Kelp (Ascophyllum nodosum), l’algue riche en iode

    5
    (4)

    Le kelp ou varech est une petite algue marine qui appartient à la famille des algues brunes. On estime que les premières espèces de kelp se sont développées il y a plus de 5 millions d’années. Il faut savoir que le kelp désigne un ensemble d’algues qui poussent dans les zones tempérées et peu profondes. Le sujet de cet article sera le kelp qu’on nomme Ascophyllum nodosum.

    Couramment utilisé dans les cuisines asiatiques, le kelp présente d’étonnantes vertus médicinales grâce notamment à sa richesse en iode, entre autres nutriments.

    Dans cet article, nous vous présentons cette algue et parlons de ses bienfaits, de sa composition nutritionnelle ainsi que de sa posologie. Vous y découvrirez également l’ensemble des associations possibles avec d’autres plantes ou molécules.

    Photos de kelp (varech) de couleur brune et kaki en gros plan.

    Présentation : qu’est-ce que le kelp ?

    Le kelp, Ascophyllum nodosum appelé aussi le goémon noir, Ascophyllum noueuse ou fucus est une algue brune, communément appelée varech ou laminaire, qui pousse sur les côtes de la Corée et du Japon. La forme la plus courante est celle d’une tige unique avec une extrémité en forme de feuille, mais elle peut également se présenter sous la forme de nœuds multiples. Les nœuds, ou bosses, sont des cellules reproductrices qui se développent à partir de la tige principale.

    Le varech est une algue primaire, ce qui signifie qu’elle se nourrit de micro-organismes présents dans l’eau. Elle est également un important fourrage pour les animaux marins, en particulier les mollusques et les crustacés.

    En phytothérapie, l’algue entière est utilisée, c’est-à-dire, le thalle.

    Composition nutritionnelle du kelp ?

    Le kelp est considéré comme un superaliment en raison de sa composition nutritionnelle.

    Foret de kelp sous-marine. On aperçoit de nombreuses algues sous l'océan.L’Ascophyllum nodosum est extrêmement riche en nutriments, notamment en vitamines, minéraux, antioxydants et acides aminés. Elle est également une source importante de phycocyanines, qui sont des pigments bleus. On pense que ces composés ont des propriétés anti-inflammatoires et anticancéreuses.

    Cette algue est couramment utilisée comme complément alimentaire, car elle est riche en nutriments essentiels. Elle est également utilisée comme additif alimentaire, en particulier dans les jus de fruits et les smoothies. De plus, l’extrait d’Ascophyllum nodosum est utilisé dans certains cosmétiques pour ses vertus sur la peau. Voici, tout de suite, les principaux composés du varech :

    • Des minéraux : calcium, potassium, fer et particulièrement l’iode [1]. La richesse du kelp en iode lui confère des propriétés intéressantes pour la fonction thyroïdienne.
    • Des polysaccharides comme les alginates et le fucoïdane. Ce dernier est connu pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antitumorales [2].
    • Des protéines végétales [3]
    • Du vanadium : utilisé pour ses effets hypoglycémiants chez des personnes souffrant de diabète de type 1 et 2 [4].
    • De la fucoxanthine : un caroténoïde qui donne la couleur brune à l’algue. Il semble booster la perte de poids [5].
    Nom Teneur moyenne
    Energie, Règlement UE N° 1169/2011 (kJ / 100 g) 874
    Energie, Règlement UE N° 1169/2011 (kcal / 100 g) 211
    Eau (g / 100 g) 10,8
    Protéines, N x facteur de Jones (g / 100 g) 7,22
    Protéines, N x 6.25 (g / 100 g) 7,22
    Glucides (g / 100 g) 18,5
    Lipides (g / 100 g) 2,78
    Fibres alimentaires (g / 100 g) 41,8
    Sel chlorure de sodium (g / 100 g) 7,15
    Calcium (mg / 100 g) 1650
    Cuivre (mg / 100 g) 0,72
    Fer (mg / 100 g) 21,8
    Iode (µg / 100 g) 68200
    Magnésium (mg / 100 g) 836
    Manganèse (mg / 100 g) 2,52
    Phosphore (mg / 100 g) 162
    Potassium (mg / 100 g) 2270
    Sélénium (µg / 100 g) 6,69
    Sodium (mg / 100 g) 2860
    Zinc (mg / 100 g) 6,45
    Beta-Carotène (µg / 100 g) 3730
    Vitamine D (µg / 100 g) 0,89
    Vitamine E (mg / 100 g) 14
    Vitamine K1 (µg / 100 g) 1020
    Vitamine C (mg / 100 g) 94,8
    Vitamine B1 ou Thiamine (mg / 100 g) 0,31
    Vitamine B2 ou Riboflavine (mg / 100 g) 0,96
    Vitamine B3 ou PP ou Niacine (mg / 100 g) 2,74
    Vitamine B5 ou Acide pantothénique (mg / 100 g) 0,018
    Vitamine B6 (mg / 100 g) 5,61
    Vitamine B9 ou Folates totaux (µg / 100 g) 22,7
    Vitamine B12 (µg / 100 g) 2,11

    Kelp : Bienfaits, vertus et effets

    Le kelp ou le varech est un élément essentiel dans les régimes alimentaires des pays d’Asie de l’Est depuis des siècles en raison de sa richesse nutritionnelle notamment en iode, minéraux, antioxydants et en protéines. Il est à ce titre utilisé pour corriger les carences en iode, lutter contre le diabète et favoriser la circulation sanguine.

