Schisandra, les baies anti-stress et tonifiantes

4.7
(3)

La schisandra est une plante originaire de l’Asie et plus précisément du nord-est de la Chine. Il s’agit d’une plante adaptogène qui possède des propriétés dans l’amélioration des fonctions cognitives, de la fatigue et du stress. Utilisée depuis longtemps en phytothérapie, cette plante aux magnifiques baies rouges suscite de plus en plus d’intérêt de la part de la communauté scientifique en raison de ses vertus sur la santé.

Dans cet article, nous allons parler des bienfaits de la schisandra, de ses principaux composés actifs les lignanes et les schisandrines ainsi que sa posologie.

Fruits rouges de schisandra en grappe suspendus à une branche

Qu’est-ce que la schisandra ?

Baies rouges de schisandra en grappe dans un arbreLa schisandra est une plante grimpante de type liane appartenant à la famille des Schisandracées. Appelée aussi la graine aux cinq saveurs car elle combine sucré, le salé, l’amer, le piquant et l’aigre ou Wu Wei Zi en chinois, la schisandra chinensis est essentiellement cultivée au nord-est de la Chine et en Russie. C’est dans ces deux pays qu’on trouve son utilisation en médecine traditionnelle pour traiter les troubles gastriques, respiratoires ou cardiovasculaires. Les baies de cette plante font partie de la pharmacopée des deux pays.

La schisandra peut mesurer jusqu’à huit mètres de hauteur et produit des fleurs roses et des baies rouges. Ce sont ces baies rouges, récoltées à l’automne, qui sont utilisées en phytothérapie mais aussi en cuisine.

💡 Bon à savoir : il s’agit également d’une plante adaptogène, c’est-à-dire qu’elle permet à l’organisme de s’adapter et de mieux réagir à n’importe quel type de stress.

Composition nutritionnelle de la schisandra

La schisandra est composée d’un large panel de composés actifs qui lui confèrent ses bienfaits thérapeutiques. À ce titre, voici les principaux composés actifs de la schisandra :

  • Les lignanes avec notamment les schisandrines et gomisine ;
  • Les flavonoïdes aux propriétés antioxydantes ;
  • Les terpénoïdes ;
  • Les vitamines B6, C et E,
  • Les oligoéléments : sélénium, zinc.

La schisandrine, le principe actif de la classe des lignanes, est le principal composé et le plus abondant dans les baies de cette plante. Il possède une action antioxydante puissante et procure une protection des cellules contre le stress oxydatif. L’efficacité de la schisandrine est reconnue par l’OMS qui conseille une concentration de pas moins de 0,4 % pour qu’elle soit efficace [1].

Bienfaits, vertus et effets

La schisandra est une plante utilisée en médecine traditionnelle chinoise, russe et japonaise pour ses diverses propriétés thérapeutiques notamment pour lutter contre la fatigue, le stress, les troubles gastriques et cardiovasculaires. Ses propriétés antioxydantes sont également reconnues. Dans cette section, nous allons lister l’ensemble des indications de la schisandra avant de détailler ses bienfaits avec des études à l’appui.

Aperçu des bienfaits

Réduit le stress et l’anxiété (adaptogène)

  • Lutte contre le stress et l’anxiété.
  • Amélioration de la concentration et de l’attention.
  • Amélioration des capacités mentales.

Améliore les performances physiques

  • Augmente la production de l’oxyde nitrique ce qui améliore les performances physiques.
  • Permet une bonne récupération post-entraînement.
  • Permet une bonne gestion du stress et des performances mentales.

Améliore la fonction hépatique

  • Traitement de l’hépatite.
  • Réduction des effets de l’oxydation et prévention des lésions hépatiques.
  • Action bénéfique sur la stéatose hépatique non alcoolique.
  • Bienfaits sur les lésions hépatiques causées par l’alcool.

Favorise les fonctions cognitives

  • Amélioration de la concentration et des fonctions cognitives.
  • Lutte contre les troubles de la mémoire et les processus dégénératifs de la maladie d’Alzheimer.

Soulage les fonctions respiratoires

  • Traitement de la toux et de l’asthme.
  • Amélioration des symptômes de la pneumonie.
  • Amélioration de la qualité de vie des patients atteints de pneumonie.

Protège des infections virales

  • Amélioration des symptômes de l’hépatite C.
  • Efficacité contre les virus de l’hépatite B, le VIH, le HSV, virus d’Epstein Barr et le coxsackie.

