Mélisse, la plante riche en bienfaits au goût citronné

5
(2)

La mélisse ou Melissa officinalis est une plante qui pousse dans nos jardins et qui est largement utilisée en gastronomie comme plante aromatique pour sa saveur citronnée. Cependant, son utilisation est loin de se cantonner seulement à ses propriétés aromatiques puisqu’elle possède d’autres vertus qui lui confèrent un intérêt en phytothérapie.

Dans ce dossier sur la mélisse, nous allons parler de l’ensemble de ses bienfaits et de ses indications et nous allons répondre à vos questions en nous basant sur des études et recherches cliniques fiables. En fin d’article (voir FAQ), Vous allez notamment découvrir, dans cet article, si la mélisse est efficace contre l’hypertension et si elle est bénéfique pour la digestion et la peau. Nous vous révèlerons également sa posologie et l’avis des consommateurs sur cette plante.

Plants de mélisse (Melissa officinalis). Les feuilles sont vertes et pointues.

Qu’est-ce que la mélisse ?

La mélisse, de son nom scientifique Melissa officinalis, est une plante herbacée vivace au léger goût citronné qui lui confère des propriétés gustatives et odorantes intéressantes. Elle appartient à la famille des Lamiacées, dont fait partie la menthe, et pousse de façon spontanée en Europe et dans les pays méditerranéens. Son goût citronné lui confère le nom de mélisse citronnelle à ne pas confondre avec la citronnelle. La mélisse est également appelée le piment des abeilles ou piment des ruches car ses petites fleurs blanches et roses sous forme de cloche sont très prisées des abeilles.

Feuilles de mélisse vertes en gros planEn phytothérapie, ce sont les feuilles et les sommités fleuries de la mélisse qui sont utilisées. En effet, cette plante est utilisée depuis l’Antiquité comme une plante médicinale. En Grèce antique, Hippocrate l’utilisait pour le traitement des troubles nerveux et de l’anxiété. Les arabes l’utilisent comme antispasmodique et les européens pour le traitement des troubles digestifs. Au Moyen-Âge, elle débarque dans la pharmacopée française avant de connaître un franc succès à l’époque de Louis XIII lorsqu’elle était utilisée pour soulager les migraines, l’épilepsie et l’apoplexie.

Composition nutritionnelle

La mélisse est connue pour ses effets relaxants et anti-inflammatoires qui lui sont conférés par ses composés actifs et nutritionnels. Les principaux constituants de la mélisse sont [1] :

  • Les triterpènes : dont l’acide ursolique et l’acide oléanolique ;
  • Les composés volatiles ou les huiles essentielles : notamment le citral et le citronellol qui lui confèrent son goût citronné ;
  • Les composés phénoliques : notamment le plus actif de la plante, l’acide rosmarinique qui possède des propriétés anti-inflammatoires, antivirales et antioxydantes. L’acide caféique, la lutéoline, et l’hespéridine sont aussi présents dans les parties utilisées en phytothérapie.

Bienfaits, vertus et effets de la mélisse

La mélisse est utilisée depuis longtemps en médecine traditionnelle pour le traitement de l’anxiété, des troubles digestifs et pour améliorer les performances cognitives. Grâce à ses composés actifs et notamment ses composés phénoliques, la mélisse suscite de plus en plus l’intérêt de la communauté scientifique qui évaluent ses bienfaits thérapeutiques. Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles vertus sont donc scientifiquement approuvées ?

Dans cette section, nous allons d’abord lister l’ensemble des indications de la mélisse approuvées par la science avant de détailler, avec des études à l’appui, chacun des ses bienfaits.

Aperçu des bienfaits

Stress et anxiété

  • Améliore l’humeur
  • Réduit l’anxiété et le stress
  • Réduit l’agitation chez les personnes atteintes de démence sénile

Troubles du sommeil

  • Lutte contre les troubles anxieux et l’insomnie
  • Améliore la qualité du sommeil chez les femmes souffrant des symptômes de la ménopause
  • Augmente les niveaux de GABA ce qui favorise le calme et la relaxation

Tachycardie

  • Réduit la fréquence des battements cardiaques
  • Protège contre les battements cardiaques irréguliers

Nootropique

  • Améliore les performances cognitives comme la mémoire
  • Améliore l’humeur
  • Recommandée comme traitement adjuvant contre la maladie d’Alzheimer

Diabète de type 2

  • Augmente la résistance à l’insuline
  • Permet un meilleur contrôle de la glycémie
  • Augmente les niveaux de bon cholestérol ce qui réduit les risques d’obstruction artérielle
  • Possède un effet hypoglycémiant
  • Réduit le risque de maladie cardiaque

Coliques du nourrisson

  • Réduit les épisodes de coliques
  • Diminue le temps de pleurs chez le nourrisson

Activité antioxydante et radiations

  • Augmente le taux des enzymes antioxydantes
  • Diminue les dommages oxydatifs de l’ADN cellulaire
  • Protège les cellules de la peau contre les rayons UV

