Millepertuis : antidépresseur naturel aux mille vertus ♥

4.6
(18)

Le millepertuis est un remède naturel puissant et efficace pour combattre la dépression, l’anxiété, la nervosité et le stress. Ses nombreuses propriétés font beaucoup parler de lui et les études à son sujet sont très nombreuses. Il faut reconnaître que la liste de ses bienfaits est impressionnante : antidépressif, sédatif, anxiolytique, anti-inflammatoire, cicatrisant, antalgique… Les propriétés multiples et bienfaisantes du millepertuis en font un précieux allié de santé.

Le millepertuis est une plante médicinale antidépressive connue pour être aussi efficace que les antidépresseurs de synthèse. C’est probablement l’antidépresseur naturel le plus connu ! Reconnu par la Commission Européenne et l’Organisation Mondiale de la Santé, le millepertuis est très efficace contre la dépression, l’anxiété, les sautes d’humeur, l’agitation nerveuse et les troubles digestifs.

Voici où acheterMillepertuis d’excellente qualité

Millepertuis en gros plan : plante verte et fleur jaune.

Qu’est-ce que le millepertuis ?

Cette petite fleur jaune ne vous est sans doute pas inconnue. Le millepertuis compte environ 400 espèces regroupées sous l’appellation “Hypericum”. Son étymologie vient du grec et signifie “presque bruyère”. Bien que d’autres espèces comme l’Hypericum Lanceolatum présentent aussi des propriétés médicinales (anti-malaria ou paludisme en l’occurrence), on fait toujours référence à l’Hypericum Perforatum lorsqu’on parle des vertus du millepertuis.

Millepertuis : fleur jaune en gros plan et bourgeons.La plante contient de nombreuses molécules qui lui confèrent ses puissantes propriétés. Le millepertuis (Hypericum Perforatum) renferme une huile essentielle dans une multitude de petites vésicules réparties sur ses feuilles. Il s’agit de molécules riches en principes actifs, majoritairement des terpènes, que l’on retrouve dans les essences de nombreux autres végétaux. Prises à tort pour de minuscules trous, elles lui ont valu son nom de “millepertuis perforé”. Mais qu’on se le dise, il ne lui manque rien ! Ses nombreux composés confèrent à cette plante à l’usage millénaire un ensemble de propriétés formidables qu’il convient de savoir utiliser correctement. Nous allons donc voir ce qu’il convient de faire et de ne pas faire de cette petite fleur aux mille vertus. En plus de l’huile essentielle et des pigments (hypéricine principalement), elle contient aussi divers flavonoïdes, des tanins et des composés phénoliques.

Ces derniers sont majoritairement responsables de ses effets antidépresseurs.

Millepertuis : bienfaits, vertus et propriétés

Le millepertuis est reconnu pour son efficacité pour lutter contre le stress, l’anxiété et la dépression. Son macérât huileux est connu des armoires à pharmacie pour soigner inflammations, coups, bosses, maux dentaires et autres traumatismes. L’action de cette huile sur les brûlures est particulièrement remarquable. On avait l’habitude de ramasser les petites fleurs de millepertuis le long des chemins pour les laisser se reposer pendant plusieurs semaines dans une huile de choix, souvent de l’huile d’olive. À vrai dire, on peut utiliser n’importe quelle huile végétale de première pression à froid (de préférence) pour réaliser ce macérât. Au soleil le mélange prend une couleur rougeâtre, due à un pigment aux propriétés anti-inflammatoires appelé hypéricine. L’application de cette huile n’est pas sans danger, l’hypéricine étant photosensibilisante, il ne faut évidemment pas l’exposer sur la peau au soleil.

Femme stressée au travail. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.Aujourd’hui on met surtout en avant les vertus anti-dépressives du millepertuis. Certains médicaments copient d’ailleurs son mode d’action. La teinture mère et d’autres formes d’extraits de millepertuis sont donc indiqués pour traiter dépressions, dérèglements de l’humeur, troubles du sommeil, déprimes saisonnières… Son utilisation peut se montrer très efficace, mais pas sans danger. Incompatible avec certains traitements et affections, les conséquences de sa mauvaise utilisation peuvent être graves. Pour l’utiliser à bon escient et en toute sécurité, il est donc important de bien se renseigner et de se référer à un professionnel de santé si besoin.

