
    • Poudre de chaga frais ;
    • Teinture mère ;
    • Infusion / thé / tisane ;
    • Chocolat chaud ;
    • Café / latte.

    Avis sur le chaga

    Avant de consulter les avis et les retours d’expérience des consommateurs du chaga, nous devons rappeler que les témoignages partagés sur le web ne doivent pas constituer un avis médical sur lequel se baser. Seul votre médecin ou naturopathe est en mesure de vous conseiller et de vous orienter en fonction de votre cas.

    Ceci étant dit, nous avons parcouru les avis des clients et les forums spécialisés pour partager les retours et les témoignages des utilisateurs des produits à base de chaga. D’emblée, nous devons dire que la majorité des bienfaits du chaga n’apparaissent qu’au bout de quelques semaines de cure. Les principaux bienfaits partagés par les consommateurs concernent l’amélioration des symptômes de l’inflammation et la lutte contre les infections notamment hivernales comme le rhume. De plus, le chaga semble efficace chez certains pour booster leur forme physique et mentale.

    D’autre part, certains utilisateurs ont constaté une nette amélioration, après quelques mois d’utilisation, de leurs problèmes cutanés, notamment chez ceux qui souffrent de psoriasis.

    Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion en ce qui concerne les bienfaits du chaga, nous vous conseillons de faire un tour sur les forums et les sites spécialisés dans la vente de produits à base de chaga et de champignons médicinaux.

    Associations de chaga avec d’autres plantes ou molécules

    Dans le but d’obtenir un effet synergique et d’optimiser l’efficacité de ce champignon parasite, certains fabricants l’associent à d’autres plantes médicinales. Voici les principales associations de chaga avec d’autres plantes ou champignons :

    Chaga et ginseng

    Trois racines de ginseng sur un plateau en bois.Le ginseng est une plante médicinale de renommée connue pour ses propriétés tonifiantes et antioxydantes. De plus, elle est aussi connue pour ses vertus sur la stimulation de l’immunité et des fonctions cognitives. L’association chaga-ginseng peut être une excellente alliance pour booster l’immunité et améliorer le statut antioxydant de l’organisme.

    Chaga et ashwagandha

    Préparée sous forme de café ou de tisane, cette association chaga-ashwagandha est une excellente alliance pour renforcer l’immunité et l’endurance tout en offrant des bienfaits contre le stress.

    L’ashwagandha est une plante indienne connue aussi sous le nom du ginseng indien et très utilisée pour ses propriétés antioxydantes et tonifiantes.

    Chaga ou reishi ?

    Contrairement au chaga, le reishi est un champignon qui peut être consommé frais. Il est également réduit en poudre et consommé pour ses vertus contre l’insomnie et contre le stress. Bien qu’ils possèdent tous les deux des vertus sur l’immunité, ces deux champignons possèdent différentes indications. À ce titre, le chaga est beaucoup plus utilisé pour lutter contre l’inflammation et pour une meilleure santé de la peau, le reishi est bénéfique contre les allergies et les troubles hépatiques.

    Chaga ou hydne hérisson ?

    L’hydne hérisson est un champignon comestible utilisé aussi pour ses vertus médicinales notamment pour favoriser la santé du cerveau. En effet, il améliore la mémoire et est utilisé contre la maladie d’Alzheimer. Ces deux champignons sont tous les deux bénéfiques à la santé mais chacun dans des indications bien précises. L’hydne est un superaliment de la mémoire tandis que le chaga est beaucoup plus connu pour ses propriétés antioxydantes et stimulantes de l’immunité.

    Chaga ou cordyceps ?

    Chenilles momifiées par le champignon cordyceps sinensis.Le chaga et le cordyceps sont deux champignons différents dans leur forme, leur goût et leurs indications thérapeutiques. Si vous cherchez à retrouver une bonne forme physique, le cordyceps est le plus indiqué grâce à ses propriétés énergisantes. Si vous souhaitez booster votre immunité, le chaga est le plus indiqué pour vous.

    Chaga ou Polypore versicolore ?

    Le Polypore versicolore est un champignon connu en Asie pour ses propriétés sur l’immunité et régulatrices de la digestion et de la respiration. Comme le chaga, le Polypore versicolore est un champignon non comestible en l’état mais peut être utilisé pour ses vertus médicinales après infusion.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    Le chaga est-il bon pour la digestion ?

    Le chaga possède des bienfaits sur la digestion. En effet, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le chaga peut être bénéfique pour traiter les diverses inflammations du tractus digestif comme les ulcères ou les gastrites.

    Le chaga est-il bon pour le foie ?

