Rhodiola Rosea, quelle posologie ?

Rhodiola : infusion dans une tasse. Fleurs et morceaux de racine autour de la tasse, sur une table en bois. Gros plan sur la tasse, théière en arrière plan.
Rhodiola Rosea, quelle posologie ?
4 (9 vote[s])

La Rhodiola Rosea ou Orpin Rose, surnommée racine d’or, est une plante très convoitée actuellement. Un doux parfum floral et une puissante valeur médicinale ont su charmer les utilisateurs de la rhodiola, dont les Vikings par exemple, depuis des siècles. La rhodiola rosea est utilisée dans de nombreux buts : lutte contre le stress, l’anxiété et la dépression, amélioration de l’humeur, amélioration de la mémoire et de la concentration, perte de poids, gain d’énergie (anti-fatigue), bien-être général, etc.

La dose à prendre et le mode d’administration de cette plante médicinale dépendent des besoins et des bienfaits désirés. Nous citerons dans cet article quelques posologies et recommandations selon les dernières études faites.

Sommaire

Posologie générale

La rhodiola rosea a fait l’objet de nombreuses études menées essentiellement par les russes depuis 1970. Aujourd’hui encore, les scientifiques continuent de l’étudier afin d’optimiser son utilisation, son dosage, sa posologie. De manière générale, il est conseillé de faire une cure de 3 semaines minimum pour que la plante puisse agir sur l’organisme en profondeur, efficacement. La Rhodiola est commercialisée sous différentes formes :

  • Gélules : c’est la forme la plus pratique et certainement la plus efficace car les gélules ou les comprimés permettent de respecter un dosage précis et constant ;
  • Infusion : avec de l’écorce de rhodiola que les praticiens traditionnels prescrivent depuis de nombreuses années ;
  • Extrait liquide : peut être ajouté au café, au thé ou à toute autre boisson.

> Rhodiola Rosea en gélules / comprimés

La posologie de la rhodiola en gélule / comprimé est comprise entre 100 mg et 600 mg par jour. Il s’agit d’une posologie sûre et efficace. Largement utilisée dans les études, elle n’a pas provoqué d’effets indésirables. Des doses supérieures, dépassant 1000 mg, ont été utilisées seulement chez des patients souffrant de syndrome dépressif majeur dans un cadre surveillé. Il est important, pour une première utilisation, de commencer avec de petites doses et d’augmenter le dosage au fur et à mesure (si besoin), sans dépasser les limites.

La rhodiola est considérée comme un complément très sûr et bien toléré, toutefois son utilisation peut présenter certains effets secondaires : anxiété, agitation, nausée, hyper-salivation et insomnie (d’où la recommandation d’éviter la prise de rhodiole le soir et de préférer une prise matinale). Il convient de noter que la plupart de ces effets ont été signalés dans le cas de dosages très élevés dépassant les doses recommandées. Les extraits de rhodiola rosea utilisés dans les essais cliniques contenaient 2 à 3 % de Rosavine et entre 0,8 % et 1 % de Salidroside. Il est important de tenir compte de ce pourcentage dans le supplément acheté, afin de ne pas se tromper dans le dosage. Vous pouvez suivre les recommandations du fabricant pour plus de simplicité.

Préférez acheter des produits de confiance, dont l’étiquette ne ment pas. Une étude réalisée en Angleterre 3 a comparé les produits en vente, et il s’est avéré qu’il était courant de mélanger la rhodiola avec d’autres substances et/ou plantes, voire même de la remplacer.

Voici un magasin où acheter → Rhodiola Rosea d’excellente qualité
Exceptionnellement riche en rosavines (5 %) et en salidrosides (2 %). Idéale pour combattre le stress, diminuer l’anxiété et la dépression, retrouver un sommeil de qualité, améliorer les performances intellectuelles et revitaliser l’organisme.

> Rhodiola Rosea en infusion

La rhodiola en infusion peut être préparée en coupant finement 5 grammes de racines séchées, puis en les plaçant dans un sachet de thé ou dans un verre. Enfin, verser de l’eau à 30° Celsius. Il est important de ne pas utiliser d’eau bouillante, car cela peut parfois endommager les composants chimiques actifs contenus dans l’extrait de racine de rhodiola. L’infusion est généralement laissée à tremper pendant un long moment, jusqu’à quatre heures pour permettre à tous les composants de la plante d’être présents dans l’eau. Cette méthode prend donc beaucoup de temps et peut ne pas être idéale pour tout le monde. En infusion, il est difficile de contrôler l’efficacité de la plante et la posologie à suivre.

Posologie en fonction des effets recherchés

> Pour un effet sur la mémoire et la concentration

La rhodiola rosea agit sur l’apprentissage, la mémoire et la concentration : aide à améliorer les performances 4, 11. Il est recommandé 13, 14 de prendre 100 mg le matin, 15 à 30 minutes avant le petit déjeuner. Après une semaine, si le corps a bien réagi à cette dose, il est possible d’augmenter le dosage journalier par palier de 100 mg. L’augmentation du dosage doit être progressive, jusqu’à atteindre 300 / 400 mg. Mieux vaut éviter les prises le soir, car la rhodiole pourrait augmenter le niveau énergétique et provoquer des insomnies.