Protection du foie

  • Active les enzymes qui décomposent les graisses
  • Traite la stéatose hépatique
  • Diminue l’activité des globules blancs et les cytokines inflammatoires

Antibactérien et antiviral

  • Inhibe la production d’énergie par les bactéries et les champignons ce qui arrête leur prolifération
  • Traite l’herpès labial
  • Empêche la réplication du HSV-1

Cancer

  • Réduit la taille des tumeurs
  • Induit l’apoptose (mort cellulaire) des cellules cancéreuses du cancer du sein
  • Augmente la sensibilité du cancer à la chimiothérapie
  • Arrête la prolifération des cellules cancéreuses leucémiques et du côlon
⭐ Si vous recherchez un produit de qualité, nous vous recommandons cette formule qui associe la mélisse à la valériane afin de bénéficier des vertus apaisantes et anxiolytiques de ces plantes en synergie : voir le produit. Il s’agit d’extraits titrés à 12 % en acide rosmarinique et 0,8 % en acide valérénique (le principe actif de la valériane). Produit certifié sans OGMnon irradié et sans pesticides.

Détails des bienfaits

Stress et anxiété

Femme stressée au travail. Elle se tient le front, assise devant son travail à accomplir.La mélisse possède des effets anxiolytiques et antidépresseurs. En effet, en augmentant les niveaux de GABA, la mélisse a la capacité d’améliorer l’humeur, d’augmenter le calme et de réduire l’anxiété [2]. Le GABA est un neurotransmetteur naturel qui inhibe l’influx nerveux excitatoire, autrement dit, il calme les neurones stimulés. Plusieurs études ont révélé l’effet d’une supplémentation de mélisse dans la réduction de l’anxiété [3, 4]. Par ailleurs, une association de plantes médicinales, dont la mélisse fait partie, a réduit le stress aigu chez 72 participants en bonne santé [5].

De plus, d’après une étude britannique réalisée sur des personnes âgées atteintes de démence sénile, l’aromathérapie à la mélisse est susceptible de réduire l’agitation de 35 % par rapport au placebo [6].

Troubles du sommeil

La mélisse lutte contre l’insomnie et les troubles du sommeil. C’est le résultat de plusieurs études réalisées pour démontrer l’efficacité de la mélisse contre les troubles du sommeil et l’anxiété, l’une des causes de l’insomnie. En effet, une étude a démontré que la mélisse a réduit l’insomnie chez 85 % des personnes souffrant d’insomnie et de troubles anxieux [7]. Chez les femmes souffrant de symptômes de la ménopause dont l’insomnie, la mélisse par voie orale, seule ou en association avec la valériane, a amélioré leur qualité de sommeil [8]. D’après des recherches, cette amélioration de la qualité du sommeil est due à la capacité de la mélisse d’augmenter les niveaux de GABA dans le cerveau, ce qui améliore le calme et la relaxation [7, 8].

Tachycardie

Gros plan sur la poitrine d'un homme en chemise bleue. Il pose sa main sur son cœur et semble avoir un problème cardiovasculaire car sa main est crispée.La tachycardie est l’augmentation du rythme et de la fréquence cardiaque. La mélisse semble capable de réduire la fréquence des battements cardiaques. C’est en effet ce qu’affirment les résultats d’une prise quotidienne pendant 15 jours de l’extrait de mélisse. En effet, l’étude qui a porté sur 55 personnes souffrant de palpitations a confirmé l’efficacité de l’extrait de mélisse, par voie orale, dans la réduction de la fréquence des battements cardiaques [9].

Certaines recherches ont révélé que la mélisse inhibe les canaux ioniques sodium et potassium ce qui permet de protéger contre les battements cardiaques irréguliers et de réduire la fréquence cardiaque [9, 10].

Nootropique

La mélisse est une plante nootropique car elle permet d’améliorer les performances cognitives et l’humeur. En effet, une étude sur 20 personnes en bonne santé a permis de révéler que l’administration de 1600 mg de feuilles séchées de mélisse préparée sous forme de capsule a amélioré les performances cognitives, notamment la mémoire et la relaxation [11].

Ces résultats suggèrent que la mélisse peut améliorer l’humeur et peut être considérée comme un traitement adjuvant pour le traitement de la maladie d’Alzheimer

Diabète de type 2

Diabète : une personne pique son doigt avec un appareil pour mesurer sa glycémieLa mélisse semble avoir des effets bénéfiques contre le diabète et ses complications. Une supplémentation orale en mélisse a ainsi augmenté la résistance à l’insuline et a permis un meilleur contrôle de la glycémie tout en augmentant les niveaux de cholestérol HDL (bon cholestérol) prévenant ainsi l’obstruction des artères, une des complications du diabète [12]. D’autre part, la mélisse a un effet hypoglycémiant, ce qui suggère l’étendue des bienfaits de cette plante pour les personnes diabétiques [13].