👉 Nous avons d’ailleurs rédigé un guide complet sur l’utilisation du millepertuis contre la dépression : Millepertuis et dépression (guide complet). Vous y trouverez notamment la réponse à des questions telles que : millepertuis, quel produit choisir contre la dépression ? quel temps d’action ? quelle posologie suivre ? est-il plus efficace en bio ? est-ce dangereux ? ainsi que des témoignages et avis.

Résumé des bienfaits

De manière générale, on peut classer les propriétés du millepertuis dans deux catégories distinctes.

1. Action sur le système nerveux

  • Antidépressive : particulièrement efficace sur les dépressions saisonnières.
  • Anxiolytique : lutte contre le stress, l’anxiété, les angoisses et les attaques de panique.
  • Sédative : améliore l’endormissement et permet de retrouver un sommeil de qualité.

→ Le millepertuis est dans ce cas généralement pris sous forme d’extrait sec en gélules.

2. Application topique

  • Antiseptique : il permet de désinfecter les petites plaies et autres égratignures.
  • Anti-inflammatoire : suite aux piqûres d’insectes et aux ecchymoses.
  • Cicatrisante : il favorise la régénérescence des tissus.
  • Antalgique : il apaise les douleurs musculaires et articulaires.
  • Préconisé en cas de brûlure : par le feu ou par le soleil (toute brûlure du second degré doit tout de même faire l’objet d’une visite aux urgences en première intention).

→ Il s’agit de toutes les utilisations locales que l’on peut faire du millepertuis. Généralement, on utilise le macérât huileux pour cet usage.

Complément alimentaire à base de millepertuis : boîte, gélules et plante.⭐ Voici où acheter → Millepertuis de très bonne qualité
Extrait sec de fleur de millepertuis très efficace contre la dépression, l’anxiété, la nervosité et le stress. Il s’agit d’un produit de qualité, dépourvu de substances indésirables. Points forts : pas d’irradiation et la teneur en principes actifs est garantie = grande efficacité.

Posologie, dosage

On trouve le millepertuis sous différentes formes, en fonction des propriétés recherchées. L’extrait sec de millepertuis en gélules est la forme la plus convoitée car elle permet de lutter efficacement contre les états de stress, de nervosité, d’anxiété, et de dépression.

Extrait sec et teinture mère

L’extrait sec hydroalcoolique en gélules et la teinture mère de millepertuis sont utilisés pour soigner les troubles dépressifs, l’anxiété, le déséquilibre émotionnel, l’insomnie, etc. Le titrage en hypéricine ou en hyperforine est important pour mesurer son efficacité. Deux extraits à priori similaires peuvent présenter des taux de principes actifs allant du simple au double. Préférez donc acheter du millepertuis de qualité, hautement titré, pour éviter d’avoir un produit “coupé” à des substances indésirables.

💊 De manière générale, pour combattre la dépression légère à modérée, les spécialistes recommandent la prise d’extraits normalisés de millepertuis, contenant 3 % d’hyperforine ou 0,2 % à 0,3 % d’hypéricine (dosage réparti en 3 prises de 300 mg soit 900 mg en totalité), pendant une durée de 6 semaines.

Mais suivez toujours les recommandations données par le vendeur ou consultez un professionnel de la santé qui saura vous conseiller un dosage.

Il ne faut pas prendre à la légère l’action des principes actifs du millepertuis. Il s’agit, en effet, d’une plante médicinale puissante et efficace. À savoir : dans certains pays, toutes les préparations contenant du millepertuis sont réglementées ; même les préparations homéopathiques. Comme pour tout antidépresseur naturel, aucune amélioration n’est à attendre avant deux semaines de traitement minimum, le temps que son action se mette en place. Le millepertuis agit en favorisant la recapture de certains neurotransmetteurs : la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ces molécules naturellement présentes dans le cerveau équilibrent nos émotions. Lors d’un épisode dépressif, leur fonctionnement est perturbé. L’action du millepertuis consiste à rétablir cet équilibre.

