Des feuilles de ginkgo biloba vertes sortent du tronc. Le fond de l'image est vert et flouté.

Ginkgo Biloba : l’arbre de la régénération

4.5
(4)

Il existe des milliers d’espèces végétales ayant d’excellentes vertus sur le corps humain. Le ginkgo biloba en fait partie. Utilisé en médecine chinoise depuis des millénaires, cet arbre était utilisé à cette époque dans le traitement des troubles respiratoires comme rapporté dans le traité médical chinois, le Chen Noung Pen T’sao.

En raison de la diversité des vertus du ginkgo sur la santé humaine, la communauté scientifique s’est de plus en plus intéressée à cet arbre médicinal. Dans cet article, nous ferons le point complet sur ce remède naturel qui suscite beaucoup d’intérêt.

Qu’est-ce que le Ginkgo Biloba ?

Deux arbres ginkgo biloba de grande taille. Leurs feuilles sont entièrement jaunes ce qui rend le feuillage doré.Le ginkgo biloba est un arbre qui appartient à la famille des Ginkgoaceae et qui peut mesurer jusqu’à 30 mètres de hauteur. Abricotier d’argent, arbre aux quarante écus, arbre fossile ou simplement ginkgo, sont autant de noms auxquels il répond. Originaire d’Asie, plus particulièrement du sud-est de la Chine, il est principalement cultivé en Chine, au Japon et en Corée. De nos jours, on le retrouve tout de même aux quatre coins du globe car il est apprécié pour ses qualités ornementales dans les parcs et jardins de nos villes.

Cet arbre existerait sur notre planète depuis 270 millions d’années. Il est de ce fait l’espèce d’arbre la plus ancienne. C’est pour cette raison que son appellation d’arbre fossile, ou arbre panchronique, n’est pas fortuite. En effet, chaque arbre peut vivre au-delà de 1000 ans. Doté d’une résistance exceptionnelle, le ginkgo biloba peut survivre dans des conditions extrêmes et a été la première espèce végétale à revoir le jour à Hiroshima, ville japonaise, où la bombe atomique avait été larguée.

Sa reproduction est assez rudimentaire car il ne possède pas de graines mais se reproduit grâce à des ovules fécondés par le pollen par voie aérienne. Les feuilles, larges de 5 à 8 cm, sont reconnaissables avec la présence de deux lobes, ou une forme bilobée, d’où il tire son nom, biloba.

Bon à savoir : le ginkgo est un arbre apprécié pour sa beauté et sa résistance à la pollution mais attention, les arbres femelles produisent des fruits qui, lorsqu’ils tombent, dégagent une odeur nauséabonde. Si vous souhaitez acquérir un ginkgo biloba pour votre jardin, choisissez un spécimen mâle pour éviter ce désagrément.

Connu pour ses bienfaits antioxydants, le ginkgo biloba, symbole de longévité, est utilisé depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle chinoise pour le traitement des troubles respiratoires et circulatoires. Mais avant de parler des bienfaits de cet arbre, parlons d’abord de sa composition nutritionnelle.

De quoi est composé le ginkgo biloba ?

Feuille verte de ginkgo biloba. Elle possède deux lobes, d'où son nom : biloba.En phytothérapie, ce sont les fruits et les feuilles qui sont utilisés pour diverses propriétés. Ces parties utilisées du ginkgo biloba contiennent de nombreux principes actifs bénéfiques à la santé, il s’agit :

  • Des polyphénols ;
  • Des flavones glycosides : parmi lesquels on trouve les dérivés des catéchines ;
  • Des lactones terpéniques : ginkgolides A, B et C, bilobalides ;
  • Des polyprénols ;
  • Des polysaccharides ;
  • Des acides aminés.

Toutefois, les études et les recherches réalisées pour démontrer les bienfaits de ce végétal se concentrent en règle générale sur les deux principaux composés actifs du ginkgo biloba : les flavonoïdes glycosides et les lactones terpéniques.

Les flavonoïdes ou flavones glycosides sont de puissants antioxydants et anti bactériens extraits des feuilles du ginkgo biloba [1]. Les lactones terpéniques sont des composés chimiques également extraits des feuilles du ginkgo biloba et découverts dans diverses autres plantes. Ces composés possèdent une action dans l’amélioration de la circulation sanguine notamment au niveau du cerveau. [2]

Ginkgo biloba : bienfaits, vertus et effets

Le ginkgo biloba suscite de plus en plus d’intérêt depuis son importation en Occident il y a trois siècles. Dans cette section, nous allons d’abord vous exposer un aperçu global des bienfaits du ginkgo avant d’expliquer en détail avec des études à l’appui ses vertus thérapeutiques.

Résumé des bienfaits

Action nootropique

  • Améliore l’attention, la mémoire de travail et la vitesse de traitement psychomoteur
  • Bénéfique pour la santé cognitive des 60 ans et plus.

