Diffuseur d’huile essentielle : lequel choisir ?

Diffuseur d'huiles essentielles en gros plan entouré de plantes vertes. Il s'agit d'un brumisateur en bois avec partie haute transparente. Un filet de brume s'échappe de l'appareil.

Vous souhaitez acheter un diffuseur d’huile essentielle mais vous ne savez pas lequel choisir ? Quel type de diffuseur acheter ? Quel modèle choisir ? À quel prix ? Il est vrai qu’il n’est pas toujours simple de faire un bon choix face à la grande diversité de diffuseurs d’huiles essentielles en vente sur le marché. Mes Bienfaits fait le point pour vous aider à choisir le meilleur diffuseur selon vos besoins. Le choix s’effectuera en fonction de la surface de la pièce à couvrir, de votre budget et de la qualité de la diffusion souhaitée.

Sommaire

Pourquoi diffuser des huiles essentielles ?

À savoir : les huiles essentielles peuvent être utilisées de différentes manières :

  • En massage via la voie cutanée ;
  • En ingestion via la voie orale ;
  • En suppositoires ou ovules via les voies rectales et vaginales ;
  • En inhalation via la voie olfactive.

Dans cet article, nous nous intéressons à la voie olfactive. La diffusion d’huiles essentielles est une technique pleine de bienfaits ! La voie olfactive est d’ailleurs principalement utilisée pour soigner les affections respiratoires et les troubles nerveux.

Le mécanisme d’action sur le système nerveux est le suivant : les molécules actives des huiles essentielles inhalées montent au système limbique du cerveau. Ce dernier est le cerveau émotionnel, il joue un rôle dans diverses émotions comme le stress, le plaisir, la peur… En fonction des molécules contenues dans l’huile essentielle que l’on choisit de diffuser, le cerveau libère différentes hormones, des neuromédiateurs qui auront pour fonction de nous apaiser, de nous détendre ou au contraire de nous stimuler.

Pour les affections respiratoires, le mécanisme d’action est différent : en respirant des huiles essentielles par le nez, nous inhalons les molécules actives des huiles essentielles qui vont alors rejoindre les poumons, lieu dans lequel elles vont pouvoir jouer un rôle anti-bactérien, antiviral ou expectorant (expulsion du mucus). En arrivant au niveau des alvéoles pulmonaires, les molécules des huiles essentielles se retrouvent dans le sang. C’est une voie d’action très rapide.

Avantages de la voie olfactive

Comme nous venons de le voir la voie olfactive est utilisée pour soulager les affections respiratoires et les troubles émotionnels. La voie olfactive peut aussi être utilisée pour désodoriser une pièce, assainir et empêcher les maladies virales ou bactériennes de se répandre dans la maison. L’idéal étant d’utiliser un diffuseur d’huiles essentielles performant.

Quels sont les différents types de diffuseurs ?

Il existe 4 types de diffuseurs d’huiles essentielles basés sur 4 technologies différentes : la nébulisation, la brumisation (ultrasonique), la chaleur douce et la ventilation. Nos préférés sont le diffuseur par nébulisation, qui possède la meilleure qualité de diffusion, et le brumisateur, qui possède un excellent rapport qualité / prix !

Diffuseur à nébulisation en gros plan sur fond vert avec plante. Le diffuseur est en bois et en verre.

Nébulisation

Éclatement des huiles essentielles et propulsion par un flux vertical.

Avantages

– Diffusion froide
– Diffusion dans des grandes pièces (jusqu’à 100 m²)
– Diffusion à but thérapeutique
– Durable

Inconvénients

– Léger bruit
– Prix assez élevé (le plus cher des 4)
– Nettoyage plus compliqué

Plus de détails

Il y a création d’un aérosol d’huile essentielle. Les diffuseurs par nébulisation contiennent une pompe et une buse en verre. La pompe crée un flux d’air vertical à haute vitesse et la buse libère les huiles essentielles de manière horizontale. Les molécules d’huiles essentielles sont donc propulsées à haute vitesse sur les parois de verres, ce qui crée un aérosol. C’est la technique la plus puissante : les huiles essentielles peuvent être diffusées dans des pièces jusqu’à 100 mètres carrés. Le nébuliseur (également appelé nébulisateur) est très apprécié en aromathérapie car il permet de profiter de tous les bienfaits des huiles essentielles, même dans les grands espaces.

