Couple homme femme seniors heureux, l'un avec l'autre. L'homme prend la femme dans ses bras.

DHEA, hormone de jouvence ou bien plus encore ?

4.4
(21)

Hormone de jouvence, hormone anti-âge, hormone de jeunesse, hormone magique… la DHEA a eu tous ces qualifiants. Mais l’est-elle vraiment ? La DéHydroEpiAndrostérone (DHEA) ainsi que ses dérivés sulfatés sont les hormones stéroïdes les plus abondantes dans le corps humain. Les études ont montré que quand le taux de la DHEA (ainsi que de ses dérivés sulfates) était faible, des changements involontaires liés à l’âge (ou vieillissement) apparaissaient. Ce faible taux était également associé à une durée de vie réduite.

💡 Dans cet article nous vous expliquons pourquoi et comment utiliser la DHEA pour profiter de ses bienfaits uniques. Nous vous livrons toutes nos astuces. Vous trouverez des données scientifiques fiables, ainsi que des conseils pour acheter de la DHEA de qualité.

La DHEA a un impact sur le vieillissement et sur la durée de vie. Les données scientifiques ont transformé la DHEA en « hormone de jouvence » et en « hormone anti-âge », ce qui lui a valu un succès fou dans le monde du commerce. Elle a été commercialisée et vendue en grandes quantités comme complément alimentaire, notamment aux États-Unis, en Europe et dans le reste du monde. Mais, victime de son succès, elle n’est pas toujours de qualité.

Bienfaits, vertus et effets

La DHEA est pleine de vertus. Elle est naturellement présente dans l’organisme, et ses propriétés sont incroyables. Voici le résumé de ses principaux bienfaits santé, puis nous vous suggérons un magasin où acheter de la DHEA de qualité.

Résumé des bienfaits

Bien être

  • Réduit la fatigue
  • Augmente la densité minérale osseuse
  • Lutte contre la dépression et l’anxiété
  • Aurait un effet rajeunissant
  • Diminue le risque de mortalité chez les personnes âgées

Circulation sanguine, santé du cœur

  • Favoriserait une bonne santé cardio-vasculaire
  • Lutterait contre l’athérosclérose
  • Aurait un rôle protecteur du cœur et des vaisseaux

Santé sexuelle et gynécologique

  • Traiterait les atrophies vaginales (surtout chez les femmes ménopausées)
  • Soulagerait les symptômes de la ménopause
  • Stimule le désir sexuel (libido)
  • Améliorerait la fertilité

Santé de la peau

  • A un effet anti-vieillissement de la peau
  • Confère une meilleure hydratation de la peau
  • Pourrait avoir des effets bénéfiques sur la dermatite atopique

Système immunitaire

  • Renforcerait le système immunitaire
  • Lutterait contre les maladies auto-immunes (exemple : lupus érythémateux systémique)
  • Aurait un effet anti-inflammatoire et immunomodulateur dans l’asthme
  • Optimiserait l’effet des vaccins

Complément alimentaire de DHEA : boîte blanche épurée, quatre gélules, texte "DHEA La star de l'anti-âge" avec un bouton acheter et le logo de la marque Solbia. Fond blanc et gris clair bleuté.

Voici un magasin où acheter → DHEA de qualité
⭐⭐⭐⭐⭐ Pureté supérieure à 99 % : profitez pleinement des bienfaits de l’hormone de jeunesse.

Les bienfaits en détail

Les recherches et études scientifiques permettent de confirmer les vertus de la DHEA. Zoom sur les principaux bienfaits de l’hormone de jouvence.

Vieillissement

👵 Dans le cadre des troubles liés à l’âge, une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, a montré des effets positifs, en particulier chez les femmes de plus de 70 ans : augmentation de la densité minérale osseuse, stimulation du désir sexuel, meilleure hydratation de la peau et amélioration de la qualité de vie.

Une étude menée en 2020 [1] a également permis de démontrer que des taux de sulfate de DHEA bas chez les hommes sont directement liés à un risque accru de mortalité, toutes causes confondues, dans la population âgée.

Dépression

😔 La DHEA a montré son efficacité dans son action sur la dépression et l’anxiété, ainsi que sur la fatigue, et ce dans plusieurs études, chez des femmes ménopausées et chez des personnes atteintes du virus de l’immunodéficience acquise (VIH).

Insuffisance surrénalienne

Les personnes atteintes d’insuffisance surrénalienne ne produisent pas de DHEA. Les femmes atteintes d’insuffisance surrénalienne sont les plus susceptibles de répondre favorablement à un traitement à base de DHEA en ce qui concerne la sexualité et le bien-être.

Lupus érythémateux et maladies inflammatoires de l’intestin

🔥 Le lupus érythémateux disséminé, une maladie inflammatoire chronique qui touche de multiples organes de façon très variée, est une maladie très complexe. Les études disponibles actuellement indiquent que la DHEA a un impact modeste mais cliniquement significatif sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Cette maladie évoluant par poussées, la DHEA pourrait réduire les poussées, ou les espacer. Un traitement par la DHEA permettrait de réduire les doses de corticoïdes, et de ce fait leurs effets secondaires.

La maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique sont des maladies inflammatoires de l’intestin. Ce sont des maladies qui évoluent par poussée-rémission. La phase de poussée est caractérisée par des symptômes digestifs : douleurs abdominales et diarrhées glairo-sanglantes essentiellement. La phase de rémission, quant à elle, se caractérise par peu ou pas de symptômes. Ces deux phases se succèdent continuellement. Le traitement actuel de la maladie est symptomatique, il vise à soulager le patient de ses symptômes (avoir le moins de poussées possibles, ou à les espacer au maximum). Selon plusieurs études, la DHEA pourrait avoir un effet positif sur la maladie.

Maladies cardio-vasculaires

💕 Le rôle protecteur de la DHEA dans les inflammations vasculaires, ou l’athérosclérose a été observé dans beaucoup d’études. L’athérosclérose est une maladie très fréquente, au cours de laquelle les artères, de gros calibres surtout, sont remodelées par la présence de plaques d’athérome inflammées, ce qui réduit leur diamètre. Suite à cela, des accidents graves peuvent survenir. La DHEA pourrait exercer des effets bénéfiques anti-remodelage et anti-inflammatoire. En effet, des taux faibles de cette hormone ont été corrélés à un risque accru de maladies et d’accidents cardio-vasculaires.

Asthme et maladies allergiques

🤧 Les études animales ont montré que la DHEA ainsi que le sulfate de DHEA (SDHEA) pouvaient avoir un rôle anti-inflammatoire et immuno-modulateur (c’est-à-dire une substance qui agit sur le système immunitaire) dans la maladie asthmatique. Concernant la dermatite atopique, qui est une pathologie allergique cutanée, là encore les études animales ont montré l’efficacité de la DHEA.

