9 remèdes de grand-mère pour nettoyer le foie

4.8
(6)

Le foie représente le système de filtration principal du corps humain, convertissant les toxines en déchets, nettoyant notre sang et métabolisant les nutriments et les médicaments pour fournir au corps certaines de ses protéines les plus importantes. En tant qu’organe fondamental de la régulation de notre corps, il est primordial de garder notre foie en bonne santé et de limiter les excès.

Dans cet article, nous faisons le point sur les meilleurs traitements naturels et remèdes de grand-mère pour nettoyer le foie, mais toujours validés par la science.

Deux jeunes femmes préparent un jus vert dans leur cuisine pour nettoyer le foie naturellement.

Rôle du foie dans l’organisme

Le foie est responsable de plus de 500 fonctions dans l’organisme. En tant que plus grosse glande du corps, il participe à de nombreuses fonctions vitales comme : stocker les vitamines et le fer, convertir le sucre stocké en sucre utilisable lorsque le corps tombe en hypoglycémie, détruire les globules rouges âgés et inefficaces et produire de la bile pour décomposer et digérer les graisses.

Plus important encore, le foie aide à détoxifier le sang pour se débarrasser des substances nocives. Ces substances nocives sont le plus souvent dues à des facteurs liés au mode de vie tels que l’alcool, le tabac, certains produits de beauté et les aliments transformés, surtout lorsqu’ils sont consommés en grande quantité. D’autres produits chimiques (pollution, médicaments,…) sont plus difficiles à éviter mais participent également à cette intoxication. Le foie a alors besoin de grandes quantités de micronutriments (vitamines, minéraux et antioxydants) pour pouvoir effectuer ce processus de détoxification.

⚠ Vous l’avez compris, le foie est un organe crucial pour le fonctionnement global du corps. Un foie lent ou endommagé peut causer des ravages sur le corps, causant des problèmes de digestion, d’énergie, d’hormones, de brouillard cérébral et même de santé mentale.

Voici les remèdes de grand-mère les plus efficaces pour désengorger et régénérer son foie naturellement.

Remèdes de grand-mère pour nettoyer le foie : les aliments détox

Le chardon marie (silymarine)

Fleur violette de chardon marie.  Elle possède des épines sur ses branches. Le fond est vert.Le chardon-marie est une plante originaire de la région méditerranéenne, utilisée depuis des siècles comme plante médicinale pour le traitement des maladies du foie. Cette plante est bénéfique comme tonique hépatique chez les patients atteints de maladies hépatiques aiguës et chroniques.

Le chardon-marie contient en effet plusieurs flavonolignanes, des molécules connues collectivement sous le nom de silymarine et responsables des bienfaits de la plante. Il a ainsi été démontré que la silymarine prévient ou atténue les lésions hépatiques aiguës dues à de nombreuses toxines (paracétamol, tétrachlorure de carbone, radiations, surcharge en fer, phénylhydrazine, alcool, ischémie froide et amanita phalloides) [1].

Comment le consommer ? Il est généralement recommandé de prendre entre 200 mg et 600 mg de chardon-marie par jour (extrait titré à 70 % ou 80 % en silymarine). Pour une gélule de 200 mg d’extrait sec, prendre 1 à 3 gélules par jour en une ou plusieurs prises. La cure dure environ 2 mois.

Où en trouver ? Nous vous conseillons une boutique qui vend du chardon-marie naturel de très bonne qualité, riche en silymarine (extrait titré à 80 %) : voir le produit.

Le radis noir

Nous sommes sans cesse exposés à des toxines qui s’accumulent dans le corps et qui sont principalement détoxifiées par le foie. Des études ont montré que les légumes crucifères, tels que les radis noirs peuvent être bénéfiques pour la santé en aidant à la désintoxication de ces toxines dans le foie.

Une étude a ainsi cherché à savoir si le radis noir pouvait par exemple aider le foie à détoxifier certaines molécules comme le paracétamol, très largement consommé. Des changements dans les taux de métabolites et d’hormones indiquent en effet que les suppléments de radis noir ont une influence positive sur la détoxification de ce médicament, suggérant une régulation à la hausse des enzymes hépatiques [2].

Comment le consommer ? Si vous possédez un extracteur de jus, épluchez le radis et coupez des morceaux pour l’insérer dans l’extracteur et récolter le jus. Vous pouvez boire ce jus mélangé dans de l’eau tiède et du citron. N’excédez pas 100 ml par jour. Sous forme de gélules ou comprimés, vous pouvez consommer entre 400 et 1200 mg de poudre de radis noir bio.