    Dans cette section, nous allons d’abord lister l’ensemble des indications du varech avant de détailler, études à l’appui, chacun des bienfaits de cette algue brune.

    Aperçu des bienfaits

    Améliore la fonction thyroïdienne

    • Améliore la fonction thyroïdienne
    • Améliore les niveaux de TSH
    • Corrige la carence en iode

    Lutte contre le diabète

    • Réduit la glycémie et augmente le niveau de bon cholestérol
    • Réduit la résistance à l’insuline et les marqueurs de l’inflammation
    • Réduit les symptômes du diabète

    Favorise la perte de poids

    • Réduit le poids corporel et le tour de taille
    • Réduit la teneur en graisse dans le corps et dans le foie
    • Augmente la consommation d’énergie au repos

    Favorise la circulation sanguine

    • Empêche la formation de caillots sanguins
    • Augmente le niveau de messagers qui favorisent une bonne circulation sanguine
    • Réduit les saignements et l’activité des simulations de caillots sanguins
    • Améliore la fonction cellulaire dans les tissus ischémiques

    Lutte contre le cancer

    • Réduit le marqueur de récidive du cancer
    • Réduit la croissance tumorale
    • Réduit l’activité du cancer du côlon, de la prostate et du sein
    • Stimule les défenses immunitaires et tue les cellules cancéreuses
    • Réduit la croissance des cellules leucémiques et du cancer du poumon

    Possède une action antivirale

    • Bloque la croissance du virus de l’herpès (HSV-1)
    • Réduit les taux sanguins du virus de l’hépatite C

    Possède une action anti-inflammatoire

    • Réduit l’inflammation et les marqueurs de l’inflammation
    • Bloque les protéines inflammatoires

    Protège le cerveau

    • Protège les cellules du cerveau
    • Possède des propriétés neuroprotectrices

    Iode de kelp : boite de compléments alimentaires BIO (gélules) de la marque française Dynveo. Fond blanc avec des algues vertes en arrière plan, derrière la boite. La mention acheter est sur fond vert, en bas de l'image.Vous recherchez du kelp de qualité ? Le produit que nous vous recommandons est une poudre d’algue kelp bio originaire des eaux pures et préservées au large des îles Hébrides en Écosse. Elle est actuellement la seule algue kelp bénéficiant d’une certification biologique française. Cette certification permet notamment de garantir l’absence de contamination bactérienne et de métaux lourds sur chaque lot contrôlé : voir le produit. Chaque gélule comporte 200 mg de poudre de kelp bio soit 150 µg d’iode (100 % des valeurs nutritionnelles recommandées). Ce produit est garanti végan, sans excipients ou additifs, non irradié, sans OGM, sans gluten et sans dérivés laitiers.

    Détails des bienfaits

    Améliore la fonction thyroïdienne

    L’une des principales propriétés du kelp est l’amélioration de la fonction thyroïdienne grâce à sa richesse en iode. La consommation de 1 à 2 g de poudre de varech chaque jour augmente la concentration de l’iode dans les urines ainsi que la fonction thyroïdienne chez des patients souffrant d’hypothyroïdie causée par une carence en iode [6].

    D’autre part, lors d’une étude réalisée sur 36 personnes en bonne santé, la consommation de kelp a amélioré les niveaux de TSH, l’hormone qui stimule la thyroïde [7].

    Cependant, il faut noter que des doses élevées peuvent avoir des effets inverses sur la thyroïde car des consommations de 15 à 30 g par jour de varech a entraîné des faibles concentrations d’hormones thyroïdiennes [8].

    En résumé, les preuves scientifiques suggèrent que le kelp semble améliorer la carence en iode et la fonction thyroïdienne. Nous vous conseillons d’en parler à votre médecin si vous avez des doutes.

    Lutte contre le diabète

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieLe kelp semble avoir des effets hypoglycémiants ce qui suggère son effet bénéfique dans la lutte contre le diabète. En effet, dans une étude sur 20 personnes atteintes de diabète de type 2, les gélules d’algue en poudre prises pendant un mois ont permis de réduire le niveau de glycémie, à jeun et après repas tout en augmentant le niveau de HDL (bon cholestérol) qui prévient les maladies cardiaques associées au diabète [9].