Prix : généralement situé autour de 60 / 80 euros.
Idée d’emploi : pièce de vie grâce à sa grande portée (couvre jusqu’à 100 m²).

Diffuseur d'huiles essentielles à brumisation ultrasonique. En bois de forme arrondi puis rétrécie vers le haut, à l'image du petite cheminée. Fond flou, table en bois.

Brumisation

Utilisation d’ultrasons et propulsion via une brume froide. Grâce à la jolie brume qu’il dégage, il séduit beaucoup !

Avantages

– Diffusion froide
– Esthétique et permet d’humidifier la pièce
– Diffusion dans des pièces de 30 m² maximum
– Pas cher
– Esthétique : la brume qui sort de l’appareil est visible et hypnotisante

Inconvénients

– Moins efficace que la technologie de nébulisation (portée et qualité de diffusion).
– Humidifie la pièce (éviter dans les lieux déjà humides).

Plus de détails

Le brumisateur est composé d’une pastille à ultrason située au fond de l’appareil et recouverte d’une cuve remplie d’eau froide. Lorsque la pastille vibre, les ultrasons émis créent une brume de micro-gouttelettes d’eau froide qui emporte les particules d’huiles essentielles. La surface thérapeutique est généralement de 20 / 30 m² puisque les micro-gouttelettes d’eau sont lourdes et ne peuvent pas se répandre très loin.

Prix : généralement entre 20 et 50 euros.
Idée d’utilisation : chambre, salon, salle à manger.

Diffuseur d'huiles essentielles à chaleur douce. Blanc, sur fond blanc avec des feuilles derrière.

Chaleur douce

Chauffage des huiles essentielles à moins de 40 degrés.

Avantages

– Peu coûteux
– Pas de bruit
– Diffusion dans des pièces de 10 à 20 m²

Inconvénients

– Portée moins grande
– Qualité de diffusion moyenne
– Dénaturation possible des huiles essentielles sous l’effet de la chaleur

Plus de détails

Les huiles essentielles sont déposées dans le creux de l’appareil et sont chauffées délicatement, à moins de 40 degrés par la résistance qui se trouve au centre de l’appareil. À 40 degrés, elles ne seront pas dénaturées et vont s’évaporer doucement dans la pièce. Leur évaporation restera proche de l’appareil, il faut donc utiliser ce type de diffuseur dans une pièce plutôt petite : maximum 20 mètres carrés.

Prix : le coût est d’environ 20-25 euros.
Idée d’emploi : au bureau.

Diffuseur d'huiles essentielles à ventilation. Appareil de forme ronde, blanc et bleuté. Fond blanc.

Ventilation

Souffle sur les huiles essentielles pour les diffuser.

Avantages

– Peu coûteux
– Diffuseur nomade, facile à transporter

Inconvénients

– Peu puissant
– Nécessite des buvards pour fonctionner

Plus de détails

Les huiles essentielles sont déposées sur un buvard et sont diffusées par le biais du ventilateur qui se trouve dans l’appareil. Les modèles à ventilation sont des diffuseurs nomades : utilisés dans les voitures, en clé USB… Leur efficacité est faible puisque les huiles essentielles sont diffusées à proximité de l’appareil, il faut les utiliser dans un lieu de 15 mètres carrés maximum.

Prix : le coût est d’environ 20 / 25 euros.
Idée d’emploi : la voiture, le bureau.