Macérât et huile essentielle

Le macérât huileux de millepertuis ainsi que son huile essentielle sont préconisés pour le traitement topique et local des brûlures, coups, bosses, inflammations, tendinites, etc. On les utilise jusqu’à l’amélioration des symptômes.

🌞 Il est à noter que certains composants ont une action photosensibilisante : il convient donc de ne pas s’exposer au soleil après son application (minimum 6 heures).

D’autre part, une huile essentielle doit rarement être utilisée pure et il est recommandé d’effectuer un test d’allergie avant toute utilisation. Pour ce faire, appliquer une goutte d’huile essentielle diluée dans une base grasse, sur une petite surface de peau et attendre vingt-quatre heures.

⚠ Toute préparation, même en application locale, est à éviter chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 8 ans.

Où acheter du millepertuis de qualité ?

Le millepertuis est très convoité, c’est pourquoi il y a de toutes les qualités sur le marché : du bon millepertuis et du mauvais. Pour profiter de ses bienfaits, achetez absolument un produit de grande qualité. Beaucoup de gélules de millepertuis sont coupées à des substances sans intérêt, voire nocives. De plus, faites attention car le millepertuis proposé par un grand nombre de marchands est irradié, un procédé néfaste qui détruit la majorité des principes actifs de la plante.

Complément alimentaire à base de millepertuis : boîte, gélules et plante.Voici un magasin où acheter → Millepertuis de très bonne qualité
Extrait sec de fleur de millepertuis très efficace contre la dépression, l’anxiété, la nervosité et le stress. Il s’agit d’un produit de qualité, dépourvu de substances indésirables. Points forts : pas d’irradiation et la teneur en principes actifs est garantie = grande efficacité.

Millepertuis : avis du consommateur

Nous avons parcouru Internet à la recherche de commentaires, témoignages et avis sur le millepertuis et nous pouvons affirmer que le millepertuis est généralement très bien accueilli par les consommateurs.

Il est particulièrement apprécié pour lutter contre la dépression. Le millepertuis est généralement utilisé en alternative aux médicaments de synthèse avec beaucoup de succès. Nous avons pu remarquer sur certains forums, que les gens l’associent directement au griffonia pour combattre les angoisses, les idées noires, s’endormir plus rapidement et être plus apaisés. Voici quelques mots trouvés sur les forums : « Enfin, un mieux réel », « Détente », « Bonjour millepertuis, bye bye anti-dépresseur » ou encore « C’est magique ».

Bien-entendu, il y a aussi des avis plus mitigés. Si pour certaines personnes le millepertuis est efficace après seulement 3 à 4 jours d’utilisation, chez d’autres il prend plus de temps à agir. Voici un témoignage : « Ça fait plusieurs mois à présent que nous en prenons avec mon mari. Depuis que nous prenons le millepertuis, tous ces problèmes sont derrière nous. Je m’endors quasi instantanément, plus aucune crise, et envolées les angoisses. On ne pourrait plus s’en passer. Il a fallu tout de même 2 bonnes semaines pour que les effets se fassent ressentir. Aucun effet secondaire, que du bonheur ! »

Il faut donc s’armer de patience, et attendre 3 à 4 semaines généralement avant de ressentir tous ses incroyables bienfaits.

Contre-indications et dangers

Le millepertuis est une plante naturelle, toutefois certaines précautions s’imposent. S’il est préférable d’éviter de s’exposer au soleil après une application externe d’huile essentielle de millepertuis, la prise par voie interne d’extraits peut aussi comporter des risques.

❌ En raison de nombreuses interactions possibles avec divers médicaments, il est recommandé de ne pas associer le millepertuis :

• Aux antirétroviraux (anti VIH par exemple) ;
• À la digoxine, la théophylline, les anti-vitamines K, la ciclosporine, les contraceptifs oraux, les antidépresseurs IRS, l’amitriptyline, la cyclosporine, la fexofénadine, l’indinavir, la méthadone, le midazolam, la névirapine, le phenprocoumon, la simvastatine, le tacrolimus et la warfarine.

En cas de doute et afin d’éviter tout risque lié à l’auto-médication, demandez conseil à un spécialiste.

