Lactoferrine pour améliorer son taux de fer

    4.5
    (2)

    La lactoferrine est une glycoprotéine qui se lie au fer et se trouve principalement dans le lait maternel ou le lait des ruminants. Depuis sa découverte en 1960, la lactoferrine fait l’objet de nombreuses études et recherches pour déterminer ses divers rôles biologiques et bienfaits pour la santé.

    Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est la lactoferrine, son mécanisme d’action et ses rôles dans l’organisme. Vous y découvrirez aussi l’ensemble des indications thérapeutiques, sa posologie ainsi que ses effets indésirables.

    Verre de lait riche en lactoferrine, posé sur une table bois à l'extérieur. On aperçoit une bouteille de lait et des arbres dans le fond.

    Présentation de la lactoferrine

    La lactoferrine est une glycoprotéine sérique appartenant à la famille des transferrine, produite dans l’organisme par les granulocytes neutrophiles au niveau des muqueuses notamment gastriques. Elle est notamment présente dans le lait maternel et les fluides corporels (salive, bile, sécrétions respiratoires, urines, mucus cervical, les sécrétions vaginales ou le sperme) [1].

    La lactoferrine est une molécule de transport de fer ce qui lui confère ses différentes vertus. Elle permet de protéger les cellules de la muqueuse gastrique contre les bactéries et les virus. Elle a également des propriétés antibactériennes, antifongiques, antioxydantes et anti-inflammatoires. En outre, elle stimule la production de globules blancs et augmente l’immunité. La lactoferrine est également utilisée pour traiter les ulcères gastriques, la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, le psoriasis, l’eczéma, le psoriasis, l’acné, l’arthrite, le diabète, l’hypertension ou l’asthme.

    En se liant au fer, la lactoferrine prive les bactéries du fer dont elles ont besoin pour se développer et se multiplier. Mais le plus important, c’est qu’en fixant les ions de fer à elle, la lactoferrine permet au de passer la barrière intestinale et donc d’augmenter les apports alimentaires en fer.

    Lactoferrine : Ses vertus, effets et bienfaits

    La lactoferrine est une glycoprotéine naturellement présente dans l’organisme. Grâce à son affinité à se lier au fer, elle possède de nombreuses propriétés notamment des effets bactéricides, anti-inflammatoires, immuno-modulateurs et protecteurs de la muqueuse gastrique. Dans cette section, nous allons d’abord lister l’ensemble des bienfaits de la lactoferrine avant de détailler par la suite chaque indication, avec plusieurs études à l’appui.

    Aperçu des bienfaits

    Favorise l’absorption du fer

    • Facilite l’absorption du fer
    • Possède des effets contre l’anémie ferriprive

    Aide le système immunitaire

    • Agit sur les cellules immunitaires : cellules tueuses, neutrophiles et macrophages
    • Agit sur les cellules de l’immunité adaptative : lymphocytes
    • Est essentielle à l’immunité des nourrissons

    Possède une activité anti-inflammatoire et antioxydante

    • Réduit l’inflammation fœtale chez la femme enceinte
    • Réduit l’inflammation dans le cas d’une infection au virus d’Epstein-Barr
    • Se lie et élimine le fer libre pour réduire le stress oxydatif

    Favorise la santé du nourrisson

    • Intervient dans la régulation des cellules épithéliales de l’intestin
    • Régule la croissance osseuse chez le fœtus
    • Favorise la croissance du tissu cartilagineux
    • Favorise le développement de la bordure en brosse et un meilleur tissu intestinal
    • Prévient l’infection et l’accouchement prématuré

    Favorise la santé de la peau

    • Réduit l’acné et l’inflammation cutanée
    • Réduit les rougeurs et les tailles des lésions lors de psoriasis
    • Améliore la cicatrisation des ulcères des pieds chez les diabétiques

    Possède une activité antibactérienne, antifongique et antivirale

    • Bloque l’utilisation bactérienne du fer et des glucides
    • Réduit les symptômes de toxicité du lipopolysaccharide (LPS)
    • Empêche le développement de certaines souches de bactéries
    • Empêche les virus de pénétrer dans les cellules
    • Empêche la croissance des champignons

    Favorise la santé des os

    • Améliore et stimule la santé osseuse

    Possède des propriétés anticancéreuses

    • Active les cellules immunitaires et anti-cancéreuses (NK, lymphocytes T)
    • Améliore l’efficacité du traitement contre le cancer
    • Améliore la réponse immunitaire après chimiothérapie

    Participe à la perte de poids

    • Réduit le poids et l’IMC
    • Régule l’accumulation de graisse

    Complément alimentaire à base de lactoferrine : boîte et bouton acheter.⭐ La lactoferrine que nous vous recommandons aujourd’hui est la meilleure que nous ayons trouvée sur le marché : voir le produit. Il s’agit d’une lactoferrine bioactive, naturelle et issue de lait de vaches françaises ayant pâturées plus de 170 jours par an. De plus, leur nourriture est garantie sans OGM et le lait est certifié écoresponsable afin de venir en aide aux agriculteurs en difficulté. Lactoferrine biodisponible et pure à 95 % min. Convient aux végétariens (capsules végétales).

