25 conseils pour arrêter de grignoter !

Homme qui grignote un biscuit avec honte. Tâche de sauce rouge sur sa cravate
Notez cet article

Quelle est pénible cette envie de grignoter ! Mais comment s’en débarrasser ? Comment ne pas se diriger vers le paquet de chips, les sucreries, le saucisson, le fromage… ? Ce n’est pas toujours facile car l’appel du grignotage est souvent très puissant, bien qu’il ne soit pas nécessaire. Commencez par déterminer s’il s’agit d’une réelle faim ou d’un simple désir de manger quelque chose. Est-ce une habitude, un moyen de décompresser, une dépendance ? Attention, le grignotage est souvent constitué d’aliments sucrés, salés ou gras qui favorisent la prise de poids et le dérèglement de l’appétit. Il est l’ennemi juré du régime. Voici nos 25 conseils pour arrêter de grignoter !

1. La volonté

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous avez la volonté d’arrêter de grignoter ! C’est déjà une étape très importante car le grignotage répond souvent à une envie psychologique.

2. Repas rassasiants

Faites-vous des repas équilibrés et rassasiants, pleins de nutriments ! Favorisez les légumes, les fruits, les légumineuses, les fruits secs, les céréales complètes… aux produits industriels dépourvus de nutriments. Pourquoi la teneur en nutriments est-elle importante ? Car mis à part les calories, l’alimentation apporte à l’organisme de l’énergie, des vitamines, des minéraux, des fibres, des protéines… de quoi tenir plusieurs heures sans problème de faim ! Pour aller plus loin, voici 12 recettes coupe-faim maison.

3. Boire régulièrement

Boisson rose dans un bocal en verre avec une paille en gros plan. Plante verte en arrière plan flouBoire est très important ! C’est essentiel à l’organisme et ça permet de limiter les fringales, alors ne vous en privez pas. Bien que l’eau soit excellente pour la santé, vous pouvez varier les plaisirs avec du thé, des tisanes, des jus de fruits, des smoothies… Voici 7 boissons minceur qui favorisent la sensation de satiété.

4. S’occuper

L’ennui est une cause fréquente du grignotage ! Occupez-vous l’esprit pour ne pas succomber à la tentation de vous occuper la bouche.

5. Se débarrasser du stress

Certaines personnes grignotent pour évacuer le stress et l’anxiété. C’est leur façon de se consoler ! Sauf qu’elles finissent par prendre de très mauvaises habitudes qu’elles reproduiront même lorsqu’elles ne seront pas stressées. Attention ! Il existe des remèdes plus sains pour évacuer le stress et l’anxiété : sport, alimentation équilibrée, plantes anti-stress (rhodiolaginseng, maca, ashwagandha), relaxation (sauna, yoga)…

6. Prendre conscience

Homme qui grignote un biscuit avec honte. Tâche de sauce rouge sur sa cravateNe vous trouvez plus d’excuses. Ne faites pas semblant, on vous a pris la main dans le paquet de biscuits et de chips ! Eh oui, on voit tout. Prenez conscience de votre acte pour ne pas reproduire cette erreur qui vous ronge. Imaginez-vous en plein grignotage, imaginez les méfaits des chips et des biscuits dans votre organisme, imaginez votre tension monter, imaginez votre glycémie décoller, imaginez la graisse s’accumuler ! Allez, vous êtes au dessus de ça et vous le savez. Prenez-en conscience et battez la tentation : 1 – 0 pour vous !

7. Vider les placards

Débarrassez-vous des aliments mauvais pour la santé afin de ne pas succomber à la tentation. Pour ne pas jeter, donnez-les ou finissez-les avant de refaire des courses saines. Si vous n’avez rien de malsain dans les placards, vous ne pourrez pas grignoter ! Le simple fait de savoir que vous n’avez rien de mauvais dans les placards vous aidera grandement.

8. Faire des courses saines

Fruits et légumes stand marché avec personne qui fait ses achatsUne alimentation plus saine commence par des courses plus saines ! En effet, si vous achetez des produits sains, vous mangerez inévitablement plus sainement. Comment manger du fromage s’il n’y en a pas dans le frigo ? Comment manger des chips s’il n’y en a pas ? Rien de bien compliqué à mettre en place, il suffit d’aller faire les courses le ventre plein avec une liste déjà établie pour ne pas acheter n’importe quoi. Autre idée : faites vos courses en ligne pour éviter de passer dans tous les rayons !

9. Les collations, pourquoi pas ?

Vous avez faim entre les repas ? Vous n’avez pas assez mangé lors de votre dernier repas et vous ne pouvez pas vous empêcher de grignoter ? Alors, optez pour les bonnes collations : un fruit cru comme la pomme est parfait pour calmer la faim sainement. Mangez quelques fruits secs également, sans culpabiliser.

10. Aliments à index glycémique bas

Privilégiez les glucides à index glycémique bas qui éviteront une hausse soudaine du taux de sucre dans le sang et une rechute rapide de la glycémie qui vous donnera inévitablement faim. Les fringales sont à éviter pour résister à la tentation du grignotage ! En savoir plus sur le régime IG bas.

11. Dormir mieux

Horloge réveil posée sur un lit. Photo en noir et blancDormez-mieux, reposez-vous plus longtemps ! Lorsque vous dormez, vous ne mangez pas. De plus, le manque de sommeil favorise la production de ghréline (hormone de la faim) ce qui stimule l’appétit. Le manque de sommeil cause également une diminution de la production de leptine (hormone de la satiété). En d’autres termes, plus l’organisme est fatigué, plus il a faim et moins il est rassasié. La mélatonine (hormone du sommeil), peut vous aider à mieux dormir en régulant votre horloge interne naturellement.

