Homme Ă  l'intĂ©rieur, sur le rebord d'une fenĂȘtre, regardant la ville et les virus dans l'air.

Les 10 meilleures plantes pour renforcer son immunité

5
(2)

Et si la rĂ©ponse Ă  toutes nos interrogations Ă©tait lĂ , sous notre nez, depuis le dĂ©but ? Les plantes nous accompagnent depuis toujours, l’homme en utilise les vertus pour se soigner depuis la nuit des temps. Aujourd’hui, elles font parties de notre alimentation, nous les utilisons principalement sous forme de gĂ©lule, d’infusion, de crĂšme ou d’huile essentielle. Certaines ont des vertus Ă©tonnantes afin de booster notre immunitĂ©. Lesquelles choisir ? Quelles sont les plantes immunitaires efficaces ? Comment les consommer et les utiliser ? À vos crayons.

Qu’est-ce que l’immunitĂ© ? C’est notre mĂ©canisme de dĂ©fense naturel. InnĂ©, propre Ă  chacun et Ă©volutif, de notre naissance jusqu’Ă  notre mort. Notre systĂšme immunitaire nous protĂšge contre tous les risques d’infections courantes (grippe, rhume) et autres maladies (cancer par exemple). Un grand nombre de nos cellules immunitaires se trouvent dans nos intestins. Notre immunitĂ© est donc directement reliĂ©e Ă  notre alimentation et Ă  ce que nous consommons.

Pourquoi utiliser des plantes immunitaires ?

🌿 Les plantes permettent de traiter les maux les plus couramment rencontrĂ©s comme le stress (plantes anxiolytiques), le sommeil (plantes pour dormir), la dĂ©pression (plantes antidĂ©pressives), les problĂšmes digestifs (plantes pour la digestion) et les affections respiratoires. La pharmacie actuelle utilise bien souvent les principes actifs des plantes afin de fabriquer des mĂ©dicaments. Voici des exemples :

  • AnticancĂ©reux avec l’if et la petite pervenche ;
  • Fluidifiants sanguins avec le mĂ©lilot ;
  • La cortisone avec le yam.

La mĂ©decine moderne isole les principes actifs des plantes et les concentre afin qu’ils aient une action rapide sur le symptĂŽme. L’utilisation des plantes peut venir Ă  bout des causes et des symptĂŽmes de diverses maladies, de maniĂšre naturelle. C’est l’une des plus anciennes thĂ©rapeutiques.

Et spécifiquement pour le systÚme immunitaire ?

✔ Les propriĂ©tĂ©s des plantes sont multiples, elles peuvent agir, entre autres, sur :

  • la sphĂšre nerveuse contre la dĂ©pression, les maladies dĂ©gĂ©nĂ©ratives ;
  • la sphĂšre digestive contre les flatulences, les aigreurs d’estomac ;
  • la sphĂšre respiratoire contre la toux, l’asthme ;
  • la sphĂšre hormonale contre les troubles de la mĂ©nopause ;
  • la sphĂšre immunitaire pour stimuler les dĂ©fenses et aider Ă  lutter contre les agressions.

Les plantes mĂ©dicinales sont utilisĂ©es pour soigner diffĂ©rentes maladies ou rĂ©guler l’organisme. Elles prennent directement en charge les symptĂŽmes, les causes de la maladie, les dĂ©sĂ©quilibres de l’organisme. Elles permettent de le drainer et de le renforcer.

Quelles plantes immunitaires choisir ?

Voici 10 plantes immunitaires rigoureusement Ă©tudiĂ©es et sĂ©lectionnĂ©es. Nous nous sommes appuyĂ©s sur des textes sĂ©rieux et scientifiques afin que vous puissiez les consommer et renforcer votre immunitĂ© en toute confiance. Il s’agit des meilleures plantes pour le systĂšme immunitaire qui existent. Elles ont la facultĂ© de vous rendre plus fort face aux agressions extĂ©rieures.