    Détails des bienfaits

    Favorise l’absorption du fer

    La lactoferrine favorise l’absorption du fer et son transport vers les cellules. En effet, une étude a révélé qu’elle facilite l’absorption du fer, en particulier chez les nourrissons [2]. Ces résultats suggèrent l’efficacité de la lactoferrine, comme moyen de corriger les carences en fer.

    Symbole chimique du ferD’autre part, une étude réalisée sur des femmes enceintes a révélé que la lactoferrine bovine par voie orale est tout aussi efficace que le sulfate ferreux pour améliorer les paramètres hématologiques, avec moins d’effets secondaires gastro-intestinaux [3] ce qui lui confère des effets bénéfiques chez les femmes enceintes souffrant d’anémie ferriprive. L’anémie ferriprive est une diminution du nombre de globules rouges causée par un manque de fer.

    Aide le système immunitaire

    La lactoferrine affecte directement les cellules immunitaires et a une action directe sur le système immunitaire. C’est ce qu’affirment certaines études qui ont révélé la présence de récepteurs de la lactoferrine dans plusieurs types de cellules immunitaires [4, 5].

    En effet, la lactoferrine semble agir directement sur les cellules immunitaires tueuses (NK), les cellules neutrophiles et les macrophages [6-8]. Son activité a également été démontrée sur les cellules de l’immunité adaptative, les lymphocytes T et B [9].

    Chez les nourrissons, la lactoferrine est essentielle au développement de la fonction immunitaire pour combattre l’infection [10].

    Possède une activité anti-inflammatoire et antioxydante

    La lactoferrine possède une activité anti-inflammatoire et antioxydante reconnue, bien que le mécanisme ne soit pas encore identifié. En effet, la lactoferrine présente dans le liquide amniotique est très importante pour réduire l’inflammation fœtale chez la femme enceinte en réduisant les niveaux d’interleukine-6 et en luttant contre l’infection [11].

    D’autre part, la lactoferrine interagit avec les défenses immunitaires contre le virus d’Epstein-Barr en inhibant l’activation des récepteurs TLR dans l’ADN du virus, ce qui réduit l’inflammation [12].

    Enfin, une supplémentation en lactoferrine peut soutenir l’immunité en tant qu’antioxydant. En effet, elle est capable de se lier et d’éliminer le fer, connu pour sa capacité à former les radicaux libres qui provoquent le stress oxydatif [13].

    Favorise la santé du nourrisson

    La lactoferrine favorise le développement du fœtus et aide à limiter les accouchements prématurés.

    Cette molécule intervient notamment dans la différenciation des cellules épithéliales de l’intestin grêle ce qui influence la taille, la longueur et l’activité enzymatique de cet organe [14].

    Un petit bébé qui sourit en regardant l'objectif. Il est couché sans vêtement sur une couverture blanche.D’autre part, la lactoferrine sert de régulateur dans la croissance osseuse chez le fœtus au cours des premières semaines du développement osseux [15]. De même, elle stimule les ostéocytes immatures et les ostéoblastes pendant le développement fœtal ce qui favorise la croissance du tissu cartilagineux [16].

    En plus, la lactoferrine favorise l’absorption du fer et le développement de la bordure en brosse au niveau de la cavité intestinale, ce qui permet un meilleur développement du tissu intestinal [17].

    La lactoferrine limite aussi les accouchements prématurés. En effet, d’après une étude, des niveaux élevés chez les fœtus préviennent l’infection et la rupture des membranes fœtales tout en facilitant le travail [18].

    Favorise la santé de la peau

    La consommation de lactoferrine favorise la santé de la peau. C’est ce qu’affirment certaines études réalisées sur des patients atteints de différentes affections cutanées.

    Lactoferrine et peau : une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleÀ ce titre, la consommation de lactoferrine par 36 jeunes adultes a amélioré leur santé cutanée : moins d’acné et moins d’inflammation [19]. D’autre part, l’application topique à base de lactoferrine (concentration 10 à 20 %) a réduit les rougeurs et la taille des lésions cutanées causées par le psoriasis [20].

    De plus, la lactoferrine recombinante sous forme topique semble également efficace dans l’amélioration de la cicatrisation des ulcères des pieds chez les diabétiques et cela sans effets secondaires [21].