Une amélioration des performances intellectuelles et de la concentration peut être constatée au bout d’environ deux à trois semaines 13.

> Pour soulager le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété représentent un réel handicap pour beaucoup de personnes. La rhodiola rosea peut en améliorer les symptômes et aider à les vaincre 1. Les dosages de rhodiola recommandés sont de 200 mg deux fois par jour. Il faudrait commencer par une dose initiale de 100 mg, puis l’augmenter de 100 mg tous les quelques jours. Encore une fois, il est recommandé de prendre le supplément environ 15 à 30 minutes avant de manger 13, 14.

> Pour lutter contre la dépression

Dans les études qui concernent les effets de la rhodiola sur la dépression 9, 10, la posologie de 340 à 680 mg / jour d’extrait de rhodiola s’est avérée efficace et bien tolérée.

> Pour plus d’énergie et moins de fatigue

Il est courant pour les athlètes d’utiliser la rhodiola, une heure avant un entrainement, afin d’améliorer les niveaux d’énergie et de réduire la fatigue musculaire. Dans ces cas, des doses de 200 à 600 mg / jour peuvent donner de meilleurs résultats. Pour des doses supérieures à 600 mg, il ne faut pas dépasser une durée de 4 à 7 jours 6.

Chez les personnes souffrant de fatigue chronique (au-delà de six mois), avec des maux de tête et des douleurs musculaires, une étude 2 a montré que les dosages recommandés étaient de 400 mg par jour, un comprimé de 200 mg le matin avant le petit déjeuner, et un autre comprimé de 200 mg avant le déjeuner. Dans l’essai, après huit semaines, les symptômes de fatigue chronique ont significativement diminués, tout en garantissant sécurité et bonne tolérance de la rhodiola à cette posologie.

> Pour une perte de poids

La rhodiola s’est montrée prometteuse dans sa capacité à aider à réduire la graisse corporelle 12 et à réduire le poids. La graisse viscérale, ou graisse abdominale interne, peut être dangereuse : elle représente un facteur de risque cardiovasculaire important (elle augmente la probabilité de faire des infarctus du myocarde, des accidents vasculaires cérébraux et des morts subites). L’association de la rhodiola avec une activité physique modérée a montré une décomposition de la graisse viscérale. C’est dû à la rosavine et au salidroside (principes actifs majeurs de la rhodiola) qui stimulent la lipase (une enzyme qui décompose les graisses). Posologie conseillée : prendre 100 mg à 300 mg de rhodiola, deux fois par jour.

Pour en savoir plus sur les effets de la rhodiola sur le poids, lisez notre article : la rhodiola pour maigrir.

> Pour le diabète et le cancer

La rhodiola rosea a également fait ses preuves dans l’équilibre du diabète, dans des études 7, 8 faites sur des animaux, et également dans la lutte contre les pathologies cancéreuses 5. Cependant, des études humaines rigoureuses sont attendues pour pouvoir préciser l’innocuité et les dosages qu’il faut dans ces situations particulières. Il faut toujours revenir vers son médecin traitant, et ne jamais remplacer son traitement médicamenteux si celui-ci a été indiqué par le médecin.

Où acheter de la rhodiola de qualité ?

La qualité de la rhodiola est déterminante pour profiter pleinement de ses bienfaits. C’est pourquoi il est important de bien choisir son produit et de ne surtout pas acheter le premier qui vous « semble bien ». Pour plus d’efficacité, on favorisera un produit hautement titré en rosavines et en salidrosides. Préférez également acheter de la rhodiola bio, naturelle, qui vous garantit un produit de meilleure qualité, sans OGM, sans métaux lourds. Chassez les produits coupés à des substances indésirables pour profiter au mieux des puissantes propriétés de la rhodiola. Vous êtes nombreux à nous demander quelle rhodiola acheter car il y a tellement de produits différents qu’il n’est pas facile de faire un choix. Ci-dessous, nous vous recommandons donc un magasin sérieux qui vend de la rhodiola de très bonne qualité (les retours sont excellents).

Voici un magasin où acheter → Rhodiola Rosea d’excellente qualité
Exceptionnellement riche en rosavines (5 %) et en salidrosides (2 %). Idéale pour combattre le stress, diminuer l’anxiété et la dépression, retrouver un sommeil de qualité, améliorer les performances intellectuelles et revitaliser l’organisme.

Conclusion

La rhodiola est une plante médicinale qui présente beaucoup de vertus et très peu d’effets secondaires. Il faut garder à l’esprit que la posologie peut varier selon les produits. Un ajustement peut être nécessaire pour déterminer la posologie optimale de la rhodiola rosea. Il ne faut pas oublier de tenir compte des pourcentages de rosavine et de salidroside. En cas de symptômes de nervosité, l’effet secondaire principal, il faut penser à réduire les doses. Ne jamais oublier qu’au moindre doute, et en cas d’autres symptômes, il est toujours important de consulter son médecin traitant.