Dysfonction ovarienne et atrophie vaginale

💚 Il n’y aucun doute concernant le rôle de la DHEA dans la stimulation du désir sexuel chez la femme. Les études ont montré qu’elle pouvait également avoir un rôle dans le traitement des lésions vaginales et des atrophies, surtout chez les femmes ménopausées.

Performances physiques

🚴‍♂️ La DHEA pourrait agir favorablement sur la fatigue physique. Elle serait alors intéressante chez le sportif, notamment pour les sports intenses et la musculation. Son léger effet anabolisant a justifié son inscription sur la liste des substances dopantes.

Qu’est-ce que c’est ?

La déhydroépiandrostérone (DHEA) est une hormone naturellement sécrétée par le corps humain au niveau de deux glandes situées au dessus des reins, nommées les surrénales.

La glande surrénale est formée de deux compartiments : la médullaire, responsable de la sécrétion des catécholamines, et le cortex, lieu de la biosynthèse des stéroïdes surrénaliens. Le cortex est schématiquement divisé en trois couches : la glomérulée, la fasciculée et la réticulée. Elles sont respectivement responsables de la sécrétion d’aldostérone, de cortisol et d’androgènes surrénaliens, principalement la DHEA et le sulfate de DHEA.

💡 Aucune diminution de la sécrétion d’aldostérone ou de cortisol n’a été démontrée avec l’âge, chez l’être humain. En revanche, une décroissance très importante de la sécrétion de DHEA et de SDHEA (Sulfate de DHEA) s’observe avec l’âge.

Évolution de la DHEA avec l’âge

La DHEA est une hormone pour laquelle on observe une forte évolution avec l’âge. Ci-après, nous vous proposons un graphique représentant l’évolution de la DHEA et de la SDHEA avec l’âge, chez l’homme et la femme.

Graphiques de l'évolution des taux plasmatiques de DHEA et de SDHEA avec l’âge chez la femme et l'homme.

Évolution des taux plasmatiques de DHEA et de SDHEA avec l’âge, chez les hommes et les femmes. Source [2].

Le terme d’adrénopause (réduction de la production d’hormones androgènes par ralentissement du fonctionnement des glandes surrénales lié au vieillissement) s’applique à la couche réticulée de la corticosurrénale, à la production de DHEA et de son sulfate (SDHEA).

Autres facteurs

Le taux de DHEA peut également varier en fonction des facteurs cités dans le tableau ci-dessous. Néanmoins, attention car il est difficile d’évaluer leur réel impact sur l’évolution du taux de cette hormone.

Facteurs diminuant le taux de DHEAFacteurs augmentant le taux de DHEA
  • Insuffisance surrénalienne
  • Anorexie mentale
  • Insuffisance rénale
  • Lupus érythémateux systémique
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Carence en antioxydants
  • Médicaments tels que : Glucocorticoïdes, Dopamine, Insuline, Œstrogènes, Diurétiques…
  • Certains cancers de la surrénale
  • Suite à une administration aiguë d’ACTH
  • Médicaments tels que l’Alprazolam
  • Consommation de nicotine

Composition

La DHEA est aujourd’hui fabriquée à partir de la molécule d’une source végétale : la diosgénine ou dioscorea villosa (également appelée yam ou igname).

Selon les pays, elle peut être obtenue sur présentation d’une ordonnance à un pharmacien qui la conditionnera en gélules pour son client, ou sur certains sites de vente en ligne. Dans tous les cas, il faut se doter de vigilance et choisir des produits de qualité, avec un dosage adapté. Suivez nos conseils pour savoir où acheter de la DHEA de qualité, avec d’excellents avis clients.

Où acheter de la DHEA ?

Victime de son succès, la DHEA n’est malheureusement pas toujours de qualité. Faites attention à ne pas vous faire avoir avec un produit qui ne saurait vous apporter les bienfaits anti-âge désirés. Cette hormone naturelle agit très efficacement, à condition qu’elle soit d’une pureté irréprochable.
Complément alimentaire de DHEA : boîte blanche épurée, quatre gélules, texte "DHEA La star de l'anti-âge" avec un bouton acheter et le logo de la marque Solbia. Fond blanc et gris clair bleuté.

Pour profiter pleinement de ses vertus, la DHEA doit être de grande qualité. Cette hormone naturelle agit très efficacement, à condition qu’elle soit d’une pureté irréprochable.

Voici un magasin où acheter → DHEA de qualité
⭐⭐⭐⭐⭐ Pureté supérieure à 99 % pour profiter pleinement des bienfaits de la star de l’anti-âge.

Posologie, dosage

La dose orale recommandée pour la DHEA varie généralement de 25 mg à 50 mg par jour. De préférence, prenez-la le matin, lors de votre petit-déjeuner. Pour plus de détails sur le dosage optimal selon votre âge, votre sexe et vos besoins, descendez jusqu’à la fin de l’article, dans la partie : FAQ : Réponses à vos questions.

💊 Dans la majorité des cas, il est généralement recommandé de consommer 25 mg par jour pour les femmes et 50 mg par jour pour les hommes. Il est possible d’ajuster ces dosages en fonction du ressenti et de l’âge. En effet, le taux de DHEA diminue fortement avec l’âge.

Dans le cadre de la maladie lupique (lupus érythémateux systémique), la dose utilisée dans certaines études cliniques est habituellement de 200 mg par jour. Attention toutefois au surdosage, si vous êtes atteint de cette maladie, demandez conseil auprès de votre médecin.

Dans le livre Endotext, Adrenal Androgens and Aging [3], des scientifiques assurent même qu’une dose quotidienne de 25 mg allant jusqu’à 1600 mg est très bien tolérée par le corps. Toutefois, nous ne vous conseillons pas d’augmenter vous-même la dose mais de suivre les indications d’un professionnel de la santé ou du vendeur où vous avez acheté le produit. Des hauts dosages de DHEA sont toujours administrés sous surveillance médicale et uniquement pour certaines pathologies.

Contre-indications / dangers

La supplémentation en DHEA est naturellement contre-indiquée dans certains cas :

  • Une grossesse ou un allaitement ;
  • Un cancer hormono-dépendant, c’est-à-dire dont la croissance peut être stimulée par les hormones sexuelles (la testostérone ou les œstrogènes par exemple). Citons les cancers de la prostate, du sein, de l’utérus ou de l’endomètre ;
  • Un antécédent personnel ou familial de cancer hormono-dépendant ;
  • Des antécédents cardio-vasculaires : quelques atteintes cardiovasculaires ayant été rapportées chez des patients sous supplémentation en DHEA, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, anciennement AFSSAPS) a donc contre-indiqué la supplémentation de cette hormone chez les personnes aux antécédents cardio-vasculaires ;
  • L’insuffisance rénale ou hépatique.
  • En cas de syndrome des ovaires polykystiques

Du fait de ces contre-indications, il est nécessaire de procéder à une surveillance régulière par le biais de la mammographie (pour dépister le cancer du sein), et par l’antigène spécifique prostatique (pour dépister le cancer de la prostate).