Enfin, la mélisse améliore les niveaux de graisses et des lipoprotéines qui les transportent dans le sang, ce qui réduit le risque de maladie cardiaque [14].

Coliques du nourrisson

Un petit bébé qui sourit en regardant l'objectif. Il est couché sans vêtement sur une couverture blanche.Les coliques du nourrisson sont une affection courante qui touche les nourrissons de moins de 4 mois. Il s’agit de crises de pleurs régulières chez le bébé et qui durent au moins 3 heures par jour, 3 jours par semaine, et qui surviennent souvent aux mêmes moments de la journée. La mélisse semble justement avoir une action relaxante et calmante contre ces crises, en agissant notamment sur l’intestin. En effet, d’après une étude, l’administration de la mélisse pendant 28 jours a réduit les épisodes de coliques grâce à ses effets relaxants et a diminué le temps de pleurs chez les nourrissons [15].

Ces résultats, bien qu’ils soient encourageants, devraient toutefois être confirmés par d’autres études cliniques.

Activité antioxydante et radiations

La mélisse possède des effets antioxydants puissants et protège ainsi contre le stress oxydatif causé par les radiations. En effet, d’après une étude réalisée sur le personnel de radiologie, la consommation d’une infusion de mélisse a augmenté le taux des enzymes antioxydantes comme la catalase, le glutathion peroxydase et a diminué les dommages oxydatifs de l’ADN cellulaire [16].

D’après les recherches, l’acide rosmarinique et l’acide salvianolique, des composés de la mélisse, ont protégé les cellules de la peau contre les rayons UV [17]. Cependant, d’autres études plus approfondies sont nécessaires pour confirmer l’efficacité de la mélisse dans la protection contre les radiations.

Protection du foie

Homme qui se tient le ventre avec les deux mains sur son ventre. Plan de près.La mélisse possède un effet protecteur du foie notamment contre la stéatose hépatique non alcoolique. La stéatose hépatique non alcoolique est caractérisée par une inflammation du foie, l’augmentation du niveau des graisses dans l’organe et de la glycémie.

D’après une étude [18], la mélisse active les enzymes qui décomposent les acides gras et semble être capable de traiter la stéatose hépatique. De plus, Melissa officinalis exerce un effet anti-inflammatoire en diminuant l’activité des globules blancs et des cytokines inflammatoires [19].

Antibactérien et antiviral

La mélisse possède des propriétés antimicrobiennes contre certaines souches bactériennes et fongiques. En effet, les principaux composés actifs de la mélisse comme l’acide rosmarinique et le citral ont la capacité d’inhiber la production d’énergie (ATP) de certaines bactéries et champignons (notamment candida albicans, staphylocoque aureus, listeria monocytogenes), ce qui provoque l’arrêt de leur prolifération [20, 21].

D’autre part, la mélisse semble être efficace dans le traitement de l’herpès labial. L’acide rosmarinique empêche le virus HSV-1 de s’attacher aux cellules notamment pour les souches résistantes aux médicaments alors que les huiles volatiles de la mélisse empêchent la réplication du HSV-2 [22,23].

Cancer

Bien qu’il soit très tôt pour parler d’efficacité contre le cancer, certaines études préliminaires ont abouti à des résultats plus qu’encourageants. La mélisse traite-t-elle le cancer ? En effet, d’après une étude, la mélisse a réduit la taille des tumeurs cancéreuses et a induit l’apoptose de cellules cancéreuses du cancer du sein tout en bloquant leur réplication [24].

D’autre part, la mélisse semble avoir la même action contre les cellules cancéreuses du cerveau et a augmenté la sensibilité de la tumeur à la chimiothérapie [25]. De plus, la mélisse a arrêté la prolifération des cellules cancéreuses leucémiques et du côlon et a activé leur apoptose [26, 27].

Où acheter de la mélisse de qualité ?

Vous pouvez trouver de la mélisse en tisane chez votre herboriste ou sous forme de teinture mère. Certaines infusions dans les supermarchés comportent également de la mélisse mais soyez vigilant(e) sur la qualité de celles-ci.

Comme à notre habitude, pour profiter pleinement des vertus de la mélisse, nous vous recommandons de choisir des extraits titrés sous forme de gélules s’il s’agit de troubles profonds du sommeil ou de l’anxiété. Ce n’est malheureusement pas une tisane qui va permettre de soigner véritablement ces problèmes, aussi bonne soit-elle.

Complément alimentaire de mélisse + valériane : boîte, gélules, plantes et quelques explications avec un bouton acheter. Fond blanc et gris clair.Par ailleurs, vérifiez la standardisation en principes actifs de l’extrait, c’est à dire que le produit soit titré à minimum 12 % d’acide rosmarinique pour être efficace. La plupart des produits ne sont pas titrés ou alors trop peu. Enfin, il est important de connaitre la partie utilisée lors de l’extraction et de privilégier les extraits secs de feuilles, où se concentrent les molécules recherchées.

