Un enfant se promène dans des champs de céréales

9 traitements naturels contre l’eczéma

5
(7)

Même s’il n’existe pas de remède miracle contre l’eczéma, les remèdes de grand-mère et les traitements naturels contre l’eczéma peuvent apaiser la peau sèche et les démangeaisons associées à ce trouble cutané aussi efficacement qu’un traitement classique. Les personnes qui en souffrent peuvent ainsi utiliser des crèmes, des huiles, des produits naturels et opter pour des changements de régime alimentaire et de mode de vie pour gérer ou prévenir les poussées d’ eczéma.

En effet, certaines plantes et substances naturelles peuvent hydrater et cicatriser la peau sèche et craquelée. Elles peuvent également combattre l’inflammation et les bactéries nocives pour aider à réduire les irritations et prévenir les infections. Les traitements naturels peuvent ainsi aider à gérer les symptômes et à prévenir les crises d’eczéma. Dans cet article, nous faisons le point sur les meilleurs remèdes naturels contre cette maladie.

Qu’est-ce que l’eczéma ? Types, causes et symptômes

Si votre peau démange, qu’elle devient rouge et très sèche, vous pourriez avoir de l’eczéma. Cette affection cutanée est très courante chez les enfants et bébés, mais les adultes peuvent aussi en souffrir.

Les différents types d’eczéma

L’eczéma est parfois appelé dermatite atopique, qui est la forme la plus courante de la maladie. « Atopique » fait référence à une allergie. Les personnes atteintes d’eczéma souffrent en effet souvent d’allergies ou d’asthme accompagnés de démangeaisons et d’une peau rouge.

L’eczéma se présente également sous différentes formes. Chaque type d’eczéma a son propre ensemble de symptômes et de déclencheurs. Il en existe 7 types en tout : la dermatite atopique, la dermatite de contact, l’eczéma dyshidrotique (la dyshidrose), l’eczéma des mains, la neurodermatite, l’eczéma nummulaire et la dermatite de stase.

Les symptômes de l’eczéma

Eczéma : main qui gratte la peau avec rougeurChaque type d’eczéma possède ses causes et ses symptômes mais les plus courants sont :

  • une peau sèche et squameuse ;
  • des rougeurs ;
  • des démangeaisons, qui peuvent être intenses.

D’autres symptômes peuvent apparaître en fonction du type d’eczéma tels que des bosses, des cloques, des suintements, un épaississement de la peau, des ampoules, des fissures, des saignements, des taches rondes en forme de pièce de monnaie (eczéma nummulaire) ou encore des jambes lourdes et gonflées, des varices et des plaies sur les jambes (dermatite de stase).

Ces symptômes de l’eczéma ou de la dyshidrose peuvent paraître effrayants pour certaines personnes mais contrairement à la gale, ces troubles cutanés ne sont pas contagieux.

Quelles sont les causes de l’eczéma ?

Les causes de l’eczéma différent en fonction du type mais il y a des facteurs communs qui ressortent généralement.

► Dans le cas d’un eczéma atopique (dermatite atopique), le système immunitaire est affaibli et la peau n’agit plus comme barrière naturelle. De plus, l’hérédité génétique et certains déclencheurs allergiques dans l’environnement peuvent appuyer cette pathologie. La dermatite atopique est souvent associée à des allergies alimentaires, des rhinites allergiques et des crises d’asthme. Il faut alors rechercher à quel élément de son environnement la personne ou l’enfant est allergique et l’en éloigner.

► Dans le cas de la dermatite de contact, les symptômes surviennent lorsque la personne touche une substance qui irrite sa peau ou provoque une réaction allergique. On peut citer les détergents, l’eau de Javel, les bijoux, le latex, le nickel, l’herbe à puce et autres plantes vénéneuses, certains produits de soins de la peau (y compris le maquillage), certains savons, parfums ou solvants et même la fumée de tabac.

► L’eczéma dyshidrotique affecte principalement les pieds et les mains et peut être causé quant à lui par des allergies, des mains et pieds souvent humides, des expositions à des substances telles que le nickel, le cobalt ou le sel de chrome ou encore le stress.