    D’autre part, dans une autre étude, les polyphénols extraits du kelp ont réduit la glycémie, la résistance à l’insuline et les marqueurs de l’inflammation [10].

    De plus, le vanadium, un des composés connus du varech, possède des propriétés hypoglycémiantes. Une supplémentation par voie orale de 150 à 300 mg par jour pendant 30 mois a réduit la glycémie de 30 % tout en diminuant le taux de cholestérol chez des patients atteints de diabète de type 1 [11].

    Le vanadium a aussi diminué les symptômes du diabète tels que la soif, la faim et la perte de poids sans provoquer d’effets secondaires [12].

    Favorise la perte de poids

    Les algues et particulièrement le kelp favorisent la perte de poids et augmentent la consommation d’énergie au repos. C’est ce qu’affirment plusieurs études réalisées pour évaluer les effets du kelp sur les graisses corporelles.

    Ventre d'une femme mince qui mesure son tour de taille avec un ruban roseÀ ce titre, la consommation de varech par des femmes obèses non diabétiques a réduit le poids corporel, le tour de taille et la teneur en graisse dans le corps et dans le foie tout en augmentant la consommation d’énergie au repos [13].

    De plus, la fucoxanthine présente dans le varech s’est révélée efficace dans la perte de poids notamment du tissu adipeux [5].

    Bien que prometteurs, ces résultats nécessitent d’autres études plus approfondies pour être confirmés.

    Favorise la circulation sanguine

    Le varech, grâce au fucoïdane présent dans cette algue, possède des bienfaits sur la circulation sanguine et la formation de caillots. En effet, le fucoïdane empêche la formation de caillots en augmentant les niveaux de prostacycline, un puissant vasodilatateur [14].

    D’autre part, le fucoïdane en perfusion a réduit non seulement la coagulation mais aussi les saignements [15] tout en diminuant l’activité des stimulateurs de caillots sanguins (fibrine et plaquettes) [16].

    Enfin, le fucoïdane a amélioré la fonction des cellules dans les tissus à faible débit sanguin pour cause d’ischémie [17].

    Lutte contre le cancer

    Certaines recherches préliminaires révèlent l’hypothèse de l’efficacité du kelp dans la lutte contre certains types de cancers.

    Une supplémentation à base de varech pendant 3 mois, chez des femmes ménopausées dont des survivantes du cancer de sein, a réduit de moitié un marqueur important de récidive du cancer, le récepteur de l’urokinase (uPAR) [18].

    D’autre part, le fucoïdane, un des principaux composés actifs du kelp, semble capable de réduire la croissance tumorale [19]. En effet, l’algue brune s’est révélée bénéfique dans la réduction de l’activité du cancer du côlon, du sein et de la prostate [20, 21].

    De même, grâce au fucoïdane, le varech semble efficace pour stimuler les défenses immunitaires (les cellules tueuses NK) ce qui le rend capable de tuer les cellules cancéreuses [19]. Le fucoïdane a ainsi réduit la croissance des cellules leucémiques et la propagation des cellules cancéreuses du poumon [22].

    Il faut rappeler que ces résultats n’en sont qu’à un stade préliminaire et les études cliniques n’ont à ce jour pas déterminé si le kelp peut être utile dans les thérapies contre le cancer.

    Possède une action antivirale

    Une femme malade souffre d'un faible système immunitaire. Elle se mouche dans son canapé sous une couette colorée.Le kelp possède une action antivirale notamment contre les virus de l’hépatite C et de l’herpès. En effet, un traitement à base de fucoïdane, un composé présent dans le varech, a amélioré la réponse immunitaire en augmentant la production d‘anticorps et a bloqué la croissance du virus de l’herpès de type 1 (HSV-1) [23].

    D’un autre côté, après 8 à 10 jours de traitement à base de fucoïdane, les taux sanguins du virus de l’hépatite C ont considérablement diminué [24].

    Cependant, des études plus poussées sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

    Possède une action anti-inflammatoire

    Le kelp, grâce à ses composés actifs en particulier le fucoïdane, possède une action anti-inflammatoire.

    Le kelp a été utilisé pour réduire l’inflammation causée par les cellules immunitaires du cerveau en réduisant les composés nocifs comme la TNF-alpha (qui fait partie d’un groupe de cytokines impliquées dans l’inflammation) [25].

    De même, le fucoïdane bloque la production de l’oxyde nitrique et de la prostaglandine E2 ce qui réduit l’inflammation [26]. Enfin, le fucoïdane bloque les protéines inflammatoires comme les cytokines et réduit tous les acteurs de la cascade inflammatoire dans les cellules [27].

    Protège le cerveau

    Cerveau dessiné au dessus d'une main.Le kelp protège les cellules du cerveau. C’est ce qu’affirment en tout cas certaines études. En effet, un extrait d’algues, dont le varech, a protégé les cellules du cerveau de la mort dans des modèles cellulaires de la maladie de Parkinson.