Où en trouver ? Vous pouvez trouver du radis noir frais en boutique bio et dans certains supermarchés. Si vous ne possédez pas d’extracteur de jus, vous pouvez trouver du jus de radis noir déjà extrait dans les boutiques bio ou dans votre pharmacie sous forme d’ampoule. Les cures ne doivent pas excéder quelques semaines. En comprimé, voici un complément alimentaire à base de poudre de radis noir bio : voir le produit.

L’artichaut

Zoom sur une tête d'artichaut dans la nature. Ses feuilles sont vertes et légèrement violettes.L’artichaut est utilisé en médecine traditionnelle depuis des siècles comme remède spécifique pour le foie et la vésicule biliaire. L’ingrédient actif de l’artichaut est la cynarine qui se trouve en forte concentration dans les feuilles. Comme la silymarine, la cynarine a démontré des effets protecteurs et régénérants importants du foie [3].

En effet, la cynarine contenue dans l’artichaut possède une action cholérétique : c’est-à-dire qu’elle stimule la production de bile, favorisant ainsi l’élimination des toxines. D’autre part, l’artichaut a un rôle d’hépatoprotection. De par sa richesse en antioxydants, il protège les cellules du foie (hépatocytes) contre le stress oxydatif.

Comment le consommer ? Pour profiter des bienfaits de la cynarine, mieux vaut consommer des extraits titrés d’artichaut que l’on trouve sous forme de gélules. Pour un extrait titré à 5 % en cynarine, consommer entre 800 et 1000 mg d’extrait sec de feuilles d’artichaut (environ 1 à 2 gélules par jour). Sous forme de tisane, faites infuser pendant 10 minutes 2 g de feuilles sèches dans une tasse d’eau bouillante. Ne pas excéder 3 tasses par jour.

Où en trouver ? Voici un magasin où acheter → Extrait d’artichaut d’excellente qualité
Ratio exceptionnel de 15/1 (15 kg d’artichaut pour produire 1 kg d’extrait) et hautement concentré en cynarine (5 % min).

Le desmodium

Le Desmodium triquetrum est un arbuste que l’on retrouve en Asie, Afrique et Amérique du Sud. Les feuilles sont utilisées comme substitut du thé par les tribus montagnardes locales et comme traitement des parasites du foie par les Laotiens.

Tout comme pour le chardon-marie, c’est la silymarine qu’il contient qui lui confère ses propriétés pour nettoyer le foie et le protéger des toxines [4].

Comment le consommer ? Le desmodium est une plante que l’on peut retrouver sous forme de décoction chez les herboristes. Pour le boire, faites bouillir environ 2 cuillères à soupe de feuilles sèches par litre d’eau, laisser infuser 10 minutes puis filtrer. Ne pas excéder plus d’un litre par jour. Cure à suivre pendant 3 semaines environ. Sous forme de gélules, consommer environ 600 mg de desmodium par jour.

Où en trouver ? Si vous n’avez pas d’herboriste près de chez vous, vous pouvez également trouver du desmodium sous forme d’ampoule en pharmacie. Si vous souhaitez le consommer sous forme de gélules, voici un produit efficace : voir le produit.

Le citron

Le jus de citron et le jus de citron fermenté sont tous les deux des remèdes de grand-mère que l’on peut consommer facilement pour drainer et purifier son foie.

Des études ont d’ailleurs testé leur efficacité sur les problèmes de foie. Les résultats ont montré que le jus de citron inhibent significativement l’augmentation induite par l’alcool des niveaux d’alanine aminotransférase (ALT), d’aspartate aminotransférase (AST), de gamma GT et de peroxydation lipidique. Les changements histopathologiques induits par l’alcool ont également été remarquablement améliorés par le traitement au jus de citron. Ces résultats suggèrent que le jus de citron a des effets protecteurs sur les lésions hépatiques induites par l’alcool. Les effets protecteurs seraient liés à la capacité antioxydante du jus de citron [5, 6, 7].

⭐ Comment le consommer et où en trouver ? Pour drainer et purifier votre foie, pressez le jus d’un citron bio et diluez-le dans un verre d’eau. Buvez à jeun le matin. Cette cure peut se faire pendant 10 à 15 jours à chaque changement de saison ou quand vous en sentez le besoin. Vous trouverez des citrons bios frais ou en jus dans les supermarchés et boutiques bio.