► L’eczéma des mains est déclenché par une exposition à des produits chimiques. Les personnes qui travaillent dans des emplois qui les exposent à des irritants sont plus susceptibles de contracter cette forme d’eczéma (ex : coiffeurs, techniciens de surface, etc.).

► La neurodermatite commence généralement chez les personnes qui ont d’autres types d’eczéma ou de psoriasis. Les médecins ne savent pas exactement ce qui en est la cause, bien que le stress puisse être un déclencheur.

► L’eczéma nummulaire peut être déclenché par une réaction à une piqûre d’insecte ou par une réaction allergique aux métaux ou aux produits chimiques. Une peau très sèche peut également en être la cause. Une personne est plus susceptible de contracter cette forme si elle souffre déjà d’un autre type d’eczéma, comme la dermatite atopique par exemple.

► La dermatite de stase survient chez les personnes qui ont des problèmes de circulation sanguine dans le bas des jambes. Si les valves qui envoient normalement le sang à travers les jambes vers le cœur fonctionnent mal, le sang peut s’accumuler dans les jambes. Elles peuvent alors gonfler et des varices peuvent se former.

Quelles sont les parties du corps qui peuvent être affectées ?

Tout le corps peut potentiellement être la cible de l’eczéma ou de la dyshidrose dont les parties les plus courantes sont : les mains, les doigts, les oreilles, les yeux (contours et paupières), les lèvres, le visage, le cuir chevelu, les aisselles, les bras, les coudes, le dos, le ventre, le fessier, les jambes, les cuisses, les genoux, les pieds, les orteils et même les parties génitales (testicules, gland, vulve) ou l’anus.

Pour soulager et atténuer tous ces symptômes souvent douloureux et difficiles à vivre, les médecins prescrivent généralement des crèmes à base de cortisone à appliquer sur la peau. Si elles se révèlent particulièrement efficaces ponctuellement, c’est leur utilisation prolongée qui pose le plus souvent problème, exposant au risque d’atrophie cutanée, de dépigmentation ou d’infection de la peau. Pour y échapper, voici des solutions naturelles efficaces qui ont fait leurs preuves contre l’eczéma et dont la science recommande leur usage.

Eczéma : 9 traitements naturels efficaces

L’aloe vera pour désinfecter et cicatriser la peau

Traitement naturel contre l'eczéma : les feuilles d'aloe vera vertes au soleilLe jus d’aloe vera est dérivé des feuilles de la plante d’aloès. Le gel de cette plante est utilisé depuis des siècles pour traiter un large éventail de maux. Une utilisation courante consiste notamment à apaiser l’eczéma. Une revue systématique de 2015 [1] a examiné les effets de l’aloe vera sur la santé humaine. Les chercheurs ont rapporté que le gel avait les propriétés suivantes : antibactériennes, antimicrobiennes, immunostimulantes et cicatrisantes.

Les effets antibactériens et antimicrobiens de cette plante peuvent prévenir les infections cutanées, qui sont plus susceptibles de se produire lorsqu’une personne a la peau sèche et craquelée. Les propriétés cicatrisantes de l’aloe peuvent quant à elles apaiser la peau craquelée et favoriser sa guérison.

Comment l’utiliser ? Commencez par appliquer une petite quantité de gel pour vérifier la sensibilité de la peau. Parfois, l’aloe vera peut provoquer des brûlures ou des picotements mais en général, il s’agit d’un produit sûr et efficace pour les adultes et les enfants.

Pour cela, choisissez des produits bio contenant peu d’ingrédients : évitez ceux qui peuvent contenir des conservateurs, de l’alcool, des parfums et des colorants, qui peuvent irriter la peau sensible. Ces ingrédients desséchants peuvent aggraver l’eczéma.

Où en trouver ? Vous pouvez acheter du gel d’aloe vera bio sur Internet dans les magasins de santé, ou utiliser le gel directement à partir de ses feuilles. Voici un produit de qualité.

Le vinaigre de cidre pour équilibrer l’acidité de la peau

Le vinaigre de cidre de pomme est un remède maison populaire pour de nombreuses affections, y compris les troubles cutanés. Aux États-Unis, l’Association Nationale de l’Eczéma (NEA) rapporte que le vinaigre de cidre de pomme peut aider à traiter la maladie [2].