Bienfaits sur la démence sénile

  • Traite certains troubles cognitifs ;
  • Ralentit la progression de la maladie d’Alzheimer ;
  • Améliore la qualité de vie des patients atteintes d’Alzheimer ou de démence vasculaire.

Protection cardiovasculaire

  • Agit contre la formation de plaques d’athérome ;
  • Augmente le flux sanguin en cas de coronaropathie ;
  • Possède une action vasodilatatrice et antiplaquettaire.

Amélioration de la vision

  • Améliore la vue chez les personnes atteintes de glaucome et ralentit sa progression ;
  • Améliore la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Amélioration de la circulation sanguine dans les jambes

  • Agit comme antiagrégant plaquettaire ;
  • Empêche la formation de caillots ;
  • Traite la claudication intermittente ;
  • Traite les varices et œdèmes des membres inférieurs.

Bienfaits sur la fonction sexuelle

  • Effet vasodilatateur ;
  • Aide aux troubles de l’érection ;
  • Combat le dysfonctionnement sexuel induit par les antidépresseurs.

Propriété anxiolytique

  • Réduit l’anxiété.

Amélioration du syndrome de Raynaud

  • Soulage la lourdeur des jambes ;
  • Soulage la sensation des mains froides liée aux troubles circulatoires.

Réduction des vertiges

  • Réduit l’intensité, la fréquence et la durée du syndrome vertigineux.

Action antioxydante

  • Réduit le stress oxydatif.

Amélioration du syndrome prémenstruel

  • Réduit les douleurs.

Réduction des acouphènes

  • Réduit les acouphènes d’ordre vasculaire.

Prévention du cancer

  • Inhibe certains processus liés à la carcinogenèse.
Voici pour nous, le meilleur rapport qualité/prix qu’on ait trouvé sur Internet : il s’agit d’une boutique sérieuse et fiable qui vend un extrait de ginkgo biloba bio avec une excellente teneur en principes actifs ! Chaque gélule contient 20 mg de flavones glycosides et 5 mg de lactones terpéniques, en plus de contenir d’autres constituants de la feuille : flavonoïdes, catéchols, procyanidines, etc. ➡ Voir le produit.

Détails des bienfaits

► Le ginkgo booste le cerveau

Forme du cerveau créée à partir des branches d'un arbre. Le cerveau arbre est noir sur fond blanc.Le ginkgo biloba est connu pour avoir des vertus nootropiques, cela signifie qu’il améliore les fonctions cognitives. En effet, les flavonoïdes contenus dans les feuilles de l’arbre sont bénéfiques pour l’attention, la mémoire de travail, et la vitesse de traitement psychomoteur [3].

Une étude [4] menée en 2002 sur 262 patients âgés de 60 ans et plus a d’ailleurs démontré ses bienfaits nootropiques. Les personnes à qui l’on a administré un extrait de l’arbre ont ressenti une amélioration au niveau de la mémoire, de l’attention, de la concentration et même du bien-être.

► Combat la démence sénile (maladie d’Alzheimer)

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [5] a reconnu l’extrait standardisé de ginkgo biloba comme un traitement contre la démence sénile sur la base d’études réalisées in vivo et in vitro.

Une étude [6] allemande a été réalisée sur 410 patients atteints d’une démence modérée (maladie d’Alzheimer ou démence vasculaire) associée à des symptômes neuropsychiatriques. Le but de cette étude était d’évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’administration orale de 240 mg par jour pendant 24 semaines d’un extrait de l’arbre sur ces patients. Les résultats ont démontré que ce traitement était sûr et a significativement amélioré la qualité de vie des patients, leurs fonctions cognitives, et les activités de la vie quotidienne.

► Prévient les maladies cardiovasculaires

Le ginkgo biloba possède des propriétés vasodilatatrices [7], c’est-à-dire, qu’il permet d’augmenter le diamètre des vaisseaux sanguins. Cette capacité permet de bloquer l’agrégation plaquettaire sanguine et donc de prévenir certaines maladies cardiovasculaires en empêchant la formation de plaques d’athérome. Une étude allemande [8] réalisée en 2007 a permis de confirmer cette propriété du ginkgo biloba.

Une autre étude [9] a permis de démontrer son efficacité quant à l’amélioration du flux sanguin dans les artères coronaires chez les patients atteints de maladie coronarienne (coronaropathie).

► Le ginkgo prend soin de vos yeux

Une étude [10] coréenne réalisée en 2015 sur 42 patients atteints de glaucome a eu pour objectif d’évaluer les effets à long terme de l’extrait de ginkgo biloba sur la progression des atteintes du champ visuel sur ces patients. Les résultats ont démontré que l’administration de cet extrait a ralenti la progression des défauts du champ visuel chez les patients atteints de glaucome.

