Vitamine B3 (niacine), santé de la peau et regain d’énergie

    5
    (14)

    La vitamine B3, également connue sous le nom de niacine, est une vitamine importante pour le corps humain. Elle joue un rôle clé dans de nombreux processus biologiques, notamment la production d’énergie, la régulation du métabolisme et la santé de la peau. Malgré son importance, de nombreuses personnes ne consomment pas suffisamment de vitamine B3 dans leur alimentation, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur leur santé à long terme.

    Dans cet article, nous examinons de plus près les bienfaits de la vitamine B3 et les aliments qui en contiennent le plus. De même, vous découvrirez la posologie de la niacine, ses éventuels effets indésirables et ses contre-indications.

    À la fin de ce guide (voir FAQ), nous répondons à plusieurs de vos questions notamment à savoir si elle favorise la prise de poids ou si elle est efficace contre l’hypertension artérielle.

    Aliments riches en vitamine B3 : un kiwi, du brocolis, un abricot et des graines de sarrasin et des flocons d'avoine sont sur une table.

    Qu’est-ce que la vitamine B3 ?

    La vitamine B3 est une substance également connue sous le nom d’acide nicotinique ou niacine. Elle peut également être appelée amide de la vitamine B3, nicotinamide ou niacinamide. Cette vitamine a également été appelée vitamine PP et ce nom est encore utilisé aujourd’hui. Les deux lettres PP signifie « pellagre préventive », car une carence en cette vitamine peut entraîner la pellagre.

    La vitamine B3 est nécessaire pour soutenir les fonctions de nombreuses enzymes. C’est le précurseur du NAD+ (nicotinamide adénine dinucléotide) et du NADP+ (nicotinamide adénine dinucléotide phosphate) qui ralentissent le vieillissement cellulaire, renforcent l’immunité, favorisent la réparation cellulaire et régulent la consommation de l’énergie dans le corps [1]. Ces molécules agissent également comme cofacteurs pour de nombreuses enzymes antioxydantes dans la cellule, ainsi que pour d’autres régulations cellulaires importantes.

    La vitamine B3 est absorbée assez rapidement, en 5 à 20 minutes, dans l’intestin grêle, mais peut également être absorbée dans l’estomac [2]. Une fois absorbée, la vitamine B3 est métabolisée au niveau du foie soit par union avec la glycine soit en formant le nicotinamide [3]. Environ 75 % de cette vitamine est éliminée par les urines après 96 heures [4].

    En cas de faibles apports alimentaires, l’organisme utilise l’acide aminé L-tryptophane pour synthétiser la vitamine B3, à raison d’environ 1 mg de vitamine B3 pour 67 mg de L-tryptophane ingéré [5].

    💡 Bon à savoir : il est néanmoins important de veiller à consommer suffisamment de vitamine B3 car le L-tryptophane est également essentiel pour le bon fonctionnement d’autres fonctions du corps. Il semble avoir le potentiel de contribuer à la réduction de l’autisme, des maladies cardiovasculaires, des fonctions cognitives, des maladies rénales chroniques, de la dépression, des maladies inflammatoires de l’intestin, de la sclérose en plaques, de l’insomnie et des infections microbiennes [6].

    Carence, diagnostic et test sanguin de vitamine B3

    La carence en vitamine B3 peut être à l’origine de divers symptômes comme les fourmillements dans les membres, les maux de tête, la perte d’appétit et la fatigue, de l’irritabilité, des nausées et des vertiges [7].

    ⚠️ En cas de carence grave en niacine, une maladie appelée la pellagre peut se développer. Il s’agit d’une maladie causée par la malnutrition et qui se caractérise par une dermatite, de la diarrhée et éventuellement de la démence, appelée également le syndrome des 3 D [8].

    Bien que la pellagre soit une maladie rare, elle peut se produire principalement en cas de malnutrition, d’alcoolisme chronique, de malabsorption gastro-intestinale ou de la consommation de certains médicaments (5-fluoro-uracile, isoniazide, pyrazinamide ethionamide, 6-mercaptopurine, hydantoïnes, phénobarbital et chloramphénicol) [8].

    Bon à savoir : selon une étude, la prévalence de carence en vitamine B3 et vitamine B2 augmente en cas de régime végétalien [9]. Découvrez la liste des aliments riches en B3 plus loin dans cet article pour faire le plein de niacine via l’alimentation.

    Le diagnostic de la carence en vitamine B3 repose sur les antécédents du patient et la présence du syndrome des 3 D : dermatite, diarrhée, démence. Il peut être confirmé par des analyses sanguines à travers un prélèvement pour mesurer le taux sanguin de la vitamine B3.

    💉 Les valeurs normales sont comprises entre 38 – 58 µmol / L soit 4.6 – 7.1 mg dans le sang et entre 93 – 116 µmol / L soit 11.4 – 14.2 mg / L dans les globules rouges.

    Bienfaits, effets et vertus de la vitamine B3

    La vitamine B3 ou niacine est une vitamine importante car elle participe à de nombreuses réactions chimiques dans l’organisme. Une carence en niacine peut avoir des effets dangereux sur la santé et provoquer de nombreux symptômes et maladies comme la pellagre. Une supplémentation en vitamine B3 peut, entre autres, normaliser les taux de lipides sanguins, mais peut également augmenter la résistance à l’insuline. Cette vitamine pourrait être utile pour la croissance, la cognition et pour la santé de la peau.

    Les instances européennes de santé comme l’EFSA (agence européenne de sécurité des aliments) reconnaissent des allégations santé de la vitamine B3 et ses effets sur [10] :

    • Un métabolisme énergétique normal ;
    • Le fonctionnement normal du système nerveux ;
    • Les fonctions psychologiques normales ;
    • Le maintien de muqueuses normales ;
    • Le maintien d’une peau normale ;
    • La réduction de la fatigue.

    Dans cette section, nous allons lister l’ensemble des bienfaits avant d’aborder chaque indication, en nous basant sur les différentes études réalisées à ce sujet.

    Aperçu des bienfaits

    Contribue au maintien d’une peau normale

    • Participe au maintien d’une bonne santé de la peau
    • Lutte contre l’acné
    • Participe à la lutte contre le cancer
    • Lutte contre le psoriasis et la rosacée
    • Combat la dermatite atopique et séborrhéique

    Contribue au fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux

    • Améliore les symptômes chez les patients atteints de schizophrénie
    • Améliore les fonctions cognitives dont la mémoire chez les patients atteints d’Alzheimer
    • Réduit le stress oxydatif dans le cerveau et lutte contre les dommages des vaisseaux et des cellules nerveuses
    • Réduit les lésions cérébrales et améliore la récupération après un AVC

    Réduit les taches brunes et le vieillissement cutané

    • Réduit la pigmentation de la peau
    • Améliore l’uniformité et la texture du teint
    • Diminue la coloration de la peau
    • Bloque le transfert des dépôts de mélanine vers la couche externe de la peau
    • Stimule la production du collagène et des protéines protectrices de la peau
    • Assure la structure et l’élasticité de la peau
    • Limite le vieillissement cutané et les rides
    • Réduit le stress oxydatif et lutte contre les dommages à l’ADN

    Contribue à réduire la fatigue

    • Réduit la fatigue

    Participe à la santé des cheveux

    • Participe à la santé des cheveux

    Lutte contre le diabète

    • Permet de maintenir des niveaux normaux de peptide C chez les patients atteints de diabète de type 1
    • Préserve la fonction des cellules bêta
    • Retarde la progression du diabète de type 1
    • Améliore les niveaux de peptide C et du glucose chez les patients atteints de diabète de type 2
    • Limite les risques de diabète de type 2

    Réduit les lipides sanguins

    • Réduit le taux de cholestérol LDL, des triglycérides et du cholestérol total
    • Augmente les niveaux de cholestérol HDL
    • Améliore les lipides sanguins chez les patients atteints de syndrome métabolique

    Abaisse les niveaux élevés de phosphate

    • Réduit les niveaux de phosphate dans le sang chez les patients dialysés

    Combat l’arthrose

    • Bloque l’IL-1, un composé inflammatoire qui contribue à l’arthrose
    • Réduit l’inflammation
    • Améliore le mouvement articulaire
    • Diminue le recours aux anti-inflammatoires

    Prend soin des yeux

    • Réduit le risque de glaucome
    • Protège contre la cataracte

    Contribue à un meilleur sommeil

    • Provoque l’augmentation du sommeil
    • Une carence en niacine est liée à l’insomnie

    Contribue à la formation des hormones sexuelles masculines

    • Augmente les niveaux de testostérone sérique
    Complément alimentaire à base de vitamine B de la marque DynveoVous souhaitez acheter de la vitamine B3 ? Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un complexe associant l’ensemble des vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, et B12) à deux cofacteurs essentiels : l’inositol et l’acide para amino-benzoïque (PABA). Chaque vitamine est proposée dans sa forme active pour une biodisponibilité et une efficacité maximale. Le dosage est adaptable en fonction de vos besoins, dans une formule pure, dépourvue de toutes substances controversées. Gélules d’origine végétale, pour un produit 100 % végan.