Le vinaigre de cidre de pomme réduirait les symptômes de l’eczéma, pour les raisons suivantes : il équilibre les niveaux d’acidité de la peau et combat les bactéries.

En effet, le vinaigre est très acide tout comme la peau l’est naturellement. Or les personnes atteintes d’eczéma peuvent avoir une peau moins acide que les autres, affaiblissant ainsi les défenses de cette muqueuse. Les études ont montré que le vinaigre de cidre de pomme peut combattre les bactéries, notamment Escherichia coli et Staphylococcus aureus [3]. L’utilisation de vinaigre de cidre sur la peau peut ainsi aider à empêcher la peau craquelée de s’infecter.

Comment l’utiliser ? Diluez toujours le vinaigre de cidre de pomme avant de l’appliquer sur la peau. Le vinaigre non dilué peut provoquer des brûlures chimiques ou d’autres blessures.
Pour utiliser du vinaigre de cidre de pomme en wet wrapping (littéralement : « emballage humide ») : Mélangez 1 tasse d’eau tiède et 1 cuillère à soupe de vinaigre. Appliquez la solution sur du coton ou de la gaze. Couvrez le pansement par un vêtement en coton propre. Laissez le coton sur la zone pendant 3 heures.

Pour prendre un bain de vinaigre de cidre : Ajoutez 2 tasses de vinaigre de cidre dans un bain chaud. Baignez-vous pendant 15 à 20 minutes. Rincez soigneusement le corps. Hydratez-vous quelques minutes après avoir quitté le bain.

Où en trouver ? Vous pouvez en acheter dans les supermarchés ou les boutiques bio.

Les huiles végétales (tournesol, coco, nigelle, onagre) pour hydrater

Les huiles contiennent des acides gras sains qui peuvent ajouter de l’hydratation à la peau, ce qui peut aider les personnes ayant la peau sèche et de l’eczéma. De plus, elles peuvent protéger la peau en aidant à combattre l’inflammation et en améliorant la santé de la barrière cutanée [4].

L’huile de tournesol est extraite des graines de tournesol. La recherche [5] a montré qu’elle protège la couche externe de la peau, ce qui aide à empêcher les bactéries de s’introduire sous la peau. L’huile de tournesol hydrate également la peau et peut soulager les démangeaisons et l’inflammation. L’huile de tournesol peut être appliquée, non diluée, directement sur la peau, de préférence après le bain alors que la peau est encore humide.

Une demi noix de coco sur une table en boisPar ailleurs, un essai clinique randomisé [6] a examiné les effets de l’application d’huile de coco vierge sur la peau des enfants. Les résultats montrent que l’utilisation de cette huile pendant 8 semaines a amélioré les symptômes de l’eczéma mieux que l’huile minérale. Utilisez de l’huile de noix de coco vierge pressée à froid. Les personnes allergiques aux noix de coco ne doivent pas utiliser d’huile de coco.

Le cumin noir (Nigella sativa) est largement utilisé pour traiter diverses maladies. L’huile de nigelle soulagerait notamment les affections cutanées accompagnées de symptômes de démangeaisons, comme la dermatite atopique ou l’eczéma. Une étude a permis de déterminer que son composé, l’acide laurique, possède un mécanisme d’action contre l’eczéma [7].

L’huile d’onagre provient de la plante d’onagre. Elle est utilisée par voie topique pour apaiser la peau irritée. Lorsqu’elle est prise par voie orale, elle est utilisée pour traiter les affections inflammatoires systémiques telles que l’eczéma. L’huile d’onagre contient des acides gras oméga-6 et de l’acide gamma-linolénique, qui peuvent jouer un rôle dans la prévention de l’inflammation dans le corps. Les résultats des études scientifiques sur l’huile d’onagre pour l’eczéma sont mitigés mais de nombreuses personnes affirment que cela aide à réduire leurs symptômes d’eczéma sans effets secondaires négatifs.