â–ș Nos coups de cƓur occupent les 3 premiĂšres places dans notre sĂ©lection, Ă  savoir l’Ă©chinacĂ©e, l’Ă©leuthĂ©rocoque et la rhodiole ! Pourquoi ? Ce sont des plantes immunitaires absolument fabuleuses pour renforcer le systĂšme immunitaire naturellement, sans le brusquer. L’avis des consommateurs Ă  leur sujet est extrĂȘmement favorable, et la communautĂ© scientifique confirme cet engouement. Essayez-les, vous les adorerez !

ÉchinacĂ©e

⭐ La racine Ă  ne pas louper. L’Ă©chinacĂ©e, Ă©galement appelĂ©e « echinacea », possĂšde des propriĂ©tĂ©s immunomodulatrices (qui modifient les rĂ©actions immunitaires), anti-infectieuses et anti-inflammatoires. L’échinacĂ©e stimule l’immunitĂ©, prĂ©vient et soigne les infections respiratoires, mĂȘme en cas de rĂ©cidive. Enfin, elle rĂ©duit l’inflammation des muqueuses 1, 2.
➡ Voici un magasin oĂč acheter → ÉchinacĂ©e de qualitĂ©

Astragale

⭐ L’astragale, est une plante adaptogĂšne dont la racine est utilisĂ©e depuis des millĂ©naires en mĂ©decine chinoise. Elle stimule et module les dĂ©fenses immunitaires, augmente les performances physiques et diminue la fatigue. De plus, elle est trĂšs efficace pour lutter contre les maladies respiratoires et possĂšde de fortes propriĂ©tĂ©s antivirales 3, 4, 5.
➡ Voici un magasin sĂ©rieux → Astragale
➡ Voici notre guide sur l’astragale.

ÉleuthĂ©rocoque

⭐ La plante qui s’adapte Ă  vos besoins. L’Ă©leuthĂ©rocoque, Ă©galement appelĂ© « ginseng sibĂ©rien », a des propriĂ©tĂ©s adaptogĂšnes, fortifiantes et immunostimulantes. Il soutient efficacement le systĂšme immunitaire. Il active la production des globules blancs, exerce un effet antiviral, jouant un rĂŽle dans la prĂ©vention des infections et des agressions extĂ©rieures 6, 7.
➡ Voici une boutique sĂ©rieuse → ÉleuthĂ©rocoque de qualitĂ©
➡ Voici notre article sur l’Ă©leuthĂ©rocoque.

Rhodiole

Fleur de rhodiola rosea jaune en gros plan.La racine dorée. La rhodiole, aussi appelée « rhodiola », a des propriétés adaptogÚnes et stimulantes. Elle améliore les performances intellectuelles, sportives et sexuelles. Et surtout, cette plante immunitaire puissante augmente les défenses immunitaires 8, 9. Elle était utilisée par les vikings pour redonner force et courage.
➡ Voici un magasin sĂ©rieux → Rhodiola Rosea
➡ Voici notre guide sur la rhodiola.

Sureau

La fleur Ă  ne surtout pas mettre de cĂŽtĂ©, nommĂ©e aussi “sambucus nigra”. Reconnue pour ses propriĂ©tĂ©s diaphorĂ©tiques (fait transpirer), immunostimulantes, spasmolytiques et sĂ©datives. Cette fleur antivirale stimule l’immunitĂ© 10, 11.

GelĂ©e Royale – Propolis

Les produits de la ruche. La gelĂ©e royale agit comme un vĂ©ritable stimulant gĂ©nĂ©ral de l’organisme, particuliĂšrement pour les dĂ©fenses immunitaires. Quant Ă  lui, le propolis amĂ©liore les dĂ©fenses de l’organisme contre les infections bactĂ©riennes, fongiques et virales, grĂące Ă  une stimulation du systĂšme immunitaire et Ă  ses propriĂ©tĂ©s antibiotiques. Il traite les affections de l’appareil respiratoire par ses effets anti-inflammatoires, antitussifs et anesthĂ©siques 12, 13.
➡ Voici un magasin sĂ©rieux → GelĂ©e royale

Niaouli

La plante dĂ©sinfectante par excellence. Reconnue pour ses propriĂ©tĂ©s expectorantes (facilitant l’expectoration des sĂ©crĂ©tions produites par les voies respiratoires), mucolytiques (permettent de libĂ©rer l’appareil respiratoire), bactĂ©ricides, antivirales et anti-inflammatoires. Le niaouli est fortement indiquĂ© en cas de rhume, sinusite, rhinopharyngite, bronchite et grippe 14, 15.