⭐ Si vous recherchez un produit de qualité, nous vous recommandons cette formule qui associe la mélisse à la valériane afin de bénéficier des vertus apaisantes et anxiolytiques de ces plantes en synergie : voir le produit. Il s’agit d’extraits titrés à 12 % en acide rosmarinique et 0,8 % en acide valérénique (le principe actif de la valériane). Produit certifié sans OGMnon irradié et sans pesticides.

Il s’agit pour nous de la meilleure option sur le marché, un excellent rapport qualité / prix. Nous avons d’ailleurs des retours très positifs à son sujet et nous sommes ravis de savoir que vous allez mieux grâce à nos conseils, alors continuez à nous contacter pour nous donner votre ressenti. Évidemment vous pouvez choisir un autre produit si vous le souhaitez mais attention les produits ne se valent pas tous, il est important de vérifier les critères mentionnés ci-dessus.

👉 En utilisant le code promo « MESBIENFAITS10 » lors de votre commande, vous obtenez 10 % de réduction sur tous les produits du site marchand. Par ailleurs, vous nous aidez à faire vivre notre site internet lorsque vous passez par nos pages avant d’acheter. Merci beaucoup ! Ainsi, nous pouvons continuer à vous offrir des articles de qualité.

Posologie et utilisation

Il n’existe pas de posologie précise recommandée concernant la mélisse. En effet, le dosage varie en fonction de la forme galénique et du titrage en principes actifs. Les dosages généralement utilisés pendant les études cliniques sont [28, 29] :

  • 💊 Sous forme de gélules ou comprimés, les vendeurs recommandent généralement des dosages allant de 275 mg à 825 mg par jour. Cela varie en fonction du titrage des produits en principes actifs.
  • ☕️ Sous forme de feuilles fraîches, la dose utilisée pendant les études est de 8 à 10 grammes par jour à infuser et à boire tout au long de la journée.
  • Sous forme de pommade de mélisse à appliquer localement, la dose recommandée est de 4 applications par jour pendant 5 à 10 jours.
  • Sous forme d’extrait liquide de mélisse, le dosage réalisé pendant les études cliniques est de 60 gouttes par jour chez des patients atteints d’Alzheimer et de 20 gouttes 3 fois par jour pendant 2 mois chez des patients atteints de dyspepsie.
  •  Sous forme d’huile essentielle de mélisse, quelques gouttes peuvent être ajoutées dans les produits cosmétiques, dans son bain, en diffusion ou diluées dans une huile végétale en massage de l’abdomen ou du plexus solaire. Attention : Pour consommer l’huile essentielle de mélisse par voie orale, il est préférable de demander l’avis de son médecin ou naturopathe au préalable et de ne pas dépasser 1 goutte par jour.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de suivre les instructions de votre fournisseur ou de votre professionnel de santé.

Effets indésirables

Il n’existe généralement pas d’effets indésirables de la mélisse. Il s’agit d’une plante généralement sûre et bien tolérée sauf exceptions.

Toutefois, certains effets indésirables rares ont été rencontrés comme des troubles digestifs, de la fatigue ou des maux de tête. L’application cutanée peut dans de rares cas provoquer certains effets indésirables comme une sensation de brûlure, des rougeurs ou des éruptions cutanées.

Contre-indications et dangers

En l’absence d’informations crédibles, il est nécessaire d’appliquer le principe de précaution au moment d’utiliser la mélisse. La consommation de la mélisse par les femmes enceintes et allaitantes est ainsi déconseillée sans l’accord de son médecin.

Par ailleurs, les personnes souffrant de problèmes de la thyroïde sont appelées à éviter de consommer la mélisse. D’autre part, il existe certains médicaments qui ne doivent pas être pris au même moment que la mélisse :

  • Les barbituriques ;
  • Les sédatifs ;
  • Les médicaments contre le glaucome ;
  • Les médicaments régulateurs de la thyroïde (Lévothyrox®, Euthyrox, etc.) ;
  • Les antidépresseurs.

Si vous êtes sous l’un des traitements ci-dessus, nous vous invitons à en parler à votre médecin avant de consommer la mélisse.

Formes sur le marché

La mélisse est une plante médicinale utilisée pour ses bienfaits contre le stress, l’insomnie ou contre les troubles digestifs. Dans le marché, on peut la trouver sous différentes formes adaptées à son utilisation externe ou interne mais aussi en fonction de son titrage en composés actifs. À ce titre, les produits à base de mélisse se présentent sous forme de gélules, comprimés, poudre. feuilles séchées, infusions, teinture-mère, huile essentielle et crème.

Avis

La mélisse est une plante traditionnelle connue pour ses propriétés thérapeutiques. Si vous souhaitez consommer des produits à base de mélisse et que vous voulez connaître d’abord l’avis des consommateurs, nous vous invitons à lire la suite.