De plus, le ginkgo est également bénéfique contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge selon une étude réalisée sur 20 personnes en 2000. Mais d’autres études restent nécessaires pour préciser le mécanisme d’action. [11]

► Agit sur la circulation sanguine des jambes

La commission E [12], conseil consultatif scientifique allemand, et l’OMS [5] ont reconnu les effets du ginkgo biloba dans l’amélioration de la marche dans le cas de claudication intermittente ou causée par une phlébite.

De plus, une méta-analyse [13] portant sur 8 études cliniques réalisées dans le but d’évaluer l’action de ce végétal sur la claudication intermittente a démontré un effet positif et supérieur au placebo.

► Favorise la santé sexuelle

Jambes qui s’entremêlent sous une couette dans un litLe ginkgo biloba semble avoir des bienfaits sur la santé sexuelle des hommes et des femmes par augmentation du débit sanguin et par ses effets vasodilatateurs. Il peut donc être intéressant dans les troubles de l’érection chez l’homme.

Par ailleurs, une étude [14] a démontré les effets positifs du ginkgo biloba dans le traitement du dysfonctionnement sexuel induit par les antidépresseurs.

► Combat l’anxiété

Le ginkgo permet également de traiter des troubles plus fréquents comme l’anxiété par exemple. Une étude réalisée sur 107 personnes souffrant de trouble anxieux généralisé (TAG) a prouvé son efficacité. En effet, après 4 semaines de traitement, le groupe ayant reçu la plus forte dose de ginkgo a présenté des résultats significatifs dans la réduction de l’anxiété. [15]
> Pour plus de remèdes contre l’anxiété, lisez notre guide sur les anxiolytiques naturels.

► Soulage les symptômes de la maladie de Raynaud

Le syndrome de Raynaud est un trouble de la circulation sanguine se manifestant par un engourdissement ou des douleurs des extrémités (le plus souvent les mains et les pieds). Les symptômes surviennent par crises et surviennent, le plus souvent après une exposition au froid.

En raison de ses propriétés vasodilatatrices [7], le ginkgo biloba améliore la circulation sanguine, notamment dans les petits vaisseaux. Une étude [16] réalisée sur des patients atteints du syndrome de Raynaud a démontré que l’extrait de cet arbre a diminué les fréquences des crises de douleurs et l’intensité des symptômes de façon considérable par rapport au placebo. Il semble donc réduire les symptômes de la maladie de Raynaud bien que d’autres études soient nécessaires pour confirmer ces bienfaits.

► Réduit le syndrome vertigineux

Femme heureuse debout sur un rocher, les bras levés face à la nature montagneuse et au ciel dégagé.Le ginkgo biloba peut être utilisé pour réduire les vertiges. Un essai contrôlé randomisé en double aveugle qui a suivi 70 patients pendant trois mois a montré que l’extrait de cette plante pouvait réduire l’intensité, la fréquence et la durée du syndrome vertigineux [17].

► Possède une action antioxydante

Le ginkgo possède une action antioxydante, c’est-à-dire qu’il combat le stress oxydatif et permet à nos cellules de vivre plus longtemps. Ainsi, il peut se montrer bénéfique dans le traitement des maladies impliquant des radicaux libres et des dommages oxydatifs. [18]

► Atténue les douleurs du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel étant une situation chronique pour les femmes en âge de procréer, il est important de se tourner vers des remèdes naturels afin de ne pas faire plus de dégâts sur le long terme. La phytothérapie est une approche thérapeutique favorable récente car elle engendre moins d’effets secondaires.

Dans cette optique, le ginkgo biloba a justement prouvé son efficacité lors d’une étude réalisée sur 90 étudiantes souffrant du syndrome prémenstruel en réduisant les symptômes et les douleurs comparé au groupe ayant pris le placebo. [19]

► Le ginkgo, réellement efficace contre les acouphènes ?

Les acouphènes sont très dérangeants pour qui doit vivre avec et le ginkgo est souvent proposé comme solution naturelle. La commission E [12] et l’OMS [5] ont d’ailleurs reconnu ses effets dans l’amélioration des acouphènes d’ordre vasculaire. Malheureusement, aucune étude scientifique ne confirme réellement ces bienfaits. Une étude de 2018 qui a extrait des données de revues systématiques a conclu que l’utilisation de ginkgo biloba n’a pas atténué la gravité des acouphènes ni amélioré la qualité de vie des patients. [20]

👂 Notre conseil : si vos acouphènes proviennent d’ordre vasculaire, alors il y a de grandes chances que le ginkgo vous aide. Dans le cas contraire, il n’y aura visiblement pas d’amélioration.

► Ginkgo et cancer : quel est notre avis ?