    Possède une activité antibactérienne, antifongique et antivirale

    La lactoferrine possède une activité antibactérienne, antifongique et antivirale. En effet, grâce à son affinité pour le fer, elle empêche la croissance bactérienne dont les besoins en cet oligo-élément sont importants [22]. De plus, la lactoferrine peut bloquer le métabolisme glucidique des bactéries et déstabiliser leur paroi cellulaire, ce qui empêche leur croissance.

    Par ailleurs, elle réduit les symptômes de toxicité et les risques de décès par toxicité au LPS, le principal composant de la paroi bactérienne [23]. De même, la lactoferrine empêche la propagation de Escherichia Coli, Streptococcus pneumoniae, Listeria monocytogenes et l’Actinobacillus pleuropneumoniae [24-27].

    La lactoferrine est également capable d’empêcher les virus de pénétrer dans les cellules en bloquant les récepteurs de ces dernières. C’est par ce mécanisme que cette glycoprotéine est capable d’empêcher l’entrée cellulaire de l’herpès virus, du VIH, du virus de l’hépatite C, du virus du papillome humain et du rotavirus [28].

    Enfin, la lactoferrine possède une activité antifongique en empêchant le développement des champignons [29].

    Favorise la santé des os

    Lactoferrine et os : squelette d'une femme brune que l'on aperçoit à travers sa peau en image de synthèseLa lactoferrine semble posséder une action bénéfique sur la santé des os. En effet, lors d’une étude réalisée sur 38 femmes ménopausées, une supplémentation en lactoferrine a considérablement amélioré et stimulé leur santé osseuse [30].

    Cependant, des études plus approfondies sont nécessaires pour appuyer cette indication.

    Possède des propriétés anticancéreuses

    Grâce à ses propriétés immunomodulatrices, la lactoferrine semble entraîner des résultats positifs dans le traitement du cancer.

    En effet, elle active les cellules immunitaires et anti-cancéreuses NK (cellules tueuses) et les lymphocytes T qui entraînent des résultats bénéfiques en tant que candidat-médicament dans la lutte contre le cancer, notamment grâce à la lactoferrine recombinante humaine, la talactoferrine [31].

    À ce titre, la talactoferrine a considérablement amélioré l’efficacité du traitement carboplatine + paclitaxel (le traitement standard du cancer métastatique du poumon) et a amélioré la survie au cancer [32, 33]. D’autre part, la lactoferrine améliore la réponse immunitaire après chimiothérapie [34].

    Malgré ces résultats prometteurs, d’autres études sont nécessaires pour suggérer la lactoferrine comme traitement contre le cancer.

    Participe à la perte de poids

    Ventre d'une femme mince qui mesure son tour de taille avec un ruban roseLa lactoferrine est-elle efficace dans les régimes minceur ? D’après certaines recherches, elle semble participer à la perte de poids. En effet, une étude japonaise réalisée sur des personnes obèses a révélé que la prise de lactoferrine pendant 8 semaines a réduit le poids de 1,5 kg et leur IMC ainsi que leur tour de hanches de 2,6 cm [35].

    De plus, la lactoferrine semble réguler l’accumulation de graisse ce qui suggère son efficacité contre la prise de poids [36].

    Cependant, il est essentiel de souligner que ces indications ne sont qu’au stade de recherche et d’autres études sont nécessaires pour valider ces hypothèses.

    Où acheter de la lactoferrine ?

    Au moment d’acheter de la lactoferrine, il est important de vérifier quelques critères de qualité. Ainsi, vous vous assurez de consommer un produit bon pour votre santé et non pas l’inverse. Pour cela, nous vous recommandons de choisir de la lactoferrine issue de lait de vache d’origine française. En effet, si vous le pouvez, il est important de vérifier son origine mais également de favoriser de la lactoferrine issue de lait de vaches ayant pâturer dont la nourriture n’ait pas été génétiquement modifiée (OGM).

    Vous remarquerez également que certains vendeurs différencient la lactoferrine naturelle (mixte), de l’hololactoferrine (fixée à deux atomes de fer) et de l’apolactoferrine (libre de se lier à des ions ferreux alimentaires). Dans ce cas, il n’y a, à ce jour, pas suffisamment d’études scientifiques qui permettent de déterminer quelle forme est la meilleure. L’apolactoferrine parfois mise en avant par certains vendeurs doit subir de nombreux traitements chimiques, elle n’est donc pas forcément la meilleure à ce jour.

    Enfin, privilégiez toujours les produits ayant été le moins transformés, modifiés ou dénaturés.