Association et synergie

Vous vous demandez s’il est possible d’associer le millepertuis à d’autres plantes ou molécules et surtout avec quelles autres plantes prendre le millepertuis ? Voici quelques associations qui pourraient vous intéresser, mais sachez qu’en fonction de vos besoins, il est possible de combiner le millepertuis avec de nombreuses plantes naturelles. Attention toutefois, le millepertuis interagit avec de nombreuses molécules chimiques. En cas de traitement classique, nous vous conseillons d’en parler d’abord à votre médecin.

Millepertuis + Rhodiola

Pour lutter efficacement contre l’anxiété et la dépression, le millepertuis se combine à merveille avec la rhodiola. Il s’agit d’une plante adaptogène qui aide à combattre l’anxiété en s’adaptant aux besoins du corps. Elle amplifie les effets du millepertuis en apaisant l’organisme dans son ensemble.

👉 Pour en savoir plus sur cette association puissante, lisez notre article : Rhodiola ou millepertuis : quelle plante faut-il privilégier ?

Millepertuis et griffonia

Le millepertuis et le griffonia, pris ensemble, sont une puissante combinaison anxiolytique ! Il existe de nombreux témoignages sur Internet de cette association de plantes qui expliquent à quel point elle est efficace pour combattre la dépression et remplacer les antidépresseurs classiques.

Millepertuis et oméga-3

Le millepertuis est souvent associé aux oméga-3 car ensemble ils favorisent la stabilité de l’humeur et permettent de retrouver un équilibre émotionnel durable. Fini les sautes d’humeur grâce à cette synergie.

Millepertuis et magnésium

Le magnésium est impliqué dans de nombreuses réactions chimiques dans notre organisme et il permet notamment une meilleure gestion du stress. Compléter sa cure de millepertuis avec du magnésium permet réellement de faire le plein d’énergie et de lutter contre les angoisses et la dépression.

Millepertuis et ashwagandha

L’ashwagandha et le millepertuis sont des plantes très puissantes ! Les personnes souffrant d’angoisse, d’insomnie et de dépression combinent ces plantes ou les alternent pour leurs bienfaits incroyables sur l’humeur. L’ashwagandha avec ses propriétés adaptogènes permet d’apaiser le corps en profondeur et de retrouver un sommeil profond, tandis que le millepertuis combat les idées noires et chasse les angoisses.

Millepertuis + Safran

Le millepertuis et le safran ont fait leurs preuves dans le traitement de la dépression qu’elle soit légère, modérée ou sévère. Mais lequel choisir ? Peut-on associer les deux plantes aux propriétés antidépressives, on vous dit tout : Dépression safran ou millepertuis ?

Millepertuis + Hélichryse italienne

Pour une efficacité redoutable dans le traitement des hématomes et des contusions, on peut associer le millepertuis à l’immortelle (hélichryse italienne). L’huile essentielle d’hélichryse fonctionne en effet à merveille en synergie avec le millepertuis. Seule la variété Helichrysum Italicum (hélichryse italienne) contient l’acétate de néryle et les italidiones qui lui confèrent ses propriétés incroyables.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

Le millepertuis donne-t-il de l’énergie ?

Le millepertuis est utilisé en herboristerie traditionnelle comme tonique nerveux et antidépresseur. On dit qu’il est utile pour revitaliser ceux qui sont en manque d’énergie ou simplement fatigués. Cependant, il n’existe pas réellement d’explications scientifiques qui prouvent cela. Pour réellement booster vos taux d’énergies, nous vous conseillons de vous tourner vers une plante adaptogène.

Le millepertuis tue-t-il les virus ?

Les extraits de millepertuis sont considérés depuis longtemps comme efficaces contre diverses classes de virus. Des études ont indiqué que les extraits contenant des flavonoïdes et des catéchines sont actifs contre le virus de la grippe. Depuis 1988, les activités virucides de l’extrait d’hypéricine ont été étudiées et il en a été conclu que les composés d’hypéricine sont efficaces contre les virus enveloppés, mais pas contre les virus non enveloppés, en particulier lorsqu’ils sont activés par la lumière. Des chercheurs ont suggéré que l’hypéricine inactive les virus enveloppés en modifiant les protéines virales. L’hypéricine inhibe également la capacité des virus à fusionner avec les membranes cellulaires, ce qui peut expliquer pourquoi l’hypéricine inactive les virus enveloppés plutôt que ceux non enveloppés.