Le ginkgo a fait l’objet de diverses interrogations concernant son utilité contre le cancer. Certaines études affirment que ses constituants, les flavonoïdes et terpénoïdes, peuvent agir de manière complémentaire pour inhiber plusieurs processus liés à la carcinogenèse. [21] Toutefois, si vous souffrez d’un cancer, arrêtez la prise de ginkgo et parlez-en à votre médecin d’abord. L’effet antioxydant de cet arbre peut être bénéfique en prévention du cancer, en protégeant nos cellules du stress oxydatif mais une fois le cancer installé, il n’est pas bon de s’automédiquer. Le ginkgo pourrait par exemple interagir avec des traitements et baisser leur efficacité.

Posologie

L’administration de l’extrait de ginkgo biloba se fait par voie orale. Il est recommandé de choisir les extraits standardisés à 24% de flavones glycosides et 6% de lactones terpéniques sous forme de poudre ou de capsules.

💊 Le dosage recommandé [17] est de 120 mg à 240 mg par jour en 2 à 3 prises à prendre avec de l’eau, de préférence au cours des repas.

Pour les autres formes non standardisées, on peut citer :

  • Teintures mères ou extraits hydroalcooliques : 20 à 40 gouttes diluées dans l’eau à prendre trois fois par jour.
  • Tisanes et décoctions : 2 cuillères à café de feuilles séchées de ginkgo biloba à mettre dans 1 litre d’eau. Il ne faut pas dépasser 2 à 3 tasses par jour.
Le traitement à base de ginkgo biloba est un traitement à long terme, il est donc important de suivre une cure de quelques mois. Dans tous les cas, il est conseillé de suivre correctement les dosages et les recommandations du vendeur car ils varient en fonction du titrage en principe actif du produit.

Où acheter du ginkgo de qualité ?

On peut trouver du ginkgo biloba un peu partout de nos jours : dans les pharmacies, chez des herboristes, dans les boutiques bio et même sur Internet. Le plus important, comme d’habitude, est d’acheter de la qualité pour pouvoir profiter de toutes ses vertus.

Ginkgo biloba bio : boite de compléments alimentaires (gélules) de la marque française Dynveo. Fond blanc avec des feuilles bilobées jaunes de l'arbre ginkgo en arrière plan, et la mention acheter.Pour cela, nous vous recommandons d’acheter un extrait titré sous forme de gélules qui saura vous garantir sa teneur en molécules actives : les flavones glycosides et les lactones terpéniques. De plus, lorsque c’est possible, choisissez un extrait bio afin de vous assurer qu’il ne contient pas de métaux lourds ou autres excipients et pesticides.

Voici pour nous, le meilleur rapport qualité / prix qu’on ait trouvé sur Internet : il s’agit d’une boutique sérieuse et fiable qui vend un extrait de ginkgo bio avec une excellente teneur en principes actifs ! Chaque gélule contient 20 mg de flavones glycosides et 5 mg de lactones terpéniques, en plus de contenir d’autres constituants de la feuille : flavonoïdes, catéchols, procyanidines, etc. ➡ Voir le produit

Une boite permet de suivre 2 mois de cure (60 gélules). Ce produit est garanti sans excipients, ni additifs, non irradié, sans OGM, etc.

Effets indésirables

✔️ Aux doses recommandées, la consommation du ginkgo biloba est sûre et sécuritaire d’après l’ensemble des études cliniques réalisées [22, 23]. Toutefois, de rares effets secondaires ont été constatés : troubles digestifs (diarrhées et ballonnements), maux de tête (notamment au moment du traitement), ou étourdissements. [24]

Contre-indications et danger du ginkgo biloba

En raison de ses propriétés fluidifiantes, le ginkgo biloba et ses extraits sont déconseillés aux personnes qui suivent un traitement anticoagulant (personnes hémophiles) ou celles qui s’apprêtent à subir une intervention chirurgicale. Il est également déconseillé aux personnes épileptiques et aux enfants.

Chez la femme enceinte et la femme allaitante, il est préférable de demander l’avis du médecin.

☣️ Par ailleurs, les graines crues de ginkgo biloba contiennent des glycosides cyanogènes potentiellement toxiques [25] et ne doivent pas être utilisées ainsi. La torréfaction supprime ce risque et cette toxicité.

Avis des experts et des consommateurs

La communauté scientifique et les instances internationales de santé, comme l’OMS reconnaissent l’efficacité du ginkgo biloba dans l’amélioration de la marche dans le cas de claudication intermittente ou d’une phlébite ainsi que le soulagement des vertiges et des acouphènes d’origine vasculaire et dans le traitement des symptômes de la démence sénile et de la maladie d’Alzheimer.

La commission E allemande et la coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaissent les mêmes usages du ginkgo biloba que ceux recommandés par l’OMS.

Du côté des consommateurs, les témoignages recueillis sur les forums et les blogs sont quasiment unanimes : le ginkgo biloba a amélioré certains aspects de leurs vies tels que la concentration et la mémoire ou leurs problèmes de circulation sanguine. Ces retours d’expérience concernent différentes catégories sociales, entre étudiants, retraités ou travailleurs de tout âge.

Globalement, les témoignages et les avis concernant le ginkgo biloba sont tous positifs.