Attention aux diffuseurs d’huiles essentielles type « chauffe-plat ». La chaleur trop élevée (au dessus de 40 degrés) aura pour effet de dénaturer les molécules des huiles essentielles, pouvant alors créer de nouvelles molécules qui n’auront aucun effet thérapeutique et qui pourront même s’avérer toxiques.

Contre quels maux diffuser ?

Voici quelques exemples d’huiles essentielles que vous pouvez diffuser en fonction de vos maux et de leurs vertus. Vous pouvez trouver des assortiments d’huiles essentielles pour diffuseur sur amazon (voir les assortiments). Sinon, nous conseillons une boutique en ligne qui propose des huiles essentielles bio de grande qualité (voir les produits).

  • Antiviral (pour enrayer les maladies hivernales) : ravintsara, eucalyptus radié, thym à thujanol. Efficaces contre les rhumes, les toux, les bronchites… ;
  • Anti-insectes : citronnelle, géranium. Voici une association qui fonctionne très bien : citronnelle, géranium, girofle et tea tree ;
  • Détente (stress, anxiété) : lavande vraie, pamplemousse, orange douce, petit grain bigarade, fleur d’oranger ;
  • Anti-allergies : estragon ;
  • Sommeil : marjolaine à coquille. Aide à trouver le sommeil ;
  • Énergie : épinette noire, citron, romarin à cinéole, laurier noble, thym à thymol ;
  • Fraîcheur : pin sylvestre, eucalyptus radié, menthe des champs ;
  • Aphrodisiaque : ylang-ylang ;
  • Purification : citron, pamplemousse, ravintsara, pin sylvestre ;
  • Nausées : citron, menthe poivrée (mal des transports) ;
  • Concentration : laurier noble ;
  • Anti-inflammatoire : lavande, épinette noire ;
  • Mal de tête : menthe poivrée, eucalyptus.

Diffuser des huiles essentielles s’avère très intéressant d’un point de vue thérapeutique. Le plus important étant que les huiles ne soient pas chauffées au-dessus de 40 degrés. Vous pouvez créer vos parfums vous-mêmes en mélangeant 2 ou 3 huiles essentielles.

Comment choisir son huile essentielle ?

L’aromathérapie est fabuleuse quand on sait comment manier et choisir les bonnes huiles essentielles. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, n’hésitez pas à lire notre article sur l’aromathérapie (huiles essentielles).

10 huiles essentielles incontournables pour diffuseur

Même si la majorité des huiles essentielles peuvent être diffusées par les différents modèles de diffuseurs, certaines sont incontournables et particulièrement appréciées pour la diffusion. Voici notre top 10 !

  1. La lavande : pour son parfum de Provence et son efficacité antibactérienne et antivirale ;
  2. Le citron : pour ses vertus antiseptiques ;
  3. L’eucalyptus : pour sa fraîcheur et sa faculté à dégager les bronches ;
  4. Le petit grain bigarade : ses arômes d’orange qui apaisent le mental ;
  5. La citronnelle : pour son efficacité anti-moustique naturel ;
  6. La fleur d’oranger : pour son agréable odeur et pour une relaxation assurée ;
  7. Le thym à thymol : pour s’évader dans le sud et combattre les virus et bactéries de l’hiver.
  8. Le pin sylvestre : pour se remémorer une balade dans la pinède et pour son effet anti-infectieux.
  9. L’ylang-ylang : pour ses vertus aphrodisiaques.
  10. La marjolaine à coquille pour trouver le sommeil.

Vous pouvez trouver tous ces produits facilement mais attention à leur qualité ! Pour bénéficier de tous les bienfaits des huiles essentielles, privilégiez la qualité (bio de préférence). Nous vous conseillons un vendeur sérieux en ligne : voir les produits.

Bien sûr, il existe bien d’autres huiles essentielles très intéressantes ! Nous les ajouterions bien à la liste, mais ce ne serait alors plus un top 10.

Combien de temps diffuser les huiles ?

