Agriculture biologique : le bio est-il bon pour la santé ?

    3
    (4)

    Le bio est-il meilleur pour la santé ? Le « vrai bio » existe-t-il ? À quel label peut-on se fier ? Autant de questions qui font douter sur l’agriculture biologique. Faisons le point.

    une pratique réglementée

    Sachez qu’il existe des labels bio qui contrôlent la qualité des produits selon des règlements précis. La majorité des produits issus de l’agriculture biologique répond au règlement européen, identifiable grâce au logo du label bio européen appelé « eurofeuille ». Toutefois, d’autres labels existent et leurs cahiers des charges sont souvent plus exigeants.

    Gros plan sur des légumes : laitue, courgette, tomate, asperge...

    Le bio est-il vraiment bio ?

    Est-ce que si j’achète un produit bio, je suis certain de consommer un produit 100 % issu de l’agriculture biologique, sans pesticides, sans OGM ? En fait, c’est un peu plus compliqué que ça.

    Certes, avec un produit certifié par un label sérieux (le label européen par exemple) vous consommerez un produit qui a été cultivé sans pesticides et sans engrais chimique de synthèse. Mais la mixité des produits bio et non bio peut être autorisée par certains labels, ce qui signifie dans ce cas que des produits bio et non bio sont cultivés sur une même exploitation. Dans ces conditions, difficile de parler de produits 100 % biologiques. Toutefois, rassurez-vous, le produit sera tout de même beaucoup plus sain puisqu’il n’est pas traité aux produits chimiques.

    Faut-il systématiquement choisir un produit bio ?

    Divers choux (chou rouge, choux de Bruxelles, chou-fleur, brocolis et chou chinois) posés sur une table en boisDans la majorité des cas, notamment pour la consommation de fruits et légumes, il est intéressant de consommer des produits de qualité, les moins traités et transformés possible. En cela, choisir des produits issus de l’agriculture biologique est un très bon choix. Néanmoins, le bio n’est pas toujours la meilleure alternative. Tout dépend des objectifs visés.

    Par exemple, certains compléments alimentaires non biologiques sont d’aussi bonne qualité que ceux d’origine biologique car ils sont rigoureusement contrôlés. De plus, ils peuvent s’avérer plus efficaces, notamment pour faire une cure thérapeutique. En effet, avec les compléments alimentaires d’origine biologique, il est parfois difficile de s’assurer du degré de concentration des principes actifs. C’est notamment le cas de la rhodiola bio et du millepertuis bio contre la dépression, c’est pourquoi nous avons rédigé des articles à ce sujet. Bien que le bio soit très intéressant dans beaucoup de situations, il ne faut pas systématiquement penser qu’il s’agit de la meilleure solution.

    Des labels différents

    En fonction du label, les exigences et les règlements sont différents. Certains autorisent jusqu’à 5 % d’aliments non bio pour la fabrication de produits transformés, tandis que d’autres l’interdisent totalement. Il en est de même pour la présence d’OGM. Par exemple, le label européen limite à 0,9 % la présence d’OGM.

    Il y en a pour toutes les envies : certains labels accordent beaucoup d’importance à la production locale, à la condition des producteurs, à la santé des sols et des plantes, etc.

    Quel est le meilleur label bio ?

    Il y en a-t-il un qui soit meilleur que les autres ? Ce qui est certain, c’est que lorsqu’on choisit d’acheter des produits d’origine biologique, on ne veut pas se faire avoir et on exige de la qualité. Mais comment être sûr d’acheter de la qualité ? Vers quels aliments s’orienter ? Heureusement, une solution simple existe pour le consommateur : les labels bio. Le problème c’est qu’ils sont nombreux et, tant qu’à faire, on préférerait choisir le meilleur…

    Au risque de vous décevoir, il n’y a pas de « meilleur label bio ». Le meilleur label est celui qui vous correspond, celui qui vous inspire confiance, celui qui respecte vos principes. C’est donc à vous de définir votre meilleur label bio. Voici quelques critères qui peuvent influencer votre décision :

    • La renommée et le sérieux du label ;
    • Les critères du cahier des charges (OGM toléré, mixité des produits dans les cultures, part d’ingrédients non bio tolérée, respect des producteurs, respect de l’environnement, respect des animaux, agriculture biodynamique ou pas, etc.).

    Label bio : à quel logo se fier ?

    Les questions et les doutes sont très nombreux. Il faut dire que ce n’est pas toujours simple de savoir à quoi correspond chaque label et de connaître les différentes qualités. Peut-on parler de « vrai bio » et de « faux bio » ? Pour aider le consommateur dans sa quête d’agriculture biologique, nous avons étudié les différents labels. Pour mieux acheter, il faut savoir ce qu’on achète vraiment. La qualité est importante, prenez soin de votre organisme.