Curcuma

Racine (rhizome) de curcuma orange sur fond blanc. Il y a trois rondelles et du curcuma en poudre Ă  cĂŽtĂ© de la racine coupĂ©e.Épice en or contre les inflammations. Le curcuma a des propriĂ©tĂ©s anti-inflammatoires et antioxydantes ultra puissantes. Ses actifs antibactĂ©riens et antiviraux en font un alliĂ© du systĂšme immunitaire 16, 17.
➡ Voici notre article sur le curcuma.

Spiruline

L’algue bleue-verte. PropriĂ©tĂ©s nutritives, anti-allergiques, anti-oxydantes, immunostimulantes. La spiruline soutient l’immunitĂ© (participe Ă  la synthĂšse des globules blancs, globules rouges et plaquettes), lutte contre les allergies et aide Ă  gagner en vitalitĂ© 18.
➡ Lire notre article sur la spiruline.

Ravintsara

L’arbre aux bonnes feuilles, appelĂ© aussi “Cinnamomum camphora”, est un parfait antiviral, bactĂ©ricide, expectorant, mucolytique et immunostimulant. Le ravintsara est la feuille Ă  ne pas louper en cas d’affections virales 19.

Autres plantes immunité

Il existe plusieurs plantes Ă  associer avec celles sĂ©lectionnĂ©es ci-dessus. Notre but est de vous informer au maximum et tout particuliĂšrement de vous aider Ă  vous sentir bien dans votre corps et dans votre tĂȘte. N’hĂ©sitez pas Ă  vous renseigner Ă©galement sur les plantes pour le systĂšme immunitaire suivantes : l’acĂ©rola (riche en vitamine C naturelle), le pin sylvestre 20, la gentiane, le lapacho, la schizandra, l’ortie, l’huile essentielle de bois de rose, l’eucalyptus, le thym, le cassis, l’huile essentielle d’estragon et le bouillon-blanc.

Les plantes immunitaires sont-elles réellement efficaces ? Notre avis

✅ De nombreuses Ă©tudes scientifiques relatent les effets bĂ©nĂ©fiques des plantes qui sont parfois mĂȘme supĂ©rieurs aux mĂ©dicaments. Trois organismes aujourd’hui s’attachent Ă  dĂ©montrer leur efficacitĂ© :

  • l’EMA : l’Agence EuropĂ©enne du MĂ©dicament ;
  • l’ESCOP : la CoopĂ©rative Scientifique EuropĂ©enne de PhytothĂ©rapie ;
  • l’OMS : l’Organisation Mondiale de la SantĂ©.

Ces 3 instances officielles répertorient les vertus médicinales des plantes, étudient les usages traditionnels et se prononcent sur leur utilité dans le traitement de certains symptÎmes. Pour autant les plantes ne traitent pas 100 % des maladies et ne se substituent pas aux traitements médicaux et chirurgicaux modernes pour des pathologies lourdes. Elles peuvent néanmoins venir en soutien.

Suite Ă  la crise sanitaire liĂ©e au coronavirus, l’ANSES indique que « certaines plantes contenues dans les complĂ©ments alimentaires peuvent perturber les dĂ©fenses naturelles de l’organisme en interfĂ©rant notamment avec les mĂ©canismes de dĂ©fense inflammatoires utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le COVID-19. Les plantes visĂ©es par l’avis de l’Anses sont : le saule, la reine des prĂ©s, l’harpagophytum, le curcuma, les Ă©chinacĂ©es, le bouleau, le peuplier, la rĂ©glisse
 L’ANSES recommande aux personnes consommant ces complĂ©ments alimentaires dans un but prĂ©ventif de suspendre immĂ©diatement la consommation de complĂ©ments alimentaires contenant ces plantes dĂšs l’apparition des premiers symptĂŽmes du COVID-19 et aux personnes consommant ces complĂ©ments alimentaires dans le contexte de pathologies inflammatoires chroniques de discuter impĂ©rativement avec leur mĂ©decin de la pertinence de poursuivre ou non leur consommation. » 21.