Protège la fonction cardiaque

  • Protection du tissu cardiaque et des vaisseaux sanguins.
  • Traitement des lésions cardiaques.

Favorise le sommeil

  • Action hypnotique et sédative.
  • Traitement des insomnies.

Possède une activité anticancéreuse

  • Action contre la prolifération des cellules du cancer des poumons, du foie et du sein.
  • Prévention des métastases des tumeurs pulmonaires et osseuses.

Combat le diabète et l’obésité

  • Effet hypoglycémiant grâce à la réduction de l’absorption du glucose.
  • Amélioration de la résistance à l’insuline.
  • Action anti-obésité grâce à la réduction de la quantité des lipides dans les adipocytes.

Possède une action anti-âge

  • Réduction de la mort cellulaire et protection contre les dommages oxydatifs.
  • Protection des cellules cutanées et des kératinocytes.

Réduit les symptômes de la ménopause

  • Réduit les bouffées de chaleur, la transpiration et les palpitations cardiaques.
  • Combat la perte musculaire (sarcopénie) chez les femmes.
Vous voulez acheter de la schisandra ? Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un extrait concentré 30:1 de fruit de schisandra (Schisandra chinensis), titré à 10 % en schisandrines.

Détails des bienfaits

Réduit le stress et l’anxiété

Femme stressée. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir. Le schisandra est un anti-stress naturel.La schisandra possède des propriétés adaptogènes qui lui confèrent une efficacité pour lutter contre le stress et l’anxiété. Autrement dit, elle permet à l’organisme de mieux réagir face à une fatigue intense et au stress.

Des études ont révélé qu’elle permet d’améliorer les fonctions cognitives, la concentration et l’attention [2]. Ces résultats suggèrent l’amélioration des capacités mentales à la prise de la schisandra.

Améliore les performances physiques

La schisandra est une plante adaptogène appréciée des sportifs car elle semble améliorer les performances physiques. Ainsi, l’administration de la schisandra a augmenté la production de l’oxyde nitrique ce qui a amélioré la performance des athlètes qui prennent ce genre d’adaptogènes par rapport aux athlètes qui n’en prennent pas [3].

De plus, la schisandra grâce à sa capacité de réduire la libération de l’acide lactique favorise une bonne récupération post-entraînement [4]. Par ailleurs, grâce à sa propriété adaptogène, la schisandra a une action positive sur la gestion du stress et les performances mentales [5].

Améliore la fonction hépatique

La schisandra est traditionnellement utilisée dans le traitement des troubles du foie comme l’hépatite et pour améliorer la fonction hépatique. Une étude réalisée sur des personnes présentant une insuffisance hépatique a révélé que la schisandra et ses composés actifs réduisent les effets de l’oxydation en prévenant les dommages et les lésions hépatiques [6].

La schisandra semble également avoir une action bénéfique sur la stéatose hépatique non alcoolique et les lésions hépatiques causées par l’alcool [7].

Favorise les fonctions cognitives

Cerveau dessiné au dessus d'une main.La schisandra améliore les fonctions cognitives. Ce sont les résultats de plusieurs études réalisées pour évaluer l’efficacité des lignanes et notamment la schisandrine sur les capacités cognitives. À ce titre, la consommation d’une préparation à base de plantes, parmi lesquelles la schisandra, a amélioré l’attention et la concentration chez 40 femmes sous stress [2].

D’un autre côté, les schisandrines ont amélioré les troubles de la mémoire et ont empêché les processus dégénératifs liés à la maladie d’Alzheimer et au vieillissement cérébral [8].

Soulage les fonctions respiratoires

La schisandra se montre particulièrement efficace pour soulager les symptômes des infections respiratoires. Elle est traditionnellement utilisée dans le traitement de l’asthme et de la toux. À ce titre, une étude réalisée sur des patients souffrant de pneumonie a révélé que l’utilisation d’une préparation contenant la schisandra a amélioré les symptômes de la pneumonie et la qualité de vie des patients [9].

Protège des infections virales

La schisandra possède des propriétés antimicrobiennes et peut être efficace contre certains types de bactéries et de virus [10]. Une étude a ainsi révélé que les antioxydants qui composent la schisandra peuvent améliorer la liste des symptômes et réduire la charge virale des patients atteints d’hépatite C [11].