Effets secondaires

La DHEA est une hormone que produit notre corps quotidiennement, de ce fait elle n’est pas dangereuse et ne comporte pas d’effets secondaires particuliers dans les doses recommandées (25-50 mg / jour). Toutefois, à des doses plus élevées, peuvent survenir des effets secondaires mais ils sont généralement légers et transitoires.

Parmi les plus connus, il y a les effets secondaires androgéniques de la peau : peau grasse, acné et augmentation de la croissance des poils axillaires, faciaux et pubiens. D’ailleurs, les effets secondaires suite à une prise de DHEA sont dose-dépendants (les effets sont d’autant plus importants que les doses du traitement sont élevées), de ce fait si vous ressentez l’un des effets secondaires suivants, réduisez la dose :

  • Diminution du HDL-cholestérol, ce qui est lié au risque cardio-vasculaire ;
  • Acné et hirsutisme (ou excès de pilosité, ou apparition d’une pilosité dans des endroits où elle ne devrait pas). Ces deux effets font suite à l’hyperandrogénie ;
  • Augmentation du risque de cancers hormono-dépendants ;
  • Peut accroître les crises de manie ou d’irritabilité chez les personnes souffrant de troubles bipolaires (troubles de l’humeur).

Recherches et études scientifiques

L’utilisation de la DHEA dans la pratique clinique quotidienne n’est pas encore adoptée par la médecine thérapeutique. Pourtant, grâce aux études scientifiques de plus en plus nombreuses, il devient évident qu’elle pourrait être utile en gynécologie, endocrinologie, rhumatologie, dermatologie et allergie.

  • Une étude [4] a confirmé une légère, mais cliniquement significative, amélioration de la qualité de vie chez les femmes âgées souffrant d’insuffisance surrénale traitée avec la DHEA par voie orale. L’amélioration a été constatée concernant le bien être, la dépression, l’anxiété et la fonction sexuelle.
  • Dans une autre étude, [5] la supplémentation en DHEA chez les hommes âgés, a été associée à une petite réduction significative de la masse grasse mais pas d’effet sur les lipides ou sur le métabolisme osseux, la glycémie, la fonction sexuelle ou sur la qualité de vie. Néanmoins, il y a des groupes qui pourraient bénéficier de la supplémentation en DHEA tels que les patients avec une insuffisance surrénalienne avec une altération de la qualité de vie malgré une glycémie conventionnelle optimale et un remplacement des minéralocorticoïdes.
  • La DHEA semble prometteuse pour les maladies cardio-vasculaires et pour l’hypertension pulmonaire hypoxique liée à une maladie pulmonaire obstructive chronique [6].
  • À la fin du 20ème siècle, des scientifiques [7] ont entrepris un essai contrôlé randomisé sur un an de 50 mg / jour de DHEA (prastérone) par voie orale chez des personnes en bonne santé âgées de 60 à 79 ans. Après seulement 6 mois de traitement, on a retrouvé chez ces personnes âgées des valeurs de SDHEA équivalente à celles d’un jeune adulte. Chez la femme, la supplémentation a amélioré :
    • la densité minérale osseuse (chez les femmes) ;
    • l’hydratation cutanée, l’épaisseur de l’épiderme, la production de sébum et la pigmentation, en particulier chez les femmes de plus de 70 ans.
  • Sur la base des études récemment publiées, la DHEA semble bénéfique dans l’infertilité féminine [8, 9, 10] car elle augmente fécondité et fertilité. Cette molécule peut également être recommandée chez les hommes et les femmes présentant des signes graves et invalidants de l’adrénopause.
  • Enfin, dans cette étude, il est clairement montré une augmentation du taux de testostérone liée à la dose de DHEA, et une élévation plus modérée de l’oestradiol, y compris chez les femmes ménopausées sous traitement hormonal substitutif [11].

Complément alimentaire de DHEA : boîte blanche épurée, quatre gélules, texte "DHEA La star de l'anti-âge" avec un bouton acheter et le logo de la marque Solbia. Fond blanc et gris clair bleuté.

Voici un magasin où acheter → DHEA de qualité
⭐⭐⭐⭐⭐ Pureté supérieure à 99 % : profitez pleinement des bienfaits de l’hormone de jeunesse.

DHEA : avis et témoignages

Nous avons parcouru le web à la recherche d’avis sur la DHEA et voici ce qu’il en ressort : en règle générale la DHEA est très bien accueillie par les personnes qui en consomment. Les avis sont très positifs concernant le regain d’énergie et de tonus, les symptômes de la ménopause, l’apparence de la peau et la libido (surtout chez les femmes). Nous avons également pu constater que ressortaient souvent de bons retours concernant l’atténuation de certaines douleurs articulaires, alors que cette propriété n’est pourtant pas citée dans les études scientifiques.

Sur plusieurs forums spécialisés en fertilité, nous avons pu recueillir de nombreux avis concernant cette hormone dans le traitement d’insuffisance ovarienne. Les avis sont très distinctement partagés allant du « miracle » pour de nombreuses femmes ayant réussi à tomber enceinte après quelques mois de prise grâce à celle-ci tandis que pour d’autres, la DHEA n’a pas été d’une grande aide. Cela montre bien que cette hormone agit différemment sur chaque organisme et qu’il faut la tester sur son propre corps pour savoir si cela fonctionne.

En règle générale, nous avons pu constater que les effets anti-vieillissement se ressentent d’autant plus l’âge du consommateur est élevé (de très bons retours à partir de 60 ans) mais que de plus en plus de jeunes personnes (à partir de 25 ans) en consomment afin de régler des problèmes tels que l’augmentation de testostérone pour les hommes ou d’insuffisance ovarienne pour les femmes avec de très bons retours d’expérience.

Si vous désirez lire plus d’avis sur la DHEA, n’hésitez pas à visiter les forums spécialisés, les réseaux sociaux ou les avis laissés sur les sites qui en vendent pour vous faire votre propre avis. Les témoignages sont souvent très révélateurs du produit acheté, de sa qualité et de ses effets.

associations de MOLÉCULES et interactions médicamenteuses

La DHEA étant une hormone naturellement fabriquée par notre corps, elle peut être associée à d’autres plantes, minéraux ou compléments alimentaires pour booster ses effets sur l’organisme.