    Détails des bienfaits

    Contribue au maintien d’une peau normale

    La niacine, également connue sous le nom de vitamine B3, a de nombreux bienfaits pour le maintien d’une peau normale et peut aider à combattre plusieurs maladies cutanées.

    La vitamine B3 contre l’acné

    Vitamine B3 et peau : une femme avec une très belle peau regarde vers le haut. On aperçoit des arbres derrière elleLa niacine peut réduire l’acné en régulant la production d’huile dans les glandes sébacées, ce qui aide à réduire l’inflammation et les rougeurs. Une étude de 2017 publiée dans la revue médicale Clinical and Experimental Dermatology a montré que l’application topique de niacinamide (forme de niacine) peut réduire l’inflammation de la peau et améliorer la fonction de la barrière cutanée, réduisant ainsi l’acné [11].

    De même, l’application du gel de niacinamide chez des personnes atteintes d’acné légère à modérée a amélioré et a diminué les lésions acnéiques de façon aussi efficace que l’antibiotique Clindamycine® [12].

    La niacine contre la rosacée

    D’autre part, dans des études cliniques sur 75 patients atteints de rosacée, l’application d’un gel topique à base de niacinamide a réduit les rougeurs, la desquamation, les lésions et les irritations de la peau [13, 14].

    Vitamine B3 et cancer de la peau

    Par ailleurs, la vitamine B3 peut avoir un effet protecteur sur la peau contre les cancers. En effet, la surexposition aux rayons UV peut causer le cancer de la peau non mélanome en endommageant l’ADN et en réduisant la fonction immunitaire des cellules cutanées. Les formes les plus graves sont le carcinome épidermoïde et les kératoses actiniques [15].

    Des études cliniques ont démontré que la niacinamide orale réduit de 23 % le taux de cancer de la peau non mélanome chez les personnes à risque élevé, en particulier en réduisant les nouveaux cas de carcinomes épidermoïdes de 30 % et de kératoses actiniques de 13 % [16].

    La niacinamide par voie orale a également réduit les kératoses actiniques chez les personnes atteintes de cancer de la peau [17]. Enfin, la niacinamide topique et orale a amélioré la réparation de l’ADN et a empêché la suppression immunitaire déclenchée par les rayons UV, tout en réduisant la croissance, la propagation et la survie des cellules cancéreuses du mélanome [18, 19].

    La vitamine B3 contre la dermatite atopique (eczéma)

    L’application d’une crème de niacinamide à 2 %, deux fois par jour pendant deux mois, a réduit la perte d’eau cutanée tout en améliorant l’hydratation cutanée dans une étude sur 28 patients atteints de dermatite atopique [20].

    La vitamine B3 contre la dermatite séborrhéique

    L’application d’une crème de niacinamide à 4 %, une fois par jour pendant trois mois, a réduit de 75 % les symptômes comme les rougeurs, les desquamations contre 35 % avec le placebo [21].

    La vitamine B3 lutte contre le psoriasis

    Dans une étude clinique réalisée sur 66 patients, l’application de la niacinamide en association avec une forme synthétique de vitamine D (calcipotriol) a amélioré le psoriasis dans 50 % des cas contre 19 % en utilisant le placebo [22].

    Contribue au fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux

    La vitamine B3 participe au fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux tout en améliorant les fonctions cognitives.

    Lors d’une étude réalisée sur 30 personnes atteintes de schizophrénie, la vitamine B3 a amélioré les symptômes chez 80 % des patients après un an de traitement contre 30 % avec le placebo [23].

    Cerveau dessiné au dessus d'une main.D’autre part, la niacinamide semble réduire les lésions cérébrales et améliorer la récupération après un AVC [24]. De même, la vitamine B3 réduit l’expression d’un gène lié à Alzheimer en améliorant, en même temps, la mémoire et en rétablissant les fonctions cognitives [25, 26].

    La vitamine B3 réduit également le stress oxydatif dans le cerveau et permet d’inverser les dommages contre les vaisseaux sanguins et les cellules nerveuses [27].

    Réduit les tâches brunes et le vieillissement cutané

    La vitamine B3 contribue à la réduction des taches brunes et du vieillissement cutané. Lors d’une étude réalisée sur 160 personnes présentant des tâches sombres sur le visage, la niacinamide a réduit la pigmentation de la peau, l’inflammation et le vieillissement cutané [28, 29].

    D’autre part, chez 97 femmes présentant une hyperpigmentation de la peau, un sérum, contenant 5 % de niacinamide et d’acide tranexamique, a amélioré l’uniformité et la texture du teint [30, 31].

    De même, dans une autre étude réalisée sur 50 patients présentant une hyperpigmentation, l’application pendant 4 semaines de niacinamide et de vitamine C combinée à des ultrasons a diminué la coloration de la peau [32].

    Cet effet éclaircissant de la niacinamide est dû à sa capacité à bloquer le transfert des dépôts de mélanine vers la couche externe de la peau [33].

    Les effets anti-âge de la vitamine B3 ont également été confirmés par diverses études. En effet, la niacinamide stimule la production du collagène et des protéines protectrices de la peau comme la kératine, la filaggrine et l’involucrine qui assurent l’élasticité et la structure de la peau ce qui permet de combattre le vieillissement cutané et de lutter contre les rides [34, 35].

    De plus, en réduisant le stress oxydatif, la vitamine B3 permet de retarder le vieillissement cutané en luttant contre les dommages à l’ADN [36, 37].

    Contribue à réduire la fatigue

    Des apports inadéquats en vitamine B3 peuvent être à l’origine de divers symptômes comme la fatigue, la perte d’appétit, de la faiblesse voire l’apathie [38].

    Dans les cas les plus graves, la carence en vitamine B3 peut provoquer la pellagre, une maladie caractérisée par des manifestations cliniques comme la diarrhée, la dermatite et la démence. Une étude menée sur des patients atteints de Parkinson a révélé que l’administration de la vitamine B3 à faible dose a réduit la perception de fatigue chez les patients [39].

    Participe à la santé des cheveux

    La vitamine B3 contribue à la santé des cheveux. Une étude réalisée sur 60 femmes avec une perte de cheveux a révélé que l’action topique de la niacine à long terme (supérieur à 6 mois) est prometteuse dans la mesure où elle permet une augmentation significative de la plénitude des cheveux ce qui suggère l’action bénéfique de la niacine dans le traitement de l’alopécie féminine [40].

    Lutte contre le diabète

    Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieLa vitamine B3 possède des effets bénéfiques sur le diabète de type 1 et de type 2. L’ajout de niacinamide à l’insulinothérapie chez des enfants et des adultes atteints de diabète de type 1 a permis de maintenir des niveaux normaux de peptide C dont le niveau est diminué [41-43]. De même, la niacinamide a préservé la fonction des cellules bêta et a retardé la progression du diabète [44, 45].

    D’autre part, la niacinamide a amélioré les niveaux de peptide C et du glucose dans le sang dans un essai sur 18 patients atteints de diabète de type 2 [46]. Des résultats d’autres études ont révélé que la niacinamide limite les risques de diabète en réduisant la destruction des cellules bêta, en abaissant le stress oxydatif et en maintenant des niveaux normaux d’insuline et de glucose [47, 48].

    Réduit les lipides sanguins

    Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.La niacine ou vitamine B3 réduit les niveaux des lipides dans le sang. Diverses études scientifiques ont prouvé la capacité de la vitamine B3 à réduire les lipides sanguins. À ce titre, la niacine réduit les taux de cholestérol LDL, des triglycérides et du cholestérol total tout en augmentant les niveaux de cholestérol HDL (le bon cholestérol) [49-51].

    De même, chez les patients atteints de syndrome métabolique et de dyslipidémie liée au VIH / SIDA, la niacine est capable d’améliorer les lipides sanguins [52, 53].

    Cependant, malgré ce potentiel hypolipémiant, la vitamine B3 ne semble pas prévenir les maladies cardiovasculaires ni réduire la mortalité liée à celles-ci [54].

    Abaisse les niveaux élevés de phosphate

    L’augmentation des niveaux de phosphate (hyperphosphatémie) est souvent présente chez les personnes atteintes de maladies rénales chroniques [55]. Dans diverses études cliniques sur des adultes et des enfants dialysés atteints de maladie rénale chronique, la niacinamide par voie orale a réduit significativement les taux sanguins élevés de phosphate tout en augmentant les niveaux de bon cholestérol (HDL) [56-58].

    Combat l’arthrose

    Un homme assis souffre d'arthrose à son genou qu'il tient entre ses deux mains. Il porte un short noir et un t-shirt gris.La vitamine B3 lutte-t-elle contre l’arthrose ? Les premiers résultats de certaines recherches répondent par l’affirmative, bien que des études plus poussées restent nécessaires. En effet, la niacine semble bloquer le composé inflammatoire IL-1 qui contribue à l’arthrose [59].

    D’autre part, la niacinamide a amélioré le mouvement des articulations, réduit l’inflammation et diminué le recours aux anti-inflammatoires dans une étude réalisée sur 72 patients souffrant d’arthrose [60].

    💡 Vous souhaitez en apprendre plus sur les meilleurs anti-inflammatoires naturels pour combattre les douleurs d’arthrose ? Lisez le guide sur les meilleures plantes anti-inflammatoires.