Ces résultats in vitro prometteurs ont commencé à promouvoir diverses études in vivo de certains virus chez la souris. L’hypéricine présente ainsi une activité in vitro contre les virus de la grippe et de l’herpès, les virus Sendai et contre le virus de l’hépatite B du canard. L’hypéricine est aussi utilisée pour inactiver plusieurs virus enveloppés présents dans le sang humain et pour traiter les patients atteints du syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA). En effet, des chercheurs ont découvert que l’acide 3-hydroxy laurique dans H. perforatum a une activité anti-VIH. Ils affirment qu’une telle activité anti-VIH peut être développée en thérapies bon marché, élargissant l’arsenal actuel des agents antirétroviraux. En ce qui concerne les autres virus, une découverte notable est que l’hypéricine a complètement inactivé le virus de la diarrhée bovine (BVDV) in vitro en présence de lumière. [1]

Le millepertuis est-il un anti-inflammatoire ?

L’action anti-inflammatoire du millepertuis a beaucoup été étudiée et il en résulte que cette plante serait effectivement prometteuse pour soigner ou soulager certaines maladies inflammatoires chroniques (fibromyalgie), soulager les douleurs nerveuses telles que la sciatique par exemple ou la névralgie.

Le millepertuis est-il bon pour la sciatique ?

Le millepertuis des temps modernes est souvent recommandé en cas de dépression légère à modérée, particulièrement adapté en cas d’anxiété et de dépression liée à la ménopause. Mais il peut également être utilisé localement comme huile, pour améliorer la cicatrisation des plaies (ulcères, ecchymoses, zona) et pour les douleurs nerveuses (sciatique).

Le millepertuis est-il bon pour l’arthrite ?

L’hypéricine contenue dans cette plante induit l’apoptose de certaines cellules liées à l’arthrite. Ces résultats suggèrent que l’extrait de millepertuis titré en hypéricine peut ainsi être un traitement potentiel de l’arthrite. [3]

Le millepertuis augmente-t-il l’appétit ?

Tout dépend de chaque organisme mais cette plante n’est pas réellement connue pour ça. Pour certains, le millepertuis en apaisant le corps et en stabilisant l’humeur, pourra effectivement redonner l’envie de manger et ainsi ouvrir l’appétit. Mais chez d’autres, les antidépresseurs en augmentant la sérotonine dans le cerveau provoquent une satiété précoce et aide à perdre du poids à court terme. Pour augmenter votre appétit, nous vous recommandons plutôt de vous tourner vers la plante Fenugrec.

Le millepertuis est-il un adaptogène ?

Non, le millepertuis n’est pas une plante adaptogène. Cela signifie qu’elle n’agit pas directement sur les taux d’énergie d’une personne. La plante adaptogène quant à elle augmente la résistance globale de l’organisme de manière non spécifique et possède une action normalisatrice au niveau physiologique pour faciliter une réponse adaptée face au stress. Le mieux en cas de dépression est donc d’associer une plante adaptogène telle que la rhodiola ou l’ashwagandha avec le millepertuis.

Le millepertuis augmente-t-il la dopamine ?

Les mécanismes de cette fleur sur le cerveau humain ne sont pas encore précisément définis, mais il apparait que chez le rat, les niveaux de dopamine extracellulaire ont augmenté dans le cortex préfrontal. Selon les chercheurs, l’hyperforine augmente l’efficacité de la noradrénaline, de la dopamine, du L-glutamate et de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA), ainsi que de la sérotonine.

Associations et interactions

Peut-on boire du café avec du millepertuis ?

La consommation de café devrait être réduite lorsque l’on prend du millepertuis ainsi que d’autres stimulants comme l’alcool par exemple.

Peut-on prendre le millepertuis et le curcuma ensemble ?

On peut effectivement combiner millepertuis et curcuma. Cette association est notamment appréciée pour les problèmes inflammatoires, l’arthrite, les douleurs articulaires, etc.

Peut-on prendre du CBD avec du millepertuis ?