Association avec des plantes ou des molécules

Différentes associations, que ce soit avec des plantes ou avec des molécules, existent et ont pour effet d’augmenter l’efficacité de l’action du ginkgo biloba. Parmi les principales associations, on peut citer :

Ginkgo et ptérostilbène

Il s’agit là d’une puissante synergie de plantes aux propriétés cardio-vasculaires. En effet, l’action antioxydante, antiinflammatoire et vasodilatatrice de cette association prend soin de notre système cardiaque et sanguin. Bonus : le ptérostilbène agit également sur la perte de poids et permet ainsi aux personnes souffrant d’obésité d’activer l’oxydation des graisses.

Ginkgo et ginseng

Trois racines de ginseng sur un plateau en bois.Une étude [26] a été réalisée pour évaluer les effets d’une association de gélules contenant du ginkgo biloba et du ginseng sur 256 volontaires sains d’âge moyen. Après 14 semaines d’études, les résultats ont confirmé que l’association ginkgo-ginseng améliorerait considérablement différents aspects de la mémoire, y compris la mémoire à long terme et la mémoire de travail.

Ginkgo et brahmi

Le brahmi également appelé Bacopa monnieri est une plante adaptogène reconnue pour ses effets positifs sur la mémoire et la vitalité. L’association ginkgo-brahmi peut être efficace dans l’amélioration des fonctions cognitives et neuroprotectrices. En effet, une étude [27] réalisée en 2017 a démontré les effets nootropes et neuroprotecteurs de cette association par augmentation du débit sanguin cérébral.

Ginkgo, vitamine B et zinc

Les vitamines B favorisent le métabolisme énergétique et réduisent la fatigue tandis que le zinc est un oligoélément essentiel aux fonctions cognitives. L’association ginkgo biloba, vitamine B et zinc peut être un excellent allié pour améliorer la mémoire et la concentration tout en donnant de l’énergie à l’organisme.

Ginkgo et rhodiola rosea

Fleur de rhodiola rosea jaune en gros plan.Le ginkgo biloba s’associe également avec la rhodiola rosea avec une certaine efficacité dans l’amélioration de la concentration, la mémoire, la maladie d’Alzheimer et la gestion du stress. En effet, au cours d’une étude [28] réalisée sur 112 volontaires, les résultats obtenus ont démontré que l’association ginkgo-rhodiola améliore considérablement les fonctions cognitives par rapport à l’utilisation du ginkgo seul.

Ginkgo et oméga 3

Des études [29] estiment que l’association ginkgo-oméga 3 semble avoir des actions bénéfiques sur les fonctions cognitives, notamment chez les personnes âgées. En effet, les oméga-3 étant réputés dans l’amélioration des fonctions cognitives et le traitement de la dépression et de l’anxiété, il est tout à fait possible d’associer ces 2 compléments alimentaires.

Ginkgo et Huperzia

L’huperzia est une plante asiatique célèbre pour son composé « l’huperzine A », un alcaloïde nootropique puissant dans le traitement naturel de la perte de mémoire. Elle prévient le déclin cognitif et permet d’améliorer les performances intellectuelles. Prise avec le ginkgo, il s’agit d’une association puissante et efficace.

⭐ Voici un complément alimentaire qui réunit tous les bienfaits des plantes nootropiques pour booster et protéger la mémoire : Ginkgo biloba, Huperzia, Zinc, Calcium et Citicoline. ➡ Voir le produit.

Ginkgo ou gotu kola

Le ginkgo biloba et le gotu kola sont des plantes qui possèdent des propriétés dans l’amélioration des fonctions cognitives et la prévention des risques de démence. Ensemble, cette association ginkgo-gotu kola peut être un excellent allié pour améliorer la mémoire, la concentration et l’humeur.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits et indications

Le ginkgo est-il bon contre les vertiges ?

D’après des études, oui, cette plante est bonne contre les vertiges. En effet, une étude [30] a été réalisée pour comparer l’efficacité de l’extrait de ginkgo biloba et de la bétahistine sur 160 patients souffrant de vertige. Les résultats de cette étude ont démontré que le ginkgo était légèrement plus efficace et beaucoup mieux toléré que la bétahistine, l’un des traitements les plus connus contre les vertiges.

Le ginkgo biloba est-il bon pour la peau ?

En usage externe, le ginkgo biloba peut être bon pour la peau. En effet, grâce à ses propriétés protectrices et réparatrices, il peut être utilisé comme cataplasme pour soigner les blessures, les brûlures ou les ecchymoses. De plus, une étude [31] réalisée sur 22 femmes atteintes de dermatite a démontré l’efficacité de ce végétal dans l’atténuation de la dermatite allergique.

Le ginkgo biloba fait-il pousser les cheveux ?

