Les plantes adaptogènes : alliées intelligentes au service de votre équilibre !

Plantes adaptogènes disposées sur un fond en bois avec nervures. Gros plan sur l'ensemble des plantes et racines avec un bol en bois au milieu contenant de la poudre d'une des plantes adaptogènes.

Qu’est-ce qu’une plante adaptogène ? Quels sont ses effets, propriétés et bienfaits ? Ces derniers temps, les plantes adaptogènes connaissent un très grand succès, il faut dire qu’elles ont de quoi plaire ! Mes Bienfaits vous en dit un peu plus sur ces plantes médicinales naturelles aux nombreux bienfaits santé.

Définition

Vous avez dit “adaptogène” ? La faculté à s’adapter à l’environnement est déterminant pour tout organisme vivant. Une plante adaptogène permet à l’être humain de mieux s’adapter à son environnement, notamment en cas de fatigue ou de stress répété. Rappelons que le stress est responsable de nombreux problèmes de santé, comme facteur aggravant ou comme facteur déclenchant. Si les mécanismes d’actions des plantes adaptogènes semblent simples, la réalité est beaucoup plus complexe. Ces plantes favorisent la santé générale, par l’augmentation de l’énergie vitale et par la régulation des fonctions psychiques et corporelles. En fontion de vos besoins et de votre terrain (capital santé), une même plante pourra vous stimuler ou vous apaiser. En effet, les plantes adaptogènes n’ont pas d’action ciblée sur un système ou un organe en particulier. Elles agissent là où le corps en a besoin !

Le terme “adaptogène” puise son origine dans les recherches du chercheur russe Nicolaï Lazarev (études initialement menées pour améliorer les performances des soldats russe). Le Dr Lazarev définit les plantes adaptogènes en 1947 :

« L’adaptogène est une substance pharmacologique capable d’induire dans un organisme, un état de résistance augmentée non spécifique, permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel. »

Il étudiera notamment les propriétés du Ginseng, une plante adaptogène puissante très appréciée. Le Dr Breckmann poursuivit les travaux du Dr Lazarev. Il définit, avec d’autres confrères, les trois critères de base qui doivent être réunis pour qu’une plante soit qualifiée d’adaptogène :

  1. Elle doit augmenter la résistance globale de l’organisme de manière non spécifique ;
  2. Elle doit posséder une action normalisatrice au niveau physiologique pour faciliter une réponse adaptée face au stress ;
  3. Elle ne doit pas être toxique.

Origine des plantes adaptogènes

De nombreuses plantes adaptogènes sont originaires de Chine, d’Inde et de Russie, sur des territoires marqués par des conditions climatiques rudes. Il est à supposer que ces plantes développent de nombreux principes actifs pour s’adapter à leur environnement et y survivre. L’importante proportion de plantes provenant d’Asie s’explique également par l’intérêt majeur de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de l’Ayurveda pour les plantes médicinales. Les plantes adaptogènes sont représentées par des racines, des feuilles mais aussi des champignons.

Aperçu des bienfaits

Bien qu’il soit difficile de lister les bienfaits pour l’ensemble des plantes adaptogènes (car elles ont chacune leurs propriétés), certaines de leurs vertus sont communes. Voici un aperçu des principaux bienfaits des plantes adaptogènes.

  • Elles permettent de mieux s’adapter au stress : elles ont prouvé leur efficacité pour accroître les capacités dans des situations difficiles stressantes (stress physique ou psychique). Elles peuvent procurer une meilleure tolérance à l’épuisement mental et une concentration accrue 1, 2, 3.
  • Elles peuvent augmenter le niveau énergétique, de sorte à pouvoir faire plus d’exercices avant de ressentir l’épuisement 3. Les performances sportives peuvent, de ce fait, être améliorées.
  • Elles peuvent renforcer l’immunité et ont un effet anti-inflammatoire 4, 5 : dans les maladies inflammatoires, elles peuvent induire un effet protecteur par diminution des médiateurs de l’inflammation.
  • Elles peuvent avoir un effet bénéfique sur la dépression et l’anxiété : les adaptogènes peuvent améliorer l’humeur, améliorer le sommeil. Elles peuvent être apaisantes, et permettent de se détendre, de relâcher la pression. Fait important, pour de tels effets, elles n’induisent pas de dépendance.
  • Elles peuvent avoir un effet neuro-protecteur : prévenir certaines maladies dégénératives liées à l’âge (telles que la maladie de Parkinson) 5.
  • Elles peuvent avoir bien d’autres effets : perte de poids, lutte contre l’athérosclérose 6 (maladie liée au vieillissement des artères, et à l’accumulation de graisses au niveau de ses artères, pouvant aboutir à des accidents graves tels que l’infarctus du myocarde, ou l’accident vasculaire cérébral), amélioration du bien être général…

Pour en savoir plus sur les bienfaits des plantes adaptogènes : lisez le paragraphe Bienfaits, propriétés et effets.