DHEA et yohimbe

Vous êtes nombreux à nous demander s’il est possible de combiner la DHEA et le yohimbe. À ce jour, aucune interaction négative n’a été reportée entre cette hormone et le yohimbe, il paraît donc judicieux d’associer leurs propriétés. Le yohimbe est principalement indiqué dans les troubles de l’érection. Il s’agit d’une écorce d’arbre ayant de grandes vertus aphrodisiaques et vasodilatatrices. Il permettrait également de brûler plus rapidement les graisses dans un régime et aurait ainsi une action minceur.

DHEA et acide hyaluronique

La DHEA et l’acide hyaluronique sont deux molécules anti-âge puissantes présentes naturellement dans notre corps. À des doses normales, il n’existe donc aucune interaction négative, elles peuvent ainsi être associées pour améliorer la peau et notamment les signes de l’âge. Sous forme de compléments alimentaires, ils sont souvent associés pour soigner l’atrophie vaginale, surtout après la ménopause, à appliquer sous forme de crème ou de gel. Sous forme de gélules, veillez bien à suivre les doses recommandées et à ne pas les augmenter.

DHEA et 5-HTP

La DHEA et le 5-HTP sont deux molécules aux propriétés anti-dépressives prouvées. Associer les deux est donc possible et efficace ! De plus en plus de fabricants décident d’ailleurs de les associer dans un même produit pour que la prise soit plus simple. Si vous les prenez séparément, en respectant les dosages de chaque molécule, il est probable que vous ressentiez très rapidement leurs effets anti-dépresseurs, tout en évitant les problèmes liés à un surdosage.

DHEA ou maca ?

Souvent vous nous demandez s’il est meilleur de se supplémenter en maca ou en DHEA. Il faut savoir que ce sont 2 produits bien différents. Si vous souffrez d’une carence en DHEA, alors la maca ne vous sera d’aucune aide. Mais voici tout de même quelques recommandations qui devraient vous aider : la maca est une plante adaptogène qui vous aidera à booster votre énergie et votre libido, que vous soyez un homme ou une femme. La DHEA quant à elle n’agit que sur la libido des femmes au regard des études et des témoignages récoltés. Concernant la fertilité, une supplémentation en DHEA vous aidera à obtenir un plus grand nombre d’ovocytes et de meilleures chances de tomber enceinte, si vous êtes une femme. La maca est également très bonne pour la fertilité, mais agira tant sur les femmes que sur les hommes. Aucune preuve scientifique n’existe concernant l’augmentation de fertilité chez un homme avec la DHEA. Toutefois, dans d’autres circonstances et pour d’autres pathologies, cette hormone est tout à fait indiquée et nécessaire à des taux normaux pour les hommes.

👉 De ce fait, nous recommandons aux hommes pour les problèmes de fertilité et de libido de se diriger plus naturellement vers la maca. Pour en savoir plus sur la maca et la fertilité, lisez notre article.

DHEA ou THS (traitement hormonal substitutif ) ?

Ici aussi, la DHEA et le THS sont deux choses différentes et ne sont donc pas substituables l’une à l’autre, mais souvent complémentaires. Pour répondre à cette question, nous vous conseillons de vous adresser à un endocrinologue proche de chez vous, qui grâce à un bilan hormonal pourra rapidement vous dire ce dont vous avez besoin.

DHEA ou testostérone, que choisir ?

La DHEA et la testostérone sont des hormones distinctes qui bien que liées ne vont pas avoir les mêmes rôles. Il est donc nécessaire de faire un bilan hormonal dans ce cas pour déterminer quelle hormone prendre et à quel dosage. Sachez que la DHEA peut induire une hausse de testostérone, tant chez l’homme que chez la femme. Si vous prenez les deux, il est donc important de surveiller vos taux en testostérone.

DHEA ou tribulus ?

Le tribulus est une plante qui est souvent conseillée pour améliorer la fertilité chez l’homme et la femme. Il serait également associé à une augmentation de la testostérone et à l’augmentation des performances physiques chez les sportifs. Pour des problèmes de libido et de fertilité, nous conseillerons plutôt aux hommes de se diriger vers le tribulus car la DHEA n’a pas forcément de bienfaits dans ce domaine chez les hommes. Pour l’augmentation de testostérone, les deux semblent indiqués mais il serait bien d’effectuer un bilan hormonal afin de connaitre réellement vos taux et de les équilibrer. ➡ ⭐ Voici un produit à base de tribulus de très bonne qualité.

DHEA ou prégnénolone, quelles différences ?

Tout comme la DHEA, la prégnénolone est une hormone naturellement présente dans le corps, elle est le précurseur à la fabrication de la DHEA. Principalement présente dans le cerveau, elle est bénéfique dans l’amélioration des fonctions cognitives (mémoire, concentration, apprentissage,…) et permettrait une meilleure résistance au stress et à la fatigue. Choisir entre la DHEA et la prégnénolone est compliquée, car ce choix devrait se baser une fois de plus sur un bilan hormonal. Si vous êtes carencé dans ces 2 molécules alors oui, vous pouvez vous supplémenter dans les deux molécules. Toutefois, gardez à l’esprit qu’il est fort possible qu’en vous supplémentant en prégnénolone, votre taux de DHEA pourrait augmenter naturellement. De ce fait, si vous prenez les deux, vous devriez suivre votre taux de DHEA par le biais de test sanguin ou salivaire. Pour plus d’informations sur la prégnénolone → voir cette page. 

DHEA ou collagène, comment choisir ?

Le collagène est également une molécule présente naturellement dans notre organisme et surtout dans la peau, le cartilage, les tendons, les ligaments et les tissus conjonctifs. Il assure leur élasticité et est connu pour ses propriétés anti-âge sur la peau et les articulations. Dans les doses recommandées, il peut être associé à la DHEA sans problème vu qu’il n’a pas exactement la même fonction dans l’organisme que celle-ci. Le collagène est indiqué dans les problèmes articulaires ou pour une meilleure hydratation de la peau, il permet aussi une meilleure régénération des cellules. La DHEA est, elle, indiquée pour les personnes nécessitant un regain d’énergie, un meilleur équilibre hormonal ou pour les femmes à la recherche d’une augmentation de la libido et de la fertilité. La DHEA agit également sur la peau des femmes mais le collagène est probablement plus indiqué dans ce cas, d’autant plus qu’il convient autant aux hommes qu’aux femmes et sans perturbation hormonale. Il faut cependant savoir qu’il est meilleur de prendre le collagène sous sa forme ubiquinol et non ubiquinone ➡ ⭐ voici un collagène de très bonne qualité.