30 minutes suffisent pour diffuser les huiles essentielles efficacement et pour que l’effet souhaité se fasse ressentir. L’air va se retrouver saturé en molécules si la diffusion est trop longue. Ne pas oublier que, pour rester en forme, il faut aussi aérer les pièces. Un air saturé de molécules d’huiles essentielles, même si elles sont bénéfiques, peut devenir toxique au bout d’un certain temps.

Quelle quantité d’huile essentielle diffuser ?

En règle générale 4 ou 5 gouttes suffisent. Mais il convient de regarder la notice du diffuseur. Dans une pièce de 100 m², 4 gouttes pourront être mise dans un diffuseur par nébulisation alors que dans une pièce de 30 m², 2 gouttes pourront suffire. Attention, trop mettre d’huile essentielle peut saturer une pièce rapidement.

Comment nettoyer son diffuseur ? Nos astuces.

Nettoyer à l’eau se révèle inefficace car les huiles essentielles sont des corps gras qui ne se mélangent pas facilement avec l’eau. Il convient de nettoyer le diffuseur à chaque nouvelle huile essentielle diffusée. Pour un entretien régulier, nettoyez votre diffuseur 1 à 2 fois par mois. Pas si contraignant que ça finalement !

Pour le nébuliseur (parfois aussi appelé nébulisateur), il faut vider le restant d’huile puis ajouter du vinaigre d’alcool (vinaigre blanc) à raison d’une ou deux cuillères à soupe. En diffusant le vinaigre d’alcool 10-15 minutes, le diffuseur sera propre.

Pour le brumisateur, il faut vider l’eau et passer un coup d’éponge avec du vinaigre blanc. Veillez à ne pas abîmer la pastille à ultrasons.

Les diffuseurs à chaleur douce et à ventilation se nettoient très facilement, un coup de chiffon suffit.

Contre-indications à utiliser un diffuseur

Lorsqu’une femme enceinte ou un jeune enfant est présent dans la pièce, il convient de faire attention aux huiles diffusées et au temps de diffusion. En effet, certaines huiles ne sont pas conseillées aux femmes enceintes car elles peuvent avoir des effets abortifs. Certaines huiles peuvent être toxiques pour les enfants et les bébés (pas forcément pour nous, notre tolérance est bien plus importante). C’est le même principe qu’avec les médicaments, il vaut mieux être prudent.

Voici quelques huiles essentielles que vous pouvez diffuser en présence de bébés et de femmes enceintes (tout le monde peut en profiter) :

  • Citron
  • Citronnelle
  • Épinette noire
  • Laurier noble
  • Lavande
  • Marjolaine à coquilles
  • Pamplemousse
  • Petit grain bigarade
  • Ravintsara
  • Tea Tree
  • Thym à Thujanol

Les huiles essentielles à ne pas diffuser

Il n’est pas recommandé de diffuser certaines huiles essentielles. Les huiles contenant des phénols sont irritantes pour les muqueuses, les respirer peut donc provoquer des toux, des allergies, de l’asthme… Les huiles contenant des cétones sont neurotoxiques, elles peuvent donc entraîner des vertiges, des nausées, des vomissements et des troubles du comportement. C’est pour cela qu’il convient d’éviter / interdire la diffusion des huiles suivantes, entre autres : ajowan, aneth, cade, curcuma, fenouil doux, gaulthérie odorante, hélichryse italienne, lavandula stoechas, lédon du Groenland, romarin à verbénone, sauge à feuilles de lavande, tanaisie annuelle…

Vous pouvez désormais choisir votre diffuseur ainsi que les huiles essentielles en fonction des effets recherchés. N’oubliez pas que les odeurs sont appréciées différemment selon les personnes et il se peut que tout le monde n’adhère pas à celles que vous aimez.

Article rédigé en collaboration avec Mélanie Thebault, conseillère en aromathérapie diplômée d’un master en infectiologie.

À lire sur Mes Bienfaits

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. En indiquant votre adresse e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations vous concernant. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.