Selon une étude réalisée par le International Journal of PharmTech [32], le ginkgo biloba permet d’entraîner la pousse de cheveux grâce à ses composés actifs qui agissent comme des toniques capillaires. Dans une autre étude [33], il a été démontré que les bilobalides et les ginkgolides, composés actifs du ginkgo, ont stimulé la viabilité des papilles dermiques qui nourrissent les follicules des poils favorisant ainsi les cycles de ces follicules.

Le ginkgo biloba affecte-t-il le sommeil ?

Le ginkgo est une plante connue pour ses effets bénéfiques sur la mémoire, la concentration et le stress. Grâce à ses effets relaxant et anxiolytique, il peut être une aide supplémentaire intéressante pour lutter contre l’insomnie et les troubles du sommeil.

Le ginkgo biloba est-il bon pour la vue ?

En phytothérapie, l’une des principales indications du ginkgo biloba est le traitement contre le glaucome. Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique qui provoque une perte progressive de la vision. Des études [10, 11] ont démontré l’efficacité de cet arbre dans l’amélioration de la vision chez les personnes atteintes de glaucome et dégénérescence maculaire.

Posologie, dosage et cure

Quand prendre le ginkgo biloba ?

Pour bénéficier des effets du ginkgo, il est important de prendre des cures d’au moins trois mois. Il est conseillé de respecter le dosage, entre 120 mg et 240 mg, en 2 à 3 prises à prendre à midi ou le soir, pendant les repas.

Comment utiliser les feuilles de ginkgo biloba ?

En phytothérapie, on utilise généralement les feuilles de l’arbre. Ses feuilles bilobées ont des propriétés vasodilatatrices, neuroprotectrices et veinotoniques. Les tisanes à base de ginkgo biloba sont réalisées en utilisant 5 g à 10 g de feuilles séchées dans 200 ml d’eau en ébullition. Laissez infuser hors feu pendant 10 à 20 minutes. Il est également possible de broyer ces feuilles avant de les ajouter dans l’eau qui bout.

Puis-je prendre du ginkgo le soir ?

Oui, il est non seulement possible de prendre le ginkgo le soir mais il est conseillé, pour bénéficier des effets positifs des cures de cette plante, de prendre des doses entre 120 et 240 mg en 2 à 3 prises, le midi et le soir.

Le ginkgo biloba agit-il immédiatement ?

Il faut savoir que les effets de ginkgo biloba sur l’organisme ne sont pas immédiats. Il est nécessaire de suivre une cure d’au moins 3 mois pour bénéficier des bienfaits de cette plante.

Est-il sécuritaire de prendre du ginkgo biloba tous les jours ?

Afin de bénéficier de tous ses bienfaits, il est essentiel de suivre une cure de plusieurs mois, au minimum 3 mois. C’est-à-dire qu’il est recommandé de prendre régulièrement des doses de cette plante. De plus, jusqu’à présent, aucune toxicité de cette substance n’a été rapportée, il semble donc sécuritaire de prendre le ginkgo biloba tous les jours. Dans tous les cas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à effectuer des pauses de 2 semaines tous les 3 mois pour voir comment réagit votre organisme.

Effets secondaires, danger et contre-indications

Est-ce possible de faire une overdose de ginkgo biloba ?

Les cas d’overdose de ginkgo biloba sont généralement rares. Cependant, l’utilisation simultanée de différentes formes (extrait de feuilles, graines torréfiées, thés, teintures, etc.) augmente ce risque. Dans le cas où la consommation de cette plante semble aggraver la pathologie que vous traitez, nous vous conseillons d’arrêter temporairement le traitement et d’en parler à votre médecin.

Le ginkgo peut-il rendre anxieux ?

De manière générale, le ginkgo permet une meilleure oxygénation du cerveau, provoquant un effet anti-stress et anxiolytique. Toutefois le ginkgo biloba peut entraîner de rares effets indésirables. La documentation scientifique [34] a fait état du cas d’un patient atteint de schizophrénie qui a été victime d’un dérèglement de l’humeur associé à de l’agitation, de l’anxiété, de l’irritabilité et des difficultés à contrôler sa colère. Ce cas incite à plus de vigilance face aux potentiels effets indésirables de cette plante.

Le ginkgo augmente-t-il la tension artérielle ?

Non, le ginkgo n’augmente pas la tension artérielle. Au contraire, il possède des propriétés diurétiques et de vasorelaxation et aide donc à abaisser la tension artérielle. D’ailleurs, grâce à ses propriétés, le ginkgo est un excellent allié dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Je suis enceinte, mais j’aimerais prendre du ginkgo, est-ce possible ?

En l’absence de données suffisantes, il est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes de s’automédiquer en ginkgo biloba sans l’avis d’un médecin. Nous vous conseillons d’en discuter avec votre médecin traitant.

Le ginkgo biloba interagit-il avec des médicaments ?