    En d’autres termes, le kelp semble avoir des propriétés neuroprotectrices [28].

    Où acheter du kelp de qualité ?

    Pour acheter du kelp, il suffit de consulter les boutiques en ligne spécialisées. De même, le varech séché (kombu) est vendu dans les magasins spécialisés en cuisine asiatique.

    Lorsque vous recherchez du kelp de qualité qu’il soit sous forme de gélules, de comprimés ou autres, nous vous recommandons de toujours le choisir issu d’agriculture biologique. En effet, les algues sont de véritables éponges à métaux lourds et concentrent ces derniers dans leurs feuilles lorsqu’elles sont en leur présence. Cela explique les cas d’empoisonnements au cadmium et à l’arsenic, rapportés dans la littérature scientifique.

    En choisissant des algues biologiques, vous vous assurez que celles-ci soient bénéfiques pour votre santé et qu’elles ne contiennent pas de substances nocives.

    Iode de kelp : boite de compléments alimentaires BIO (gélules) de la marque française Dynveo. Fond blanc avec des algues vertes en arrière plan, derrière la boite. La mention acheter est sur fond vert, en bas de l'image.Vous recherchez du kelp de qualité ? Le produit que nous vous recommandons est une poudre d’algue kelp bio originaire des eaux pures et préservées au large des îles Hébrides en Écosse. Elle est actuellement la seule algue kelp bénéficiant d’une certification biologique française. Cette certification permet notamment de garantir l’absence de contamination bactérienne et de métaux lourds sur chaque lot contrôlé : voir le produit. Chaque gélule comporte 200 mg de poudre de kelp bio soit 150 µg d’iode (100 % des valeurs nutritionnelles recommandées). Ce produit est garanti végan, sans excipients ou additifs, non irradié, sans OGM, sans gluten et sans dérivés laitiers.

    Posologie

    Il faut savoir qu’il n’existe aucune posologie officiellement reconnue par les instances de santé. Il est donc nécessaire de suivre les instructions de votre fournisseur et de lire attentivement les emballages des produits à base de kelp.

    💊 En général, les vendeurs s’accordent à doser leurs gélules ou comprimés entre 200 et 400 mg de kelp, afin de respecter les apports journaliers en iode.

    En effet, comme le varech est une algue très riche en iode, il faut rester vigilant quant aux apports quotidiens en iode. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a retenu un apport satisfaisant pour l’iode chez l’adulte de 150 µg / jour [29].

    Effets indésirables

    En règle générale, la consommation du kelp est sûre et bien tolérée. Il n’existe pas d’effets secondaires liés à la consommation d’algues brunes.

    Toutefois, quelques réactions allergiques ont été rapportées dans la littérature scientifique.

    Contre-indications et dangers

    En raison de sa richesse en iode, le kelp est contre-indiqué sans l’avis d’un professionnel de santé :

    • Chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants ;
    • En cas d’hyperthyroïdie et d’acné ;
    • En cas d’hypersensibilité à l’iode ;
    • En cas de maladies cardiaques et rénales.

    De plus, certaines conditions du développement de l’algue doivent vous alerter. En effet, les algues jouent un rôle de filtration des mers ce qui fait que certains métaux lourds peuvent s’accumuler dans le kelp. Des cas d’empoisonnement à l’arsenic et au cadmium ont été rapportés dans la littérature scientifique [30, 31]. Il est donc extrêmement important de les consommer bio.

    Formes sur le marché

    Les produits de phytothérapie à base de kelp utilisent l’algue entière, c’est-à-dire, le thalle.

    Actuellement, il existe différentes formes galéniques mises en vente sur le marché :

    • Poudre de kelp ou varech ;
    • Algues fraîches ;
    • Infusion de kelp ;
    • Gélules ;
    • Comprimés de kelp ;
    • Teinture ;
    • Extrait fluide.

    Différents types de kelp peuvent être utilisés et chaque espèce varie en termes de composition et notamment de niveaux en iode.

    Avis sur le kelp

    Avant de partager les avis et les retours d’expérience de la part des utilisateurs du kelp, nous tenons d’abord à rappeler que les avis partagés par les consommateurs ne doivent pas constituer une base médicale. Seuls les professionnels de la santé sont en mesure de vous donner un avis médical.

    Cela étant dit, nous avons parcouru les forums et les sites spécialisés à la recherche des témoignages des consommateurs du varech afin de nous faire une idée sur les domaines thérapeutiques et l’efficacité de cette algue brune.