    Grâce à ses effets antioxydants et anti-inflammatoires, le chaga semble posséder des bienfaits sur le foie. D’autre part, d’après des recherches préliminaires, l’extrait de chaga possède une action bénéfique contre les cellules cancéreuses du foie [36].

    Le chaga est-il bon pour la libido ?

    Il existe certaines hypothèses qui suggèrent que le chaga augmente la libido et les niveaux de testostérone. Cependant, aucune étude fiable à ce jour n’a confirmé cette propriété.

    Le chaga est-il bon contre l’hypertension ?

    Il n’existe aucune étude fiable qui prouve les bienfaits du chaga contre l’hypertension. Cependant, les régimes riches en antioxydants peuvent réduire la pression artérielle et réduire les risques des complications cardiovasculaires [37]. En cas d’hypertension, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin avant sa consommation.

    Le chaga permet-il une meilleure perte de poids ?

    Grâce à sa richesse en fibre, le chaga peut permettre de soutenir les régimes minceurs pour une meilleure perte de poids. Cependant, à ce jour, aucune étude fiable n’a confirmé cette propriété.

    Le chaga favorise-t-il le sommeil ?

    Le chaga possède des propriétés adaptogènes. C’est-à-dire, il permet à l’organisme de s’adapter à n’importe quel contexte de stress. Cela pourrait favoriser le sommeil. Toutefois, à ce jour, la capacité du chaga à favoriser le sommeil n’a été décrite dans aucune étude.

    Le chaga est-il bénéfique contre l’herpès ?

    Le chaga semble bénéfique contre l’herpès. C’est ce qu’affirme une étude qui a révélé que l’extrait de chaga est efficace contre le virus herpès simplex (HSV) [38].

    Achat et goût

    Où trouver du chaga en France ?

    En France, il est possible d’acheter du chaga chez la plupart des herboristes, notamment dans les grandes villes et à Paris. Vous pouvez également demander dans les boutiques bio et magasins spécialisés s’ils en vendent sous forme de gélules. Certaines pharmacies en commercialisent également mais veillez à la qualité du produit.

    Quel est le goût du chaga ?

    Le goût du chaga est légèrement boisé, terreux avec une légère saveur amère. Certaines personnes trouvent que la note finale est sucrée et rappelle le sirop d’érable. Généralement, le chaga est associé à d’autres plantes ou épices comme le gingembre ou le curcuma.

    Posologie et temps d’action

    Combien de temps met le chaga pour agir ?

    Les bienfaits de la consommation du chaga ne se manifestent qu’après une cure d’au moins quelques semaines. Par exemple, contre la douleur, le chaga a mis 3 à 4 semaines avant d’agir alors que contre les éruptions psoriasiques, l’efficacité maximale du traitement a été notée après 9 à 12 semaines de prise continue [34].

    Est-ce que je peux en prendre tous les jours ?

    Pour profiter des bienfaits de la consommation de chaga, il est nécessaire d’en consommer tous les jours, sous forme de cures de quelques semaines à quelques mois. Des pauses peuvent être faites pendant 3 semaines entre chaque cure.

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    Le chaga est-il anticoagulant ? Peut-on le prendre en cas de traitement anticoagulant ?

    Le chaga contient une protéine qui peut empêcher la coagulation. Il est donc très important de consulter votre médecin si vous êtes sous traitement anticoagulant ou si vous souffrez de troubles de la coagulation.

    Peut-on prendre du chaga en cas de trouble de la thyroïde ?

    La consommation de chaga peut avoir des effets positifs sur les troubles de la thyroïde. C’est en tout cas ce que révèlent certains diététiciens qui recommandent la consommation du champignon à leurs patients. Cependant, il n’existe que peu ou pas d’études sur les bienfaits du chaga sur la thyroïde. De même, il n’existe pas de contre-indications de la consommation de chaga par les personnes qui souffrent des troubles de la thyroïde.

    Puis-je prendre du chaga si j’ai une maladie auto-immune ?

    En raison des propriétés du chaga à booster les défenses immunitaires, si vous souffrez d’une maladie auto-immune, il est conseillé de consulter votre médecin avant de commencer une cure de chaga.

    Animal

    Puis-je donner du chaga à mon chien ?