    Complément alimentaire à base de lactoferrine : boîte et bouton acheter.⭐ La lactoferrine que nous vous recommandons aujourd’hui est la meilleure que nous ayons trouvée sur le marché : voir le produit. Il s’agit d’une lactoferrine bioactive, naturelle et issue de lait de vaches françaises ayant pâturées plus de 170 jours par an. De plus, leur nourriture est garantie sans OGM et le lait est certifié écoresponsable afin de venir en aide aux agriculteurs en difficulté. Cette lactoferrine biodisponible est pure à 95 % min. et convient aux végétariens (capsules végétales).

    Sources de lactoferrine

    Les produits laitiers sont la seule source de lactoferrine pour les adultes. On la retrouve ainsi en petite quantité dans le lait cru et pasteurisé.

    Chez les nourrissons, cette glycoprotéine est l’un des composés présents dans le lait maternel ce qui la rend particulièrement importante pour le développement du nourrisson.

    💡 Bon à savoir : Le lait maternel est riche en lactoferrine, avec une concentration d’environ 2 g / litre [37], alors que la concentration de lactoferrine dans le lait des ruminants (chèvres et bovins) ne dépasse pas les 0,3 g / litre, soit un taux 10 fois inférieur à celui du lait infantile [38].

    Du fait de leur teneur en lait, certains produits fermentés comme le yaourt et le kéfir de lait contiennent également de la lactoferrine et sont à privilégier de par la présence de probiotiques [38].

    Posologie de la lactoferrine

    Il n’existe pas de posologie stricte concernant les suppléments à base de lactoferrine.

    💊 En général, les vendeurs et les études s’accordent à dire qu’une dose de 200 à 400 mg par jour de lactoferrine, permet de bénéficier de ses propriétés.

    Dans tous les cas, nous vous recommandons de suivre et de vous référer aux instructions du fabricant et de votre fournisseur. En cas de doute, nous vous conseillons de consulter l’avis d’un médecin.

    Effets indésirables

    La lactoferrine est généralement sûre et sa consommation est bien tolérée par l’organisme.

    Cependant, à des doses très élevées (au-delà de 1100 mg / jour), des symptômes tels que la diarrhée, la constipation et les douleurs abdominales peuvent apparaître [39].

    Contre-indications et dangers

    Il est utile de rappeler que les compléments alimentaires ne remplacent pas une alimentation variée et équilibrée qui accompagne un mode de vie sain. Cela étant dit, la consommation de lactoferrine par les femmes enceintes, allaitantes et toute personne souffrant d’un problème de santé requiert au préalable un avis médical.

    De même, en cas d’allergie aux protéines de lait, la prise de lactoferrine est déconseillée et nécessite un avis médical.

    Avis sur la lactoferrine

    Dans le but d’obtenir des avis et des retours d’expérience de la part des consommateurs de produits à base de lactoferrine, nous avons parcouru les témoignages des uns et des autres sur les forums et les sites spécialisés.

    Avant de partager les avis des utilisateurs, nous devons d’abord rappeler que ces retours d’expérience ne doivent pas constituer une base médicale et ne doivent pas substituer à un avis du professionnel de la santé.

    La plupart des utilisateurs ont loué les avantages de la lactoferrine dans l’amélioration de leur transit intestinal et de la digestion. D’autre part, certains utilisateurs se sentent moins fatigués après quelques jours de consommation de lactoferrine, celle-ci ayant augmenté l’absorption du fer. D’autre part, les propriétés bénéfiques de la lactoferrine sur la santé cutanée notamment dans le cas de psoriasis ont été confirmées par certains consommateurs.

    Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion, nous vous invitons à faire un tour sur les forums et les sites de vente en ligne de produits à base de lactoferrine.

    Associations de plantes ou molécules

    La lactoferrine est une glycoprotéine consommée sous forme de compléments alimentaires en raison de ses propriétés antibactériennes, antioxydantes et anti-inflammatoires. Sur le marché, on peut retrouver les compléments alimentaires à base de lactoferrine seule ou associée à d’autres molécules.

    Dans cette section, nous vous ferons découvrir les principales associations qui incluent la lactoferrine :

    Lactoferrine et fer

    La lactoferrine est une glycoprotéine connue pour son affinité au fer. En d’autres termes, elle se lie au fer et facilite son absorption. Cette association synergique entre lactoferrine-fer peut être une excellente association pour corriger les carences en fer, notamment dans le cas d’une anémie ferriprive.

    De plus, si vous consommez des compléments alimentaires à base de fer, sachez qu’il s’agit de fer libre. Associer la lactoferrine aux compléments alimentaires à base de fer permet ainsi réduire la toxicité du fer. En effet, le fer libre est mauvais pour la santé car oxydant. La lactoferrine diminue ce problème en se liant au fer libre. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, lisez notre guide sur le fer.