Principales plantes adaptogènes

Il existe plusieurs plantes adaptogènes efficaces. Bien qu’elles possèdent leurs propres bienfaits, il ne faut pas oublier qu’elles agissent là où le corps en a réellement besoin, en profondeur, sans brusquer l’organisme. Elles redonnent de l’énergie sans exciter le corps (à la différence des excitants comme le café). Elles agissent donc sur le bien-être et ne cherchent pas simplement à “mettre un pansement sur une plaie”, elles la réparent. Il n’existe pas de liste officielle des plantes adaptogènes. Les plantes mentionnées ci-dessous sont celles dont l’usage est fréquent. Leur champs d’action est très large, ne vous limitez pas aux vertus énoncées. C’est tout l’intérêt des plantes adaptogènes ! Par contre, faites attention à la qualité des produits que vous achetez (voir la section où acheter).

Rhodiola (rhodiola rosea)

Notre coup de cœur du moment ♥ Il s’agit d’une plante impressionnante et très convoitée actuellement. La rhodiola est une plante d’intérêt majeur (gestion du stress, accompagnement de la fatigue et des dépressions légères à modérées, affaiblissement du système immunitaire…).

Pour en savoir plus → lisez notre article sur la rhodiola rosea.

Voici un magasin où acheter → Rhodiola Rosea d’excellente qualité
Exceptionnellement riche en rosavines (5 %) et en salidrosides (2 %). Idéale pour combattre le stress, diminuer l’anxiété et la dépression, retrouver un sommeil de qualité, améliorer les performances intellectuelles et revitaliser l’organisme.
> 10 % de réduction avec le code « mesbienfaits10 ».

Ginseng (panax ginseng)

Le ginseng est probablement la plante adaptogène la plus connue et la plus réputée. Son champ d’action est très large et elle s’associe à merveille avec la plupart des autres plantes et vitamines. Entre autres, elle améliore la concentration et la mémoire, renforce le système immunitaire, redonne de l’énergie, améliore la circulation sanguine, réduit le stress, améliore la santé sexuelle, etc.

Pour en savoir plus → lisez notre article sur le ginseng.

Maca (lepidium meyenii)

La maca est également une plante très convoitée car elle possède des vertus incroyables. Grâce à elle, il est entre autres possible d’accroître l’attention, de stimuler la libido, d’améliorer les performances cognitives, de réduire le stress, etc.

Pour en savoir plus → lisez notre article sur la maca.

Ashwagandha (withania somnifera)

Également appelée “ginseng indien”, cette plante adaptogène est adaptée aux esprits “agités”, aux hypertendus ou encore aux personnes souffrant d’insomnie.

Pour en savoir plus → lisez notre article sur l’ashwagandha.

Astragale (astragalus membranaceus)

L’astragale est à privilégier en cas de terrain allergique ou de sensibilités des muqueuses respiratoires. Il s’agit d’une puissante plante anti-fatigue.

Éleuthérocoque (eleutherococcus senticosus)

Parfois dénommé “ginseng sibérien”, l’éleuthérocoque est une plante naturelle efficace contre la fatigue physique et nerveuse. Elle s’avère également intéressante pour le sport ou les activités intellectuelles intenses.

Pour en savoir plus → lisez notre article sur l’éleuthérocoque.

Reishi (ganoderma lucidum)

Le reishi est un champignon adaptogène très efficace qui renforce le système immunitaire en profondeur.

Schisandra (schisandra chinensis)

Augmente la résistance de l’organisme au stress, favorise la régénération des cellules du foie… Comme pour les autres plantes adaptogènes, privilégiez la qualité.

Où acheter des plantes adaptogènes de qualité ?

S’il est désormais très facile de se procurer la majorité des plantes adaptogènes, il est en revanche beaucoup moins évident de trouver des produits de bonne qualité. Attention à la fiabilité des vendeurs. Pour profiter pleinement des bienfaits des plantes, il faut éviter les produits de mauvaise qualité qui sont moins concentrés en principes actifs et qui contiennent souvent des substances indésirables potentiellement néfastes telles que pesticides, métaux lourds, agents excitants, etc. Préférez un produit 100 % naturel, le plus pur que possible.

Où acheter ? Si vous le désirez, nous pouvons vous conseiller où acheter des plantes adaptogènes de très bonne qualité. Nous sélectionnons des extraits secs exceptionnellement titrés pour de meilleurs résultats. Cliquez sur le nom de la plante qui vous intéresse pour accéder au site du vendeur correspondant.