Nous avons parcouru les forums spécialisés à la recherche de retours d’expérience et de témoignages des utilisateurs et des consommateurs de la mélisse. La principale vertu appréciée des consommateurs est la capacité de la mélisse à relaxer, calmer et détendre, quelle que soit sa forme galénique. Il s’agit de l’une des indications les plus connues et confirmées par plusieurs études cliniques. D’autre part, la mélisse semble également efficace contre les troubles digestifs notamment les douleurs abdominales et les ballonnements, d’après les retours de nombreux consommateurs.

Enfin, une grande partie des consommateurs ont loué les vertus de la mélisse pour sa capacité à lutter contre l’insomnie, autrement dit, la consommation de la mélisse favoriserait un bon sommeil.

Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion, nous vous invitons à consulter les forums ainsi que les sites de vente en ligne de ces produits où vous trouverez les avis des consommateurs sur l’efficacité de la mélisse.

Associations avec d’autres plantes / molécules

Afin d’obtenir un effet synergique, la mélisse est associée à d’autres plantes médicinales connues. Ainsi, sur le marché, on peut souvent associer des produits combinant la mélisse avec une plante voire plusieurs et ceci dans le but d’accentuer les effets de chaque plante. Voici les principales associations de plantes médicinales et de mélisse :

Mélisse et menthe

Connue pour ses propriétés relaxantes, antiseptiques et tonifiantes, la menthe est une des plantes les plus utilisées en phytothérapie. En effet, qui n’a jamais utilisé la menthe dans le traitement de l’indigestion et de ses symptômes ? À ce titre, la menthe avec la mélisse est une excellente association contre les troubles digestifs et pour obtenir un effet relaxant afin de favoriser le sommeil.

Mélisse et valériane

Fleur de valériane en gros plan : teinte blanche et mauve.La valériane est une plante médicinale largement utilisée, et depuis des siècles, pour le traitement de l’agitation, de l’anxiété et des troubles du sommeil. L’association mélisse-valériane est très utilisée en phytothérapie en raison de la synergie qui existe entre ces deux plantes. En effet, il s’agit de l’une des associations les plus connues pour lutter contre l’insomnie car elle améliore la qualité et la durée du sommeil très rapidement [30].

⭐ Si vous recherchez un produit de qualité, nous vous recommandons cette formule qui associe la mélisse à la valériane afin de bénéficier des vertus apaisantes et anxiolytiques de ces plantes en synergie : voir le produit. Il s’agit d’extraits titrés à 12 % en acide rosmarinique et 0,8 % en acide valérénique (le principe actif de la valériane). Produit certifié sans OGMnon irradié et sans pesticides.

Mélisse et réglisse

La réglisse est une plante dont les racines sont utilisées en phytothérapie. Elle est connue pour son goût sucré et amer à la fois et est utilisée aussi en gastronomie. En phytothérapie, la réglisse est utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et peut être efficace lors d’épisodes grippaux ou pendant le syndrome prémenstruel. L’association mélisse et réglisse est proposée pour soulager les spasmes gastro-intestinaux et pour faciliter la digestion.

Mélisse et passiflore

Fleur violette, jaune et blanche en gros plan. À l'arrière de la photo, on aperçoit de la végétation.La passiflore est une plante médicinale largement utilisée pour ses propriétés relaxantes et son efficacité pour le traitement des insomnies et pour soulager les troubles digestifs. L’association mélisse-passiflore est une excellente alliance anti-insomnie qui permet de rétablir un sommeil de qualité. Elle est également proposée contre les états anxieux.

Mélisse et verveine

La verveine est une plante très connue et répandue en Europe, Afrique et en Asie. Elle est depuis longtemps utilisée pour ses propriétés sédatives, relaxantes et pour aider à trouver facilement le sommeil. L’association mélisse-verveine permet d’obtenir un effet synergique et est conseillée pour les personnes qui souffrent de troubles du sommeil et d’anxiété.

FAQ : réponses à vos questions

Bienfaits, vertus et propriétés

La mélisse est-elle bénéfique pour la digestion ?

La mélisse est traditionnellement utilisée pour le traitement de certains troubles digestifs comme les remontées acides, les ballonnements [31]. Chez le nourrisson, la mélisse semble être efficace contre les coliques [15].

La mélisse est-elle bonne pour la peau ?

L’usage externe de la mélisse est reconnu pour son efficacité dans le traitement de l’herpès labial. Son application dans la zone touchée permet de raccourcir les temps de cicatrisation et de réduire les risques d’infections. De plus, dans une autre étude [17], la mélisse a protégé les cellules de la peau contre les radiations UV.

La mélisse permet-elle de maigrir ?

La mélisse pourrait permettre de perdre du poids. C’est en tout cas ce qu’affirment certains spécialistes de la nutrition. Cependant, il n’existe à ce jour, aucune étude ou preuve scientifique qui confirme cette hypothèse.

Goût

Quel goût a la mélisse ?