    Il est tout à fait possible de donner du chaga à votre chien. Il stimule l’immunité de votre animal de compagnie et pourrait être une solution intéressante chez les chiens avec des allergies ou une arthrose.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Abu-Reidah IM, Critch AL, Manful CF, et al. Effects of pH and Temperature on Water under Pressurized Conditions in the Extraction of Nutraceuticals from Chaga (Inonotus obliquus) Mushroom. Antioxidants (Basel). 2021;10(8):1322. Published 2021 Aug 23. doi:10.3390/antiox10081322
    2. Géry A, Dubreule C, André V, et al. Chaga ( Inonotus obliquus), a Future Potential Medicinal Fungus in Oncology? A Chemical Study and a Comparison of the Cytotoxicity Against Human Lung Adenocarcinoma Cells (A549) and Human Bronchial Epithelial Cells (BEAS-2B). Integr Cancer Ther. 2018;17(3):832-843. doi:10.1177/1534735418757912
    3. Fulda S. Betulinic Acid for cancer treatment and prevention. Int J Mol Sci. 2008 Jun;9(6):1096-107. doi: 10.3390/ijms9061096. Epub 2008 Jun 27. PMID: 19325847; PMCID: PMC2658785.
    4. Won DP, Lee JS, Kwon DS, Lee KE, Shin WC, Hong EK. Immunostimulating activity by polysaccharides isolated from fruiting body of Inonotus obliquus. Mol Cells. 2011 Feb;31(2):165-73. doi: 10.1007/s10059-011-0022-x. Epub 2010 Dec 22. PMID: 21191814; PMCID: PMC3932689.
    5. Kim YO, Han SB, Lee HW, Ahn HJ, Yoon YD, Jung JK, Kim HM, Shin CS. Immuno-stimulating effect of the endo-polysaccharide produced by submerged culture of Inonotus obliquus. Life Sci. 2005 Sep 23;77(19):2438-56. doi: 10.1016/j.lfs.2005.02.023. PMID: 15970296.
    6. Kim YR. Immunomodulatory Activity of the Water Extract from Medicinal Mushroom Inonotus obliquus. Mycobiology. 2005;33(3):158-162. doi:10.4489/MYCO.2005.33.3.158
    7. Chen, C., Zheng, W., Gao, X., Xiang, X., Sun, D., Wei, J. & Chu, C. (2007). Aqueous Extract of Inonotus bliquus (Fr.) Pilat (Hymenochaetaceae) Significantly Inhibits the Growth of Sarcoma 180 by Inducing Apoptosis. American Journal of Pharmacology and Toxicology, 2(1), 10-17.
    8. Ko SK, Jin M, Pyo MY. Inonotus obliquus extracts suppress antigen-specific IgE production through the modulation of Th1/Th2 cytokines in ovalbumin-sensitized mice. J Ethnopharmacol. 2011 Oct 11;137(3):1077-82. doi: 10.1016/j.jep.2011.07.024. Epub 2011 Jul 28. PMID: 21820502.
    9. Yoon TJ, Lee SJ, Kim EY, et al. Inhibitory effect of chaga mushroom extract on compound 48/80-induced anaphylactic shock and IgE production in mice. Int Immunopharmacol. 2013;15(4):666-670. doi:10.1016/j.intimp.2013.03.015
    10. Nakajima Y, Sato Y, Konishi T. Antioxidant small phenolic ingredients in Inonotus obliquus (persoon) Pilat (Chaga). Chem Pharm Bull (Tokyo). 2007 Aug;55(8):1222-6. doi: 10.1248/cpb.55.1222. PMID: 17666849.
    11. Park YK, Lee HB, Jeon EJ, Jung HS, Kang MH. Chaga mushroom extract inhibits oxidative DNA damage in human lymphocytes as assessed by comet assay. Biofactors. 2004;21(1-4):109-12. doi: 10.1002/biof.552210120. PMID: 15630179.
    12. Gunjima K, Tomiyama R, Takakura K, Yamada T, Hashida K, Nakamura Y, Konishi T, Matsugo S, Hori O. 3,4-dihydroxybenzalacetone protects against Parkinson’s disease-related neurotoxin 6-OHDA through Akt/Nrf2/glutathione pathway. J Cell Biochem. 2014 Jan;115(1):151-60. doi: 10.1002/jcb.24643. PMID: 23959789.
    13. Yang Hu, Yi Sheng, Min Yu, Koukou Li, Guangming Ren, Xiuhong Xu, Juanjuan Qu, Antioxidant activity of Inonotus obliquus polysaccharide and its amelioration for chronic pancreatitis in mice,International Journal of Biological Macromolecules,Volume 87,2016,Pages 348-356,ISSN 141-8130,https://doi.org/10.1016/j.ijbiomac.2016.03.006. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S014181301630229X
    14. Zheng W, Zhang M, Zhao Y, Miao K, Pan S, Cao F, Dai Y. Analysis of antioxidant metabolites by solvent extraction from sclerotia of Inonotus obliquus (Chaga). Phytochem Anal. 2011 Mar-Apr;22(2):95-102. doi: 10.1002/pca.1225. Epub 2011 Jan 24. PMID: 21259372. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21259372/