Comment les choisir ?

Choisissez la plante adaptogène qui vous convient en fonction des bienfaits recherchés. Pour cela, n’hésitez pas à lire nos articles consacrés aux plantes qui vous intéressent. Achetez des produits de grande qualité, suivez les dosages recommandés et évaluez la réaction de votre organisme avant d’augmenter les doses et de faire des cures répétées. Il est à noter qu’il est possible de prendre plusieurs plantes adaptogènes simultanément. Par ailleurs, si elles agissent globalement de la même manière, il existe des subtilités entre chaque plante, d’où la nécessité de les étudier au cas par cas. Pour plus d’efficacité, la plante adaptogène doit être sélectionnée en fonction de votre terrain. Pour rappel, le terrain (en naturopathie) combine à la fois notre hérédité, nos acquis, nos prédispositions à certaines maladies et notre état de santé à l’instant présent (prendre en compte les éventuels traitements médicamenteux, les pathologies, etc.).

Conseil : bien entendu, il est nécessaire de respecter un repos physiologique et de ne pas tout miser sur les plantes adaptogènes pour être plus résistant. Le sommeil tout comme les activités calmes (relaxation, méditation, art…) sont essentielles pour notre santé !

Bienfaits, propriétés, effets

Les bienfaits des plantes adaptogènes sont tellement nombreux et différents selon la plante qu’il est vraiment compliqué de les lister. Les effets à moyen et long terme sont incroyables.

En préventif, les plantes adaptogènes permettent de renforcer l’organisme avant des périodes qui nécessitent une plus grande adaptation :

  • Révision d’examens (partiels, baccalauréat, concours…) ;
  • Période automnale pour se préparer au mieux à l’hiver ;
  • Préparation sportive.

En curatif, ces plantes sont particulièrement utiles en cas de fatigue, de stress, d’insomnie, d’anxiété, d’infections à répétitions, de dépressions mineures et de convalescence. Pour la dépression, les plantes adaptogènes s’associent à merveille aux plantes antidépressives naturelles et permettent d’améliorer grandement leurs effets.

Zoom bienfaits

Voici plus de détails sur quelques bienfaits importants des plantes adaptogènes.

> Effet anti-stress et anti-fatigue

Plusieurs essais cliniques démontrent que les adaptogènes améliorent la capacité de travail mental dans un contexte de stress et de fatigue 1, 2. Une meilleure tolérance à l’épuisement mental et une concentration accrue sont constatées. Le stress est fait de plusieurs phases :

  • La 1ère phase est la phase d’alarme, elle se caractérise par une mobilisation des défenses et des ressources de l’organisme ;
  • La 2ème phase est la phase de résistance, au cours de laquelle, on essaie au mieux de s’adapter ;
  • La dernière phase est la phase d’épuisement.

Les adaptogènes agissent sur les phases d’alarme et de résistance, comme nous le montre le graphique 7. Nous remarquons un effet protecteur contre le stress. Ils peuvent prolonger la phase de résistance, pour empêcher d’arriver à l’épuisement. Le mécanisme d’action peut être lié à une action sur l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et à la régulation de certains médiateurs, dont le hp70 8 (comme le montre le schéma qui suit), de la réponse au stress.

Graphique mettant en avant l'effet des adaptogènes sur le stress.

> Énergie augmentée

Les adaptogènes peuvent augmenter le niveau énergétique, de sorte à pouvoir faire plus d’exercices avant de ressentir l’épuisement. Les performances sportives peuvent de ce fait, être améliorées 9. Les chercheurs pensent que la rhodiola pourrait activer la synthèse et la resynthèse d’ATP dans la mitochondrie et stimuler le processus de récupération d’énergie après un exercice intense.

Modes d’action

Les plantes adaptogènes sont souvent considérées à tort comme des substances “dopantes”. Ce n’est pas tout à fait exact. En réalité, elles participent à optimiser les mécanismes de récupération et à retrouver l’équilibre général, communément appelé homéostasie. Ainsi, ces plantes agissent sur le système nerveux, le système immunitaire, le système endocrinien et sur la personnalité, les humeurs. Tout est relié !

Combien de temps avant de ressentir les effets ?

Les bienfaits de la plupart des plantes adaptogènes se font ressentir au minimum 2 à 3 semaines après le début de la cure. En effet, les plantes adaptogènes ne brusquent pas l’organisme (à l’inverse des médicaments de synthèse), elles agissent en profondeur et cela nécessite donc plus de temps. Il est alors nécessaire de persévérer avec une prise quotidienne. La durée d’une cure est généralement comprise entre 6 et 10 semaines renouvelables, en respectant des pauses thérapeutiques (arrêts d’une semaine par exemple), selon la plante.