Étant un fluidifiant sanguin, le ginkgo interagit avec certains médicaments comme les anticoagulants (aspirine) ou anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène). Il est donc déconseillé chez les personnes hémophiles. Il interagit également avec les médicaments antiépileptiques ou l’oméprazole (contre les ulcères gastriques) en réduisant leur efficacité.

Le ginkgo biloba cause-t-il des dommages au foie ?

Le ginkgo biloba n’a pas été impliqué spécifiquement dans la modification des paramètres hépatiques (taux sériques des enzymes hépatiques) ou dans l’apparition de lésions hépatiques cliniquement visibles malgré son utilisation de longue date. Aux doses recommandées chez l’être humain, cette plante est sûre. [35]

Le ginkgo biloba affecte-t-il la glycémie ?

Au cours d’une étude [36], l’ingestion de 120 mg d’extrait de ginkgo biloba pendant 3 mois a entraîné la réduction du métabolisme glucidique induit par l’insuline en provoquant une augmentation du glucose dans le sang. Cette plante semble effectivement affecter la glycémie. Si vous avez des problèmes de régulation de votre glycémie, parlez-en à votre médecin traitant avant d’en consommer.

Âge recommandé

Puis-je donner du ginkgo à mon enfant ?

Sans l’avis d’un médecin, la consommation de ginkgo est déconseillée aux enfants.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Sati P, Dhyani P, Bhatt ID, Pandey A. Ginkgo biloba flavonoid glycosides in antimicrobial perspective with reference to extraction method. J Tradit Complement Med. 2018;9(1):15-23. Published 2018 Jan 17.
  2. Liu, X., Yang, J., Niu, W. et al. Human pharmacokinetics of ginkgo terpene lactones and impact of carboxylation in blood on their platelet-activating factor antagonistic activity. Acta Pharmacol Sin 39, 1935–1946 (2018).
  3. Bell L, Lamport DJ, Butler LT, Williams CM. A Review of the Cognitive Effects Observed in Humans Following Acute Supplementation with Flavonoids, and Their Associated Mechanisms of Action. Nutrients. 2015 Dec 9;7(12):10290-306.
  4. Mix JA, Crews WD Jr. A double-blind, placebo-controlled, randomized trial of Ginkgo biloba extract EGb 761 in a sample of cognitively intact older adults: neuropsychological findings. Hum Psychopharmacol. 2002 Aug;17(6):267-77.
  5. WHO, Pharmaceuticals newsletter,N°3 2020, page : 14
  6. Herrschaft H, Nacu A, Likhachev S, Sholomov I, Hoerr R, Schlaefke S. Ginkgo biloba extract EGb 761® in dementia with neuropsychiatric features: a randomised, placebo-controlled trial to confirm the efficacy and safety of a daily dose of 240 mg. J Psychiatr Res. 2012 Jun;46(6):716-23.
  7. Kubota Y, Tanaka N, Kagota S, Nakamura K, Kunitomo M, Umegaki K, Shinozuka K. Effects of Ginkgo biloba extract on blood pressure and vascular endothelial response by acetylcholine in spontaneously hypertensive rats. J Pharm Pharmacol. 2006 Feb;58(2):243-9.
  8. Siegel G, Schäfer P, Winkler K, Malmsten M. Ginkgo biloba (EGb 761) in arteriosclerosis prophylaxis. Wien Med Wochenschr. 2007;157(13-14):288-94.
  9. Wu YZ, Li SQ, Zu XG, Du J, Wang FF. Ginkgo biloba extract improves coronary artery circulation in patients with coronary artery disease: contribution of plasma nitric oxide and endothelin-1. Phytother Res. 2008 Jun;22(6):734-9.
  10. Lee J, Sohn SW, Kee C. Effect of Ginkgo biloba extract on visual field progression in normal tension glaucoma. J Glaucoma. 2013 Dec;22(9):780-4.
  11. Evans JR. Ginkgo biloba extract for age-related macular degeneration. Cochrane Database Syst Rev. 2000;(2):CD001775.
  12. European Medecine Agency, Assessment report on Ginkgo biloba L., folium, 2014
  13. Pittler MH, Ernst E. Ginkgo biloba extract for the treatment of intermittent claudication: a meta-analysis of randomized trials. Am J Med. 2000 Mar;108(4):276-81.
  14. Cohen AJ, Bartlik B. Ginkgo biloba for antidepressant-induced sexual dysfunction. J Sex Marital Ther. 1998 Apr-Jun;24(2):139-43.
  15. Woelk H, Arnoldt KH, Kieser M, Hoerr R. Ginkgo biloba special extract EGb 761 in generalized anxiety disorder and adjustment disorder with anxious mood: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. J Psychiatr Res. 2007 Sep;41(6):472-80.