    La majorité des consommateurs ont révélé l’amélioration des signes cliniques liés à l’hypothyroïdie. En effet, grâce à sa richesse en iode, le varech peut améliorer la fonction thyroïdienne. De plus, en complément à un traitement antidiabétique, le varech semble réduire les symptômes du diabète tels que la soif et la prise de poids. D’autre part, certains consommateurs ont révélé que la consommation régulière de varech a favorisé la perte de poids et l’amélioration de leur IMC.

    Il faut savoir que les effets du varech n’apparaissent qu’après quelques semaines voire mois de consommation régulière.

    Si vous êtes à la recherche de retours d’expérience de la part de consommateurs, nous vous invitons à consulter les forums et les sites spécialisés en phytothérapie.

    Associations avec d’autres plantes ou molécules

    Le varech fait partie d’un ensemble d’algues brunes utilisées pour leurs vertus culinaires et thérapeutiques. Il peut se présenter sous différentes formes galéniques (séché, frais, etc.).

    De plus, il est également possible d’associer le varech à d’autres minéraux ou nutriments comme le zinc ou les oméga-3.

    Kelp ou spiruline ?

    Spiruline en poudre présentée dans un bol en forme de cœur posé sur un torchon dans l'herbe. Il y a une cuillère en bois dans le bol.La spiruline est une micro algue appartenant à la famille des cyanobactéries. Considérée comme une super aliment, la spiruline est riche en nutriments ce qui lui confère certaines vertus thérapeutiques.

    Elle est notamment utilisée pour stimuler les défenses immunitaires, pour perdre du poids et pour ses propriétés antioxydantes.

    Le kelp et la spiruline sont tous les deux riches en éléments nutritifs bénéfiques pour la santé. Dans le cas de dérèglement de la fonction de la thyroïde, l’utilisation du varech (kelp) est par exemple indiquée. Dans le cas d’un coup de fatigue passager ou d’un besoin de stimuler son immunité, la spiruline semble être le choix idéal. La spiruline étant une algue d’eau douce, elle ne contient pas d’iode.

    Kelp et zinc

    Feuille de kelp devant le visage d'une femme asiatique avec une belle peauLe zinc est un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il est notamment un acteur principal dans la stimulation des défenses immunitaires pour lutter contre les infections. Le zinc est également important pour améliorer la santé de la peau et des cheveux. Parmi les sources alimentaires du zinc, on peut citer le kelp (varech). Cette algue brune est un aliment aux vertus reconnues. La présence du zinc dans le kelp confère à cette algue des vertus dans la stimulation des défenses immunitaires.

    Kelp et oméga 3

    Les oméga-3 font partie des acides gras essentiels, c’est-à-dire, non synthétisés par l’organisme. Les bienfaits des oméga-3 sont reconnus notamment dans la prévention et la réduction des risques de maladies cardiaques, sur la santé cutanée et la réduction de l’inflammation. L’association kelp et oméga-3 peut être une excellente alliance pour son action anti-inflammatoire.

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    Le kelp a-t-il un effet laxatif ?

    Le kelp possède un effet laxatif. En effet, cette algue brune améliore le transit intestinal et favorise la digestion.

    Le kelp est-il bon contre les reflux gastriques ?

    Les alginates sont des polysaccharides retrouvés dans le kelp. D’après certains résultats d’études, les alginates possèdent des propriétés contre les reflux gastriques [32].

    Le varech est-il utile contre la cellulite ?

    Le varech semble utile contre la cellulite. En effet, une combinaison d’algues (dont le fucus vésiculeux), de rétinoïdes et d’acide linoléique a amélioré la cellulite après 8 à 12 semaines de traitement [33]. L’imagerie a révélé la réduction de la masse graisseuse. Ce résultat suggère l’efficacité thérapeutique du varech dans le traitement de la cellulite.

    Le kelp est-il bon pour les cheveux ?

    Grâce à sa composition riche en minéraux (iode, zinc, fer et cuivre) et en vitamines (A, B, C, D), le kelp semble posséder des vertus dans le renforcement et la santé des cheveux. Cependant, actuellement, les preuves scientifiques manquent à ce sujet.

    Le kelp agit-il sur les œstrogènes ?

    Le kelp agit positivement sur les niveaux d’œstrogènes et leur métabolisme [34]. En effet, l’extrait de varech inhibe la liaison de l’estradiol aux récepteurs de l’œstrogène de même qu’il élève modestement les niveaux de progestérone [35].

    Kelp frais

    Peut-on manger le kelp que l’on trouve sur les plages françaises ?

    Le kelp est une algue brune qui pousse généralement dans les eaux peu profondes et près des zones côtières du monde entier. Il est donc possible de consommer le kelp que l’on trouve sur les plages françaises.

    Toutefois, les algues étant de véritables éponges à métaux lourds et à pesticides, nous vous recommandons de toujours les consommer issues d’agriculture biologique.

    Comment consommer le kelp frais ?