DHEA et cycloastragenol

Le cycloastragenol est une molécule de la plante astragale (astragalus membranaceus). Il s’agit d’un des antioxydants les plus puissants découverts par l’Homme. C’est également la seule molécule capable de rallonger les télomères par activation de la télomérase, ce qui protège nos cellules du vieillissement. Associer DHEA et cycloastragenol est donc possible, il s’agit d’une forte synergie anti-âge. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre guide sur les bienfaits du cycloastragenol.

DHEA et ptérostilbène

Le ptérostilbène est un antioxydant puissant qui possède de nombreux bienfaits (anti-âge, cardioprotecteur, anti-cancer) et qui agit aussi sur le diabète et favorise la perte de poids. Il est possible d’assimiler les deux molécules pour une protection globale contre les maladies liées au vieillissement. Lisez notre article sur le ptérostilbène pour en savoir plus.

Conclusion

Il devient évident que la DHEA pourrait s’avérer utile en gynécologie, endocrinologie, rhumatologie, dermatologie et allergie. Un nombre croissant de preuves remet d’ailleurs en cause la notion selon laquelle la DHEA et ses métabolites sont simplement un régime alimentaire sans valeur supplémentaire ni avantages prouvés pour la santé.

Cependant, davantage d’études à grande échelle semblent nécessaires avant que la DHEA puisse entrer dans la pratique clinique de routine. Les indications, la posologie optimale et la durée du traitement doivent y être déterminés. Cela nécessitera un effort multidisciplinaire des domaines médicaux, pharmaceutiques, réglementaires, des communautés scientifiques et du patient lui-même.

Ne jamais oublier qu’il est toujours primordial de demander l’avis de son médecin traitant avant la prise de tout traitement.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

La DHEA est-elle bonne pour la fertilité chez la femme ? Est-elle efficace en cas d’insuffisance ovarienne ?

Tomber enceinte avec la DHEA est un « miracle » que l’on peut lire très souvent sur internet. On peut constater que de nombreuses femmes qui souffrent d’insuffisance ovarienne ont recours à cette hormone, avec l’appuie de leur gynécologue. En effet, diverses études [12, 13] ont prouvé les bienfaits de cette dernière sur la fertilité et les résultats de ces études suggèrent fortement la capacité de la supplémentation en DHEA à augmenter le nombre d’ovocytes prélevables, le taux de grossesse clinique et le taux de naissances vivantes chez les femmes ayant une faible réserve ovarienne qui ont recours à la fécondation in vitro (FIV) ou à l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (ICSI). Il a notamment été constaté que les femmes avec un taux de DHEA-S inférieur à la normale peuvent avoir une plus grande possibilité d’atteindre plus de 3 ovocytes lorsqu’elles sont supplémentées. Une autre étude réalisée en 2020 [19] sur 34 femmes a également prouvé que la supplémentation orale en DHEA  améliore à la fois les taux de réserve ovarienne et de grossesse chez les femmes ayant une mauvaise réponse ovarienne.

La DHEA est-elle bonne pour la fertilité chez l’homme ?

Selon les études, la DHEA n’entraîne aucun changement dans la concentration, la motilité ou la morphologie des spermatozoïdes. Pour augmenter la fertilité chez l’homme, nous vous recommandons la maca, une plante adaptogène vraiment efficace chez l’homme.

Comment augmenter la DHEA naturellement ?

Pour augmenter naturellement son taux de DHEA, il faut d’abord moins stresser. Plus on stress, et plus le taux de cette hormone chute, dû au cortisol, l’hormone du stress. Il faut également manger équilibré et notamment avoir de bons taux de vitamine A, B, C et E, de magnésium, d’acides gras, de zinc et d’acides aminés (tyrosine et phosphatidylsérine). Pour finir, des exercices de respiration comme la cohérence cardiaque sont très bons pour augmenter les taux de DHEA, car ils baissent naturellement le stress et le cortisol.

La DHEA est-elle efficace pour avoir un meilleur sommeil ?

La DHEA n’est pas connue pour ses vertus sur le sommeil pourtant elle peut être utile si le cortisol (hormone du stress) est élevé au moment d’aller se coucher. Dans ce cas, une petite dose avant le coucher (3 à 5 mg) peut aider à dormir. Toutefois, attention à ne pas en prendre plus car pendant le sommeil, la DHEA est généralement plus faible pour réduire la stimulation du système nerveux central, de sorte que le sommeil puisse survenir.

La DHEA agit-elle contre le cortisol (hormone du stress) ?

Oui, la DHEA est directement liée à l’hormone du stress. Une étude a été menée [14] sur des militaires visant à démontrer la relation entre le stress et la DéHydroEpiAndrostérone. Ces données fournissent des preuves que le niveau de sulfate de DHEA (SDHEA) est augmenté par le stress aigu chez les humains et que le rapport SDHEA / cortisol peut être révélateur du degré auquel un individu est protégé contre les effets négatifs du stress.

La DHEA est-elle efficace pour la peau ?

La DHEA aurait tendance à améliorer la luminosité de la peau et à contrer l’atrophie épidermique, une caractéristique du vieillissement cutané liée aux hormones. Elle pourrait également agir sur les processus cutanés liés aux rides. Attention, une trop grande quantité de cette hormone pourrait être responsable de l’acné. Si vous constatez que votre peau commence à devenir boutonneuse, baissez les doses. [15]

La DHEA améliore-t-elle la libido chez les hommes ?

Il est vrai que la majorité des études montrent des améliorations significatives de la libido chez la femme mais très peu chez l’homme. Toutefois, des résultats positifs ont été prouvés [16] lors d’une étude menée sur les hommes et les troubles de l’érection. Des améliorations de la fonction érectile ont été constatées sur les hommes ayant pris de la DHEA.

Posologie, dosage et cure

Quelle dose de DHEA dois-je prendre ?

De manière générale, les études semblent indiquer que des doses quotidiennes inférieures à 25 mg chez les femmes et 50 mg chez les hommes ne présentent guère de danger, en respectant les contre-indications. Cependant, il est très important de connaître son taux de DHEA, qu’importe son âge ou son sexe car vous pourriez nécessiter plus ou moins de quantité selon votre organisme. Pour cela, rendez-vous dans un laboratoire proche de chez vous et demandez à faire doser la forme circulante de DHEA dans votre organisme, c’est-à-dire le sulfate de DHEA (SDHEA). Une fois que vous avez les résultats du dosage plasmatique, prenez rendez-vous chez un endocrinologue, car l’interprétation des résultats nécessite d’être réalisée par un professionnel. Il pourra ensuite vous conseiller très précisément le dosage qui vous correspond. Il est également possible de réaliser des dosages salivaires de DHEA. Ils sont tout aussi fiables et évitent une prise de sang.