Contre-indications

Il est conseillé de vérifier les éventuelles contre-indications de chacune des plantes (auprès du vendeur sérieux que vous aurez choisi). Cependant, comme indiqué dans la définition, ce sont des plantes saines et inoffensives.

Par précaution, il est généralement recommandé aux enfants et aux femmes enceintes / allaitantes de ne pas avoir recours à ce type de plantes.

Associations

Des associations efficaces pourront être réalisées avec d’autres plantes pour améliorer les effets des plantes adaptogènes. Voici des exemples.

  • Contre le stress, l’anxiété et la dépression : millepertuis, safran, griffonia, valériane, mélisse, houblon… En savoir plus sur les plantes anxiolytiques.
  • Pour l’équilibre du système nerveux : valériane, passiflore, camomille romaine, marjolaine, orange amère…
  • Pour la recharge minérale : spiruline, prêle des champs, ortie, bambou…
  • Pour la digestion : chardon-marie, anis, carvi, mauve, desmodium, menthe…

Sources

Note : les liens ne sont pas mis à jour continuellement. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Merci de nous en informer si vous constatez ce problème.

  1. Levin O. [Phyto-adaptogens–protection against stress?]. Harefuah. 2015 Mar;154(3):183-6, 211. Review. Hebrew. PubMed PMID: 25962249.
  2. Panossian A. Understanding adaptogenic activity: specificity of the pharmacological action of adaptogens and other phytochemicals. Ann N Y Acad Sci. 2017 Aug;1401(1):49-64. doi: 10.1111/nyas.13399. Epub 2017 Jun 22. Review. PubMed. PMID: 28640972.
  3. Abidov M, Crendal F, Grachev S, Seifulla R, Ziegenfuss T. Effect of extracts from Rhodiola rosea and Rhodiola crenulata (Crassulaceae) roots on ATP content in mitochondria of skeletal muscles. Bull Exp Biol Med. 2003 Dec;136(6):585-7. PubMed PMID: 15500079.
  4. Costa CA, Tanimoto A, Quaglio AE, Almeida LD Jr, Severi JA, Di Stasi LC. Anti-inflammatory effects of Brazilian ginseng (Pfaffia paniculata) on TNBS-induced intestinal inflammation: Experimental evidence. Int Immunopharmacol. 2015 Sep;28(1):459-69. doi: 10.1016/j.intimp.2015.07.002. Epub 2015 Jul 18. PubMed PMID: 26202807.
  5. Bocharov EV, Ivanova-Smolenskaya IA, Poleshchuk VV, Kucheryanu VG, Il’enko VA, Bocharova OA. Therapeutic efficacy of the neuroprotective plant adaptogen in neurodegenerative disease (Parkinson’s disease as an example). Bull Exp Biol Med. 2010 Nov;149(6):682-4. PubMed PMID: 21165417.
  6. Zhang BC, Li WM, Guo R, Xu YW. Salidroside decreases atherosclerotic plaque formation in low-density lipoprotein receptor-deficient mice. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:607508. doi: 10.1155/2012/607508. Epub 2012 Oct 10. PubMed PMID: 23093983; PubMed Central PMCID: PMC3474264.
  7. Panossian A, Wikman G. Effects of Adaptogens on the Central Nervous System and the Molecular Mechanisms Associated with Their Stress-Protective Activity. Pharmaceuticals (Basel). 2010;3(1):188–224. Published 2010 Jan 19. doi:10.3390/ph3010188.
  8. Panossian A, Wikman G. Evidence-based efficacy of adaptogens in fatigue, and molecular mechanisms related to their stress-protective activity. Curr Clin Pharmacol. 2009 Sep;4(3):198-219. Epub 2009 Sep 1. Review. PubMed PMID: 19500070.
  9. Ma GP, Zheng Q, Xu MB, Zhou XL, Lu L, Li ZX, Zheng GQ. Rhodiola rosea L. Improves Learning and Memory Function: Preclinical Evidence and Possible Mechanisms. Front Pharmacol. 2018 Dec 4;9:1415. doi: 10.3389/fphar.2018.01415. eCollection 2018. PubMed PMID: 30564123; PubMed Central PMCID: PMC6288277.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.3 / 5. Nombre de votes : 6

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Article rédigé et révisé par notre équipe de spécialistes.

À lire sur Mes Bienfaits

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


J’accepte de recevoir la newsletter. Je pourrai me désinscrire à tout moment.