Rhodiola, quels sont les dangers de cette plante adaptogène ?

    4.9
    (15)

    > Article appartenant au guide Rhodiola Rosea.

    La rhodiole est une plante médicinale pleine de bienfaits. Entre autres vertus, elle améliore les performances physiques et mentales, réduit la fatigue, lutte contre le stress et combat la dépression [1]. Mais cette plante naturelle est-elle sécuritaire ? Quel danger présente la rhodiola ? Quels sont les effets secondaires et quelles sont les interactions possibles ?

    Fleurs de rhodiola jaunes et roses en éclosion. On aperçoit en fond ses feuilles vertes charnues

    Effets indésirables de la rhodiola

    💊 La plante est potentiellement sûre [2], sous réserve de respecter les doses prescrites. En général les extraits de rhodiole peuvent être pris par voie orale à raison de 200 à 600 mg par jour, selon les cas [3][4][5]. D’ailleurs l’autorité européenne de sécurité des aliments EFSA et l’agence européenne des médicament EMA n’ont pas signalé la rhodiole comme substance dangereuse [6][7].

    ⚠ Ceci dit, chez certains utilisateurs, quelques effets secondaires bénins sont observés comme les étourdissements, la sécheresse de la bouche, les troubles de sommeil et l’excitation [6]. Pour cette dernière, elle apparaît surtout chez les personnes sujettes à l’anxiété et qui consomment des doses plus élevées de la plante, ou encore chez les personnes atteintes de psychose maniacodépressive. Dans de tels cas la rhodiole peut éventuellement déclencher des crises d’excitation physique. Ces effets indésirables peuvent être expliqués par le fait que la rhodiole contient plusieurs principes actifs susceptibles de remettre en circulation des toxines dans le sang.

    Interactions possibles de la rhodiola

    La rhodiole peut présenter certaines interactions médicamenteuses et peut modifier la façon dont l’organisme décompose certains médicaments. La prise de la rhodiole en même temps que l’escitalopram peut augmenter les effets secondaires du traitement. Il est possible de ressentir de la somnolence si la rhodiole est associée à des benzodiazépines, à des inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine ou à des inhibiteurs de recapture de la sérotonine-noradrénaline.
    Il vaut mieux éviter d’en prendre aussi si la personne est sous traitement à base d’inhibiteurs de la monoamine oxydase. Certains patients prenant de la rhodiole en même temps que des antidépresseurs, pourraient éventuellement développer une tachyarythmie soit une accélération et irrégularité des battements du cœur [8].

    La rhodiole pourrait augmenter la vitesse de décomposition de certains médicaments par le foie, ce qui risque de diminuer leur efficacité, c’est notamment le cas du Lovastatin®, du Ketoconazole®, de l’Itraconazole® ou du Triazolam®. Il en va de même pour les médicaments du diabète et de l’hypertension artérielle, ou encore les médicaments acheminés vers les cellules comme les agents chimiothérapeutiques, les antifongiques, les inhibiteurs de protéase, les antagonistes H2, les corticostéroïdes, entre autres [9].

    Rhodiola dangers et précautions

    • Il est recommandé d’éviter l’usage de la rhodiole pour les femmes enceintes ou allaitantes, au regard du manque d’information concernant l’impact de la plante dans de tels cas [9].
    • Les patients sujets à des maladies auto-immunes doivent éviter de prendre cette plante, au regard de son effet stimulant sur le système immunitaire. Il est possible qu’elle aggrave l’état des malades atteints de sclérose en plaques et de polyarthrite rhumatoïde, entre autres.
    • Les personnes diabétiques doivent éviter de prendre la rhodiola sans l’avis d’un médecin, car elle peut faire baisser le taux de sucre dans le sang. Cela constitue un facteur à risque pour les patients prenant de l’insuline ou sous traitement médicamenteux contre le diabète.
    • En cas d’hypotension artérielle, il convient de ne pas en prendre car la plante est susceptible de faire baisser la tension artérielle [10].
    • La plante est également déconseillée aux personnes qui souffrent de troubles bipolaires ou qui prennent d’autres stimulants, et pour cause, la rhodiole a un léger effet stimulant [11].

    Bien-sûr, ce n’est pas parce qu’il existe des contre-indications, que la plante n’en est pas intéressante ! Au contraire, la rhodiola est très largement appréciée pour ses multiples vertus et ses interactions prouvent bien qu’il s’agit d’une plante très efficace. Il est toutefois recommandé de demander l’avis d’un professionnel de la santé avant de la consommer afin d’écarter tous risques si vous êtes sous traitement, ou si vous avez des problèmes de santé.

    ✅ En définitive, la rhodiole, comme toutes les plantes médicinales, est majoritairement sécuritaire. Pour éviter les effets secondaires ou indésirables ainsi que les potentiels dangers de la rhodiole, il ne faut pas consommer la plante en excès. Il est conseillé de suivre les doses recommandées. Il convient de prendre note des contre-indications de la rhodiole, ainsi que des instructions qui figurent sur les étiquettes des produits.

    Problèmes liés à la qualité des produits sur internet

    Rhodiola Rosea : boîte, gélules et plante présentées sur fond gris.