Comment les utiliser ? Appliquez ces huiles directement sur la peau après le bain et jusqu’à plusieurs fois par jour. Utilisez-les avant de vous coucher pour garder la peau hydratée pendant la nuit.
Par voie orale, les huiles riches en oméga-3 et 6 comme l’huile de bourrache et de lin par exemple, possèdent des acides gras précieux reconnus pour améliorer la santé de la peau et diminuer les inflammations. Consommez-les froides, à hauteur d’1 cuillère à soupe par jour.

Où en trouver ? Vous pouvez trouver ces huiles dans certains supermarchés ou dans des boutiques bio, ainsi que sur Internet. Voici des produits de qualité :

La farine d’avoine colloïdale pour atténuer les démangeaisons

La farine d’avoine colloïdale, également connue sous le nom d’Avena sativa, est fabriquée à partir d’avoine qui a été moulue et bouillie pour extraire ses propriétés curatives pour la peau. Une étude de 2015 rapporte que la lotion à l’avoine colloïdale possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, entraînant une amélioration de la sécheresse et de la rugosité de la peau, et de l’intensité des démangeaisons [8].

Comment l’utiliser ? La farine d’avoine colloïdale est disponible sous forme de crème ou de poudre. Ajoutez la farine d’avoine colloïdale dans un bain chaud et trempez-y votre corps pendant 15 minutes. En crème, appliquez directement sur la peau. Choisissez un produit à base d’avoine colloïdale qui contient de l’avoine comme seul ingrédient et évitez ceux qui contiennent des parfums ou des additifs.

Où en trouver ? Vous en trouverez dans les magasins bio ou spécialisés en santé.

Le miel pour prévenir les infections et accélérer la guérison

Une cuillère à miel en bois au dessus d'un pot de miel qui goutteLe miel est un agent antibactérien et anti-inflammatoire naturel qui est utilisé pour soigner les plaies depuis des siècles.

Les conclusions d’une analyse [9] confirment que le miel peut aider à guérir les plaies et à stimuler le fonctionnement du système immunitaire, ce qui signifie qu’il peut aider le corps à combattre les infections.

Une autre étude indique que le miel est utile pour traiter une variété de problèmes de peau, y compris les brûlures et les plaies en plus d’avoir une capacité antibactérienne [10]. Appliqué directement sur l’eczéma, le miel pourrait aider à prévenir les infections tout en hydratant la peau et en accélérant la guérison.

⭐ Comment l’utiliser et où en trouver ? Appliquez un peu de miel sur la zone à traiter. Attention, veillez à la qualité du miel, si vous l’achetez en supermarché, soyez sûr qu’il s’agisse d’un vrai miel et non d’une copie à base de sucre. Le mieux est de l’acheter chez l’apiculteur ou dans un magasin bio.

L’argile Bentonite, efficace contre la dermatite infantile

La bentonite est une argile colloïdale dont le nom vient de Fort Benton dans le Wyoming aux États-Unis. Cette argile a été testée sur 100 nourrissons pour soigner la dermatite infantile (érythème fessier), qui survient sur les fesses du bébé au contact prolongé de la peau avec l’urine et les selles.

Dans l’ensemble, 88 % des lésions ont commencé à s’améliorer au cours des six premières heures chez les nourrissons soignés à l’argile Bentonite alors que ce taux était de 54 % dans un groupe utilisant de la crème de Calendula. De plus, après seulement 3 jours de traitement, les lésions chez 86 % des nourrissons ont été complètement améliorées dans le groupe Bentonite contre seulement 52 % dans le groupe Calendula.

Comment l’utiliser ? Mélangez l’argile avec de l’eau et appliquez la pâte sur la zone à traiter. Laissez sécher et poser pendant 10 minutes puis rincez. Veillez à utiliser de l’argile Bentonite pure à 100 %.

Où en trouver ? Vous la trouverez dans les magasins bio et dans certaines boutiques spécialisées en cosmétique et santé naturelle.

L’huile essentielle de Tea tree, anti-inflammatoire et antibactérienne

Feuilles vertes et branches d'arbre à thé (tea tree)L’huile d’arbre à thé provient des feuilles de l’arbre Melaleuca alternifolia. Cette huile est très appréciée pour solutionner des problèmes de peau, y compris l’eczéma.

Une revue de 2013 [11] a identifié les propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes de l’huile. Elle peut en effet aider à soulager la sécheresse cutanée et les démangeaisons et à prévenir les infections.