Le curcuma

Racine (rhizome) de curcuma orange sur fond blanc. Il y a trois rondelles et du curcuma en poudre à côté de la racine coupée.Outre son utilisation comme épice et colorant, le curcuma est utilisé en Inde à des fins médicinales depuis des siècles. La curcumine, l’ingrédient actif du curcuma, possède en effet de puissantes propriétés biologiques. En plus de contenir des antioxydants qui réparent les cellules hépatiques, cette molécule aide les enzymes qui éliminent les toxines. Le curcuma aide également le foie à détoxifier les métaux, tout en augmentant la production de bile [8].

Comment le consommer ? Vous pouvez le consommer frais ou en épice dans vos plats mais la forme la plus efficace pour protéger le foie, reste l’extrait de curcuma titré en curcumine. Il convient de consommer entre 100 mg et 600 mg de curcuminoïdes (dont curcumine) par jour. Veillez à vérifier le titrage des gélules que vous consommez (pourcentage de principes actifs) et à respecter les indications du vendeur car celles-ci changent en fonction du titrage et de la qualité du produit.

Où en trouver ? Pour profiter pleinement des bienfaits du curcuma, il convient d’acheter un produit de qualité. Voici un magasin où acheter → Curcuma d’excellente qualité.
> 10 % de réduction avec le code « mesbienfaits10 ».

Le chrysanthellum

Le chrysanthellum est une plante médicinale utilisée en médecine traditionnelle ouest-africaine, connue pour sa richesse en flavonoïdes et saponines et pour son fort potentiel antioxydant. La recherche a permis de démontrer que cette plante est efficace et sûre pour améliorer les problèmes de foie, dont notamment la fibrose et la stéatose hépatiques [9, 10].

Comment le consommer ? Vous pouvez consommer le chrysanthellum sous forme de tisane, d’extrait de plante liquide ou d’extrait sec (gélules). En tisane, faites infuser pendant 7 min 1 cuillère à soupe de chrysanthellum séché dans 250 ml d’eau bouillante, puis filtrer. Boire 2 tasses par jour pendant 1 mois. Sous forme d’extrait sec et liquide, respectez les indications du vendeur car le dosage change en fonction du titrage du produit.

Où en trouver ? Vous pouvez trouver du chrysanthellum chez un herboriste ou dans les pharmacies.

Le thé vert

Feuilles de thé vert dans un champ illuminées par le soleil.Le thé vert est largement considéré comme bénéfique pour la santé, et la recherche a montré qu’il peut notamment avoir des avantages pour le foie. Une étude basée au Japon a révélé que la consommation de thé vert était associée à une amélioration des marqueurs sanguins de la santé du foie et à une réduction du risque d’incidence du cancer du foie [11]. Ces bienfaits du thé seraient dus à une molécule connue pour aider la fonction hépatique appelée catéchine. Le thé vert regorge effectivement de cet antioxydant végétal.

Comment le consommer ? Pour détoxifier votre foie avec du thé vert, il est indispensable de le choisir bio, sans quoi, vous pouvez aggraver l’intoxication due aux nombreux pesticides que certains produits contiennent. Pour le consommer, faites infuser pendant 8 minutes environ 6 g de feuilles sèches de thé vert dans 30 cl d’eau bouillante. Boire 1 à 2 tasses par jour. Attention, le thé vert existe également sous forme de gélules, très appréciée pour son haut pouvoir antioxydant. Cependant, dans ce cas précis, l’extrait de thé vert n’est pas indiqué pour le foie, car de par sa concentration en principes actifs, il serait une charge supplémentaire pour celui-ci et n’aurait pas les effets escomptés.

Où en trouver ? Le thé vert bio peut se trouver dans n’importe quel supermarché ou boutique spécialisée. Si vous n’aimez pas son goût, vous pouvez le choisir parfumé aux fleurs de jasmin : voir le produit. Pour les puristes, le thé vert bio Sencha vous enchantera : voir le produit.

Le moringa

Le moringa est appelé l’arbre miracle en raison de ses nombreux avantages pour la santé. Plusieurs études ont montré que le moringa aide notamment à guérir et à prévenir les lésions hépatiques. Une étude a en effet prouvé que le moringa aide à réduire les dommages au foie tandis qu’une autre étude a montré que le moringa aide à protéger contre l’hépatite. Par ailleurs, cette plante restaure les enzymes du foie et peut aider à prévenir les lésions hépatiques [12, 13, 14].