D’autre part, les composés actifs de la schisandra semblent avoir une action efficace contre les virus de l’hépatite B [12], le virus Coxsackie [13], le VIH [14], Herpès simplex virus (HSV) [15] et le virus d’Epstein Barr [16].

Protège la fonction cardiaque

Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.Le schisandra semble protéger le cœur et les vaisseaux et prévient les lésions cardiaques. Les baies de cette plante sont utilisées en médecine traditionnelle chinoise pour le traitement des maladies cardiaques et notamment la maladie coronarienne [17].

Certaines expériences ont révélé l’efficacité de la schisandra dans la protection du tissu cardiaque et des vaisseaux sanguins ainsi que dans le traitement des lésions cardiaques [18]. Toutefois, des études plus approfondies sont nécessaires pour appuyer ces propriétés.

Favorise le sommeil

La schisandra semble améliorer la qualité du sommeil. C’est ce qu’affirment certaines études réalisées pour évaluer l’effet des compléments à base des baies de schisandra chinensis sur le stress et la relaxation. Ces résultats montrent qu’elles possèdent des propriétés sédatives et hypnotiques et qui suggèrent l’utilisation de la schisandra dans le traitement des insomnies [19].

Possède une activité anticancéreuse

Les composés actifs de la schisandra, comme la gomisine et la schisandrine, possèdent des effets anticancéreux contre certains types de cellules cancéreuses. À ce titre, une étude a révélé que la gomisine semble inhiber la prolifération des cellules cancéreuses et pourrait être suggérée comme traitement efficace contre les tumeurs, notamment les tumeurs hépatiques [20]. De son côté, la schisandrine possède une activité anticancéreuse sur les cellules cancéreuses des poumons et du sein [21].

De plus, la schisandrine semble avoir une action préventive contre la métastatisation des tumeurs pulmonaires et osseuses [22].

Combat le diabète et l’obésité

Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieLa schisandra possède des effets hypoglycémiants et anti-obésité qui lui confèrent une potentielle efficacité dans le traitement du diabète. Les composés actifs de la schisandra ont la capacité de réduire l’absorption intestinale et rénale du glucose ce qui favorise la diminution de la glycémie [23, 24].

De plus, la schisandra permet d’améliorer la résistance à l’insuline, un des facteurs aggravants du diabète [25].

Enfin, la schisandra chinensis possède aussi une action dans le métabolisme des lipides en favorisant une perte de poids ce qui suggère des propriétés anti-obésité. En effet, elle semble réduire la quantité des lipides dans les adipocytes, les cellules qui stockent les graisses [26].

Possède une action anti-âge

Grâce à ses propriétés antioxydantes puissantes, la schisandra possède une action anti-âge. En effet, cette plante grâce à son principal composé actif la schisandrine semble réduire la mort cellulaire et protéger les cellules contre les dommages oxydatifs [27]. Ce composé agit en protégeant les cellules cutanées et les kératinocytes [28].

Réduit les symptômes de la ménopause

La schisandra serait également une plante précieuse pour les femmes ménopausées. En effet, une étude a révélé que celle-ci combat les symptômes tels que les bouffées de chaleur, la transpiration et les palpitations cardiaques [29]. Par ailleurs, une seconde étude a mis en avant l’action protectrice de la schisandra contre les effets de la sarcopénie. Elle serait ainsi efficace dans la prévention de la diminution de la force musculaire pour les femmes ménopausées [30].

Posologie de la schisandra

💊 Il n’existe pas de recommandations précises concernant la posologie de la schisandra. Toutefois, la plupart des vendeurs et des études recommandent une dose journalière qui varie entre 200 mg et 1000 mg d’extrait de fruit de schisandra par jour [30].

Le dosage peut augmenter s’il s’agit d’une simple poudre de schisandra et non d’un extrait titré. En effet, la posologie peut dépendre de la concentration en principes actifs du produit et de la pathologie à traiter. Il est donc conseillé de suivre les conseils et les instructions du vendeur ou d’en parler à votre médecin en cas de doute.

Où acheter de la schisandra ?

Si vous recherchez où acheter de la schisandra, voici quelques critères que vous devriez prendre en compte. Tout d’abord, assurez-vous de la qualité de celle-ci. Il est important de privilégier des extraits titrés en schisandrines (le principe actif de la plante) pour profiter des bienfaits. Par ailleurs, veillez à ce qu’il s’agisse bien de la variété Schisandra chinensis et non d’une autre espèce de la famille de la plante. Pour finir, il est important de se rendre compte que le partie utilisé a été la baie (le fruit) de la schisandra, car c’est elle qui regorge le plus des composants adaptogènes.