Comment l’utiliser ? Diluez toujours les huiles essentielles avant de les utiliser sur la peau. Mélangez 2 gouttes d’huile d’arbre à thé avec une huile neutre (amande, tournesol,…) puis appliquez la solution sur la peau.

Où en trouver ? Vous pouvez en acheter dans les boutiques bio ou sur Internet. Voici un magasin qui en vend de très bonne qualité (bio).

Les probiotiques pour combattre l’eczéma de l’intérieur

L’intérêt pour les prébiotiques et les probiotiques se développe pour un certain nombre de maladies inflammatoires, dont la dermatite atopique. Au fil des ans, de nombreux essais ont étudié leurs bienfaits sur les problèmes de peau comme le prurit, la dermatite atopique ou encore la dyshidrose. Les souches de probiotiques étudiées comprennent des espèces de Lactobacillus telles que L. rhamnosus, L. plantarum, L. salivarius et L. acidophilus, ainsi que Bifidobacterium breve [12].

Ces études ont découvert que les souches L. salivarius et L. rhamnosus ont rapporté une amélioration significative du prurit et des indices SCORAD (un outil clinique qui évalue la gravité de la dermatite atopique) chez tous les sujets, enfants et adultes, après quatre semaines en plus de réduire le développement de la dermatite atopique.

Comment les consommer ? Les probiotiques se trouvent généralement sous forme de gélules à avaler. Veillez à respecter les conseils du vendeur. Vous pouvez également créer vos propres probiotiques en lacto-fermentant vos légumes.

Où en trouver ? Voici un complexe de probiotiques qui comporte 7 souches de bactéries (30 milliards de bactéries) en plus de prébiotiques (fructo-oligosaccharides).

La vitamine B12 en crème pour stopper l’inflammation

Il a été démontré que la vitamine B12 (cobalamine) appliquée localement sur la zone à traiter améliore avec succès la dermatite atopique chez les enfants et les adultes [13]. La B12 fonctionnerait en inhibant l’oxyde nitrique synthase, une étape importante dans le processus d’inflammation de la dermatite atopique.

Comment l’utiliser ? Appliquez la crème à base de B12 directement sur la peau en sortant du bain.

Où en trouver ? Vous pouvez en trouver dans les pharmacies.

Traitement naturel contre l’eczéma chez le bébé

Eczéma chez le bébé : un petit bébé qui sourit en regardant l'objectif. Il est couché sans vêtement sur une couverture blanche.Voici quelques conseils et traitements naturels qui peuvent aider contre l’eczéma :

  • Évitez d’habiller un bébé ou un enfant trop chaudement. La transpiration peut aggraver l’eczéma ou provoquer une éruption cutanée, ce qui aggrave les démangeaisons.
  • Utilisez des moufles pour empêcher les nourrissons de se gratter la peau.
  • Appliquez fréquemment une crème hydratante douce ou de l’huile sur les zones touchées, en prenant soin de ne pas la mettre dans les yeux ou le nez.
  • Ajoutez un peu de vinaigre de cidre dans le bain du bébé ou de l’enfant.
    Les bains d’avoine colloïdale sont également sans danger pour les enfants, mais gardez l’eau du bain hors de leurs yeux.
  • Limitez les bains chez le nourrisson ou l’enfant à 1 à 2 fois par semaine.
  • Utilisez des lingettes pour bébé sans parfum ni alcool. De nombreuses lingettes contiennent des ingrédients irritants. Recherchez ceux sans parfum ni alcool et ceux qui contiennent des ingrédients apaisants, comme l’aloe vera. Les lingettes « peau sensible » peuvent être bénéfiques.
  • Utilisez des shampoings pour bébés destinés aux enfants atteints d’eczéma tout en évitant soigneusement les yeux de l’enfant.
Avant de tester les remèdes maison sur les bébés et les enfants, parlez-en toujours à un médecin ou à un pédiatre, surtout si l’enfant est déjà sous traitement classique.