    Lactoferrine et probiotiques

    Les probiotiques sont des microorganismes vivants bénéfiques à la santé notamment au niveau du tractus digestif. L’association lactoferrine et probiotiques est synergique dans la mesure où la glycoprotéine favorise la croissance de certaines souches probiotiques comme les Bifidobactéries [40].

    Lactoferrine et zinc

    Le zinc est un oligo-élément connu pour ses vertus sur les défenses immunitaires et le maintien de la qualité de la peau. L’association lactoferrine et zinc peut être une excellente association pour booster les défenses immunitaires. D’autre part, associer la lactoferrine et le zinc a réduit les lésions d’acné chez des personnes atteintes d’acné vulgaire [41].

    Lactoferrine et vitamine C

    La vitamine C contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et participe à une bonne qualité de la peau par la formation du collagène. L’association lactoferrine-vitamine C peut être excellente pour stimuler l’immunité lors d’une infection. Cette association est aussi capable de réduire la fatigue.

    Lactoferrine ou ferritine ?

    La ferritine est une protéine qui se trouve à l’intérieur d’une cellule et qui est capable de stocker du fer.

    Elle joue un rôle de réserve de fer dans l’organisme. De son côté, la lactoferrine est une glycoprotéine qui a une grande affinité pour le fer : en se liant au fer libre, elle facilite son absorption dans l’organisme, formant ainsi la ferritine. La consommation de lactoferrine permet donc d’augmenter le taux de ferritine.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    La lactoferrine contient-elle du fer ?

    La lactoferrine est une glycoprotéine qui se lie au fer et qui possède un rôle de régulation des niveaux de fer libre dans les fluides corporels.

    Pourquoi dit-on que la lactoferrine chélate le fer ?

    Chélate vient du mot chélation qui désigne une réaction biologique pendant laquelle des molécules se lient à des atomes de métal. Dans notre cas, la lactoferrine chélate le fer car elle se lie avec, grâce à son affinité reconnue à ce métal.

    Puis-je prendre de la lactoferrine en cas de candidose ?

    La lactoferrine est reconnue pour ses propriétés antifongiques. L’association entre la lactoferrine et des antifongiques a été suggérée comme une option thérapeutique intéressante contre la candidose [42].

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    La lactoferrine est-elle bénéfique contre la constipation ?

    Il n’existe pas de preuves scientifiques ou d’études qui révèlent les effets bénéfiques de la lactoferrine sur la constipation. Au contraire, il faut savoir que certaines doses peuvent provoquer la constipation.

    La lactoferrine convient-elle aux femmes enceintes ?

    Par mesure de précaution, chez la femme enceinte, il est conseillé de consulter un médecin avant de consommer la lactoferrine.

    Puis-je prendre de la lactoferrine si je suis intolérant au lactose ?

    La lactoferrine ne contient pas de lactose (sucre contenu dans les produits laitiers), ou qu’en quantité minime. Il est donc possible de la prendre, si vous êtes intolérant. Cependant, certains compléments alimentaires à base de produits laitiers contiennent du lactose, il est donc conseillé de suivre les instructions sur l’emballage.

    Puis-je prendre de la lactoferrine si je suis allergique aux protéines de lait de vache ?