La mélisse appartient à la famille des Lamiacées, la même famille que la menthe. Elle possède un goût d’agrumes vifs qui associe l’acidité du citron au goût de la menthe. Les feuilles fraîches de la mélisse possèdent un goût naturellement sucré et sont utilisées en cuisine.

Cueillette

Où peut-on cueillir de la mélisse sauvage ? Et quand la trouver dans la nature ?

Appelée aussi Melittis melissophyllum, la mélisse sauvage est idéalement récoltée avant la floraison, c’est-à-dire, avant l’été. Elle pousse sur les sols frais, généralement un peu partout comme sur le bord des chemins. Il s’agit d’une plante rustique qui résiste aux températures négatives.

Contre-indications

Peut-on prendre de la mélisse lorsqu’on est enceinte ? Et pendant l’allaitement ?

En raison de faibles informations scientifiques fiables concernant la toxicité de la mélisse, il est déconseillé de consommer des compléments alimentaires et produits à base de cette plante aux femmes enceintes et allaitantes.

Peut-on prendre de la mélisse en cas de troubles de la thyroïde ? (Hypo ou hyperthyroïdie ?)

En cas de troubles de la thyroïde, que ce soit une hypo ou une hyperthyroïdie, la mélisse est contre-indiquée. En effet, les composés actifs de la mélisse pourraient potentiellement interférer avec la fonction thyroïdienne en inhibant la TSH, une hormone de la glande thyroïde. C’est pourquoi la mélisse doit être utilisée avec prudence chez les personnes qui souffrent de maladie de la thyroïde et est contre-indiquée sans l’avis de son médecin. Par ailleurs, nous vous recommandons fortement de demander l’avis de votre médecin en cas de traitement pour la thyroïde (Lévothyrox®, Euthyrox, etc.).

Bébé

Puis-je donner de la mélisse à mon bébé ? Sous quelle forme ?

Grâce à ses effets relaxants, la mélisse en infusion est indiquée lors de coliques du nourrisson, une affection qui touche généralement les nourrissons de moins de 4 mois [15].

Animaux

Puis-je donner de la mélisse à mon chien ou à mon chat ? Sous quelle forme ?

La mélisse est connue pour ses bienfaits en phytothérapie que ce soit pour les humains ou pour les animaux. Chez le chien et le chat par exemple, la mélisse est utilisée dans des produits cosmétiques comme les shampooings pour procurer un effet apaisant et relaxant. L’huile essentielle de mélisse ou l’infusion, peuvent également être utilisées à de très faibles doses chez les chiens et les chats en état de stress, pour un effet apaisant.

