Régime IG bas : vitalité et perte de poids ?

    4.9
    (23)

    Le régime IG bas est une pratique alimentaire qui favorise les aliments à index glycémique bas. Dans ce guide, vous découvrirez ce qu’est le régime IG bas et à quoi il sert.

    Quel est l’intérêt de prendre en compte l’index glycémique de la nourriture ? Comment connaître l’index glycémique des aliments que l’on mange ? Est-ce vraiment bon pour la santé ? Est-ce que ça fait réellement perdre du poids ? Est-ce que contrôler l’index glycémique signifie manger sainement ?

    Mes Bienfaits répond à toutes vos questions sur le régime IG bas.

    Tartines healthy maison dans une assiette blanche carrée avec des fruits

    Qu’est-ce que l’IG ?

    IG veut dire « index glycémique ». C’est une mesure qui permet de déterminer la capacité d’un aliment à augmenter la glycémie (taux de sucre dans le sang) après absorption. Grâce à l’index glycémique, on peut donc évaluer la qualité des sucres que l’on consomme car tous les glucides n’entraînent pas une réponse glucidique identique !

    Comment est déterminé l’indice glycémique ?

    Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’index glycémique n’est pas déterminé en fonction de la quantité d’un aliment. En effet, l’IG n’est pas quantifiable. Il s’agit d’un critère de classement des aliments selon l’impact qu’ils ont sur la glycémie.

    L’IG est déterminé à partir d’un aliment auquel on attribue la note de 100 (souvent le glucose pur). Plus l’index est élevé, plus l’aliment augmente le taux de sucre dans le sang. Pour simplifier, l’index glycémique est finalement une note attribuée sur 100. Plus l’aliment possède un IG proche de 100, plus il augmente la glycémie.

    Rien à voir avec la perte de poids ?

    Ventre d'une femme mince qui mesure son tour de taille avec un ruban roseSi, c’est même pour maigrir que beaucoup de personnes s’intéressent aux IG bas. En privilégiant les aliments qui n’augmentent pas fortement et brusquement le taux de sucre dans le sang, la perte de poids est favorisée. Pourquoi ? Parce que l’augmentation de la glycémie (pics de glycémie) favorisent le stockage des graisses.

    Qu’est-ce que le régime IG bas ?

    Pour perdre du poids, le régime IG bas s’intéresse particulièrement au stockage des graisses. L’idée est la suivante : les sucres contenus dans l’alimentation augmentent le taux de sucre dans le sang (glycémie). L’augmentation du taux de sucre dans le sang engendre la production d’insuline, une hormone qui régule la glycémie et qui stocke l’excédent de sucre sous forme de graisse.

    👉 Là où le régime IG bas est intéressant, c’est qu’il permet d’éviter les aliments qui augmentent grandement la glycémie et qui causent le stockage des graisses. En favorisant les aliments à index glycémique bas (IG bas) qui ont une influence réduite sur la glycémie, l’organisme produit moins d’insuline et n’a pas besoin de stocker l’excédent de sucre sous forme de graisse.

    Enfin, les aliments à index glycémique élevé stimuleraient davantage l’appétit et pousseraient l’organisme à vouloir se nourrir en trop grande quantité. La sensation de faim et les fringales disparaissent avec les aliments IG bas.

    Programme IG bas

    Marie-Laure André, diététicienne-nutritionniste experte en IG bas, propose un programme de nutrition comprenant :

    ✅ des vidéos exclusives pour mettre en place le programme IG bas ;
    ✅ plus de 365 jours de menus IG bas avec listes de courses (+ de 500 recettes) ;
    ✅ de nombreuses fiches pratiques téléchargeables ;
    ✅ un groupe privé d’entraide ;
    ✅ des ateliers et rencontres en ligne ;
    ✅ une formation pour déchiffrer les étiquettes alimentaires ;
    ✅ un programme de menus au choix : classique ou végétarien ;
    ✅ de nombreux bonus à découvrir.

    Photo de profil de Marie-Laure André, diététicienne-nutritionniste.Pour avoir un aperçu de son programme, téléchargez gratuitement ses e-books IG bas :
    🎁 MENUS MINCEUR (gratuit) 🎁 MENUS DÉTOX (gratuit)

    Dans son programme complet, l’experte répond à vos questions et livre tous ses secrets.

    IG bas : une alimentation saine ?

    Attention, éviter les aliments avec un index glycémique élevé ne signifie pas manger sainement ! Mais cette pratique limite le stockage des graisses. L’idéal serait donc de consommer des aliments sains tout en appliquant le principe de l’IG bas. N’oubliez pas de manger équilibré !

    Régime IG bas et diabète ?

    Suivre l’index glycémique des aliments est une grande aide pour les diabétiques. Il est ainsi beaucoup plus facile de contrôler le diabète, sans devoir nécessairement suivre un régime contraignant. Voici un bon livre sur le sujet : nouveau régime IG diabète.

    Comparer la quantité de glucides ?

    N’est-il pas mieux de comparer la quantité de glucides contenue dans les aliments ? Non, c’est justement l’intérêt de l’index glycémique ! La quantité de glucides n’est pas révélatrice de la glycémie car tous les glucides ne sont pas assimilés de la même manière par l’organisme. Auparavant, on parlait de « sucres lents » et de « sucres rapides » mais ces termes sont désormais trop vagues et souvent sources de confusions.