    En cas d’allergie aux protéines de lait de vache, la consommation de lactoferrine est déconseillée.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Lauterbach R, Kamińska E, Michalski P, Lauterbach JP. Laktoferyna-glikoproteina o dużym potencjale terapeutycznym [Lactoferrin – a glycoprotein of great therapeutic potentials]. Dev Period Med. 2016 Apr-Jun;20(2):118-25. Polish. PMID: 27442696.
    2. Mikulic N, Uyoga MA, Mwasi E, Stoffel NU, Zeder C, Karanja S, Zimmermann MB. Iron Absorption is Greater from Apo-Lactoferrin and is Similar Between Holo-Lactoferrin and Ferrous Sulfate: Stable Iron Isotope Studies in Kenyan Infants. J Nutr. 2020 Dec 10;150(12):3200-3207. doi: 10.1093/jn/nxaa226. PMID: 32886113.
    3. Abu Hashim H, Foda O, Ghayaty E. Lactoferrin or ferrous salts for iron deficiency anemia in pregnancy: A meta-analysis of randomized trials. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2017 Dec;219:45-52. doi: 10.1016/j.ejogrb.2017.10.003. Epub 2017 Oct 4. PMID: 29059584.
    4. Suzuki YA, Lopez V, Lönnerdal B. Mammalian lactoferrin receptors: structure and function. Cell Mol Life Sci. 2005 Nov;62(22):2560-75. doi: 10.1007/s00018-005-5371-1. PMID: 16261254.
    5. Hammarström ML, Mincheva-Nilsson L, Hammarström S. Functional lactoferrin receptors on activated human lymphocytes. Adv Exp Med Biol. 1995;371A:47-53. doi: 10.1007/978-1-4615-1941-6_9. PMID: 8525969.
    6. Damiens E, Mazurier J, el Yazidi I, Masson M, Duthille I, Spik G, Boilly-Marer Y. Effects of human lactoferrin on NK cell cytotoxicity against haematopoietic and epithelial tumour cells. Biochim Biophys Acta. 1998 Apr 24;1402(3):277-87. doi: 10.1016/s0167-4889(98)00013-5. PMID: 9606986.
    7. Miyauchi H, Hashimoto S, Nakajima M, Shinoda I, Fukuwatari Y, Hayasawa H. Bovine lactoferrin stimulates the phagocytic activity of human neutrophils: identification of its active domain. Cell Immunol. 1998 Jul 10;187(1):34-7. doi: 10.1006/cimm.1997.1246. PMID: 9682001.
    8. Ward PP, Mendoza-Meneses M, Park PW, Conneely OM. Stimulus-dependent impairment of the neutrophil oxidative burst response in lactoferrin-deficient mice. Am J Pathol. 2008;172(4):1019-1029. doi:10.2353/ajpath.2008.061145
    9. Zimecki M, Kapp J, Machnicki M, Zagulski T, Wlaszczyk A, Kübler A, Mazurier J, Spik G. Lactoferrin. Its role in maturation and function of cells of the immune system and protection against shock in mice. Adv Exp Med Biol. 1998;443:331-6. PMID: 9781377.
    10. Manzoni P. Clinical Benefits of Lactoferrin for Infants and Children. J Pediatr. 2016 Jun;173 Suppl:S43-52. doi: 10.1016/j.jpeds.2016.02.075. PMID: 27234411.
    11. Otsuki K, Yoda A, Saito H, Mitsuhashi Y, Toma Y, Shimizu Y, Yanaihara T. Amniotic fluid lactoferrin in intrauterine infection. Placenta. 1999 Mar-Apr;20(2-3):175-9. doi: 10.1053/plac.1998.0368. PMID: 10195738.
    12. Zheng Y, Qin Z, Ye Q, Chen P, Wang Z, Yan Q, Luo Z, Liu X, Zhou Y, Xiong W, Ma J, Li G. Lactoferrin suppresses the Epstein-Barr virus-induced inflammatory response by interfering with pattern recognition of TLR2 and TLR9. Lab Invest. 2014 Nov;94(11):1188-99. doi: 10.1038/labinvest.2014.105. Epub 2014 Jul 28. PMID: 25068657.
    13. Actor JK, Hwang SA, Kruzel ML. Lactoferrin as a natural immune modulator. Curr Pharm Des. 2009;15(17):1956-1973. doi:10.2174/138161209788453202 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2915836/
    14. Liao Y, Jiang R, Lönnerdal B. Biochemical and molecular impacts of lactoferrin on small intestinal growth and development during early life. Biochem Cell Biol. 2012 Jun;90(3):476-84. doi: 10.1139/o11-075. Epub 2012 Feb 14. PMID: 22332905. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22332905/
    15. Ieni A, Barresi V, Grosso M, Speciale G, Rosa MA, Tuccari G. Does lactoferrin behave as an immunohistochemical oncofetal marker in bone and cartilage human neoplasms? Pathol Oncol Res. 2011 Jun;17(2):287-93. doi: 10.1007/s12253-010-9311-5. Epub 2010 Oct 24. PMID: 20972893. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20972893/
    16. Antonio I, Valeria B, Maddalena G, Giovanni T. Immunohistochemical evidence of lactoferrin in human embryo-fetal bone and cartilage tissues. Cell Biol Int. 2010 Aug;34(8):845-9. doi: 10.1042/CBI20090358. PMID: 20443779. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20443779/