 Vous êtes nombreux à nous demander où acheter cette plante. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un extrait concentré 30:1 de fruit de schisandra (Schisandra chinensis), titré à 10 % en schisandrines. De plus, les analyses des pesticides et métaux lourds sont conformes au règlement européen.

Complément alimentaire à base de schisandra : boîte, gélules et baies rouges.Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

👉 En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand. Par ailleurs, vous nous aidez à faire vivre notre site internet lorsque vous passez par nos pages avant d’acheter. Merci beaucoup ! Ainsi, nous pouvons continuer à vous offrir des articles de qualité.

schisandra : Effets indésirables

✔️ La schisandra est un produit sûr et généralement bien toléré. Les effets indésirables liés à la consommation de la schisandra sont rares et sont causés en cas de surdosage. Ils consistent en des troubles gastriques, la perte de l’appétit ou des réactions allergiques avec éruptions cutanées.

Contre-indications et dangers

En l’absence de données scientifiques concernant l’innocuité de la schisandra chez les femmes enceintes et allaitantes, le principe de précaution doit être appliqué. Ce produit est donc contre-indiqué chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

Les produits à base de schisandra chinensis sont également à déconseiller chez les personnes souffrant de reflux œsophagien, d’acidité gastrique et d’ulcère gastro-duodénal.

D’autre part, il existe des interactions entre la schisandra et certains médicaments comme les anticoagulants, les vasodilatateurs et certains traitements des troubles hépatiques. Il est donc conseillé de demander l’avis d’un médecin avant d’entamer une cure de schisandra si vous souffrez des conditions ou si vous suivez les traitements précédents.

Avis sur la schisandra

Nous avons parcouru le web à la recherche des avis et des retours d’expérience des consommateurs de produits à base de la schisandra afin de partager leur expérience. La majorité des consommateurs ont ressenti une amélioration dans leur condition physique après quelques semaines de consommation.

D’autres personnes ont partagé leur avis en révélant que la complémentation en schisandra chinensis a amélioré leur rendement au travail et a diminué leur stress.

La schisandra est reconnue par les instances de santé telles que l’OMS comme efficace dans le traitement des toux, de l’asthme, de la glycémie et des troubles urinaires. Pour vous faire votre propre opinion, nous vous invitons à faire un tour sur les forums et les boutiques e-commerce qui vendent ces produits où vous trouverez des avis de consommateurs.

Associations avec d’autres plantes ou molécules

Il existe plusieurs associations combinant la schisandra chinensis et des plantes ou molécules ayant pour but d’obtenir un effet synergique et optimiser les propriétés de leurs composés actifs. Voici les principales associations :

Schisandra et acérola

Fruit rouge qui ressemble à une cerise, suspendu à une branche feuillue. L'acérola est riche en vitamine C.Pour améliorer les performances physiques des athlètes, on associe souvent la schisandra avec l’acérola. L’acérola est une plante reconnue pour ses propriétés énergisantes grâce à ses teneurs élevées en vitamine C. De plus, ces deux plantes possèdent des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes puissantes qui leur confèrent la capacité de traiter diverses infections et de stimuler les défenses immunitaires.

Schisandra et maca

La maca est une plante énergisante qui améliore les performances physiques et mentales. Elle est également efficace dans le traitement des troubles de l’érection et agit comme un excellent aphrodisiaque. L’association schisandra-maca peut être une excellente alliance contre les fatigues passagères et les pannes sexuelles.

Schisandra ou ashwagandha ?

La schisandra et l’ashwagandha sont deux plantes adaptogènes, c’est-à-dire, qui permettent à l’organisme de s’adapter à n’importe quel type de stress. Elles possèdent toutes les deux des effets tonifiants et énergisants. Elles possèdent également des bienfaits sur les fonctions cognitives en améliorant la concentration et l’attention tout en luttant contre le stress et l’anxiété.

L’ashwagandha, appelée le ginseng indien, est beaucoup plus conseillée lors des coups de fatigue car beaucoup plus énergisante. Elle est également recommandée chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie.

Schisandra et ginseng

Trois racines de ginseng sur un plateau en bois.Le ginseng est une plante vivace qui est reconnue pour ses propriétés énergisantes et tonifiantes. L’association schisandra-ginseng est idéale pour soigner les coups de fatigue, contrer le manque de vitalité et améliorer les performances physiques et mentales.