    Prend soin des yeux

    Vitamine B3 et glaucome : œil vu de près. L'iris est bleu clair sur les cotés et jaune à l'intérieur.La vitamine B3 peut avoir des effets bénéfiques sur la santé des yeux. En effet, diverses recherches ont révélé l’association entre l’apport quotidien en niacine et un risque moins élevé de développer le glaucome [61].

    D’autre part, une étude [62] a révélé que différentes vitamines dont la niacine protègent contre la cataracte.

    Contribue à un meilleur sommeil

    La niacine semble avoir une action bénéfique contre l’insomnie. C’est ce qu’affirment les résultats d’études préliminaires. En effet, l’administration orale de l’acide nicotinique a provoqué une forte augmentation du sommeil ainsi qu’une diminution de la température corporelle [63]. D’autre part, une autre étude suggère qu’il existe une relation entre la déplétion en niacine et l’insomnie [64]. Ces résultats restent toutefois à confirmer par des études plus poussées.

    Contribue à la formation des hormones sexuelles masculines

    La vitamine B3 contribue-t-elle à l’augmentation et la formation des hormones sexuelles masculines notamment la testostérone ? C’est l’hypothèse suggérée par les résultats d’une étude.

    En effet, cette étude [65] révèle que la niacine augmente les niveaux de la testostérone sérique associée à l’amélioration du statut antioxydant dans le tissu testiculaire.

    Par ailleurs, nous avons pu lire sur Internet à plusieurs reprises que la niacine était également impliquée dans la synthèse des hormones sexuelles féminines, dont les œstrogènes et la progestérone. Premièrement, elle interviendrait dans la transformation de l’AAL en acide éicosapentaénoïque (EPA) et en acide docosahexaénoïque (DHA), les deux autres formes d’oméga-3 essentiels au bon fonctionnement du système hormonal. Deuxièmement, elle serait impliquée dans la production de bile qui est essentielle au métabolisme et à la détoxification des œstrogènes. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé d’études scientifiques qui valident ces propos.

    Où acheter de la vitamine B3 ?

    Lorsque vous achetez de la vitamine B3, n’oubliez pas de vérifier certains critères de qualité. En effet, il est important de s’assurer que le produit soit pur et ne contienne pas d’agents néfastes tels que des conservateurs ou autres additifs.

    Par ailleurs, veuillez préférez un produit qui contienne la forme nicotinamide. Cette forme est mieux absorbée par le corps que les autres formes de niacine. En effet, tous les tissus du corps convertissent la niacine absorbée en sa principale forme métaboliquement active, la coenzyme nicotinamide adénine dinucléotide (NAD). De ce fait, le corps gère mieux le nicotinamide que les autres formes de niacine car il est plus similaire au NAD, ce qui se traduit par une plus grande biodisponibilité [66].

    Complément alimentaire à base de vitamine B de la marque DynveoVous êtes nombreux à nous demander où acheter cette vitamine. Nous vous suggérons ce produit : voir le produit car nous sommes convaincus de sa qualité. Il s’agit d’un complexe associant l’ensemble des vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, et B12) à deux cofacteurs essentiels : l’inositol et l’acide para amino-benzoïque (PABA). Chaque vitamine est proposée dans sa forme active pour une biodisponibilité et une efficacité maximale. Le dosage est adaptable en fonction de vos besoins, dans une formule pure, dépourvue de toutes substances controversées. Gélules d’origine végétale, pour un produit 100 % végan.

    Pour nous, c’est la meilleure option sur le marché, le meilleur rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet. Nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

    Posologie

    La posologie de la vitamine B3 varie en fonction de plusieurs paramètres : âge, sexe, état physiologique. Elle est exprimée en milligramme (mg) d’équivalent en niacine (EN) / jour. En effet, selon l’EFSA (Agence européenne de sécurité des aliments), environ 60 mg de tryptophane donnent 1 mg de niacine, quantité définie en équivalent niacine (EN).

    💊 Voici les posologies recommandées par l’EFSA (Agence européenne de sécurité des aliments) concernant les adultes [67] :

    • 11 mg / jour pour les femmes ;
    • 14 mg / jour pour les hommes ;
    • 16 mg / jour pour les femmes enceintes ;
    • 15 mg / jour pour les femmes allaitantes.

    👲 Pour les enfants et adolescents, les apports de référence sont de :

    • 3 mg / jour pour les nourrissons de 7 à 11 mois ;
    • 6 mg / jour pour les enfants de 1 à 3 ans ;
    • 8 mg / jour pour les enfants de 4 à 6 ans ;
    • 9 mg / jour pour les enfants de 7 à 9 ans ;
    • 10 mg / jour pour les enfants de 10 à 12 ans ;
    • 11 mg / jour pour les filles de 13 à 14 ans ;
    • 13 mg / jour pour les garçons de 13 à 14 ans ;
    • 11 mg / jour pour les adolescentes de 15 à 18 ans ;
    • 14 mg / jour pour les adolescents de 15 à 18 ans.

    💡 Bon à savoir : les instances de santé américaines, notamment le National Institute of Health (NHI), recommandent des dosages de vitamine B3 supérieurs pour les femmes enceintes et allaitantes. Ainsi, les apports montent jusqu’à 18 mg / jour [66].

    Les formes de vitamine B3

    La niacine, également connue sous le nom de vitamine B3, est disponible sous différentes formes galéniques sur le marché. Voici les principales formes :

    • Comprimés à libération immédiate : ces comprimés sont conçus pour se dissoudre rapidement dans l’estomac, libérant ainsi la niacine immédiatement dans le sang ;
    • Comprimés à libération prolongée : ces comprimés sont conçus pour libérer lentement la niacine dans le corps, ce qui permet de maintenir des niveaux sanguins stables sur une période plus longue ;
    • Capsules à libération prolongée : ces capsules contiennent de la niacine sous forme de granules qui se libèrent lentement dans le corps ;
    • Gélules : les gélules contiennent de la niacine sous forme de poudre ou de granules, et sont conçues pour se dissoudre rapidement dans l’estomac ;
    • Poudre : la niacine en poudre peut être ajoutée à des boissons ou à des aliments pour augmenter l’apport en vitamine B3 ;
    • Ampoule ;
    • Injections intramusculaire ou intraveineuse ;
    • Huiles pour l’application topique.

    Les sources alimentaires de vitamine B3

    La vitamine B3 peut être trouvée sous diverses formes dans toutes les sources alimentaires, qu’elles soient animales, végétales ou fongiques. La niacine est présente en grande quantité dans la viande, les œufs, le poisson, les produits laitiers, certains légumes et les grains entiers.

    Vous trouverez ci-dessous une liste d’aliments riches en vitamine B3 triés par portion de 100 grammes [42].

    Recevez le tableau par e-mail

    Icône PDF rouge et blanc représentant un document PDF.Le tableau des aliments riches en niacine est disponible en version imprimable (pdf). En bonus, vous aurez aussi accès au tableau des IG (index glycémique), des sources d’oméga-3, des fibres alimentaires, des indices PRAL, de tous les minéraux (fer, calcium, cuivre, potassium, iode, etc.) et des vitamines (A, groupe B, E, K). Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder aux documents, gratuitement, sans aucun engagement. Envoi rapide et instantané.

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.

    Ce tableau vous aidera à vous représenter les aliments les plus riches en vitamine B3.

    Aliments d’origine végétale (100 g) Vitamine B3 (mg)
    Levure de boulanger, déshydratée 40,2
    Son de riz 34
    Café, décaféiné, poudre soluble 28,1
    Café, poudre soluble 25,1
    Chicorée et café, poudre soluble 21,7
    Son de blé 21,6
    Levure alimentaire 18,5
    Café, moulu 15
    Cacahuète, grillée, sans sel ajouté 14,4
    Beurre de cacahuète ou Pâte d’arachide 14,1
    Champignon lentin comestible ou shiitaké, séché 14,1
    Spiruline (Spirulina sp.), séchée ou déshydratée 12,8
    Muesli (aliment moyen) 10,5
    Persil, séché 10,2
    Paprika 10,1
    Tartine craquante, extrudée et grillée 9,8
    Gingembre, poudre 9,6
    Tomate, séchée 9
    Laitue de mer (Ulva sp.), séchée ou déshydratée 8,6
    Blé dur précuit, entier, cru 8,4
    Thé, feuille 7,5
    Tournesol, graine, grillé, salé 7
    Sarrasin entier, cru 7
    Seitan, préemballé 6,9
    Épeautre, cru 6,8
    Menthe, séchée 6,5
    Aliments d’origine animale (100 g) Vitamine B3 (mg)
    Gelée royale 105
    Foie, volaille, cuit 32,6
    Thon germon ou thon blanc, cru 19,4
    Foie, veau, cuit 18,8
    Foie, agneau, cuit 18,5
    Thon, rôti / cuit au four 16,4
    Anchois au sel (anchoité, semi-conserve) 14
    Poulet, filet, sans peau, sauté / poêlé, bio 14
    Thon, au naturel, appertisé, égoutté 13,6
    Canard, magret, grillé / poêlé 13,5
    Dinde, escalope, sautée / poêlée 13,5
    Thon albacore ou thon jaune, cru 13,5
    Poulet, poitrine, viande et peau, rôti/cuit au four 12,7
    Thon à l’huile de tournesol, miettes, appertisées, égouttées 12,2
    Dinde, escalope, rôtie / cuite au four 11,8
    Gibier à plumes, viande, cuit (aliment moyen) 11,8
    Poulet, filet, sans peau, sauté / poêlé 11,8
    Viande des Grisons 11,8
    Canard, viande, rôtie / cuite au four 11,1
    Foie, dinde, cuit 11,1
    Foie, poulet, cuit 11
    Camembert au lait cru 10,9
    Maquereau, frit 10,5
    Poitrine de porc demi-sel 10,2
    Veau, rôti, cuit 10,1
    Maquereau, fumé 10
    Saumon fumé 10

    Nos tableaux des aliments riches en vitamine B3 reprennent les chiffres de la base de données
    Ciqual.