    Il est tout à fait possible de consommer du kelp frais. En salade, vous pouvez apprécier la salinité de la mer et sa saveur minérale. Pour le consommer, rincez-le plusieurs fois, coupez-le et ajoutez-y du vinaigre, du riz et de l’huile de sésame par exemple. Le varech peut être utilisé dans les salades, les sushis et dans les sauces comme assaisonnement.

    Appellations

    Kelp ou kombu, la même chose ?

    Kombu est simplement le mot japonais pour « kelp séché », car largement utilisé sous cette forme pour ses vertus culinaires et médicinales au Japon, en Corée et en Chine.

    Quelle est la différence entre kelp, varech et fucus ?

    Le kelp est le terme utilisé pour désigner un ensemble d’algues brunes appartenant au genre Laminaria comme le fucus vésiculeux (Fucus vesiculosus) et Laminaria hyperborea. Le kelp est également le nom anglais du varech.

    Qu’est-ce que les forêts de kelp ?

    Une forêt de kelp ou forêt de varech est une zone sous-marine qui contient une densité d’algues brunes (varech). Il s’agit d’un des écosystèmes les plus riches et les plus diversifiés de la planète. En effet, ces forêts de kelp abritent de nombreuses espèces marines.

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    Le kelp réduit-il l’absorption des minéraux ?

    À ce jour, nous n’avons pas connaissance d’études prouvant que le kelp réduit l’absorption des minéraux. Au contraire, le kelp est un aliment riche en minéraux notamment l’iode et à un degré moindre le fer, le zinc, le potassium et le cuivre. L’ingestion du varech permet ainsi de satisfaire ou compléter les besoins journaliers en minéraux. Il est toutefois conseillé de respecter les doses recommandées pour ne pas dépasser les quantités d’iode ingérées.

    Le kelp est-il toxique ?

    Le kelp peut contenir des métaux lourds comme l’arsenic, le cadmium ou le plomb. Le kelp peut être toxique particulièrement si vous en mangez beaucoup qui provient d’eau de mer contaminée. C’est pourquoi il est indispensable d’être exigeant avec la qualité.

    Animaux

    Puis-je donner du kelp à mon chien ?