Schisandra et spiruline

La schisandra est une plante connue pour ses propriétés énergisantes en améliorant les performances physiques. Ces effets peuvent être décuplés en l’associant avec la spiruline. Cette dernière est une algue qui contient beaucoup de nutriments bénéfiques pour l’organisme et est connue pour ses propriétés antioxydantes puissantes.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

La schisandra est-elle bénéfique pour la libido ?

La schisandra possède des effets aphrodisiaques en stimulant la production du sperme et la performance sexuelle. Chez la femme, elle semble avoir une action bénéfique sur le désir sexuel et permet une meilleure lubrification. En médecine traditionnelle chinoise, la schisandra est considérée comme un excellent aphrodisiaque.

Est-ce que la schisandra impacte les taux de dopamine ?

Oui, la schisandra semble impacter les taux de dopamine. D’après certaines recherches [31], l’extrait de schisandra chinensis augmente les niveaux de dopamine et les neurones dopaminergiques (neurones qui produisent de la dopamine). Ces résultats suggèrent l’efficacité de la schisandra dans l’amélioration des symptômes des personnes souffrant de la maladie de Parkinson.

La schisandra augmente-t-elle les œstrogènes ?

La schisandra semble avoir l’action d’un phytoestrogène. Autrement dit, cette plante a la capacité d’augmenter la production d’hormones notamment les œstrogènes [32]. En effet, cette plante agit en activant les récepteurs d’œstrogènes.

La schisandra augmente-t-elle la testostérone ?

Bien qu’elles soient faibles, certaines études [33] ont suggéré l’effet de la schisandra dans l’augmentation des niveaux de testostérone. En effet, une administration d’un polysaccharide de la schisandra chinensis a entraîné une amélioration de la mobilité des spermatozoïdes et l’augmentation de la concentration de testostérone dans les testicules.

Composition

La schisandra contient-elle de la caféine ?

Bien qu’elle soit considérée comme une plante énergisante, la schisandra ne contient pas de caféine. Elle peut donc être consommée pour ses bienfaits énergisants sans les effets négatifs de la caféine.

Effets secondaires et contre-indications

Peut-on prendre de la schisandra en cas d’hypertension ?

La schisandra semble avoir des effets antihypertenseurs. Il s’agit juste d’une hypothèse qui nécessite des études plus approfondies. Cependant, des études [34] ont révélé que la gomisine A, un des composés actifs de la schisandra, possède des propriétés vasodilatatrices qui lui confèrent un effet antihypertenseur. Il est toutefois conseillé de consulter un médecin et lui en parler avant de commencer une cure.

Références scientifiques

Voir les références

  1. WHO monographs on selected medicinal plants, volume 3, page 299, 
  2. Aslanyan G, Amroyan E, Gabrielyan E, Nylander M, Wikman G, Panossian A. Double-blind, placebo-controlled, randomised study of single dose effects of ADAPT-232 on cognitive functions. Phytomedicine. 2010 Jun;17(7):494-9. 
  3. Panossian AG, Oganessian AS, Ambartsumian M, Gabrielian ES, Wagner H, Wikman G. Effects of heavy physical exercise and adaptogens on nitric oxide content in human saliva. Phytomedicine. 1999 Mar;6(1):17-26. 
  4. Ahumada, F., Hermosilla, J., Hola, R., Peña, R., Wittwer, F., Wegmann, E., Hancke, J. and Wikman, G. (1989), Studies on the effect of Schizandra chinensis extract on horses submitted to exercise and maximum effort. Phytother. Res., 3: 175-179. 
  5. Panossian A, Wikman G. Evidence-based efficacy of adaptogens in fatigue, and molecular mechanisms related to their stress-protective activity. Curr Clin Pharmacol. 2009 Sep;4(3):198-219. 
  6. Pu HJ, Cao YF, He RR, Zhao ZL, Song JH, Jiang B, Huang T, Tang SH, Lu JM, Kurihara H. Correlation between Antistress and Hepatoprotective Effects of Schisandra Lignans Was Related with Its Antioxidative Actions in Liver Cells. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:161062. 
  7. Pan SY, Dong H, Zhao XY, Xiang CJ, Fang HY, Fong WF, Yu ZL, Ko KM. Schisandrin B from Schisandra chinensis reduces hepatic lipid contents in hypercholesterolaemic mice. J Pharm Pharmacol. 2008 Mar;60(3):399-403. 
  8. Lam PY, Ko KM. Schisandrin B as a hormetic agent for preventing age-related neurodegenerative diseases. Oxid Med Cell Longev. 2012;2012:250825. 
  9. Narimanian M, Badalyan M, Panosyan V, Gabrielyan E, Panossian A, Wikman G, Wagner H. Impact of Chisan (ADAPT-232) on the quality-of-life and its efficacy as an adjuvant in the treatment of acute non-specific pneumonia. Phytomedicine. 2005 Nov;12(10):723-9. 
  10. Teng H, Lee WY. Antibacterial and antioxidant activities and chemical compositions of volatile oils extracted from Schisandra chinensis Baill. seeds using simultaneous distillation extraction method, and comparison with Soxhlet and microwave-assisted extraction. Biosci Biotechnol Biochem. 2014;78(1):79-85. 
  11. Melhem A, Stern M, Shibolet O, Israeli E, Ackerman Z, Pappo O, Hemed N, Rowe M, Ohana H, Zabrecky G, Cohen R, Ilan Y. Treatment of chronic hepatitis C virus infection via antioxidants: results of a phase I clinical trial. J Clin Gastroenterol. 2005 Sep;39(8):737-42. 
  12. Xue Y, Li X, Du X, Li X, Wang W, Yang J, Chen J, Pu J, Sun H. Isolation and anti-hepatitis B virus activity of dibenzocyclooctadiene lignans from the fruits of Schisandra chinensis. Phytochemistry. 2015 Aug;116:253-261. 
  13. Fengqin L, Yulin W, Xiaoxin Z, Youpeng J, Yan C, Qing-qing W, Hong C, Jia S, Lei H. The heart-protective mechanism of Qishaowuwei formula on murine viral myocarditis induced by CVB3. J Ethnopharmacol. 2010 Feb 3;127(2):221-8. 
  14. Yang GY, Wang RR, Mu HX, Li YK, Xiao WL, Yang LM, Pu JX, Zheng YT, Sun HD. Neolignans from Schisandra wilsoniana and their anti-human immunodeficiency virus-1 activities. Chem Pharm Bull (Tokyo). 2011;59(11):1344-7.
  15. Tsai YC, Cheng YB, Lo IW, Cheng HH, Lin CJ, Hwang TL, Kuo YC, Liou SS, Huang YZ, Kuo YH, Shen YC. Seven new sesquiterpenoids from the fruits of Schisandra sphenanthera. Chem Biodivers. 2014 Jul;11(7):1053-68. 
  16. Yang GY, Wang RR, Gao ZH, Lia YK, Yang LM, Li XN, Shang SZ, Zheng YT, Xiao WL, Sun HD. Bioactive lignans from the leaves and stems of Schisandra wilsoniana. Nat Prod Commun. 2013 Apr;8(4):467-70. PMID: 23738455. 
  17. Yao HT, Chang YW, Chen CT, Chiang MT, Chang L, Yeh TK. Shengmai San reduces hepatic lipids and lipid peroxidation in rats fed on a high-cholesterol diet. J Ethnopharmacol. 2008 Feb 28;116(1):49-57. 
  18. Chiu PY, Ko KM. Time-dependent enhancement in mitochondrial glutathione status and ATP generation capacity by schisandrin B treatment decreases the susceptibility of rat hearts to ischemia-reperfusion injury. Biofactors. 2003;19(1-2):43-51. 
  19. Huang F, Xiong Y, Xu L, Ma S, Dou C. Sedative and hypnotic activities of the ethanol fraction from Fructus Schisandrae in mice and rats. J Ethnopharmacol. 2007 Apr 4;110(3):471-5. 
  20. Yim SY, Lee YJ, Lee YK, Jung SE, Kim JH, Kim HJ, Son BG, Park YH, Lee YG, Choi YW, Hwang DY. Gomisin N isolated from Schisandra chinensis significantly induces anti-proliferative and pro-apoptotic effects in hepatic carcinoma. Mol Med Rep. 2009 Sep-Oct;2(5):725-32. 
  21. Dai X, Yin C, Guo G, Zhang Y, Zhao C, Qian J, Wang O, Zhang X, Liang G. Schisandrin B exhibits potent anticancer activity in triple negative breast cancer by inhibiting STAT3. Toxicol Appl Pharmacol. 2018 Nov 1;358:110-119. 
  22. Liu Z, Zhang B, Liu K, Ding Z, Hu X. Schisandrin B attenuates cancer invasion and metastasis via inhibiting epithelial-mesenchymal transition. PLoS One. 2012;7(7):e40480. 
  23. Park, Hyoung & Cho, Jae-Young & Kim, Mi & Koh, Phil-Ok & Cho, Kyu-Woan & Kim, Chung & Lee, Kang-Soo & Chung, Byung & Kim, Gon-Sup & Cho, Jae-Hyeon. (2012). Anti-obesity effect of Schisandra chinensis in 3T3-L1 cells and high fat diet-induced obese rats. Food Chemistry. 134. 227–234. 
  24. Qu Y, Chan JY, Wong CW, Cheng L, Xu C, Leung AW, Lau CB. Antidiabetic Effect of Schisandrae Chinensis Fructus Involves Inhibition of the Sodium Glucose Cotransporter. Drug Dev Res. 2015 Feb;76(1):1-8. 
  25. Park S, Hong SM, Ahn IS, Kim YJ, Lee JB. Huang-Lian-Jie-Du-Tang supplemented with Schisandra chinensis Baill. and Polygonatum odoratum Druce improved glucose tolerance by potentiating insulinotropic actions in islets in 90% pancreatectomized diabetic rats. Biosci Biotechnol Biochem. 2009 Nov;73(11):2384-92.
  26. Kwan HY, Wu J, Su T, Chao XJ, Yu H, Liu B, Fu X, Tse AKW, Chan CL, Fong WF, Yu ZL. Schisandrin B regulates lipid metabolism in subcutaneous adipocytes. Sci Rep. 2017 Aug 31;7(1):10266. 
  27. Lam PY, Yan CW, Chiu PY, Leung HY, Ko KM. Schisandrin B protects against solar irradiation-induced oxidative stress in rat skin tissue. Fitoterapia. 2011 Apr;82(3):393-400. 
  28. Ding M, Shu P, Gao S, Wang F, Gao Y, Chen Y, Deng W, He G, Hu Z, Li T. Schisandrin B protects human keratinocyte-derived HaCaT cells from tert-butyl hydroperoxide-induced oxidative damage through activating the Nrf2 signaling pathway. Int J Mol Med. 2018 Dec;42(6):3571-3581. 
  29. Park JY, Kim KH. A randomized, double-blind, placebo-controlled trial of Schisandra chinensis for menopausal symptoms. Climacteric. 2016;19(6):574-580.
  30. Park J, Han S, Park H. Effect of Schisandra Chinensis Extract Supplementation on Quadriceps Muscle Strength and Fatigue in Adult Women: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled TrialInt J Environ Res Public Health. 2020;17(7):2475. Published 2020 Apr 4.
  31. Li CL, Tsuang YH, Tsai TH. Neuroprotective Effect of Schisandra Chinensis on Methyl-4-Phenyl-1,2,3,6-Tetrahydropyridine-Induced Parkinsonian Syndrome in C57BL/6 Mice. Nutrients. 2019;11(7):1671. Published 2019 Jul 21. 
  32. Lee YJ, Cho JY, Kim JH, Park WK, Kim DK, Rhyu MR. Extracts from Schizandra chinensis fruit activate estrogen receptors: a possible clue to its effects on nitric oxide-mediated vasorelaxation. Biol Pharm Bull. 2004 Jul;27(7):1066-9. 
  33. Eva Tvrdá, Jaroslav Michalko, Július Árvay, Nenad L. Vukovic, Eva Ivanišová, Michal Ďuračka, Ildikó Matušíková, Miroslava Kačániová, « Characterization of the Omija (Schisandra chinensis) Extract and Its Effects on the Bovine Sperm Vitality and Oxidative Profile during In Vitro Storage« , Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, vol. 2020, Article ID 7123780, 15 pages, 2020. 
  34. Young Park J, Wook Yun J, Whan Choi Y, Ung Bae J, Won Seo K, Jin Lee S, Youn Park S, Whan Hong K, Kim CD. Antihypertensive effect of gomisin A from Schisandra chinensis on angiotensin II-induced hypertension via preservation of nitric oxide bioavailability. Hypertens Res. 2012 Sep;35(9):928-34. 

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.7 / 5. Votes : 3

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.