    Effets indésirables

    Prise aux doses recommandées, la niacine est généralement sûre et bien tolérée chez les adultes en bonne santé ✔️ [68]. Cependant, certains effets indésirables sont possibles et peuvent inclure des nausées, des vomissements et des diarrhées [69].

    D’autre part, une supplémentation à haute dose de la vitamine B3 peut être à l’origine d’une dilatation des vaisseaux sanguins à l’origine de rougeurs, de démangeaisons et de bouffées de chaleurs [70].

    Contre-indications et danger

    La vitamine B3 à des doses supérieures aux doses recommandées est contre-indiquée chez les personnes souffrant de diabète et de maladies hépatiques car elle peut augmenter la résistance à l’insuline et provoquer une toxicité pour le foie [71, 72].

    Interactions

    Il existe certaines interactions entre la niacine et certains médicaments. C’est notamment le cas avec l’aspirine. En effet, lorsqu’elle est administrée avec la niacine, l’aspirine est capable de réduire les chaleurs et les bouffées vasomotrices [73].

    De même, la pectine de pomme est capable de réduire les bouffées vasomotrices dues à la consommation de vitamine B3 [74].

    Avis sur la vitamine B3

    Nous avons parcouru le web à la recherche d’avis et de retour d’expérience des consommateurs qui ont essayé les compléments alimentaires à base de vitamine B3 afin d’avoir un retour sur l’utilité et l’efficacité de cette vitamine. Mais tout d’abord, il est utile de rappeler que ces avis ne doivent pas constituer une base médicale sur lesquels vous baser. Veuillez consulter votre médecin ou professionnel de la santé pour qu’il vous recommande une molécule ou un complément adapté à votre cas.

    Ceci étant dit, la majorité des consommateurs ont remarqué une amélioration significative de leur peau. Les pores seraient moins visibles et la peau serait plus lumineuse. Les personnes atteintes d’acné ont également constaté une nette amélioration. D’autre part, plusieurs consommateurs ont constaté une nette diminution des niveaux de cholestérol et des triglycérides quelques semaines après une supplémentation en vitamine B3.

    De même, la supplémentation en niacine a énormément aidé les consommateurs à ne plus ressentir de la fatigue en milieu de journée.

    Si vous souhaitez vous faire votre propre avis, nous vous invitons à faire un tour sur les sites et les forums spécialisés.

    Associations de plantes ou molécules

    La niacine peut être associée à d’autres molécules dans le but d’obtenir un effet synergique bénéfique à la santé. À ce titre, voici les principales associations qui incluent la vitamine B3 :

    Vitamine B3 et oméga-3

    L’association de la niacine et des oméga-3 peut être bénéfique pour la santé cardiovasculaire. La niacine peut aider à réduire le taux de cholestérol LDL et de triglycérides, tandis que les oméga-3 peuvent aider à réduire l’inflammation et à améliorer la fonction vasculaire.

    Une étude publiée en 2012 dans la revue Journal Of Lipid Research a examiné les effets de la supplémentation combinée en niacine et en oméga-3 sur les marqueurs de la santé cardiovasculaire chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Les résultats ont montré que cette combinaison a amélioré la fonction vasculaire et a réduit les niveaux de triglycérides, ce qui suggère qu’elle pourrait être utile pour limiter le risque de maladies cardiovasculaires chez les personnes atteintes de diabète de type 2 [75].

    Vitamine B3 et vitamine B5

    L’association de la niacine et de la vitamine B5 peut être bénéfique pour la santé de la peau. La niacine peut aider à réduire l’inflammation de la peau et à améliorer la fonction barrière de la peau, tandis que la vitamine B5 peut aider à réduire l’acné et à améliorer la cicatrisation de la peau.

    Une étude publiée en 2010 a examiné les effets de la supplémentation combinée en niacine et en vitamine B5 sur la santé de la peau chez les femmes adultes. Les résultats ont montré que cette combinaison a amélioré le teint et la texture de la peau et a été bien tolérée chez les femmes indiennes présentant des signes de vieillissement [76].

    Vitamine B3 et vitamine B6 (pyridoxine)

    La vitamine B6, également connue sous le nom de pyridoxine, est essentielle pour de nombreuses fonctions corporelles, notamment la production d’hémoglobine, le métabolisme des protéines et la régulation du système nerveux. La vitamine B6 peut également aider à maintenir un système immunitaire et hormonal sain [10]. L’association de la niacine et de la vitamine B6 peut être une excellente combinaison pour favoriser un meilleur métabolisme.

    Vitamine B3 et vitamine B9

    La vitamine B9, également connue sous le nom d’acide folique, joue un rôle important dans la production de nouvelles cellules et dans la lutte contre les malformations congénitales chez les nourrissons. Elle peut également aider à réduire les niveaux d’homocystéine, un acide aminé lié à un risque accru de maladies cardiaques [10].

    D’autre part, l’acide folique peut contribuer à combattre les maladies inflammatoires chroniques de la peau comme le psoriasis [77]. L’association vitamine B3 – vitamine B9 peut être intéressante pour la santé de la peau.

    Vitamine B3 et zinc

    Le zinc est un minéral essentiel pour le fonctionnement normal du système immunitaire, du système cognitif, des os, des cheveux, des ongles et de la peau [10]. L’association de la niacine et du zinc a montré des effets bénéfiques sur la santé de la peau, en particulier dans la réduction de l’acné [78]. De plus, la niacine joue un rôle important dans une meilleure utilisation du zinc par l’organisme [79].

    Vitamine B3 et tryptophane

    Le tryptophane est un acide aminé essentiel qui joue un rôle important dans la synthèse de la sérotonine, un neurotransmetteur impliqué dans la régulation de l’humeur, du sommeil et de l’appétit.

    De même, le tryptophane est le précurseur métabolique de la niacine cela signifie qu’il joue un rôle important dans les niveaux de la niacine [80]. Par ailleurs, en cas de faibles apports alimentaires de niacine, l’organisme utilise l’acide aminé L-tryptophane issus des apports alimentaires pour synthétiser la vitamine B3, à raison d’environ 1 mg de vitamine B3 pour 67 mg de L-tryptophane ingéré [6].

    FAQ : réponses à vos questions

    Bienfaits, vertus et propriétés

    La vitamine B3 favorise-t-elle la prise de poids ?

    On estime que la niacinamide semble stimuler l’appétit, ce qui pourrait suggérer que la consommation excessive de niacine pourrait en effet augmenter le poids.

    À ce titre, une étude a tenté de savoir si la consommation excessive de niacine pouvait être un facteur important dans la prévalence de l’obésité chez les enfants américains [81]. Il semblerait effectivement que les américains consomment près de deux fois l’apport nutritionnel recommandé (RDA) depuis l’enrichissement en niacine des céréales et des produits céréaliers aux États-Unis dans les années 2000. Selon cette étude, il y aurait donc une relation entre l’obésité et la surconsommation de vitamine B3.

    Est-ce que la vitamine B3 est bénéfique pour le foie ?

    Selon des études préliminaires [82], la niacine inhibe et inverse la stéatose hépatique et l’inflammation chez les animaux et les cultures de cellules hépatiques. Il prévient la fibrose hépatique chez les animaux et diminue le collagène dans les cellules étoilées humaines cultivées. Cependant, cela reste des études au stade préliminaire qui nécessitent d’autres études cliniques.

    La vitamine B3 réduit-elle les incidences de fausse couche ?

    La vitamine B3 semble réduire les incidences de fausse couche selon les résultats d’une première étude préliminaire. En effet, selon l’étude, la niacine aurait un effet bénéfique dans la réduction du risque de fausses couches ce qui justifie une étude approfondie [83].

    La vitamine B3 est-elle efficace contre l’hypertension ?

    En raison de ses effets vasodilatateurs, la vitamine B3 peut avoir une action bénéfique contre l’hypertension. Selon une étude, lorsqu’elle est administrée sur une très longue période, la niacine peut abaisser la tension artérielle [84].

    La vitamine B3 est-elle utile contre les dysfonctions érectiles ?

    La vitamine B3 ou niacine peut être utile contre les dysfonctions érectiles. En effet, la niacine peut agir chez les hommes souffrant de dysfonction érectile légère à modérée [85].