Certains sites spécialisés dans le CBD proposent cette association pour calmer les angoisses et relaxer le corps. Malheureusement nous n’avons trouvé aucune étude ou fait scientifique qui traite de l’interaction de ces deux plantes.

Est-ce possible de prendre de l’ibuprofène avec du millepertuis ?

Il est possible de prendre les deux traitements ensemble. Néanmoins, le millepertuis semble réduire considérablement le temps de séjour moyen de l’ibuprofène mais aucun ajustement posologique ne semble justifié lorsque le médicament est administré par voie orale avec le millepertuis.

Le 5-HTP est-il meilleur que le millepertuis ?

Le 5-HTP est le précurseur immédiat de la sérotonine, il n’est pas meilleur ou moins efficace que le millepertuis, car les mécanismes ne sont pas exactement les mêmes. Il faut ainsi tester les deux produits pour voir lequel fonctionnera le mieux sur son propre organisme. Vous pouvez également associer la prise de ces deux compléments alimentaires afin de bénéficier des vertus de ces deux produits en synergie. Si vous souhaitez acheter du 5-HTP, nous vous recommandons de prendre un extrait de griffonia titré, ainsi le 5-HTP sera d’origine naturelle et non synthétique.

Peut-on prendre du millepertuis avec de l’huile de poisson ?

Aucune interaction négative n’a été trouvée entre les huiles de poisson et le millepertuis. Au contraire, nous vous recommandons souvent d’associer la prise de millepertuis aux oméga-3 qui sont indispensables pour l’équilibre émotionnel.

Posologie, utilisation et cure

Comment prendre du millepertuis ?

Il est possible de consommer le millepertuis sous forme d’extrait sec (en gélule), de teinture mère (gouttes) ou d’infusion de la fleur (tisane). Sous forme de gélules, veuillez suivre les indications du vendeur qui changent selon la standardisation en principes actifs du produit. Pour la teinture mère, il est généralement recommandé de prendre 20 à 30 gouttes, 3 fois par jour dans un verre d’eau. Pour une tisane, faites infuser environ 1 à 2 cuillères à café de fleurs séchées dans une tasse contenant de l’eau très chaude pendant 10 minutes, à boire une à deux fois par jour.

Quand prendre du millepertuis ?

Généralement, il est conseillé de le prendre au moment des repas, à diviser en 3 prises donc matin, midi et soir. Mais certaines personnes vont ajuster le moment de la prise à ce qui leur convient le mieux. Par exemple, si le produit a un effet stimulant sur vous, alors prenez-le matin ou le midi. Si au contraire, le millepertuis a plutôt un effet sédatif, alors prenez le soir au moment du repas, ainsi vous dormirez paisiblement.

Comment faire de la tisane de millepertuis ?

Pour faire de la tisane, infusez 1 à 2 cuillères à café de fleurs dans une tasse d’eau bien chaude pendant 10 minutes et boire 2 fois par jour.

Est-ce sûr de prendre du millepertuis à long terme ?

Une étude [4] effectuée sur 440 personnes souffrant de dépression a permis de déterminer que la consommation quotidienne de millepertuis pendant 1 an a été sûre et efficace. Des effets secondaires ont été rapportés par certaines personnes. Il s’agissait de troubles gastro-intestinaux et cutanés. En fonction de votre ressenti, nous vous recommandons tout de même de faire des pauses d’une semaine après 1 ou 2 mois de cure afin que votre corps ne s’accoutume pas et que votre corps puisse se reposer entre les cures.

À quoi sert l’huile de millepertuis ?

Les préparations de millepertuis telles que les huiles ou les macérâts huileux sont utilisées pour le traitement des plaies et brûlures mineures, des coups de soleil, des écorchures, des ecchymoses, des contusions, des ulcères et des myalgies, entre autres. [5]

Effets secondaires, danger et contre-indications

Le millepertuis provoque-t-il une prise de poids ?

Cette plante ne provoque pas de prise de poids, au contraire à l’instar des antidépresseurs qui augmentent la sérotonine dans le cerveau, il est possible qu’elle provoque une satiété précoce et aide à perdre du poids à court terme.

Combien de temps le millepertuis reste-t-il dans le corps ?