Conseils généraux pour en finir avec l’eczéma

Prendre des bains 1 fois par jour (adultes uniquement)

Une femme brune prend un bain contre l'eczéma. L'eau est trouble et à la surface flotte des fleurs jaunes.Le bain est une partie importante du traitement de l’eczéma. Lorsqu’une personne a une affection cutanée telle que l’eczéma ou une dyshidrose, sa peau a besoin d’hydratation supplémentaire car la couche externe ne fonctionne pas comme elle le devrait.

Dans certains cas, le lavage peut assécher la peau et aggraver l’eczéma. Cela peut se produire lorsque l’eau est trop chlorée, trop chaude ou trop froide, si vous utilisez un mauvais savon, si vous n’appliquez pas de lotion hydratante après le bain ou au contraire si vous ne vous baigner pas assez fréquemment. Attention : contrairement aux adultes, la plupart des bébés et des enfants ont besoin de se baigner une ou deux fois par semaine seulement.

L’Association Nationale contre l’Eczéma aux États-Unis recommande aux adultes de :

  • Prendre un bain ou une douche au moins une fois par jour ;
  • Utiliser de l’eau tiède ;
  • Limiter la baignade à 10-15 minutes ;
  • Éviter de frotter la peau ;
  • Utiliser des nettoyants doux au lieu des savons ;
  • Essayer différents types de bains médicinaux, tels que ceux contenant du bicarbonate de soude, du vinaigre ou de l’avoine.

Après le bain, hydratez-vous dans les 3 minutes suivant la sortie. Séchez doucement la peau avec une serviette et appliquez une crème hydratante à base d’huile avant que la peau ne soit complètement sèche.

Opérer des changements alimentaires

L’eczéma est une affection inflammatoire, ce qui signifie qu’il provoque une peau inflammée, rouge et douloureuse. Certains aliments peuvent augmenter ou réduire l’inflammation dans le corps. Pour cela, apporter quelques changements alimentaires pourraient aider à réduire les poussées d’eczéma.

Des exemples d’aliments anti-inflammatoires comprennent les poissons riches en oméga-3, les légumes verts (choux, salade, épinards, etc.), les haricots et lentilles, les fruits colorés, le curcuma et la cannelle.

❌ Les aliments inflammatoires qui augmentent les symptômes de l’eczéma comprennent la viande rouge, les produits laitiers, les œufs, le soja et le blé (gluten). Essayez d’éliminer certains de ces aliments du régime alimentaire et tenez un journal alimentaire pour vous aider à identifier les aliments qui peuvent poser problème.

Éviter les détergents à lessives

De nombreux nettoyants et savons contiennent des détergents, dont le but est de faire mousser. Les détergents et autres agents moussants peuvent dessécher la peau, en particulier chez les personnes atteintes d’eczéma.

Essayez d’utiliser un nettoyant doux, sans mousse et sans parfum. Évitez les vêtements contenant des particules rugueuses qui peuvent frotter ou exfolier, car ils peuvent irriter davantage la peau.

De même, n’ajoutez pas d’assouplissant, qui restent sur les vêtements et contiennent souvent des parfums et des produits chimiques qui peuvent causer une irritation supplémentaire de la peau.

Éviter les températures extrêmes (chaud et froid)

S’asseoir à côté d’une cheminée ou près d’un fourneau peut faire du bien, mais cela peut aggraver les symptômes de l’eczéma. L’air chaud et sec peut déshydrater la peau et aggraver les démangeaisons causées par l’eczéma. Utilisez un humidificateur pendant les mois secs de l’hiver et évitez de vous approcher trop près des radiateurs et des cheminées.

De la même façon, les vents froids et rigoureux de l’hiver peuvent dessécher la peau et provoquer des poussées d’eczéma. Gardez la peau couverte lorsque les températures sont basses. Pensez également à couvrir le visage avec un foulard si l’eczéma se produit sur le visage.

Tester l’acupuncture et l’acupression

La stimulation par acupuncture a réussi à réduire le prurit associé à certaines pathologies comme l’eczéma ou la dyshidrose, y compris la dermatite atopique. Des études ont montré que Quchi (LI11) est le point d’acupuncture le plus couramment utilisé pour la gestion du prurit.