    La vitamine B3 est-elle efficace contre les moustiques ?

    Bien que l’utilisation des vitamines du groupe B contre les moustiques est largement partagée, il n’en demeure pas moins que les études manquent à ce sujet. Au contraire, une étude a révélé qu’il n’y avait aucune efficacité des vitamines B contre les moustiques [86].

    Est-ce que la vitamine B3 est bénéfique contre le covid-19 ?

    Bien que l’hypothèse ait été suggérée, l’efficacité de la vitamine B3 contre le covid-19 n’a pas été prouvée scientifiquement.

    Ordonnance, formes et qualités

    La vitamine B3 est-elle en vente uniquement sur ordonnance ?

    Les compléments alimentaires à base de vitamine B3 se vendent sans ordonnance. Seules les doses élevées sont délivrées sur ordonnance.

    La vitamine B3 bio existe-t-elle ?

    Le terme « vitamine B3 bio » n’a pas de signification claire en soi. La vitamine B3, également appelée niacine, peut être trouvée dans des aliments biologiques et conventionnels. Cependant, il n’y a pas de différence significative dans la composition chimique de la vitamine B3 provenant de sources biologiques ou conventionnelles. Les compléments alimentaires contenant de la vitamine B3 peuvent être certifiés biologiques, mais cela se réfère à la façon dont ils ont été produits et notamment à la matière dont ils sont extraits plutôt qu’à la nature de la vitamine elle-même.

    Quelles différences y a-t-il entre la niacine et l’inositol hexanicotinate (IHN) ? Est-ce la même chose ?

    La niacine et l’inositol hexanicotinate (IHN) sont deux formes différentes de vitamine B3. La niacine est la forme active de la vitamine B3 et est souvent utilisée pour combattre des affections telles que l’hypercholestérolémie et les troubles de la circulation sanguine. L’IHN, quant à lui, est une forme de niacine qui est liée à l’inositol, un autre composé.

    L’IHN est souvent utilisé comme complément alimentaire car il est censé causer moins de rougeurs et d’effets secondaires cutanés que la niacine pure. Cependant, il est important de noter que selon une étude, l’IHN peut ne pas être aussi efficace que la niacine pure pour réduire certaines affections notamment pour réduire les niveaux de cholestérol LDL [87]. Donc, bien que ce ne soit pas la même chose, les deux formes ont des similitudes et des différences en termes d’utilisation et d’efficacité.

    Est-ce que la vitamine B3 est remboursée ?

    La vitamine B3, également connue sous le nom de niacine, n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie en France. Elle est considérée comme un complément alimentaire et non comme un médicament. Cependant, certaines formes de niacine peuvent être prescrites par un médecin et remboursées si elles sont utilisées pour limiter des affections spécifiques, telles que l’hypercholestérolémie ou la pellagre.

    Posologie

    Quand prendre la vitamine B3 ? Matin ou soir ?

    On estime que les vitamines B ont un effet stimulant. Il est donc conseillé de les prendre le matin de préférence au milieu du petit-déjeuner.

    Est-ce dangereux de prendre trop de B3 ? Et quelle quantité ne faut-il pas dépasser par jour ?

    Prendre des doses élevées de vitamine B3 peut causer des effets secondaires indésirables tels que des bouffées de chaleur, des maux d’estomac et des éruptions cutanées. Dans les cas extrêmes, une surdose de vitamine B3 peut causer des dommages au foie et aux reins.

    La dose maximale recommandée pour les adultes est de 35 milligrammes par jour, mais les doses plus élevées peuvent être prescrites par un médecin pour le traitement de certaines conditions médicales. Il est important de consulter un professionnel de la santé avant de prendre des doses élevées de vitamine B3 [88].

    Effets secondaires, contre-indications et danger

    Puis-je prendre de la B3 si je suis enceinte ou si j’allaite ?

    Aux doses recommandées, il est tout à fait possible voire conseillé de prendre la vitamine B3 si vous êtes enceinte ou allaitante. En effet, des apports insuffisants de vitamine B3 sont associés à des anomalies congénitales [89].

    Cependant, il est toujours utile de consulter auparavant votre médecin car lui seul est en mesure de vous conseiller la prise ou non de cette vitamine pendant cette phase de votre vie.

    Puis-je prendre de la vitamine B3 en cas de trouble de la thyroïde ?

    La vitamine B3 peut diminuer les niveaux sériques des hormones thyroïdiennes [90], ce qui peut être bénéfique dans certains cas mais potentiellement nocif dans d’autres. Votre médecin pourra vous conseiller sur la dose appropriée en fonction de votre état de santé et de vos besoins individuels.

    Animal

    Puis-je donner de la vitamine B3 à mon chat ou à mon chien ?

    Il est tout à fait possible de donner de la vitamine B3 aux chiens et aux chats. Cependant, il est important de ne pas donner de suppléments de vitamine B3 à votre chat ou chien sans l’avis d’un vétérinaire. Les besoins en nutriments peuvent varier selon les espèces animales et une surdose de vitamine B3 peut entraîner des effets indésirables pour votre animal de compagnie. Il est donc important de discuter avec votre vétérinaire des options de supplémentation en vitamines pour votre animal.