La demi-vie du millepertuis dans le sang est d’environ 24 heures. Cela signifie qu’au bout de 24h, la substance n’est présente que plus qu’à moitié dans le sang [6]. Mais la substance peut être détectée dans le corps pendant encore des jours, des semaines ou parfois plus. La durée pendant laquelle les ingrédients actifs et les produits de dégradation du millepertuis restent dans le système peut grandement varier selon la fréquence ou la quantité de produit consommée par la personne.

Le millepertuis peut-il endommager le foie ?

Cette plante n’a pas été liée à des élévations des enzymes sériques ou à des lésions hépatiques cliniquement apparentes. Néanmoins, en cas de traitement parallèle, il est conseillé de demander l’avis de son médecin car le millepertuis pourrait augmenter ou diminuer la probabilité de lésions hépatiques induites par les autres médicaments que vous prenez en interagissant avec eux. [7] Envie d’en savoir plus sur les plantes qui protègent et drainent le foie ? Découvrez les meilleurs remèdes pour nettoyer son foie !

Que se passe-t-il lorsqu’on arrête de prendre du millepertuis ?

Lorsque l’on arrête de consommer la plante, il ne devrait pas y avoir de syndrome de sevrage. Seulement quelques cas anecdotiques ont été reportés. Certaines personnes après un arrêt brusque ont signalé des symptômes comme des étourdissements et de l’anxiété. Ainsi pour éviter tout problème, il est généralement recommandé de réduire lentement la dose avant d’arrêter complétement sa consommation.

Le millepertuis augmente-t-il la tension artérielle ?

Le millepertuis peut augmenter la tension artérielle s’il est consommer avec des aliments riches en tyramine. Ces aliments incluent : les viandes séchées à l’air, les viandes vieillies ou fermentées, les saucisses ou le salami, le hareng mariné, le vin rouge, la bière pression, les bières non pasteurisées, les fromages vieillis (bleu, brie, cheddar, parmesan, pecorino et suisse), la choucroute, les suppléments en vente libre ou médicaments contre la toux et le rhume contenant de la tyramine, des haricots mungo, de la sauce soja, du tofu, de la soupe miso ou des extraits de levure (comme Marmite par exemple).

Le millepertuis peut-il provoquer des crises de panique ?

Cette plante peut parfois agir comme un stimulant et dans de rares cas, elle peut provoquer des crises de panique, surtout si la dose est trop importante. Si vous ressentez cet effet la première fois que vous en prenez, baissez les doses aux prochaines prises. Si les effets persistent, arrêtez la consommation de millepertuis, cela signifie que la plante n’est pas faite pour vous.

Le millepertuis affecte-t-il les reins ?

Il n’existe pas d’études qui reportent des troubles au niveau des reins après une consommation de millepertuis. Au contraire, selon le monographe « Hypericum perforatum » établi en 2004 [8], il est stipulé que cette plante était justement utilisée de façon traditionnelle pour traiter les problèmes rénaux. En cas de doute, nous vous conseillons d’en parler à votre médecin.

Le millepertuis peut-il causer la perte de cheveux ?

Il est possible que cette plante puisse causer la perte de cheveux. Un cas a été reporté concernant l’utilisation du millepertuis et la perte de cheveux. [9] Toutefois, sachez que les antidépresseurs standards peuvent aussi provoquer une perte de cheveux.

Le millepertuis est-il mauvais pour le cœur ?

Cette plante est bien connue pour combattre efficacement la dépression chez les patients cardiaques, avec moins d’effets secondaires négatifs sur le cœur que les antidépresseurs traditionnels. Toutefois, en cas de problèmes cardiaques, veuillez en parler avec votre médecin avant de prendre du millepertuis.

Le millepertuis est-il un sédatif ?

Sur certains organismes, la plante possède un léger effet sédatif qui aide à calmer l’organisme et à trouver le sommeil plus rapidement au moment de se coucher. Chez d’autres, elle peut avoir un léger effet stimulant.

Que se passe-t-il si je prends trop de millepertuis ?

