Calories sushi : les sushis sont-ils caloriques ?

4.4
(36)

Quelle est la valeur calorique des sushis ? Quel est le sushi le moins calorique ? Est-ce que les sushis font grossir ? Qu’est-ce qui est calorique dans le sushi ? Combien faut-il en manger ? Les calories des sushis sont-ils un véritable problème ? Sushi et calories, faisons le point !

Dans cet article, découvrez les calories des plus célèbres préparations japonaises : sushi, maki, nigiri, california, sashimi…

Sushis, makis, californias, wasabi, gingembre... disposés sur une ardoise.

Calories des sushis

Le sushi est une préparation intéressante si on n’en abuse pas. En effet, les sushis sont très variés (poissons, crustacés, légumes, riz…) et possèdent des nutriments intéressants. Le problème c’est surtout qu’on a tendance à en abuser et à les accompagner de brochettes au fromage, de fritures, de sauces, d’alcool, etc. Pour limiter les calories, faites donc attention à tout ce qui accompagne les sushis. Choisissez de boire de l’eau plutôt que du vin, de tremper vos sushis dans une sauce soja salée plutôt que dans une sauce soja sucrée, de boire une soupe miso plutôt que de manger une brochette de fromage, d’éviter les sushis remplis de mayonnaise ou d’une autre sauce calorique, etc.

💡 Vous allez manger des sushis et faites attention à votre ligne ? Il existe une plante coupe-faim très efficace qui permet d’être rassasié plus rapidement.

Konjac : boîte, gélules et plante.Le konjac est une plante asiatique très appréciée dans les régimes minceur car son apport calorique est proche de 0 et son effet coupe-faim est bluffant. La sensation de satiété qu’il procure est agréable et permet de moins grignoter.

Ponctuellement c’est parfait, en prenant 3 gélules de konjac avant de vous rendre dans votre restaurant de sushis préféré, vous avez l’assurance de vous régaler sans en abuser. Vous évitez de ruiner tous vos efforts.

⭐ Voici une boutique sérieuse → Konjac de qualité pour un effet coupe-faim garanti.

Pour avoir une idée des calories contenues dans les sushis, voici une infographie et un tableau. Nous n’avons pas répertorié toutes les sortes de sushis mais ça permet de donner une idée assez fidèle des calories des sushis. Ce sont des valeurs indicatives car les recettes ne sont jamais exactement les mêmes d’un lieu à un autre.

Tableau des calories des sushis

AlimentValeur
California thon avocat (x 6)250 kcal
Sushi (nigiri) saumon (x 6)240 kcal
Maki saumon (x 6)175 kcal
Maki concombre (x 6)140 kcal
Sashimi saumon (x 5)140 kcal
Riz vinaigré (bol)120 kcal
Salade de chou (bol)85 kcal
Soupe miso (bol)40 kcal
Gingembre (portion)10 kcal

Après lecture du tableau « Calories sushi », vous devriez beaucoup mieux comprendre comment adapter votre consommation de sushis à vos besoins nutritionnels. Si vous ne faites pas d’écart (alcool, fromage, sauce), vous constatez que vous pouvez vous faire plaisir sans culpabiliser.

Calories sushi en image (infographie)

Infographie des calories des sushis (californias, sushis, makis, sashimis, riz vinaigré, salade chou, soupe miso, gingembre)

Le sushi est-il diététique ?

Le sushi contient des aliments intéressants, généralement : algue, poisson, riz, légumes, graines, etc. Rien de mauvais en apparence mais, attention, tout n’est pas génial !

Algue comestible

L’algue nori utilisée dans les sushis est un véritable trésor nutritionnel. Cette dernière est pauvre en calories, riche en protéines, en vitamines, en minéraux et en fibres. Toutefois, elle a la particularité de retenir les métaux lourds : « les algues ont tendance à se charger en éléments traces métalliques, tels le cadmium, le plomb ou de l’arsenic. » Source : ANSES.

Les bienfaits des algues comestibles sont extraordinaires, à condition de les consommer d’origine biologique. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs très utiles pour éliminer les métaux lourds de l’organisme grâce à leurs propriétés chélatrices. Elles captent les métaux lourds et les stockent jusqu’à ce qu’ils soient éliminer par l’organisme.

Poisson

Le poisson apporte des protéines et des acides gras essentiels comme les oméga-3. Néanmoins, faites attention car la grande majorité des poissons utilisés dans les sushis (pour ne pas dire tous), sont issus d’élevages intensifs. Dans ce cas, leurs propriétés nutritionnelles ne sont pas optimales et ils contiennent très certainement des métaux lourds ainsi que des toxines.

Riz

Non, le riz ne fait pas grossir, mais il ne faut pas en abuser. Pourquoi ? Car le riz est très riche en glucides et n’apporte que peu de nutriments comparé à beaucoup d’autres aliments tels que les légumes et les fruits. D’ailleurs, le riz des sushis (blanc et gluant) possède un indice glycémique élevé (plus de 90) ce qui entraîne une augmentation rapide du sucre dans le sang (glycémie). Alors, attention aux excès. Toutefois, le vinaigre abaisse l’index glycémique du riz. C’est une bonne nouvelle car le riz utilisé pour faire les sushis est un riz vinaigré.

Sushi maison : faire ses propres sushis

Pour vous régaler et pour contrôler l’apport calorique des sushis, il est possible de les faire soi-même, à la maison ! Ce n’est pas sorcier, c’est délicieux et vous pouvez imaginer plusieurs recettes avec les ingrédients que vous aimez.

Pour ne pas les rater, nous vous conseillons d’acheter quelques produits (cliquez sur les liens pour les voir). Tout d’abord, nous vous recommandons d’acheter un kit sushi. Pour la préparation, n’oubliez pas de vous procurer des feuilles de nori, de la sauce soja, du vinaigre de riz, du gingembre mariné, du wasabi, du riz pour sushis (ou riz rond type risotto) et les ingrédients que vous souhaitez mettre dans vos sushis. Bon appétit !

Les ingrédients listés ci-dessus sont parfaits pour réaliser des sushis maison délicieux ! Concernant le riz, vous pouvez acheter du riz pour sushis ou du riz rond (type risotto) qu’il faudra simplement bien cuire pour obtenir un riz gluant nécessaire à la conception des sushis japonais. Pour la garniture, choisissez selon vos goûts : poissons (saumon, thon), crustacés (crevette), légumes et fruits (avocat, concombre, poivron, carotte, tomate séchée (bonne alternative au saumon fumé), tofu, potiron (cuit), mangue…).

Si vous le souhaitez, nous proposons une savoureuse recette de makis maison dans laquelle nous expliquons comment faire des sushis maison. Bon appétit !

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 4.4 / 5. Votes : 36

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Boswellia - Bourrache - Cacao - Centella asiatica - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Zinc.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.