    15. Wu T, Shu Q, Yang K, et al. Ameliorating effects of Inonotus obliquus on high fat diet-induced obese rats. Acta Biochim Biophys Sin (Shanghai). 2015;47(9):755-757. doi:10.1093/abbs/gmv073 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26243028/
    16. Xu HY, Sun JE, Lu ZM, Zhang XM, Dou WF, Xu ZH. Beneficial effects of the ethanol extract from the dry matter of a culture broth of Inonotus obliquus in submerged culture on the antioxidant defence system and regeneration of pancreatic beta-cells in experimental diabetes in mice. Nat Prod Res. 2010 Apr;24(6):542-53. doi: 10.1080/14786410902751009. PMID: 20397104. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20397104/
    17. Joo JI, Kim DH, Yun JW. Extract of Chaga mushroom (Inonotus obliquus) stimulates 3T3-L1 adipocyte differentiation. Phytother Res. 2010 Nov;24(11):1592-9. doi: 10.1002/ptr.3180. PMID: 21031614. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21031614/
    18. Tao Wu, Qingyu Shu, Kai Yang, Xiaoxian Xie, Xia Wang, Yangling Wang, Anqi Guo, Nate Yuan, Binggong Zhao, Binbin Chi, Qiaobei Wu, Zhengwei Fu, Ameliorating effects of Inonotus obliquus on high fat diet-induced obese rats, Acta Biochimica et Biophysica Sinica, Volume 47, Issue 9, September 2015, Pages 755–757, https://doi.org/10.1093/abbs/gmv073 https://academic.oup.com/abbs/article/47/9/755/1345
    19. Ying YM, Zhang LY, Zhang X, Bai HB, Liang DE, Ma LF, Shan WG, Zhan ZJ. Terpenoids with alpha-glucosidase inhibitory activity from the submerged culture of Inonotus obliquus. Phytochemistry. 2014 Dec;108:171-6. doi: 10.1016/j.phytochem.2014.09.022. Epub 2014 Oct 18. PMID: 25446238. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25446238/
    20. Hyun KW, Jeong SC, Lee DH, Park JS, Lee JS. Isolation and characterization of a novel platelet aggregation inhibitory peptide from the medicinal mushroom, Inonotus obliquus. Peptides. 2006 Jun;27(6):1173-8. doi: 10.1016/j.peptides.2005.10.005. Epub 2005 Nov 11. PMID: 16289471. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16289471/
    21. Arata S, Watanabe J, Maeda M, et al. Continuous intake of the Chaga mushroom (Inonotus obliquus) aqueous extract suppresses cancer progression and maintains body temperature in mice. Heliyon. 2016;2(5):e00111. Published 2016 May 12. doi:10.1016/j.heliyon.2016.e00111 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4946216/
    22. Lee HS, Kim EJ, Kim SH. Ethanol extract of Innotus obliquus (Chaga mushroom) induces G1 cell cycle arrest in HT-29 human colon cancer cells. Nutr Res Pract. 2015;9(2):111-116. doi:10.4162/nrp.2015.9.2.111 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4388940/
    23. Song FQ, Liu Y, Kong XS, Chang W, Song G. Progress on understanding the anticancer mechanisms of medicinal mushroom: inonotus obliquus. Asian Pac J Cancer Prev. 2013;14(3):1571-8. doi: 10.7314/apjcp.2013.14.3.1571. PMID: 23679238. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23679238/
    24. Baek J, Roh HS, Baek KH, Lee S, Lee S, Song SS, Kim KH. Bioactivity-based analysis and chemical characterization of cytotoxic constituents from Chaga mushroom (Inonotus obliquus) that induce apoptosis in human lung adenocarcinoma cells. J Ethnopharmacol. 2018 Oct 5;224:63-75. doi: 10.1016/j.jep.2018.05.025. Epub 2018 May 22. PMID: 29800742. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29800742/
    25. Ning X, Luo Q, Li C, Ding Z, Pang J, Zhao C. Inhibitory effects of a polysaccharide extract from the Chaga medicinal mushroom, Inonotus obliquus (higher Basidiomycetes), on the proliferation of human neurogliocytoma cells. Int J Med Mushrooms. 2014;16(1):29-36. doi: 10.1615/intjmedmushr.v16.i1.30. PMID: 24940902. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24940902/
    26. Zhao LW, Zhong XH, Yang SY, Zhang YZ, Yang NJ. Inotodiol inhabits proliferation and induces apoptosis through modulating expression of cyclinE, p27, bcl-2, and bax in human cervical cancer HeLa cells. Asian Pac J Cancer Prev. 2014;15(7):3195-9. doi: 10.7314/apjcp.2014.15.7.3195. PMID: 24815470. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24815470/