    17. Kawakami H, Lönnerdal B. Isolation and function of a receptor for human lactoferrin in human fetal intestinal brush-border membranes. Am J Physiol. 1991 Nov;261(5 Pt 1):G841-6. doi: 10.1152/ajpgi.1991.261.5.G841. PMID: 1659221. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1659221/
    18. Pacora P, Maymon E, Gervasi MT, Gomez R, Edwin SS, Yoon BH, Romero R. Lactoferrin in intrauterine infection, human parturition, and rupture of fetal membranes. Am J Obstet Gynecol. 2000 Oct;183(4):904-10. doi: 10.1067/mob.2000.108882. PMID: 11035335. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11035335/
    19. Kim J, Ko Y, Park YK, Kim NI, Ha WK, Cho Y. Dietary effect of lactoferrin-enriched fermented milk on skin surface lipid and clinical improvement of acne vulgaris. Nutrition. 2010 Sep;26(9):902-9. doi: 10.1016/j.nut.2010.05.011. PMID: 20692602. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20692602/
    20. Saraceno R, Gramiccia T, Chimenti S, Valenti P, Pietropaoli M, Bianchi L. Topical lactoferrin can improve stable psoriatic plaque. G Ital Dermatol Venereol. 2014 Jun;149(3):335-40. PMID: 24819761. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24819761/
    21. Lyons TE, Miller MS, Serena T, Sheehan P, Lavery L, Kirsner RS, Armstrong DG, Reese A, Yankee EW, Veves A. Talactoferrin alfa, a recombinant human lactoferrin promotes healing of diabetic neuropathic ulcers: a phase 1/2 clinical study. Am J Surg. 2007 Jan;193(1):49-54. doi: 10.1016/j.amjsurg.2006.07.010. PMID: 17188087. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17188087/
    22. Sánchez L, Calvo M, Brock JH. Biological role of lactoferrin. Arch Dis Child. 1992;67(5):657-661. doi:10.1136/adc.67.5.657 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1793702/
    23. Kruzel ML, Harari Y, Chen CY, Castro GA. Lactoferrin protects gut mucosal integrity during endotoxemia induced by lipopolysaccharide in mice. Inflammation. 2000 Feb;24(1):33-44. doi: 10.1023/a:1006935908960. PMID: 10704062. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10704062/
    24. André GO, Politano WR, Mirza S, Converso TR, Ferraz LF, Leite LC, Darrieux M. Combined effects of lactoferrin and lysozyme on Streptococcus pneumoniae killing. Microb Pathog. 2015 Dec;89:7-17. doi: 10.1016/j.micpath.2015.08.008. Epub 2015 Aug 20. PMID: 26298002. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26298002/
    25. Palumbo D, Iannaccone M, Porta A, Capparelli R. Experimental antibacterial therapy with puroindolines, lactoferrin and lysozyme in Listeria monocytogenes-infected mice. Microbes Infect. 2010 Jul;12(7):538-45. doi: 10.1016/j.micinf.2010.03.010. Epub 2010 Mar 27. PMID: 20348006. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20348006/
    26. Luna-Castro S, Aguilar-Romero F, Samaniego-Barrón L, Godínez-Vargas D, de la Garza M. Effect of bovine apo-lactoferrin on the growth and virulence of Actinobacillus pleuropneumoniae. Biometals. 2014 Oct;27(5):891-903. doi: 10.1007/s10534-014-9752-5. Epub 2014 May 31. PMID: 24878848. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24878848/
    27. Yen CC, Shen CJ, Hsu WH, Chang YH, Lin HT, Chen HL, Chen CM. Lactoferrin: an iron-binding antimicrobial protein against Escherichia coli infection. Biometals. 2011 Aug;24(4):585-94. doi: 10.1007/s10534-011-9423-8. Epub 2011 Feb 16. PMID: 21327478. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21327478/
    28. Berlutti F, Pantanella F, Natalizi T, Frioni A, Paesano R, Polimeni A, Valenti P. Antiviral properties of lactoferrin–a natural immunity molecule. Molecules. 2011 Aug 16;16(8):6992-7018. doi: 10.3390/molecules16086992. PMID: 21847071; PMCID: PMC6264778. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21847071/
    29. Anand N, Kanwar RK, Dubey ML, Vahishta RK, Sehgal R, Verma AK, Kanwar JR. Effect of lactoferrin protein on red blood cells and macrophages: mechanism of parasite-host interaction. Drug Des Devel Ther. 2015 Jul 27;9:3821-35. doi: 10.2147/DDDT.S77860. Erratum in: Drug Des Devel Ther. 2020 May 28;14:2123-2124. PMID: 26251568; PMCID: PMC4524381. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26251568/
    30. Bharadwaj S, Naidu AG, Betageri GV, Prasadarao NV, Naidu AS. Milk ribonuclease-enriched lactoferrin induces positive effects on bone turnover markers in postmenopausal women. Osteoporos Int. 2009 Sep;20(9):1603-11. doi: 10.1007/s00198-009-0839-8. Epub 2009 Jan 27. PMID: 19172341. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19172341/