    Références scientifiques

    Voir les références

    1. Ying W. NAD+/NADH and NADP+/NADPH in cellular functions and cell death: regulation and biological consequences. Antioxid Redox Signal. 2008 Feb;10(2):179-206. doi: 10.1089/ars.2007.1672. PMID: 18020963.
    2. Bechgaard H, Jespersen S. GI absorption of niacin in humans. J Pharm Sci. 1977 Jun;66(6):871-2. doi: 10.1002/jps.2600660635. PMID: 874791.
    3. Pieper JA. Overview of niacin formulations: differences in pharmacokinetics, efficacy, and safety. Am J Health Syst Pharm. 2003 Jul 1;60(13 Suppl 2):S9-14; quiz S25. doi: 10.1093/ajhp/60.suppl_2.S9. PMID: 12901025.
    4. Menon RM, Adams MH, González MA, Tolbert DS, Leu JH, Cefali EA. Plasma and urine pharmacokinetics of niacin and its metabolites from an extended-release niacin formulation. Int J Clin Pharmacol Ther. 2007 Aug;45(8):448-54. doi: 10.5414/cpp45448. PMID: 17725178.
    5. Fukuwatari T, Ohta M, Kimtjra N, Sasaki R, Shibata K. Conversion ratio of tryptophan to niacin in Japanese women fed a purified diet conforming to the Japanese Dietary Reference Intakes. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2004 Dec;50(6):385-91. doi: 10.3177/jnsv.50.385. PMID: 15895512.
    6. Friedman M. Analysis, Nutrition, and Health Benefits of Tryptophan. Int J Tryptophan Res. 2018;11:1178646918802282. Published 2018 Sep 26. doi:10.1177/1178646918802282
    7. Mousa TY, Mousa OY. Nicotinic Acid Deficiency. [Updated 2022 Aug 8]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-.
    8. Pitche PT. Pellagre et érythèmes pellagroïdes [Pellagra]. Sante. 2005 Jul-Sep;15(3):205-8. French. PMID: 16207585.
    9. Bakaloudi DR, Halloran A, Rippin HL, et al. Intake and adequacy of the vegan diet. A systematic review of the evidence.Clin Nutr. 2021;40(5):3503-3521. doi:10.1016/j.clnu.2020.11.035
    10. Journal officiel de la Commission Européenne, RÈGLEMENT (UE) No 432/2012 DE LA COMMISSION, du 16 mai 2012 établissant une liste des allégations de santé autorisées portant sur les denrées alimentaires, autres que celles faisant référence à la réduction du risque de maladie ainsi qu’au développement et à la santé infantiles (Texte présentant de l’intérêt pour l’EEE)
    11. E. Forbat, F. Al‐Niaimi, F. R. Ali, Use of nicotinamide in dermatology, Clinical and Experimental Dermatology, Volume 42, Issue 2, 1 March 2017, Pages 137–144
    12. Shahmoradi Z, Iraji F, Siadat AH, Ghorbaini A. Comparison of topical 5% nicotinamid gel versus 2% clindamycin gel in the treatment of the mild-moderate acne vulgaris: A double-blinded randomized clinical trial. J Res Med Sci. 2013 Feb;18(2):115-7. PMID: 23914212; PMCID: PMC3724370.
    13. Draelos ZD. Assessment of skin barrier function in rosacea patients with a novel 1% metronidazole gel. J Drugs Dermatol. 2005 Sep-Oct;4(5):557-62. PMID: 16167413.
    14. Draelos ZD, Ertel K, Berge C. Niacinamide-containing facial moisturizer improves skin barrier and benefits subjects with rosacea. Cutis. 2005 Aug;76(2):135-41. PMID: 16209160.
    15. Streilein JW, Taylor JR, Vincek V, Kurimoto I, Richardson J, Tie C, Medema JP, Golomb C. Relationship between ultraviolet radiation-induced immunosuppression and carcinogenesis. J Invest Dermatol. 1994 Nov;103(5 Suppl):107S-111S. doi: 10.1111/1523-1747.ep12399400. PMID: 7963670. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7963670/
    16. Chen AC, Martin AJ, Choy B, Fernández-Peñas P, Dalziell RA, McKenzie CA, Scolyer RA, Dhillon HM, Vardy JL, Kricker A, St George G, Chinniah N, Halliday GM, Damian DL. A Phase 3 Randomized Trial of Nicotinamide for Skin-Cancer Chemoprevention. N Engl J Med. 2015 Oct 22;373(17):1618-26. doi: 10.1056/NEJMoa1506197. PMID: 26488693. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26488693/
    17. Surjana D, Halliday GM, Martin AJ, Moloney FJ, Damian DL. Oral nicotinamide reduces actinic keratoses in phase II double-blinded randomized controlled trials. J Invest Dermatol. 2012 May;132(5):1497-500. doi: 10.1038/jid.2011.459. Epub 2012 Feb 2. PMID: 22297641. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22297641/
    18. Gensler HL. Prevention of photoimmunosuppression and photocarcinogenesis by topical nicotinamide. Nutr Cancer. 1997;29(2):157-62. doi: 10.1080/01635589709514618. PMID: 9427980. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9427980/
    19. Gensler HL, Williams T, Huang AC, Jacobson EL. Oral niacin prevents photocarcinogenesis and photoimmunosuppression in mice. Nutr Cancer. 1999;34(1):36-41. doi: 10.1207/S15327914NC340105. PMID: 10453439. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10453439/
    20. Soma Y, Kashima M, Imaizumi A, Takahama H, Kawakami T, Mizoguchi M. Moisturizing effects of topical nicotinamide on atopic dry skin. Int J Dermatol. 2005 Mar;44(3):197-202. doi: 10.1111/j.1365-4632.2004.02375.x. PMID: 15807725. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15807725/
    21. Fabbrocini G, Cantelli M, Monfrecola G. Topical nicotinamide for seborrheic dermatitis: an open randomized study. J Dermatolog Treat. 2014 Jun;25(3):241-5. doi: 10.3109/09546634.2013.814754. Epub 2013 Jul 5. PMID: 23763270. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23763270/
    22. Levine D, Even-Chen Z, Lipets I, Pritulo OA, Svyatenko TV, Andrashko Y, Lebwohl M, Gottlieb A. Pilot, multicenter, double-blind, randomized placebo-controlled bilateral comparative study of a combination of calcipotriene and nicotinamide for the treatment of psoriasis. J Am Acad Dermatol. 2010 Nov;63(5):775-81. doi: 10.1016/j.jaad.2009.10.016. PMID: 20599292. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20599292/
    23. Hoffer, A., Osmond, H., Callbeck, M. J., & Kahan, I. (1957). Treatment of schizophrenia with nicotinic acid and nicotinamide. Journal of Clinical & Experimental Psychopathology, 18, 131–158. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/13439009/
    24. Mokudai T, Ayoub IA, Sakakibara Y, Lee EJ, Ogilvy CS, Maynard KI. Delayed treatment with nicotinamide (Vitamin B(3)) improves neurological outcome and reduces infarct volume after transient focal cerebral ischemia in Wistar rats. Stroke. 2000 Jul;31(7):1679-85. doi: 10.1161/01.str.31.7.1679. PMID: 10884473. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10884473/
    25. Green KN, Steffan JS, Martinez-Coria H, Sun X, Schreiber SS, Thompson LM, LaFerla FM. Nicotinamide restores cognition in Alzheimer’s disease transgenic mice via a mechanism involving sirtuin inhibition and selective reduction of Thr231-phosphotau. J Neurosci. 2008 Nov 5;28(45):11500-10. doi: 10.1523/JNEUROSCI.3203-08.2008. PMID: 18987186; PMCID: PMC2617713. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18987186/
    26. Kelleher RJ 3rd, Shen J. Presenilin-1 mutations and Alzheimer’s disease. Proc Natl Acad Sci U S A. 2017 Jan 24;114(4):629-631. doi: 10.1073/pnas.1619574114. Epub 2017 Jan 12. PMID: 28082723; PMCID: PMC5278466. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5278466/
    27. Braidy N, Berg J, Clement J, Khorshidi F, Poljak A, Jayasena T, Grant R, Sachdev P. Role of Nicotinamide Adenine Dinucleotide and Related Precursors as Therapeutic Targets for Age-Related Degenerative Diseases: Rationale, Biochemistry, Pharmacokinetics, and Outcomes. Antioxid Redox Signal. 2019 Jan 10;30(2):251-294. doi: 10.1089/ars.2017.7269. Epub 2018 May 11. PMID: 29634344; PMCID: PMC6277084. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6277084/
    28. Hakozaki T, Minwalla L, Zhuang J, Chhoa M, Matsubara A, Miyamoto K, Greatens A, Hillebrand GG, Bissett DL, Boissy RE. The effect of niacinamide on reducing cutaneous pigmentation and suppression of melanosome transfer. Br J Dermatol. 2002 Jul;147(1):20-31. doi: 10.1046/j.1365-2133.2002.04834.x. PMID: 12100180. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12100180/
    29. Navarrete-Solís J, Castanedo-Cázares JP, Torres-Álvarez B, Oros-Ovalle C, Fuentes-Ahumada C, González FJ, Martínez-Ramírez JD, Moncada B. A Double-Blind, Randomized Clinical Trial of Niacinamide 4% versus Hydroquinone 4% in the Treatment of Melasma. Dermatol Res Pract. 2011;2011:379173. doi: 10.1155/2011/379173. Epub 2011 Jul 21. PMID: 21822427; PMCID: PMC3142702. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3142702/
    30. Desai S, Ayres E, Bak H, Manco M, Lynch S, Raab S, Du A, Green D, Skobowiat C, Wangari-Talbot J, Zheng Q. Effect of a Tranexamic Acid, Kojic Acid, and Niacinamide Containing Serum on Facial Dyschromia: A Clinical Evaluation. J Drugs Dermatol. 2019 May 1;18(5):454-459. PMID: 31141852. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31141852/
    31. Lee DH, Oh IY, Koo KT, Suk JM, Jung SW, Park JO, Kim BJ, Choi YM. Reduction in facial hyperpigmentation after treatment with a combination of topical niacinamide and tranexamic acid: a randomized, double-blind, vehicle-controlled trial. Skin Res Technol. 2014 May;20(2):208-12. doi: 10.1111/srt.12107. Epub 2013 Sep 5. PMID: 24033822. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24033822/
    32. Hakozaki T, Takiwaki H, Miyamoto K, Sato Y, Arase S. Ultrasound enhanced skin-lightening effect of vitamin C and niacinamide. Skin Res Technol. 2006 May;12(2):105-13. doi: 10.1111/j.0909-752X.2006.00186.x. PMID: 16626384. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16626384/