  16. Muir AH, Robb R, McLaren M, Daly F, Belch JJ. The use of Ginkgo biloba in Raynaud’s disease: a double-blind placebo-controlled trial. Vasc Med. 2002;7(4):265-7.
  17. Nguyen T, Alzahrani T. Ginkgo Biloba. [Updated 2020 Jul 8]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan-.
  18. Bridi R, Crossetti FP, Steffen VM, Henriques AT. The antioxidant activity of standardized extract of Ginkgo biloba (EGb 761) in rats. Phytother Res. 2001 Aug;15(5):449-51.
  19. Ozgoli G, Selselei EA, Mojab F, Majd HA. A randomized, placebo-controlled trial of Ginkgo biloba L. in treatment of premenstrual syndrome. J Altern Complement Med. 2009 Aug;15(8):845-51.
  20. Quidel Kramer F, Ortigoza Á. Ginkgo biloba for the treatment of tinnitus. Medwave. 2018 Oct 17;18(6):e7295. English, Spanish.
  21. DeFeudis FV, Papadopoulos V, Drieu K. Ginkgo biloba extracts and cancer: a research area in its infancy. Fundam Clin Pharmacol. 2003 Aug;17(4):405-17.
  22. Gavrilova SI, Preuss UW, Wong JW, Hoerr R, Kaschel R, Bachinskaya N; GIMCIPlus Study Group. Efficacy and safety of Ginkgo biloba extract EGb 761 in mild cognitive impairment with neuropsychiatric symptoms: a randomized, placebo-controlled, double-blind, multi-center trial. Int J Geriatr Psychiatry. 2014 Oct;29(10):1087-95.
  23. [Gauthier S, Schlaefke S. Efficacy and tolerability of Ginkgo biloba extract EGb 761® in dementia: a systematic review and meta-analysis of randomized placebo-controlled trials. Clin Interv Aging. 2014 Nov 28;9:2065-77.
  24. Mahadevan S, Park Y. Multifaceted therapeutic benefits of Ginkgo biloba L.: chemistry, efficacy, safety, and uses. J Food Sci. 2008 Jan;73(1):R14-9.
  25. Drugs and Lactation Database (LactMed) [Internet]. Bethesda (MD): National Library of Medicine (US); 2006–. Ginkgo. 2018 Dec 3.
  26. Wesnes KA, Ward T, McGinty A, Petrini O. The memory enhancing effects of a Ginkgo biloba/Panax ginseng combination in healthy middle-aged volunteers. Psychopharmacology (Berl). 2000 Nov;152(4):353-61.
  27. Chaudhari KS, Tiwari NR, Tiwari RR, Sharma RS. Neurocognitive Effect of Nootropic Drug Brahmi (Bacopa monnieri) in Alzheimer’s Disease. Ann Neurosci. 2017;24(2):111-122.
  28. Al-Kuraishy HM. Central additive effect of Ginkgo biloba and Rhodiola rosea on psychomotor vigilance task and short-term working memory accuracy. J Intercult Ethnopharmacol. 2015;5(1):7-13. Published 2015 Dec 22.
  29. Strike SC, Carlisle A, Gibson EL, Dyall SC. A High Omega-3 Fatty Acid Multinutrient Supplement Benefits Cognition and Mobility in Older Women: A Randomized, Double-blind, Placebo-controlled Pilot Study. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2016;71(2):236-242.
  30. Sokolova L, Hoerr R, Mishchenko T. Treatment of Vertigo: A Randomized, Double-Blind Trial Comparing Efficacy and Safety of Ginkgo biloba Extract EGb 761 and Betahistine. Int J Otolaryngol. 2014;2014:682439.
  31. Castelli D, Colin L, Camel E, Ries G. Pretreatment of skin with a Ginkgo biloba extract/sodium carboxymethyl-beta-1,3-glucan formulation appears to inhibit the elicitation of allergic contact dermatitis in man. Contact Dermatitis. 1998 Mar;38(3):123-6.
  32. Jadhav, V & Thorat, R & Kadam, V & Gholve, Sachin. (2009). Kesharaja: Hair vitalizing herbs. Int J PharmTech Res. 1.
  33. Zhang H, Shi Q, Nan W, Wang Y, Wang S, Yang F, Li G. Ginkgolide B and bilobalide promote the growth and increase β-catenin expression in hair follicle dermal papilla cells of American minks. Biofactors. 2019 Nov;45(6):950-958.
  34. Rho SS, Woo YS, Bahk WM. Ginkgo biloba induced mood dysregulation: a case report. BMC Complement Altern Med. 2018;18(1):14. Published 2018 Jan 15.
  35. LiverTox: Clinical and Research Information on Drug-Induced Liver Injury [Internet]. Bethesda (MD): National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases; 2012-. Ginkgo. [Updated 2018 Mar 14].
  36.  Kudolo GB. The effect of 3-month ingestion of Ginkgo biloba extract (EGb 761) on pancreatic beta-cell function in response to glucose loading in individuals with non-insulin-dependent diabetes mellitus. J Clin Pharmacol. 2001 Jun;41(6):600-11.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.5 / 5. Votes : 4

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest
Damien Le Moal

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.