    D’après Michel Montignac (pionnier de la notion d’index glycémique dans le contrôle du poids), beaucoup de nutritionnistes continuent à parler de la vitesse d’absorption des glucides en pensant que la totalité des glucides contenue dans un aliment sera transformée en glucose (sucres) quoi qu’il arrive. Selon eux, plus l’index glycémique est bas, plus l’absorption des glucides est lente, entraînant par la même occasion une glycémie plus faible mais d’une durée plus longue dans le temps. Mais en réalité, la quantité de glucides absorbée serait réellement plus basse. La notion de sucres lents et de sucres rapides serait donc erronée.

    Le sucre appelle le sucre ?

    Trois morceaux de sucre superposés en équilibre. Fond blanc.Exactement, le sucre appelle le sucre ! Lorsque la glycémie est trop élevée, le pancréas sécrète de l’insuline, l’hormone chargée de stocker le glucose excédentaire dans les cellules graisseuses. L’augmentation soudaine de glycémie causée par le sucre engendre la sécrétion de l’insuline qui va transformer le glucose en graisses ! Oui mais, pourquoi le sucre appelle le sucre ? Parce que quand la glycémie redescend, l’organisme passe par le stade d’hypoglycémie réactionnelle (diminution du glucose dans le sang). Le corps est alors fatigué d’un seul coup et il est prêt à manger n’importe quoi. L’organisme est en manque de sucre et réclame du sucre. Cependant, lui donner ce qu’il veut signifie lui faire du mal alors ne le faites pas et habituez-vous à mieux manger. Avec ces pics de glycémie, vous épuisez votre pancréas et vous prenez du poids : mauvaise affaire !

    Comment faire alors ? Consommez des aliments à IG bas qui ne provoquent pas d’augmentation soudaine de la glycémie. Ainsi, le taux de sucre dans le sang reste bas et le pancréas ne peut pas stocker l’excèdent sous forme de graisses. Votre corps s’habituera, il se sentira bien et rassasié !

    Régime IG bas et carences ?

    Le régime IG ne provoque pas plus de carences qu’un autre mode alimentaire. Aucun effet secondaire n’est à prévoir. Au contraire, le régime IG bas permet d’apprendre à mieux manger en choisissant des aliments que l’organisme supporte facilement. Ce régime limite les risques d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de cancers… Cependant, comme toujours, il est essentiel de conserver une alimentation équilibrée. Par exemple, si vous mangez uniquement de la viande (un aliment pourtant IG bas), les carences seront inévitables et les problèmes de santé également. Apprenez à varier les plaisirs tout en respectant votre organisme !

    Régime IG bas : sucre à volonté ?

    Puis-je consommer du sucre à volonté s’il est IG bas ? Par exemple, le sirop d’agave (IG 15) ? Non ! Le régime IG bas vous permet de varier les aliments à index glycémique bas, ce qui ne signifie pas consommer à volonté des aliments à forte teneur en glucose. Dans tous les cas, une alimentation trop sucrée n’est jamais bonne pour la santé ! N’oubliez pas que pour être en bonne santé il faut manger équilibré avant tout. Par exemple, la charcuterie et le fromage possèdent un IG de 0 mais ne doivent en aucun cas remplacer des produits sains car ils n’apportent pas tous les nutriments nécessaires. De plus, ces aliments sont trop riches en graisses saturées ! Ne mangez pas n’importe quel aliment sous prétexte qu’il est IG bas. Faites preuve de bon sens et tout ira pour le mieux.

    Quelle catégorie d’IG choisir ?

    IG bas, IG moyen, IG élevé ? Quel IG choisir ? C’est très simple, favorisez les aliments à IG bas pour profiter des bienfaits au maximum. L’index glycémique est considéré comme bas quand il ne dépasse pas un IG de 40. En fonction de vos objectifs et de vos envies, vous pouvez piocher dans les aliments à IG moyen de temps en temps.

    💡 Rappel : IG bas : inférieur à 40 / IG moyen : entre 40 et 60 / IG élevé : supérieur à 60

    Bienfaits des IG bas

    Voici un récapitulatif des principaux bienfaits des IG bas :

    • Meilleure régulation et stabilité de la glycémie
    • Perte de poids facilitée
    • Meilleur contrôle de l’appétit : les fringales disparaissent (en évitant les pics de glycémie)
    • Plaisirs conservés (grande variété d’aliments)

    Tableau des IG

    Notre tableau des IG permet de connaître l’index glycémique de plus de 350 aliments d’un seul coup d’œil. N’hésitez pas à consulter notre tableau des IG ! Vous pouvez le consulter en cliquant sur le précédent lien ou en le recevant par e-mail en version imprimable.

    Recevez le tableau par e-mail

    Icône PDF rouge et blanc représentant un document PDF.Le tableau des IG est disponible en version imprimable (pdf). En bonus, vous aurez aussi accès aux IG des farines (document récapitulatif des indices glycémiques de plus de 30 farines). Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder aux documents, gratuitement. Envoi rapide et instantané.

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.

    FAQ : réponses à vos questions

    À quelle quantité d’aliment correspond votre tableau d’IG, 100 grammes ?

    L’IG n’est pas quantifiable. L’index glycémique est déterminé à partir du glucose pur à qui l’on attribue l’IG de 100. À partir de cet aliment, on détermine l’impact des autres aliments sur la glycémie. Plus un aliment augmente le taux de sucre dans le sang après absorption, plus son IG est élevé.

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.9 / 5. Votes : 23

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.