Références scientifiques

Voir les références

  1. Shakeri A, Sahebkar A, Javadi B. Melissa officinalis L. – A review of its traditional uses, phytochemistry and pharmacology. J Ethnopharmacol. 2016 Jul 21;188:204-28. doi: 10.1016/j.jep.2016.05.010. Epub 2016 May 7. PMID: 27167460.
  2. Taiwo AE, Leite FB, Lucena GM, et al. Anxiolytic and antidepressant-like effects of Melissa officinalis (lemon balm) extract in rats: Influence of administration and gender. Indian J Pharmacol. 2012;44(2):189-192. doi:10.4103/0253-7613.93846
  3. Kennedy DO, Little W, Scholey AB. Attenuation of laboratory-induced stress in humans after acute administration of Melissa officinalis (Lemon Balm). Psychosom Med. 2004 Jul-Aug;66(4):607-13. doi: 10.1097/01.psy.0000132877.72833.71. PMID: 15272110.
  4. Alijaniha F, Naseri M, Afsharypuor S, Fallahi F, Noorbala A, Mosaddegh M, Faghihzadeh S, Sadrai S. Heart palpitation relief with Melissa officinalis leaf extract: double blind, randomized, placebo controlled trial of efficacy and safety. J Ethnopharmacol. 2015 Apr 22;164:378-84. doi: 10.1016/j.jep.2015.02.007. Epub 2015 Feb 11. PMID: 25680840.
  5. Meier S, Haschke M, Zahner C, Kruttschnitt E, Drewe J, Liakoni E, Hammann F, Gaab J. Effects of a fixed herbal drug combination (Ze 185) to an experimental acute stress setting in healthy men – An explorative randomized placebo-controlled double-blind study. Phytomedicine. 2018 Jan 15;39:85-92. doi: 10.1016/j.phymed.2017.12.005. Epub 2017 Dec 12. PMID: 29433687.
  6. Ballard CG, O’Brien JT, Reichelt K, Perry EK. Aromatherapy as a safe and effective treatment for the management of agitation in severe dementia: the results of a double-blind, placebo-controlled trial with Melissa. J Clin Psychiatry. 2002 Jul;63(7):553-8. doi: 10.4088/jcp.v63n0703. PMID: 12143909.
  7. Cases J, Ibarra A, Feuillère N, Roller M, Sukkar SG. Pilot trial of Melissa officinalis L. leaf extract in the treatment of volunteers suffering from mild-to-moderate anxiety disorders and sleep disturbances. Med J Nutrition Metab. 2011;4(3):211-218. doi:10.1007/s12349-010-0045-4
  8. Taavoni S, Nazem Ekbatani N, Haghani H. Valerian/lemon balm use for sleep disorders during menopause. Complement Ther Clin Pract. 2013 Nov;19(4):193-6. doi: 10.1016/j.ctcp.2013.07.002. Epub 2013 Sep 10. PMID: 24199972.
  9. Alijaniha F, Naseri M, Afsharypuor S, Fallahi F, Noorbala A, Mosaddegh M, Faghihzadeh S, Sadrai S. Heart palpitation relief with Melissa officinalis leaf extract: double blind, randomized, placebo controlled trial of efficacy and safety. J Ethnopharmacol. 2015 Apr 22;164:378-84. doi: 10.1016/j.jep.2015.02.007. Epub 2015 Feb 11. PMID: 25680840.
  10. Joukar S, Zarisfi Z, Sepehri G, Bashiri A. Efficacy of Melissa officinalis in suppressing ventricular arrhythmias following ischemia-reperfusion of the heart: a comparison with amiodarone. Med Princ Pract. 2014;23(4):340-5. doi: 10.1159/000363452. Epub 2014 Jun 18. PMID: 24942615; PMCID: PMC5586902.
  11. Kennedy DO, Wake G, Savelev S, Tildesley NT, Perry EK, Wesnes KA, Scholey AB. Modulation of mood and cognitive performance following acute administration of single doses of Melissa officinalis (Lemon balm) with human CNS nicotinic and muscarinic receptor-binding properties. Neuropsychopharmacology. 2003 Oct;28(10):1871-81. doi: 10.1038/sj.npp.1300230. PMID: 12888775.
  12. Asadi A, Shidfar F, Safari M, Hosseini AF, Fallah Huseini H, Heidari I, Rajab A. Efficacy of Melissa officinalis L. (lemon balm) extract on glycemic control and cardiovascular risk factors in individuals with type 2 diabetes: A randomized, double-blind, clinical trial. Phytother Res. 2019 Mar;33(3):651-659. doi: 10.1002/ptr.6254. Epub 2018 Dec 10. PMID: 30548118.
  13. Weidner C, Wowro SJ, Freiwald A, Kodelja V, Abdel-Aziz H, Kelber O, Sauer S. Lemon balm extract causes potent antihyperglycemic and antihyperlipidemic effects in insulin-resistant obese mice. Mol Nutr Food Res. 2014 Apr;58(4):903-7. doi: 10.1002/mnfr.201300477. Epub 2013 Nov 24. PMID: 24272914. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24272914/
  14. Asadi A, Shidfar F, Safari M, Malek M, Hosseini AF, Rezazadeh S, Rajab A, Shidfar S, Hosseini S. Safety and efficacy of Melissa officinalis (lemon balm) on ApoA-I, Apo B, lipid ratio and ICAM-1 in type 2 diabetes patients: A randomized, double-blinded clinical trial. Complement Ther Med. 2018 Oct;40:83-88. doi: 10.1016/j.ctim.2018.07.015. Epub 2018 Aug 3. PMID: 30219475. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30219475/
  15. Martinelli M, Ummarino D, Giugliano FP, Sciorio E, Tortora C, Bruzzese D, De Giovanni D, Rutigliano I, Valenti S, Romano C, Campanozzi A, Miele E, Staiano A. Efficacy of a standardized extract of Matricariae chamomilla L., Melissa officinalis L. and tyndallized Lactobacillus acidophilus (HA122) in infantile colic: An open randomized controlled trial. Neurogastroenterol Motil. 2017 Dec;29(12). doi: 10.1111/nmo.13145. Epub 2017 Jun 30. PMID: 28665038. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28665038/
  16. Zeraatpishe A, Oryan S, Bagheri MH, Pilevarian AA, Malekirad AA, Baeeri M, Abdollahi M. Effects of Melissa officinalis L. on oxidative status and DNA damage in subjects exposed to long-term low-dose ionizing radiation. Toxicol Ind Health. 2011 Apr;27(3):205-12. doi: 10.1177/0748233710383889. Epub 2010 Sep 21. PMID: 20858648. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20858648/