    31. Levy EM, Roberti MP, Mordoh J. Natural killer cells in human cancer: from biological functions to clinical applications. J Biomed Biotechnol. 2011;2011:676198. doi:10.1155/2011/676198 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3085499/
    32. Digumarti R, Wang Y, Raman G, Doval DC, Advani SH, Julka PK, Parikh PM, Patil S, Nag S, Madhavan J, Bapna A, Ranade AA, Varadhachary A, Malik R. A randomized, double-blind, placebo-controlled, phase II study of oral talactoferrin in combination with carboplatin and paclitaxel in previously untreated locally advanced or metastatic non-small cell lung cancer. J Thorac Oncol. 2011 Jun;6(6):1098-103. doi: 10.1097/JTO.0b013e3182156250. PMID: 21532506. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21532506/
    33. Parikh PM, Vaid A, Advani SH, Digumarti R, Madhavan J, Nag S, Bapna A, Sekhon JS, Patil S, Ismail PM, Wang Y, Varadhachary A, Zhu J, Malik R. Randomized, double-blind, placebo-controlled phase II study of single-agent oral talactoferrin in patients with locally advanced or metastatic non-small-cell lung cancer that progressed after chemotherapy. J Clin Oncol. 2011 Nov 1;29(31):4129-36. doi: 10.1200/JCO.2010.34.4127. Epub 2011 Oct 3. PMID: 21969509. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21969509/
    34. Madan RA, Tsang KY, Bilusic M, Vergati M, Poole DJ, Jochems C, Tucker JA, Schlom J, Giaccone G, Gulley JL. Effect of talactoferrin alfa on the immune system in adults with non-small cell lung cancer. Oncologist. 2013;18(7):821-2. doi: 10.1634/theoncologist.2013-0199. Epub 2013 Jul 11. PMID: 23847257; PMCID: PMC3720636. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23847257/
    35. Ono T, Murakoshi M, Suzuki N, Iida N, Ohdera M, Iigo M, Yoshida T, Sugiyama K, Nishino H. Potent anti-obesity effect of enteric-coated lactoferrin: decrease in visceral fat accumulation in Japanese men and women with abdominal obesity after 8-week administration of enteric-coated lactoferrin tablets. Br J Nutr. 2010 Dec;104(11):1688-95. doi: 10.1017/S0007114510002734. Epub 2010 Aug 9. Erratum in: Br J Nutr. 2015 Jul 14;114(1):159. PMID: 20691130. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20691130/
    36. Mayeur S, Spahis S, Pouliot Y, Levy E. Lactoferrin, a Pleiotropic Protein in Health and Disease. Antioxid Redox Signal. 2016 May 10;24(14):813-36. doi: 10.1089/ars.2015.6458. Epub 2016 Mar 16. PMID: 26981846. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26981846/
    37. Villavicencio A, Rueda MS, Turin CG, Ochoa TJ. Facteurs affectant la concentration de lactoferrine dans le lait maternel : que savons-nous ?. Biochimie Cellule Biol . 2017;95(1):12-21. doi:10.1139/bcb-2016-0060
    38. Artym J, Zimecki M. Activité antimicrobienne et prébiotique de la lactoferrine dans l’appareil reproducteur féminin : une revue complète. Biomédecines . 2021;9(12):1940. Publié le 17 décembre 2021. doi:10.3390/biomedicines9121940 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8699013/
    39. Nappi C, Tommaselli GA, Morra I, Massaro M, Formisano C, Di Carlo C. Efficacy and tolerability of oral bovine lactoferrin compared to ferrous sulfate in pregnant women with iron deficiency anemia: a prospective controlled randomized study. Acta Obstet Gynecol Scand. 2009;88(9):1031-5. doi: 10.1080/00016340903117994. PMID: 19639462. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19639462/
    40. Vega-Bautista A, de la Garza M, Carrero JC, Campos-Rodríguez R, Godínez-Victoria M, Drago-Serrano ME. The Impact of Lactoferrin on the Growth of Intestinal Inhabitant Bacteria. Int J Mol Sci. 2019;20(19):4707. Published 2019 Sep 23. doi:10.3390/ijms20194707 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6801499/
    41. Chan H, Chan G, Santos J, Dee K, Co JK. A randomized, double-blind, placebo-controlled trial to determine the efficacy and safety of lactoferrin with vitamin E and zinc as an oral therapy for mild to moderate acne vulgaris. Int J Dermatol. 2017 Jun;56(6):686-690. doi: 10.1111/ijd.13607. Epub 2017 Mar 30. PMID: 28369875. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28369875/
    42. Kuipers ME, de Vries HG, Eikelboom MC, Meijer DK, Swart PJ. Synergistic fungistatic effects of lactoferrin in combination with antifungal drugs against clinical Candida isolates. Antimicrob Agents Chemother. 1999;43(11):2635-2641. doi:10.1128/AAC.43.11.2635 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC89536/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.5 / 5. Votes : 2

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.