La forme a-t-elle son importance ?

Les plantes se présentent sous plusieurs formes. Notre conseil : nous recommandons la cure sous forme de compléments alimentaires (gélules ou comprimés). Ils permettent de réaliser des cures plus précises et mieux contrÎlées afin de booster efficacement votre systÚme immunitaire 22.

Complément alimentaire

💊 Il en existe 2 sortes principales :

  • gĂ©lule avec le produit (poudre, huile essentielle, etc) encapsulĂ© dans une cellulose vĂ©gĂ©tale ou une gĂ©latine animale ;
  • comprimĂ© brut.

Les avantages sont l’efficacitĂ©, ainsi que la praticitĂ© de transport et d’utilisation, l’inconvĂ©nient est l’enrobage de la capsule qui peut ĂȘtre parfois mal tolĂ©rĂ©.

Tisane

☕ Tisane de plantes sĂšches ou fraĂźches. Se prĂ©pare selon deux maniĂšres :

  • infusion : verser de l’eau bouillante et laisser infuser quelques minutes ;
  • dĂ©coction : verser de l’eau froide, porter Ă  Ă©bullition, puis laisser infuser quelques minutes.

Le mode d’extraction du principe actif de la plante dĂ©pend de la partie utilisĂ©e. Ainsi, la plupart des feuilles sont utilisĂ©es en infusion, alors que les racines nĂ©cessitent une dĂ©coction.

Huile essentielle

💧 Deux utilisations sont possibles :

  • voie cutanĂ©e : appliquer sur la peau l’huile essentielle diluĂ©e dans une huile vĂ©gĂ©tale ;
  • diffusion : huile pure dans l’atmosphĂšre, ou respirer en inhalation sĂšche ou humide.

Attention : une utilisation abusive peut provoquer des irritations des muqueuses, et celles au parfum puissant peuvent donner des douleurs Ă  la tĂȘte. Il est recommandĂ© de ne pas en abuser.

Le sirop

đŸ„„ Si aucune des formes ci-dessus ne vous tentent, il existe aussi les sirops naturels Ă  base de plantes. Attention, trĂšs peu de sirops pour le systĂšme immunitaire fonctionnent rĂ©ellement, il faut ĂȘtre trĂšs attentif Ă  la qualitĂ© du produit et notamment Ă  sa composition.

Une bouteille de sirop en verre, on voit le sirop Ă  base de plantes au travers. Le sirop est d'une couleur pourpre. Au pied du flacon, il y a deux fleurs d'Ă©chinacĂ©e roses. À gauche du flacon, on voit l'emballage du flacon, un carton orange et brun. ⭐ Voici pour nous, un des meilleurs sirops sur le marchĂ© : il est rĂ©ellement efficace, en prĂ©vention mais aussi en traitement des maux d’hiver, une fois la toux ou la grippe installĂ©e. Il fortifie le systĂšme immunitaire et soulage instantanĂ©ment la gorge grĂące Ă  ses ingrĂ©dients naturels efficaces. Il se compose de miel de forĂȘt, propolis, sureau, acĂ©rola, echinacĂ©e, grenade et d’huiles essentielles (eucalyptus, thym et menthe poivrĂ©e). Un vĂ©ritable cocktail de bienfaits Ă  prendre Ă  la cuillĂšre. ➡ DĂ©couvrir le sirop Melicinal.