Comment le consommer ? Pour profiter des bienfaits du moringa sur le foie, vous pouvez soit le consommer sous forme de poudre, soit sous forme de gélules. Il est généralement admis, d’ajouter entre 2 à 5 grammes par jour de moringa bio dans les plats, yaourts, compotes, smoothies, etc. Commencez par de petites doses, puis augmentez au fur et à mesure si vous en ressentez le besoin.

Où en trouver ? Le moringa bio peut se trouver chez les herboristes, dans les boutiques spécialisées en santé ou bio et dans certaines pharmacies. Si vous souhaitez de la poudre de moringa bio, voici une excellente qualité :  voir le produit. Si vous préférez le format gélules, le moringa bio peut également se prendre sous cette forme : voir le produit.

Vous connaissez désormais les meilleurs aliments et remèdes détox pour le foie, mais sachez qu’outre les tisanes et les compléments alimentaires qui peuvent être une aide ponctuelle, il est important de prendre soin de son foie tout au long de sa vie. Pour cela, voici des astuces et conseils pour aider et soigner votre foie de façon naturelle.

Bonnes pratiques générales pour nettoyer son foie

Réduire sa consommation d’alcool

Ne buvez pas d’alcool en excès. Les boissons alcoolisées peuvent créer de nombreux problèmes de santé. Elles peuvent endommager ou détruire les cellules hépatiques et abîmer votre foie. Si vous êtes dépendant à l’alcool, parlez-en avec votre médecin et pensez aux plantes comme le kudzu qui permet un sevrage en douceur. Dans tous les cas, il est conseillé de boire de l’alcool avec modération (1 à 2 verres par jour) ou d’arrêter complètement pour éviter le développement d’une maladie alcoolique du foie.

Réduire sa consommation de sucre

Trois morceaux de sucre superposés en équilibre. Fond blanc.Évitez le sucre de table et les autres sucres ajoutés. Les sucres ajoutés inhibent la capacité de votre corps à produire certaines enzymes nécessaires au processus de désintoxication et provoquent une poussée de glycémie et une importante libération d’insuline. Gardez votre apport quotidien en sucre à 20-30 grammes maximum. Si vous avez du diabète, découvrez les plantes hypoglycémiantes.

Soigner son alimentation

Limitez les aliments gras, sucrés et salés. Les aliments riches en graisses, en sucre et en sel peuvent affecter la fonction hépatique au fil du temps. Les aliments frits et les repas type fast-food peuvent également affecter la santé de votre foie.

Au contraire, consommez suffisamment de fibres. Les fibres sont essentielles au bon fonctionnement de votre foie. Les fruits et légumes et les grains entiers sont d’excellentes sources de fibres à incorporer dans votre alimentation. De plus, les aliments tels que le pamplemousse, l’ail, les myrtilles, les noix et les poissons gras sont connus pour avoir des avantages potentiels pour le foie.

Baisser sa consommation de médicaments

Tous les médicaments – qu’ils soient en vente libre ou prescrits par un médecin – passent finalement par votre foie où ils sont décomposés.

La plupart des médicaments sont dits sans danger pour votre foie lorsqu’ils sont pris comme indiqué. Cependant, prendre trop de médicaments, trop souvent ou plusieurs à la fois, peut endommager votre foie. Si vous êtes préoccupé par les effets d’un médicament sur votre foie, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous pouvez également demander à faire tester votre foie avant et après le début d’un nouveau médicament. Ne prenez des médicaments que lorsqu’ils sont nécessaires et pour les douleurs du quotidien (maux de tête, courbatures, etc) pensez à la phytothérapie.

Faire de l’exercice régulièrement

Femme heureuse debout sur un rocher, les bras levés face à la nature montagneuse et au ciel dégagé.L’activité physique est bonne pour notre foie. Une étude [15] a examiné le rôle de l’exercice dans la stéatose hépatique non alcoolique, l’une des maladies hépatiques les plus courantes aujourd’hui.

Les chercheurs ont conclu que les exercices de cardio et de résistance aident à prévenir l’accumulation de graisse dans le foie, associée à la stéatose hépatique non alcoolique.

Par ailleurs, en faisant de l’activité régulière, vous évitez de prendre du poids. Maintenir son indice de masse corporelle dans la plage normale (18 à 25) en mangeant sainement et en faisant de l’exercice régulièrement permet également de réduire le risque de développer une stéatose hépatique non alcoolique.