Quel est le taux idéal de DHEA dans une prise de sang ? et le taux normal ?

Le taux idéal de DHEA, correspond à environ 400 µg/dl pour un homme et 275 µg/dl pour une femme. Pour les personnes grandes ou athlétiques, des valeurs 10 à 25 % supérieures sont plus appropriées tandis que pour des personnes minces et de plus petite taille, l’inverse devrait être appliqué. Attention, il s’agit tout de même d’un taux idéal global, généralement basé sur un jeune âge. Selon l’âge, le taux normal de DHEA n’est pas aussi proche. Selon l’hôpital Mount Sinai de New-York [17], voici les taux normaux en fonction de l’âge :

Taux normaux en DHEA pour les femmes selon l’âge :

  • De 18 à 19 ans : de 145 à 395 µg/dL* ou 3.92 à 10.66 µmol/L**.
  • De 20 à 29 ans : de 65 à 380 µg/dL ou de 1.75 à 10.26 µmol/L
  • De 30 à 39 ans : de 45 à 270 µg/dL ou de 1.22 à 7.29 µmol/L
  • De 40 à 49 ans : de 32 à 240 µg/dL ou de 0.86 à 6.48 µmol/L
  • De 50 à 59 ans : de 26 à 200 µg/dL ou de 0.70 à 5.40 µmol/L
  • De 60 à 69 ans : de 13 à 130 µg/dL ou de 0.35 à 3.51 µmol/L
  • Plus de 69 ans : de 17 à 90 µg/dL ou de 0.46 à 2.43 µmol/L

Taux normaux en DHEA pour les hommes selon l’âge :

  • De 18 à 19 ans : de 108 à 441 µg/dL ou de 2.92 à 11.91 µmol/L
  • De 20 à 29 ans : de 280 à 640 µg/dL ou de 7.56 à 17.28 µmol/L
  • De 30 à 39 ans : de 120 à 520 µg/dL ou de 3.24 à 14.04 µmol/L
  • De 40 à 49 ans : de 95 à 530 µg/dL ou de 2.56 à 14.31 µmol/L
  • De 50 à 59 ans : de 70 à 310 µg/dL ou de 1.89 à 8.37 µmol/L
  • De 60 à 69 ans : de 42 à 290 µg/dL ou de 1.13 à 7.83 µmol/L
  • Plus de 69 ans : de 28 à 175 µg/dL ou de 0.76 à 4.72 µmol/L

* µg/dL : microgrammes par décilitre.

** µmol/L : micromoles par litre.

Quand prendre la DHEA, le matin ou le soir ?

De préférence, prenez-la le matin, lors de votre petit-déjeuner.

Comment utiliser la DHEA ?

Pour consommer correctement la DHEA, suivez les recommandations du vendeur où vous avez acheté votre produit. Généralement, il est conseillé de la prendre le matin lors du petit déjeuner avec un verre d’eau.

Qualité du produit

Quelle DHEA choisir ?

La DHEA n’étant que disponible sous ordonnance en France, de nombreuses personnes en achètent sur internet. Attention toutefois à la qualité des produits ! Le produit que nous recommandons plus haut est un produit de très bonne qualité, dont l’hormone est obtenue par hémi-synthèse, à partir de la molécule d’une source végétale : la diosgénine du dioscorea villosa (également appelée yam ou igname). Il s’agit d’un processus naturel qui permet d’obtenir de la DHEA pure à 99,2 %.

Tests, analyses et carences

Comment savoir si je manque de DHEA ?

Il est compliqué sans analyse de savoir si vous manquez de DHEA, le mieux étant de faire un test salivaire, sanguin ou urinaire afin de savoir concrètement si vous en êtes carencé. Néanmoins, le docteur Résimont, spécialiste de la médecine anti-âge à Bruxelles et notamment de l’équilibre hormonal, indique les symptômes suivants comme pouvant participer à une carence en DHEA :

  • Si vous êtes anxieux ou triste, sans raison
  • Si vous êtes trop fatigué(e) par rapport à votre âge et votre activité
  • Si vous avez tendance à prendre du poids, sans raison
  • Si avez de la cellulite et les muqueuses trop sèches
  • Si votre libido est en berne ou si votre pilosité diminue, en particulier sous les bras et sur le pubis.
  • Si vos muscles se relâchent ou si votre mémoire diminue sans raison (faire également tester la prégnénolone dans ce cas).

Où puis-je faire un test salivaire de DHEA ?

Nous vous conseillons de vous rapprocher d’une clinique, d’un endocrinologue ou d’un laboratoire proche de chez vous afin de leur demander s’ils peuvent réaliser ce genre de test dans leur structure. Sur internet, nous avons trouvé des sites web qui proposent de vous envoyer gratuitement un kit salivaire afin de vous prélever vous-même la salive et de leur renvoyer mais ce genre de pratique reste controversé. En effet, en plus des normes de transport qui ne sont pas toujours respectées (températures, délais…) il est compliqué de s’assurer du sérieux du site et du professionnalisme des personnes qui vont traiter ces résultats.

Est-ce qu’une carence en DHEA peut provenir d’une mauvaise alimentation ?

Une carence peut provenir de nombreux facteurs. Par exemple, si vous êtes fortement sujet au stress dans votre quotidien, si vous prenez certains contraceptifs ou médicaments, si vos glandes surrénales sont déréglées ou effectivement si votre alimentation n’est pas équilibrée. Les carences en acides gras (oméga-3 et 9) peuvent induire des déficits en DHEA par exemple. N’hésitez pas à consommer au quotidien des huiles végétales (lin, noix, colza, chia, etc.) ou des petits poissons gras (sardines, anchois, maquereaux) afin de booster vos taux d’oméga. Les déficiences en antioxydants (vitamine A, vitamine E naturelle, tocophérols, sélénium, magnésium et zinc) augmentent également la consommation de DHEA.

Formes (médicament, gélules, gel…)

La DHEA est-elle considérée comme un médicament ou un complément alimentaire ?

Aux Etats-Unis et dans certains pays européens, la DHEA est considérée comme un complément alimentaire. En France, elle est autorisée en tant que médicament et ne devrait être délivrée que sur ordonnance. Néanmoins, les médecins n’en prescrivant que très rarement, certaines personnes décident d’en acheter sur internet ou dans d’autres pays où elle est autorisée à la vente sans ordonnance, la législation transfrontalière n’empêchant personne de la commander dans un pays où elle est considérée comme un complément alimentaire. Dans ce cas, l’utilisation du produit est sous la seule responsabilité du consommateur.