    33. Greatens A, Hakozaki T, Koshoffer A, Epstein H, Schwemberger S, Babcock G, Bissett D, Takiwaki H, Arase S, Wickett RR, Boissy RE. Effective inhibition of melanosome transfer to keratinocytes by lectins and niacinamide is reversible. Exp Dermatol. 2005 Jul;14(7):498-508. doi: 10.1111/j.0906-6705.2005.00309.x. PMID: 15946237. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15946237/
    34. Levin J, Momin SB. How much do we really know about our favorite cosmeceutical ingredients? J Clin Aesthet Dermatol. 2010 Feb;3(2):22-41. PMID: 20725560; PMCID: PMC2921764. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2921764/#B48
    35. Gehring W. Nicotinic acid/niacinamide and the skin. J Cosmet Dermatol. 2004 Apr;3(2):88-93. doi: 10.1111/j.1473-2130.2004.00115.x. PMID: 17147561. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17147561/
    36. Rovito HA, Oblong JE. Nicotinamide preferentially protects glycolysis in dermal fibroblasts under oxidative stress conditions. Br J Dermatol. 2013 Jul;169 Suppl 2:15-24. doi: 10.1111/bjd.12365. PMID: 23786616. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23786616/
    37. Zhen AX, Piao MJ, Kang KA, Fernando PDSM, Kang HK, Koh YS, Yi JM, Hyun JW. Niacinamide Protects Skin Cells from Oxidative Stress Induced by Particulate Matter. Biomol Ther (Seoul). 2019 Jul 5;27(6):562-569. doi: 10.4062/biomolther.2019.061. Epub ahead of print. PMID: 31272139; PMCID: PMC6824628. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31272139/
    38. Tardy AL, Pouteau E, Marquez D, Yilmaz C, Scholey A. Vitamins and Minerals for Energy, Fatigue and Cognition: A Narrative Review of the Biochemical and Clinical Evidence. Nutrients. 2020 Jan 16;12(1):228. doi: 10.3390/nu12010228. PMID: 31963141; PMCID: PMC7019700. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7019700/
    39. Chong R, Wakade C, Seamon M, Giri B, Morgan J, Purohit S. Niacin Enhancement for Parkinson’s Disease: An Effectiveness Trial. Front Aging Neurosci. 2021 Jun 17;13:667032. doi: 10.3389/fnagi.2021.667032. PMID: 34220485; PMCID: PMC8245760. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34220485/
    40. Draelos ZD, Jacobson EL, Kim H, Kim M, Jacobson MK. A pilot study evaluating the efficacy of topically applied niacin derivatives for treatment of female pattern alopecia. J Cosmet Dermatol. 2005 Dec;4(4):258-61. doi: 10.1111/j.1473-2165.2005.00201.x. PMID: 17168873. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17168873/
    41. Kamal M, Abbasy AJ, Muslemani AA, Bener A. Effect of nicotinamide on newly diagnosed type 1 diabetic children. Acta Pharmacol Sin. 2006 Jun;27(6):724-7. doi: 10.1111/j.1745-7254.2006.00313.x. PMID: 16723091. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16723091/
    42. Pozzilli P, Browne PD, Kolb H. Meta-analysis of nicotinamide treatment in patients with recent-onset IDDM. The Nicotinamide Trialists. Diabetes Care. 1996 Dec;19(12):1357-63. doi: 10.2337/diacare.19.12.1357. PMID: 8941464. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8941464/
    43. Crinó A, Schiaffini R, Ciampalini P, Suraci MC, Manfrini S, Visalli N, Matteoli MC, Patera P, Buzzetti R, Guglielmi C, Spera S, Costanza F, Fioriti E, Pitocco D, Pozzilli P; IMDIAB Group. A two year observational study of nicotinamide and intensive insulin therapy in patients with recent onset type 1 diabetes mellitus. J Pediatr Endocrinol Metab. 2005 Aug;18(8):749-54. doi: 10.1515/jpem.2005.18.8.749. PMID: 16200840. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16200840/
    44. Elliott RB, Pilcher CC, Fergusson DM, Stewart AW. A population based strategy to prevent insulin-dependent diabetes using nicotinamide. J Pediatr Endocrinol Metab. 1996 Sep-Oct;9(5):501-9. doi: 10.1515/jpem.1996.9.5.501. PMID: 8961125. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8961125/
    45. Crinò A, Schiaffini R, Manfrini S, Mesturino C, Visalli N, Beretta Anguissola G, Suraci C, Pitocco D, Spera S, Corbi S, Matteoli MC, Patera IP, Manca Bitti ML, Bizzarri C, Pozzilli P; IMDIAB group. A randomized trial of nicotinamide and vitamin E in children with recent onset type 1 diabetes (IMDIAB IX). Eur J Endocrinol. 2004 May;150(5):719-24. doi: 10.1530/eje.0.1500719. PMID: 15132730. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15132730/
    46. Polo V, Saibene A, Pontiroli AE. Nicotinamide improves insulin secretion and metabolic control in lean type 2 diabetic patients with secondary failure to sulphonylureas. Acta Diabetol. 1998 Apr;35(1):61-4. doi: 10.1007/s005920050103. PMID: 9625292. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9625292/
    47. Alenzi FQ. Effect of nicotinamide on experimental induced diabetes. Iran J Allergy Asthma Immunol. 2009 Mar;8(1):11-8. PMID: 19279354. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19279354/
    48. Hassan N, Janjua MZ. The optimum dose of nicotinamide for protection of pancreatic beta-cells against the cytotoxic effect of streptozotocin in albino rat. J Ayub Med Coll Abbottabad. 2001 Jul-Sep;13(3):26-30. PMID: 11873395. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11873395/
    49. La Paz SM, Bermudez B, Naranjo MC, Lopez S, Abia R, Muriana FJ. Pharmacological Effects of Niacin on Acute Hyperlipemia. Curr Med Chem. 2016;23(25):2826-2835. doi: 10.2174/0929867323666160411142909. PMID: 27063258. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27063258/
    50. Karacaglar E, Atar I, Altin C, Yetis B, Cakmak A, Bayraktar N, Coner A, Ozin B, Muderrisoglu H. The Effects of Niacin on Inflammation in Patients with Non-ST Elevated Acute Coronary Syndrome. Acta Cardiol Sin. 2015 Mar;31(2):120-6. doi: 10.6515/acs20140630e. PMID: 27122858; PMCID: PMC4804877. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4804877/
    51. AIM-HIGH Investigators; Boden WE, Probstfield JL, Anderson T, Chaitman BR, Desvignes-Nickens P, Koprowicz K, McBride R, Teo K, Weintraub W. Niacin in patients with low HDL cholesterol levels receiving intensive statin therapy. N Engl J Med. 2011 Dec 15;365(24):2255-67. doi: 10.1056/NEJMoa1107579. Epub 2011 Nov 15. Erratum in: N Engl J Med. 2012 Jul 12;367(2):189. PMID: 22085343. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22085343/
    52. Gerber MT, Mondy KE, Yarasheski KE, Drechsler H, Claxton S, Stoneman J, DeMarco D, Powderly WG, Tebas P. Niacin in HIV-infected individuals with hyperlipidemia receiving potent antiretroviral therapy. Clin Infect Dis. 2004 Aug 1;39(3):419-25. doi: 10.1086/422144. Epub 2004 Jul 16. PMID: 15307011. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15307011/
    53. Shearer GC, Pottala JV, Hansen SN, Brandenburg V, Harris WS. Effects of prescription niacin and omega-3 fatty acids on lipids and vascular function in metabolic syndrome: a randomized controlled trial. J Lipid Res. 2012 Nov;53(11):2429-35. doi: 10.1194/jlr.P022392. Epub 2012 Aug 14. PMID: 22892157; PMCID: PMC3466011. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3466011/
    54. Teo KK, Goldstein LB, Chaitman BR, Grant S, Weintraub WS, Anderson DC, Sila CA, Cruz-Flores S, Padley RJ, Kostuk WJ, Boden WE; AIM-HIGH Investigators. Extended-release niacin therapy and risk of ischemic stroke in patients with cardiovascular disease: the Atherothrombosis Intervention in Metabolic Syndrome with low HDL/High Triglycerides: Impact on Global Health Outcome (AIM-HIGH) trial. Stroke. 2013 Oct;44(10):2688-93. doi: 10.1161/STROKEAHA.113.001529. Epub 2013 Jul 23. PMID: 23881958; PMCID: PMC4886540. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4886540/
    55. Vasantha J, Soundararajan P, Vanitharani N, Kannan G, Thennarasu P, Neenu G, Reddy CU. Safety and efficacy of nicotinamide in the management of hyperphosphatemia in patients on hemodialysis. Indian J Nephrol. 2011 Oct;21(4):245-9. doi: 10.4103/0971-4065.83735. PMID: 22022084; PMCID: PMC3193667. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3193667/
    56. Cheng SC, Young DO, Huang Y, Delmez JA, Coyne DW. A randomized, double-blind, placebo-controlled trial of niacinamide for reduction of phosphorus in hemodialysis patients. Clin J Am Soc Nephrol. 2008 Jul;3(4):1131-8. doi: 10.2215/CJN.04211007. Epub 2008 Apr 2. PMID: 18385391; PMCID: PMC2440276. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2440276/
    57. Takahashi Y, Tanaka A, Nakamura T, Fukuwatari T, Shibata K, Shimada N, Ebihara I, Koide H. Nicotinamide suppresses hyperphosphatemia in hemodialysis patients. Kidney Int. 2004 Mar;65(3):1099-104. doi: 10.1111/j.1523-1755.2004.00482.x. PMID: 14871431. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14871431/
    58. Young DO, Cheng SC, Delmez JA, Coyne DW. The effect of oral niacinamide on plasma phosphorus levels in peritoneal dialysis patients. Perit Dial Int. 2009 Sep-Oct;29(5):562-7. PMID: 19776051. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19776051/
    59. McCarty MF, Russell AL. Niacinamide therapy for osteoarthritis–does it inhibit nitric oxide synthase induction by interleukin 1 in chondrocytes? Med Hypotheses. 1999 Oct;53(4):350-60. doi: 10.1054/mehy.1998.0792. PMID: 10608273. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10608273/
    60. Jonas WB, Rapoza CP, Blair WF. The effect of niacinamide on osteoarthritis: a pilot study. Inflamm Res. 1996 Jul;45(7):330-4. doi: 10.1007/BF02252945. PMID: 8841834. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8841834/
    61. Taechameekietichai T, Chansangpetch S, Peerawaranun P, Lin SC. Association between Daily Niacin Intake and Glaucoma: National Health and Nutrition Examination Survey. Nutrients. 2021 Nov 26;13(12):4263. doi: 10.3390/nu13124263. PMID: 34959814; PMCID: PMC8709149. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34959814/