    27. Chao TL, Wang TY, Lee CH, et al. Anti-Cancerous Effect of Inonotus taiwanensis Polysaccharide Extract on Human Acute Monocytic Leukemia Cells through ROS-Independent Intrinsic Mitochondrial Pathway. Int J Mol Sci. 2018;19(2):393. Published 2018 Jan 29. doi:10.3390/ijms19020393 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5855615/
    28. Valko M, Rhodes CJ, Moncol J, Izakovic M, Mazur M. Free radicals, metals and antioxidants in oxidative stress-induced cancer. Chem Biol Interact. 2006 Mar 10;160(1):1-40. doi: 10.1016/j.cbi.2005.12.009. Epub 2006 Jan 23. PMID: 16430879. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16430879/
    29. Yue Z, Xiuhong Z, Shuyan Y, Zhonghua Z. Effect of Inonotus Obliquus Polysaccharides on physical fatigue in mice. J Tradit Chin Med. 2015 Aug;35(4):468-72. doi: 10.1016/s0254-6272(15)30126-6. PMID: 26427119. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26427119/
    30. Park YM, Won JH, Kim YH, Choi JW, Park HJ, Lee KT. In vivo and in vitro anti-inflammatory and anti-nociceptive effects of the methanol extract of Inonotus obliquus. J Ethnopharmacol. 2005 Oct 3;101(1-3):120-8. doi: 10.1016/j.jep.2005.04.003. PMID: 15905055. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15905055/
    31. Bhardwaj A, Kaur J, Wuest M, Wuest F. In situ click chemistry generation of cyclooxygenase-2 inhibitors. Nat Commun. 2017 Feb 23;8(1):1. doi: 10.1038/s41467-016-0009-6. PMID: 28232747; PMCID: PMC5431875. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28232747/
    32. Lull C, Wichers HJ, Savelkoul HF. Antiinflammatory and immunomodulating properties of fungal metabolites. Mediators Inflamm. 2005;2005(2):63-80. doi:10.1155/MI.2005.63 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1160565/
    33. Yan ZF, Yang Y, Tian FH, Mao XX, Li Y, Li CT. Inhibitory and Acceleratory Effects of Inonotus obliquus on Tyrosinase Activity and Melanin Formation in B16 Melanoma Cells. Evid Based Complement Alternat Med. 2014;2014:259836. doi:10.1155/2014/259836 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4145793/
    34. Alexander N. Shikov, Olga N. Pozharitskaya, Valery G. Makarov, Hildebert Wagner, Rob Verpoorte, Michael Heinrich,Medicinal Plants of the Russian Pharmacopoeia; their history and applications,Journal of Ethnopharmacology,Volume 154, Issue 3,2014,Pages 481-536,ISSN 0378-8741,https://doi.org/10.1016/j.jep.2014.04.007. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0378874114002827
    35. Giridharan VV, Thandavarayan RA, Konishi T. Amelioration of scopolamine induced cognitive dysfunction and oxidative stress by Inonotus obliquus – a medicinal mushroom. Food Funct. 2011 Jun;2(6):320-7. doi: 10.1039/c1fo10037h. Epub 2011 Jun 6. PMID: 21779570. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21779570/
    36. Youn MJ, Kim JK, Park SY, et al. Chaga mushroom (Inonotus obliquus) induces G0/G1 arrest and apoptosis in human hepatoma HepG2 cells. World J Gastroenterol. 2008;14(4):511-517. doi:10.3748/wjg.14.511 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2681140/
    37. Ardalan MR, Rafieian-Kopaei M. Antioxidant supplementation in hypertension. J Renal Inj Prev. 2013;3(2):39-40. Published 2013 Nov 3. doi:10.12861/jrip.2014.13 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4206049/
    38. Pan HH, Yu XT, Li T, Wu HL, Jiao CW, Cai MH, Li XM, Xie YZ, Wang Y, Peng T. Aqueous extract from a Chaga medicinal mushroom, Inonotus obliquus (higher Basidiomycetes), prevents herpes simplex virus entry through inhibition of viral-induced membrane fusion. Int J Med Mushrooms. 2013;15(1):29-38. doi: 10.1615/intjmedmushr.v15.i1.40. PMID: 23510282. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23510282/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.5 / 5. Votes : 2

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.