→ Pour en apprendre plus sur la rhodiola rosea, lisez notre Guide complet sur la rhodiola.

Sources

Note : les liens ne sont pas mis à jour continuellement. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Merci de nous en informer si vous constatez ce problème.

  1. Edwards D, Heufelder A, Zimmermann A. Therapeutic effects and safety of Rhodiola rosea extract WS 1375 in subjects with life-stress symptoms – results of an open-label study. Phytother Res. 2012 Aug;26(8):1220-5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22228617.
  2. Yevgeniya Lekomtseva, Irina Zhukova, Anna Wacker. Rhodiola rosea in Subjects with Prolonged or Chronic Fatigue Symptoms: Results of an Open-Label Clinical Trial. Complement Med Res 2017;24:46–52. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28219059.
  3. Ruhsam M, Hollingsworth PM. Authentication of Eleutherococcus and Rhodiola herbal supplement products in the United Kingdom. J Pharm Biomed Anal. 2018 Feb 5; 149:403-409. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29154110.
  4. Hongxun Tao, Xu Wu, | Jiliang Cao, Yu Peng, and al. Rhodiola species: A comprehensive review of traditional use, phytochemistry, pharmacology, toxicity, and clinical study. Med Res Rev. 2019; 1–72. https://www.researchgate.net/publication/330444780_Rhodiola_species_A_comprehensive_review_of_traditional_use_phytochemistry_pharmacology_toxicity_and_clinical_study.
  5. Ean-Jeong Seo , Sabine M. Klauck , Thomas Efferth , Alexander Panossian , Adaptogens in chemobrain (Part I): Plant extracts attenuate cancer chemotherapy-induced cognitive impairment – Transcriptome-wide microarray profiles of neuroglia cells, Phytomedicine (2018). https://www.researchgate.net/publication/328406254_Adaptogens_in_chemobrain_Part_I_Plant_extracts_attenuate_cancer_chemotherapy-induced_cognitive_impairment_-_Transcriptome-wide_microarray_profiles_of_neuroglia_cells.
  6. Jówko E, Sadowski J, Długołęcka B, Gierczak D, Opaszowski B, Cieśliński I. Effects of Rhodiola rosea supplementation on mental performance, physical capacity, and oxidative stress biomarkers in healthy men. J Sport Health Sci. 2018 Oct;7(4):473-480. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30450257.
  7. Fan XJ, Wang Y, Wang L, Zhu M. Salidroside induces apoptosis and autophagy in human colorectal cancer cells through inhibition of PI3K/Akt/mTOR pathway. Oncol Rep. 2016 Dec; 36(6):3559-3567. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27748934.
  8. Liu Z1, Li X, Simoneau AR, Jafari M, Zi X. Rhodiola rosea extracts and salidroside decrease the growth of bladder cancer cell lines via inhibition of the mTOR pathway and induction of autophagy. Mol Carcinog. 2012 Mar; 51(3):257-67. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21520297.
  9. Jun J Mao, Qing S. Li, Irene Soeller, Sharon X Xie, Jay D. Amsterdam. Rhodiola rosea therapy for major depressive disorder: a study protocol for a randomized, double-blind, placebo- controlled trial. J Clin Trials. 2014 Jun 20; 4: 170. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4297663/.
  10. Darbinyan V, Aslanyan G, Amroyan E, Gabrielyan E, Malmström C, Panossian A. Clinical trial of Rhodiola rosea L. extract SHR-5 in the treatment of mild to moderate depression. Nord J Psychiatry. 2007;61(5):343-8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17990195.
  11. Gou-ping Ma, Qun Zheng, Meng-bei Xu, Xiao-li Zhou, and al. Rhodiola rosea L. Improves Learning and Memory Function: Preclinical Evidence and Possible Mechanisms. Front Pharmacol. 2018; 9: 1415. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6288277/.
  12. Pomari E, Stefanon B, Colitti M. Effects of Two Different Rhodiola rosea Extracts on Primary Human Visceral Adipocytes. Molecules 2015 May 11;20(5):8409-28. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25970041.
  13. Brown P, Gerbarg P, Ramazanov Z. Rhodiola rosea: A Phytomedicinal Overview. HerbalGram. 2002; 56:40-52 American Botanical Council. http://cms.herbalgram.org/herbalgram/issue56/article2333.html.
  14. Khanum F, Singh Bawa A, and Singh B. Rhodiola rosea: A Versatile Adaptogen. Vol. 4, 2005 COMPREHENSIVE REVIEWS IN FOOD SCIENCE AND FOOD SAFETY. https://pdfs.semanticscholar.org/44de/55d23560ebd03d67965299c9466a38884d15.pdf.
Article rédigé en collaboration avec Sara Benmeziane, docteur en médecine générale.

À lire sur Mes Bienfaits

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


J’accepte de recevoir la newsletter. Je pourrai me désinscrire à tout moment.