    Différentes EXIGENCES

    C’est le règlement européen qui définit les critères de l’agriculture biologique à travers son cahier des charges officiel, ce qui signifie que tous les produits qui ne sont pas certifiés par le label européen ne peuvent pas se vendre comme produits issus de l’agriculture biologique.

    Cependant, certains organismes trouvent le cahier des charges européen trop peu exigeant car, entre autres raisons, il ne prend pas en compte les répercussions sociales et écologiques de l’agriculture biologique et autorise la présence d’OGM à hauteur de 0,9 % maximum pour les produits transformés. Certains labels se conforment tout de même aux critères européens pour pouvoir afficher l’appellation « bio » officiellement et définissent des critères supplémentaires, propres à leur règlement. Par exemple, les labels « Nature et Progrès » et « Bio Cohérence » mettent en avant la juste rémunération et la condition de travail des producteurs. Ils limitent aussi davantage la présence autorisée d’OGM (respectivement 0 % et 0,1 %).

    principaux labels et logos BIO

    Label AB (logo AB)

    En France, le plus connu des labels bio est la marque AB créée en 1985. Néanmoins, depuis 2010, la marque AB est facultative et peut être utilisée en complément du logo bio européen. Si certains produits affichent les deux logos, c’est parce que le logo AB est très connu des consommateurs français.

    Le logo AB est également utilisé sur les productions non soumises au règlement européen, mais qui dépendent d’un cahier des charges français (exemple : aliments pour animaux).

    Label européen (logo européen « eurofeuille »)

    Le label bio européen impose son cahier des charges à tous les pays de l’union européenne. La présence du logo bio européen indique que le règlement sur l’agriculture biologique de l’Union européenne est respecté. L’eurofeuille doit être accompagné de précisions sur le lieu de production des matières premières agricoles (Agriculture UE ou Agriculture non UE) ainsi que sur l’organisme certificateur.

    Quelles sont les principales garanties du label européen ?

    • Interdiction d’utiliser des pesticides et engrais chimique de synthèse.
    • 100 % d’ingrédients biologiques ou au moins 95 % dans le cas des produits transformés si la part restante n’est pas disponible en bio.
    • Maximum 0,9 % d’OGM pour les produits transformés.

    Label Bio Partenaire

    Les produits étiquetés Bio Partenaire sont contrôlés et certifiés par un organisme de contrôle agréé par les pouvoirs publics, ils sont donc en accord avec le cahier des charges européen. Mais l’association va plus loin que cela en assurant de bonnes conditions aux producteurs (contrats pluriannuels sur 3 ans minimum, discussions régulières, revenus justes…).

    Label Bio Cohérence

    Le label Bio Cohérence est plus strict que le label européen dans la mesure où il impose une culture, une production et une transformation des produits sur le sol français. La mixité des produits bio et non bio est interdite et une limite de 0,1 % d’OGM est autorisée. Cette certification est délivrée par un tiers indépendant, méthode reconnue par le règlement européen.

    Label Nature et Progrès

    Nature & Progrès est une association de consommateurs et de professionnels qui établit son propre cahier des charges et le fait évoluer en groupe au fil du temps. La certification européenne n’est pas imposée aux producteurs. La mixité des produits bio et non bio est interdite et aucune trace d’OGM n’est tolérée. Le label « Nature et Progrès » se veut être en faveur d’une agriculture biologique respectueuse des hommes, des animaux, des plantes et de la planète.

    Label Demeter

    Le label Demeter met en avant l’agriculture biodynamique. En favorisant la santé des sols et des plantes, des produits sains voient le jour. Les produits répondent au cahier des charges européen avec des exigences supplémentaires, notamment pour les produits transformés qui doivent être composés d’au minimum 90 % d’ingrédients certifiés Demeter. Les 10 % restants doivent obligatoirement être certifiés bio.

    Label Fairtrade Max Havelaar

    L’association Max Havelaar œuvre en faveur du commerce équitable. Elle fait en sorte que les producteurs puissent vivre de leur travail. Le label Fairtrade assure un revenu juste aux producteurs. Attention toutefois car les produits qui affichent le logo « Fairtrade » ne sont pas forcément d’origine biologique. Le logo bio européen doit donc également figurer sur l’emballage. Le bio a un impact sur l’environnement des producteurs tandis que le label Fairtrade/Max Havelaar a un impact sur leurs conditions de vie. Une complémentarité intéressante.

    Label USDA Organic

    Il s’agit du label du Département de l’Agriculture des États-Unis d’Amérique (USDA : United States Department of Agriculture). Le label « USDA Organic » ressemble assez au label européen mais possède 3 catégories : « 100 % organic » pour les produits entièrement bio, « organic » pour les produits composés de 95 % minimum d’aliments bio, et « made with organic ingredients » pour une composition bio entre 70 et 95 %. Cette dernière catégorie de produits n’a pas le droit d’afficher le logo USDA Organic.

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 3 / 5. Votes : 4

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.