Quelle est la différence entre la 7-Keto-DHEA et la DHEA ?

La 7-Keto-DHEA est un dérivé obtenu par le métabolisme de la DHEA. Contrairement à la DHEA, la 7-Keto n’est pas convertie en hormones stéroïdes telles que les androgènes (testostérone) ou les œstrogènes. La prise de 7-Keto par voie orale ou son application sur la peau n’augmente donc pas le taux d’hormones stéroïdes dans le sang. Laquelle choisir alors ? la 7-Keto est pour le moment moins efficace que la DHEA pour soigner les troubles du vieillissement ou d’équilibre hormonal, elle est à ce jour plus utilisée comme un produit minceur que comme une véritable hormone. Elle pourrait accélérer le métabolisme et la production de chaleur, ce qui peut favoriser la perte de poids. Elle est également utilisée pour améliorer la masse maigre et développer les muscles. Elle aurait aussi d’autres propriétés et stimulerait le système immunitaire, améliorerait la mémoire et régulerait l’activité thyroïdienne.

Existe-t-il de la DHEA en gel ?

En effet, il existe du gel et des crèmes à base de DHEA. Celles-ci sont surtout commercialisées aux États-Unis où l’hormone est disponible sans ordonnance. Toutefois, il est possible d’en trouver sur internet. N’oubliez pas de faire attention à la qualité des produits que vous achetez.

Prise et perte de poids

Est-ce que la DHEA fait prendre du poids ? Fait-elle maigrir ?

Non elle ne fait pas prendre de poids. Au contraire, des études [18] ont prouvé que la DHEA pouvait faire perdre quelques kilos, notamment de la graisse abdominale. Toutefois, la DHEA est connue pour faire gagner en masse maigre, cela signifie qu’avec de l’exercice tous les jours, un régime protéiné et une supplémentation en DHEA, vous pouvez prendre plus rapidement du muscle.

Effets secondaires, danger et contre-indications

La DHEA est-elle dangereuse ?

La DHEA étant une hormone que l’on possède tous naturellement dans notre organisme, elle n’est pas dangereuse aux doses recommandées (inférieures à 50 mg par jour) en respectant les contre-indications et en adaptant la dose en fonction de la réaction cutanée et de l’âge de la personne.

Je suis un athlète, puis-je consommer de la DHEA ? Ou est-ce considéré comme dopage ?

La supplémentation en DHEA est totalement proscrite chez les sportifs et athlètes faisant des compétitions, car elle peut être assimilée à un dopage.

Je suis enceinte, mais j’aimerais prendre de la DHEA, est-ce possible ?

Il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes de s’automédiquer en DHEA. Nous vous conseillons d’en discuter avec votre médecin traitant, ayant connaissance de votre historique santé, afin de trouver une réelle solution à vos problèmes.

Est-ce que je peux prendre de la DHEA si je souffre d’ovaires polykystiques (PCOS) ?

Il est possible d’en prendre mais uniquement avec l’avis de son médecin lorsque l’on souffre du syndrome des ovaires polykystiques (PCOS). En effet, 20 % à 30 % des femmes souffrant de PCOS ont des taux de DHEA beaucoup plus élevés que la moyenne, et une trop grande quantité de l’hormone en question serait néfaste. Il est donc primordial de faire tester son taux de DHEA avant de vouloir en consommer davantage.

Interactions médicamenteuses et associations

Puis-je prendre de la DHEA si je suis un autre traitement hormonal, en particulier pour la ménopause (ou l’andropause) ?

C’est possible. Faiblement androgénique, la DHEA n’interfère quasiment pas avec la sécrétion de testostérone et ne la remplace donc pas. Par ailleurs, même si elle peut augmenter légèrement la sécrétion d’hormones sexuelles chez la femme, la DHEA ne les remplace pas non plus et n’est donc pas contre-indiquée en cas de traitement hormonal de la ménopause. De même, la prise de DHEA ne remplace pas la prise d’autres hormones quand elles sont nécessaires : qu’il s’agisse d’hormones surrénaliennes comme le cortisol ou d’hormones thyroïdiennes. Les déficiences en hormones thyroïdiennes et en testostérone peuvent même réduire la production de DHEA. De manière générale, en cas de traitement existant, demandez l’avis de votre thérapeute.

Je prends des œstrogènes, est-ce que je peux prendre de la DHEA ?

Tout à fait, si vous êtes déjà sous traitement à base d’œstrogènes, cela n’empêche pas de prendre de la DHEA si vous en êtes carencé(e). Toutefois, faites-le sous la surveillance d’un médecin et par le biais d’une analyse sanguine ou salivaire qui vous permettra de vous dire précisément quelle quantité prendre afin de ne pas déséquilibrer votre statut hormonal. En effet, la DHEA augmente indirectement le taux d’œstrogènes dans le corps (dont l’estradiol). Il faut savoir également que l’estradiol elle-même augmente le taux de DHEA et de DHEA sulfate. Il est donc important d’être suivi par un spécialiste qui saura vous guider.

DHEA, zinc et magnésium, est-ce que je peux les associer ?

De nombreuses personnes sont carencées en zinc et magnésium à cause du stress du quotidien, d’une alimentation non équilibrée ou dû à la fait de certains médicaments ou pathologies. Alors qu’ils n’existent pas d’études pour le déterminer, certains docteurs se sont posés la question, si une supplémentation en DHEA ne serait pas liée à une baisse de magnésium et de zinc et proposeraient donc de réunir les trois lors de la supplémentation, lorsque les niveaux plasmatiques ne sont pas bons. Si vous prenez de la DHEA sur le long terme, n’hésitez donc pas à faire une analyses de vos taux de magnésium et de zinc de temps en temps, et favorisez une alimentation riche en magnésium et zinc, ou supplémentez-vous si nécessaire.

DHEA ou DHA, quelle différence ?

Attention, la DHEA et le DHA ne sont pas les mêmes molécules. Il s’agit de 2 choses bien distinctes, il ne faut donc pas les confondre sur vos analyses. La DHEA est une hormone stéroïdienne comme nous l’avons vu tandis que le DHA est un acide gras polyinsaturé oméga-3, appelé acide docosahexaénoïque. C’est l’oméga-3 le plus abondant dans le cerveau (notamment le cortex cérébral), et la rétine. Il intervient dans pratiquement tous les organes, dont le cœur et les vaisseaux sanguins. Certains docteurs, dont le Dr Résimont, affirment qu’une carence en acides gras, en particulier en oméga-3 et 9 peut induire des déficits en DHEA. Les deux seraient donc liés. Il est donc important d’avoir de bons taux d’oméga-3 et 9 de les surveiller si vous ne vous sentez pas en forme.