    Si vous recherchez un produit à base de rhodiola, soyez très attentif quant à la qualité du produit. Nous vous conseillons d’opter pour un extrait titré à 5 % en rosavines et 2 % en salidrosides. La standardisation en principes actifs, garantit son efficacité et vous bénéficierez ainsi de toutes ses vertus !

    Pour acheter une plante de qualité, vérifiez toujours la variété de la plante (rhodiola rosea), l’analyse officielle du laboratoire qui garantit l’absence d’excipients et la liste des ingrédients. Pour en savoir plus sur les critères de qualité à vérifier avant d’acheter de la rhodiola, lisez notre article « Quelle rhodiola acheter ? »

    ⭐ Voici, selon nous, le meilleur produit à base de rhodiola car il respecte tous les standards : ➡ Acheter sur le site de la boutique

    Mieux connaître la rhodiola

    Pour en savoir plus sur la rhodiola rosea, voici nos articles à ce sujet :

    Références scientifiques

    Voir les références

    Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

    Cliquez sur l'étoile de votre choix pour voter (de 1 à 5).

    Note moyenne : 4.9 / 5. Votes : 15

    Pouvez-vous partager cet article avec vos ami(e)s ?

    Merci de partager, votre aide est précieuse !

    Cet article pourrait intéresser vos proches, partagez-le !

    MessengerWhatsAppLinkedInPinterest

    🌿 Fondateur de Mes Bienfaits

    Entrepreneur dans le domaine de la santé, son parcours est celui d’un diplômé universitaire qui a décidé de repartir de zéro pour transformer sa passion en expertise professionnelle.

    Pour présenter l’information la plus fiable possible, il s’appuie sur de nombreuses sources reconnues : études scientifiques (essais contrôlés randomisés, méta-analyses, revues systématiques...), recommandations des institutions de santé, ouvrages des plus grands spécialistes, etc.

    🖋️ Article créé le , puis mis à jour le .
    Régulièrement révisé par notre équipe de spécialistes.

    Découvrir nos guides santé

    Pour continuer votre lecture, voici nos guides santé et bien-être les plus appréciés. Découvrez les bienfaits des plantes, remèdes et autres substances naturelles.

    Plantes médicinales

    Açaï - Acérola - Ail - Aloe vera - Amla - Artichaut - Ashwagandha - Astragale - Aubépine - Bacopa - Ballote - Baobab - Boswellia - Bourrache - Cacao - Camomille allemande - Centella asiatica - Chaga - Chanvre - Chardon-marie - Chia - Chlorelle - Cordyceps - Costus - Cranberry - Curcuma - Damiana - Échinacée - Éleuthérocoque - Fenugrec - Garcinia - Gattilier - Ginkgo biloba - Ginseng - Goji - Grande camomille - Griffe de chat - Griffonia - Gymnema - Harpagophytum - Kelp - Kernza - Kinkéliba - Klamath - Konjac - Kudzu - Luzerne - Maca - Maitake - Mélisse - Millepertuis - Moringa - Mucuna - Ortie - Palmier nain - Passiflore - Psyllium - Reishi - Rhodiola - Safran - Schisandra - Shiitake - Sorgho - Spiruline - Thé vert - Thym - Tribulus - Valériane.

    Remèdes naturels

    Alimentation alcaline - Antidépresseurs naturels - Anti-inflammatoires naturels - Antihistaminiques naturels - Antipyrétiques naturels - Antispasmodiques naturels - Antivomitifs naturels - Anxiolytiques naturels - Aphtes - Aspirine naturelle - Candidose (candida albicans) - Constipation : remèdes naturels - Eczéma - Grippe - Histaminose - Laxatifs naturels - Nettoyer le foie - Nootropiques - Perméabilité intestinale (intestin qui fuit) - Plantes aphrodisiaques - Plantes diabète - Plantes digestion - Plantes immunitaires - Plantes migraine - Plantes pour dormir - Plantes pour maigrir - Protection radiations nucléaires - Réparation du cartilage - Rhume - Sarcopénie - Somnifères naturels - SOPK - Toux sèche - Variole du singe (Monkeypox) - Vessie hyperactive.

    Vitamines, minéraux et molécules

    Acide hyaluronique - Berbérine - Calcium - CBD - Charbon végétal - Choline - Coenzyme Q10 - Collagène - Cuivre - Cycloastragenol - Cynarine - DHEA - Eau - Fer - Fibres - Glutathion - Honokiol - Iode - Lactoferrine - Magnésium - Mélatonine - N-acétylcystéine - Oméga-3 - Palmitoyléthanolamide - Potassium - Probiotiques - Ptérostilbène - Pycnogenol - Quercétine - Resvératrol - Sélénium - Sérotonine - Taurine - Vitamine A - Vitamine B9 - Vitamine B12 - Vitamine C - Vitamine D - Vitamine E - Vitamine K - Zinc.

    Vous appréciez notre site ?

    🔔 Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir nos derniers articles et nos conseils santé (3 à 4 fois par mois) :

    En indiquant votre e-mail ci-dessus, vous consentez à recevoir nos bulletins périodiques par voie électronique. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer vos informations. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.