    Il est possible de donner du kelp à votre chien. Il s’agit d’un aliment très riche en minéraux et en vitamines. Très riche en protéines et faible en gras, le varech est un aliment facile à digérer. Il s’agit d’un excellent aliment à intégrer dans la nourriture de votre chien.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Kim SK, Bhatnagar I. Physical, chemical, and biological properties of wonder kelp–Laminaria. Adv Food Nutr Res. 2011;64:85-96. doi: 10.1016/B978-0-12-387669-0.00007-7. PMID: 22054940.
    2. Senthilkumar K, Manivasagan P, Venkatesan J, Kim SK. Brown seaweed fucoidan: biological activity and apoptosis, growth signaling mechanism in cancer. Int J Biol Macromol. 2013 Sep;60:366-74. doi: 10.1016/j.ijbiomac.2013.06.030. Epub 2013 Jun 28. PMID: 23817097.
    3. Vieira EF, Soares C, Machado S, et al. Seaweeds from the Portuguese coast as a source of proteinaceous material: Total and free amino acid composition profile. Food Chem. 2018;269:264-275. doi:10.1016/j.foodchem.2018.06.145
    4. Badmaev V, Prakash S, Majeed M. Vanadium: a review of its potential role in the fight against diabetes. J Altern Complement Med. 1999 Jun;5(3):273-91. doi: 10.1089/acm.1999.5.273. PMID: 10381252.
    5. Maeda H, Hosokawa M, Sashima T, Funayama K, Miyashita K. Fucoxanthin from edible seaweed, Undaria pinnatifida, shows antiobesity effect through UCP1 expression in white adipose tissues. Biochem Biophys Res Commun. 2005 Jul 1;332(2):392-7. doi: 10.1016/j.bbrc.2005.05.002. PMID: 15896707.
    6. Takeuchi T, Kamasaki H, Hotsubo T, Tsutsumi H. Treatment of Hypothyroidism due to Iodine Deficiency Using Daily Powdered Kelp in Patients Receiving Long-term Total Enteral Nutrition. Clin Pediatr Endocrinol. 2011 Jul;20(3):51-5. doi: 10.1297/cpe.20.51. Epub 2011 Oct 7. PMID: 23926395; PMCID: PMC3687637.
    7. Clark CD, Bassett B, Burge MR. Effects of kelp supplementation on thyroid function in euthyroid subjects. Endocr Pract. 2003 Sep-Oct;9(5):363-9. doi: 10.4158/EP.9.5.363. PMID: 14583417.
    8. Miyai K, Tokushige T, Kondo M; Iodine Research Group. Suppression of thyroid function during ingestion of seaweed « Kombu » (Laminaria japonoca) in normal Japanese adults. Endocr J. 2008 Dec;55(6):1103-8. doi: 10.1507/endocrj.k08e-125. Epub 2008 Aug 9. PMID: 18689954.
    9. Kim MS, Kim JY, Choi WH, Lee SS. Effects of seaweed supplementation on blood glucose concentration, lipid profile, and antioxidant enzyme activities in patients with type 2 diabetes mellitus. Nutr Res Pract. 2008;2(2):62-67. doi:10.4162/nrp.2008.2.2.62
    10. Derosa G, Cicero AFG, D’Angelo A, Maffioli P. Ascophyllum nodosum and Fucus vesiculosus on glycemic status and on endothelial damage markers in dysglicemic patients. Phytother Res. 2019 Mar;33(3):791-797. doi: 10.1002/ptr.6272. Epub 2019 Feb 3. PMID: 30714233.
    11. Soveid M, Dehghani GA, Omrani GR. Long- term efficacy and safety of vanadium in the treatment of type 1 diabetes. Arch Iran Med. 2013 Jul;16(7):408-11. PMID: 23808778.
    12. Jiang P, Dong Z, Ma B, Ni Z, Duan H, Li X, Wang B, Ma X, Wei Q, Ji X, Li M. Effect of Vanadyl Rosiglitazone, a New Insulin-Mimetic Vanadium Complexes, on Glucose Homeostasis of Diabetic Mice. Appl Biochem Biotechnol. 2016 Nov;180(5):841-851. doi: 10.1007/s12010-016-2137-1. Epub 2016 May 30. PMID: 27240663.
    13. Abidov M, Ramazanov Z, Seifulla R, Grachev S. The effects of Xanthigen in the weight management of obese premenopausal women with non-alcoholic fatty liver disease and normal liver fat. Diabetes Obes Metab. 2010 Jan;12(1):72-81. doi: 10.1111/j.1463-1326.2009.01132.x. Epub 2009 Oct 13. PMID: 19840063.
    14. Ren R, Azuma Y, Ojima T, Hashimoto T, Mizuno M, Nishitani Y, Yoshida M, Azuma T, Kanazawa K. Modulation of platelet aggregation-related eicosanoid production by dietary F-fucoidan from brown alga Laminaria japonica in human subjects. Br J Nutr. 2013 Sep 14;110(5):880-90. doi: 10.1017/S000711451200606X. Epub 2013 Feb 1. PMID: 23374164. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23374164/
    15. Del Bigio MR, Yan HJ, Campbell TM, Peeling J. Effect of fucoidan treatment on collagenase-induced intracerebral hemorrhage in rats. Neurol Res. 1999 Jun;21(4):415-9. doi: 10.1080/01616412.1999.11740953. PMID: 10406016. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10406016/
    16. Zhao X, Guo F, Hu J, Zhang L, Xue C, Zhang Z, Li B. Antithrombotic activity of oral administered low molecular weight fucoidan from Laminaria Japonica. Thromb Res. 2016 Aug;144:46-52. doi: 10.1016/j.thromres.2016.03.008. Epub 2016 Mar 9. PMID: 27289072. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27289072/
    17. Han YS, Lee JH, Jung JS, Noh H, Baek MJ, Ryu JM, Yoon YM, Han HJ, Lee SH. Fucoidan protects mesenchymal stem cells against oxidative stress and enhances vascular regeneration in a murine hindlimb ischemia model. Int J Cardiol. 2015 Nov 1;198:187-95. doi: 10.1016/j.ijcard.2015.06.070. Epub 2015 Jun 27. PMID: 26163916. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26163916/
    18. Teas J, Vena S, Cone DL, Irhimeh M. The consumption of seaweed as a protective factor in the etiology of breast cancer: proof of principle. J Appl Phycol. 2013;25(3):771-779. doi:10.1007/s10811-012-9931-0 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3651528/