Y a-t-il des mauvaises interactions avec la DHEA et certains médicaments ?

Bien-entendu, cette hormone peut aussi réagir moins positivement avec certaines molécules ou médicaments chimiques, voici la liste des 6 interactions médicamenteuses reportées comme dangereuses avec la DHEA :

  1. KYPROLIS® (carfilzomib) : le carfilzomib peut occasionnellement provoquer des caillots sanguins dangereux, et son utilisation avec la déhydroépiandrostérone peut augmenter le risque. En outre, le risque augmente avec l’âge, le tabagisme, l’hypertension artérielle ou un taux de cholestérol élevé.
  2. LEFLUNOMIDE® : le léflunomide peut causer des problèmes hépatiques, et son utilisation avec d’autres médicaments comme la déhydroépiandrostérone peut augmenter ce risque.
  3. MIPOMERSEN® : le mipomersen peut provoquer des problèmes hépatiques et son utilisation avec d’autres médicaments tels que la déhydroépiandrostérone peut augmenter ce risque.
  4. PEXIDARTINIB® : le pexidartinib peut provoquer des lésions hépatiques et son utilisation avec d’autres médicaments pouvant également affecter le foie tels que la déhydroépiandrostérone peut augmenter le risque.
  5. TERIFLUNOMIDE® : le teriflunomide peut provoquer des problèmes hépatiques et son utilisation avec d’autres médicaments tels que la déhydroépiandrostérone peut augmenter ce risque.
  6. LOMITAPIDE® : le lomitapide peut provoquer des problèmes hépatiques et son utilisation avec d’autres médicaments tels que la déhydroépiandrostérone peut augmenter ce risque.

Âge recommandé

À partir de quel âge peut-on en prendre ?

La DHEA est une hormone naturellement présente dans notre corps à partir de 6 ans environ, secrétée par les glandes surrénales. De ce fait, toutes les personnes (hormis celles qui vivent sans glandes surrénales) en fabriquent quotidiennement. Comme la DHEA chute drastiquement à partir de 25/30 ans, certaines personnes ont recours à une supplémentation dès lors afin de combler le manque et de pallier à certains troubles liés au manque de l’hormone. Si vous souhaitez en prendre plus tôt encore, il est indispensable d’en parler à un médecin spécialisé dans les troubles endocriniens. À l’aide d’un bilan sanguin ou d’analyses salivaires ou urinaires, il pourra facilement détecter un manque en DHEA et vous en prescrire si nécessaire.

Références scientifiques

Voir les références

Références scientifiques mentionnées :

  1. Li R, E L, Zha N. Circulating dehydroepiandrosterone sulfate level and cardiovascular or all-cause mortality in the elderly population: a meta-analysis [published online ahead of print, 2020 Sep 7]. Ann Palliat Med. 2020;apm-20-441.
  2. J Young et G Schaison. Diminution de la sécrétion surrénalienne de DHEA avec l’âge : adrénopause ? Encycl Méd Chir (Editions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS, Paris, tous droits réservés), AKOS Encyclopédie Pratique de Médecine, 3-0720, 2001, 4 p.
  3. Alkatib AA, Cosma M, Elamin MB, et al. A systematic review and meta-analysis of randomized placebo-controlled trials of DHEA treatment effects on quality of life in women with adrenal insufficiency. J Clin Endocrinol Metab. 2009;94(10):3676‐3681.
  4. Davis SR, Panjari M, Stanczyk FZ. Clinical review: DHEA replacement for postmenopausal women. J Clin Endocrinol Metab. 2011;96(6):1642‐1653.
  5. Dumas de la Roque E, Quignard JF, Ducret T, et al. Beneficial effect of dehydroepiandrosterone on pulmonary hypertension in a rodent model of pulmonary hypertension in infants. Pediatr Res. 2013;74(2):163‐169.
  6. Baulieu EE, Thomas G, Legrain S, et al. Dehydroepiandrosterone (DHEA), DHEA sulfate, and aging: contribution of the DHEAge Study to a sociobiomedical issue. Proc Natl Acad Sci U S A. 2000;97(8):4279‐4284.
  7. Weissman A, Horowitz E, Ravhon A, Levran D. Administration of DHEA augments progesterone production in a woman with low ovarian reserve being transplanted with cryopreserved ovarian tissue. J Assist Reprod Genet. 2014;31(11):1565.
  8. Hyman JH, Margalioth EJ, Rabinowitz R, et al. DHEA supplementation may improve IVF outcome in poor responders: a proposed mechanism. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2013;168(1):49‐53.
  9. Naredi N, Sandeep K, Jamwal VD, Nagraj N, Rai S. Dehydroepiandrosterone: A panacea for the ageing ovary?. Med J Armed Forces India. 2015;71(3):274‐277.
  10. Rutkowski K, Sowa P, Rutkowska-Talipska J, Kuryliszyn-Moskal A, Rutkowski R. Dehydroepiandrosterone (DHEA): hypes and hopes. Drugs. 2014;74(11):1195‐1207.
  11.  Xu L, Hu C, Liu Q, Li Y. The Effect of Dehydroepiandrosterone (DHEA) Supplementation on IVF or ICSI: A Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Geburtshilfe Frauenheilkd. 2019;79(7):705-712.
  12. Chern CU, Tsui KH, Vitale SG, et al. Dehydroepiandrosterone (DHEA) supplementation improves in vitro fertilization outcomes of poor ovarian responders, especially in women with low serum concentration of DHEA-S: a retrospective cohort study. Reprod Biol Endocrinol. 2018;16(1):90. Published 2018 Sep 17.
  13. Morgan CA 3rd, Southwick S, Hazlett G, et al. Relationships among plasma dehydroepiandrosterone sulfate and cortisol levels, symptoms of dissociation, and objective performance in humans exposed to acute stress. Arch Gen Psychiatry. 2004;61(8):819-825.
  14. Nouveau S, Bastien P, Baldo F, de Lacharriere O. Effects of topical DHEA on aging skin: a pilot study. Maturitas. 2008;59(2):174-181.
  15. El-Sakka AI. Dehydroepiandrosterone and Erectile Function: A Review. World J Mens Health. 2018;36(3):183-191.
  16. Mount Sinai Hospital, DHEA-sulfate test
  17. Villareal DT, Holloszy JO. Effect of DHEA on abdominal fat and insulin action in elderly women and men: a randomized controlled trial. JAMA. 2004;292(18):2243-2248.

Autres sources scientifiques prises en compte :

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.4 / 5. Votes : 21

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest
Sara Benmeziane

👩‍⚕️ Docteur en médecine générale

Sara est diplômée de la faculté de médecine d’Alger.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.