    62. Cumming RG, Mitchell P, Smith W. Diet and cataract: the Blue Mountains Eye Study. Ophthalmology. 2000 Mar;107(3):450-6. doi: 10.1016/s0161-6420(99)00024-x. PMID: 10711880. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10711880/
    63. Szentirmai É, Kapás L. Nicotinic acid promotes sleep through prostaglandin synthesis in mice. Sci Rep. 2019 Nov 19;9(1):17084. doi: 10.1038/s41598-019-53648-7. PMID: 31745228; PMCID: PMC6863905. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6863905/
    64. Reimund E. Sleep deprivation-induced dermatitis: further support of nicotinic acid depletion in sleep deprivation. Med Hypotheses. 1991 Dec;36(4):371-3. doi: 10.1016/0306-9877(91)90012-n. PMID: 1809857. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1809857/
    65. Shomali T, Taherianfard M, Dalvand M, Namazi F. Effect of pharmacological doses of niacin on testicular structure and function in normal and diabetic rats. Andrologia. 2018 Dec;50(10):e13142. doi: 10.1111/and.13142. Epub 2018 Sep 6. PMID: 30191583. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30191583/
    66. National Institute of Health (NIH), Niacin 18 novembre 2022
    67. EFSA, Autorité européenne de sécurité des aliments, Scientific Opinion on Dietary Reference Values for niacin, 17 juillet 2014.
    68. Guyton JR, Bays HE. Safety considerations with niacin therapy. Am J Cardiol. 2007 Mar 19;99(6A):22C-31C. doi: 10.1016/j.amjcard.2006.11.018. Epub 2006 Nov 28. PMID: 17368274. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17368274/
    69. El Borolossy R, El Wakeel LM, El Hakim I, Sabri N. Efficacy and safety of nicotinamide in the management of hyperphosphatemia in pediatric patients on regular hemodialysis. Pediatr Nephrol. 2016 Feb;31(2):289-96. doi: 10.1007/s00467-015-3208-1. Epub 2015 Sep 29. PMID: 26420678. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26420678/
    70. Peechakara BV, Gupta M. Vitamin B3. [Updated 2022 Jun 11]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK526107/
    71. Knip M, Douek IF, Moore WP, Gillmor HA, McLean AE, Bingley PJ, Gale EA; European Nicotinamide Diabetes Intervention Trial Group. Safety of high-dose nicotinamide: a review. Diabetologia. 2000 Nov;43(11):1337-45. doi: 10.1007/s001250051536. PMID: 11126400. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11126400/
    72. Winter, Stephen & Boyer, James. (1973). Hepatic Toxicity from Large Doses of Vitamin B 3 (Nicotinamide). The New England journal of medicine. 289. 1180-2. 10.1056/NEJM197311292892208. https://www.researchgate.net/publication/18894931_Hepatic_Toxicity_from_Large_Doses_of_Vitamin_B_3_Nicotinamide
    73. Whelan AM, Price SO, Fowler SF, Hainer BL. The effect of aspirin on niacin-induced cutaneous reactions. J Fam Pract. 1992 Feb;34(2):165-8. PMID: 1737967. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1737967/
    74. Moriarty PM, Backes J, Dutton JA, He J, Ruisinger JF, Schmelzle K. Apple pectin for the reduction of niacin-induced flushing. J Clin Lipidol. 2013 Mar-Apr;7(2):140-6. doi: 10.1016/j.jacl.2012.11.005. Epub 2012 Dec 5. PMID: 23415433. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23415433/
    75. Shearer GC, Pottala JV, Hansen SN, Brandenburg V, Harris WS. Effects of prescription niacin and omega-3 fatty acids on lipids and vascular function in metabolic syndrome: a randomized controlled trial. J Lipid Res. 2012 Nov;53(11):2429-35. doi: 10.1194/jlr.P022392. Epub 2012 Aug 14. PMID: 22892157; PMCID: PMC3466011. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3466011/
    76. Jerajani HR, Mizoguchi H, Li J, Whittenbarger DJ, Marmor MJ. The effects of a daily facial lotion containing vitamins B3 and E and provitamin B5 on the facial skin of Indian women: a randomized, double-blind trial. Indian J Dermatol Venereol Leprol. 2010 Jan-Feb;76(1):20-6. doi: 10.4103/0378-6323.58674. PMID: 20061726. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20061726/
    77. Gisondi P, Fantuzzi F, Malerba M, Girolomoni G. Folic acid in general medicine and dermatology. J Dermatolog Treat. 2007;18(3):138-46. doi: 10.1080/09546630701247930. PMID: 17538801. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17538801/
    78. Fivenson DP. The mechanisms of action of nicotinamide and zinc in inflammatory skin disease. Cutis. 2006 Jan;77(1 Suppl):5-10. PMID: 16871773. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16871773/
    79. Agte VV, Paknikar KM, Chiplonkar SA. Effect of nicotinic acid on zinc and iron metabolism. Biometals. 1997 Oct;10(4):271-6. doi: 10.1023/a:1018368231716. PMID: 9353874. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9353874/
    80. Fukuwatari T, Shibata K. Nutritional aspect of tryptophan metabolism. Int J Tryptophan Res. 2013 Jul 21;6(Suppl 1):3-8. doi: 10.4137/IJTR.S11588. PMID: 23922498; PMCID: PMC3729278. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3729278/
    81. Li D, Sun WP, Zhou YM, Liu QG, Zhou SS, Luo N, Bian FN, Zhao ZG, Guo M. Chronic niacin overload may be involved in the increased prevalence of obesity in US children. World J Gastroenterol. 2010 May 21;16(19):2378-87. doi: 10.3748/wjg.v16.i19.2378. PMID: 20480523; PMCID: PMC2874142. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2874142/
    82. Kashyap ML, Ganji S, Nakra NK, Kamanna VS. Niacin for treatment of nonalcoholic fatty liver disease (NAFLD): novel use for an old drug? J Clin Lipidol. 2019 Nov-Dec;13(6):873-879. doi: 10.1016/j.jacl.2019.10.006. Epub 2019 Oct 14. PMID: 31706905. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31706905/
    83. Yakob NA, Peek MJ, Quinlivan JA. Vitamin B3 levels in women who experience first-trimester miscarriage. Aust N Z J Obstet Gynaecol. 2021 Jun;61(3):478-483. doi: 10.1111/ajo.13341. Epub 2021 Apr 18. PMID: 33866568. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33866568/
    84. Bays HE, Rader DJ. Does nicotinic acid (niacin) lower blood pressure? Int J Clin Pract. 2009 Jan;63(1):151-9. doi: 10.1111/j.1742-1241.2008.01934.x. Epub 2008 Nov 28. PMID: 19054161; PMCID: PMC2705821. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2705821/
    85. Ng CF, Lee CP, Ho AL, Lee VW. Effect of niacin on erectile function in men suffering erectile dysfunction and dyslipidemia. J Sex Med. 2011 Oct;8(10):2883-93. doi: 10.1111/j.1743-6109.2011.02414.x. Epub 2011 Aug 2. PMID: 21810191. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21810191/#:~:text=Conclusions%3A%20Niacin%20alone%20can%20improve,to%20severe%20ED%20and%20dyslipidemia.
    86. Ives AR, Paskewitz SM; Inter-L&S 101; Biology Interest Groups; Entomology Class 201. Testing vitamin B as a home remedy against mosquitoes. J Am Mosq Control Assoc. 2005 Jun;21(2):213-7. doi: 10.2987/8756-971X(2005)21[213:TVBAAH]2.0.CO;2. PMID: 16033124. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16033124/
    87. Keenan JM. Wax-matrix extended-release niacin vs inositol hexanicotinate: a comparison of wax-matrix, extended-release niacin to inositol hexanicotinate « no-flush » niacin in persons with mild to moderate dyslipidemia. J Clin Lipidol. 2013 Jan-Feb;7(1):14-23. doi: 10.1016/j.jacl.2012.10.004. Epub 2012 Oct 30. PMID: 23351578. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23351578/
    88. Minto C, Vecchio MG, Lamprecht M, Gregori D. Definition of a tolerable upper intake level of niacin: a systematic review and meta-analysis of the dose-dependent effects of nicotinamide and nicotinic acid supplementation. Nutr Rev. 2017 Jun 1;75(6):471-490. doi: 10.1093/nutrit/nux011. PMID: 28541582. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28541582/
    89. Palawaththa S, Islam RM, Illic D, Rabel K, Lee M, Romero L, Leung XY, Karim MN. Effect of maternal dietary niacin intake on congenital anomalies: a systematic review and meta-analysis. Eur J Nutr. 2022 Apr;61(3):1133-1142. doi: 10.1007/s00394-021-02731-9. Epub 2021 Nov 8. PMID: 34748060. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34748060/
    90. Shakir KM, Kroll S, Aprill BS, Drake AJ 3rd, Eisold JF. Nicotinic acid decreases serum thyroid hormone levels while maintaining a euthyroid state. Mayo Clin Proc. 1995 Jun;70(6):556-8. doi: 10.4065/70.6.556. PMID: 7776715. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/7776715/

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 5 / 5. Votes : 14

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Consoude - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Cynorrhodon - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Hericium - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Nopal - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Acide alpha-lipoïque - Berbérine - Bêta-alanine - Biotine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Nattokinase - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B1 - Vitamine B2 - Vitamine B3 - Vitamine B6 - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc - Zéolithe.

    Vous appréciez notre site ?

    ✉️ Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos articles et conseils par e-mail. Service gratuit, sans aucun engagement. Et pour vous souhaiter la bienvenue, nous vous donnerons automatiquement accès à l’ensemble de nos ressources gratuites au format PDF : tableau des IG, tableau des protéines végétales, tableau des oméga-3, tableau des fibres alimentaires, tableaux des sources de nombreux minéraux et vitamines, etc.

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.