Si vous avez pris trop de millepertuis accidentellement, il est possible que vous ressentiez les effets secondaires suivants : maux d’estomac, bouche sèche, maux de tête, fatigue, étourdissements, confusion, un dysfonctionnement sexuel ou une sensibilité au soleil. De plus, cette plante prise en trop grande quantité peut se changer en stimulant et peut aggraver les sentiments d’anxiété chez certaines personnes.

Qualité et où acheter

Quel est le meilleur millepertuis ?

Le meilleur millepertuis est un produit qui soit titré en principes actifs (hypéricine) et s’il n’est pas bio, qui dispose de certificats d’analyse de la matière première pour vérifier les taux de pesticides, métaux lourds, etc. Dans la partie « Où acheter du millepertuis de qualité », plus haut dans l’article, nous vous recommandons justement un produit efficace et de très bonne qualité.

Où trouver du millepertuis en gélules ?

Vous pouvez acheter du millepertuis en gélules sur Internet, dans certaines boutiques bio spécialisées en phytothérapie ou tout simplement dans votre pharmacie. Attention toutefois à la qualité des produits achetés et de ne pas vous faire escroquer. Plus haut, nous vous recommandons un produit sous forme de gélules, d’excellente qualité !

Combien de temps faut-il pour que le millepertuis commence à agir ?

Tout dépend de votre organisme. Pour certaines personnes, les effets de cette plante peuvent se sentir dès la première utilisation ou dès les premiers jours de cure. Pour d’autres personnes, il faut malheureusement être plus patient et attendre environ 3 à 4 semaines pour ressentir toutes ses vertus.

Plante

Où trouver le millepertuis dans la nature ?

Qu’elle pousse en bordure des champs, dans les endroits secs et sablonneux, dans les forêts ou dans les terrains vagues, cette plante se trouve sur de nombreux continents : Europe, Asie et Amérique du Nord.

Animaux

Le millepertuis est-il toxique pour les chiens ?

Oui, cette plante est toxique pour les chiens, provoquant une photosensibilisation et une dermatite de contact. Bien que le millepertuis soit utile pour certains problèmes de santé chez les humains, toute quantité peut être toxique pour votre chien.

Âge recommandé

Puis-je donner du millepertuis à mon enfant ?

Le millepertuis est généralement contre-indiqué chez les enfants par les vendeurs de compléments alimentaires. Toutefois, il peut être donné sur l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de la santé après que l’enfant ait passer un bilan médical.

Références scientifiques

Voir les références

Références de la FAQ

  1. Klemow KM, Bartlow A, Crawford J, et al. Medical Attributes of St. John’s Wort (Hypericum perforatum) In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis; 2011. Chapter 11.
  2. Raak C, Scharbrodt W, Berger B, Büssing A, Geißen R, Ostermann T. Hypericum perforatum to improve post-operative Pain Outcome after monosegmental Spinal microdiscectomy (HYPOS): a study protocol for a randomised, double-blind, placebo-controlled trial. Trials. 2018;19(1):253. Published 2018 Apr 25.
  3. Zhang K, Gao S, Guo J, et al. Hypericin-photodynamic therapy inhibits proliferation and induces apoptosis in human rheumatoid arthritis fibroblast-like synoviocytes cell line MH7A. Iran J Basic Med Sci. 2018;21(2):130-137.
  4. Brattström A. Long-term effects of St. John’s wort (Hypericum perforatum) treatment: a 1-year safety study in mild to moderate depression. Phytomedicine. 2009 Apr;16(4):277-83.
  5. Wölfle U, Seelinger G, Schempp CM. Topical application of St. John’s wort (Hypericum perforatum). Planta Med. 2014 Feb;80(2-3):109-20.
  6. Joshi KG, Faubion MD. Mania and Psychosis Associated with St. John’s Wort and Ginseng. Psychiatry (Edgmont). 2005;2(9):56-61.
  7. LiverTox: Clinical and Research Information on Drug-Induced Liver Injury [Internet]. Bethesda (MD): National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases; 2012-. St. John’s Wort. [Updated 2020 Mar 28].
  8. Monograph, Hypericum perforatum.
  9. Parker V, Wong AH, Boon HS, Seeman MV. Adverse reactions to St John’s Wort. Can J Psychiatry. 2001 Feb;46(1):77-9.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.6 / 5. Votes : 18

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.