Il existe Ă©galement une version plus douce pour les enfants : dans cette formulation, les ingrĂ©dients restent les mĂȘmes hormis l’extrait alcoolique de propolis qui a Ă©tĂ© remplacĂ© par de la vitamine D3 qui contribue au bon fonctionnement du systĂšme immunitaire des enfants et le sirop qui a un goĂ»t de citron, plus agrĂ©able Ă  boire. ➡ Voir la formule pour enfant, Melicinal Kids.

Nos conseils

💡 Attention, une plante mĂ©dicinale ne prĂ©sente pas les mĂȘmes propriĂ©tĂ©s et intensitĂ©s d’action lorsqu’elle est utilisĂ©e en tisane, gĂ©lule ou huile essentielle. Il est donc important de respecter les formes galĂ©niques (mĂ©dicamenteuses) et les doses indiquĂ©es. Respectez la posologie afin d’Ă©viter toutes formes de rĂ©actions ou d’allergies.

> Le bio n’est pas forcĂ©ment une obligation. Soyez attentifs au lieu oĂč vous achetez vos plantes, en herboristerie, en pharmacie, en boutiques diĂ©tĂ©tiques, en parapharmacies, en grandes surfaces, sur les marchĂ©s ou sur internet. Prenez en compte la traçabilitĂ©, la rotation des plantes et les conseils de professionnels expĂ©rimentĂ©s.

> Évitez de cumuler plusieurs cures. Veillez Ă  une alimentation Ă©quilibrĂ©e et saine. Femmes enceintes, allaitantes, jeunes enfants et personnes sous traitement, il est fortement recommandĂ© de demander conseil Ă  votre mĂ©decin traitant. N’hĂ©sitez pas Ă  demander l’avis d’un spĂ©cialiste de santĂ©.

> En phytothĂ©rapie, le travail est Ă  l’amĂ©lioration du terrain : prĂ©venir les rĂ©cidives, Ă©viter la chronicitĂ© des pathologies et renforcer l’immunitĂ©. Les plantes utilisĂ©es dans ce but sont dites “adaptogĂšnes”. Il est important de ne pas nĂ©gliger ce traitement de fond et de le prolonger si nĂ©cessaire.

> Afin de renforcer au mieux votre immunitĂ©, consommez des produits de saison et de qualitĂ©. Veillez Ă  consommer des fruits et lĂ©gumes riches en nutriments. Pratiquez une activitĂ© physique ou sportive de votre choix pendant 30 minutes par jour minimum, et surtout n’oubliez pas : hydratez-vous !