Une autre étude a permis de démontrer que l’acupression auto-administrée appliquée au point de Quchi a permis une diminution du prurit et de la lichénification après quatre semaines. Par ailleurs, l’acupuncture peut également moduler les démangeaisons médiées par l’histamine et la rhinite allergique. Bien que l’histamine ne soit pas synonyme d’eczéma, elle peut être l’un des nombreux déclencheurs [12].

Pratiquer les techniques de relaxation

Une femme métisse fait de la méditation dans son appartement ur un tapis au sol. Elle a les jambes qui se croisent et la tête haute.Le stress est un déclencheur courant de l’eczéma. Bien que l’on ne sache pas exactement pourquoi, on pense que le stress joue un rôle dans le développement de l’inflammation. Apprendre à faire face à des situations stressantes à l’aide de techniques de relaxation peut aider à réduire les poussées d’eczéma.

Voici quelques techniques de relaxation qui peuvent aider : la méditation, la thérapie cognitivo-comportementale, la cohérence cardiaque, la musicothérapie, l’hypnose, le taï chi ou encore le yoga.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Radha MH, Laxmipriya NP. Evaluation of biological properties and clinical effectiveness of Aloe vera: A systematic review. J Tradit Complement Med. 2014;5(1):21-26. Published 2014 Dec 23.
  2. National Eczema Association, Get the Facts: Apple Cider Vinegar.
  3. Yagnik D, Serafin V, J Shah A. Antimicrobial activity of apple cider vinegar against Escherichia coli, Staphylococcus aureus and Candida albicans; downregulating cytokine and microbial protein expression. Sci Rep. 2018;8(1):1732. Published 2018 Jan 29.
  4. Varma SR, Sivaprakasam TO, Arumugam I, et al. In vitro anti-inflammatory and skin protective properties of Virgin coconut oil. J Tradit Complement Med. 2018;9(1):5-14. Published 2018 Jan 17.
  5. Danby SG, AlEnezi T, Sultan A, Lavender T, Chittock J, Brown K, Cork MJ. Effect of olive and sunflower seed oil on the adult skin barrier: implications for neonatal skin care. Pediatr Dermatol. 2013 Jan-Feb;30(1):42-50.
  6. Evangelista MT, Abad-Casintahan F, Lopez-Villafuerte L. The effect of topical virgin coconut oil on SCORAD index, transepidermal water loss, and skin capacitance in mild to moderate pediatric atopic dermatitis: a randomized, double-blind, clinical trial. Int J Dermatol. 2014;53(1):100-108.
  7. Widyaswari, Meidyta & Noventi, Iis & Sufriyana, Herdiantri. (2019). Anti-eczema Mechanism of Action of Nigella sativa for Atopic Dermatitis: Computer-aided Prediction and Pathway Analysis Based on Protein-chemical Interaction Networks. Biomolecular and Health Science Journal. 2. 68.
  8. Reynertson KA, Garay M, Nebus J, et al. Anti-inflammatory activities of colloidal oatmeal (Avena sativa) contribute to the effectiveness of oats in treatment of itch associated with dry, irritated skin. J Drugs Dermatol. 2015;14(1):43-48.
  9. McLoone P, Oluwadun A, Warnock M, Fyfe L. Honey: A Therapeutic Agent for Disorders of the Skin. Cent Asian J Glob Health. 2016;5(1):241. Published 2016 Aug 4.
  10. Samarghandian S, Farkhondeh T, Samini F. Honey and Health: A Review of Recent Clinical Research. Pharmacognosy Res. 2017;9(2):121-127.
  11. Pazyar N, Yaghoobi R, Bagherani N, Kazerouni A. A review of applications of tea tree oil in dermatology. Int J Dermatol. 2013;52(7):784-790.
  12. Goddard AL, Lio PA. Alternative, Complementary, and Forgotten Remedies for Atopic Dermatitis. Evid Based Complement Alternat Med. 2015;2015:676897.
  13. Stücker M, Pieck C, Stoerb C, Niedner R, Hartung J, Altmeyer P. Topical vitamin B12–a new therapeutic approach in atopic dermatitis-evaluation of efficacy and tolerability in a randomized placebo-controlled multicentre clinical trial. Br J Dermatol. 2004 May;150(5):977-83.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 5 / 5. Votes : 7

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest
Damien Le Moal

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.