12. Se brosser les dents

Le simple fait de se brosser les dents peut aider à arrêter de grignoter. Cela semble stupide mais cet acte indique au cerveau que vous avez fini de manger et que vous ne mangerez plus. Une fois les dents propres, vous êtes moins tentés d’aller faire un tour en cuisine. De plus, le brossage de dents vous débarrasse de la sensation de nourriture dans la bouche. N’hésitez pas à frotter la langue.

13. Prévoir des fruits

Prévoyez d’emporter des fruits avec vous quand vous vous déplacez. Par exemple, gardez toujours une pomme et quelques fruits secs avec vous pour pouvoir manger sainement en cas de petite faim. Vous éviterez ainsi le grignotage de produits malsains.

14. Éviter les calories vides

Les calories vides sont des calories qui n’apportent aucun nutriment intéressant à l’organisme. Évitez-les car vous aurez faim très rapidement et vous aurez de nouveau envie de grignoter. Comme toujours, privilégiez les aliments rassasiants !

15. Éviter les aliments sucrés

Les aliments sucrés sont responsables de beaucoup de problèmes ! En ce qui concerne l’appétit, ils provoquent une hausse rapide de la glycémie, suivie d’une chute soudaine de la glycémie. Cette réaction glycémique déclenche des fringales, des envies de grignoter, des épisodes de fatigue… Le sucre appelle le sucre. Ils sont solidaires ces aliments sucrés, ils se relayent !

16. Éviter l’alcool

2 cocktails sur un bar avec des bouteilles d'alcool en fondLimitez la consommation d’alcool car c’est une boisson qui donne faim ! L’alcool est également très calorique (calories vides), alors à consommer avec modération. En savoir plus sur les calories des alcools.

17. Manger plus tôt

Vous avez faim avant l’heure du repas ? Tant pis, préférez manger un vrai repas plutôt que de grignoter des cochonneries en attendant le repas ! Écoutez les besoins de votre organisme et prenez les bonnes décisions.

18. Mâcher plus longtemps

Prenez votre temps, mangez lentement, mâchez bien. Pourquoi aller vite ? L’organisme a besoin d’environ 20 minutes pour calmer la sensation de faim. Alors savourez vos repas, prenez le temps de déguster vos plats ! De plus, mieux mâcher vous permettra d’améliorer votre digestion.

19. Changer les (mauvaises) habitudes

Vous grignotez par réflexe, par habitude ? Changez vos façons de faire et habituez votre corps à des moments de jeûne. Résistez au grignotage et petit à petit votre organisme va suivre votre nouveau rythme et vous ne ressentirez plus les envies de grignotage.

20. Ne pas associer une activité au grignotage

Toujours une bonne vieille habitude ! Attention à ne pas associer une activité au grignotage car cette habitude aura la peau dure. Vous mangez systématiquement des cochonneries devant la télévision ? Vous ne pouvez pas vous passer d’un « petit plaisir sucré » le soir devant la télé ? Vous avez toujours envie d’un petit dessert à table ? Le problème c’est que le cerveau va enregistrer cette information et une sensation de manque se fera ressentir lorsque vous ne le contenterez pas. Forcez-vous à changer les mauvaises habitudes, vous êtes plus fort que ça ! Pas vrai ?

21. Manger équilibré

Favorisez les aliments à haute valeur nutritive pour apporter tout ce dont votre organisme a besoin : légumes, fruits, légumineuses, céréales… Évitez le sucre, les sauces, les produits industriels qui n’apportent rien d’essentiel et qui favorisent les fringales.

22. Se faire un vrai goûter

Mousse banane chocolat cacao dans un bol décoré de rondelles de banane, de noisettes et de fraise coupée en tranchesVous avez faim à l’heure du goûter ? Ne rougissez pas, il n’y a pas que les enfants qui ont besoin d’un goûter. Mais il y a goûter et goûter… N’hésitez pas à manger correctement à ce moment de la journée, ça vous évitera de grignoter par la suite ! Un bon smoothie fait maison, une crème banane chocolat, un açaï bowl

23. Ne pas succomber à la tentation des commerces

Vous sortez en ville et vous passez inévitablement devant une boulangerie ? Vous êtes plus fort que ça, ne vous arrêtez pas ! Une solution radicale : n’emportez pas d’argent avec vous.

24. Posez-vous la question

À chaque fois que vous avez envie de manger, posez-vous la question : « ai-je vraiment faim ou ai-je simplement envie de manger » ? Vous prendrez ainsi conscience des besoins de votre corps et pourrez mieux y répondre. Ne mangez pas sans faim ! Pour répondre facilement à cette question et savoir si vous avez véritablement faim, demandez-vous si vous mangeriez une carotte. Si la réponse est non, alors c’est que vous n’avez pas faim.

25. Le test de la carotte

Gros plan sur la bouche du femme qui mange une carotteNon sans humour, cette technique fonctionne vraiment. Comme évoqué précédemment, pour savoir si vous avez réellement faim, demandez-vous si vous mangeriez une carotte. Non, vous n’en avez pas envie ? Dans ce cas vous venez de répondre à votre question : il s’agit d’une envie, pas d’une faim. S’il-vous-plaît, ne succombez pas au grignotage, ne vexez pas la carotte !

Contenu édité le 17/02/2019.

À lire sur Mes Bienfaits

1 Comment

  1. « La meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y céder. » Oscar Wilde 🙂
    Très bon article comme toujours, j’essaierai de suivre les conseils !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. En indiquant votre adresse e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations vous concernant. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.