✔ Toutes les clĂ©s sont lĂ , prenez soin de vous.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Karsch-Völk M, Barrett B, Kiefer D, Bauer R, Ardjomand-Woelkart K, Linde K. Echinacea for preventing and treating the common cold. Cochrane Database Syst Rev. 2014;2(2):CD000530. Published 2014 Feb 20.
  2. Herba Echinaceae Purpureae. Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
  3. Hong F, Xiao W, Ragupathi G, et al. The known immunologically active components of Astragalus account for only a small proportion of the immunological adjuvant activity when combined with conjugate vaccines. Planta Med. 2011;77(8):817-824.
  4. Sun Y, Hersh EM, Talpaz M, et al. Immune restoration and/or augmentation of local graft versus host reaction by traditional Chinese medicinal herbs. Cancer. 1983;52(1):70-73.
  5. Yang YZ, Jin PY, GĂșo Q, et al. Effect of Astragulas membranaceus on natural killer cell activity and induction of alpha- and gamma-interferon in patients with Coxsackie B viral myocarditis. Chin Med J (Engl). 1990;103(4):304-307.
  6. Journal officiel de l’Union europĂ©enne.
  7. SzoƂomicki J, Samochowiec L, WĂłjcicki J, DroĆșdzik M. The influence of active components of Eleutherococcus senticosus on cellular defence and physical fitness in man. Phytother Res. 2000 Feb;14(1):30-5.
  8. Li Y, Pham V, Bui M, et al. Rhodiola rosea L.: an herb with anti-stress, anti-aging, and immunostimulating properties for cancer chemoprevention. Curr Pharmacol Rep. 2017;3(6):384‐395. doi:10.1007/s40495-017-0106-1.
  9. Chen YS, Liou HC, Chan CF. Tyrosinase inhibitory effect and antioxidative activities of fermented and ethanol extracts of Rhodiola rosea and Lonicera japonica. ScientificWorldJournal. 2013;2013:612739. Published 2013 Nov 6.
  10. Barak V, Halperin T, Kalickman I. The effect of Sambucol, a black elderberry-based, natural product, on the production of human cytokines: I. Inflammatory cytokines. Eur Cytokine Netw. 2001 Apr-Jun;12(2):290-6. PubMed PMID: 11399518.
  11. Chen C, Zuckerman DM, Brantley S, et al. Sambucus nigra extracts inhibit infectious bronchitis virus at an early point during replication. BMC Vet Res. 2014;10:24. Published 2014 Jan 16.
  12. Asawahame, Chawalinee et al. “Antibacterial activity and inhibition of adherence of Streptococcus mutans by propolis electrospun fibers.” AAPS PharmSciTech vol. 16,1 (2015): 182-91.
  13. Kocot, Joanna et al. “Antioxidant Potential of Propolis, Bee Pollen, and Royal Jelly: Possible Medical Application.” Oxidative medicine and cellular longevity vol. 2018 7074209. 2 May. 2018.
  14. Zhang, Xiaofeng et al. “In Vitro Evaluation of Antioxidant and Antimicrobial Activities of Melaleuca alternifolia Essential Oil.” BioMed research international vol. 2018 2396109. 6 May. 2018.
  15. Peterfalvi A, Miko E, Nagy T, et al. Much More Than a Pleasant Scent: A Review on Essential Oils Supporting the Immune System. Molecules. 2019;24(24):4530. Published 2019 Dec 11.
  16. Ullah, H M Arif et al. “Evaluation of antinociceptive, in-vivo & in-vitro anti-inflammatory activity of ethanolic extract of Curcuma zedoaria rhizome.” BMC complementary and alternative medicine vol. 14 346. 22 Sep. 2014.
  17. Lee, Soon-Young et al. “Anti-inflammatory Effect of Curcuma longa and Allium hookeri Co-treatment via NF-ÎșB and COX-2 Pathways.” Scientific reports vol. 10,1 5718. 31 Mar. 2020.
  18. Finamore, Alberto et al. “Antioxidant, Immunomodulating, and Microbial-Modulating Activities of the Sustainable and Ecofriendly Spirulina.” Oxidative medicine and cellular longevity vol. 2017 (2017): 3247528.
  19. Wang W, Li D, Huang X, et al. Study on Antibacterial and Quorum-Sensing Inhibition Activities of Cinnamomum camphora Leaf Essential Oil. Molecules. 2019;24(20):3792. Published 2019 Oct 21.
  20. Bradley WG, Holm KN, Tanaka A. An orally active immune adjuvant prepared from cones of Pinus sylvestris, enhances the proliferative phase of a primary T cell response. BMC Complement Altern Med. 2014;14:163. Published 2014 May 22.
  21. Anses, l’Anses met en garde contre la consommation de complĂ©ments alimentaires pouvant perturber la rĂ©ponse immunitaire, 17 Avril 2020.
  22. Eur Lex, Directive 2002/46/CE du Parlement européen.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'Ă©toile de votre choix pour voter (de 1 Ă  5).

Note moyenne : 5 / 5. Votes : 2

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest
Damien Le Moal

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

AprĂšs avoir Ă©tĂ© soignĂ© par un remĂšde naturel Ă  base de plantes, au milieu de la forĂȘt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. DĂ©sormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libĂšrent de la majoritĂ© des stress et des maux.

Grand passionnĂ© de santĂ© et fascinĂ© par les capacitĂ©s de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, Ă©tudes scientifiques, recommandations officielles
) pour prĂ©senter l'information la plus fiable possible, toujours entourĂ© de son Ă©quipe de spĂ©cialistes.

đŸ–‹ïž Article crĂ©Ă© le , puis mis Ă  jour le .
RéguliÚrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé