Maca en poudre et racine de maca sur table en bois

La maca, pour un cerveau en pleine forme

5
(2)

> Article appartenant au guide Maca.

Nos modes de vie actuels, à l’intensité soutenue et où les exigences de performance dans tous les domaines imposent un haut niveau de pression, sont souvent synonymes d’une intense fatigue psychique. La solution à ce problème typique du « monde moderne » est pourtant à chercher du côté des usages du passé. Depuis plus de 2000 ans, au Pérou, les populations locales ont l’habitude de consommer la maca pour ses nombreux bienfaits sur l’organisme [1]. Son effet énergisant sur le bien-être physique est largement connu, mais son effet sur le bien-être psychique et mental mérite d’être découvert.

Quels sont les bienfaits que la maca peut apporter pour un fonctionnement du cerveau optimal ? Comment cette plante peut-elle aider à lutter contre le stress ? Quels sont ses modes d’action et ses substances actives ? Comment bénéficier au mieux de son action nootropique ? Pour connaître les réponses à toutes ces questions, plongez-vous dans la lecture de notre article !

Les bienfaits de la maca pour le bien-être psychique et mental

Réduction du stress

Tubercules de maca jaune posés sur une table en bois⚡️ La maca est efficace pour lutter contre le stress. Afin de mesurer cette action de façon concrète, les scientifiques se sont intéressés à des paramètres biologiques mesurables, voici le contexte :

Quand l’organisme est soumis à des contraintes de la part de son environnement, il met en place une série de réactions en réponse à ces pressions : c’est ce qu’on appelle le stress. Le cerveau donne l’ordre aux glandes surrénales de produire des hormones corticostéroïdes. Ces hormones ont un impact sur deux zones du cerveau : le cortex cérébral, pour déclencher une réaction face à cette pression (fuite par exemple) et l’hippocampe, pour entraîner un apaisement.

Ainsi, afin de permettre à l’organisme de s’enfuir rapidement d’une situation stressante ou en cas de danger imminent, il va se produire dans notre organisme une augmentation de la glycémie par la libération de sucre dans le sang, afin qu’il puisse être rapidement disponible pour les muscles. Ce sucre va être issu de la transformation des acides gras, qui vont donc être libérés dans le plasma, pour être convertis : on parle de néoglucogenèse.

✔️ Bilan de la consommation de maca sur les situations de stress : Après consommation de maca, on constate un taux moins élevé de corticostérone et de glucose dans le sang, moins d’acides gras libres dans le plasma, pas d’augmentation de la taille des glandes surrénales, une diminution de la présence d’ulcères induits par le stress et de meilleures performances en situation de stress [2]. La maca agit réellement contre le stress.

Lutte contre l’anxiété et la dépression

⚡️ La consommation de maca permet de réduire les symptômes psychologiques, dont l’anxiété et la dépression chez les femmes ménopausées sans avoir d’influence sur les taux d’hormones (œstrogène et androgène). Pour affirmer ces résultats, les scientifiques ont eu recours à l’échelle climatérique de Greene, un questionnaire qui permet aux femmes d’évaluer leurs symptômes liés à la ménopause [3].

En effet, la période de bouleversements hormonaux qu’est la ménopause peut entraîner l’apparition de troubles psychologiques. Cette sensation de mal-être peut être une conséquence indirecte des perturbations liées à la ménopause, comme les troubles du sommeil par exemple, ou tout simplement être directement provoquée par la baisse du taux d’hormones.

✔️ Globalement, la maca présente des propriétés anxiolytiques et permet de lutter contre la dépression.

Concrètement, cela se traduit par un niveau de corticostérone moins élevé dans le plasma, des niveaux de noradrénaline et de dopamine augmentés dans le cerveau et l’inhibition significative de l’activité des dérivés réactifs de l’oxygène [4].

Baisse du taux de corticostérone plasmatique

Comme nous l’avons vu précédemment, en cas de stress, les glandes surrénales produisent des hormones corticostéroïdes afin de permettre à l’organisme de réagir à ce stress. Si le stress est omniprésent, le système libérant ces hormones est trop stimulé et devient moins réactif. A terme, cela peut entraîner la survenue d’une dépression. La consommation de maca permet de réduire le taux de corticostéroïdes plasmatiques et permet donc de lutter contre la dépression.

Stimulation de la libération de neurotransmetteurs

Une diminution du taux de noradrénaline et de dopamine dans notre cerveau est liée à un état dépressif. La noradrénaline est un neurotransmetteur du système nerveux sympathique et la dopamine est un neurotransmetteur permettant la communication entre les cellules du cerveau. Or, la maca stimule les systèmes noradrénergique et dopaminergique, permettant ainsi une augmentation de ces neurotransmetteurs et donc une diminution des symptômes dépressifs.

Lutte contre le stress oxydatif

Enfin, il a été constaté que les patients souffrant de dépression présentaient un niveau de dérivés réactifs de l’oxygène plus élevé dans le cerveau. La maca, de par ses propriétés antioxydantes, permet de lutter contre le stress oxydatif et ainsi, améliorer les symptômes de la dépression.

Amélioration de l’apprentissage et action sur la mémoire

💡 De façon traditionnelle, au Pérou, les enfants consommaient de la maca afin d’améliorer leurs performances scolaires [1]. Des études ont donc été réalisées pour trouver des preuves scientifiques de cet usage ancestral.

Afin de tester l’action de la maca sur la mémoire, les études ont été faites sur des souris ayant eu leurs capacités de mémorisation diminuée, chirurgicalement ou chimiquement. Dans les deux cas, la consommation de maca a amélioré de façon significative ce déficit mémoriel, comme l’attestent les résultats des épreuves auxquelles les animaux ont été soumis.

Cette action de la maca sur la mémoire et l’apprentissage est liée en partie à ses propriétés antioxydantes. En effet, dans le cerveau, la quantité de malondialdéhyde (MDA), un composé chimique présent dans les tissus suite à un stress oxydatif, était diminuée [5].

Cerveau dessiné au dessus d'une main.D’autre part, la maca peut aider à améliorer la mémoire et l’apprentissage de par ses propriétés inhibitrices de l’acétylcholinestérase. Suite à la consommation de maca, le cerveau contenait moins d’acétylcholinestérase (ACHE) [6], une enzyme qui provoque la séparation de l’acétylcholine en acétate et en choline et la rend donc inefficace pour la transmission de l’influx nerveux. L’acétylcholine est un neurotransmetteur du système nerveux central, impliqué dans la mémoire et l’apprentissage.

Une autre étude sur des souris, dont la mémoire avait été impactée par la prise d’éthanol, a permis de déterminer que la maca est efficace sur la mémoire et l’apprentissage, proportionnellement à la dose de maca administrée, en partie grâce à son contenu en composés phénoliques [7]. Les composés phénoliques sont des molécules présentes chez les végétaux, qui présentent de nombreuses propriétés et sont notamment antioxydantes.

Lutte contre le déclin cognitif lié à l’âge

La maca est efficace pour ralentir le déclin cognitif lié à l’âge. En effet, chez des souris âgées ayant reçu de la maca pendant plusieurs semaines, on constate une amélioration des fonctions cognitives et de la coordination motrice. Cet effet positif est lié à un fonctionnement amélioré des mitochondries et à une régulation de l’autophagie des protéines dans le cerveau [8].

Forme du cerveau créée à partir des branches d'un arbre. Le cerveau arbre est noir sur fond blanc.💡 Le saviez-vous ? Les mitochondries sont situées au cœur de quasiment toutes les cellules du corps humain : elles sont notamment chargées de fournir de l’énergie pour leur fonctionnement. Les neurones sont des cellules nerveuses et de par leur rôle primordial dans la transmission de l’influx nerveux, elles ont des besoins énergétiques accrus. Elles sont donc dépendantes du bon fonctionnement des mitochondries. Avec l’âge, ces mitochondries fonctionnement moins efficacement et elles produisent plus de « déchets » : des dérivés réactifs de l’oxygène qui, à terme, finissent par déséquilibrer le fonctionnement des neurones. Ce phénomène est impliqué dans le vieillissement du cerveau et de certaines maladies neurodégénératives.

✔️ La maca, de par ses propriétés antioxydantes, permet de lutter contre ces composés réactifs et ainsi préserver le bon fonctionnement du cerveau.

L’autophagie est un processus qui permet à la cellule de détruire elle-même ses propres composés dysfonctionnels ou endommagés. Ce processus est essentiel pour la survie des neurones. Avec l’âge, ce phénomène a tendance à se déréguler, entraînant le vieillissement du cerveau et la survenue de nombreuses maladies neurodégénératives. La maca permet de moduler l’activation de l’autophagie et ainsi, lutter contre la dégénérescence du cerveau.

Richesse en acides aminés

La maca, en apportant les constituants de base de plusieurs neurotransmetteurs, participe au fonctionnement optimal du cerveau.

En effet, la maca contient 19 acides aminés, dont des acides aminés essentiels, c’est-à-dire que l’organisme ne peut pas les synthétiser. De nombreux neurotransmetteurs sont fabriqués à partir d’acides aminés : la dopamine et la noradrénaline à partir de tyrosine, le GABA à partir d’acide glutamique.

Où acheter de la maca pour booster son cerveau ?

Extrait concentré de maca biologique en gélules.Quelle maca choisir au moment d’acheter ? Afin de profiter pleinement de tous les bienfaits de la maca sur la santé, il est recommandé de la choisir avec soin. La qualité du produit se distingue sur plusieurs critères : il faut notamment être attentif à la concentration du produit, à la méthode de culture (bio) et à la pureté du produit final.

Voici un magasin où acheter → Maca bio d’excellente qualité
Maca en gélules d’excellente qualité : hautement concentrée en principes actifs (4:1), d’origine biologique, certifiée sans BPA, non irradiée et sans excipients.

Comment utiliser la maca pour être zen et avoir un cerveau en pleine forme ?

Il est intéressant de réaliser une cure de maca de plusieurs semaines, afin de laisser à l’organisme le temps nécessaire pour bénéficier de tous ses bienfaits sur le cerveau. Cette cure pourra avoir lieu en vue d’un examen nécessitant une pleine possession de ses facultés intellectuelles, pour se préparer à une période de stress intense ou encore pour se remettre sur pied, une fois le stress ou la dépression déjà installés.

Pour la posologie, il est conseillé de se référer aux instructions présentes sur l’emballage du produit choisi. De manière générale :

💊 La posologie conseillée pour les extraits concentrés de tubercule de maca se situe généralement entre 500 mg et 2000 mg par jour (cela dépendra bien-sûr de votre dépense énergétique, de votre corpulence et de l’extrait choisi).
🥄 Pour la maca en poudre, il est généralement admis de prendre entre 1 et 3 cuillères à café par jour, c’est à dire entre 1 g et 3 g de poudre.

Il est recommandé de commencer avec de petites doses et d’augmenter progressivement la dose de maca consommée, jusqu’à obtention des bénéfices souhaités.

Tous les types de maca sont utiles pour lutter contre la dépression mais la maca noire est particulièrement conseillée pour favoriser l’apprentissage [9].

⚠ En cas de problèmes de santé pré-existants, ne jamais arrêter un traitement prescrit, et demander un avis médical, en vue du démarrage de la cure de maca.

Conclusion

Sans conteste, la maca est l’alliée de votre cerveau. Son effet stimulant sur la mémoire et l’apprentissage feront des merveilles pour vous aider à donner le meilleur de vous-même en période d’examens. Ses propriétés anti-stress vous fourniront un appui pour surmonter les moments difficiles. Son effet protecteur vous garantira un cerveau performant et en bonne santé malgré le vieillissement. Enfin, contrairement aux médicaments antidépresseurs présentant de nombreux effets secondaires (troubles du sommeil, pertes de mémoire…), la maca est un moyen naturel pour lutter efficacement contre l’anxiété et la dépression légère.

Mieux connaître la maca

Pour en savoir plus sur la maca, voici nos articles à ce sujet :

Références scientifiques

Voir les références

  1. Gustavo F Gonzales – Ethnobiology and ethnopharmacology of Lepidium Meyenii (Maca), a plant from the peruvian highlands. Evid based complement alternat med, 2012; 2012:193496
  2. Lopez-Fando A, Gomez-Serranillos MP, Iglesias I, Lock O, Upamayta UP, Carretero ME – Lepidium peruvianum chacon restores homeostasis impaired by restraint stress. Phytother res, 2004 Jun;18(6):471-4
  3. Brooks NA, Wilcox G, Walker KZ, Ashton JF, Cox MB, Stojanovska L – Beneficial effects of Lepidium meyenii (Maca) on psychological symptoms and measures of sexual dysfunction in postmenopausal women are not related to estrogen and androgen content. Menopause, 2008 Nov-Dec ;15(6) :1157-62
  4. Zhong Ai, Ai-Fang Cheng, Yuan-Tao Yu, Long-Jiang Yu, Wenwen Jin – Antidepressant-like behavorial, anatomical, and biochemical effects of petroleum ether extract from Maca (Lepidium meyenii) in mice exposed to chronic unpredictable mild stress. J Med Food, 2014 May 1;17(5) :535-542
  5. Rubio J, Qiong W, Liu X, Jiang Z, Dang H, Chen SL, Gonzales GF – Aqueous extract of Black maca (Lepidium meyenii) on memory impairment induced by ovariectomy in mice. Evid based complement alternat med, 2011;2011:253958
  6. Rubio J, Dang H, Gong M, Liu X, Chen SL, Gonzales GF – Aqueous and hydroalcoholic extracts of Black maca (Lepidium meyenii) improve scopolamine-induced memory impairment in mice. Food chem toxicol, 2007 Oct;45(10):1882-90
  7. Julio Rubio, Sandra Yucra, Manuel Gasco, Gustavo F Gonzales – Dose-response effect of Black maca (Lepidium meyenii) in mice with memory impairment induced by ethanol. Toxicology mechanisms and methods, Vol 21, 2011, Issue 8
  8. Shan-Shan Guo, Xiao-Fang Guo, Yan-Rong Gu, Zhong-Xiao Wan, A-Ming Lu, Zheng-Hong Qin and Li Luo – Preservation of cognitive function by Lepidium meyenii (Maca) is associated with improvement of mitochondrial activity and upregulation of autophagy-related proteins in middle-aged mouse cortex. Evid based complement alternat med, 2016 ;2016 :4394261 z/li>
  9. Julio Rubio, Maria Caldas, Sonia Davila, Manuel Gasco, Gustavo F Gonzales – Effect of three different cultivars of Lepidium meyenii (Maca) on learning and depression in ovariectomized mice. BMC complement altern med, 2006 ;6 :23

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

Note moyenne : 5 / 5. Votes : 2

Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

Merci de partager, votre aide est précieuse !

Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

MessengerWhatsAppLinkedInPinterest
Damien Le Moal

🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

Après avoir été soigné par un remède naturel à base de plantes, au milieu de la forêt amazonienne, Damien prend conscience des puissantes vertus offertes par la nature. Désormais, il adopte une alimentation saine et un mode de vie simple qui le libèrent de la majorité des stress et des maux.

Grand passionné de santé et fasciné par les capacités de l’organisme humain, Damien analyse de nombreuses sources (ouvrages, études scientifiques, recommandations officielles…) pour présenter l'information la plus fiable possible, toujours entouré de son équipe de spécialistes.

🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

Découvrir nos guides santé

Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

Plantes médicinales

Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Boswellia - Chardon-marie - Chia - Cordyceps - Cranberry - Curcuma - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kernza - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Reishi - Rhodiola - Safran - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

Remèdes naturels

Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche.

Vitamines, minéraux et molécules

Acide hyaluronique - Berbérine - CBD - Charbon végétal - Coenzyme Q10 - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Fibres - Magnésium - Mélatonine - Oméga-3 - Ptérostilbène - Quercétine - Resvératrol - Sérotonine - Taurine - Vitamine B12 - Vitamine C.

Vous appréciez notre site ?

🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.