Limiter les risques en général

Non seulement notre foie traite les produits chimiques qui pénètrent dans notre corps par la bouche, mais il traite également les produits chimiques qui pénètrent par le nez et la peau. Certains produits ménagers courants contiennent des toxines qui peuvent endommager notre foie, surtout si l’on entre en contact avec eux régulièrement.

Pour éviter d’endommager notre foie à long terme, il est recommandé d’opter pour des produits de nettoyage bio et naturels pour nettoyer notre maison. Il est également préférable d’éviter d’utiliser des pesticides et des herbicides dans les jardins et de prendre des précautions pour éviter d’inhaler les vapeurs chimiques. En cas d’utilisation de produits chimiques ou d’aérosols à l’intérieur de la maison – pour peindre, par exemple – assurez-vous que votre pièce soit bien ventilée. Si ce n’est pas possible, portez un masque.

Pour finir, pour éviter le risque de contracter une hépatite virale (hépatite A, B, C), ne vous engagez pas dans des comportements tels que la consommation de drogues ou les relations sexuelles non protégées.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Abenavoli L, Capasso R, Milic N, Capasso F. Milk thistle in liver diseases: past, present, future. Phytother Res. 2010;24(10):1423-1432.
  2. Evans M, Paterson E, Barnes DM. An open label pilot study to evaluate the efficacy of Spanish black radish on the induction of phase I and phase II enzymes in healthy male subjects. BMC Complement Altern Med. 2014;14:475. Published 2014 Dec 9.
  3. Aksu, Özlem & Altınterim, Başar. (2013). Hepatoprotective effects of artichoke (Cynara scolymus). 
  4. Kalyani GA, Ramesh CK, Krishna V. Hepatoprotective and Antioxidant Activities of Desmodium Triquetrum DC. Indian J Pharm Sci. 2011;73(4):463-466. 
  5. Zhou T, Zhang YJ, Xu DP, et al. Protective Effects of Lemon Juice on Alcohol-Induced Liver Injury in Mice. Biomed Res Int. 2017;2017:7463571. 
  6. Chen YJL, Chou PC, Hsu CL, Hung JF, Wu YC, Lin JG. Fermented Citrus Lemon Reduces Liver Injury Induced by Carbon Tetrachloride in Rats. Evid Based Complement Alternat Med. 2018;2018:6546808. Published 2018 May 20. 
  7. Abdel-Salam OM, Youness ER, Mohammed NA, Morsy SM, Omara EA, Sleem AA. Citric acid effects on brain and liver oxidative stress in lipopolysaccharide-treated mice. J Med Food. 2014;17(5):588-598. 
  8. Farzaei MH, Zobeiri M, Parvizi F, et al. Curcumin in Liver Diseases: A Systematic Review of the Cellular Mechanisms of Oxidative Stress and Clinical Perspective. Nutrients. 2018;10(7):855. Published 2018 Jul 1. 
  9. Palmieri B, Corazzari V, Panariello Brasile DG, Sangiovanni V, VadalÀ M. Hepatic steatosis integrated approach: nutritional guidelines and joined nutraceutical administration. Minerva Gastroenterol Dietol. 2020;66(4):307-320. 
  10. Jeong SC, Kim SM, Jeong YT, Song CH. Hepatoprotective effect of water extract from Chrysanthemum indicum L. flower. Chin Med. 2013;8(1):7. Published 2013 Apr 4. 
  11. Ui A, Kuriyama S, Kakizaki M, et al. Green tea consumption and the risk of liver cancer in Japan: the Ohsaki Cohort study. Cancer Causes Control. 2009;20(10):1939-1945. 
  12. Hamza AA. Ameliorative effects of Moringa oleifera Lam seed extract on liver fibrosis in rats. Food Chem Toxicol. 2010;48(1):345-355. 
  13. Al-Said MS, Mothana RA, Al-Yahya MA, et al. Edible oils for liver protection: hepatoprotective potentiality of Moringa oleifera seed oil against chemical-induced hepatitis in rats. J Food Sci. 2012;77(7):T124-T130. 
  14. Das N, Sikder K, Ghosh S, Fromenty B, Dey S. Moringa oleifera Lam. leaf extract prevents early liver injury and restores antioxidant status in mice fed with high-fat diet. Indian J Exp Biol. 2012;50(6):404-412. 
  15. van der Windt DJ, Sud V, Zhang H, Tsung A, Huang H. The Effects of Physical Exercise on Fatty Liver Disease. Gene Expr. 2018;18(2):89-101. 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.8 / 5. Votes : 6

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.