  17. Pérez-Sánchez A, Barrajón-Catalán E, Herranz-López M, Castillo J, Micol V. Lemon balm extract (Melissa officinalis, L.) promotes melanogenesis and prevents UVB-induced oxidative stress and DNA damage in a skin cell model. J Dermatol Sci. 2016 Nov;84(2):169-177. doi: 10.1016/j.jdermsci.2016.08.004. Epub 2016 Aug 4. PMID: 27528586. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27528586/
  18. Zarei A, Changizi Ashtiyani S, Taheri S, Rasekh F. Comparison between effects of different doses of Melissa officinalis and atorvastatin on the activity of liver enzymes in hypercholesterolemia rats. Avicenna J Phytomed. 2014;4(1):15-23. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4103723/
  19. Kim J, Lee H, Lim J, Oh J, Shin SS, Yoon M. The Angiogenesis Inhibitor ALS-L1023 from Lemon-Balm Leaves Attenuates High-Fat Diet-Induced Nonalcoholic Fatty Liver Disease through Regulating the Visceral Adipose-Tissue Function. Int J Mol Sci. 2017;18(4):846. Published 2017 Apr 17. doi:10.3390/ijms18040846 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5412430/
  20. Hăncianu M, Aprotosoaie AC, Gille E, Poiată A, Tuchiluş C, Spac A, Stănescu U. Chemical composition and in vitro antimicrobial activity of essential oil of Melissa officinalis L. from Romania. Rev Med Chir Soc Med Nat Iasi. 2008 Jul-Sep;112(3):843-7. PMID: 20201279. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20201279/
  21. Abdellatif F, Boudjella H, Zitouni A, Hassani A. Chemical composition and antimicrobial activity of the essential oil from leaves of Algerian Melissa officinalis L. EXCLI J. 2014;13:772-781. Published 2014 Jul 17. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4464394/
  22. Astani A, Navid MH, Schnitzler P. Attachment and penetration of acyclovir-resistant herpes simplex virus are inhibited by Melissa officinalis extract. Phytother Res. 2014 Oct;28(10):1547-52. doi: 10.1002/ptr.5166. Epub 2014 May 12. PMID: 24817544. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24817544/
  23. Allahverdiyev A, Duran N, Ozguven M, Koltas S. Antiviral activity of the volatile oils of Melissa officinalis L. against Herpes simplex virus type-2. Phytomedicine. 2004 Nov;11(7-8):657-61. doi: 10.1016/j.phymed.2003.07.014. PMID: 15636181. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15636181/
  24. Saraydin SU, Tuncer E, Tepe B, Karadayi S, Özer H, Şen M, Karadayi K, Inan D, Elagöz Ş, Polat Z, Duman M, Turan M. Antitumoral effects of Melissa officinalis on breast cancer in vitro and in vivo. Asian Pac J Cancer Prev. 2012;13(6):2765-70. doi: 10.7314/apjcp.2012.13.6.2765. PMID: 22938456. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22938456/
  25. Queiroz RM, Takiya CM, Guimarães LP, Rocha Gda G, Alviano DS, Blank AF, Alviano CS, Gattass CR. Apoptosis-inducing effects of Melissa officinalis L. essential oil in glioblastoma multiforme cells. Cancer Invest. 2014 Jul;32(6):226-35. doi: 10.3109/07357907.2014.905587. Epub 2014 Apr 18. PMID: 24745610. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24745610/
  26. Ebrahimnezhad Darzi S, Amirghofran Z. Dichloromethane fraction of Melissa officinalis induces apoptosis by activation of intrinsic and extrinsic pathways in human leukemia cell lines. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2013 Jun;35(3):313-20. doi: 10.3109/08923973.2013.768268. Epub 2013 Feb 25. PMID: 23432355. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23432355/
  27. Weidner C, Rousseau M, Plauth A, Wowro SJ, Fischer C, Abdel-Aziz H, Sauer S. Melissa officinalis extract induces apoptosis and inhibits proliferation in colon cancer cells through formation of reactive oxygen species. Phytomedicine. 2015 Feb 15;22(2):262-70. doi: 10.1016/j.phymed.2014.12.008. Epub 2014 Dec 30. PMID: 25765831. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25765831/
  28. Ulbricht C, Brendler T, Gruenwald J, Kligler B, Keifer D, Abrams TR, Woods J, Boon H, Kirkwood CD, Hackman DA, Basch E, Lafferty HJ; Natural Standard Research Collaboration. Lemon balm (Melissa officinalis L.): an evidence-based systematic review by the Natural Standard Research Collaboration. J Herb Pharmacother. 2005;5(4):71-114. PMID: 16635970. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16635970/
  29. Base de données publique des médicaments, Ministère des solidarités et de la santé. République Française. ARKOGELULES MELISSE, gélule – Notice patient https://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?typedoc=N&specid=69958368
  30. A. Cerny, K. Schmid, Tolerability and efficacy of valerian/lemon balm in healthy volunteers (a double-blind, placebo-controlled, multicentre study), Fitoterapia, Volume 70, Issue 3, 1999, Pages 221-228, ISSN 0367-326X, https://doi.org/10.1016/S0367-326X(99)00018-0.
  31. Aubert P, Guinobert I, Blondeau C, et al. Basal and Spasmolytic Effects of a Hydroethanolic Leaf Extract of Melissa officinalis L. on Intestinal Motility: An Ex Vivo Study. J Med Food. 2019;22(7):653-662. doi:10.1089/jmf.2018.0154 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6653806/

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 5 / 5. Votes : 2

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles, retours d'expérience...) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Cacao - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Glutathion - Honokiol - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Zinc.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.