    19. Kwak JY. Fucoidan as a marine anticancer agent in preclinical development. Mar Drugs. 2014;12(2):851-870. Published 2014 Jan 28. doi:10.3390/md12020851 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3944519/
    20. Moussavou G, Kwak DH, Obiang-Obonou BW, Maranguy CA, Dinzouna-Boutamba SD, Lee DH, Pissibanganga OG, Ko K, Seo JI, Choo YK. Anticancer effects of different seaweeds on human colon and breast cancers. Mar Drugs. 2014 Sep 24;12(9):4898-911. doi: 10.3390/md12094898. PMID: 25255129; PMCID: PMC4178489. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25255129/
    21. Farooqi AA, Butt G, Razzaq Z. Algae extracts and methyl jasmonate anti-cancer activities in prostate cancer: choreographers of ‘the dance macabre’. Cancer Cell Int. 2012 Nov 26;12(1):50. doi: 10.1186/1475-2867-12-50. PMID: 23181808; PMCID: PMC3575221. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23181808/
    22. Atashrazm F, Lowenthal RM, Woods GM, Holloway AF, Karpiniec SS, Dickinson JL. Fucoidan Suppresses the Growth of Human Acute Promyelocytic Leukemia Cells In Vitro and In Vivo. J Cell Physiol. 2016 Mar;231(3):688-97. doi: 10.1002/jcp.25119. PMID: 26241708. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26241708/
    23. Hayashi K, Nakano T, Hashimoto M, Kanekiyo K, Hayashi T. Defensive effects of a fucoidan from brown alga Undaria pinnatifida against herpes simplex virus infection. Int Immunopharmacol. 2008 Jan;8(1):109-16. doi: 10.1016/j.intimp.2007.10.017. Epub 2007 Nov 20. PMID: 18068106. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18068106/
    24. Mori N, Nakasone K, Tomimori K, Ishikawa C. Beneficial effects of fucoidan in patients with chronic hepatitis C virus infection. World J Gastroenterol. 2012;18(18):2225-2230. doi:10.3748/wjg.v18.i18.2225 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3351773/
    25. Cui YQ, Jia YJ, Zhang T, Zhang QB, Wang XM. Fucoidan protects against lipopolysaccharide-induced rat neuronal damage and inhibits the production of proinflammatory mediators in primary microglia. CNS Neurosci Ther. 2012 Oct;18(10):827-33. doi: 10.1111/j.1755-5949.2012.00372.x. PMID: 23006515; PMCID: PMC6493380. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23006515/
    26. Kaminska B. MAPK signalling pathways as molecular targets for anti-inflammatory therapy–from molecular mechanisms to therapeutic benefits. Biochim Biophys Acta. 2005 Dec 30;1754(1-2):253-62. doi: 10.1016/j.bbapap.2005.08.017. Epub 2005 Sep 8. PMID: 16198162. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16198162/
    27. Park HY, Han MH, Park C, Jin CY, Kim GY, Choi IW, Kim ND, Nam TJ, Kwon TK, Choi YH. Anti-inflammatory effects of fucoidan through inhibition of NF-κB, MAPK and Akt activation in lipopolysaccharide-induced BV2 microglia cells. Food Chem Toxicol. 2011 Aug;49(8):1745-52. doi: 10.1016/j.fct.2011.04.020. Epub 2011 May 4. PMID: 21570441. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21570441/
    28. Silva J, Alves C, Pinteus S, Mendes S, Pedrosa R. Neuroprotective effects of seaweeds against 6-hydroxidopamine-induced cell death on an in vitro human neuroblastoma model. BMC Complement Altern Med. 2018;18(1):58. Published 2018 Feb 14. doi:10.1186/s12906-018-2103-2 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5813419/
    29. Consommation d’algues : rester vigilant sur le risque d’excès d’apport en iode, Anses, https://www.anses.fr/fr/content/consommation-d%E2%80%99algues-rester-vigilant-sur-le-risque-d%E2%80%99exc%C3%A8s-d%E2%80%99apport-en-iode
    30. Giusti L. Heavy metal contamination of brown seaweed and sediments from the UK coastline between the Wear river and the Tees river. Environ Int. 2001 Apr;26(4):275-86. doi: 10.1016/s0160-4120(00)00117-3. PMID: 11341296. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11341296/
    31. Tchounwou PB, Yedjou CG, Patlolla AK, Sutton DJ. Heavy metal toxicity and the environment. Exp Suppl. 2012;101:133-164. doi:10.1007/978-3-7643-8340-4_6 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4144270/
    32. Leiman DA, Riff BP, Morgan S, et al. Alginate therapy is effective treatment for GERD symptoms: a systematic review and meta-analysis. Dis Esophagus. 2017;30(5):1-9. doi:10.1093/dote/dow020 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6036656/
    33. Murphy MJ, Dow AA. Clinical Studies of the Safety and Efficacy of Macroalgae Extracts in Cosmeceuticals. J Clin Aesthet Dermatol. 2021;14(10):37-41. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8711622/
    34. Teas J, Hurley TG, Hebert JR, Franke AA, Sepkovic DW, Kurzer MS. Dietary seaweed modifies estrogen and phytoestrogen metabolism in healthy postmenopausal women. J Nutr. 2009 May;139(5):939-44. doi: 10.3945/jn.108.100834. Epub 2009 Mar 25. Erratum in: J Nutr. 2009 Sep;139(9):1779. PMID: 19321575. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19321575/
    35. Christine F. Skibola, John D. Curry, Catherine VandeVoort, Alan Conley, Martyn T. Smith, Brown Kelp Modulates Endocrine Hormones in Female Sprague-Dawley Rats and in Human Luteinized Granulosa Cells, The Journal of Nutrition, Volume 135, Issue 2, February 2005, Pages 296–300, https://doi.org/10.1093/jn/135.2.296 https://academic.oup.com/jn/article/135/2/296/4663644

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 5 / 5. Votes : 4

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Hericium - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.